Résultats de votre recherche

FABRIQUER SA COSMETIQUE BIO…….

Posté par eurekasophie le 7 juillet 2010

 

 

POURQUOI PAS !

 

 

                                                                          Hebergement d'images

 

Crème , sérum, baume, brillant à lèvres, beurre de massage, masque bonne mine, blush…

Vous pouvez fabriquer tous vos cosmétiques bio à la maison.

Votre seul impératif, utiliser des matières premières de qualité et dans de bonnes conditions.

 

Fabriquer ses cosmétiques, son maquillage, est une démarche beaucoup moins compliquée que vous ne pouvez le penser ! C’est une façon de prendre conscience des ingrédients que vous vous mettez sur la peau, un moyen aussi de minimiser votre impact sur l’environnement en réutilisant les contenants. Un moment de créativité plaisir. Selon les cosmétiques que vous désirez, vous avez besoin, bien entendu, d’ingrédients particuliers mais vous devez avoir les bases.

 

HUILES VÉGÉTALES, HUILES ESSENTIELLES

Véritables actifs concentrés, les huiles végétales ( HV) servent de base à des préparations telles que les crèmes, les baumes mais elles peuvent également être employées pures, ce qui n’est pas de la plupart des ingrédients de base de la cosmétique industrielle. Nourrissantes, protectrices et adoucissantes, réparatrices, traitantes, antioxydantes et antiradicalaires, elles sont le principal ingrédient des soins de beauté maison. Pour la cosmétique maison, il faut distinguer leshuiles de base ( abricot, amande douce, jojoba ( 100ml /9,90€) macadamia, olive…), fluides, polyvalentes, que vous allez utiliser comme base pour les huiles de soin, les laits, les baumes, et les huiles riches ( argan ( 100 ml / 17 € ), germe de blé, bourrache, onagre, rose musquée….), plus onéreuses, à intégrer à des préparations et plus particulièrement à ceux du visage pour peaux matures, ou encore pour traiter des cheveux secs. Elles s’achètent en magasins de produits naturels t, en GMS, , où vous pouvez trouver des huiles de base de qualité bio. Concentrées et surpuissantes, les huiles essentielles ( HE) sont à manier avec précaution. Elles se comptent en gouttes et une goutte de trop peut tout changer ! Les HE s’achètent en pharmacie, parapharmacie, magasins de produits naturels ou sur internet ( HE bois de rose 10 ml / 5,90 € ).

 

LES ARGILES

Blanche, jaune, rose, rouge ou verte, l’argile est riche en silicium et magnésium, en minéraux et en oligo-éléments. Base idéale pour les soins du visage et en particulier pour les masques, elle décongestionne, minéralise à nouveau et fortifie la peau, resserre les pores de la peau et traite les cheveux gras. Utilisez l’argile en poudre ( avec un ustensile en porcelaine ) et diluez la avec de l’eau peu minéralisée ou avec une eau florale ou encore avec une infusion de plante tiédie. Vous trouverez les différentes argiles en pharmacie ou en magasins de produits naturels ( 500 g / 5 € ).

 

FABRICATION, DES PRÉCAUTIONS 

Achetez biologique ! Attention aux possibles allergies et évitez les produits pour lesquels vous n’êtes pas sur de la fraîcheur ( oeufs, yaourts…). et ceux auxquels vous êtes allergique ( fruits rouges, pollen….) Pour les bases des lotions, utilisez de l’eau filtrée, de l’eau de source ou de l’eau florale.

 

COMMENT CONSERVER ? 

Les savons, les argiles, les préparations à base d’alcool, peuvent se conserver sans problème à température ambiante. Pour les autres, baume, crèmes, la conservation peut aller lusqu’à deux mois maximum, les préparations à base d’HE, plusieurs mois.Vous pouvez utiliser des conservateurs antioxydants qui prolongent la durée de vie des préparations. Une petite pincée de vitamine C dans des solutions à base d’eau ou une à deux capsules de vitamine E dans les produits àbase d’huile, des HE comme le petit grain, le romarin, la sauge sclarée, aux propriétés antioxydantes, prolongent la durée de conservation de vos produits. Côté matériel, détournez celui de la cuisine, bol, fouet, mixeur mais achetez une balance lettre, plus précisepour les petites quantités. Pour le conditionnement, optez pour la récup à condition de faire bouillir les contenants du produit.Etiquetez-les avec la date de fabrication et conservez-les au frais. Prenez du temps et beaucoup de plaisiret à vos pots !!

 

 RECETTE

Blush bonne mine  » rosée du matin « 

Matériel : un poudrier 40 ml + 1 houpette +mini fouet +cuillères doseuses inox + pelle de dosage 5 ml + mortier + pilon

 Ingrédients : 10,6 g d’argile blanche, 3,1 g de châtaignier en poudre, 4,5 g d’ocre rose, 0,4 g de mica, 13 gouttes d’extrait aromatique de pêche bio.

Dans un mortier, mettez toutes les poudres sauf le mica et écrasez avec le pilon. La couleur doit être homogène. Plus vous mélangez longtemp, plus la couleur se développera. Ajoutez ensuite  l’extrait aromatique puis mélangez à nouveau. Ajoutez enfin le mica et mélangez quelques secondes à l’aide du mini fouet afin d’éviter de casser la nacre Transférez la préparation dans le poudrier. Stockez la préparation à l’abri de la lumière et de la chaleur. Bien conservé et fabriqué dans des conditions d’hygiène optimales, votre produit se conservera au moins trois mois.

Des kits pour les premiers pas 

Une dizaine de coffrets avec plusieurs recettes et deux grands coffrets, un de soins, un de maquillage de 18,50 € à 49 € sur www.aroma-zone.com

 

 

                                                                         Hebergement d'images

Publié dans MES PETITES INFOS | 11 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

DICTIONNAIRE DES PLANTES MEDICINALES

Posté par eurekasophie le 24 décembre 2009

beaune3.jpgbeaune2.jpgbeaune3.jpg

 

CLASSEMENT DES PLANTES PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE

EN FONCTION DU NOM LATIN

A

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Acorus calamus

Tonique et stimulant du cerveau, du système nerveux et du système digestif. Relaxant pour les muscles

En Asie on l’utilise en tant qu’aphrodisiaque; Les Indiens Cree en faisaient de nombreux usages.

Calamus

Aesculus hippocastanum

Tonique veineux, vaso-constricteur, fluidifiant sanguin, astringent.

Marronnier d’Inde

Alpinia officinarum

Tonique digestif, réchauffe le corps et les organes vitaux, stimulant, antibactérien, favorise l’expulsion des gaz, arrête les vomissements, fongicide, anti-inflammatoire

Efficace contre le mal de mer

Galanga (petit)

Aloe vera

Soigne les plaies, stimule les sécrétions biliaires, laxatif

Aloès

Amorphophallus konjax

agit comme coupe-faim naturel en donnant une impression de satiété et n’apporte pas de calories. Diminuer l’absorption des graisses et des sucres au niveau intestinal.

Aliment traditionnel du Japon depuis le IX siècle. le konjac est totalement inoffensif

Konjac

Aphanizomenon flos aquae

Micro-algue exceptionnelle et très riche en nutriments qui pousse à l’état sauvage dans les eaux pures d’un lac très riche en minéraux volcanique

L’algue  favorise la migration des cellules souches et représente un espoir sérieux pour tous les patients atteints de maladies dégénératives

Klamath

Arctium lappa

Puissant dépuratif et purifiant, élimine les toxines du corps

Soigne ou soulage la plupart des problèmes et maladies de peau

Bardane

Arctosphylos uva-ursi

La busserole est l’un des meilleurs antiseptiques urinaire naturels.

Busserole

Argemone mexicana

Le latex obtenu de cette espèce est utilisé à Mexico pour traiter de nombreuses maladies et pour diminuer les douleurs.

Narcotique et sédatif

Argemone mexicaine

Artimisia absinthum

Stimulant du cerveau et du système digestif

L’absinthe servait jadis à obtenir la boisson du même nom.

Absinthe

 

 

B

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Baccharis trimera

Plante purifiante et efficace contre les troubles hépatiques

elle peut aussi se prendre un lendemain d’excès alimentaire

Baccharis

Bacopa monnieri

Soins des troubles mentaux, améliore la mémoire et les performances intellectuelles

Intérêt pour la prévention et le traitement de la maladie d’Alzheimer

Bacopa

Banisteriopsis caapi

A la fois plante et préparation. C’est le mystique ingrédient utilisé depuis toujours dans les messes shamaniques du sud des Amériques.

L’utilisation de cette liane est profondément enracinée dans la mythologie et la philosophie Amazonienne

Ayahuasca

Bambusa arundinacea

Ressource naturelle de silice.

La silice assure une meilleure solidité des os et assimilation du calcium

Bambou

Bixa orellana

Pour un bronzage naturel

Rocou

Borago officinalis

Revitalisant de la peau

Bourrache

 

 

C

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Cannabis sativa

Panacée capable de soulager et de soigner de nombreux troubles

Plante qui a aussi bien été employeé pour ses propriétés médicinales que pour ses propriétés psychotropes

Chanvre indien

Calea zacatechichi

La plante qui clarife les sens avant le sommeil.Utilisé comme fébrifuge et purgatif.

Elle aurait été utilisée pour faire des rêves lucides.

Zacatechichi

Carduus marianus

Efficace contre les dépressions et les troubles hépatiques.Aide à rééquilibrer le corps après une intoxication.

peut-être pris pendant une gueule de bois ou après avoir pris une substance toxique

Chardon-Marie

Centella asiatica

Plante médicinale ayurvédique tonique (veineux, cérébral…) et dépurative

Anti-inflammatoire, circulation du sang, anti-rhumatisme, tonique, aphrodisiaque.

Hydrocotyle (asiatique)

Chlorella vulgaris

Algue aux propriétés détoxifiantes par l’élimination des toxines et l’augmentation des défenses immunitaires. 

Propriétés anti-virales, anti-inflammatoire et anti-cancéreuse. Elle est préconisée dans les régimes.

Chlorelle

Cola nitida

Stimulant du système nerveux et de l’organisme. Tonique musculaire, combat la léthargie. Brûle les graisses.

Propriétés aphrodisiaque, digestive et tonique.

Kola ( Noix de)

Copaifera officinalis

Bien connu des indiens d’Amazonie, il est utilisé en massages, frictions ou comme parfum (odeur boisée est très pénétrante)

Baume à conseiller pour son efficacité et son innocuité mais aussi du fait que sa récolte ne nécessite pas la destruction de l’arbre

Copaïba

Corynanthe yohimbe

Puissant aphrodisiaque. Remède contre l’impuissance et la frigidité.

Yohimbe

Crataegus oxyacantha

Soigne les calculs rénaux et vésicaux, les troubles circulatoires et cardiaques

Aubépine

Croton lechleri

Puissant cicatrisant utilisé avec succès en usage interne (ulcères, gastrites, irritations) et externe (acné, verrues, champignons, hémorroïdes, aphtes, toilette intime)

Le latex présente un aspect semblable à à celui du sang humain et quelques propriétés physiques sont communes entre eux.

Sang de dragon

 

 

D

NOM

RESUME

INFORMATIONS

Nom scientifique

Datura stramonium

Cette plante a de grandes vertus médicinales mais s’avère aussi et surtout très toxique, donc très dangereuse.

Utilisé dans des rituels de sorcellerie au Moyen-âge

Datura

Dioscorea villosa

Lutte contre les problèmes liés à la ménopause et aux menstruations

Contrairement à ce qui est souvent dit, le yam ne contient pas de DHEA, il sert juste à sa fabrication industrielle.

Yam (Mexicain)

 

 

E

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Echinacea purpurea

L’Echinacée est l’une des plus importante plante médicinale.

Stimulant des défenses immunitaires, anti-inflammatoire, antibiotique, désintoxicant, antiallergénique

Echinacée

Eleutherococcus senticosus

Fortifiant, combat le stress et la fatigue, effet tonique ssur le corps. les athlètes ayant absorbé de l’éleuthérocoque ont vu leurs capacités croître de 9%

elle fut distribuée à la population soviétique après la catastrophe de Tchernobyl

Eleuthérocoque

Ephedra sinica

Utilisé comme énergisant, pour la perte de poids, l’augmentation de la masse musculaire; soigne les allergies et les insuffisances rénales.

Plantet utilisée dans la médecine chinoise depuis 5 000 ans. Les moines Zen l’employaient pour la méditation.

Ephedra

Eucalyptus globulus

Remède dans le monde entier en raison de ses vertus antiseptique

Traite les infections pulmonaires, les rhumes, les grippes et les maux de gorge

Eucalyptus

 

F

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Fucus vesiculosus

Action bénéfique sur le métabolisme

Amincissant absorbant la graisse, rééquilibrant du terrain, élimine les déchets

Fucus

 

 

G

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Galega officinalis

Principalement utilisé pour ses propriétés antiandiabétiques

Complément efficace au traitement du diabète. Prévention chez les personnes âgées.

Galega

Garcinia Cambogia

Puissant amincissant

Supprime en plus les envies de sucre et les grosses consommation alimentaires

Garcinia

Gingko biloba

Indiqué pour la mémoire, la circulation cérébrale, les difficultés respiratoires et l’incontinence urinaire

de nombreuses personnes âgées l’utilise en raison de ses vertus

Gingko

Gomphrena globosa

Lutte contre le stress et la fatigue. Stimule le système nerveux, la mémoire, favorise le sommeil.Relaxe les muscles en augmentant leur force.

Plante employée plus particulièrement pendant les périodes de stress.

Gomphréna

 

 

H

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Hamamelis virginiana

Favorise la circulation du sang (varices…)

Est aussi astringent et anti-inflammatoire

Hamamélis

Harpagophytum procumbes

Puissant anti-inflammatoire naturel, soigne les douleurs articulaires

Anti-inflamatoire, analgésique, antalgique, tonique amer, antispasmodique, stimulant biliaire.

Harpagophytum

Hypericum perforatum

Le millepertuis est un puissant antidépresseur

Millepertuis

 

 

I

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Ilex paraguariensis

Un substitut du thé, mais aussi un complément nutritionnel pour les personnes mangeant peu de fruits et légumes.

Maté (vert)

 

 

L

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Lactuca Virosa

Efficace pour le sommeil.

Sédatif, anesthésiante, stimulerait l’activité onirique.

Laitue vireuse

Lentinus elodes

Stimulant des défenses immunaire en augmentant la vitalité

Shitaké

Leonitis leonurus

Cette plante africaine était utilisée par les Hottentots dans un cadre culturel

traite les maux de tête et l’hypertension.

Wild dagga

Lepidium meyenii

Permet une meilleure libido et soigne l’impuissance et la stérilité.

Il augmente les capacités d’érection

Maca

Lithothamnium calcaeum

Un puissant reminéralisant

Lithothamne

Lobelia inflata

Substitut du tabac aux grandes propriétés antispasmodiques.

Tabac Indien, pourrait aider à arrêter de fumer.

Lobélie (enflée)

Lophophora williamsii

Guérison, rhumatisme, paralysie, faciliter les vomissements.

Utilisés dans les rituels chamaniques en Amérique centrale

Peyotl

 

 

M

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Malpighia punicifolia

Ressource naturelle de vitamine C

4,5g d’Acérola contient autant de vitamine C que dans un kilo de citron

Acérola

Mandragora officinarum

Narcotique, antispasmodique, modérateur réflexe.

Une plante de « sorcière »bien connue.

Mandragore

Matricaria recutita

Soigne les douleurs abdominales et intestinales et autres troubles digestif. Relaxant

Souvent prescrite aux enfants pour son action douce

Camomille Allemande

 

 

N

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Nepeta cateria

Action bénéfique sur le système digestif et respiratoire

Utile contre la fièvre, les rhumes et la grippe

Cataire

 

O

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Oenothera biennis

L’onagre est très efficace contre tous les troubles menstruels.

Onagre (bimensuelle)

Orthosiphon aristata

Elimine les impuretés en amincissant.

Orthosiphon

 

 

P

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Panax ginseng

Le ginseng est célèbre pour ses propriétés tonique et antistress

Le ginseng est aussi un aphrodisiaque masculin

Ginseng

Papaver sominferum

Un célèbre anti-douleur

Pavot officinal

Passiflora incarnata

Un calmant, tranquilisant, relaxant, somnifère de qualité

Passiflore

Paullinia cupana

Puissant stimulant au même titre que le café, mais sans ses effets excitants

Stimule les activités physiques et cérébrales, agit comme anti-stress, anti-fatigue, coupe-faim et aphrodisiaque.

Guarana

Petiveria alliacea

Un stimulant du système immunitaire qui gagne à être découvert

Des études ont démontrées que l’Anamu a des propriétés antileucémiques et antitumorales

Anamu

Physalis peruviana

Baie aux saveurs et propriétés nutritionnelles remarquables

Extrêmement riche en vitamine A ; contient  une substance semblable à l’insuline (raison pour laquelle il est approprié pour les diabétiques)

Aguaymanto

Piper methysticum

somnifère, antistress, narcotique, relaxant, calmant, anesthésique

En + : Soulage efficacement les maux aux gencives et augmente l’activité onirique

Kava Kava

Pouteria lucuma

Fruit d’un arbre andin riche en vitamines, minéraux, pigments et protéines

Goût exqui et exeptionnel garanti !

Lucuma

Prosopis pallida

Fruit à la saveur douce et au parfum contribuant  au bien être intestinal.

Régularise le transit, équilibre l’absorption des lipides et des glucides, procure un sentiment de satiété

Caroube

Ptychopetalum olacoides

Tonique sexuel et musculaire

Muira Puama

Pueraria lobata

Permet d’arrêter la consommation de tabac, d’alcool et autres drogues.

Kudzu

 

 

R

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Rhamnus frangula

Un puissant laxatif très efficace contre la constipation.

Bourdaine

 

 

 

S

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Smilax spp.

Dépuratif, diurétique, tonique sexuel, aphrodisiaque.

Salsepareille

Sassafras officinale albidum

Idéal pour arrêter de fumer. Tonifiant général.

Sassafras

Salvia officinalis

Antiseptique, anti-asthmatique, favorise l’expulsion des gaz, régule la transpiration et le cycle menstruel, tonique.

Salvia vient du latin, salvare qui signifie guérir. On comprend mieux ainsi l’intérêt de ses nombreuses vertus.

Sauge officinale

Sceletium tortuosum

Légèrement narcotique et analgésique, anxyolitique et relaxant, euphorisant

Presque disparu de la nature, cette plante était utilisée par les Hottentots d’Afrique du Sud

Ficoïde tortueux

Scutellaria lateriflora

Efficace contre la plupart des troubles nerveux

Chez les femmes, stimule le cycle menstruel et soula les douleurs au sein

Scutellaire

Simmondsia chinensis

Naturellement très riche en tocophérol (provitamine E), la cire de jojoba protège et nourrit les cheveux et la peau.

Sa faculté de pénétration est extraordinaire et est un parfait vecteur pour l’aromathérapie

Jojoba

Smallanthus sonchifolius

Les feuilles font baisser le taux de sucre dans l’organisme, favorisent la perte de poids et réduisent le stress grâce à leurs propriétés anti-oxydantes

La racine est très sucrée, riche en oligofructose améliore la santé intestinale

Yacon

Spirulina maxima

Des protéines naturelles pour les sportifs et les végétariens.

Le parfait complément alimentaire en protéines

Spiruline

Stevia rebaudiana bertoni

Un substitut du sucre diminuant le taux de glucose

Stévia

 

 

T

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Tabernanthe iboga

Lutte contre la dépendance aux drogues dures comme l’héroïne ou la cocaïne et voir même à toute forme de drogues ainsi qu’aux traitements de substitution

Les adeptes du culte Bwiti en Afrique l’utilisent afin de communiquer avec leurs ancêtres et de se réconcilier avec la mort

Iboga

Tagetes lucida

Une importante plante médicinale d’Amérique centrale. Usage ancestral par les Mayas et les Huichols.

Antiseptique, contre la diahrée et la dysenterie

Pericon

Tecoma curialis

Antibiotique, puissant anti-inflammatoire, stimulant immunitaire, antiseptique, tonifiant, antitumoral.

Connu sous le nom d’Ipe-Roxo

Lapacho

Theobroma cacao

Tonique et stimulant, puissance antioxydante permettant de penser  un rôle dans la prévention du vieillissement

L’un des aliments les plus riches en flavonoïdes (l’un des plus antioxydants)

Cacao

Trigonella foenum graecum

Favorise la reprise de poids, action bénéfique contre le diabète et le cholestérol, régule le taux d’insuline

Soigne les gastrites et les ulcères gastriques

Fenugrec

Turnera diffusa

Tonique et regénérant du système nerveux. Stimulant des organes sexuels, aphrodisiaque et antiseptique urinaire.

Cette plante agit directement sur les organes génitaux.

Damiana

 

 

U

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Uncaria tomentosa

Puissant stimulant immunitaire aux nombreuses vertus.

Utilisé contre les infections virales, cancers (traitement parallèle), tumeurs, effets secondaires de la chimiothérapie

Griffe du Chat

 

 

V

NOM LATIN

RESUME

INFORMATIONS

NOM COURANT

Valeriana officinalis

Bien-être et sommeil

Valériane

Viscum album

La panacée druidique

Stimulant des défenses immunitaire, anxyolitique et hypnotique

Gui

Vitis vinifera

Traitement des varices des hémorroïdes et des troubles circulatoires

Tonique veineux et capillaire

Vigne Rouge

 

 

 

W

Withania somnifera

Originaire d’Inde, le « Ginseng indien » bénéficie d’une place remarquable dans la médecine ayurvédique

anti-stress, tonique, sédatif, aphrodisiaque, tonique sexuel.

Withania

 

 

 

Z

Zea mais 

Puissant antioxydant (et donc anti-cancer) aux vertus anti-inflammatoires prévention de l’obésité.

 Le produit le plus abondant dans les anthocyanes du maïs pourpre est le C3G, l’un des plus puissants antioxydants

Maïs mauve

Publié dans DICTIONNAIRE DES PLANTES MEDICINALES | 7 Commentaires »

LA BOURRACHE …….

Posté par eurekasophie le 6 septembre 2009

papillon57.gifdecovisage4.gif papillon57.gif

 

AMIE DE LA PEAU

On emploie surtout son huile, extraite des graines,

pour sa richesse en acides gras.

bourrachebis.jpg

 

bourrache.jpg

Quand vous plantez de la bourrache, attendez-vous à ce qu’elle s’installe sans mesure ! Cette jolie plante à feuilles poilues et à fleurs bleues a tendance

à vite devenir envahissante !

Diurétique et dépurative

Longtemps on a employé la bourrache pour ses propriétés sudorifiques, diurétiques et dépurativeset son nom arabe, abu rach ( elle est originaire de Syrie ), signifie  » le père de la sueur « . Traditionnellement, la plante est reconnue également pour  » donner du bonheur et du courage  » , autrement dit combattre la dépression. Pourtant, aujourd’hui, ce sont plutôt ses effets sur la peau, les articulations et le cycle menstruel qui sont mis en avant.

Composition

Concentrée en mucilage, substance qui devient visqueuse dans le tube digestif et favorise le transit intestinal, la bourrache contient des vitamines ( A, du groupe B et C ) en doses moyennes et des sels minéraux en grande concentration ( sodium, potassium ). Ces sels minéraux sont sans doute à l’origine de ses propriétés sudorifiques. La bourrache contient aussi des tanins, des résines, des acides gras polyinsaturés ( gammalinolénique et linoléique ) et un alcaloïde  ( dérivé pyrrolizidinique ) qui sont à l’origine des principes actifs de la plante. Attention : les alcaloïdes de la plante peuvent se révéler toxiques à haute dose. Les chimistes ont découvert que le bétail qui broutait avec gourmandise les fleurs de bourrache pouvait être atteint d’intoxications hépatiques. D’ailleurs, l’usage de la bourrache est règlementé dans certains pays. Mais en réalité, les concentrations de dérivés pyrrolyzidiniques dans la plante sont assez faibles : il faudrait en consommer chaque jour des saladiers entiers !  Soyez malgré tout prudents en contentez-vous de quelques feuilles dans vos soupes et salades. Pour un usage à long terme, préférez l’huile.

Les indications

La bourrache est adoucissante, dépurative, diurétique et laxative. Les récentes études chimiques ont confirmé la justesse des indications de la médecine populaire et traditionnelle. On utilise donc la plante ( en interne principalement , mais aussi en externe ) en cas de :

cheveux ou ongles ternes, cassants, fragiles

cycles féminins irréguliers ou douloureux

problèmes gastriques ou digestifs

constipation

infections urinaires et troubles rénaux

rhumatismes

fièvre ( surtout éruptive : rougeole, scarlatine…….)

affections pulmonaires.

bourrachehuile.jpg

Plutôt l’huile

 Très riche en acides gras polyinsaturés, l’huile de bourrache est conseillée aussi bien en interne qu’en externe pour lutter contre les irrégularités du cycle féminin, les douleurs prémenstruelles, les problèmes cutanés dont l’eczéma, le déssèchement de la peau, l’apparition des rides et même l’apparition des vergetures ! Elle est aussi considérée comme supérieure à l’huile d’onagre. La plupart des femmes constatent après une dizaine de jours de cure, que leurs ongles deviennent plus durs et moins cassants, leurs cheveux moins ternes, moins fragiles. L’huile de bourrache est assez chère ( on la trouve surtout sous forme de capsules ). Assurez-vous qu’il s’agit bien d’une huile extraite par première pression à froid, usage le plus courant. En interne, 2 à 3 capsules par jour, par cure de 3 semaines, et selon les indications du fabricant. Pour l’utilisation en externe, il suffit de crever deux capsules et d’en étaler l’huile sur la peau.

Comment ? Combien ?

Fleurs sèches et huile se trouve facilement en boutiques diététiques, par correspondance et en pharmacies.

Tisane de fleurs fraîches : 50 g / litre d’eau et laissez infuser 3 minutes maximum afin que la boisson garde sa jolie couleur bleue et toutes ses propriétés. Une tasse après chaque repas.

Tisanes composées : de nombreuses marques commercialisent en pharmacie des tisanes en sachets associant bourrache et autres plantes médicinales, principalement pour leurs propriétés dépuratives ou digestives.

Tisane de fleurs sèches : 1 cuillerée par tasse, à infuser rapidement.

Dans le vin : ajouter quelques fleurs et feuilles fraîches à un bon petit vin lui donne encore meilleur goût et permet ( à doses raisonnables ) de profiter des bienfaits de la bourrache.

Les cataplasmes : il suffit, soit de faire une décoction de feuilles de bourrache ( 100 g par litre d’eau ) à mettre sur une compresse, soit d’écraser les feuilles au rouleau à pâtisserie et d’étaler sur la peau. Pour calmer les démangeaisons, lutter contre l’eczéma ou les ulcères variqueux.

Le jus de bourrache en externe, associé à celui du pissenlit, est un excellent  » lait  » tonifiant et démaquillant qui a la propriété d’éclaircir le teint.

Huile de bourrache : c’est la forme la plus pratique et la plus efficace, conseillée surtout pour les troubles féminins ainsi que pour les problèmes de peau, d’ongles et de cheveux, et les rhumatismes. Suivez les conseils d’utilisation indiqués sur la boîte de capsules ( qui varient selon les dosages ).

Des études probantes

Plusieurs essais ont montré l’intérêt de l’huile de bourrache pour soigner certaines maladies ou soulager certains symptômes.

Polyarthrite rhumatoïde: deux études ont permis de constater que la prise quotidienne de 1,4 g d’acide gamma-linolénique, soit 6 g d’huile de bourrache, pouvait soulager les symptômes de la maladie: les articulations désenflent et sont moins sensibles. L’acide gamma-linolénique agirait sur les médiateurs de l’inflammation.

Une étude a récemment montré qu’une supplémentation en huile de bourrache et en huile de poissons réduisait l’inflammation des gencives causées par la périodontite.

En cas d’eczéma chez les enfants, la prise d’huile de bourrache réduit la gravité des crises.

papillon57.gifbourrachecapsules.jpgpapillon57.gif

Publié dans LA PLANTE DU MOIS | 4 Commentaires »

LA PROPRIETE DES HUILES VEGETALES

Posté par eurekasophie le 15 août 2009

decocoquelicot.pnghuilestatue.jpg decocoquelicot.png

 

Les supports pour vos soins avec les huiles essentielles

 Les huiles végétales possèdent toutes leurs spécificités avec lesquelles vous pourrez composer pour améliorer vos soins de beauté.

Peut-être aurez-vous envie de choisir une huile très hydratante pour la peau, ou encore prendrez-vous systématiquement le parti

de n’employer que de l’huile de noisette qui ne laisse aucune impression de gras, ou encore de l’huile d’argan très exploitée

en cosmétique pour ses qualités régénératrices et qui convient tant pour le corps que pour le visage et les cheveux .

L’huile d’amande douce: Cette huile de teinte jaune pâle convient parfaitement aux peaux sensibles, de même qu’aux peaux sèches, fatiguées, dévitalisées. Elle soigne crevasses, gerçures et irritations. On peut s’en servir en tant que crème de nuit.

L’huile d’arnica :L’arnica est la plante miracle des bleus. Elle est utilisée en cas de traumatismes. Son huile apaise les tensions musculaires: elle s’associe très bien avec l’hélichryse, la menthe poivrée ou le laurier noble. L’huile d’arnica ne peut être prise par voie orale, son danger résidant principalement dans l’apparition de troubles cardiaques.

L’huile d’argan : Cette huile régénère l apeau, la tonifie, la nourrit. Elle est idéale pour tous types de peaux. Elle convient aussi bien pour soigner les gerçures, les crevasses, que les peaux marquées par les vergetures ou par des séquelles de brûlures.

L’huile d’avocat : De couleur verte, elle est surtout utilisée pour confectionner des crèmes hydratantes. Pour les massages, mélangez-la à une autre huile en petite dose car, si elle est riche en vitamine E , elle a l’inconvénient d’être fort visqueuse.

L’huile de bourrache : C’est une huile très riche en vitamines qui apportera à la peau une régénération efficace. Les vitamines A, D, E et K qu’elle contient tonifient la peau et lui redonnent sa souplesse, tout en lui permettant de respirer. L’huile de bourrache réagit à l’air, à la chaleur et à la lumière, aussi conservez-la dans un endroit sombre à température moyenne.

L’huile de calendula : L’huile de calendula est antiseptique, régénérante. Elle apaise, protège la peau: elle est très bonne pour des peaux eczémateuses, abîmées par le soleil ou encore des peaux rugueuses. Elle apaise aussi les inflammations.

L’huile de calophylle : Elle est conseillée en cas de lourdeur dans les jambes, de fatigue musculaire, de problèmes aux tendons ou aux articulations, on peut l’associer avec bonheur à des HE de cyprès, d’hélichryse ou de gaulthérie. L’huile de calophylle est donc recommandée en massage, lors d’un drainage lympthatique. Dans les soins du visage, elle est utile en prévention et contre les rides.

L’huile de colza : Très riche en acides gras essentiels, caractéristique que ne possèdent pas à ce point les autres huiles végétales, l’huile de colza va améliorer les cellules de la peau. Elle est surtout employée en cure alimentaire et en soin du visage.

L’huile de germe de blé : C’est une huile aux vertus antioxydantes et à fort pouvoir régénérateur. Vous l’emploierez pour réaliser des mélanges destinés aux massages car elle en prolonge les bienfaits. L’huile de germe de blé adoucit et assouplit la peau: elle sera donc utilisée pour diminuer les vergetures ou régénérer des peaux sèches et fatiguées.

L’huile de jojoba : Ayant l’aspect d’une cire jaune pâle, l’huile assouplissante de jojoba équilibre la peau: elle convient donc autant aux peaux sèches qu’aux peaux grasses. Vous l’utiliserez aussi pour les cheveux, combinée avec des huiles essentielles.

L’huile de macadamia : C’est l’huile anti-âge ! Elle va pénétrer en profondeur dans toutes les couches de l’épiderme. Lorsqu’on l’applique, elle ne donne aucunement une impression de gras, ausi pouvez-vous l’employer pour des massages corporels ou encore sur le visage.

L’huile de millepertuis : Cette merveilleuse huile de teinte rouge convient pour soigner les douleurs musculaires, dorsales et cervicales. Elle est très utile après une exposition prolongée au soleil ( attention, surtout ne vous exposez pas avec cette huile car elle est photosensibilisante !) . L’huile de millepertuis traite aussi les inflammations cutanées et sera utilisée avec des huiles essentielles dans le soin des cheveux gras.

L’huile de noisette : C’est une très bonne huile de massage à associer à une HE car elle ne laisse pas d’impression de gras.

L’huile de noyau d’abricot : De couleur jaune pâle, l’huile végétale de noyau d’abricot convient à tous les types de peaux qu’elle tonifie, nourrit, assouplit, revitalise. Vous pouvez l’utiliser en crème de nuit pour hydrater votre visage, notamment si votre peau est fine et sèche.

L’huile d’onagre : Elle prévient le vieillissement de la peau en régulant son hydratation. Elle convient pour tous les types de peaux. On peut la mélanger aux préparations, ce qui évitera qu’elles ne rancissent. C’est une huile assez chère, mais qui a un fort pouvoir d’action, notamment sur le psoriasis, l’eczéma ou encore une peau enflammée. Elle est idéale pour combattre l’action des radicaux libres. L’huile d’onagre réagit à l’air, à la chaleur et à la lumière, aussi rangez-la dans un endroit sombre à température moyenne.

L’huile de pépin de raisin : Extraite par pression des pépins de raisin, cette huile convient surtout pour les peaux grasses. Elle est inodore et pénètre très rapidement dans la peau.

L’huile de primevère : Cette huile est recommandée dans le traitement de l’eczéma et du psoriasis. Ses vitamines, minéraux et son important taux d’acide gammalinoléique en font une huile de choix pour lutter contre le vieillissement de la peau. Il faut la diluer de manière très importante.

L’huile de rose musquée : Elle prévient les rides en assouplissant la peau et en contribuant à la synthèse du collagène. On l’utilisera en onction, en crème de jour ou de nuit sur un visage parfaitement propre.

L’huile de sésame : Riche en lécithine et en vitamine E , l’huile de sésame possède un effet d’écran solaire. Vous pouvez l’utiliser pour protéger votre peau efficacement des agressions extérieures. Elle est parfaite comme base de massage stimulant en association avec des HE aux mêmes effets.

Publié dans PROPRIETES DES HUILES VEGETALES, QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE | Pas de Commentaires »

LES SOINS DU VISAGE AVEC LES HE

Posté par eurekasophie le 7 août 2009

decovisage.gif 

 

dcoaromathrapie3.gif

logoaromathrapie22.jpg logoaromathrapie2.giflogoaromathrapie22.jpg

 

 

Le visage est la partie du corps la plus fragile. Elle subit les agressions de l’air, de la chaleur, du vent, du froid.

Vous choisirez l’huile végétale qui deviendra le support de vos huiles essentielles en recherchant parmi les propriétés des huiles végétales celle qui est la mieux adaptée à votre cas.

Les huiles végétales qui conviennent particulièrement bien pour le visage sont :

L’huile de colza, l’huile d’amande douce, l’huile d’arnica, l’huile de calendula, l’huile de calophylle, l’huile de macadamia, l’huile de noyau d’abricot.

hydroth2.gif

 

VOUS AVEZ UNE PEAU NORMALE

dcoaromathrapie3.gif Toutes les huiles végétales peuvent être utilisées sur une peau de visage normale.

Les huiles végétales qui conviennent particulièrement bien outre les huiles mentionnées ci-dessus sont: l’huile d’onagre, l’huile d’argan, l’huile de jojoba et l’huile de rose musquée.

hydroth2.gif Coup d’éclat pour femmes pressées :préparez un bol d’eau chaude dans laquelle vous ajouterez 4 ou 5 goutte de Pelargonium asperum « Bourbon «  ou de Lavendula latifolia cineolifera préalablement diluées dans du Disper. Plongez-y un gant de toilette, essorez-le légèrement et appliquez-le délicatement sur votre visage. Renouvelez l’opération plusieurs fois.

hydroth2.gif Peau normale mais fatiguée : vous pouvez utiliser le même procédé en remplaçant les HE citées par Citrus medica, qui agira comme un astringent.

hydroth2.gif Soin hydratant: dans 3 cl d’huile d’argan, d’onagre ou de jojoba, mélangez 4 gouttes de Lavandula latifolia cineolifera et 4 gouttes de Pelargonium asperum  » Bourbon « . Appliquez délicatement le mélange sur une peau parfaitement propre.

hydroth2.gif Vous pouvez aussi ajouter dans votre crème de jour ou de nuit habituelle quelques gouttes d’huile essentielle afin de rendre le soin plus efficace.

hydroth2.gif

VOUS AVEZ UNE PEAU SÈCHE

dcoaromathrapie3.gif De nombreuses huiles végétales conviennent pour une peau de nature sèche.

L’huile d’amande douce, l’huile d’argan ( très utile aussi en cas de gerçures et de crevasses), l’huile d’avocat, l’huile de bourrache, l’huile de germe de blé, l’huile de noyau d’abricot, l’huile de jojoba.

dcoaromathrapie3.gif Les huiles essentielles peuvent être incorporées tant dans une crème de jour, de nuit, que dans une pommade ( argile ) ou encore un  masque fait à partir de crème fraîche ou de pulpe d’avocat.

dcoaromathrapie3.gif L’huile d’avocat sera utilisée en cas de peau très sèche, tout comme l’huile d’argan.

hydroth2.gif Les huiles essentielles qui hydrateront une peau sèche peuvent être choisies parmi les suivantes: Styrax tonkinensis, Aniba rosaeodorata, Daucus carota sativa, Rosa damascena, Santalum album.

hydroth2.gif Crème à démaquiller : dans un bol de crème fraîche, ajoutez 1 goutte de Styrax tonkinensis ou de Santalum album. Etalez délicatement sur le visage et enlevez avec un coton doux et propre.

hydroth2.gif Huile démaquillante: mélangez de l’huile de jojoba avec un peu d’huile de bourrache. Ajoutez-y quelques gouttes  d’HE de Daucus carota sativa. Etalez délicatement le mélange sur le visage et enlevez avec un coton doux et propre.

hydroth2.gif Lotion tonique : dans 25 cl d’eau de rose, ajoutez quelques gouttes de Santalum album ou encore de Styrax tonkinensis. Vous pouvez également créer votre propre eau de rose en diluant quelques gouttes de Rosa damascena dans du Disper avant de l’ajouter dans 25 cl d’eau d’Evian ou de Volvic. Angelica archangelica peut remplacer une de ces HE lors d’un autre soin tonique.

hydroth2.gif Crème hydratante à la rose : mélangez 2 cuillerées à soupe d’huile de jojoba, 2 cuillerées à soupe d’huile d’argan et 1 cuillerée à soupe de cire d’abeille râpée, ajoutez 60 ml d’eau de rose avec 5 gouttes de Rosa damascena et 1 goutte de Styrax tonkinensis qui agira en tant que fixateur. Aniba rosaeodorata a la propriété de prévenir l’apparition des rides.

hydroth2.gif Masque pour peau sèche : dans 1 yaourt entier nature, ajoutez 7 gouttes d’huile de jojoba ou de bourrache, 1/2 cuillerée à café d’argile verte, 3 gouttes de Santalum album ainsi qu’une goutte de Pelargonium asperum  » Bourbon « , ainsi qu’une goutte de Aniba rosaeodorata: mélangez l’ensemble des ingrédients et appliquez-le sur le visage en l’étalant comme un masque. Evitez le contour des yeux. Au bout d’un quart d’heure, enlevez votre masque à l’aide d’un gant légèrement humide et chaud.

hydroth2.gif En crème de nuit, ajoutez à un peu d’huile d’avocat quelques gouttes de Pelargonium asperum  » Bourbon «  ou de Styrax tonkinensis.

VOUS AVEZ UNE PEAU GRASSE

hydroth2.gif

 

dcoaromathrapie3.gif Les huiles essentielles qui sont le mieux adaptées aux soins d’une peau grasse sont :

L’huile de jojoba, l’huile de macadamia, l’huile de noyau d’abricot, l’huile de pépin de raisin.

dcoaromathrapie3.gif Les HE qui hydrateront une peau grasse peuvent être choisies parmi les suivantes : Cedrus atlantica, Litsea citrata, Citrus medica, Salvia sclarea.

hydroth2.gif Masque au miel et à la sauge : mélangez 1 cuillerée à café d’argile verte vendue toute prête et 2 cuillerées à café de miel biologique. Incorporez-y 3 gouttes de Salvia sclarea . Appliquez le masque délicatement sur le visage en évitant le contour des yeux. Au bout d’un quart d’heure, enlevez le masque à l’aide d’un gant légèrement humide et chaud. La sauge sclarée va ôter l’excès de sébum.

hydroth2.gif Soin purifiant: Mélangez quelques gouttes d’HE de Cedrus atlantica dans un peu d’huile de macadamia. Etalez délicatement sur le visage et enlevez avec un coton doux et propre.

hydroth2.gif Pour une peau très grasse:  remplacez Cedrus atlantica par Litsea citrata

hydroth2.gif Lotion tonique : dans 25 cl d’eau de Volvic ou d’Evian, ajoutez quelques gouttes de Citrus medica.

VOUS AVEZ UNE PEAU MATURE

hydroth2.gif

dcoaromathrapie3.gif  Préférez  pour vos soins l’huile d’amande douce, l’huile de bourrache, l’huile d’argan et l’huile de macadamia.

hydroth2.gif Lotion démaquillante aux huiles essentielles et à l’aloé vera : mélangez dans 6 cl de glycérine végétale, 6 cl de gel d’aloé vera, et 6 cl d’eau de source ( Volvic ou Evian ), 8 gouttes d’HE de Rosa damascena et 5 gouttes de Cymbopogon martinii var. martini ( palmarosa ) . Versez le tout dans un flacon. Humectez votre visage avec un peu d’eau chaude afin de dilater les pores de la peau. Appliquez la lotion sur votre visage du bout des doigts, tout en massant délicatement. Evitez le contour des yeux. Vous pouvez éventuellement rincer votre visage après. Idéalement, laissez le temps aux HE de pénétrer dans votre peau.

hydroth2.gif Brumisation aux huiles essentielles: les peaux matures et fatiguées tireront profit d’une brumisation aromathérapique régulière. Dans 25 cl de jus d’aloé vera, ajoutez 10 gouttes d’HE soit de Pimpinella anisum, soit de Lavandula latifolia cineolifera avec 10 gouttes d’HE de Boswellia carterii. Ajoutez 1 cuillerée à café d’hamamélis distillé. Versez le tout dans un vaporisateur avant de vous en servir.

hydroth2.gif Masque facial : dans de l’argile verte vendue toute prête en pharmacie, ajoutez un yaourt entier nature ainsi que des amandes biologiques concassées et un peu de miel. Lorsque la pâte est prête, ajoutez 3 gouttes de Boswellia carterii et 2 gouttes de Citrus aurantium subsp.amara. Etalez le masque délicatement sur votre visage. Ôtez-le au bout d’un bon quart d’heure avec un gant de toilette chaud et humide.

 

fleursjonquilles.gifmercredisoir2.jpgfleursjonquilles.gif

 

 

logoaromathrapie2.gif

 

hydroth2.gif

 

PRÉPAREZ VOUS-MÊME VOS CRÈMES DE BEAUTÉ

Il existe en vente dans les pharmacies des produits appelés EMULSAN ou EMULSIO qui permettent de composer une crème fluide et non grasse à base d’HE . Ce sont des produits sains à base d’huile végétale, d’acides gras essentiels. Ce sont des produits sains à base d’huile végétale, d’acides gras essentiels, de vitamines C et E , de lécithine et d’eau minérale à partir dsquels vous pouvez créer vos crèmes d beauté ou de massage.

Pour réaliser une crème à base d’HE , vous pouvez jouer avec les quantités de dilution: plus le produit recèle un pourcentage important d’HE , plus cette dernière sera active sur votre organisme. En réalité, votre choix sera dicté par le coût de l’HE que vous incorporerez. Une belle émulsion consite en 10 ml d’huile essentielle pour 40 ml de crème de base.

hydroth2.gif

dcoaromathrapie3.gif Stockage du mélange :  ce produit peut se garder un an ou deux à l’abri de la lumière. Vous pouvez aussi décider de refaire régulièrement une dose moins importante et préférer de nouvelles créations de bases, ayant d’autres propriétés.

dcoaromathrapie3.gifVous pouvez créer vos crèmes de beauté à partir de cire d’abeille râpée. Le procédé est plus simple qu’il n’y paraît: il suffit de verser dans une casserole l’équivalent de 4 cuillerées à soupe d’huile végétale pour 1 cuillerée à soupe de cire d’abeille râpée ( vous la trouverez en vente dans les magasins biologiques). Faites chauffer à feu doux. Lorsque le tout est fondu, retirez du feu et ajoutez 6 cl d’eau de Volvic ou d’eau de rose ainsi que 10 gouttes d’huile essentielle et 3 gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse. Cette dernière HE a pour but de prévenir l’apparition des bactéries dans la crème de beauté. Vous pouvez incorporer si vous le souhaitez Boswellia carterii qui agira en tant que fixateur tout en purifiant votre peau.

dcoaromathrapie3.gif Dans vos crèmes de beauté, ajoutez des HE qui favorisent la régénération cellulaire comme le néroli ou l’oliban.

 

logoaromathrapie22.jpghydroth2.giflogoaromathrapie22.jpg

 

PROBLÈMES DE PEAU

Des problèmes de peau se rencontrent fréquemment. Heureusement, l’aromathérapie a des solutions pour tous les cas.

L’adage étant que la prévention vaut mieux que la guérison, prenez soin de votre peau avant qu’elle ne subisse des altérations inesthétiques. Une bonne alimentation liée à des soins locaux fera des merveille. Vous trouverez ci-dessous quelques symptômes d’une peau altérée et les huiles essentielles qui peuvent vous venir en aide.

dcoaromathrapie3.gif Une peau déshydratée: la première chose sur laquelle il faut veiller est celle d’une bonne irrigation, bien entendu sur une peau propre et parfaitement démaquillée: pour l’irrigation, rien de tel que quelques gouttes d’Artemisia vulgaris mélangées dans un peu d’huile végétale et appliquées par un massage doux sur le visage.

dcoaromathrapie3.gif Une peau stressée: Pimpinella anisum, Daucus carota sativa, mélangées dans un peu d’eau d’Evian ou de Volvic et préalablement diluées soit dans du Disper soit dans une cuillerée à café de miel liquide et biologique.

dcoaromathrapie3.gif Une peau gercée : mélangez 6 gouttes d’HE de Boswellia carterii et 4 gouttes de Chamaemelum nobile dans 20 ml d’huile d’argan ( ou d’avocat , mais celle-ci est nettement plus grasse ).

dcoaromathrapie3.gif Une peau sensible et fragile : mélangez 2 gouttes de Rosa damascena ou Aniba rosaeodorata ainsi que 2 gouttes de Citrus aurantium subsp. amara dans 20 ml d’huile d’avocat ou 20 ml d’huile d’argan.

dcoaromathrapie3.gif Une peau craquelée : massez la zone ou le visage avec quelques gouttes de Styrax tonkinensis mélangées à de l’huile d’argan ou une autre huile de support.

dcoaromathrapie3.gif Une peau qui vieillit : pour freiner le vieillissement de la peau, utilisez 7 gouttes de Daucus carota sative et 5 gouttes de Salvia sclarea mélangées à 20 ml d’huile d’argan.

dcoaromathrapie3.gif Les rides : en prévention Aniba rosaeodorata, en traitement Cistus ladaniferus ct pinène mélangées dans un peu d’eau d’Evian ou de Volvic et préalablement diluées dans 1 cuillerée à café de miel liquide et biologique. Citrus sinensis, Cymbopogon martinii var.martini et Citrus paradisii conviennent aussi.

dcoaromathrapie3.gif Les taches de vieillesse : vous pourrez les atténuer avec l’HE de Litsea cubeba mélangées à de l’huile de macadamia.

dcoaromathrapie3.gif Les petits vaisseaux éclatés : Rosa damascena convient bien pour ce type de problème : 5  gouttes pour 20 gouttes d’huile d’amande douce.

hydroth2.giflogoaromathrapie22.jpghydroth2.gif

 

SOINS DE BEAUTÉ

dcoaromathrapie3.gif Bain de vapeur

Une désinfection de la peau sera nécessaire en cas de boutons de prurit, d’acné, etc. Une bonne méthode consiste à se couvrir le visage sous une serviette ( en dessous des yeux ) et à prendre un bain de vapeur chaud avec quelques gouttes de Citrus medica mélangées dans 1 cuillerée à café de miel ou de Disper, le tout versé dans un bol d’eau chaude.

dcoaromathrapie3.gif Masque facial purifiant

Vous pouvez également vous faire un  masque facial à partir de pâte d’argile verte vendue en pharmacie dans laquelle vous incorporerez un peu d’amandes moulues et quelques gouttes d’HE réputées être purifiantes et désinfectantes comme Lavandula latifolia cineolifera ou thymus satureioides ou Citrus paradisii, etc. Otez le masque au bout d’un bon quart d’heure avec un coton imbibé d’eau un peu chaude. Vous pouvez remplacer les amandes par des flocons d’avoine.

dcoaromathrapie3.giflogoaromathrapie2.gifdcoaromathrapie3.gif

 

Les huiles essentielles sont citées pour chaque symptôme. Il est évident qu’il ne faut pas les utiliser pures sur la peau, mais les mélanger soit à une huile végétale, soit dans du Disper et de l’eau, soit dans 1 cuillerée à café de miel.

Si une HE est inopérante, essayez-en une autre citée dans la liste pour le même symptôme. Certaines personnes réagissent mieux à une HE plutôt qu’à une autre.

Publié dans BEAUTE DU VISAGE ( HE), QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE | 4 Commentaires »

LA BEAUTE DU CORPS (1)

Posté par eurekasophie le 2 août 2009

hydroth.giflogoaromathrapie.gifhydroth.gif

 

massages.jpgmassages2.jpgmassages.jpg

 

 

LES MASSAGES  

 

hydroth.gif 

 

 Recevoir un massage ou se masser, c’est prêter attention à son corps, lui donner de l’amour. Lorsque vous aurez recours aux HE, vous constaterez combien elles éveillent en vous des émotions que vous aviez peut-être occultées, la simple joie d’un moment délicieux doublée du plaisir et de la détente que procure un massage. Souvent, après  coup, vous vous dites :  » Cela fait tellement de bien ! Je devrais le faire plus souvent ! »

Prenez le pli de vous masser régulièrement et de vous faire masser: faites-le au moins une fois par quinzaine, vous en retirerez des bienfaits qui se prolongeront dans le temps. Notre bien-être physique conforte notre équilibre psychique.

dcoaromathrapie1.gif Les huiles végétales les plus appropriées pour masser tout le corps sont l’huile d’amande douce, l’huile d’argan, l’huile d’arnica, l’huile de bourrache, l’huile de calendula, l’huile de germe de blé, l’huile de jojoba, l’huile de macadamia, l’huile de noisette, l’huile d’onagre, l’huile de millepertuis, l’huile de noyau d’abricot, l’huile de rose musquée, l’huile de sésame.

dcoaromathrapie1.gif Pour un massage santé, axez votre choix sur des huiles végétales qui contribueront à soulager l’affection.

dcoaromathrapie1.gifStockage du mélange: le flacon ou pot sera bien fermé et rangé dans un placard à l’abri de la lumière. Si vous ne pensez pas utiliser le mélange en entier, choisissez un pot opaque ou foncé, qui laisse passer le moins de lumière possible.

hydroth.gif

Les massages peuvent être axés sur la détente nerveuse, sur des soins de santé ou pour stimuler ( la circulation sanguine, des zones réflexes….). Vous choisirez les HE en fonction du type de massage que vous souhaitez.

Consultez la liste des HE avant de fixer votre choix. Peut être en avez-vous déjà quelques-unes chez vous, alors….

Massez-vous dès aujourd’hui !

 

 

 

logoaromathrapie2.jpgmardi4.jpglogoaromathrapie2.jpg

 

dcoaromathrapie.gif Quelques huiles essentielles  qui peuvent entrer dans la compositon d’un mélange stimulant :

Citrus aurantifolia ( limettier)

Citrus bergamia ( bergamotier)

Citrus limon ( citron)

Citrus paradisi ( pamplemousse)

Cupressus sempervirens ( cyprès )

Eucalyptus globulus ( eucalyptus )

Foeniculum vulgare ( fenouil )

Juniperus communis ( genévrer )

Juniperus virginiana ( genévrier )

Melaleuca alternifolia ( tea tree )

Melaleuca viridiflora ( niaouli )

Mentha piperata ( menthe )

Pelargonium graveolens ( géranium )

Pinus sylvestris ( pin )

Piper nigrum ( poivre noir )

Rosmarinus officinalis ( romarin )

Thymus vulgaris ( thym )

Zingiber officinalis ( gingembre )

dcoaromathrapie.gif Voici, à partir de la liste ci dessous, de bonnes associations stimulantes. Elles ne sont pas exhaustives, toutefois elles ont le mérite d’indiquer les mariages profitables:

Le bergamotier avec …

Cirtus bergamia ( genévrier ) + Cupressus sempervirens (cyprès )

Citrus bergamia ( bergamotier + Zingiber officinalis ( gingembre )

Citrus bergamia ( bergamotier ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Le genévrier avec…

Juniperus virginiana ( genévrier ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Juniperus virginiana ( genévrier ) + Cupressus sempervirens ( cyprès)

Juniperus virginiana ( genévrier ) + Juniperus communis ( genévrier )

Juniperus virginiana ( genévrier ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Le cyprès avec …

Cupressus sempervirens ( cyprès ) + Pinus sylvestris ( pin )

Cupressus sempervirens ( cyprès ) + Juniperus communis ( genévrier )

Cupressus sempervirens ( cyprès ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Cupressus sempervirens ( cyprès ) + Citrus aurantifolia ( limettier )

Cupressus sempervirens ( cyprès ) + Citrus limon ( citron )

L’eucalyptus avec …

Eucalyptus globulus ( eucalyptus ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Eucalyptus globulus ( eucalyptus ) + Citrus aurantifolia ( limettier )

Eucalyptus globulus ( eucalyptus ) + Citrus limon ( citron )

Eucalyptus globulus ( eucalyptus ) + Cedrus atlantica ( cèdre de l’Atlantique )

Eucalyptus globulus ( eucalyptus ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Eucalyptus globulus ( eucalyptus ) + Pinus sylvestris ( pin )

Eucalyptus globulus ( eucalyptus ) + Cupressus sempervirens ( cyprès )

Le fenouil avec …

Foeniculum vulgare ( fenouil ) + Citrus limon ( citron )

Foeniculum vulgare ( fenouil ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Le géranium avec …

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Citrus aurantifolia ( limettier )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Piper nigrum ( poivre noir )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Juniperus communis ( genévrier )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Le gingembre avec …

Zingiber officinalis ( gingembre ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Zingiber officinalis ( gingembre ) + Citrus aurantifolia ( limettier)

Zingiber officinalis ( gingembre ) + Citrus limon ( citron )

Zingiber officinalis ( gingembre ) + Cedrus atlantica ( cèdre de l’Atlantique )

La menthe avec …

Mentha piperata ( menthe ) + Eucalyptus globulus ( eucalyptus)

Mentha piperata ( menthe ) + Citrus limon ( citron )

Mentha piperata ( menthe ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Mentha piperata ( menthe ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Mentha piperata ( menthe ) + Melaleuca alternifolia ( tea tree )

Le niaouli avec …

Melaleuca viridiflora ( niaouli ) + Juniperus communis ( genévrier )

Melaleuca viridiflora ( niaouli ) + Cedrus atlantica ( cèdre de l’Atlantique )

Melaleuca viridiflora ( niaouli ) + Pinus sylvestris ( pin )

Melaleuca viridiflora ( niaouli ) + Thymus vulgaris ( thym )

Melaleuca viridiflora ( niaouli ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Le pamplemousse avec …

Citrus paradisi ( pamplemousse ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Citrus paradisi ( pamplemousse ) + Citrus aurantifolia ( limettier)

Citrus paradisi ( pamplemousse ) + Citrus limon ( citron )

Citrus paradisi ( pamplemousse ) + Juniperus communis ( genévrier )

Citrus paradisi ( pamplemousse ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Citrus paradisi ( pamplemousse ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Le pin avec …

Pinus sylvestris ( pin ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Pinus sylvestris ( pin ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Pinus sylvestris ( pin ) + Juniperus communis ( genévrier )

Pinus sylvestris ( pin ) + Citrus limon ( citron )

Pinus sylvestris ( pin ) + Citrus aurantifolia ( limettier )

Le poivre noir avec …

Piper nigrum ( poivre noir ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Piper nigrum ( poivre noir ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Piper nigrum ( poivre noir ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Le romarin avec …

Rosmarinus officinalis ( romarin ) + Cedrus atlantica ( cèdre de l’Atlantique )

Rosmarinus officinalis ( romarin ) + Pinus sylvestris ( pin )

Rosmarinus officinalis ( romarin ) +Citrus bergamia ( bergamotier )

Rosmarinus officinalis ( romarin ) + Citrus aurantifolia ( limettier )

Rosmarinus officinalis ( romarin ) + Citrus limon ( citron )

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans BEAUTE DU CORPS: MASSAGES ( HE), QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE | Pas de Commentaires »

PATHOLOGIE ET TRAITEMENT

Posté par eurekasophie le 30 juillet 2009

 

 

 

dcoaromathrapie1.gif 

 

 

 

 

 

dcoaromathrapie1.gifdecovisage.gifdcoaromathrapie1.gif

 

 Les huiles essentielles ( HE) peuvent vous aider à guérir de nombreuses affections qui ne nécessitent pas toujours une consultation chez le

médecin; pour des pathologies plus lourdes, il est recommandé de faire appel à un spécialiste.

dcoaromathrapie1.gif Les indications données ici peuvent être légèrement modifiées.

Certains remèdes associent plusieurs HE afin d’en optimiser les effets pour une guérison plus rapide. Toutefois, sachez que ces conseils sont avant tout des suggestions; vous pouvez très bien n’utiliser qu’une seule huile essentielle. Il est important de ne pas prendre par voie orale des HE qui ne conviennent pas pour ce type de médication.

dcoaromathrapie1.gifBien que le nombre de gouttes soit indiqué, retenez le principe simple:

Pas plus de 10 à 15 gouttes ( au grand maximum) pour un bain, en général un maximum de 3 à 9 gouttes quotidiennement pour une prise orale. Si vous ne possédez pas un support de dispersion tel le Disper, diluez les HE dans un peu de savon liquide ou de bain mousse.

dcoaromathrapie1.gif Les huiles de massage conseillées ont été choisies en fonction de leurs actions bénéfiques sur le traitement des symptômes.

Sachez qu’elles peuent être remplacées par toute autre huile de support si vous ne possédez pas cette huile spécifique sous la main. A quelques exceptions près ( lavande, notamment), ne pas utiliser une huile essentielle pure sur la peau.

POUR RÉSUMER

dcoaromathrapie1.gif L’huile d’arnica sera utilisée pour apaiser les tensions musculaires.

dcoaromathrapie1.gif L’huile de calendula, l’huile d’onagre: pour le traitement des peaux eczémateuses.

dcoaromathrapie1.gif L’huile de calophylle: pour traiter les problèmes de tendons et d’articulations.

dcoaromathrapie1.gif L’huile de millepertuis: pour combattre les douleurs dorsales, cervicales ou musculaires.

 

Publié dans PATHOLOGIE ET TRAITEMENT | Pas de Commentaires »

LA PELADE

Posté par eurekasophie le 25 mai 2009

 

 

LA PELADE

 

 

Quand les cheveux tombent par poignées..

 

 

La pelade est une affection du cuir chevelu caractérisée par la chute des cheveux par plaques. On parle de pelade décalvante lorsqu’il y a perte totale des cheveux.

Pour la médecine actuelle, la cause de la pelade est inconnue, mais un dysfonctionnement des mécanismes de défense de l’organisme est suspecté. C’est pourquoi on a tendance à considérer la pelade comme un trouble auto-immun.

 

 

Dans la tête, puis sur la tête !

En réalité, le dysfonctionnement dont il est question affecte plus largement le super-système de régulation de l’organisme, autrement dit le système psycho-neuro-endocrino-immunitaire ou système PNEI. A la base, il y a un problème d’ordre « psy » se déclarant fréquemment dans l’enfance. La survenue d’une pelade peut être liée à un grand choc émotionnel, une séparation ou encore à une période de peur prolongée. Quant à la pelade décalvante, elle peut traduire un sentiment de vulnérabilité, de profonde insécurité, de perte de protection, de honte.Ces problèmes n’ont rien d’insurmontable, mais le fait de les occulter de son esprit — pour une simple question de  » survie  » psychologique — n’arrange rien, car, comme l’a dit Carl Jung,  » tout ce qui ne parvient pas à la conscience nous revient sous forme de destin » . En l’occurence, le destin va frapper sous la forme d’une pelade.

peladefrontaleenfant.jpg    Pelade frontale chez un enfant 

 

On est prédisposé 

Cette cause d’ordre psycho-émotionnel a des répercussions sur le système immunitaire de certaines personnes davantage prédisposées que d’autres aux troubles auto-immuns, de sorte qu’elles sont les premières à risquer de souffrir de la pelade ( on  retrouve des cas de pelade dans les antécédents familiaux de 20 % des personnes développant la maladie) .

pelademultipleadulte.jpg                                                                                      pelademultiple2.jpg

 Pelade multiple chez un adulte                                                                                                                            Pelade multiple vue de près

 

Que faire ? 

 Pour tous ceux qui se voient confrontés à ce problème, la stratégie de soin tient en 3 points.

◊  modifier l’image de soi, changer son regard sur l’existence, apprendre à lâcher prise et se relier à la partie immaculée de son être, là où coïncident coeur humain et coeur divin (vaste programme !) ;

◊  recourir à un immuno-modulateur;

◊  favoriser la repousse des cheveux par des soins oléo-aromatiques locaux et des apports nutritionnels suffisants en protéines, vitamines du groupe B , zinc, soufre et fer.

La première partie relève d’un parcours personnel et il n’existe donc pas de « recettes » toutes faites en la matière.

Pour ce qui est de l’immuno-modulateur, on conseillera un produit hélas introuvable en France: le Moduplex, composé de stérols et stérolines extraits de lipides végétaux, à raison de 1 gélule 3 fois par jour. A prendre sur estomac vide. Pour un résultat optimal, doubler la dose au cours de la première semaine de cure. Ce produit est contre-indiqué aux personnes greffées, en cas de prise de médicaments anti-rejet. La prudence s’impose également en cas de maladies sanguines. Aucun effet indésirable n’est à signaler. En plus du Moduplex, prendre de l’huile d’onagre, à raison de 2 à 3 capsules de 500 mg par jour.

 

Voyons maintenant la partie nutritionnelle 

 

  • La levure de bière vivante  apporte toutes les vitamines du groupe B . On y trouve aussi des protéines soufrées, zinc et fer. Bref, il s’agit du meilleur complément alimentaire pour les cheveux! Donc, ne pas hésiter à procéder à des cures régulières.
  • Ne pas faire l’impasse sur les protéines d’origine animale, car c’est dans ces protéines que l’on trouve principalement les acides aminés soufrés.
  • Principales sources alimentaires de soufre : crevette, riz complet, lentilles, poulet, saumon, cabillaud, noisettes, viandes, jaune d’oeu, huîtres…..
  • Le zinc d’origine animale est mieux assimilé par l’organisme. Sources alimentaires:  huîtres, coquillages, jaune d’oeuf, viande de veau et de porc.
  • Le fer d’origine animale est également mieux absorbé par l’organisme.  Sources alimentaires:  moules, coquillages, foie (exclusivement d’origine biologique), jaune d’oeuf, huîtres……
  • Au vu de ce qui précède, on gagnera à prendre de la poudre de chair d’huîtres sauvages en complément !

flacon.jpg                    Au niveau local, masser le cuir chevelu tous les jours à l’aide d’une lotion aromatique à préparer de la manière suivante:

Ajouter 2 gouttes d’ HE de Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica) + 2 gouttes HE de rose ( Aniba rosaeodora) + 3 gouttes HE Lavande vraie ( Lavandula angustifolia) + 2 gouttes HE Romarin à cinéole ( Rosmarinus officinalis) à 3 ml d’huile végétale de jojoba + 20 ml d’huile végétale de calophylle ou, à défaut, de pépins de raisin.

Masser le cuir chevelu 1 à 2 fois par jour pendant au moins 2 minutes. Procéder ainsi pendant plusieurs mois. Il y a pratiquement une chance sur deux que de nouvelles pousses de cheveux finissent par apparaître. Il faut simplement se montrer régulier et persévérant. Suivre les autres conseils ne fera qu’augmenter les chances, bien entendu.

 

Publié dans SANTE AU QUOTIDIEN | 5 Commentaires »

ONAGRE

Posté par eurekasophie le 20 avril 2009

ovation.gifonagre1.jpg                   L’ONAGRE ovation.gif

Nom scientifique de l’onagre : Oenothera biennis.Autres noms : jambon de jardinier ou herbes aux ânes.

Famille des onagracées.

Elle la trouve en France sur le littoral Atlantique, elle pousse sur les talus et les dunes de sable. L’onagre est velue et mesure entre 50 cm et 1m50. Les fleurs sont jaune pâles et fleurissent pendant seulement une journée.

Les graines dont on extrait l’huile sont contenues dans des capsules au niveau des fleurs.

A ne pas confondre avec l’animal ;-) , en effet l’Onagre est une espèce d’un âne sauvage d’Asie.

 onagre.jpg

HISTOIRE ET ORIGINE

L’onagre était à l’origine utilisée en Amérique du Nord par les Indiens. Ils s’en servaient pour ses propriétés thérapeutiques :
- usage externe : soigner les blessures, abcès, furoncles …
- usage interne : en infusion pour calmer la toux.
Elle est arrivée en Europe par bateau au 18°s, les graines contenues dans la terre utilisée pour lester les bateaux ont germé autour des ports et l’onagre a ensuite colonisé l’Europe.

L’usage thérapeutique traditionnel a laissé la place à un usage bien différent : l’onagre est maintenant utilisée pour sa richesse en l’acide gamma-linolénique (AGL), un acide gras essentiel de la famille des oméga 6.
CONSTITUANTS PRINCIPAUX ovation.gif

Composition de l’onagre :
- Acides gras essentiels ;
- Lignine ;
- Minéraux ;
- Mucilages ;
- Tanins ;
- 15 % de protéines dans les graines ;
- 25 % d’huile dans les graines.
L’huile d’onagre contient 8% d’AGL, c’est cette richesse en acide gras de la famille des oméga 6 qui fait la réputation actuelle de l’huile d’onagre.

onagre2.jpg

PHYTOTHERAPIE

En phytothérapie, on utilise l’huile d’onagre.Celle-ci est extraite des minuscules graines contenues par centaines dans les fleurs de la plante.

Cette huile est riche en AGL, elle en contient à auteur de 8%.

Une autre bonne source d’AGL est l’huile de bourrache.

PROPRIETES ovation.gif

En phytothérapie, il y a deux utilisations possibles à l’huile d’onagre : usage interne ou externe.L’usage externe est une utilisation directe de l’huile d’onagre sur la peau, ou via des produits cosmétiques en contenant :
- Action anti-rides ;
- Hydratant ;
- Traitement de l’eczéma.

Usage interne de l’huile d’onagre :
- Effets bénéfiques sur l’arthrite rhumatoïde ;
- Effets bénéfiques pour réduire le processus d’inflammation ;
- Réduction du cholestérol et des maladies cardio-vasculaire ;
- Traiter les troubles prémenstruels ;
- Traitement de l’eczéma.

Les deux principaux effets grâce auxquels l’huile d’onagre doit sa réputation, sont son action sur l’arthrite rhumatoïde et son action hydratante.
POSOLOGIE

Généralement en phytothérapie, la posologie conseillée pour la consommation d’huile d’onagre est de 3 gr à 6 gr par jour.Répartir la prise dans la journée, de préférence au milieu du repas.

A noter que les effets de l’huile d’onagre peuvent mettre plusieurs mois avant de se faire sentir.

MISE EN GARDE ovation.gifovation.gif

Aucune toxicité connue avec les dosages classiques. Néanmoins, l’huile d’onagre peut parfois occasionner quelques effets indésirables :
- Maux de têtes ;
- Nausées et maux d’estomac ;
- Selles molles ou diarrhée si elle est consommée à trop forte dose.
Ajuster la dose d’huile d’onagre à la baisse permet d’éliminer ces effets.

Elle peut avoir des interactions avec certains médicaments :
- Anti-coagulants ;
- Médicaments contre l’épilepsie ;
- Médicaments contre la schizophrénie.
 

Publié dans "O**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 4 Commentaires »

LA SANTE PAR LES HUILES ESSENTIELLES

Posté par eurekasophie le 26 mars 2009

arrireplanplantes.jpg

 

 Les Huiles Essentielles peuvent vous aider à guérir de nombreuses affections qui ne

nécessitent pas toujours la consultation d’un médecin; pour des pathologies plus lourdes, il est

recommandé de faire appel à un spécialiste.

a Les indications données ici peuvent être légèrement modifiées. Certains remèdes associent plusieurs huiles essentielles afin d’en optimiser les effets pour une guérison plus rapide. Toutefois, sachez que ces conseils sont avant tout des suggestions; vous pouvez très bien n’utiliser qu’une seule huile essentielle. Il est important de ne pas prendre par voie orale des HE qui ne conviennent pas pour ce type de médication.

a Bien que le nombre de gouttes soit indiqué, retenez le principe simple:

Pas plus de 10 à 15 gouttes (au grand maximum) pour un bain, en général un maximum de 3 à 9 gouttes quotidiennement pour une prise orale. Si vous ne possédez pas un support de dispersion tel le Disper, diluez les HE dans un peu de savon liquide ou de mousse de bain.

a Les recommandations de quantité pour les massages sont données dans l’article précédent.

a Les huiles de massage conseillées ont été choisies en fonction de leurs actions bénéfiques sur le traitement des symptômes. Sachez qu’elles peuvent être remplacées par toute huile de support si vous ne possédez pas cette huile spécifique sous la main. A quelques exceptions près ( lavande, notamment), ne pas utiliser une huile essentielle pure sur la peau.

POUR RESUMER

a L’huile d’arnica sera utilisée pour apaiser les tensions musculaires.

a L’huile de calendula, l’huile d’onagre: pour le traitement des peaux eczémateuses.

a L’huile de calophylle: pour traiter les problèmes de tendons et d’articulations.

a L’huile de millepertuis: pour combattre les douleurs dorsales, cervicales ou musculaires.

 

Publié dans QUELQUES HUILES ESSENTIELLES | 2 Commentaires »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant