• Accueil
  • > Recherche : sante huiles

Résultats de votre recherche

MASSAGES AUX HUILES ESSENTIELLES

Posté par eurekasophie le 9 décembre 2010

 

 

EN CAS DE TRAITEMENT ANTICANCER 

 

( RADIOTHÉRAPIE ) 

 

 

L’huile essentielle de niaouli est une protectrice cutanée de premier ordre. Elle apaise, calme la douleur, renforce l’immunité locale. Faites appel à ses talents pour mieux supporter vos séances de radiothérapie.

 

 

La radiothérapie est un traitement à base de rayons. Le but est de détruire ou de faire réduire la tumeur. S’ils sont totalement indolores en eux-mêmes, les rayons agressent au passage les tissus sains et provoquent des inflammations douloureuses. Ces dernières finissent généralement par disparaître après plusieurs semaines, mais il n’y a aucune raison de les subir sans réagir. D’autant que, malheureusement, ces douleurs aiguës peuvent céder la place, bien plus tard, à des douleurs chroniques, lorsque le corps ne parvient finalement pas à surmonter cette épreuve, par exemple lorsque des nerfs ont été touchés. Les médecins les appellent des séquelles tardives. Elles sont alors lancinantes, et peuvent apparaître plusieurs mois après la fin du traitement, ce qui les rend d’autant plus déroutantes et pénibles.

 

Le but de l’aromathérapie dans ce cas est simple : limiter au maximum les dégâts sur les cellules saines, en réduisant le risque d’inflammation pendant la période où vous êtes  » sous rayons « .

VOTRE HUILE ESSENTIELLE 

 

                                                                                                                               hebergeur d'image

 

Le niaouli

                                                                             hebergeur d'image

Le millepertuis 

Le niaouli est anti-inflammatoire et empêche ( ou réduit fortement ) les sensations de brûlures. Appliqué dans les heures qui suivent les séances de radiothérapie, il procure un confort et un apaisement immédiat.

 

VOTRE MASSAGE 

 

Appliquez 1 à 2 gouttes pures d’huile essentielle de niaouli directement sur la zone concernée. Si vous avez la peau particulièrement sensible, mélangez votre niaouli dans autant de gouttes d’huile végétale de millepertuis , elle aussi anti-brûlures et antidouleur. Renouvelez l’application 1 à 3 fois dans la journée, selon vos réactions.

ATTENTION !

L’huile essentielle de niaouli ne remplace en aucun cas votre traitement anticancer, quel qu’il soit. Elle aide simplement à apaiser les effets secondaires agressifs pour la peau.

Source  » Belle Santé  » N°130 article de Anne Dufour

Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | 31 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

LE ZONA

Posté par eurekasophie le 22 octobre 2010

 

 

Brûlures, cloques douloureuses, grosse fatigue :

 

le zona nous met à plat.

 

Adoptez les huiles essentielles antivirales, antiseptiques et antalgiques, 

 

qui calment les symptômes comme nul autre traitement !

 

 

 

Il s’invite au pire moment : lorsqu’on est fatigué, stressé, surmené. Des picotements et brûlures annoncent la sortie de cloques, comme un herpès, mais en bien plus douloureux puisque siégeant le long d’un nerf. Le zona  » sort  » plutôt dans le haut du corps ( thorax, tronc….) même si, théoriquement, il peut s’installer à n’importe quelle extrémité d’une terminaison nerveuse. Une fois son  » cycle  » commencé,rien ne peut l’arrêter. Le zona, infection d’un nerf qui s’exprime par des symptômes à fleur de peau, profite d’une baisse de vos défenses immunitaires pour venir vous harceler. Il est plus ou moins pénible, mais rarement dangereux. Aucune raison cependant de subir la douleur, type  » piqûres d’ortie  » : épargnez-vous cela et accélérez le retour à la normale grâce à l’aromathérapie.

 

 

hebergeur d'image

Niaouli

 

hebergeur d'image

Ravintsara 

 

VOS HUILES ESSENTIELLES 

 

Le niaouli est l’huile essentielle reine dans tous les cas de manifestations cutanées infectieuses de type herpès ou zona. Elle renforce  l’immunité générale et locale ( peau ) . Excellent antiviral, elle est la solution aroma type contre le zona.

Le ravintsara est exceptionnel pour renforcer l’immunité et améliorer la  » réponse  » du corps. C’est aussi l’huile essentielle la plus puissante contre les virus ( et le zona en est un ). Anti-infectieuse remarquable, elle prévient les risques de surinfection cutanée. Antidouleur et antispasmodique, elle lutte, en plus, contre la déprime qui peut s’installer en cours de zona.

 

MÉLANGEZ 

 

HE niaouli                        2 gouttes 

HE ravintsara                 1 goutte

HV millepertuis               3 gouttes

 

VOTRE MASSAGE 

 

Massez légèrement la zone concernée par les brûlures à l’aide de votre préparation aux huiles essentielles. La zone varie selon les individus. Chez certaines femmes, elle semble faire exactement le tour du soutien-gorge.

 

Répétez toutes les heures, voire plus souvent si nécessaire. Dès que la douleur s’atténue, limitez vos applications à 6 par jour, pendant 10 à 20 jours, c’est à dire jusqu’à la guérison totale.

 

Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | 21 Commentaires »

PREMENOPAUSE

Posté par eurekasophie le 26 septembre 2010

 

 

Sueurs nocturnes, bouffées de chaleur, règles irrégulières et souvent

 

très abondantes ( et douloureuses ),  sautes d’humeur, troubles du sommeil ,

 

prise de poids, libido problématique, peau et cheveux qui  » changent « ,  crampes………….

 

voici quelques-unes des réjouissances possibles durant 

 

la préménopause.

 

On parle beaucoup de la ménopause, moment de la cessation totale des règles,mais peu de toute la période d’avant,parfois fort longue 

( 5 à 10 ans ! ) : la préménopause. L’anarchie hormonale y est pourtant à son comble , les ovaires fabriquant petit à petit, à leur rythme, moins d’oestrogènes . Les perturbations de la vie quotidienne sont d’autant plus difficiles à supporter que les médecins hésitent à proposer un traitement quel qu’il soit, puisque les hormones de Madame sont instables. Drôle de période, où les ovaires fonctionnent encore mais au ralenti: difficile de prescrire des hormones, fussent-elles d’origine naturelle, puisqu’elles risquent de se rajouter aux vôtres, sécrétées en  » pointillés  » par votre corps. Une fois encore, les huiles essentielles peuvent vous aider à passer le cap en douceur. Elles n’ont pas la prétention de remplacer un quelconque traitement substitutif, ni à réguler comme par magie des hormones capricieuses; mais elles possèdent de véritables propriétés hormonales aidant à atténuer les symptômes et à gommer les sautes d’humeur.

 

VOS HUILES ESSENTIELLES 

 

hebergeur d'image

La sauge sclarée est l’huile essentielle idéale durant toute cette période délicate. Elle aide à régulariser les règles et atténue les brusques  » hauts et bas  » des hormones.

Attention ! Ne la confondez pas avec la sauge officinale ( de toute façon délivrée uniquement sur ordonnance ou dans une préparation  magistrale réalisée par votre pharmacien ). Cette autre sauge est également intéressante , mais plus délicate à utiliser en l’absence de conseils personnalisés d’un  spécialiste en aromathérapie.

 

 

hebergeur d'image

La marjolaine est hautement anti-stress et anti-déprime. Des propriétés intéressantes pour chasser les idées noires, spécialement durant le syndrome prémenstruel( particulièrement long et pénible chez certaines femmes en préménopause.

 

PREMENOPAUSE dans PRENDRE SOIN DE SOIhebergeur d'image

L’ylang-ylang aide à retrouver le désir, l’envie, et même à le concrétiser. Oui, c’est une huile essentielle aphrodisiaque ! 

 

VOTRE MASSAGE 

 

Règles irrégulières

Appliquez 2 gouttes pures de sauge sclarée sur le bas-ventre ou le bas du dos. Massez lentement. Recommencez 3 fois par jour, en période de 2 mois. Arrêtez 1 semaine, puis recommencez si nécessaire.

                                                                                                                          hebergeur d'image

Humeur irrégulière 

Appliquez 2 gouttes pures de marjolaines sur le plexus solaire. Renouvelez 3 fois par jour, sans limitation de temps.

 

Libido perturbée 

Appliquez 2 gouttes pures de ylang-ylang en bas de la colonne vertébrale. Renouvelez 2 fois par jour, pendant 10 jours.

Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | 13 Commentaires »

L’HUILE D’ARGAN

Posté par eurekasophie le 24 septembre 2010

 

 

 

Sur la peau comme dans l’assiette 

 

 

L’huile d’argan provient d’un arbre qui pousse à l’état sauvage dans le sud-ouest du Maroc. Utilisée par les populations autochtones tant dans les soins de la peau que dans l’alimentation ou la médecine traditionnelle, l’huile d’argan a bien des vertus qui méritent que l’on s’y attarde.

 

 

                                                                                    hebergeur d'image

 

 

                                                                            hebergeur d'image

 

L’arganier est un arbre épineux qui a une très longue histoire. Il existe en effet depuis 80 millions d’années environ ! Il pousse sous le climat chaud de l’Afrique du Nord et résiste particulièrement bien à la sécheresse . Ses racines de 30 mètres de profondeur sont à même d’aller chercher l’eau profondément dans le sol.Son feuillage persiste engénéral toute l’année mais, en cas de longues périodes de sécheresse,il  » se débarrasse  » de ses feuilles afin de se protéger de la déshydratation. Lorsque la pluie réapparaît, il semble revenir à la vie et ses feuilles recommencent à pousser.

Les chèvres l’affectionnent à un point tel qu’on le surnomme  » l’arbre à chèvres « .

Le terme  » Argan  » proviendrait, quant à lui, du nom d’un village berbère du nord-est d’Agadir : Argana

Dans l’arganier, rien ne se perd ! Son bois sert de combustible, ses feuilles et ses fruits de nourriture pour les chèvres et son noyau à la confection de la précieuse huile. Par ailleurs, dans cette région où les arbres sont rares, l’arganier sert de rempart contre l’inquiétante avancée du désert.

Ses fruits ressemblent à de gosses olives et c’est de leur noyau qu’on extrait les amandons qui serviront à la fabrication de l’huile d’argan.

Si je vous dis que pour obtenir un litre d’huile d’argan, il faut les fruits de 7 arganiers, environ 100 kilos de fruits, vous comprendrez pourquoi cette huile est précieuse et très chère. On l’appelle d’ailleurs aussi  » l’or vert du Maroc  » .

Mais si elle a été baptisée ainsi, ce n’est pas seulement en raison de sa valeur marchande. C’est aussi en raison de sa valeur économique et sociale pour la population locale. L’or vert du Maroc, en effet, fait vivre à peu près trois millions de personnes dans le sud du pays, surtout des femmes. De nombreuses coopératives ont été créées par des femmes. Et certaines d’entre elles ne se contentent pas de les gérer sur le plan purement commercial mais veillent en outre à l’alphabétisation de leurs employées, ce qui contribue aussi indirectement au développement de la région. Tout le travail se fait à la main. Les fruits sont récoltés à terre de juin à août.Ils sont ensuite mis à sécher au soleil pendant plusieurs semaines. Après, les femmes retirent la pulpe et cassent les noix qui se trouvent à l’intérieur pour récolter les amandons. C’est un travail difficile car les noix d’arganier sont particulièrement résistantes. Après broyage des amandons à la meule de pierre, on obtient une pâte que les femmes vont malaxer longuement en y ajoutant régulièrement de l’eau jusqu’à ce que la précieuse huile se sépare de la pâte.

Vous vous en doutez, avec ses nombreues propriétés, l’huile d’argan est convoitée par des entreprises du monde entier qui ont bien compris l’immense potentiel économique de ce petit fruit du désert.

Rançon du succès, la surexploitation menace et risquerait de faire disparaître cet arbre merveilleux qui a pourtant survécu des millions  d’années. Une exploitation respectueuse et raisonnée est donc absolument nécessaire.

Pour protéger cet arbre, une arganeraie de 830 000 hectares entre Agadir et Assaouira a d’ailleurs obtenu de l’Unesco, depuis 1998, le statut de « réserve de la biosphère « .

 

                                                                                                          hebergeur d'image hebergeur d'image

 

 

L’huile d’argan et la santé

 

L’huile d’argan est un formidable  allié de votre santé et de votre beauté. Bien équilibrée en acides gras essentiels, elle est riche en acide oléique ( comme l’olive ) et en acide linoléique , appelés omégas 9 et 6.Elle est particulièrement concentrée en vitamine E.

 

Bien entendu, vous choisirez toujours une huile extra vierge, 100 % pure et naturelle et pressée à froid de la manière la plus artisanale possible. Elle conserve ainsi intactes toutes ses propriétés. Ne choisissez pas non plus votre huile au hasard. Regardez-la, humez-la. Elle doit être jaune pâle et quasiment inodore.

Maintenant que vous savez comment la choisir, vous allez voir que votre huile d’argan est une fantastique huile polyvalente. A elle seule, elle pourrait remplacer la quasi-totalité de vos produits de beauté et tenir une place de choix dans votre assiette. Quoi de plus pratique et écologique !


 

decopunaise1.gifL’huile d’argan a une action régulatrice sur le cholestérol en diminuant le taux de  » mauvais  » cholestérol et en augmentant le  » bon « . Elle réduit également l’hypertension et sa consommation régulière pourrait carrément réduire de 50 % votre risque de développer de l’hypertension.

 

decopunaise1.gifCette huile de santé améliore aussi le fonctionnement du foie , ce précieux organe souvent malmené par nos mauvaises habitudes.

 

decopunaise1.gifElle lutte contre les radicaux libres grâce à sa haute teneur en vitamine E. Cette action s’exerce tant en consommation interne qu’en application sur la peau.

 

decopunaise1.gifL’huile d’argan protège le système cardio-vasculaire et prévient le dépôt de plaques d’athérome dans les artères.

 

decopunaise1.gifElle est une véritable bénédiction pour la peau. Elle ne se contente pas de la protéger contre les agressions extérieures et les rayons du soleil. Grâce au bêta-carotène qu’elle contient, elle accélère et prolonge le bronzage, une qualité bien séduisante en période de vacances, ne trouvez-vous pas ! Et mieux encore, elle répare et régénère la peau, notamment en cas de dermatoses ou de brûlures, en raison de la présence d’un sténol : le schotténol. Au Maroc, elle est même utilisée en traitement naturel contre le psoriasis.

Elle fait merveille sur les peaux sèches, fragiles, dévitalisées. Elle les hydrate, les nourrit, les protège du vieillissement, leur redonne élasticité et souplesse et favorise le renouvellement des cellules. Sur votre peau, elle fera une excellente crème de nuit. Vous pouvez l’utiliser pure ou y ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles adaptées à votre type de peau. Elle aide en outre à faire disparaître progressivement les cicatrices et la taches brunes. Et elle prévient même les vergetures. Que de vertus dans un petit flacon, n’est-ce-pas !

 

decopunaise1.gifL’huile d’argan est aussi l’amie des ongles et des cheveux. Elle soigne et nourrit les ongles et le cuir chevelu et redonne du tonus aux cheveux secs et fragilisés.

Pour fortifier vos ongles, massez-les avec de l’huile d’argan additionnée de quelques gouttes de jus de citron. Quant à vos cheveux, un  masque composé d’huile d’argan mélangée à du jaune d’oeuf leur rendra toute leur brillance.

 

decopunaise1.gifL’huile d’argan viendra aussi à votre secours si vous avez les lèvres gercées. Mélangée à du miel, par exemple, elle remplacera avantageusement votre baume pour les lèvres

 

decopunaise1.gifEn massage, elle soulage les rhumatismes et l’arthrose. Et si vous éprouvez des douleurs musculaires, elle vous fera également beaucoup de bien.

 

L’huile d’argan et l’alimentation

 

                                                                           hebergeur d'image

Au Maroc, l’huile d’argan a aussi une place de choix dans l’assiette. Elle est utilisée dans les salades, les semoules, les couscous, les tajines, avec les légumes grillés, etc… Faites donc de même. Agrémentez-en vos salades, par exemple. Vous leur donnerez ainsi un parfum de soleil et vous bénéficierez des bienfaits de l’or du Maroc

Vous le constatez, l’huile d’argan peut vous rendre de nombreux services, mais gardez à l’esprit que, comme toute denrée précieuse, elle est à consommer avec respect et parcimonie.

 

Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | 11 Commentaires »

FABRIQUER SA COSMETIQUE BIO…….

Posté par eurekasophie le 7 juillet 2010

 

 

POURQUOI PAS !

 

 

                                                                          Hebergement d'images

 

Crème , sérum, baume, brillant à lèvres, beurre de massage, masque bonne mine, blush…

Vous pouvez fabriquer tous vos cosmétiques bio à la maison.

Votre seul impératif, utiliser des matières premières de qualité et dans de bonnes conditions.

 

Fabriquer ses cosmétiques, son maquillage, est une démarche beaucoup moins compliquée que vous ne pouvez le penser ! C’est une façon de prendre conscience des ingrédients que vous vous mettez sur la peau, un moyen aussi de minimiser votre impact sur l’environnement en réutilisant les contenants. Un moment de créativité plaisir. Selon les cosmétiques que vous désirez, vous avez besoin, bien entendu, d’ingrédients particuliers mais vous devez avoir les bases.

 

HUILES VÉGÉTALES, HUILES ESSENTIELLES

Véritables actifs concentrés, les huiles végétales ( HV) servent de base à des préparations telles que les crèmes, les baumes mais elles peuvent également être employées pures, ce qui n’est pas de la plupart des ingrédients de base de la cosmétique industrielle. Nourrissantes, protectrices et adoucissantes, réparatrices, traitantes, antioxydantes et antiradicalaires, elles sont le principal ingrédient des soins de beauté maison. Pour la cosmétique maison, il faut distinguer leshuiles de base ( abricot, amande douce, jojoba ( 100ml /9,90€) macadamia, olive…), fluides, polyvalentes, que vous allez utiliser comme base pour les huiles de soin, les laits, les baumes, et les huiles riches ( argan ( 100 ml / 17 € ), germe de blé, bourrache, onagre, rose musquée….), plus onéreuses, à intégrer à des préparations et plus particulièrement à ceux du visage pour peaux matures, ou encore pour traiter des cheveux secs. Elles s’achètent en magasins de produits naturels t, en GMS, , où vous pouvez trouver des huiles de base de qualité bio. Concentrées et surpuissantes, les huiles essentielles ( HE) sont à manier avec précaution. Elles se comptent en gouttes et une goutte de trop peut tout changer ! Les HE s’achètent en pharmacie, parapharmacie, magasins de produits naturels ou sur internet ( HE bois de rose 10 ml / 5,90 € ).

 

LES ARGILES

Blanche, jaune, rose, rouge ou verte, l’argile est riche en silicium et magnésium, en minéraux et en oligo-éléments. Base idéale pour les soins du visage et en particulier pour les masques, elle décongestionne, minéralise à nouveau et fortifie la peau, resserre les pores de la peau et traite les cheveux gras. Utilisez l’argile en poudre ( avec un ustensile en porcelaine ) et diluez la avec de l’eau peu minéralisée ou avec une eau florale ou encore avec une infusion de plante tiédie. Vous trouverez les différentes argiles en pharmacie ou en magasins de produits naturels ( 500 g / 5 € ).

 

FABRICATION, DES PRÉCAUTIONS 

Achetez biologique ! Attention aux possibles allergies et évitez les produits pour lesquels vous n’êtes pas sur de la fraîcheur ( oeufs, yaourts…). et ceux auxquels vous êtes allergique ( fruits rouges, pollen….) Pour les bases des lotions, utilisez de l’eau filtrée, de l’eau de source ou de l’eau florale.

 

COMMENT CONSERVER ? 

Les savons, les argiles, les préparations à base d’alcool, peuvent se conserver sans problème à température ambiante. Pour les autres, baume, crèmes, la conservation peut aller lusqu’à deux mois maximum, les préparations à base d’HE, plusieurs mois.Vous pouvez utiliser des conservateurs antioxydants qui prolongent la durée de vie des préparations. Une petite pincée de vitamine C dans des solutions à base d’eau ou une à deux capsules de vitamine E dans les produits àbase d’huile, des HE comme le petit grain, le romarin, la sauge sclarée, aux propriétés antioxydantes, prolongent la durée de conservation de vos produits. Côté matériel, détournez celui de la cuisine, bol, fouet, mixeur mais achetez une balance lettre, plus précisepour les petites quantités. Pour le conditionnement, optez pour la récup à condition de faire bouillir les contenants du produit.Etiquetez-les avec la date de fabrication et conservez-les au frais. Prenez du temps et beaucoup de plaisiret à vos pots !!

 

 RECETTE

Blush bonne mine  » rosée du matin « 

Matériel : un poudrier 40 ml + 1 houpette +mini fouet +cuillères doseuses inox + pelle de dosage 5 ml + mortier + pilon

 Ingrédients : 10,6 g d’argile blanche, 3,1 g de châtaignier en poudre, 4,5 g d’ocre rose, 0,4 g de mica, 13 gouttes d’extrait aromatique de pêche bio.

Dans un mortier, mettez toutes les poudres sauf le mica et écrasez avec le pilon. La couleur doit être homogène. Plus vous mélangez longtemp, plus la couleur se développera. Ajoutez ensuite  l’extrait aromatique puis mélangez à nouveau. Ajoutez enfin le mica et mélangez quelques secondes à l’aide du mini fouet afin d’éviter de casser la nacre Transférez la préparation dans le poudrier. Stockez la préparation à l’abri de la lumière et de la chaleur. Bien conservé et fabriqué dans des conditions d’hygiène optimales, votre produit se conservera au moins trois mois.

Des kits pour les premiers pas 

Une dizaine de coffrets avec plusieurs recettes et deux grands coffrets, un de soins, un de maquillage de 18,50 € à 49 € sur www.aroma-zone.com

 

 

                                                                         Hebergement d'images

Publié dans MES PETITES INFOS | 11 Commentaires »

STOP ……..

Posté par eurekasophie le 6 juillet 2010

 

 

À LA TRANSPIRATION 

 

 

 

                                                                                                            Hebergement d'images

La transpiration a beau être un processus physiologique et indispensable, il n’en demeure pas moins que les sensations d’humidité et les mauvaises odeurs qu’elle génère, ne sont guère agréables pour soi-même comme pour les autres. Ainsi pour la combattre efficacement sans nuire à notre santé, les marques de cosmétique naturelle- encouragées par les doutes et l’inquiétude des consommateurs face aux sels d’aluminium- proposent une offre de plus en plus étoffée de déodorants sous forme de sprays, de sticks ou de bille, tout aussi performants et agréables désormais que les déodorants classiques.

 

TRANSPIRER NATURELLEMENT

Avant tout, il faut savoir qu’il existe classiquement deux grands types de produits : les anti-transpirants, qui agissent en bloquant la transpiration grâce aux sels d’aluminium et les déodorants, qui neutralisent ou masquent les bactéries responsables des mauvaises odeurs. Dénués de sels d’aluminium, la plupart des produits bio sont des déodorants puisqu’ils n’agissent pas sur le processus naturel de la transpiration. Cela étant, ce qui différencie un déo classique d’un déo bio, c’est évidemment sa composition. La majorité des produits naturels utilisent les propriétés déodorantes de certaines plantes comme la sauge , l’eucalyptus, la cannelle…, auxquelles sont associées des huiles essentielles, reconnues pour leurs vertus antibactériennes mais aussi pour leurs parfums. Ces actifs naturels améliorent le fonctionnement des cellules sans le modifier. Côté parfums, ils sont nombreux : rose de Damas, hamamélis, aloe vera, jojoba…, du plus subtil au plus fort, il y en a pour tous les goûts ! De plus, pour obtenir le label bio, ces produits ne doivent pas contenir certains conservateurs de synthèse, jugés nocifs, comme les parabens, le phénoxyethanol…Ils sont évidemment aussi sans parfums ou colorants de synthèse, souvent sans alcool…..Afin de préserver autant que possible l’environnement, les flacons et les emballages sont aussi souvent biodégradables et les fabricants mettent un point d’honneur à ne pas tester leurs produits sur des animaux.

 

QUELQUES TRUCS ET ASTUCES 

 

pour combattre naturellement la transpiration

  En cas de transpiration excessive, sachez que les poils des aisselles ont le désavantage de retenir toute l’humidité et de favoriser la macération. Pour faciliter vos soins d’hygiène, optez donc pour une épilation à la cire en évitant autant que possible le rasoir qui peut générer des microcoupures.

La douche tiède restant le premier et le meilleur moyen de supprimer les mauvaises odeurs, adoptez une bonne hygiène quotidienne. Utilisez de préférence un savon à ph acide qui respecte l’équilibre de la peau plutôt qu’un savon fantaisie, parfumé mais qui n’aura pas de réel pouvoir sur les odeurs à long terme. Et puis avant d’appliquer votre déodorant, portez un soin tout particulier au séchage de vos aisselles !

  Privilégiez, surtout durant les saisons chaudes, des vêtements en fibres naturelles ( coton, lin….) et bannissez bien entendu les matières synthétiques ou polyester et tous les tissus épais comme le denim. Choisissez également des vêtements amples qui laissent la peau respirer et la sueur s’évacuer. De plus, sachez que les couleurs sombres emmagasinent la chaleur. Le mieux est donc de réserver votre charmante petite robe noire ou votre jean préféré pour le soir et de porter des tons clairs dans la journée.

♣  Et pour garder vos pieds au frais, il est vivement recommandé de choisir des chaussures pas trop serrées avec des semelles en cuir, qui offrent un plus grand confort et limitent les mauvaises odeurs. Pensez également à porter vos chaussures, un jour sur deux : l’humidité engendrée par la transpiration n’a pas le temps de se résorber en une nuit.

  Buvez beaucoup d’eau tout au long de la journée surtout lorsque la température est élevée. Sans attendre d’avoir la sensation de soif pour s’hydrater car cela signifie qu’à ce moment, le corps accuse déjà un déficit d’un litre. Côté alimentation, sachez aussi que le sel, l’alcool, les boissons gazeuses, les mets épicés, l’ail, l’oignon et le curry contribuent à l’odeur désagréable dégagée par la transpiration.

♣  Enfin en toute circonstance, essayez de rester calme et relaxez-vous : le stress est un facteur déclenchant ou aggravant de la transpiration.

Publié dans MES PETITES INFOS | 2 Commentaires »

SUIVEZ LE PRO…….

Posté par eurekasophie le 14 juin 2010

 

……POUR DÉNOUER VOTRE NUQUE

 

 

Le stress, les mauvaises positions devant l’ordinateur, au téléphone ou bien en voiture

provoquent des tensions dans la nuque.

ces mouvements simples, à faire à la maison comme au bureau, soulageront très vite ces contractures.

 

                                                                                                                       Hebergement d'images

 

ON L’ÉTIRE

 

Assise, le dos bien droit, pliez doucement la tête jusqu’à ce que votre menton touche votre poitrine.Revenez lentement à la position de départ. Tournez la tête vers la droite et revenez, sans l’incliner. Faites de même à gauche. Enfin, inclinez la tête vers la droite, sans la tourner, pour que votre oreille touche votre épaule. Revenez et faites de même du côté gauche.

 

ON LA RÉCHAUFFE 

 

 

Pour diminuer les crispations, rien ne vaut la chaleur.Vous pouvez poser sur votre nuque des coussins en matière naturelle ( argile, noyaux de cerise ou graines de lin ) à chauffer. Ou bien appliquer, pendant une quinzaine de minutes, une serviette humide légèrement réchauffée au four à micro-ondes. Profitez-en pour évacuer les contractures douloureuses et vous relaxer.

 

ON LA DÉLASSE

 

Appliquez des baumes relaxants  à base d’huiles essentielles apaisantes comme la lavande, la marjolaine, l’orange ou le citron. Non seulement elles sentent bon, mais en plus, elles favorisent la détente. Diluez 4 à 6 gouttes d’huile essentielle dans 10 ml ( environ 2 cuillères à café) d’huile d’amande douce. Faites la tiédir quelques secondes dans le creux des mains, appliquez sur peau propre et sèche, puis commencez votre doux massage.

 

ON LA MASSE 

 

Assise bien droite, penchez doucement la tête en avant. Puis attrapez la peau de votre nuque, comme vous le feriez avec un chat, d’abord avec votre main droite. Massez-vous fermement en partant du bas de la nuque. Puis recommencez avec la main gauche pour que le massage soit complet ( les appuis sont différents) . Relevez toujours la tête très lentement.

 

Le bon réflexe 

 

Respirez pour se détendre

 

Plusieurs fois par jour, expirez à fond en laissant tomber les épaules : elles sont souvent trop hautes, car contractées. C’est aussi un excellent moyen de prendre conscience de sa posture et de s’oxygéner.

 

Publié dans SANTE AU QUOTIDIEN | 2 Commentaires »

VERS INTESTINAUX

Posté par eurekasophie le 25 janvier 2010

 

 

 

OXYURES, ASCARIS

 

Des solutions naturelles pour s’en débarrasser

 

Les anciens connaissaient les plantes « vermifuges » qu’ils donnaient aussi bien aux enfants qu’aux adultes et aux animaux.

Mais avec les progrès de l’hygiène, autant individuelle qu’alimentaire, cette pratique traditionnelle a fini par tomber en désuétude.

Est-ce à dire que les verminoses appartiennent au passé ? Que nenni ! Selon le Dr Mouton, grand spécialiste de l’écosystème intestinal,

les enfants semblent plus souvent atteints par des parasitoses qu’il y a une ou deux décennies.

Faisons plus ample connaissance avec ces vers parasites, du moins avec les plus courants d’entres eux: les oxyures et les ascaris.

 

                                                          Hebergement d'images Hebergement d'images

 

OXYURES

 

Les oxyures sont des petits vers ronds appartenant à la classe des nématodes. Ils mesures de 3 mm à 1 cm et vivent dans la première partie du gros intestin, le cæcum. Le ver femelle migre jusqu’à l’anus pour y pondre des centaines d’oeufs. Cela engendre des démangeaisons – surtout nocturnes- et donc l’irrépressible envie de se gratter ! Les oeufs sont disséminés par les mains de la personne infestée, le linge, les poussières de la maison…..

L’oxyurose constitue sans doute la verminose la plus répandue en Europe et dans le monde. Elle touche principalement les enfants. On considère que 20 à 30 % des enfants sont infestés, mais ce chiffre peut parfois atteindre près de 90 % dans certaines collectivités !

Les démangeaisons nocturnes affectent la qualité du sommeil de l’enfant, d’où pleurs, cauchemars…. Autres signes et symptômes susceptibles d’apparaître: somnanbulisme, troubles digestifs, prurit généralisé, cernes bleuâtres sous les yeux, asthénie, irritabilité, difficultés scolaires, vulvovaginite, cystite, entérite chronique avec diarrhée, voire appendicite à oxyures.

Pour confirmer l’oxyurose, on pratique l’examen du scotch-test, qui consiste à coller un ruban adhésif sur l’anus, puis à l’examiner au microscope.

LES ASCARIS

 

 

                                                                   Hebergement d'imagesHebergement d'images

 

 

 Les ascaris sont aussi des nématodes mesurant jusqu’à 20 cm , voire davantage, à l’âge adulte

La contamination se fait par ingestion d’oeufs d’ascaris se trouvant dans l’eau et sur les légumes et les fruits.

On estime que 20 à 25 % de la population mondiale est infestée par les ascaris, surtout dans les zones tropicales et subtropicales.

Cette parasitose s’observe moins fréquemment dans les pays tempérés, où se sont les zones rurales qui sont plus particulièrement concernées.

Dans nos contrées, l’ascaridiose est le plus souvent asymptomatique, du moins lorsque le parasitisme reste faible. La présence de larves et de ves peut se manifester sous forme et de signes et de symptômes divers dont certains, à première vue , ne font pas immédiatement penser à une parasitose : toux, difficultés respiratoires, fatigue inhabituelle, troubles du sommeil, irritabilité, nausées, ballonnement, crampes abdominales, alternance de diarrhée et de constipation, vomissements; et plus rarement ou exceptionnellement, occlusion intestinale, inflammation de la vésicule biliaire, pancréatite, appendicite ou péritonite, forme grave du syndrome de Löffler, notamment pneumonie vermineuse. Chez l’enfant, cela peut aussi se traduire par un retard scolaire et un ralentissement de la croissance. Pour confirmer l’ascaridiose, on effectue un, voire plusieurs examens parasitologiques des selles afin d’y retrouver des oeufs.

Hebergement d'images Les nématodes , clique sur l’image

 

 

Des remèdes  » verts  » contre les vers

Pour vous débarraser des vers parasites, suivez l’exemple des anciens : tournez-vous vers les remèdes  » verts  » !

PHYTOTHÉRAPIE : un grand nombre de plantes possède une action vermifuge : absinthe maritime, ail, aurone, balsamite, curcuma, mousse de Corse, nigelle, noix ( brou de ), origan vulgaire, pyrèthre de Dalmacie, pourpier, renouée des oiseaux, santoline, sceau d’or, semen-contra, serpolet, tanaisie, thym vulgaire……

AROMATHÉRAPIE : un certain nombre d’huiles essentielles se caractérise par son activité antiparasitaire: ajowan, arbre à thé ( tea tree) , camomille noble, chenopodium ambrosioïdes, girofle ( clou de ), origan compact, sarriette des montagnes, thym à linalol / à thymol, thym saturéoïde…..

DES REMÈDES PRÊTS À L’EMPLOI

Parasit stop ( nutrivital ) réunit un complexe de plantes parmi lesquelles le basamite, la santoline, le semen-contra ou encore le pirèthre de Dalmatie.

Posologie: entre 3 et 5 ans: 1/2 gélule par jour- à partir de 6 ans: 1 gélule par jour- au-delà de 10 ans: 1 gélule 2 fois par jour. Poursuivre le traitement pendant 30 jours.

Vermibio ( Sofibio ) est essentiellement composé de curcuma. L’adjonction de deux huiles essentielles ( thym, sarriette ) complète l’action antiparasitaire du produit.

Posologie : à partir de 6 ans : 1 cuillerée à café de granulés par jour-  à partir de 12 ans: 2 cuillerées à café par jour- adultes: jusqu’à 3 cuillerées à café par jour. Poursuivre le traitement pendant 20 jours, puis un arrêt de 10 jours, reprendre le produit pendant 20 jours.

Vermi moins ( Euro Santé Diffusion ) propose une synergie de plantes vermifuges : tanaisie, santoline, serpolet, thym vulgaire, renouée des oiseaux.

Posologie : à partir de 4 ans : 5 gouttes 3 fois par jour dans un verre d’eau - à partir de 7 ans : 10 gouttes 3 fois par jour- à partir de 12-13 ans : 25 à 30 gouttes 3 fois par jour. Poursuivre le traitement pendant 1 semaine, puis le renouveler 2 ou 3 fois à chaque pleine lune / nouvelle lune.

Sirop du massif de Chartreuse (Pharma Développement ) rassemble un complexe de plantes, dont la mousse deCorse, qui est un mélange d’une vingtaine d’algues rouges présentesen Méditerranée.

Posologie : enfants de 3 à 13 ans : 2 cuillerées à café par jour à prendre le matin à jeun – au-delà de 13 ans: 2 cuillerées à soupe par jour. Entreprendre le traitement pendant les 3 jours de la pleine lune. Le renouveler à la pleine lune suivante. Ou commencer le traitement tout de suite et le renouveler 20 jours plus tard.

                                              Hebergement d'images

 

ET EN DESSOUS DE 3 ANS ?

Pour soigner vos charmants bambins ( à partir de l’âge de 3 mois ), ayez recours aux suppositoires aux huiles essentielles. Voici une formule à faire préparer dans une pharmacie spécialisée en aromathérapie :

HE Melaleuca alternifolia                              20 mg

HE Chamaemelum nobile                              10 mg

HE Thymus vulgaris CT linalol                        5 mg

HE Eugenia caryophyllus                                   5 mg

HV Calendula                                                         10 mg

Excipient pour suppo                                             1 g

1 suppo matin et soir pendant 3 jours. A renouveller 15 à 20 jours plus tard, en essayant de choisir la période de pleine lune ou de nouvelle lune.

A défaut, 1 à 2 fois par jour, pratiquez des massages sur le ventre avec un peu d’huile de ricin de qualité bio ou au minimum première pression à froid, dans laquelle vous aurez préalablement versé quelques gouttes d’huile essentielle de lavande fine.

TOUT L’ENTOURAGE EST CONCERNÉ !

Pour s’assurer de l’éradication des vers parasites, toute la famille devra accepter de se soumettre au traitement vermifuge, certains de ses membres pouvant être porteurs sains. Cette mesure concerne également les animaux domestiques ! On leur donnera par exemple du PARASIT STOP , à la dose d’1/2 à 1 gélule par jour, selon le poids de l’animal.

DERNIÈRE SALVE DE CONSEILS

Alimentation : mise en oeuvre d’un régime hypo-acide, avec diminution drastique de la consommation de sucre raffiné et detous produits sucrés. S’il s’avère que l’envie de sucré augmente énormément, rendant la personne de mauvaise humeur, il y a fort à parier qu’une infection mycosique soit associée à la parasitose. Pour prévenir la réinfection, ajoutez au quotidien ail, curcuma et herbes aromatiques dans vos préparations culinaires, et n’oubliez pas de renouveler le traitement vermifuge 1 à 2 fois par an, de préférence au printemps et à l’automne.

Hygiène :  il est essentiel d’observer des règles d’hygiène strictes à la maison afin d’éviter la réinfection : bien dépoussiérer les sols avec un aspirateur, laver plus fréquemment draps et vêtements, laver aussi les jouets et peluches de l’enfant infecté, ne pas échanger serviette et gants de toilette, se nettoyer les mains fréquemment, en particulier avant les repas et après être passé aux toilettes, et couper les ongles très courts. Le port d’un pyjama de nui est également conseillé.

OÙ TROUVER LES PRODUITS MENTIONNÉS ?

PARASIT STOP : commande directe au 03 88 69 11 33

VERMIBIO : commande directe au  0 800 945 845

VERMI MOINS : commande directe au 04 67 29 64 25

SIROP DU MASSIF DE CHARTREUSE : en pharmacie

Publié dans INFO....SANTE, VERS INTESTINAUX | 13 Commentaires »

MAUX D’ESTOMAC

Posté par eurekasophie le 8 décembre 2009

mauxdestomac.jpg 

 

LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE , C’EST AUSSI, SOUVENT, LA FETE DE L’ESTOMAC

IL S’EN PASSERAIT BIEN ……

POUR UNE BONNE RÉCONCILIATION EXPRESS ET NATURELLE, MASSEZ-LE DOUCEMENT

 AVEC QUELQUES HUILES ESSENTIELLES  » MAGIQUES  » …..

VOS HUILES ESSENTIELLES

La menthe

C’est l’huile essentielle des troubles digestifs par excellence, et des douleurs aussi. Les maux d’estomac permettent de tester très vite son efficacité sans faille.

Si, comme c’est souvent le cas, vos brûlures s’accompagnent de mauvaise haleine, c’est encore elle qu’il vous faut:

 

 

hementhe.jpg 1 goutte à avaler à la fin de chaque repas, dans une petite cuillère de miel par exemple, vous aidera aussi sur ce plan.

L’estragon

Antispasmodique par excellence, il dénoue et apaise presque instantanément. D’autant que les aigreurs et brûlures ont tendance à crisper, et  fin alement à aggraver une situation déjà délicate.

La marjolaine

Extraordinairement calmante, elle apaise la plupart des maux physiques liés à une situation stressante. Tout particulièrement les douleurs du ventre.

Si vous n’en utilisez qu’une, suite à des abus digestifs, choisissez plutôt l’estragon ( 3 gouttes pures ).

Ou à la marjolaine ( 2 gouttes pures ) si votre inconfort est surtout lié au stress.

Mais si vous êtes régulièrement sujet aux maux d’estomac, préparez une huile de massage complète, très efficace et douce pour la peau.

Dans un flacon de 25 ml, versez 20 ml d’huile végétale ( HV )  de noisette + 10 gouttes d’HE de menthe + 10 gouttes d’HE d’estragon

+ 10 gouttes d’HE de marjolaine.

Secouez le flacon avant chaque utilisation.

VOTRE MASSAGE

mauxdestomac2.jpg

 

 

Posez votre main bien chaude sur la région des l’estomac, geste instinctif. Puis massez très lentement, doucement, en rond, dans le sens des aiguilles d’une montre.

Concentrez-vous sur la zone gastrique si vos troubles sont purement digestifs, débordez sur le plexus solaire si l’émotion ou l’anxiété s’en mêle.

CONSEILS

Préférez l’eau de Vichy St Yorre aux médicaments anti-acides. Elle est aussi efficace, effets secondaires en moins.

Les massages aromatiques ne dispensent évidemment pas d’une hygiène de vie élémentaire. Manger trop, trop gras, trop arrosé, expose automatiquement à la fabrication de grandes quantités d’acides par l’estomac, et donc à des  » débordements « . Soyez raisonnable !

Pensez à bien  mâcher. Plus vous découpez les aliments avec vos dents, moins l’estomac aura besoin de produire del’acide pour digérer.

N’avalez jamais d’HE, d’aspirine et d’anti-inflammatoires en dehors des repas. Tous sont agressifs pour la muqueuse gastrique.

Marchez avant et après les repas. Rien de tel qu’une petite balade au grand air pour retrouver un certain bien-être digestif.

Publié dans SANTE AU QUOTIDIEN | 16 Commentaires »

SURES, PRATIQUES ET EFFICACES :

Posté par eurekasophie le 28 novembre 2009

LES CAPSULES

OLÉO-AROMATIQUES

capsules.jpgcapsules.jpgcapsules.jpg

En règle générale, les HE s’utilisent préférentiellement par la voie cutanée et la voie respiratoire. Cependant, la voie orale trouve tout son intérêt dès lors

qu’il s’agit de traiter certains problèmes de santé tels que des infections internes ou des troubles gastro-intestinaux. Les essences aromatiques destinées à être ingérées ne le sont jamais sous forme pure, mais sous forme diluée. Cela signifie qu’elles sont mélangées à un  » support  » : huile végétale première pression à froid, dispersant ( Disper, Labrafil ), teinture mère à titre alcoolique élevé, comprimé neutre, miel, sirop d’érable….. Une règle de base: toujours avoir le réflexe de diluer les huiles essentielles agressives pour les muqueuses, notamment les huiles essentielles riches en phénols ( origan compact, sarriette des montagnes, thym à thymol, clou de girofle…) ou en aldéhydes aromatiques ( cannelle de Chine, cannelle de Ceylan…), dans de l’huile végétale ou du Labrafil ( vendu en pharmacie ). On peut aussi avoir recours à une forme solide telle que l’oléocapsule, qui préserve de l’éventuelle agressivité des HE. C’est pourquoi cette forme galénique est diablement pratique lorsqu’il s’agit d’ingérer une HE phénolée comme l’origan compact.

OLÉO QUOI ?

Depuis quelques années, de plus en plus de sociétés commercialisent des HE sous forme de capsules oléo-aromatiques, autrement dit sous forme de

capsules molles à basede gélatine marine, à l’intérieur desquelles une ou plusieurs essences aromatiques sont intimement mélangées à de l’huile végétale ( colza, tournesol, noisette, sésame, germe de blé …..).

Cette forme galénique présente de nombreux avantages :

decopunaise1.gifLes oléocapsules préservent les muqueuses digestives de l’agressivité des molécules aromatiques.

decopunaise1.gif Elles renferment l’excipient idéal des HE, à savoir l’huile végétale, d’où la mention  » oléo- » .

decopunaise1.gif Elles permettent la mise en oeuvre d’un traitement intensif temporaire au cours d’épisodes infectieux.

decopunaise1.gif Elles limitent les risques d’ingestion anarchique d’HE . Chaque capsule renferme une quantité définie de HE , en moyenne entre 25 et 75 mg . Le plus souvent, les capsules sont dosées à 50 mg , soit l’équivalent d’environ 2 gouttes d’huiles essentielles.

decopunaise1.gif Elles permettent de supprimer l’inconvénient du goût fort et parfois désagréable des HE.

decopunaise1.gif Elles limitent considérablement les risques de renvois.

decopunaise1.gif Elles sont simples d’emploi, s’emportent partout et présente un bon rapport qualité/prix.

decopunaise1.gif Elles ne risquent pas de perturber les personnes peu familiarisées avec les HE et leurs différentes voies d’administration, du fait qu’elles se prennent de la même manière que leurs médicaments classiques, c’est-à-dire par voie orale.

decopunaise1.gif Le cas échéant, elles peuvent être croquées en vue d’agir sur les voies digestives supérieures ( bouche, gorge….).

decopunaise1.gif Enfin, pour la plupart d’entre elles, elles contiennent des synergies aromatiques savamment élaborées qui renforcent l’efficacité thérapeutique du produit.

LES  » SIMPLES  »

gailuronanim1.gif< Y’en a encore long à écrire ? T’inquiète Sosso, je ne fais que passer voir si t’ as des huiles essentielles au pot-au-feu….rien d’autre. Bon, je vais attendre la fin de l’article . Merci de te dépêcher Sosso.

 

donaldtonn.gif < Quoi ??? Pourquoi pas aussi une huile essentielle au confit de canard, hein ! M’enfin !!!

picture08.jpg < Vous dites ?????? Chuuuuuuuuuuutttttttttt Concentration….concentration….

 

 

capsules.jpg

Les capsules oléo-aromatiques  » simples  » ne referment qu’une seule huile essentielle. A ce jour, le choix demeure restreint. Les plus courantes:

Origan, basilic, estragon, mandarine zeste….Dans cette famille, l’origan tient sans conteste la vedette.

Indications thérapeutiques de ces  » simples  » :

point21.gif HE Origan compact : huile essentielle anti-infectieuse majeure à large spectre d’action principalement indiquée pour toutes pathologies infectieuses des voies respiratoires ( angine, pharyngite, laryngite, bronchite, rhinite, sinusite, otite…..),

digestives ( diarrhées infectieuses, maladies tropicales….),

et uro-génitales ( cystite, prostatite, pyélonéphrite, vulvite….).

Egalement précieuse en cas d’infections dentaires. Elle constitue une sorte de  » joker  » en aromathérapie, auquel on fait appel en cas d’infections sévères, traînantes, avec risque de surinfection. Mais elle peut être toutefois conseillée d’emblée, en traitement d’attaque, dans certains cas aigus ou encore en cas de déficience immunitaire grave. La forme oléocapsule permet l’administration ( très ) temporaire de doses importantes d’origan, de l’ordre de 400 à 500 mg par jour, soit l’équivalent de 16 à 20 gouttes ! Même en prenant soin de solubiliser ces gouttes dans de l’huile végétale ou un dispersant adapté ( Labrafil ), il serait inenvisageable d’ingérer une telle quantité d’origan sans s’exposer à des risques d’intolérance digestive. Le moyen le plus sûr de se prémunir de tout désagrément avec l’origan consiste à ne l’employer que sous forme de capsules oléo-aromatiques.

En intensif, la posologie moyenne habituelle est de 2 gélules dosées à 50 mg 3 fois par jour au cours des repas pendant 5 à 7 jours.

Mais elle peut atteindre 8 à 9 gélules par jour pendant 2 ou 3 jours en phase d’attaque.

point21.gif HE Basilic exotique : huile essentielle antispasmodique puissante et stimulante digestive. Indications principales:

aérophagie, indigestion, spasmes digestifs, ventre noué, vomissements, maux de tête d’origine nerveuse ( céphalées de tension ), insomnie liée au stress, anxiété, surmenage, spasmophilie, fatigue mentale, découragement, sentiment de vulnérabilité.

1 à 2 capsules dosées à 50 mg pendant ou après le repas 3 fois par jour.

point21.gif HE Estragon : huile essentielle antispasmodique et stimulante digestive, donc voisine de celle du basilic exotique, avec en prime une activité anti-allergique. Indications principales :

spasmes digestifs, musculaires, gynécologiques….. Souveraine en cas de crise de hoquets et très précieuse en cas d’allergies saisonnières produisant notamment crises d’éternuement et réactions cutanées. Incontournable pour les personnes qui ont la malchance de cumuler terrain spasmophile et terrain allergique. Bref, en cas de troubles spastiques et/ou de sensibilité au pollen et aux poussières:

1 à 2 capsules dosées à 50 mg 3 fois par jour .

point21.gif HE Mandarine zeste : huile essentielle recherchée pour ses propriétés calmantes. Indications principales :

agitation, agressivité, angoisse, stress, troubles du rythme cardiaque, endormissement difficile, sommeil haché, agité….

3 capsules dosées à 50 mg à répartir sur la journée ou 2 capsules le soir 1/2 h avant le coucher.

Les capsules oléo-aromatiques de basilic, d’estragon et de mandarine sont commercialisées par Pranarôm ( sous ces noms génériques) et celles d’origan par Pranarôm et Phyto-Actif ( sous le nom de Bactéar ).

gailuronanim1.gif< C’est pas encore fini ? Je commence à fatiguer moi, j’en ai marre de faire les cents pas. Tu pourrais pas me mettre une chaise ?

chaise.jpgpicture08.jpg < Tiens voilà , en plus elle est à bascule …maintenant, chuuut

Les  » complexes « 

Les complexes oléo-aromatiques renferment en moyenne 4 à 6 huiles essentielles différentes agissant en synergie en vue de traiter une pathologie ou de stimuler des fonctions biologiques dans leur ensemble. Les complexes les plus répandus sont ceux destinés à renforcer l’immunité et combattre les infections internes déjà déclarées, en particulier les infections des voies respiratoires, mais d’autres ont également été élaborés afin de répondre à certains besoins au niveau gastro-intestinal, gynécologique, circulatoire ou nerveux. Petit tour d’horizon:

flche1.gif Système immunitaire : Immunessence, Oléocaps 4 ( Pranarôm ), Immuno Booster, Defense Mix ( Smart City), Lysovir ( Phyt-Inov ), G.A.E. ( Phytaroma). Mentionnons également Touristarom ( Pranarôm ), très utile pour la prévention des maladies tropicales.

flche1.gif Système nerveux : en cas de stress prolongé, d’anxiété et de troubles du sommeil, Aromastress, Oléocaps7 ( Pranarôm), Stress relief ( Smart City ).

flche1.gif Appareil digestif: pour stimuler la digestion et favoriser le transit intestinal , Digestarom, Oléocaps 3 ( Pranarôm ); en cas d’ingestion de nourriture avariée, Oléocaps 2 ( Pranarôm).

flche1.gif Sphère gynécologique : en cas de syndrome prémenstruel, Dolarom, Oléocaps 5 ( Pranarôm ).

flche1.gif Circulation: en cas de jambes lourdes, Oléocaps 6 ( Pranarôm ), Veinotonic Aromaceutic Mix ( Smart City ).

flche1.gif Métabolisme : pour purifier l’organisme, Heparom, Oléocaps 8 ( pranarôm ), Cleanser Mix ( Smart City ).

POSOLOGIE MOYENNE HABITUELLE

- en prévention:

50 à 100 mg par jour, avec fenêtres thérapeutiques très régulières pour éviter l’accoutumance ( pause de 2 jours au bout de 5 jours de traitement ou de 4 jours au bout de 10 jours).

- en cas de troubles déclarés:

dosages plus élevés, de l’ordre de 150 à 300 mg par jour pendant 2 ou 3 jours, puis diminution des doses en fonction de l’amélioration des symptômes.

Ces posologies ne sont données qu’à titre purement indicatif. Dans tous les cas, suivre les posologies mentionnées sur les produits. Certains de ces produits ne sont pas destinés à être pris sur une longue période.Chez l’enfant, l’usage ponctuel de capsules oléo-aromatiques est possible, mais à partir de 7 ans et en divisant par deux les doses moyennes habituellement conseillées.

En règle générale , les capsules oléo-aromatiques sont à avaler avec un peu d’eau au moment des repas ( vivement conseillé pour l’origan et les complexes Immunité).

Si vous êtes une personne à l’estomac vraiment très fragile et que vous absorbiez les capsules en dehors des repas, accompagnez-les d’une prise alimentaire légère ( pomme, compote, biscotte….).

Où TROUVER LES PRODUITS MENTIONNÉS ?

- En pharmacie: gamme Oléocaps, G.A.E.

- En magasin bio : gamme Pranarôm ( sauf Oléocaps).

- Par correspondance / par Internet: gamme Smart City, Lysovir

chien1.gif < Et l’pot-au-feu Sosso, t’as oublié l’pot-au-feu dans l’histoire !!

 

Publié dans SANTE AU QUOTIDIEN | 4 Commentaires »

12345...7
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant