• Accueil
  • > Recherche : soulager fatigue

Résultats de votre recherche

SOULAGER LA FATIGUE …..

Posté par eurekasophie le 15 septembre 2010

 

 

…………avec l’acupression

 

 

 

 

Acupression du visage 

 

 

 

reflexologievisage2.jpg

Schéma 1

 

 

reflexologievisage1.jpg

 

Schéma 2

 

 

acupression2.jpg

 

Schéma 3

1 ) Massez avec une pointe arrondie dans un mouvement de ponçage le point qui se trouve au centre de l’arête du nez, dans un petit creux. Ce point agit aussi bien en cas de fatigue physique que nerveuse. Attention, ne stimulez pas ce point si vous souffrez d’hypertension, car il fait monter la tension.

2 ) Massez doucement les points de part et d’autre de la ligne inférieure des lèvres, dans l’alignement vertical de la pupille. Ils ont un effet tonifiant sur l’organisme. Attention, ne stimulez pas non plus ces points si vous souffrez d’hypertension.

3 ) Appuyez sur les sillons naso-géniens, à mi-distance entre la bouche et la base du nez, dans l’alignement vertical des commissures des lèvres ( point 13 sur schéma 1 ).

4 ) Massez verticalement le point juste sous le nez entre les narines. ( point 3 sur schéma 3 ) Attention, ce point est déconseillé en cas d’hypertension ou si vous êtes enceinte.

5 ) Massez le point juste en dessous du creux du menton. Vous y gagnerez de l’énergie. ( point 2 sur schéma 3 ) 

6 ) Stimulez ensuite le point situé entre les deux sourcils. Attention, ne stimulez pas ce point si vous souffrez d’hypertension ! ( point 5 sur schéma 2 ).

7 ) Le point suivant se trouve sur l’arête du nez au niveau des creux des narines.

8 ) Stimulez le point qui se trouve sur la joue droite, à hauteur de la base du nez, dans l’alignement vertical de la pupille. Attention, ne stimulez pas ce point si vous souffrez d’hypertension. ( Point 1 sur schéma 3 )

9 ) Massez les points en dessous des tempes, de part et d’autre du visage, au niveau de l’os de la pommette ( point 1 sur schéma 2 ). Pour éviter la difficulté à localiser précisément ces points, le plus simple consiste à masser horizontalement toute la zone allant des ailes du nez à ce point.

10 ) Pressez le point situé en plein milieu du front ( point 10 sur schéma 2 ).

11 ) Stimulez le point situé sur la ligne médiane du front, au niveau du premier quart de celui-ci en partant du point entre les deux sourcils. ( point 19 sur schéma 1 ).

12 ) Pour reprendre des force, massez horizontalement, dans un mouvement de balayage, les points situés au dessus de l’arc des sourcils ( au niveau du bord extérieur de l’iris ), à mi-hauteur du front. ( point 7 schéma 3 ).

13 ) Appuyez dans le creux du menton, à hauteur du centre de la lèvre inférieure. ( point 8 sur schéma 2 ).

14 ) Terminez votre séance d’acupression en massant les points situés dans les creux devant les oreilles.

 

Acupression du corps 

15 ) Tout en respirant calmement par le ventre, pressez de manière appuyée le point qui se trouve à 2 travers de doigts sous le centre du nombril.

 

nombril1.jpg

16 ) Sur la jambe, pressez le point situé à 3 travers de doigts sous la pointe de la rotule et à 1 travers de doigt du côté extérieur du tibia.

acupressionjambe.jpg

REMARQUES

decopunaise1.gifSur le corps, les pressions s’effectuent avec l’extrémité de l’index ou du pouce et doivent durer minimum 5 à 10 secondes chacune. Travaillez par pression et rotation. Il ne faut jamais masser des varices, phlébites, des zones enflammées ou gonflées, une peau irritée, des zones fracturées, ni une personne cardiaque, fiévreuse ou souffrant d’une maladie infectieuse.

decopunaise1.gifSur le visage, frictionnez ou tapotez les points avec le bout des doigts, ou encore avec l’articulation du pouce replié ou appuyez avec la pointe d’un crayon souple ou d’un stylo-bille ( sans encre ).

decopunaise1.gifSi votre objectif est de détendre, massez du haut vers le bas. Si à l’inverse, votre but est de tonifier, massez du bas vers le haut. Dans la majorité des cas, 2 à 5 minutes de massage sont suffisantes. Vous pouvez, si nécessaire, répéter ces séances 2 à 3 fois par jour.

 

acupressionchinoise.jpg

Publié dans ACUPRESSION-REFLEXOLOGIE | 7 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

MENTHE……..

Posté par eurekasophie le 8 septembre 2010

 

                                                                                              hebergeur d image

 

...........Fraîcheur menthe ! 

 

 

 

En cosmétologie, en phytothérapie, en dentisterie ou simplement en cuisine, la menthe dispense généreusement ses parfums et ses principes actifs.

 

Il existe, environ, 600 sortes de menthes. les plus employées sont la menthe poivrée et la menthe verte.

 

                                                                                              hebergeur d image

 

Rafraîchissante

Imparable pour masquer la mauvaise haleine et donner un bon coup de frais dans la bouche, elle est également très appréciée en friction ( associée à du camphre ) pour soulager les jambes lourdes. Une soirée prolongée s’annonce ? Trois gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, de thym, de romarin dans un bain vous mettra d’attaque, surtout si vous terminez par un jet d’eau froide ! 

 

Respiratoire

En inhalation, les résultats sur les voies respiratoires, la protection des cordes vocales, la résistance au rhume, la décongestion du nez sont remarquables. L’infusion de menthe Pouliot est excellente contre la toux et les enrouements. Elle est également recommandée contre la grippe et le rhume. Evitez les applications de menthe sur la région nasale.

 

Antispasmodique 

L’huile essentielle de menthe poivrée a été largement étudiée dans le syndrome de l’intestin irritable. Son action antispasmodique serait due à un blocage de l’influx de calcium vers les muscles, empêchant ainsi le spasme. D’autres essais concernant la dyspepsie fonctionnelle non ulcéreuse, avec là aussi, des résultats probants et une efficacité équivalente aux médicaments de référence.

 

Revigorante

L’application, par massage, de cette huile essentielle atténue les sensations de fatigue et  » booste  » l’activité cardiaque. Les effets observés dans le cas de massages après une entorse ou un lumbago sont notoires. Dans tous les cas, l’utilisation de cette huile doit être limitée dans le temps car elle peut à la longue provoquer des irritations. Les naturopathes vous conseilleront de la mélanger à de l’huile végétale. D’autre part, les femmes enceintes doivent éviter des massages à cette huile ainsi que les femmes qui allaitent et les enfants de moins de 6 ans.

 

Digestive

Les Assyriens et plus tard les Hébreux avaient déjà reconnu ses vertus stimulantes sur l’appareil digestif. La menthe combat l’indigestion et rétablit les troubles gastriques comme les crampes, les gaz intestinaux ou les brûlures d’estomac. Le menthol, essence tirée de la menthe semble être le stimulant actif des vertus digestives de la plante. Au plan médical, il est recommandé de ne jamais abuser de la menthe dans la soirée car, contrairement à ce que l’on pense, une bonne infusion peut entraîner une insomnie, à moins que ce ne soit une verveine menthe ! 

 

Antiseptique

Les troubles des voies respiratoires et digestives peuvent être enrayés par les vertus antiseptiques de la menthe, les infusions de cette plante sont antispasmodiques et en médecine naturelle on utilise la menthe Pouliot pour traiter les colites spasmodiques. Comme bactéricides, aussi, surtout dans les pays chauds où l’on s’en sert pour purifier l’eau. Une poignée de menthe suffit pour enrayer la prolifération bactérienne et rendre l’eau désaltérante.

 

                                                                                    hebergeur d image

 

Cosmétique 

L’eau florale de menthe poivrée est toute indiquée pour apaiser les irritations, les démangeaisons, les rougeurs, le feu du rasoir et les coups de soleil. Tonifiante, elle resserre les pores de la peau et est souveraine pour redonner de l’éclat aux teints ternes et fatigués. Les peaux grasses apprécient ses vertus assainissantes, astringentes et purifiantes.Utilisée dans les shampooings, elle tonifie le cuir chevelu, apporte une fraîcheur apaisante en cas de « gratouilles  » et favorise l’élimination des pellicules.

 

                                                                                                               hebergeur d image

 Anti-plaque

Des tests parus dans International Journal of Dental Hygiene prouvent que l’utilisation d’un mélange d’huile essentielle de menthe poivrée et d’eucalyptus est plus efficace pour combattre la formation de plaque bactérienne qu’une solution de chlorhexidine à 2 % ( principe chimique actif de la majorité des bains de bouche vendus dans le commerce ). L’adjonction d’huile de sésame rend le produit menthe / eucalyptus encore plus efficace. Si vous souffrez d’une carie et que votre rendez-vous chez le dentiste est retardé, n’hésitez pas à mâcher de la menthe poivrée, elle a des propriétés anesthésiantes.

 

Insecticide

Des chercheurs indiens, cherchant un moyen de se débarrasser des moustiques propagateurs de malaria, ont découvert qu’en répandant de l’essence de menthe à la surface des mares infestées, ils détruisaient 85 % des larves . La menthone, un constituant de la menthe des champs, serait également efficace contre les charançons, grands dévoreurs de blé, de blé et de farine. Ne laissant aucun résidu toxique et n’altérant pas la qualité des grains, elle pourrait être une alternative aux fumigants chimiques. En pratique, associée à l’huile essentielle de géranium et d’eucalyptus, elle fait fuir les insectes ! 

 

 

Publié dans INFO....SANTE | 6 Commentaires »

DICTIONNAIRE DES PLANTES MEDICINALES

Posté par eurekasophie le 24 décembre 2009

beaune3.jpgbeaune2.jpgbeaune3.jpg

 

CLASSEMENT DES PLANTES PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE

EN FONCTION DU NOM LATIN

A

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Acorus calamus

Tonique et stimulant du cerveau, du système nerveux et du système digestif. Relaxant pour les muscles

En Asie on l’utilise en tant qu’aphrodisiaque; Les Indiens Cree en faisaient de nombreux usages.

Calamus

Aesculus hippocastanum

Tonique veineux, vaso-constricteur, fluidifiant sanguin, astringent.

Marronnier d’Inde

Alpinia officinarum

Tonique digestif, réchauffe le corps et les organes vitaux, stimulant, antibactérien, favorise l’expulsion des gaz, arrête les vomissements, fongicide, anti-inflammatoire

Efficace contre le mal de mer

Galanga (petit)

Aloe vera

Soigne les plaies, stimule les sécrétions biliaires, laxatif

Aloès

Amorphophallus konjax

agit comme coupe-faim naturel en donnant une impression de satiété et n’apporte pas de calories. Diminuer l’absorption des graisses et des sucres au niveau intestinal.

Aliment traditionnel du Japon depuis le IX siècle. le konjac est totalement inoffensif

Konjac

Aphanizomenon flos aquae

Micro-algue exceptionnelle et très riche en nutriments qui pousse à l’état sauvage dans les eaux pures d’un lac très riche en minéraux volcanique

L’algue  favorise la migration des cellules souches et représente un espoir sérieux pour tous les patients atteints de maladies dégénératives

Klamath

Arctium lappa

Puissant dépuratif et purifiant, élimine les toxines du corps

Soigne ou soulage la plupart des problèmes et maladies de peau

Bardane

Arctosphylos uva-ursi

La busserole est l’un des meilleurs antiseptiques urinaire naturels.

Busserole

Argemone mexicana

Le latex obtenu de cette espèce est utilisé à Mexico pour traiter de nombreuses maladies et pour diminuer les douleurs.

Narcotique et sédatif

Argemone mexicaine

Artimisia absinthum

Stimulant du cerveau et du système digestif

L’absinthe servait jadis à obtenir la boisson du même nom.

Absinthe

 

 

B

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Baccharis trimera

Plante purifiante et efficace contre les troubles hépatiques

elle peut aussi se prendre un lendemain d’excès alimentaire

Baccharis

Bacopa monnieri

Soins des troubles mentaux, améliore la mémoire et les performances intellectuelles

Intérêt pour la prévention et le traitement de la maladie d’Alzheimer

Bacopa

Banisteriopsis caapi

A la fois plante et préparation. C’est le mystique ingrédient utilisé depuis toujours dans les messes shamaniques du sud des Amériques.

L’utilisation de cette liane est profondément enracinée dans la mythologie et la philosophie Amazonienne

Ayahuasca

Bambusa arundinacea

Ressource naturelle de silice.

La silice assure une meilleure solidité des os et assimilation du calcium

Bambou

Bixa orellana

Pour un bronzage naturel

Rocou

Borago officinalis

Revitalisant de la peau

Bourrache

 

 

C

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Cannabis sativa

Panacée capable de soulager et de soigner de nombreux troubles

Plante qui a aussi bien été employeé pour ses propriétés médicinales que pour ses propriétés psychotropes

Chanvre indien

Calea zacatechichi

La plante qui clarife les sens avant le sommeil.Utilisé comme fébrifuge et purgatif.

Elle aurait été utilisée pour faire des rêves lucides.

Zacatechichi

Carduus marianus

Efficace contre les dépressions et les troubles hépatiques.Aide à rééquilibrer le corps après une intoxication.

peut-être pris pendant une gueule de bois ou après avoir pris une substance toxique

Chardon-Marie

Centella asiatica

Plante médicinale ayurvédique tonique (veineux, cérébral…) et dépurative

Anti-inflammatoire, circulation du sang, anti-rhumatisme, tonique, aphrodisiaque.

Hydrocotyle (asiatique)

Chlorella vulgaris

Algue aux propriétés détoxifiantes par l’élimination des toxines et l’augmentation des défenses immunitaires. 

Propriétés anti-virales, anti-inflammatoire et anti-cancéreuse. Elle est préconisée dans les régimes.

Chlorelle

Cola nitida

Stimulant du système nerveux et de l’organisme. Tonique musculaire, combat la léthargie. Brûle les graisses.

Propriétés aphrodisiaque, digestive et tonique.

Kola ( Noix de)

Copaifera officinalis

Bien connu des indiens d’Amazonie, il est utilisé en massages, frictions ou comme parfum (odeur boisée est très pénétrante)

Baume à conseiller pour son efficacité et son innocuité mais aussi du fait que sa récolte ne nécessite pas la destruction de l’arbre

Copaïba

Corynanthe yohimbe

Puissant aphrodisiaque. Remède contre l’impuissance et la frigidité.

Yohimbe

Crataegus oxyacantha

Soigne les calculs rénaux et vésicaux, les troubles circulatoires et cardiaques

Aubépine

Croton lechleri

Puissant cicatrisant utilisé avec succès en usage interne (ulcères, gastrites, irritations) et externe (acné, verrues, champignons, hémorroïdes, aphtes, toilette intime)

Le latex présente un aspect semblable à à celui du sang humain et quelques propriétés physiques sont communes entre eux.

Sang de dragon

 

 

D

NOM

RESUME

INFORMATIONS

Nom scientifique

Datura stramonium

Cette plante a de grandes vertus médicinales mais s’avère aussi et surtout très toxique, donc très dangereuse.

Utilisé dans des rituels de sorcellerie au Moyen-âge

Datura

Dioscorea villosa

Lutte contre les problèmes liés à la ménopause et aux menstruations

Contrairement à ce qui est souvent dit, le yam ne contient pas de DHEA, il sert juste à sa fabrication industrielle.

Yam (Mexicain)

 

 

E

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Echinacea purpurea

L’Echinacée est l’une des plus importante plante médicinale.

Stimulant des défenses immunitaires, anti-inflammatoire, antibiotique, désintoxicant, antiallergénique

Echinacée

Eleutherococcus senticosus

Fortifiant, combat le stress et la fatigue, effet tonique ssur le corps. les athlètes ayant absorbé de l’éleuthérocoque ont vu leurs capacités croître de 9%

elle fut distribuée à la population soviétique après la catastrophe de Tchernobyl

Eleuthérocoque

Ephedra sinica

Utilisé comme énergisant, pour la perte de poids, l’augmentation de la masse musculaire; soigne les allergies et les insuffisances rénales.

Plantet utilisée dans la médecine chinoise depuis 5 000 ans. Les moines Zen l’employaient pour la méditation.

Ephedra

Eucalyptus globulus

Remède dans le monde entier en raison de ses vertus antiseptique

Traite les infections pulmonaires, les rhumes, les grippes et les maux de gorge

Eucalyptus

 

F

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Fucus vesiculosus

Action bénéfique sur le métabolisme

Amincissant absorbant la graisse, rééquilibrant du terrain, élimine les déchets

Fucus

 

 

G

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Galega officinalis

Principalement utilisé pour ses propriétés antiandiabétiques

Complément efficace au traitement du diabète. Prévention chez les personnes âgées.

Galega

Garcinia Cambogia

Puissant amincissant

Supprime en plus les envies de sucre et les grosses consommation alimentaires

Garcinia

Gingko biloba

Indiqué pour la mémoire, la circulation cérébrale, les difficultés respiratoires et l’incontinence urinaire

de nombreuses personnes âgées l’utilise en raison de ses vertus

Gingko

Gomphrena globosa

Lutte contre le stress et la fatigue. Stimule le système nerveux, la mémoire, favorise le sommeil.Relaxe les muscles en augmentant leur force.

Plante employée plus particulièrement pendant les périodes de stress.

Gomphréna

 

 

H

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Hamamelis virginiana

Favorise la circulation du sang (varices…)

Est aussi astringent et anti-inflammatoire

Hamamélis

Harpagophytum procumbes

Puissant anti-inflammatoire naturel, soigne les douleurs articulaires

Anti-inflamatoire, analgésique, antalgique, tonique amer, antispasmodique, stimulant biliaire.

Harpagophytum

Hypericum perforatum

Le millepertuis est un puissant antidépresseur

Millepertuis

 

 

I

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Ilex paraguariensis

Un substitut du thé, mais aussi un complément nutritionnel pour les personnes mangeant peu de fruits et légumes.

Maté (vert)

 

 

L

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Lactuca Virosa

Efficace pour le sommeil.

Sédatif, anesthésiante, stimulerait l’activité onirique.

Laitue vireuse

Lentinus elodes

Stimulant des défenses immunaire en augmentant la vitalité

Shitaké

Leonitis leonurus

Cette plante africaine était utilisée par les Hottentots dans un cadre culturel

traite les maux de tête et l’hypertension.

Wild dagga

Lepidium meyenii

Permet une meilleure libido et soigne l’impuissance et la stérilité.

Il augmente les capacités d’érection

Maca

Lithothamnium calcaeum

Un puissant reminéralisant

Lithothamne

Lobelia inflata

Substitut du tabac aux grandes propriétés antispasmodiques.

Tabac Indien, pourrait aider à arrêter de fumer.

Lobélie (enflée)

Lophophora williamsii

Guérison, rhumatisme, paralysie, faciliter les vomissements.

Utilisés dans les rituels chamaniques en Amérique centrale

Peyotl

 

 

M

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Malpighia punicifolia

Ressource naturelle de vitamine C

4,5g d’Acérola contient autant de vitamine C que dans un kilo de citron

Acérola

Mandragora officinarum

Narcotique, antispasmodique, modérateur réflexe.

Une plante de « sorcière »bien connue.

Mandragore

Matricaria recutita

Soigne les douleurs abdominales et intestinales et autres troubles digestif. Relaxant

Souvent prescrite aux enfants pour son action douce

Camomille Allemande

 

 

N

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Nepeta cateria

Action bénéfique sur le système digestif et respiratoire

Utile contre la fièvre, les rhumes et la grippe

Cataire

 

O

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Oenothera biennis

L’onagre est très efficace contre tous les troubles menstruels.

Onagre (bimensuelle)

Orthosiphon aristata

Elimine les impuretés en amincissant.

Orthosiphon

 

 

P

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Panax ginseng

Le ginseng est célèbre pour ses propriétés tonique et antistress

Le ginseng est aussi un aphrodisiaque masculin

Ginseng

Papaver sominferum

Un célèbre anti-douleur

Pavot officinal

Passiflora incarnata

Un calmant, tranquilisant, relaxant, somnifère de qualité

Passiflore

Paullinia cupana

Puissant stimulant au même titre que le café, mais sans ses effets excitants

Stimule les activités physiques et cérébrales, agit comme anti-stress, anti-fatigue, coupe-faim et aphrodisiaque.

Guarana

Petiveria alliacea

Un stimulant du système immunitaire qui gagne à être découvert

Des études ont démontrées que l’Anamu a des propriétés antileucémiques et antitumorales

Anamu

Physalis peruviana

Baie aux saveurs et propriétés nutritionnelles remarquables

Extrêmement riche en vitamine A ; contient  une substance semblable à l’insuline (raison pour laquelle il est approprié pour les diabétiques)

Aguaymanto

Piper methysticum

somnifère, antistress, narcotique, relaxant, calmant, anesthésique

En + : Soulage efficacement les maux aux gencives et augmente l’activité onirique

Kava Kava

Pouteria lucuma

Fruit d’un arbre andin riche en vitamines, minéraux, pigments et protéines

Goût exqui et exeptionnel garanti !

Lucuma

Prosopis pallida

Fruit à la saveur douce et au parfum contribuant  au bien être intestinal.

Régularise le transit, équilibre l’absorption des lipides et des glucides, procure un sentiment de satiété

Caroube

Ptychopetalum olacoides

Tonique sexuel et musculaire

Muira Puama

Pueraria lobata

Permet d’arrêter la consommation de tabac, d’alcool et autres drogues.

Kudzu

 

 

R

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Rhamnus frangula

Un puissant laxatif très efficace contre la constipation.

Bourdaine

 

 

 

S

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Smilax spp.

Dépuratif, diurétique, tonique sexuel, aphrodisiaque.

Salsepareille

Sassafras officinale albidum

Idéal pour arrêter de fumer. Tonifiant général.

Sassafras

Salvia officinalis

Antiseptique, anti-asthmatique, favorise l’expulsion des gaz, régule la transpiration et le cycle menstruel, tonique.

Salvia vient du latin, salvare qui signifie guérir. On comprend mieux ainsi l’intérêt de ses nombreuses vertus.

Sauge officinale

Sceletium tortuosum

Légèrement narcotique et analgésique, anxyolitique et relaxant, euphorisant

Presque disparu de la nature, cette plante était utilisée par les Hottentots d’Afrique du Sud

Ficoïde tortueux

Scutellaria lateriflora

Efficace contre la plupart des troubles nerveux

Chez les femmes, stimule le cycle menstruel et soula les douleurs au sein

Scutellaire

Simmondsia chinensis

Naturellement très riche en tocophérol (provitamine E), la cire de jojoba protège et nourrit les cheveux et la peau.

Sa faculté de pénétration est extraordinaire et est un parfait vecteur pour l’aromathérapie

Jojoba

Smallanthus sonchifolius

Les feuilles font baisser le taux de sucre dans l’organisme, favorisent la perte de poids et réduisent le stress grâce à leurs propriétés anti-oxydantes

La racine est très sucrée, riche en oligofructose améliore la santé intestinale

Yacon

Spirulina maxima

Des protéines naturelles pour les sportifs et les végétariens.

Le parfait complément alimentaire en protéines

Spiruline

Stevia rebaudiana bertoni

Un substitut du sucre diminuant le taux de glucose

Stévia

 

 

T

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Tabernanthe iboga

Lutte contre la dépendance aux drogues dures comme l’héroïne ou la cocaïne et voir même à toute forme de drogues ainsi qu’aux traitements de substitution

Les adeptes du culte Bwiti en Afrique l’utilisent afin de communiquer avec leurs ancêtres et de se réconcilier avec la mort

Iboga

Tagetes lucida

Une importante plante médicinale d’Amérique centrale. Usage ancestral par les Mayas et les Huichols.

Antiseptique, contre la diahrée et la dysenterie

Pericon

Tecoma curialis

Antibiotique, puissant anti-inflammatoire, stimulant immunitaire, antiseptique, tonifiant, antitumoral.

Connu sous le nom d’Ipe-Roxo

Lapacho

Theobroma cacao

Tonique et stimulant, puissance antioxydante permettant de penser  un rôle dans la prévention du vieillissement

L’un des aliments les plus riches en flavonoïdes (l’un des plus antioxydants)

Cacao

Trigonella foenum graecum

Favorise la reprise de poids, action bénéfique contre le diabète et le cholestérol, régule le taux d’insuline

Soigne les gastrites et les ulcères gastriques

Fenugrec

Turnera diffusa

Tonique et regénérant du système nerveux. Stimulant des organes sexuels, aphrodisiaque et antiseptique urinaire.

Cette plante agit directement sur les organes génitaux.

Damiana

 

 

U

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Uncaria tomentosa

Puissant stimulant immunitaire aux nombreuses vertus.

Utilisé contre les infections virales, cancers (traitement parallèle), tumeurs, effets secondaires de la chimiothérapie

Griffe du Chat

 

 

V

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Valeriana officinalis

Bien-être et sommeil

Valériane

Viscum album

La panacée druidique

Stimulant des défenses immunitaire, anxyolitique et hypnotique

Gui

Vitis vinifera

Traitement des varices des hémorroïdes et des troubles circulatoires

Tonique veineux et capillaire

Vigne Rouge

 

 

 

W

Withania somnifera

Originaire d’Inde, le « Ginseng indien » bénéficie d’une place remarquable dans la médecine ayurvédique

anti-stress, tonique, sédatif, aphrodisiaque, tonique sexuel.

Withania

 

 

 

Z

Zea mais 

Puissant antioxydant (et donc anti-cancer) aux vertus anti-inflammatoires prévention de l’obésité.

 Le produit le plus abondant dans les anthocyanes du maïs pourpre est le C3G, l’un des plus puissants antioxydants

Maïs mauve

Publié dans DICTIONNAIRE DES PLANTES MEDICINALES | 7 Commentaires »

L’ESSENTIEL DE L’OMEOPATHIE

Posté par eurekasophie le 28 août 2009

hahneman01.jpg 

 

LES 40 REMÈDES

les plus courants

Pharmacie homéopathique de base

Pour attaquer les petits soucis qui perturbent le quotidien, il est conseillé de se constituer une trousse homéopathique de base.

La plupart des pharmacies spécialisées vendent des boîtes de rangement étudiées pour les tubes de granules. On optera pour la taille qu’il convient selon ses besoins et l’on prendra soin de tenir ses médicaments loin de l’humidité, des odeurs fortes et des autres médicaments.

Dans ces conditions, on pourra conserver les remèdes pendant 5 ans sans le moindre problème.

hahneman01.jpg

Voici une sélection de 40 remèdes choisis parmi les 2000 de  » La Matière Médicale  » homéopathique.

Ils devraient suffire à couvrir la plupart des problèmes courants.

Peut-être même certains d’entre eux ne vous serviront jamais.

Vous pourrez commencer avec la moitié de cette sélection et vous ajouterez des produits

au fur et à mesure dans votre trousse, lorsque vous serez plus expérimenté.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifACONITUM NAPELLUS ( ACONIT)

Appelé aussi  » tue-loup bleu « , l’aconit provient des régions montagneuses d’Europe et d’Asie. Elle est le principal remède contre les fièvres élevées, les toux violentes et sèches et les faux croup.

alpha0639.gifALLIUM CEPA ( OIGNON ROUGE )

Bien connu dans nos régions, l’oignon rouge concerne les maladies des muqueuses du nez, des yeux et de la gorge. Il est le principal remède contre le rhume des foins et les rhumes en général.

alpha0639.gifANTIMONIUM TARTARICUM ( ANTIMOINE )

L’antimonium tartaricum est fabriqué à partir d’une substance chimique, le tartrate doublé d’antimoine et de potasse. Il est la principale indication pour les problèmes d’expectoration et concerne les muqueuses des poumons.

alpha0639.gifAPIS MELLIFICA ( ABEILLE )

Préparé à partir du venin d’abeille, Apis est utile pour soulager les piqûres et les morsures qui présentent des gonflements et des rougeurs.

alpha0639.gifARGENTUM NITRICUM ( NITRATE D’ARGENT )

Le nitrate d’argent utilisé en photographie est la substance de base de ce remède qui est efficace pour traiter un système nerveux perturbé. On l’utilise pour toutes les peurs, la nervosité et l’anxiété d’anticipation.

alpha0639.gifARNICA MONTANA ( ARNICA)

Bien connue des régions montagneuses, l’arnica est cette petite plante aux fleurs jaunes, qui constitue le remède idéal contre les traumatismes. Muscles douloureux, courbatures après l’effort, choc consécutif à un accident ne lui résistent pas .

alpha0639.gifARSENICUM ALBUM ( ARSENIC )

L’anhydride arsénieux est un poison connu. Utilisé en homéopathie, il ne présente pas de danger et il est souverain sur les systèmes digestif et respiratoire. Crampes abdominales, vomissements, intoxication alimentaire , rhume de cerveau avec écoulement nasal sont soulagés.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifBELLADONA ( BELLADONE )

Appelée aussi  » l’herbe au diable  » , la belladone, dont il faut éviter les baies toxiques, est utilisée comme remède contre la fièvre et les maux de tête avec battements intempestifs.

alpha0639.gifBRYONIA ALBA ( BRYONE BLANCHE )

Plante grimpante des haies d’Europe, la bryone blanche a de trèsgrosses racines qui emmagasinent une grande quantité d’eau. C’est à partir de la racine que l’on prépare le remède destiné à assécher les muqueuses et à calmer les douleurs articulaires.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifCALENDULA OFFICINALIS ( SOUCI DES JARDINS )

Très connu des herboristes, le calendula est un excellent remède pour soigner les plaies. On l’utilise en crème ou en teinture-mère. Il est parfait pour toutes les plaies coupées et infectées.

alpha0639.gifCANTHARIS ( CANTHARIDE )

Cantharis est un remède préparé à partir d’un insecte, en l’occurence la cantharide ou  » mouche d’Espagne  » de la famille des coléoptères. Ce remède traite le système urinaire, les cystites avec douleurs intenses et brûlantes, ainsi que les brûlures ou douleurs cuisantes en général .

alpha0639.gifCHAMOMILLA ( CAMOMILLE )

La camomille, que l’on rencontre à l’état sauvage dans toute l’Europe et l’Amérique du Nord, a une forte influence sur le système nerveux . Elle est considérée comme le remède le plus important pour le traitement des enfants: problèmes de dentition, coliques, sensibilité à la douleur, colère.

alpha0639.gifCOCCULUS ( COQUE DU LEVANT )

Préparé à partir de la coque du Levant, une plante qui pousse sur les côtes indiennes, Cocculus est un remède puissant sur le système nerveux, en particulier lorsqu’il est affaibli. Il soulage également les nausées et les vertiges associés au mal des transports.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifDROSERA ROTUNDIFOLIA ( DROSERA )

C’est une curieuse plante insectivore, la droséra, qui est à la base de ce remède. On l’utilise dans les affections du système respiratoire: toux caverneuse, toux spasmodique, tox suivie de vomissements.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifEUPATORIUM PERFOLIATUM ( EUPATOIRE )

On l’appelle aussi  » l’herbe à la fièvre « . C’est une plante qui pousse dans les marécages de l’Amérique du Nord. Très utilisée contre la grippe, Eupatorium soigne également les symptômes qui accompagnent l’état grippal : courbatures ou sensation d’avoir les os brisés.

alpha0639.gifEUPHRASIA OFFICINALIS ( EUPHRASIE OFFICINALE )

Nommée aussi  » casse-lunettes « , cette jolie petite plante des pâturages est connue comme remède des yeux. On l’utilise pour les yeux irrités, les larmoiements abondants, les rhumes des foins avec écoulements importants.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifFERRUM PHOSPHORICUM ( PHOSPHATE FERREUX )

Le phosphate ferreux, la substance de base de ce remède, est un minéral qui régit le fer et l’oxygène du sang. Il est indiqué pour les personnes affaiblies et anémiées.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifGELSEMIUM SEMPERVIRENS ( JASMIN JAUNE )

Le jasmin jaune ou jasmin de Virginie agit directement sur les muscles, les nerfs moteurs et le système nerveux. Il est parfait pour la fièvre avec sueurs, les maux de tête dans la région de l’occiput et se révèle un remède efficace contre la grippe.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifHEPAR SULFUR ( SOUFRE ET COQUILLE D’HUITRE )

Préparation de Samuel Hahnemann à partir de fleurs de soufre et de coquilles d’huîtres broyées, Hepar sulfur concerne le système nerveux et les problèmes respiratoires, ainsi que les infections des muqueuses et de la peau.

alpha0639.gifHYPERICUM PERFORATUM ( MILLEPERTUIS )

Préparé à partir du millepertuis, ce remède concerne les blessures sur les régions du corps richement innervées ( lèvres, oreilles, doigts, yeux, coccyx ). Il remplace avantageusement Arnica pour ces régions sensibles.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifIGNATIA AMARA ( FEVE DE ST. IGNACE )

La fève de St. Ignace ou graine de  » strychnos ignatii  » ( qui pousse en Asie du Sud-Est ) fournit la base d’ Ignacia. C’est par excellence le remède pour soulager les émotions fortes, la tristesse ou le chagrin suivant la perte d’un être cher.

alpha0639.gifIPECA ( IPECACUANHA )

L’ipecacuanha est un petit arbuste d’Amérique du Sud, dont on fabrique un remède actif sur les systèmes digestifs et respiratoire. La principale indication est la nausée sous toutes ses formes.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifKALI BICHROMICUM ( BICHROMATE DE POTASSIUM )

Le bichromate de potasssium est une substance chimique utilisée dans de nombreuses industries comme l’imprimerie ou la photographie. On utilise Kali bichromicum pour les affections des muqueuses respiratoires, la sinusite et les maux de tête localisés.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifLACHESIS MUTUS ( LACHESIS MUTUS )

Fabriqué à partir du venin du Lachesis mutus, un serpent d’Amérique du Sud, ce remède est destiné à soigner les maladies chroniques, les angines, les gorges douloureuses et les problèmes liés à la ménopause.

alpha0639.gifLEDUM PALUSTRE ( LEDON DES MARAIS )

Le lédon des marais est un petit arbuste qui pouss dans l’hémisphère nord. C’est à partir du lédon que l’on prépare ce remède d’urgence pour les blessures, plaies gonflées, ecchymoses, yeux injectés de sang.

alpha0639.gifLYCOPODIUM ( LYCOPODE )

Préparé à partir du lycopode, cette curieuse plante rampante qui aime les landes de bruyère, Lycopodium est prescrit pour les maladies chroniques, mais il est très utile aussi pour les troubles digestifs et les angines douloureuses.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifMAGNESIA PHOSPHORICA ( PHOSPHATE DE MAGNESIUM )

Le phosphore de magnésium est l’un des 12 sels minéraux contenus dans les tissus et il est un puissant antalgique. Il est recommandé pour les crampes violentes, les spasmes, les douleurs nerveuses et musculaires.

u Mercurius solubilis ( mercure liquide )

Préparé à partir du mercure liquide, ce remède est utilisé pour tous les problèmes infectieux aigus, les ganglions enflés et douloureux, les plaies suppurantes, les sueurs et sécrétions fétides.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifNUX VOMICA ( GRAINE DE VOMIQUIER )

C’est à partir des graines toxiques du vomiquier qu’est préparé le célèbre Nux vomica . Le remède est utilisé dans de nombreuses situations chroniques ou aiguës et il est vraiment très performant

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifPHOSPHORUS ( PHOSPHORE )

Le phosphore est constituant important des os. Il est employé pour des désordres constitutionnels, est efficace pour les troubles digestifs, les hémorragies mineures et est utile pour atténuer le vertige consécutif à une anesthésie.

alpha0639.gifPHYTOLACCA DECANDRA ( PHYTOLAQUE )

La phytolaque est une plante originaire de l’hémisphère nord. Elle sert de base à ce remède destiné au traitement glandulaire : gorge avec amydales enflées, angines douloureuses, troubles de la glande mammaire.

alpha0639.gifPULSATILLA ( ANEMONE PULSATILLE )

Egalement nommée  » herbe au vent  » , l’anémone pulsatille est indiquée pour les situations aiguës et les désordres constitutionnels. Elle convient aux personnes dont l’humeur est changeante. C’est aussi un excellent remède pour les jeunes enfants.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifRHUS TOXICODENDRON ( SUMAC)

Le remède est préparé à base de sumac, une plante vénéneuse d’Amérique du Nord. On l’utilise pour les entorses, les tendinites, les articulations douloureuses, les rhumatismes aigus, mais également pour soigner la varicelle ou le zona.

alpha0639.gifRUTA GRAVEOLENS (RUE FETIDE)

C’est l’un des plus anciens remèdes. Issu d’une plante vivace malodorante vivant dans les endroits secs, ce remède agit essentiellement sur les douleurs osseuses et les traumatismes des ligaments et des tendons. Il concerne aussi les yeux.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifSEPIA OFFICINALIS ( ENCRE DE SEICHE )

Préparé à partir de l’encre de seiche, Sepia convient aux sujets fatigués, déprimés, présentant des symptômes psychiques et émotionnels. Il agit également sur les bouffées de chaleur de la ménopause et les nausées de la grossesse.

alpha0639.gifSILICEA ( SILICE)

La silice est l’un des 12 minéraux contenus dans les tissus. Sa présence aide à éliminer les toxines. Silicea est destiné à renforcer les défenses naturelles contre les infections de tout ordre ( abcès chronique, pus ).

alpha0639.gifSPONGIA TOSTA ( EPONGE NATURELLE)

Préparée à partir de l’éponge naturelle torréfiée, Spongia a une action très efficace contre les troubles respiratoires ( toux sèche, toux spasmodique, toux sifflante, faux croup ). On la donne volontiers aux enfants.

hahnemannhomeo.jpg

alpha0639.gifVALERIANA ( VALERIANE)

Appelée aussi  » herbe aux chats  » parce que son odeur attire ces animaux, la valériane et un anti-spasmodique bien connu. Valeriana est l’un des principaux remèdes de l’insomnie et il est très utile lorsque l’esprit ne cesse de tourner en rond sans trouver le repos.

alpha0639.gifVERBASCUM THAPSUS ( BOUILLON BLANC)

Cette plante couverte de duvet blanc, à fleurs jaunes, poussant dans des lieux incultes, sert de base à ce remède destiné à combattre les maux d’oreille de toutes sortes.

On l’utilise sous forme de solution huileuse que l’on chauffe légèrement.

alpha0639.gifVIBURNUS OPULUS ( VIORNE OBIER)

La viorne obier ou  » boule de neige  » est très répandue dans les sous-bois frais de nos régions. Le remède est tiré de l’écorce de la viorne obier et il est très utile dans le cas de crampes spasmodiques, règles douloureuses et spasmes des muscles.

Publié dans HOMEOPATHIE, LES 40 REMEDES LES PLUS COURANTS, MEDECINES DOUCES | 5 Commentaires »

LES MALADIES PLUS COURANTES

Posté par eurekasophie le 28 août 2009

hahneman02.jpg 

 

 

accueil.gifLES REMÈDES CONTRE LES MALADIES COURANTES

decopunaise.gifTroubles ORL et Grippedecopunaise.gif

Le rhume est l’une des maladies les plus difficiles à soigner, mais l’homéopathie a des ressources intéressantes.

decopunaise.gif Au moindre coup de froid, une dose d’Oscillococcinum 200, suivie de 3 granules d’Aconit 9 CH toutes les heures feront l’affaire. Si le nez est bouché et sec, prendre 3 granules de Sambucus nigra 9 CH ou de Nux vomica 9 CH 3 fois par jour. Si le nez coule comme de l’eau, la solution sera 3 granules d’Allium cepa 9 CH 3 fois par jour.

decopunaise.gif En cas de RHINITE à répétition ( forme d’allergie ) : Natrium muriaticum 9 CH ( 3 granules , 3 fois par jour ) .

decopunaise.gif Pour lutter contre la SINUSITE , plusieurs remèdes sont à disposition. Pour la sinusite aggravée par le courant d’air : Hepar sulfur 9 CH ( 5 granules , 3 fois par jour).

Pour une SINUSITE avec écoulement jaune : Mercurius solubilis 9 CH ( 5 granules , 3 fois par jour ) .

Pour la SINUSITE sans nez bouché : Belladona 9 CH ( 5 granules , 3 fois par jour ).

decopunaise.gif L’homéopathie est efficace pour prévenir les ANGINES à répétitions . Une ANGINE rouge foncé avec douleurs irradiées jusqu’aux oreilles sera soignée avec Phytolacca 9 CH ( 5 granules, trois fois par jour ), tandis que pour une ANGINE avec points blancs, on donnera Mercurius solubilis 9 CH ( 3 granules, 3 fois par jour ).

decopunaise.gif Contre les MAUX DE GORGE , il faudra adopter Belladonna et Mercurius solubilis en 5 CH , en alternance 3 fois par jour à raison de 5 granules .

decopunaise.gif Une éventuelle INFECTION STREPTOCOCCIQUE nécessitera la prise d’un traitement antibiotique pour éviter les complications.

decopunaise.gif Contre les LARYNGITES , TRACHEITES ET BRONCHITES , on prendra systématiquement Arum triphyllum , auquel on pourra associer Bryonia en cas de TOUX SECHE , Hepar sulfur ( toux calmée par la chaleur ) , Chamomilla en cas de toux et Histaminum s’il existe une composante allergique ( en 5 CH à raison de 5 granules, 3 fois par jour ).

decopunaise.gif Contre l’ OTITE AIGUE , Aconit 9 CH ( 5 granules, 3 fois par jour ) sera d’un bon secours. Enfin, lorsque l’on a un RHUME ou que l’on a PRIS FROID , on a tendance à dire :  » j’ai la grippe  » . Ce n’est pas toujours vrai, car la grippe est due à un virus, dont les symptômes sont précis : fièvre élevée , maux de tête, douleurs musculaires. Si l’on veut éviter de se faire vacciner, on peut prendre pendant toute la durée hivernale 3 granules par semaine de Influenzinum 30 CH

decopunaise.gif En revanche, si LA GRIPPE est déjà là : une dose d’Oscillococcinum 200 , suivie 3 heures après d’une dose de Sulfur 30 CH , puis 3 granules de Gelsemium 9 CH , Rhus toxicodendron 9 CH et Eupatorium 9 CH en alternance.

decopunaise.gifProblèmes digestifs decopunaise.gif

 La médecine homéopathique est très précise pour toutes les circonstances de la vie digestive.

decopunaise.gif APRES UN BON REPAS , lorsque  l’on se sent lourd, le mieux est de prendre systématiquement Nux vomica 9 CH ( 5 granules, trois fois par jour ). Mais il faut savoir qu’à chaque aliment précis que l’on ne DIGERE PAS, il existe un remède adapté. Par exemple, Ferrum metallicum pour les OEUFS, Chinimum arsenicosum pour le POISSON ou ignatia pour le CAFE. Si l’on ne supporte pas l’odeur de la nourriture, il suffira de prendre 5 granules de Colchicum 9 CH.

decopunaise.gif En cas d’INTOXICATION ALIMENTAIRE, c’est Arsenicum album 9 CH qu’il faudra prendre 3 fois par jour, même longtemps après l’évènement.

decopunaise.gif Contre les CRAMPES D’ESTOMAC avec sensibilité : Nux vomica 9 CH. Contre l’aérophagie et les éructions : Carbo vegetalis 9 CH

decopunaise.gif Lorsque le ventre est gonflé d’air, on se sent BALLONNE . Les 3 médicaments les plus utilisés sont Carbo vegetalis, Lycopodium et China. On les utilisera en dilution 9 CH à raison de 3 ou 5 granules , 3 fois par jour.

decopunaise.gif Pour les TROUBLES DU FOIE, c’est Chelidonium majus , qui est le médicament le plus caractéristique.

decopunaise.gif En cas d’HEPATITE VIRALE, c’est vers Phosphorus 7 CH et 15 CH que l’on se tournera.

decopunaise.gif Pour apaiser les BRULURES D’ESTOMAC , une cure d’argile soulagera rapidement grâce à ses vertus adoucissantes et anti-inflammatoires. Le bon remède homéopathique sera Robina 9 CH , à prendre à raison de 5 granules 3 fois par jour.

decopunaise.gifPour combattre la constipation ou la diarrhéedecopunaise.gif

decopunaise.gif Un bon drainage du foie rétablit le transit. Une ampoule de jus de radis noir sera parfait pour stimuler l’évacuation de la bile et activer les contractions de l’intestin. Un masasge de l’abdomen à l’huile essentielle de marjolaine apportera une détente abdominale intéressante. Le bon remède homéopathique sera Bryonia 9 CH , à raison de 5 granules 2 fois par jour ou Platina 15 CH , 5 granules 3 fois par jour.

decopunaise.gif Pour calmer une diarrhée le charbon végétal aura des propriétés assainissantes et antiseptiques tout à fait efficaces, à condition de penser à réensemencer l’intestin avec des ferments naturels ( bifidus ou Ultra-levure ). Le bon remède homéopathique : Arsenicum album 15 CH et Podophyllum 15 CH , 5 granules, 3 fois par jour.

 

decopunaise.gifAffections cutanéesdecopunaise.gif  

L’homéopathie fait merveille dans bon nombre de maladies de la peau.

decopunaise.gif Pour soigner l’ACNE JUVENILE , on a recours à Kalium bromatum 9 CH.

decopunaise.gif Contre BOUTON DE FIEVRE ou L‘HERPES , le meilleur remède est Rhus toxicodendron 9 CH , qui est également un bon remède de rhumatismes et de grippe.

decopunaise.gif Pour calmer L’IRRITATION et le bourgeonnement de CICATRICES disgracieuses, Graphites 9 CH fait des merveilles, aussi bien en granules qu’en pommade.

decopunaise.gif Contre les PRURITS et toutes les DEMANGEAISONS de type parasitaire, il faut choisir Dolichos pruriens 9 CH ( 5 granules , 3 fois par jour ).

decopunaise.gif Dans le cas du PSORIASIS, le médicament le plus utile en homéopathie est dérivé de l’arsenic : Arsenic album 9 CH .

decopunaise.gif Pour lutter contre L’ URTICAIRE, qui est une manifestation allergique très désagréable, on a coutume d’utiliser Urtica urens 9 CH . C’est le médicament qui a le plus de chance de calmer le patient.

decopunaise.gif Enfin lorsque l’on a affaire à des INFECTIONS DE LA PEAU du type ABCES , MYCOSE, PANARIS ou IMPETIGO , la solution est d’utiliser la teinture -mère de Calendula en badigeon ou en compresse.

decopunaise.gifMaux de tête decopunaise.gif

En médecine classique, lorsque l’on a mal à la tête, on prend de l’aspirine. En homéopathie, le médicament sera choisi d’après différents critères de cause, de localisation, de sensation et de symptômes concomitants.

decopunaise.gif Ainsi , pour un MAL DE TETE apres une fatigue oculaire, on choisira Onosmodium 9 CH tandis qu’on choisira Natrum muriaticum 9 CH après une contrariété.

decopunaise.gif Si le MAL DE TETE est situé à l’arrière du crâne, on prendra Gelsemium sempervirens 9 CH , mais s’il se trouve plutôt au sommet du crâne, c’est vers Actea racemosa 9 CH que l’on se tournera.

decopunaise.gif Au niveau des sensations, si l’on ressent les PAUPIERES LOURDES, le remède sera Gelsemium sempervirens 9 CH , mais si l’on a mille petits marteaux qui battent et tapent sur le cerveau, Natrum muriaticum 9 CH sera la solution.

decopunaise.gif Enfin, si le MAL DE TETE s’accompagnent de symptômes concomitants, comme par exemple des LARMOIEMENTS , on prendra Pulsatilla 9 CH.

decopunaise.gif Si le visage est CONGESTIONNE , on devra avoir recours à Melilotus 9 CH . La liste peut au premier abord paraître longue, mais il est important de ne pas négliger ces symptômes, qui peuvent être déterminants dans le processus de guérison. On notera que Natrum sulfuricum est très utile aux migraineux, surtout lorsqu’ils ont un mauvais fonctionnement biliaire. Lorsque l’on est atteint de vertiges au moindre mouvement ou en remuant les yeux, la panacée reste Bryonia alba 9 CH.

decopunaise.gifDouleurs rhumatismalesdecopunaise.gif

Entre arthrose, arthrite, douleur articulaire, lumbago et autre sciatique, on s’y perd un peu.

decopunaise.gif Dans le cas de RHUMATISMES déclenchés par l’humidité, on utilise très fréquemment Dulcamara 9 CH ( 5 granules, 3 fois par jour). La localisation de la douleur aura une importance capitale dans le traitement . Ainsi pour une douleur à l’épaule, on prendra Ferrum metallicum 9 CH. Pour une douleur à la cheville, c’est Apis 9 CH que l’on choisira. Mais par contre, pour les trois premières vertèbres dorsales, Actea racemosa 9 CH sera particulièrement indiquée.

decopunaise.gif Pour la SCIATIQUE accompagnée d’engourdissement : Gnaphalium 9 CH ( 5 granules, 3 fois par jour ), tandis que pour une sciatique avec des douleurs en éclair, on préférera Magnesia phosphorica 9 CH.

decopunaise.gifLes CRAMPES MUSCULAIRES sont le lot de beaucoup d’entre nous. D’abord, un geste local peut soulager lorsque l’on est saisi d’une crampe. Ensuite, on n’hésitera pas à employer Colocynthis 9 CH , si l’on constate une amélioration de la crampe par pression forte ou à la chaleur. Pour les crampes localisées dans les doigts des mains ou des pieds, Cuprum 9 CH ( 3 granules, 3 fois par jour ) sera d’un bon secours.

decopunaise.gifContre les bobos de la bouchedecopunaise.gif 

Lorsque l’on est prédisposé aux aphtes, aux boutons de fièvre et aux gingivites, l’homéopathie est d’un grand secours.

decopunaise.gif Contre les APHTES , il suffit debadigeonner avec des teintures-mères de Calendula , Phytolacca et Hydrastis. Parmi les médicaments : Borax 5 CH et Mercurius 5 CH à raison de 5 granules toutes les deux heures. Pour prévenir un bouton de fièvre, 2 comprimés de vitamine C et un badigeonnage de la lésion avec de l’huile essentielle de citron seront efficaces.

decopunaise.gif Si les GENCIVES SAIGNENT et gonflent après les repas : Carbo vegetalis 5 CH ; si la douleur diminue sous l’effet du froid : Apis 5 CH et si les gencives sont très rouges : Belladonna 5 CH.

 

decopunaise.gifAllergiesdecopunaise.gif 

Les allergies se manifestent à des endroits différents de l’organisme et correspondent à un terrain allergique. Au contact d’une substance à laquelle il est particulièrement sensible, l’organisme va libérer de l’histamine, responsable des symptômes ressentis. Le but de l’homéopathie est de ramener cette hyper réactivité à une réactivité normale.

decopunaise.gif Dans le cas du rhume des foins, déclenché par le pollen des plantes fourragères et de certains arbres, on pensera à Sabadilla 9 CH , un bon remède des muqueuses respiratoires. La rhinite allergique a la même définition que le rhume des foins, si ce n’est qu’elle se déclenche à n’importe quel moment de l’année et qu’elle peut être provoquée par des allergènes autres que les pollens de fleurs ou d’arbres ( poussière, acariens, produits chimiques ou matières synthétiques). L’asthme est également une maladie allergique.

En présence d’une substance que l’on ne tolère pas, il se produit une réaction anormale ( oreillers en plume, présence d’un chat dans la maison ) . Dans ce cas, comme dans le cas d’allergie aux aliments, aux produits de soin de la peau ou aux odeurs, c’st vers les causes elles-mêmes, les modalités et les sensations que l’on devra se tourner.

decopunaise.gifOrganes génitaux et voies urinairesdecopunaise.gif 

decopunaise.gif Beaucoup de femmes se plaignent de DOULEURS AIGUES  au moment de leurs REGLES. L’homéopathie peut les aider sensiblement avec par exemple Sabina 9 CH ( douleurs dans le sacrum ) , Chamomilla 9 CH ( douleurs très fortes ) ou Belladona 9 CH ( pesanteur dans le bas-ventre).

decopunaise.gif Pour les messieurs, dont la PROSTATE est volumineuse et congestionnée, on peut améliorer les petits ennuis satellites ( uriner trop souvent, en particulier la nuit ) avec Sabol composé X ( 10 gouttes, 3 fois par jour ). Contre l’inflammation de l’urètre, on conseille généralement Patroselinum 9 CH.

decopunaise.gif On peut aussi éliminer certains CALCULS par les voies urinaires. En cas de colique néphrétique, il suffit de mettre dans un grand verre d’eau 5 granules d’Arnica, Belladona, Berberis, Calcarea carbonica, Lycopodium, Ocimum canum et Pareira brava. Puis agiter et prendre une cuillerée à café du mélange toutes les 15 mn ou toutes les 30 mn selon l’intensité des douleurs.

decopunaise.gif Enfin pour une INFECTION URINAIRE , le traitement homéopathique est assez efficace. Hepar sulfur 9 CH ( 5 granules, 3 fois par jour) et 2 ampoules de serum anticolibacillaire par jour seront la base du traitement. On pourra ajouter Formica rufa ( 10 gouttes, 3 fois par jour) ou Cantharis 9 CH ( 3 granules, 3 fois par jour ) en cas de crise violente.

decopunaise.gif Dans le cas de CYSTITES à répétition, l’homéopathie est d’un excellent secours. Les remèdes les plus souvent prescrits sont : Terebinthina 5 CH conttre les brûlures, les spasmes et les envies pressantes; Cantharis 5 CH pour les brûlures intenses lors de la miction; Pareira brava si l’on doit faire des efforts pour vider la vessie; Staphysagria 5 CH , si la cystite se déclare après un rapport sexuel; Formica rufa si les urines sont troubles et malodorantes.

decopunaise.gifAffections neurologiquesdecopunaise.gif 

Les nerveux , les anxieux, les insomniaques sont de plus en plus nombreux autour de nous. L’homéopathie se propose de lever les tensions intérieures, qui empoisonnent l’existence de beaucoup d’individus.

decopunaise.gif  Selon le degré d’ANXIETE , les modalités, les causes, les sensations ressenties, on soignera de façon différente. Pour une anxiété avec sensation de malaise imminent, le remède sera Moschus 9 CH , mais si elle s’accompagne d’oppression dans la poitrine, on utilisera plutôt Ignatia 9 CH.

decopunaise.gif Pour l’individu PRESSE et STRESSE , le remède miracle, c’est Argentum nitricum 9 CH , le premier médicament de la vie moderne. Si le malade a le moral en berne, qu’il ressent le stade juste avant la dépression, on pensera à Ignitia 9 CH qui combat les idées noires, la sensation de boule dans la gorge et toute la cohorte de sentiments négatifs.

decopunaise.gif Lorsque l’on est dans le CREUX DE LA VAGUE , il arrive que l’on soit particulièrement irritable ou impulsif. Le remède : Nux vomica 9 CH

decopunaise.gif Enfin, l’ANXIETE se traduit également par des périodes d’INSOMNIE, que l’on peut tout à fait combattre, en faisant une petite cure de Coffea 9 CH

decopunaise.gifContre les vertiges decopunaise.gif

L’homéopathie est très souvent efficace dans les sensations vertigineuses. Cinq remèdes se détachent parmi d’autres:

Conium pour les vertiges qui apparaissent en position allongée;

Bryonia, lorsque le vertige est aggravé par le mouvement;

Cocculus contre les vertiges des transports;

Nux vomica, pour lutter contre des vertiges qui surviennent après un repas et qui sont aggravés par le bruit et la lumière

Tabacim , lorsque les vertiges apparaissent en voiture.

Ces remèdes sont prescrits en 5 CH , à raison de 4 granules à sucer 3 fois par jour.

decopunaise.gifEn préparation à l’accouchementdecopunaise.gif 

Les médicaments homéopathiques de préparation à l’accouchement sont absolument sans risque pour la mère comme pour l’enfant. Ils sont sans effets secondaires et ils sont très efficaces.

Avant la naissance du bébé:

Actaea racemosa 9 CH et Caulophyllum 9 CH à raison de 5 granules matin et soir, 10 jours avant l’accouchement.

Le jour de l’accouchement :

Gelsemium 15 CH contre l’angoisse, Ignatia 15 CH en cas de crises de tétanie, Pulsatilla 15 CH contre l’excès d’émotivité et Nux vomica 15 CH pour apaiser la nervosité.

Il suffira de prendre une dose d’un ou deux remèdes dès le début du travail et une autre 3 heures après.

Pendant les suites des couches:

Arnica 15 CH et Staphysagria 9 CH en cas d’épisiotomie ( 5 granules par jour pendant 8 jours ).

 

decopunaise.gifEtat géneral decopunaise.gif

Lorsque l’on ressent une fatigue générale, on a besoin de recharger ses batteries pour se sentir performant.

decopunaise.gif En cas de FATIGUE intense après une maladie infectieuse par exemple, on aura recours à Pulsatilla 9 CH

decopunaise.gif Après un ACCOUCHEMENT, Sepia 9 CH fera des merveilles.

decopunaise.gif Gelsemium 9 CH sera souverain après L’ANNONCE d’une mauvaise nouvelle

decopunaise.gif Pour accélérer l’arrêt de la CIGARETTE ou de l’alcool, l’homéopathie a recours à des préparations à partir du propre produit incriminé. Ainsi, on peut faire préparer un isothérapique 9 CH à partir de sa cigarette et il suffit d’en prendre 3 granules, dès que l’envie de fumer se manifeste. Il arrive un moment où la cigarette n’a plus degoût et où l’on cesse définitivement sans difficulté. C’est la même chose avec l’alcool. L’isothérapique est une préparation spéciale à partir d’une substance considérée comme toxique pour le malade.

decopunaise.gif Pour finir, un problème crucial : LE POIDS. C’est souvent un problème complexe et l’embonpoint fait souvent écran à des problèmes intérieurs profonds. C’est pourquoi l’homéopathie met en avant le fait que le problème du poids est plus que tout celui de l’équilibre.

decopunaise.gifTroubles chez l’enfant decopunaise.gif

L’homéopathie est très bien tolérée chez les enfants dès leur plus jeune âge. Car les petites granules sont facilement assimilables, même chez le nourrisson. Les maladies infectieuses de l’enfance ne sont que les éliminations de virus et de toxines de l’organisme.

decopunaise.gif Lorsque la maladie s’est déclarée, on utilisera en cas de ROUGEOLE : Sulfur, Morbillinum et Belladona

          decopunaise.gif VARICELLE : Antimonium tartaricum, Sulfur et Rhus toxicodendron

               decopunaise.gif OREILLONS: Sulfur, Mercurius solubilis et Pulsatilla

                    decopunaise.gifCOQUELUCHE : Coccus cacti

                       decopunaise.gif RHINO-PHARYNGITE : Agraphis nutans 9 CH, qui est indiqué également en cas de végétations avec complications aux oreilles.

Le tout en 9 CH à raison de 3 granules, 3 fois par jour.

decopunaise.gif Certains enfants deviennent nerveux au contact de l’ambiance familiale, si celle-ci est tendue. Pour les aider, Chamomilla 9 CH sera parfait, en particulier s’ils sont grognons et capricieux.

                      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans HOMEOPATHIE, MALADIES COURANTES ET SES REMEDES, MEDECINES DOUCES | Pas de Commentaires »

LE SOIN DES PIEDS

Posté par eurekasophie le 31 juillet 2009

dcoaromathrapie1.gifmespieds.jpgdcoaromathrapie1.gif

 

dcoaromathrapie1.gif

 

Les pieds supportent le poids de notre corps toute une journée.

Il est impératif d’en prendre soin. De plus, chaque zone du pied est en correspondance avec un organe : Lorsque vous soignez vos pieds, vous soignez donc l’ensemble du corps.

 

 

 

 

 

reflex.gif

 

 

dcoaromathrapie1.gif Commencez par un bain de pieds suivi d’un massage. Si vous n’avez pas le temps pour le premier, nettoyez vos pieds à l’aide d’un gant de toilette avant d’effectuer le massage.

 

hydroth.gif

 

LES BAINS DE PIEDS

 

dcoaromathrapie1.gif Pour soulager des pieds fatigués ou meurtris: prenez un bain de pieds avec 5 gouttes d’Artemisia vulgaris ou Cymbopogon citratus diluées dans un support de dispersion ( un peu de miel liquide ou une mousse de bain au ph neutre.).

dcoaromathrapie1.gif Pour soulager les jambes lourdes et fatiguées: prenez un bain de pieds avec 5 gouttes de Rosmarinus officinalis, 3 gouttes de Pelargonium graveolens, 3 gouttes de Lavandula angustifolia et 1 goutte de Citrus lemon diluées dans un support de dispersion.

dcoaromathrapie1.gif Avant d’aller vous coucher, frottez la plante de vos pieds avec 2 ou 3 gouttes de Citrus limon mélangées dans un peu d’huile végétale. Essayez aussi Ocimum basilicum qui possède des vertus purificatives.

dcoaromathrapie1.gifPour supprimer odeur et transpiration des pieds: prenez un bain de pieds avec 5 gouttes de Melaleuca alternifolia ou de Salvia officinalis diluées dans un support de dispersion.

 

hydroth.gif

LE MASSAGE DES PIEDS

dcoaromathrapie1.gifPour les jambes fatiguées: les jambes fatiguées seront soulagées avec un massage des zones réflexes avec Cymbopogon nardus diluées dans un peu d’huile végétale.

dcoaromathrapie1.gifPour détoxifier le corps: massez les zones réflexes des pieds avec 5 gouttes de melaleuca alternifolia, de Laurus nobilis ou encore diluées dans un peu d’huile végétale. Essayez aussi Cedrus atlantica, Citrus medica ou Citrus sinensis, toujours dans une huile de support.

dcoaromathrapie1.gif Pour favoriser la détente nerveuse: massez les zones réflexes des pieds avec 5 gouttes d’Ocinum basilicum ou Daucus carota sativa diluées dans un peu d’huile végétale.

dcoaromathrapie1.gif Pour augmenter sa vitalité: massez les zones réflexes des pieds avec 5 gouttes d’Artemisia vulgaris ou Pinus cembra diluées dans un peu d’huile végétale.

dcoaromathrapie1.gif Pour se remonter le moral: massez les zones réflexes des pieds avec 5 gouttes de Citrus bergamia diluées dans un peu d’huile végétale.

Publié dans QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE, SOIN DES PIEDS (HE) | 4 Commentaires »

LE VINAIGRE DE A à Z

Posté par eurekasophie le 16 juillet 2009

 

 

DANS MA RUBRIQUE  » RECETTES SPECIALES «  page 5, je vous donne tous les conseils pour obtenir votre

vinaigre « maison » …beaucoup plus goûteux que celui des commerces et ceci, quelque soit la recette choisie. 

 

Maintenant, je vais vous parler du vinaigre en général, de ses vertus tant au point de vue médicinal que ménager…

 

vinaigre1.jpg vinaigre2.jpg

 

On retrouve des traces de fabrication de vinaigre en Egypte et en Mésopotamie, il y a plus de 5000 ans. On suppose qu’il est apparu par hasard, en même temps que les premières boissons alcoolisées.

En 400 av.J.-C., Hippocrate, père de la médecine, soignait ses patients avec du vinaigre.

Le vinaigre était bien connu des Romains et des Grecs de l’antiquité qui consommaient un vinaigre léger additionné d’eau comme boisson rafraîchissante, plus désaltérante que l’eau, ils utilisaient aussi le vinaigre pour assaisonner leurs plats et y tremper leur pain. Le « posca » est un vinaigre allongé d’eau, les légionnaires romains se désaltéraient de ce mélange rafraîchissant.

Certains passages de la Bible montrent que les Hébreux connaissaient ses propriétés dont celles de dissoudre le calcaire.

La fabrication du vinaigre a été longtemps abandonnée aux soins de la nature.

Le vinaigre était déjà une véritable panacée pour nombre de maux.

Ce n’est qu’au Moyen – Age qu’apparaît la corporation des vinaigriers. Elle fut créée en 1394 (les premiers statuts sont homologués et enregistrés le 28 octobre 1394 à Paris) et avait le monopole de la fabrication et du commerce des vinaigres, verjus (suc acide du raisin cueilli vert) et moutardes (mélange de graines de moutardes broyées et de vinaigre).

Les vins d’Angers et de Touraine, transportés en fûts par bateaux (des futreaux (barges à fond plat) et des gabares) sur la Loire souvent à destination de Paris, n’arrivaient pas toujours en bon état dans la région orléanaise après ce lent voyage, ralenti par des variations des débits du fleuve. Ils tournaient souvent aigres à cause de la chaleur et de leur qualité qui n’était pas exceptionnelle. (De nos jours, le vinaigre de vin est tiré de cépages d’excellente qualité).

Dès le Moyen Age, Orléans, qui était un grand port fluvial et sa région devinrent spécialistes de la fabrication vinaigrière et la moitié du vinaigre français y était produit jusqu’au début du 20e siècle bien que la ville ne fut pas au cœur d’un vignoble. Les Vinaigriers d’Orléans obtiennent au 16e siècle la reconnaissance de leur métier par les lettres patentes royales. Au 18e siècle, Orléans compte plus de 300 producteurs. Le vinaigre d’Orléans, fort apprécié était même exporté jusqu’aux Amériques, aux Indes, au Pays-Bas etc…

Les légumes marinés au vinaigre et les conserves vinaigrées deviennent populaire à partir du 17e siècle, le vinaigre permettant de conserver les aliments, qui gardent ainsi toutes leurs propriétés et leurs éléments nutritifs. Des études sur la fermentation commencèrent au 18e siècle.

Etiquette de bouteille de vinaigre

La vinaigrerie Dessaux Fils fort réputée fut rachetée en 1965 par Amora. La seule vinaigrerie fabriquant toujours de vinaigre selon les méthodes traditionnelles à Orléans est la Maison Martin-Pouret, installée depuis 1797.


Le botaniste hollandais Persoon, attribue dès 1822, la production de vinaigre au voile qui se forme à la surface du vin laissé à l’air libre.

PasteurLouis Pasteur (1822-1895), en 1864, arrive à expliquer la formation d’un voile à la surface du vin en trouvant le responsable de l’acétification : le Mycoderma aceti. Il explique aux vinaigriers comment obtenir un vinaigre de qualité constante. Grâce à lui l’activité de vinaigrier retrouva un nouveau dynamisme.

Documents :


« Etudes sur le vinaigre et sur le vin » par Pasteur


texte consultable en ligne

 


Critères nécessaires à la production du vinaigre

Alcool Celui contenu dans le vin, le cidre ou autre boisson alcoolisée.
Oxygène Celui de l’air.
Ferment Mycoderma Aceti, c’est une bactérie, plus précisément un acétobacter, un micro-organisme, d’un millième de millimètre transporté par les poussières de l’air.
Nourriture Aliment sucré et azoté naturellement présent dans les vins et favorables à la croissance des bactéries.
Température Entre 20 et 35°C.

La production de vinaigre n’est dès lors plus simplement artisanale, les vinaigreries produisent du vinaigre de façon industrielle.

Des informations complémentaires sur l’histoire du vinaigre sur le site vinajol.com et sur le site moutarde-de-meaux.com.

Une intéressante page sur les maîtres vinaigriers (D’après un article paru en 1867).

Les différents vinaigres et aromatisations

4 vinaigres différents

Les différents vinaigres

En fait, toute dilution alcoolique peut servir de base à la fabrication du vinaigre.

De très nombreuses sortes de vinaigre sont fabriquées à travers le monde souvent en fonction des productions agricoles locales, puisqu’il existe autant de sortes de vinaigre que de liquides sucrés utilisés, susceptibles de produire une fermentation alcoolique :

vinaigre de vin blanc, vinaigre de vin rouge, vinaigre de cidre, vinaigre blanc d’alcool « cristal » pour conserves (souvent de betterave), vinaigre d’alcool coloré, vinaigre de malt, vinaigre de bière, vinaigre d’hydromel, vinaigre de miel, vinaigre de riz, vinaigres préparés à partir d’alcool distillés avec des céréales, de jus fermenté de fruits (framboise, citron, cassis, de banane, de dattes, de figues, de groseille, de pamplemousse), de sève (érable, palmier-dattier)…

Comme le bon vin, le bon vinaigre se bonifie en vieillissant !

Davantage d’informations sur les différents vinaigres sur le site vinaigre.fr.


Le vinaigre d’alcool :

Peu cher et polyvalent il est très utilisé, pour la cuisine, le ménage et pour faire les conserves, car il a un goût neutre ne procurant qu’une acidité aux produits conservés.

Souvent produit à partir de jus de betterave, il est aussi être fabriqué à partir de l’alcool à 96º dilué dans l’eau. Dans ce cas de la levure est parfois rajoutée pour accélérer la fermentation. Il peut être coloré avec du caramel.


Le vinaigre de vin :

Egalement très connu, il s’utilise principalement en cuisine, pour les vinaigrettes et les marinades. Malheureusement le procédé traditionnel et artisanal « à l’ancienne », se raréfie au profit de procédés industriels. Fabriqué à partir d’un un vin bénéficiant d’une appellation d’origine le vinaigre peut afficher cette appellation c’est ainsi qu’on trouve des « vinaigre de vin de Bordeaux », « vinaigre de Champagne » etc.

Le vinaigre d’Orléans :

Après des siècles de production intense, la région orléanaise fabrique peu de vinaigre de nos jours.

Du vinaigre est encore produit selon le « procédé d’Orléans » par la société Martin Pouret à partir de vins de Loire ou du Sud-ouest. Ils portent la mention « Vinaigre à l’ancienne selon le procédé d’Orléans« . Il consiste dans le choix d’excellents vins, puis dans leur transformation en vinaigre à l’abri de la lumière pendant 3 semaines, dans des fûts de chêne « les vaisseaux » d’une capacité de 240 litres à une température de 30°C.

Le vinaigre placé ensuite pour au moins un an dans des fûts de chêne de 200 à 5000 litres appelé « foudres » bonifie à la température de 15°C.

Voir des informations complémentaires sur le site lvo.com.

Consulter un tableau comparatif de la méthode orléanaise et la méthode industrielle sur le site de martin-pouret.com.

Le vinaigre de Xérès :

Issu des vins d’appellation Jérès (Sherry en anglais), ce vinaigre puissant et parfumé est fabriqué dans le sud de l’Espagne. Le vinaigre « de Xérès » séjourne six mois minimum en fût de chêne. L’appellation vinaigre « Xérès reserva » nécessite une période de vieillissement d’au moins deux ans. Les grands crus vieillissent jusqu’à 20 à 30 ans. Le taux d’alcool maximum autorisé pour le Xérès est de 3 %.


Vinaigre de moût de raisin :

Le vinaigre balsamique :

Le vinaigre balsamique est une production AOC (DOC en italien pour « denominazione di origine controllata » c’est une spécialité de la Province de Modène en Italie), il provient du moût du raisin des cépages Trebbiano qu’on cuit dans des chaudrons, ce liquide passe ensuite de 3 mois à des années en fûts de volume différents et fabriqués à partir de diverses essences de bois (les grands crus peuvent macérer jusqu’à 50 ans !). Il est sirupeux, plus sucré et plus sombre que les autres vinaigres, il est plus acidulé. Le véritable vinaigre balsamique de Modène porte une collerette du « Consorzio di aceto balsamico di Modena ». L’étiquette rouge indique qu’il a moins de 3 ans, l’étiquette blanche, plus de trois ans. La fabrication « maison » d’un bon vinaigre balsamique n’est guère envisageable.


Le vinaigre de cidre :

Particulièrement apprécié pour ses utilisations médicinales et cosmétiques, il sert également en cuisine. En savoir plus sur la fabrication du vinaigre de cidre.

Le vinaigre Uberti :

Le vinaigre Uberti

Le vinaigre de cidre aux extraits végétaux spécial Uberti a 5° d’acidité, il sert à l’assaisonnement des plats et à bien d’autres utilisations.

Le vinaigre Uberti classique se compose de vinaigre de cidre, d’extraits de végétaux : chicorée, ginseng rouge, sarrasin, blé, orge, avoine, seigle, camomille, cynorhodon, hibiscus, verveine, menthe poivrée, oranger, tilleul, algue marine, de jus de fruits : pamplemousse, pruneaux, pomme, raisin, mangue, pêche, abricot, citron, poire, banane, orange et de jus de légumes, betterave rouge, tomate, céleri, carotte, artichaut, persil, fenouil et radis noir. Il ne convient pas aux allergiques au gluten.

Le vinaigre Uberti

Le vinaigre Uberti « bio » ne contient aucune des céréales à gluten. Voici sa composition : vinaigre de cidre 5°, extrait de chicorée, pomme, orange, raisin , citron, pamplemousse, abricot, pêche, poire, mangue, myrtille, banane, ananas, tomate, jus de betterave rouge, carotte, céleri, persil, artichaut, radis noir et fenouil.


Le MelforLa spécialité alsacienne « Melfor » n’est pas un vinaigre (selon la législation française), il s’agit d’un condiment à base de vinaigre d’alcool, d’infusions de plantes et de miel réputé dans l’Est de la France. Il ressemble au vinaigre sans en avoir le titre et s’utilise comme les autres vinaigres. Il a 3,8° acétiques.


L’assaisonnement japonais Umébosis

L'assaisonnement UmebosisL’assaisonnement à l’umébosis a un goût vinaigré, il s’agit d’un jus d’umébosis, (aussi nommé mébosis ou uméboshi) fait à partir de prunes acides d’umé (un prunier dont le nom botanique est Prunus mume Siebold & Zuccarini) ayant subit une lactofermentation avec du sel de mer et de feuilles d’irésine et un séchage au soleil.

Le jus d’umébosis est utilisé pour ses propriétés digestives et médicinales et sa richesse en calcium, fer et phosphore. Ce condiment d’une belle teinte rose, permet d’assaisonner les salades, les crudités et les céréales remplaçant en même temps le sel et le vinaigre. Il est plus acidulé mais moins acide que le vinaigre et très salé. Inutile de rajouter du sel à votre préparation.

Vous le trouverez dans les boutiques d’alimentation naturelle ou des sites commerciaux du circuit bio. Il a 2,6° acétiques. (Prix constaté : 3,29 €. les 50 cl.). L’umébosis se vend aussi en prunes entières, en purée ou en petits comprimés.


Le « vinaigre » de kombucha :

Disque de kombuchaAvec une souche de kombucha mise dans du thé sucré, il est possible d’obtenir un liquide à ressemblant à du vinaigre, par l’odeur et le goût vinaigré, et servant aussi d’assaisonnement. Le kombucha contient aussi des bactéries acétiques dont une prédominante, un acétobacter. En savoir plus sur le vinaigre de kombucha.

 

 

 

 

 

Les utilisations et les vertus du vinaigre

 

Nos ancêtres déjà utilisaient le vinaigre pour ses multiples propriétés, pour conserver, désinfecter, soigner, prévenir les maladies.

Vinaigrier se reflétant dans la mère de vinaigre

Utilisations en cuisine

Il est utilisé pour rehausser le goût comme assaisonnement, il sert à la confection des vinaigrettes (pour assaisonner salades, crudités, féculents, poissons, fruits de mer etc…), des mayonnaises, moutardes et des marinades. Il permet d’affiner les saveurs de la cuisine à l’aide des vinaigres aux senteurs les plus variées. Un vinaigre, fait maison, fort en arômes et pas trop acide, donnera du caractère à vos crudités et vos salades. Verser le vinaigre à la dernière minute pour éviter l’évaporation des arômes.

Il sert aussi pour la préparation de condiments, en effet, c’est un excellent conservateur alimentaire. Il permet la préparation des câpres, des cornichons, des oignons confits, pasteurisés au vinaigre etc… Le vinaigre d’alcool est surtout utilisé pour les conserves de fruits ou de légumes à l’aigre doux, les cornichons par ex. Fruits et légumes frais peuvent se conserver des années s’ils sont immergés dans du vinaigre et enfermés hermétiquement dans un bocal.

Le vinaigre sert aussi en cuisine pour le déglaçage et la préparation de sauces et pour éviter que certains aliments ne noircissent (comme les champignons).

L’acidité du vinaigre facilite la digestion des corps gras et de la cellulose. N’hésitez pas à l’utiliser avec les légumes crus ou cuits fibreux ou filandreux.

Etant lui-même un agent de conservation, le vinaigre ne s’altère en aucune façon avec le temps. Le vinaigre se conserve de préférence à l’abri de la lumière. Il peut vieillir sans problème. Une nouvelle mère peut se reformer dans une bouteille mal fermée, c’est un signe que le produit est bien vivant.


Pour le bien-être et la santé

Un médecin américain, le Dr Jarvis, a popularisé l’utilisation du vinaigre de cidre comme remède. N’hésitez pas à redécouvrir et à utiliser ce vieux remède connu de nos ancêtres.

Le vinaigre peut être consommé quotidiennement à titre préventif pour tenter de garder la santé sous forme d’une boisson très rafraîchissante préparée en mélangeant deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre (de préférence artisanal pur et non pasteurisé) pour un grand verre d’eau (avec éventuellement une ou deux cuillères à soupe de miel).

Par ses richesses en oligo-éléments (calcium, soufre, fer, silicium, bore, phosphore, magnésium, potassium, fluor…), et pectine, en vitamines, une demi-douzaine de vitamines : notamment B et D et acides essentiels, en enzymes et en acides aminés essentiels, le vinaigre de cidre mérite l’appellation « d’élixir de jeunesse« . Des scientifiques de plus en plus nombreux sont convaincus que le vinaigre de cidre peut contribuer à aider et accélérer le processus de guérison. Le vinaigre favorise aussi l’absorption du calcium. Il contient aussi du bêta-carotène riche en vitamine A anti-oxydante.

Le vinaigre de cidre pur favorise le nettoyage de l’organisme et l’élimination des toxines grâce à son acidité, il détruit les mauvaises bactéries, absorbe le trop plein d’acides de l’estomac, régénère la flore intestinale, lutte contre la constipation, combat les flatulences et aide à résorber les intoxications alimentaires. Il est aussi stimulant de l’appétit et facilite la digestion. Il nettoie le canal urinaire et réduit les risques d’infection des reins. L’idéal est de le boire : ½ heure avant le repas pour faciliter la digestion, pendant le repas pour éliminer les brûlures d’estomac ou au coucher pour dissiper la constipation.

Il aide à stabiliser la tension artérielle et à équilibrer le pH du sang.

En détruisant les graisses, il aide à la perte de poids.

Il soulage les crampes musculaires. Il s’utilise en gargarisme (2 c. à c. de vinaigre de cidre dans 1/3 de tasse d’eau tiédie) et contre les inflammations buccales et les maux de gorge.

En inhalation (2 à 3 c. à s. de vinaigre de cidre dans un bol d’eau bouillante), il combat les migraines et les maux de tête.

Il est également utilisé contre les chaleurs de la ménopause, les varices, le zona…

Pris au coucher, le vinaigre agit comme un calmant léger contre la nervosité.

Le vinaigre doit cependant être consommé sans exagération pour ne pas provoquer de brûlures d’estomac et fatiguer le foie. Une consommation excessive de vinaigre à jeun peut entraîner des problèmes d’estomac. Ce liquide aide à soulager de petits maux de la vie quotidienne et est utilisé pour ses propriétés thérapeutiques (parfois additionné de substances parfumées ou médicamenteuses) comme désinfectant (c’est un antibiotique naturel), il permet de soigner des plaies et brûlures légères. Il est aussi antiseptique et antifongique. Le vinaigre est sert aussi en utilisations externes contre l’eczéma, l’urticaire, pour soigner les coups de soleil, etc… Un linge imbibé de vinaigre de cidre permet de frictionner les régions douloureuses et de réduire les douleurs musculaires (additionné ou non d’eau chaude et de sel).

Prendre un bain d’eau additionné d’une verre de vinaigre, pendant 15 à 20 minutes, favorise le sommeil et la détente.

Les mères de vinaigre trouvent une utilité comme emplâtres sur les foulures, les entorses ou les brûlures.

Le vinaigre sert aussi à soigner les animaux.

Pour en savoir plus sur ses multiples utilisations thérapeutiques :
www.cidervinegar.com…pdf
www.vergerspedneault.com/cart/vinaigre.aspx
www.masantenaturelle.com/…/cidre-pomme.php
http://bionature.e-monsite.com/…vinaigre-de-cidre,…94.html

 

 

UTILISATION MÉNAGÈRE

 

Astuces de nettoyage pour la cuisine

Nettoie et désodorise les fours à micro-ondes
Verser une solution de 125 ml (1/2 tasse) de vinaigre blanc pur et de 250 ml (1 tasse) d’eau dans un bol. Faire chauffer à découvert à température élevée pendant 3 à 4 minutes, puis laisser reposer 15 minutes. Essuyer immédiatement. La vapeur décollera les taches d’aliments tout en désodorisant.

Débouche et désodorise les drains
Verser une poignée de bicarbonate de soude et 250 ml (1 tasse) de vinaigre blanc dans le drain. Lorsque la formation de bulles cesse, rincer à l’eau chaude. Répéter, au besoin, jusqu’à ce que le drain soit débouché.

Élimine les dépôts minéraux et calcaires des cafetières
Verser du vinaigre blanc jusqu’au niveau indiquant 6 tasses et ajouter de l’eau jusqu’à ce que le témoin atteigne la marque des 10 tasses. Mettre un filtre à café en papier vide en place. Allumer la cafetière et laisser tout le liquide circuler dans le système. Jeter ensuite la solution au vinaigre et le filtre en papier. Faire un nouveau cycle avec de l’eau pure avant de refaire du café. Répéter tous les 3 mois.

Élimine les résidus d’aliments et de savon des lave-vaisselle
Verser 500 ml (2 tasses) de vinaigre blanc dans le fond du lave-vaisselle et lancer un cycle de lavage normal. Répéter tous les 3 mois si le lave-vaisselle est utilisé quotidiennement et tous les 6 mois s’il est utilisé 2 à 3 fois par semaine.

Élimine les dépôts minéraux des bouilloires
Remplir la bouilloire aux 3/4 d’une solution de vinaigre et d’eau à parts égales, puis faire bouillir. Laisser tremper toute la nuit puis rincer à l’eau claire.

Nettoie impeccablement les éviers, les robinets, les comptoirs, les carreaux de céramique et les appareils électroménagers
Verser du vinaigre blanc pur dans un vaporisateur. Vaporiser la surface à nettoyer et essuyer avec un essuie-tout ou un tissu non pelucheux. Ne pas utiliser de vinaigre sur du marbre naturel, des ardoises ou des comptoirs poreux/calcaires car le vinaigre en décaperait la surface.

Élimine les dépôts calcaires sur la robinetterie
Envelopper les robinets d’essuie-tout imbibés de vinaigre blanc pendant 10 minutes. Enlever et essuyer les dépôts calcaires.

Nettoie et fait briller le verre et le chrome
Verser du vinaigre blanc pur dans un vaporisateur. Vaporiser la surface à nettoyer et essuyer avec un essuie-tout ou un tissu non pelucheux.

Nettoie les murs et les planchers
Pour les planchers de vinyle et lamellés ou les carreaux de céramique sans cirage ainsi que pour les murs peints : laver avec une solution d’une part de vinaigre pour 4 parts d’eau. Il est inutile de rincer. Pour éliminer les accumulations de graisses de cuisson, utiliser du vinaigre blanc pur.
Non recommandé pour les planchers de bois teint, à moins qu’ils aient une finition de polyuréthane ou de Varathane.

Nettoie et désodorise le réfrigérateur
Nettoyer l’intérieur du réfrigérateur avec une solution d’eau et de vinaigre à parts égales, pour en conserver la propreté et la fraîcheur.

Élimine les odeurs désagréables de cuisine
Faire bouillir 175 ml (3/4 tasse) de vinaigre blanc avec 750 ml (3 tasses) d’eau dans une marmite découverte pendant 5 à 10 minutes, ou jusqu’à ce que les odeurs disparaissent.

Désodorise les poubelles
Verser du vinaigre blanc pur dans un vaporisateur. Vaporiser l’intérieur et le fond de la poubelle. Essuyer avec une éponge.

Élimine les taches d’aliments et les dépôts minéraux des ustensiles de cuisine
Pour les casseroles et poêles en acier inoxydable, en verre, en aluminium et en porcelaine ainsi que pour les plats Corning Ware : faire bouillir une solution de 125 ml (1/2 tasse) de vinaigre blanc, 30 ml (2 cu. à soupe) de bicarbonate de soude et 250 ml (1 tasse) d’eau dans la casserole ou la poêle pendant 15 minutes. Jeter la solution et laver comme d’habitude avec du détergent à vaisselle et de l’eau.

Aide à prévenir les dépôts minéraux dans les bains-marie et les cuiseurs à vapeur
Ajouter 15 ml (1 cu. à soupe) de vinaigre blanc au fond du bain-marie ou du cuiseur à vapeur à chaque utilisation pour éviter la formation de dépôts minéraux.

Enlève les pellicules de savon sur les plats
Ajouter 125 ml (1/2 tasse) de vinaigre blanc à l’eau de la vaisselle lors du lavage à la main.
Pour obtenir des verres étincelants, ajouter 125 ml (1/2 tasse) de vinaigre à l’eau de rinçage.

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 1 Commentaire »

URGENCES……….

Posté par eurekasophie le 15 juillet 2009

randonnes.jpg

 

N’oubliez pas de vous hydrater !

 

POUR ÉVITER LA FRACTURE DE FATIGUE

 

 

Gare à la première séance de course à pied ou à la première journée de randonnée en 

montagne !!!!

 

Avec les beaux jours, la tentation de faire un sport ou une activité de plein air est grande. Ne vous en privez pas ! Mais attention à la fracture de fatigue, où l’os trop sollicité par cet effort soudain et inhabituel risque de se fissurer.

Le terme de fracture peut prêter à confusion, car il ne s’agit pas d’une fracture à proprement parler comme on peut en observer après une chute. D’ailleurs, une radiographie pratiquée dans les jours qui suivent l’apparition des premières douleurs ne montrera pas de trait de fracture. Il s’agit en réalité d’une hypersollicitation osseuse sur un os sain, normal, c’est-à-dire indemne de toute lésion métabolique ou traumatisme qui pourrait expliquer une fracture, soumis à de fortes contraintes mécaniques. La fissure peut survenir à cause d’un effort répété ( sportif assidu), inhabituel ( augmentation de la charge d’entraînement ) ou survenir parfois lors d’une première séance chez un néophyte ! 

 

REMODELAGE OSSEUX INSUFFISANT 

 

On parle parfois  » d’overdose  » mécanique ou de  » fracture de stress « . Il s’agit d’un véritable surmenage osseux qui entraîne une exagération de remodelage de l’os. Schématiquement, la congestion sanguine liée à l’effort active de façon physiologique et réflexe les phénomènes de résorption de l’os qui devient alors plus fragile. La reconstruction osseuse est longue avant d’être véritablement efficace. En d’autres termes, la construction osseuse prend du retard par rapport à la destruction. Le risque principal de la fracture de fatigue est le déplacement osseux, autrement dit l’apparition d’une véritable fracture, synonyme parfois d’intervention chirurgicale. Gare à la poursuite de l’effort en serrant les dents ! 

 

 LE PIED SURTOUT

 

Une fracture de fatigue peut concerner n’importe quel os pourvu qu’il soit sollicité par un effort inhabituel : vertèbre, humérus, bassin, sacrum, col du fémur et même clavicule. Un os long peut être touché à plusieurs endroits différents, le tibia par exemple où la fracture peut siéger au niveau du genou et à quelques centimètres au-dessus de la malléole interne de la cheville. Pour autant et pour des raisons évidentes liées au poids du corps, le pied est le plus exposé aux fractures de fatigue. Par ordre de fréquence décroissante, on en retrouve surtout au niveau du calcanéum ( talon ) , des métatarsiens ( le deuxième surtout ) , du scaphoïde tarsien, de l’astragale et des sésamoïdes ( os situés sous le gros orteil ). 

 

OUHHHHHH    lAAAAAAA !!! C’est où tous ces os dont tu parles ?  chien2.gif

Tu devrais mettre un p’tit schéma ma chère Sophie….

 

osdupied.jpg

Voilà le schéma mon cher Ralphy . Dis au fait, quand je te donne un os à ronger, tu ne me demandes pas si c’est un péroné ou un astragale . Bref, passons….

 

 UNE DOULEUR LOCALISÉE

La fracture de fatigue se manifeste par une douleur sourde et localisée. Il n’y a pas de notion de traumatisme ou de choc direct. Cette douleur doit mettre la puce à l’oreille. Modérée d’abord, ou plus rarement brutale d’emblée, elle provoque une impotence fonctionnelle progressive, avec une boiterie qui empêche toute activité sportive. La douleur disparaît au repos. A la palpation de la zone douloureuse, on retrouve parfois une petite tuméfaction chaude, voire inflammatoire. 

 

PAS DE RADIO MAIS UNE SCINTIGRAPHIE ! 

La radiographie est inutile lorsqu’on suspecte une fracture de fatigue. En effet, du fait même de sa discrétion, la fissure est indécelable radiographiquement, au tout début en tout cas. Dans 50 % des cas en revanche, la radiographie montre les séquelles de la fracture, autrement dit du cal osseux, plusieurs semaines après le début des douleurs. En réalité, c’est la scintigraphie osseuse qui demeure l’examen de référence. La fracture de fatigue y est décelée très précocement, de façon constante, et permet parfois de retrouver plusieurs foyers de fractures, en  » sommeil  » ! Reste la possibilité de pratiquer une IRM dans les cas douteux.

 

scintigraphietibiast800.jpg

 

Les taches noires au niveau des tibias sont les fractures de fatigue

 

 

REPOS 

Sauf cas particuliers ( fracture instable, zone à risque….), une fracture de fatigue ne se plâtre pas. L’utilisation de cannes anglaises permet de soulager le foyer de fracture. Seul un arrêt de l’activité responsable pendant 4 à 6 semaines en moyenne permet la guérison ( reconstitution osseuse au sein de la fissure ) et évite que la fracture ne se déplace. Gare sinon à la pseudarthrose, autrement dit à une absence de consolidation ( la fracture  » bouge  » en permanence ). L’intervention chirurgicale est alors nécessaire pour consolider le foyer de fracture.

 

PRÉVENTION 

 

A défaut de changer la morphologie de ses pieds ou de ses jambes, plusieurs précautions permettent de limiter le risque: 

 

  • Choisissez des chaussures adaptées à l’activité choisie et faites-vous conseiller par un technicien chaussuresdemarche.jpg
  •  changez de chaussures dès que des signes d’usure ou d’inconfort apparaissent : perte de l’amorti ou de la stabilité au niveau du talon, en sachant que l’usure de la semelle est souvent plus tardive
  • soyez prudent lors des premières  » sorties « . Toute activité débutante doit être progressive, en durée comme en intensité. S’il s’agit de la course à pied, il est recommandé de choisir un terrain souple plutôt que le bitume. Sur route, veillez à changer de côté de temps en temps pour soulager le pied extérieur
  • utilisez des semelles ou des talonnettes intérieures amortissantes ( Sorbothane, Noene…..)
  • perdez du poids en cas de surcharge pondérale
  • ne vous lancez pas dans une activité technique sans un coach averti qui pourra corriger un geste défectueux
  • hydratez-vous correctement et ne faites pas un régime trop pauvre en calcium ou en protéines.

 

 

 

 

Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | 13 Commentaires »

CARRAGAHEN

Posté par eurekasophie le 1 juillet 2009

carra.jpg

 

 

 

 

                      

 

poissondansbocal.gif chat2.gif <Je l’aurai….il finira bien par se fatiguer.

 J’ai dit qu’il me manquait un petit quelque chose, mais pas un gros minet ….


 

DESCRIPTION

Le carragahen est une algue marine. Il est d’un très beau rouge brun, mais perd sa jolie couleur et devient grisâtre en séchant. Aplati, rétréci à la base, le thalle se divise en ramifications irrégulières, lobées, sans nervures.

CULTURE ET RECOLTE

Cette algue rouge est très répandue sur les côtes de l’Atlantique. Récoltez le carragahen tout l’été avec un râteau, en prenant soin de le laver plusieurs fois à l’eau de mer pour en éliminer le sable. Laissez le sécher pendant 24 heures, recommencez cette opération trois fois.

USAGES

Très riche en mucilages, le carragahen est intéressant pour ses propriétés émollientes. Régulateur des intestins, vous pouvez l’utiliser contre des diarrhées chroniques ou contre la constipation chronique. Très bon expectorant, vous l’emploierez pour soulager l’inflammation des bronches et la toux qui l’accompagne. Le carragahen servait autrefois de gélifiant pour les crèmes et entrait dans la composition de bonbons à la gomme.

Le carragahen est surtout utilisé comme laxatif.
Egalement : Bronchite, rachitisme, obésité.

Préparez le en décoction pendant 5 minutes, à raison d’une cuillerée à soupe de plantes par tasse. Prenez en deux ou trois tasses par jour.
En
infusion 5 g pour un litre d’eau ; 3 à 6 tasses par jour.

En cuisine:
Flan au p’tit sart.

Il faut d’abord bien rincer le sel encore présent et laisser tremper toute une nuit une à deux cuillères à soupe de chondrus dans un litre de lait, sucrer celui-ci et le faire bouillir une quinzaine de minutes. Le mélange chaud est ensuite versé, à travers un tamis, dans un moule humidifié. On démoule après refroidissement, une fois le gel pris, en renversant le moule sur un plat de service. La fermeté du gel obtenu dépend de la quantité de chondrus mise en oeuvre. Au delà de 10 grammes par litre de lait, on ne le tranchera plus qu’avec un couteau. Cette particularité physico-chimique, telle qu’on peut l’observer pratiquement dans la mise en oeuvre de cette recette, laisse entrevoir nombre des applications industrielles qui en sont faites. Traditionnellement, ce dessert aux notes iodées et au léger goût de noisettes, était servi nature. Aujourd’hui on l’accompagnera volontiers d’un coulis de fruits, ou, meilleur encore, d’une crème de marrons.

Publié dans "C**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 3 Commentaires »

L’AURICULOTHERAPIE

Posté par eurekasophie le 9 juin 2009

 

 

auriculo.gifLA SANTÉ PAR LES OREILLES  auriculo.gif

 

 

 

 

 

L’auriculothérapie, proche de l’acupuncture, mais centrée sur les oreilles, était déjà utilisée en Asie,

il y a 

plusieurs années.

 

En stimulant certains points de votre pavillon auriculaire, il est possible de venir à bout de votre sciatique ou de vos maux de tête chroniques. Cette méthode s’appelle l’auriculothérapie. Il s’agit d’une technique de soin, proche de l’acupuncture, qui consiste à stimuler des points réflexes au niveau de l’oreille pour traiter toutes sortes de problèmes de santé. C’est donc une réflexothérapie, au même titre que l’acupression ou la réflexologie. Pour stimuler les points, les médecins des aiguilles, des massages avec une pointe mousse, des stimulations électriques, des infrarouges, des rayons colorés, des aimants ou encore des espèces de petits  » clous  » que vous conserverez plusieurs jours, puis qui tomberont tout seuls.

 

 

LA CARTOGRAPHIE DU DR NOGIER

 

 

 

 

auriculothrapie2.gif

 

Certains points dans l’oreille étaient déjà utilisés dans l’Antiquité par les Egyptiens et les Grecs mais, si vous pouvez aujourd’hui bénéficier de cette méthode, c’est grâce aux travaux, en 1952, du Docteur Nogier, médecin et acupuncteur lyonnais. Celui-ci avait remarqué que certains deces patients portaient des traces de brûlure à l’oreille. En les interrogeant, il a découvert qu’une guérisseuse de Marseille soignait les sciatiques en cautérisant un point de l’oreille du même côté que la sciatique douloureuse. Le Docteur Nogier tenta donc de triater les sciatiques en plaçant une aiguilles sur ce même point. Il obtint des résultats spéctaculaires et, devinant que ce point devait correspondre à la cinquième lombaire, il chercha alors à localiser les autres points sensibles de l’oreille. Il établit une première cartographie de l’oreille, publiée en 1956 , et pratiqua et enseigna sa méthode pendant de nombreuses années.

A ce jour, 196 points sur l’oreille ont été répertoriés. Selon le Docteur Nogier, si un organe du corps est souffrant, cela se traduira au niveau de l’oreille par une zone douloureuse à la pression. Avec des appareils de mesure spécifiques, on décèlera aussi une perturbation à la résistance électrique. En stimulant ces zones de l’oreille, il y aura donc systématiquement une action sur l’organe correspondant. Saviez-vous, par exemple, que si les corsaires portaient une boucle d’oreille, c’était pour augmenter leur acuité visuelle en stimulant la zone de l’oreille correspondant à l’oeil ? 

Imaginez chaque pavillon de votre oreille comme le ventre d’une femme enceinte dans lequel se trouve un fœtus recroquevillé la tête en bas. Les pieds se trouvent donc dans l apartie supérieure de l’oreille, la tête au niveau du lobe. L’arête de l’oreille représente, quant à elle, la colonne vertébrale.

 

auriculothrapieschma.jpg

 

 

TOUT PASSE PAR L’OREILLE ! 

 

Il y a une correspondance étroite entre les zones de l’oreille et du cerveau, et les stimuli des points de l’oreille permettant d’envoyer des commandes au cerveau, un peu à la manière d’un clavier d’ordinateur. A l’image des deux hémisphères cérébraux, une oreille est plus spécialisée dans l’analyse et l’autre oreille dans la commande. L’auriculothérapie agit donc par voie nerveuse. Et, l’oreille étant une zone très innervée, elle réagit très efficacement aux stimuli. Toute information envoyée par l’organisme au cerveau ou, à l’inverse, envoyée du cerveau vers le corps, transite, en quelque sorte, par l’oreille. L’auriculothérapie régule le fonctionnement du système neurovégétatif. La stimulation des points réflexes stimule ou inhibe la production des neurotransmetteurs du cerveau, ce qui accélère ou ralentit le passage de l’influx nerveux. Dans certains pays d’Asie, cette technique est même utilisée en anesthésie.

 

UNE RECONNAISSANCE  » SEULEMENT  » MONDIALE

 

L’auriculothérapie est pratiquée par des médecins ayant suivi une formation spécifique d’une durée d’un à 2 ans. Le diplôme est délivré par la faculté de médecine. Malheureusement, cette discipline n’est pas reconnue par l’Ordre des Médecins. 

Elle est par contre, reconnue comme médecine traditionnelle par l’OMS depuis 1987 et enseignée dans 7 facultés de médecine en France, dont la faculté de Bobigny.

 

LES INDICATIONS

L’auriculothérapie est efficace tant pour traiter les maladies chroniques que les troubles aigus, parfois en complément d’un autre traitement. Pour les troubles aigus et récents, les résultats sont souvent très rapides. Une à trois séances peuvent suffire à vous soulager. Pour les maladies chroniques et / ou anciennes, le triatement sera bien  entendu plus long. 

Voici quelques-uns des troubles pour lesquels l’auriculothérapie peut constituer une aide appréciable:

  • Allergies respiratoires et cutanées
  • Troubles sexuels et de la fertilité
  • Maladies de la peau
  • Troubles endocriniens
  • Troubles digestifs
  • Fatigue
  • Sevrage tabagique
  • Trouble menstruels
  • Insomnies
  • Rhumatismes
  • Maux de dos
  • Migraines et maux de tête
  • Hypertension
  • Problèmes rénaux

EN PRÉVENTION

 

L’auriculothérapie est aussi un excellent outil diagnostique et elle fait merveille comme thérapie préventive en ré-harmonisant les fonctions du corps avant qu’une pathologie ne se déclare. Elle agit, en outre, en synergie, avec les autres thérapies alternatives, que ce soit l’homéopathie, la phytothérapie ou encore l’ostéopathie. C’est aussi un bon complément à la médecine allopathique. Dans le cas des malades du cancer, par exemple, l’auriculothérapie peut permettre de mieux récupérer après une chimiothérapie ou encore de diminuer les effets secondaires de celle-ci. Depuis 1982, elle est d’ailleurs utilisée au centre anitidouleur de l’institut de cancérologie Gustave-Roussy à Villejuif.

 

 

COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE ? 

 

Une séance d’acupuncture auriculaire dure de 45 minutes à 1 heure environ.

Tout d’abord, le médecin vous ausculte et vous interroge longuement. Il vous observe aussi attentivement. En effet, votre manière de vous tenir ou encore de marcher peut être un outil révélateur pour le praticien.

Ensuite, celui-ci va établir un diagnostic (notamment en déterminant les points auriculaires sensibles, par la prise du pouls radial — au poignet — ou encore grâce à un détecteur électrique) et vous proposer un traitement. Bien entendu, il devra vous expliquer clairement le déroulement de traitement, ce que vous allez ressentir, le minimum de séances nécessaires, etc.

Ensuite, vous vous allongerez et le médecin se placera derrière votre tête. De sa main gauche, il va prendre le pouls tandis que, de sa main droite, il va traiter votre oreille avec l’aide de différents accessoires (aiguilles d’acupuncture, appareil de massage….). Les variation de votre pouls reflètent la réaction de votre système nerveux central à la stimulation de tel ou tel point de l’oreille. Elles permettent donc au médecin d’affiner son diagnostic et de déterminer précisément les points à traiter.

Comme dans l’acupuncture, vous constaterez par vous-même que les points de l’oreille qui correspondent à l’organe perturbé sont sensibles à la pression.

 

A QUI S’ADRESSER ? 

 

 Comme souvent dans le domaine des thérapies alternatives, il n’est pas facile de trouver un médecin auriculothérapeute. Il n’existe malheureusement pas de fédération de cette discipline , ni d’annuaire officiel des praticiens. Alors, comment trouver un bon auriculothérapeute ? Une fois encore, par le bouche à oreille. Discutez-en autour de vous, parlez-en à votre acupuncteur et n’hésitez pas à en toucher un mot à votre médecin s’il est ouvert aux thérapies alternatives. Une fois que vous aurez les coordonnées d’un praticien, n’ayez pas peur de l’interroger sur sa formation, son expérience et, si vous le pouvez , parlez-en avec d’autres de ses patients. Si les cométences du médecin sont primordiales, il est également important que le courant passe bien entre le praticien et vous, et que vous vous sentiez en totale confiance. Le premier contact est donc déterminant.

 

David Alimi, professeur associé à la faculté de médecine de Paris est un des pontes de l’auriculothérapie. Depuis 12 ans, il assure une consultation hebdomadaire à l’Institut Gustave Roussy de Villejuif, destinée au traitement de la douleur chez les patients en rémission après une prise en charge classique. L’auriculothérapie est pour lui un moyen de traiter les conséquences du cancer et de soulager les effets indésirables des traitements classiques.

 http://www.guerir.fr/magazine/auriculotherapie

 

 

 

 

 

Publié dans L'AURICULOTHERAPIE, MEDECINES DOUCES | 19 Commentaires »

123
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant