Résultats de votre recherche

LES FLEURS DE TAHITI

Posté par eurekasophie le 24 juillet 2009

tahiti1.giftahiti6.giftahiti7.giftahiti1.giftahiti6.gif

tahiti3.giftiart1.jpg tahiti3.gif

Le monoï est obtenu en faisant macérer des fleurs de Tiaré (Gardenia Tahitensis) dans de l’huile de coprah (Cocos nucifera) pendant au moins 10 jours. L’huile de coprah est obtenue par pression de l’amande séchée extraite des noix de coco du cocotier. Le Tiaré est un arbuste qui pousse en Polynésie. Sa fleur en forme d’étoile est blanche. On la récolte lorsqu’elle est encore en bouton mais prête à éclore.

Si on regarde la composition INCI d’un monoï, Cocos nucifera et Gardenia Tahitensis doivent être les premiers ingrédients cités. Ensuite on trouve souvent de la vitamine E (tocophérol) qui empêche l’oxydation de l’huile. Le monoï peut être brut ou parfumé, généralement avec du parfum synthétique.

D’autres additifs sont parfois ajoutés : des filtre solaires qui permettent d’avoir du monoï avec un (faible) indice de protection contre les UV, des antioxydants, des agents hydratants, des composés graisseux, des régulateurs de pH… Ces additifs sont soit inutiles soit ils ont un intérêt très limité.

Le monoï de Tahiti est une appellation d’origine contrôlée. On le reconnaît au logo représentant une fleur de Tiaré blanche avec le texte « Monoï de Tahiti appellation d’origine ». L’appellation d’origine contrôlée garantit que les fleurs de tiaré et les noix de coco proviennent de Polynésie française, que le produit est fabriqué en Polynésie française conformément aux usages locaux et que le monoï contient au moins 90% de macérât de fleurs de tiaré dans de l’huile de coprah. L’addition de conservateurs, colorants, antioxydants, filtres ultraviolets est autorisée.

L’huile de monoï est un mélange d’au moins 50% de monoï avec d’autres huiles. Il est de plus en plus fréquent de trouver des monoï de Tahiti authentique à 99 %.

Il n’ y a pas de certification « bio » pour la Polynésie Française et la filière coprah étant très soutenue, il n’ y a pas de petits producteurs de monoï et pas de monoï « commerce équitable » contrairement à ce que certains affirment.

le monoï est utilisé pour toutes sortes d’utilisation :

  • en bain d’huile pour les cheveux : s’enduire les cheveux et laisser poser toute la nuit. Bien laver avec un shampooing doux
  • en hydratation de la peau : après la douche, appliquer sur la peau encore humide. Le monoï laisse la peau satinée.
  • après un tatouage, remplacer la crème que vous conseille le tatoueur par du monoï, appliquer 2 fois par jour pour limiter la formation de croutes et activer la cicatrisation
  • sur le visage en hiver en cas de peau sèche, gercée, agressée
  • dans le bain, quelques gouttes pour assouplir la peau et limiter l’effet desséchant du chlore et du calcaire
  • à la piscine, enduire les cheveux de monoi pour les protéger du chlore
  • en soin sur des plaies présentant des croutes, accélère la cicatrisation et limite la formation de croutes
  • en soin après-soleil, répare la peau (éviter l’application sur un coup de soleil, attendre que la peau soit moins rouge et appliquer le monoi pour limiter la « pelade »)
  • en application sur les coudes ou les genoux trop secs, assouplit la peau
  • sur les cheveux après la plage, les nourrit après l’effet dessechant du soleil. Avec la chaleur, les écailles des cheveux s’ouvrent et seront donc prêtes à recevoir leur huile de beauté nourrissante

etc.

Important : le monoi ne s’utilise au soleil que sur peau bronzée. Il ne protège absolument pas du soleil car c’est une huile et il ne contient pas de filtres solaires. À ne pas utiliser non plus sur les cheveux si on passe la journée sur la plage.

Le monoï durcit lorsque la température n’est pas assez élevée. Lorsqu’il est figé, il suffit de réchauffer la bouteille à plus de 25°C, par exemple en la passant sous l’eau chaude, pour que le monoï redevienne liquide.

tahiti4.giftiare.jpgtahiti4.gif

Fleur symbole d’un petit coin de paradis au soleil : la fleur de tiaré. Cette belle fleur blanche immaculée est l’emblème de Tahiti.
Pas besoin d’être allé à l’autre bout du monde, ni même d’avoir foulé les plages de sable blanc des îles du Pacifique pour que cette fleur vous ramène au soleil, aux vacances.

On associe souvent le tiaré à l’été grâce au monoï : les fleurs de tiaré macèrent dans de l’huile de coprah (à base de noix de coco) pour donner cette huile de soins des cheveux et du corps.

Mais la fleur de tiaré est utilisée en temps que symbole dans son pays d’origine : en collier en signe de bienvenue, ou sur l’oreille pour dire au monde son état. Portée à l’oreille droite, elle est synonyme de disponibilité et d’envie de compagnie ; à l’inverse, portée à l’oreille gauche elle dicte le besoin de solitude ou le fait d’être déjà casé.

Mais attention les hommes et les femmes ne portent pas la fleur de la même façon : ces messieurs préfèreront la fleur en bouton alors que les dames au contraire la porteront bien ouverte.

tahiti3.giftahiti3.giftahiti3.giftahiti3.giftahiti3.giftahiti3.giftahiti3.giftahiti3.giftahiti3.giftahiti3.gif

tahiti2.gif

Publié dans MELI-MELO | 1 Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

LA PELADE

Posté par eurekasophie le 25 mai 2009

 

 

LA PELADE

 

 

Quand les cheveux tombent par poignées..

 

 

La pelade est une affection du cuir chevelu caractérisée par la chute des cheveux par plaques. On parle de pelade décalvante lorsqu’il y a perte totale des cheveux.

Pour la médecine actuelle, la cause de la pelade est inconnue, mais un dysfonctionnement des mécanismes de défense de l’organisme est suspecté. C’est pourquoi on a tendance à considérer la pelade comme un trouble auto-immun.

 

 

Dans la tête, puis sur la tête !

En réalité, le dysfonctionnement dont il est question affecte plus largement le super-système de régulation de l’organisme, autrement dit le système psycho-neuro-endocrino-immunitaire ou système PNEI. A la base, il y a un problème d’ordre « psy » se déclarant fréquemment dans l’enfance. La survenue d’une pelade peut être liée à un grand choc émotionnel, une séparation ou encore à une période de peur prolongée. Quant à la pelade décalvante, elle peut traduire un sentiment de vulnérabilité, de profonde insécurité, de perte de protection, de honte.Ces problèmes n’ont rien d’insurmontable, mais le fait de les occulter de son esprit — pour une simple question de  » survie  » psychologique — n’arrange rien, car, comme l’a dit Carl Jung,  » tout ce qui ne parvient pas à la conscience nous revient sous forme de destin » . En l’occurence, le destin va frapper sous la forme d’une pelade.

peladefrontaleenfant.jpg    Pelade frontale chez un enfant 

 

On est prédisposé 

Cette cause d’ordre psycho-émotionnel a des répercussions sur le système immunitaire de certaines personnes davantage prédisposées que d’autres aux troubles auto-immuns, de sorte qu’elles sont les premières à risquer de souffrir de la pelade ( on  retrouve des cas de pelade dans les antécédents familiaux de 20 % des personnes développant la maladie) .

pelademultipleadulte.jpg                                                                                      pelademultiple2.jpg

 Pelade multiple chez un adulte                                                                                                                            Pelade multiple vue de près

 

Que faire ? 

 Pour tous ceux qui se voient confrontés à ce problème, la stratégie de soin tient en 3 points.

◊  modifier l’image de soi, changer son regard sur l’existence, apprendre à lâcher prise et se relier à la partie immaculée de son être, là où coïncident coeur humain et coeur divin (vaste programme !) ;

◊  recourir à un immuno-modulateur;

◊  favoriser la repousse des cheveux par des soins oléo-aromatiques locaux et des apports nutritionnels suffisants en protéines, vitamines du groupe B , zinc, soufre et fer.

La première partie relève d’un parcours personnel et il n’existe donc pas de « recettes » toutes faites en la matière.

Pour ce qui est de l’immuno-modulateur, on conseillera un produit hélas introuvable en France: le Moduplex, composé de stérols et stérolines extraits de lipides végétaux, à raison de 1 gélule 3 fois par jour. A prendre sur estomac vide. Pour un résultat optimal, doubler la dose au cours de la première semaine de cure. Ce produit est contre-indiqué aux personnes greffées, en cas de prise de médicaments anti-rejet. La prudence s’impose également en cas de maladies sanguines. Aucun effet indésirable n’est à signaler. En plus du Moduplex, prendre de l’huile d’onagre, à raison de 2 à 3 capsules de 500 mg par jour.

 

Voyons maintenant la partie nutritionnelle 

 

  • La levure de bière vivante  apporte toutes les vitamines du groupe B . On y trouve aussi des protéines soufrées, zinc et fer. Bref, il s’agit du meilleur complément alimentaire pour les cheveux! Donc, ne pas hésiter à procéder à des cures régulières.
  • Ne pas faire l’impasse sur les protéines d’origine animale, car c’est dans ces protéines que l’on trouve principalement les acides aminés soufrés.
  • Principales sources alimentaires de soufre : crevette, riz complet, lentilles, poulet, saumon, cabillaud, noisettes, viandes, jaune d’oeu, huîtres…..
  • Le zinc d’origine animale est mieux assimilé par l’organisme. Sources alimentaires:  huîtres, coquillages, jaune d’oeuf, viande de veau et de porc.
  • Le fer d’origine animale est également mieux absorbé par l’organisme.  Sources alimentaires:  moules, coquillages, foie (exclusivement d’origine biologique), jaune d’oeuf, huîtres……
  • Au vu de ce qui précède, on gagnera à prendre de la poudre de chair d’huîtres sauvages en complément !

flacon.jpg                    Au niveau local, masser le cuir chevelu tous les jours à l’aide d’une lotion aromatique à préparer de la manière suivante:

Ajouter 2 gouttes d’ HE de Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica) + 2 gouttes HE de rose ( Aniba rosaeodora) + 3 gouttes HE Lavande vraie ( Lavandula angustifolia) + 2 gouttes HE Romarin à cinéole ( Rosmarinus officinalis) à 3 ml d’huile végétale de jojoba + 20 ml d’huile végétale de calophylle ou, à défaut, de pépins de raisin.

Masser le cuir chevelu 1 à 2 fois par jour pendant au moins 2 minutes. Procéder ainsi pendant plusieurs mois. Il y a pratiquement une chance sur deux que de nouvelles pousses de cheveux finissent par apparaître. Il faut simplement se montrer régulier et persévérant. Suivre les autres conseils ne fera qu’augmenter les chances, bien entendu.

 

Publié dans SANTE AU QUOTIDIEN | 5 Commentaires »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant