Résultats de votre recherche

PETIT JARDIN DU MOIS DE MAI

Posté par eurekasophie le 28 avril 2009

Publié dans JARDINAGE AUX FIL DU TEMPS | Pas de Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

PETIT JARDIN AU MOIS DE MAI

Posté par eurekasophie le 28 avril 2009

Jardiner avec la lune
Calendrier Lunaire de Mai 2009
Par Sébastien Jacquot
 

PETIT JARDIN AU MOIS DE MAI dans JARDINAGE AUX FIL DU TEMPS L1 Nouvelle Lune L2 dans JARDINAGE AUX FIL DU TEMPS Premier Quartier
L3 Pleine Lune L4 Dernier Quartier
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
- - - -
1 L2s
2 p
3 p
4 p
5 c3
6 c3
7 c3
8 c3
9 L3f
10 s
11 s
12 p
13 p
14
Jour d’Apogée lunaire – Ne pas jardiner
15
Jour de Noeud lunaire – Ne pas jardiner
16 c3
17 L4f
18 f
19 s
20 s
21 s
22 p
23 p
24 L1c3
25 c3
26
Jour de Périgée lunaire – Ne pas jardiner
27 f
28
Jour de Noeud lunaire – Ne pas jardiner
29 s
30 p
31 L2p
c Jours Racines
Les jours racines sont lorsque la lune passe devant les constellations du Taureau de la Vierge et du Capricorne dites constellations de la terre.
Pendant cette période, la lune influe sur le système radiculaire des végétaux, c’est donc la période idéale pour semer, planter, soigner et récolter les légumes à racines et les fleurs à bulbes.
Exemples de végétaux concernés : ail, betterave, carotte, céleri-rave, échalotes, endive, navet, oignon, pomme de terre, radis, salsifis…
  f Jours Fleurs
Les jours fleurs sont lorsque la lune passe devant les constellations du Gémeaux, de la Balance, et du Verseau dites constellation de l’air.
Pendant cette période, la lune influe sur les végétaux à fleurs et légumes-fleurs, C’est donc la période idéale pour planter, semer, rempoter, bouturer, récolter vos fleurs et légumes-fleurs.
Exemples de végétaux concernés : artichaut, brocoli, chou-fleur, fleurs, arbres/ arbustes/ buissons/ aromatiques à fleurs.
p Jours Fruits et Graines
Les jours fruits et graines sont lorsque la lune passe devant les constellations du Bélier, du Lion, et du Sagittaire dites constellations de feu.
Pendant cette période, la lune influe sur la stimulation des fruits et des graines. C’est donc la période idéale pour semer, planter, cueillir, récolter les arbres fruitiers, les petits fruits et les légumes-fruits .
Exemples de végétaux : noisette, châtaigne, tomate, pois, aubergine, concombre, courge, fève, fraise, framboise, haricot, melon, piment, pois, citrouille, blé, maïs, riz, arbres fruitiers…
  s Jours Feuilles
Les jours feuilles sont lorsque la lune passe devant les constellations du Cancer, du Scorpion et du Poissons dites constellations de l’eau.
L’influence de la lune, se porte à cette période sur les tiges et les feuilles des plantes, c’est donc une période idéale pour tailler, tondre, cueillir, semer, repiquer les végétaux à feuillage.
Exemples de végétaux : gazon, arbuste/ haies sans fleur, persil, salade, choux, artichaut, céleri-branche, chicorée, épinard, poireau, aromatiques à feuillage, lierre, conifère…
 

Petit jardin – Le petit magazine du jardinage et des plantes – www.graines-et-plantes.comPage5

Publié dans JARDINAGE AUX FIL DU TEMPS | Pas de Commentaires »

LES JARDINS JAPONAIS (1)

Posté par eurekasophie le 17 avril 2009

jardinjaponais2.jpg

 

Les jardins japonais

L’Art des jardins japonais nous fascine, par l’équilibre et la sérénité qu’il dégage. Si le jardin zen est le plus connu en Occident, il existe 5 grands types de jardins japonais, qui mèlent des éléments caractéristiques, comme l’eau, les rochers, la lanterne… Jardin sec ou jardin d’eau : partez à la découverte !

Un peu d’histoire

Parler des jardins japonais, c’est retrouver ses origines dans les échanges et l’influence de la Chine avec l’adoption par les Japonais, dés le VIème siècle de la philosophie bouddhiste. On retrouve dans les peintures chinoises représentant le paradis les éléments essentiels des jardins japonais d’aujourd’hui : la montagne, le lac, les îles, des représentations de la nature où les pierres et l’eau sont toujours présentes.

L’esprit des jardins japonais

Les jardins japonais ne sont pas des jardins d’agrément mais des jardins de contemplation conçus comme des tableaux.

Découvrir un jardin japonais, aussi petit soit-il, c’est ressentir ce mélange de spiritualité et de nature sauvage, un sentiment de quiétude, de sérénité à l’image des jardins zen, épurés, aménagés dans un espace limité, sans pratiquement de végétaux, juste un peu de mousse, des fougères, des pierres et des surfaces de gravier ratissées méticuleusement.

Les Japonais profitent du plus petit espace pour créer un jardin, des bonzaïs sur un rebord de fenêtre, des jardins miniatures représentant une scène de montagne, des jardins de poche de la taille de 2 tatamis, des jardins intérieurs au centre de la maison, des jardins couloirs des maisons de ville, des jardins zens…

Les éléments caractéristiques

Lanterne ToroLes lanternes « Toro », destinées à l’origine à éclairer l’entrée des temples bouddhistes, elles sont aujourd’hui un élément décoratif des jardins japonais. Placé au bord d’une allée, prés d’un bassin, elles apportent un peu de mystère…


Pierre à eau mizubashiLes pierres à eau « Mizubashi » ou « Tsukubai » sont des pierres creusées pour former un petit bassin, pour se laver les mains, pour boire.

Pas japonais tobi-ishiLes pas japonais « tobi-ishi »ont un rôle esthétique et pratique, guider le promeneur dans le jardin et éviter de marcher sur les mousses et la terre.

Les clôtures « Takegaki », des palissages réalisées en bambou assemblés et noués ensemble avec du cordage noir pour protéger des regards ou délimiter des allées.

Les végétaux des jardins japonais

Les fleurs les plus courantes

Rhododendrons, les azalées, les hostas, les iris et les floraisons des cerisiers du japon, des magnolias, des orangers et citronniers, de la glycine, du mahonia.

Les plantes couvre-sol

Mousses, fougères, bambous tapissants taillés régulièrement pour habiller les berges de l’étang, de la mare.

Les plantes aquatiques

Roseaux, iris pour les berges, les lotus, les nénuphars…

Les petits arbustes

Persistants ou caducs : houx, cotonéaster, cognassier du Japon.

Les résineux taillés

Thuyas, pins…

Les bambous

Le bambou est idéal pour créer des écrans de verdure

Et sans oublier, les poissons, les carpes koï…

Publié dans TOUT EN VERT ...... | 3 Commentaires »

PETIT JARDIN PAGE 2

Posté par eurekasophie le 27 mars 2009

Ce qu’il faut faire en Avril
Travaux au jardin
Par Sébastien Jacquot

Ha ! … Ce beau mois qu’est avril pour les passionnés des jardins et les attentifs à l’éveil de Dame Nature. Bourgeons, jeunes

avril10.jpg
pousses et premières fleurs printanières nous promènent sur les chemins de la douceur. Ne perdez cependant à l’esprit ce populaire dicton qui nous rappelle qu’en avril mieux ne vaut se dévêtir d’un fil. Prenez donc patiente… et appréciez cette première approche en semant directement en place fleurs annuelles et semences potagères sans pour autant oublier le semis sous châssis pour les plantes plus frileuses… car n’oubliez pas, le froid peut sévir encore par des gelées tardives.
Au potager
L’entretien du potager est de mise pour le mois d’avril, il va permettre à vos semences et jeunes plants de bien se développer, car comme vous
 avril11.jpg

avez pu le remarquer, les pluies de mars ont su donner bon train à la naissance de redoutables mauvaises herbes qui n’ont malheureusement que pour mauvais rôle de consommer les nourritures essentielles au développement de nos plantes potagères. Entretenez donc le sol en y bêchant la surface et en y apportant compost et nutriment. Semez sous châssis la plupart les légumes qui devront être replantés dans quelques semaines ; tels céleri, courgette, melon, aubergine, tomates et cornichon. Tandis que vous pourrez en pleine terre semer brocoli, choux et pois, poireau et carotte, navet, radis et salsifis, sans oublier épinard, salade et artichaut. Avril est également une bonne période pour les herbes aromatiques tel que le persil.Au verger
Les arbres fruitiers demandent de l’attention pour un bon démarrage ; ne lésinez pas sur l’enrichissement nutritif de leur terre en leur apportant fumier ou compost, protégez-les avec un insecticide contre les parasites qui nuiraientt à une belle production… bien triste serait de voir nos tables d’été dépourvues des savoureux et rafraîchissants fruits sucrés que sont pommes, pêches, raisins, poires et cerises… Sachez qu’il n’est pas trop tard pour la taille de ces derniers, ainsi, abricotier, pêcher et vigne apprécieront l’entretien que vous leur apporterez. Beaucoup se laisse prendre au jeu de la multiplication des plantes par bouture, laissant comme plaisir lors de leur réussite, la satisfaction d’être un jardinier à la main verte… pourquoi donc s’en priver… réjouissez-vous, car avril est une période propice aux boutures. Plantez les petits fruitiers tel que groseiller et framboisier, macros et myrtilles, n’oubliez pas que ceux-ci doivent être disposés en terre de bruyère.
avril12.jpg

Au jardin d’ornement
Comme pour le potager, les parterres et plates-bandes ont subi l’assaut des mauvaises herbes qui ont trouvé force par les pluies de fin d’hiver et de ce début de printemps. Il vous faudra donc procéder au binage de vos massifs, et ce, avant que nos chères redoutées ne prolifèrent, sans quoi ce travail, certes pénible mais rapide à la venue des jeunes pousses, se révélera être fastidieux une fois que celles-ci vous auront envahi. Apportez également nutriments à vos plantes qui s’en montreront plus belles et résistantes aux maladies. En ce mois d’avril semez immortelles, mufliers et nigelles, bleuets et soucis ainsi que pieds d’alouettes. C’est maintenant que vous pouvez planter les bulbes qui fleuriront au cours de l’été, ainsi laissez-vous tenter par les bégonias, glaïeuls et freesias, cannas et lys.Plantes d’intérieur et de balcon
En avril.. ce n’est pas le travail qui manque côté plantes d’intérieur ; il vous faudra les entretenir en éliminant tiges et feuilles malades ou mortes, puis leur apporter les nutriments nécessaires à leur bon développement. Elles n’en seront que plus belles et vigoureuses. Période idéale pour les plantations et les boutures, elle l’est aussi pour le rempotage des plantes qui se sentiraient trop à l’étroit dans leur pot. N’oubliez surtout pas d’arroser convenablement vos plantes, en effet, l’arrivée des jours ensoleillés assèche très rapidement ces plantes, la terre doit être légèrement humide en veillant à ce que ne stagne pas dans les pots… cela pourrait faire pourrir vos adorées.Les arbres, arbustes et haies
Avril est une bonne période pour planter vos arbres et vos haies, mais prenez soin néanmoins de ne planter que les arbres en conteneur. Ceux vendus en tant que racines nues ne sont plus vraiment favorables à la reprise. Taillez les arbres à floraison tels hibiscus et buddleias, althéa et forsythias. Tout comme les arbres du verger, plaisez-vous à bouturer ceux d’ornement ou de vos haies.

Petit jardin – Le petit magazine du jardinage et des plantes – www.graines-et-plantes.comPage 2

Publié dans JARDINAGE AUX FIL DU TEMPS | 5 Commentaires »

PETIT JARDIN PAGE 5

Posté par eurekasophie le 27 mars 2009

Jardiner avec la lune
Calendrier Lunaire de Avril 2009
Par Sébastien Jacquot
jardinlune11.jpg Nouvelle Lune jardinlune21.jpg Premier Quartier
jardinlune31.jpg Pleine Lune jardinlune41.jpg Dernier Quartier
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
- -
1 jardincarotte1.jpg
2 jardinlune21.jpg
Jour de Périgée lunaire – Ne pas jardiner
3 jardinfleur1.jpg
4
Jour de Noeud lunaire – Ne pas jardiner
5 jardinpoire1.jpg
6 jardinpoire1.jpg
7 jardinpoire1.jpg
8 jardincarotte1.jpg
9 jardinlune31.jpgjardincarotte1.jpg
10 jardincarotte1.jpg
11 jardinfleur1.jpg
12 jardinfleur1.jpg
13 jardinsalade1.jpg
14 jardinsalade1.jpg
15 jardinpoire1.jpg
16
Jour d’Apogée lunaire – Ne pas jardiner
17 jardinlune41.jpgjardinpoire1.jpg
18
Jour de Noeud lunaire – Ne pas jardiner
19 jardinfleur1.jpg
20 jardinfleur1.jpg
21 jardinsalade1.jpg
22 jardinsalade1.jpg
23 jardinsalade1.jpg
24 jardinsalade1.jpg
25 jardinlune11.jpgjardinpoire1.jpg
26 jardinpoire1.jpg
27 jardincarotte1.jpg
28
Jour de Périgée lunaire – Ne pas jardiner
29 jardinfleur1.jpg
30 jardinfleur1.jpg
- - -
carottecouchee1.jpg Jours Racines
Les jours racines sont lorsque la lune passe devant les constellations du Taureau de la Vierge et du Capricorne dites constellations de la terre.
Pendant cette période, la lune influe sur le système radiculaire des végétaux, c’est donc la période idéale pour semer, planter, soigner et récolter les légumes à racines et les fleurs à bulbes.
Exemples de végétaux concernés : ail, betterave, carotte, céleri-rave, échalotes, endive, navet, oignon, pomme de terre, radis, salsifis…
jardinfleur1.jpg Jours Fleurs
Les jours fleurs sont lorsque la lune passe devant les constellations du Gémeaux, de la Balance, et du Verseau dites constellation de l’air.
Pendant cette période, la lune influe sur les végétaux à fleurs et légumes-fleurs, C’est donc la période idéale pour planter, semer, rempoter, bouturer, récolter vos fleurs et légumes-fleurs.
Exemples de végétaux concernés : artichaut, brocoli, chou-fleur, fleurs, arbres/ arbustes/ buissons/ aromatiques à fleurs.
jardinpoire1.jpg Jours Fruits et Graines
Les jours fruits et graines sont lorsque la lune passe devant les constellations du Bélier, du Lion, et du Sagittaire dites constellations de feu.
Pendant cette période, la lune influe sur la stimulation des fruits et des graines. C’est donc la période idéale pour semer, planter, cueillir, récolter les arbres fruitiers, les petits fruits et les légumes-fruits .
Exemples de végétaux : noisette, châteigne, tomate, pois, aubergine, concombre, courge, fève, fraise, framboise, haricot, melon, piment, pois, citrouille, blé, maïs, riz, arbres fruitiers…
jardinsalade1.jpg Jours Feuilles
Les jours feuilles sont lorsque la lune passe devant les constellations du Cancer, du Scorpion et du Poissons dites constellations de l’eau.
L’influence de la lune, se porte à cette période sur les tiges et les feuilles des plantes, c’est donc une période idéale pour tailler, tondre, cueillir, semer, repiquer les végétaux à feuillage.
Exemples de végétaux : gazon, arbuste/ haies sans fleur, persil, salade, choux, artichaut, céleri-branche, chicorée, épinard, poireau, aromatiques à feuillage, lierre, conifère…

Petit jardin – Le petit magazine du jardinage et des plantes – www.graines-et-plantes.comPage 5

Publié dans JARDINAGE AUX FIL DU TEMPS | Pas de Commentaires »

REGIME CHOU…..A la souuuuupe !

Posté par eurekasophie le 12 mars 2009

druide.gif

Je vous ai longuement parlé du chou dans  » Mon répertoire des plantes les moins usitées », et comme le printemps pointe son nez, on amorce l’effeuillage : une épaisseur de lainage, puis ce sera bientôt deux…les jeans et gros collants bientôt remplacés par tee-shirt et jupette. Alors, on commence à faire un peu plus attention à sa silhouette. On aimerait gommer certains bourrelets disgracieux accumulés au cours de l’hiver. On se trouve un peu trop ronde et on pense déjà aux régimes minceurs, vendus sous toutes les marques, dans bien des magasins.

Peut-être que certaines et certains (hé oui, vous aussi messieurs) connaissez déjà le régime à base de chou, la soupe au chou.

Si oui, alors tant mieux, commencez à en manger dès maintenant si vous avez 4 ou 5 kg à perdre.

Sinon, je me propose de vous donner la recette minceur de la soupe au chou, cette brûleuse de graisse, ainsi que quelques conseils pour éviter les carences et préserver une bonne masse musculaire.

chouxpicto.gif

La recette…

- 4 éclats d`ail
- 6 gros oignons
- 1 ou 2 boites de tomates pelées
- 1 grosse tête de choux
- 3 litres d’eau
- 2 poivrons
- 5 carottes
- 1 céleri
- 1 branche de persil
- Assaisonnement: sel, poivre, curry, etc.

Préparation …
Blanchir le choux 25 minutes.
Coupez les légumes en petits ou moyens morceaux et les couvrir d’eau. Assaisonnez.
Faites bouillir pendant 10 minutes.
Réduisez et continuez jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

Le régime au jour le jour ….

Chaque jour aux trois repas, un bol de soupe aux choux. Obligatoire!
Les légumes doivent être préparés sans graisse.
Pour les fruits, les bananes, fraises et fruits très sucrés sont interdits.
Thé et café autorisés mais sans sucre (ni aspartam!).
Boissons gazeuses, sucrées et alcools formellement interdits.
Il ne faut pas sauter de repas. Il ne pas faut quitter la table en ayant la faim. On maigrit ainsi sans privation.

 
pucetomate.gif Le régime au jour le jour ….

Chaque jour aux trois repas, un bol de soupe aux choux. Obligatoire!
Les légumes doivent être préparés sans graisse.
Pour les fruits, les bananes, fraises et fruits très sucrés sont interdits.
Thé et café autorisés mais sans sucre (ni aspartam!).
Boissons gazeuses, sucrées et alcools formellement interdits.
Il ne faut pas sauter de repas. Il ne pas faut quitter la table en ayant la faim. On maigrit ainsi sans privation.

pucetomate.gif Jour 1 : Soupe + :
Tous les fruits sont admis sauf les bananes, cataloups et pastèques.
Comme boisson, du thé non sucré, des jus de fruits non sucrés et/ou de l’eau.

pucetomate.gif Jour 2 : Soupe + :
Tous les légumes sont admis sauf le mais, les pois et les haricots secs.
Attention: aucun fruit.

pucetomate.gif Jour 3 : Soupe + :
Fruits et légumes à volonté.
Si vous avez respecté ces trois jours sans avoir triché vous devriez avoir perdu entre 2 et 3 kilos.

pucetomate.gif Jour 4 : Soupe + :
Bananes et lait écrème.
Mangez jusqu’à trois bananes avec 1 litre de lait écrémé.

pucetomate.gif Jour 5 : Soupe + :
150 grs. Bœuf et 3 à 5 tomates.

pucetomate.gif Jour 6 : Soupe + :
150 grs. de veau ou bœuf (ou poulet grillé mais absolument sans peau) et légumes à volonté.

pucetomate.gif Jour 7 : Soupe + :
Riz complet (une bonne portion), jus non sucrés et légumes à volonté.

PS : On peut remplacer les tomates et les poivrons (souvent indigestes) par courgettes, laitues, concombres, hautement moins agressifs pour l’estomac et les intestins hautement diurétiques et purgatifs.

Après ces 7 jours, si vous n’avez pas triché, vous aurez perdu juqu’a 5 à 7 kg.
Arrêtez le régime pendant au moins une semaine, puis recommencez si vraiment vous le désirez.

Voilà mes amis, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bon appétit et bon courage.

Amitiés sophiebettyboop1.gif

bonappetit21.gif

Publié dans RECETTES SPECIALES | 5 Commentaires »

LAITUE…………DE MER

Posté par eurekasophie le 9 mars 2009

Comment lire une taxobox Ulva lactuca
Laitue de mer
Laitue de mer
Classification classique
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Chlorophyceae
Ordre Ulotrichales
Famille Ulvaceae
Genre Ulva
Nom binominal
Ulva lactuca

La laitue de mer est une algue de la famille des algues vertes. Sa « lame » (sa feuille ) est d’une grande finesse, élastique et dépasse rarement 30 cm. Elle est riche en calcium et en fer. On trouve facilement la laitue de mer dans les cuvettes à marée basse, où elle se maintient accrochée grâce à son petit disque fixateur.

C’est une espèce annuelle, éphémère.

Nom latin : Ulva lactuca
Nom usuel : Ulve, laitue de mer, salade

« la laitue de mer est parfaite en mesclun d’algues »


Propriétés nutritionnelles

Protéines, vitamine A, Niacine, B12, acide folique très abondants, 26 fois plus de fer que les épinards, 7 fois plus de calcium que le lait, manganèse, magnésium, phosphore.Saveur verte et marine, couleur vive qui réveille les plats.Description morphologique
D’un vert franc, cette algue ressemble à une salade. Ses frondes translucides sont très résistantes et de dimensions très variables.
Réhydratation
Il est bon de rincer en remuant la Laitue de mer afin de nettoyer les feuilles ou paillettes. Ensuite, la Laitue de mer peut se réhydrater 4 à 5 min dans de l’eau, claire ou citronnée.
Conservation
La Laitue de mer doit être conservée à l’abri de la lumière, pour ne pas perdre sa couleur.
Utilisation
On peut utiliser la Laitue de mer crue, finement ciselée ou en paillettes pour accompagner les salades. Elle a une affinité particulière avec le choux. Cuite 10 min à la vapeur, son goût se rapproche des épinards et peut donc se décliner comme ces derniers. Elle accompagne très bien les fromages de chèvre. Simplement mixée réhydratée avec une tomate, elle constitue une excellente sauce pour salades ou légumes.

Recette empruntée sur ce site: http://saveurpassion.over-blog.com

bonapptit.gifmille.bmp bonapptit.gif

millefeuille de sarrasin, tartare crémeux de hareng fumé au gingembre et laitue de mer !

Ingrédients (pour deux millefeuille)


pour les tuiles croustillantes de sarrasin

- 110 grammes de farine de sarrasin
- 25 cl d’eau

- 1 petite cuillère à café de sel
- 1/2 oeuf (bien sûr que c’est possible !)
- beurre pour la cuisson
pour la garniture du millefeuille

- 150 grammes de hareng fumé
- 15 cl de crème fraîche liquide
- gingembre frais (environ 1 cm de racine)
- 4 brins de ciboulette
- 3 ou 4 cuillères à soupe de laitue de mer
poivron jaune, laitue de mer et ciboulette pour la décoration
Préparation
Mélanger les ingrédients de l’appareil à galette de sarrasin et laisser reposer une heure. Faire les cuire les galettes, découper en rectangles de 7x15cm environ. Faire déssécher au four à 180°C, un bon quart d’heure.
Dessaler la laitue de mer, sécher dans du papier absorbant et réserver.
Faire infuser le gingembre dans la crème bouillante. Mixer 90 grammes de hareng avec la crème et le gingembre. Hacher grossièrement le reste de hareng, ciseler la ciboulette et mélanger avec la crème.
Dresser le millefeuille en alternant les tuiles de sarrasin, deux cuillères à soupe de « tartare » de hareng, de la laitue de mer, terminer par cette dernière, parsemer de poivron jaune, un trompe-l’oeil façon zeste de citron… Orner éventuellement de ciboulette et servir aussitôt.

Verdict : le sarrasin croustillant se marie fort bien avec le hareng crémeux, lui même harmonieusement allié au gingembre, la laitue de mer apporte du croquant et sa note iodée délicieuse.

Publié dans ALGUES ET RECETTES | 3 Commentaires »

PETIT JARDIN page 2

Posté par eurekasophie le 2 mars 2009

Ce qu’il faut faire en Mars
Travaux au jardin
Par Sébastien Jacquot

Mars est le mois du début de la renaissance de nos jardins, après leurs sommeils hivernaux. C’est l’époque des semis qui nous donneront, dans quelques mois, les délicieuses saveurs

a9.jpg
gustatives des légumes et les jolies couleurs florales qui égaieront et enchanteront par leurs parfums les beaux jours qui nous arrivent.
Au potager
Pour ceux qui n’ont pu le faire les mois passés, le sol durci par les froideurs de l’hiver mérite que l’on s’y attarde une dernière fois avant
 a10.jpg

d’entreprendre les semis et plantations. C’est le moment pour retourner la terre en y apportant les nutriments nécessaires. Engrais, fumure et compost seront donc les bienvenus aux jardins, attention tout de même à ne pas enrichir là où vous allez planter oignons et échalotes… ils en seraient brûlés. Il faut dire que mars est bien le mois où les jardiniers retrouvent leurs plaisirs de la terre… allez-y… semez à volonté, c’est maintenant que la plupart des légumes doivent être mis en terre. Semez sous châssis aubergines, chicorées, choux et tomates, poivrons, concombres et céleris. Tandis que vous pourrez disposer en pleine terre oignons et échalotes, pommes de terre et poireaux. N’oubliez pas les aromatiques qui savent parfumer d’un goût généreux nos plats préférés ou nos vinaigrettes, semez persil, basilic et thym, ciboulette et cerfeuille.Au verger
Mois du printemps où la sève s’apprête à faire repartir les arbres par la sortie des premiers bourgeons, c’est en mars qu’il faut finir de tailler les arbres à pépins comme les poiriers et les pommiers. Pour les autres fruitiers, comme le pêcher ou l’abricotier, vous devez leur apporter une protection anti-cloque. Mettez en terre les petits arbustes à fruits tels que les groseilliers ou framboisiers et déposez au pied de vos arbres tous les nutriments qu’ils auront besoin pour se développer et vous fournir de délicieux fruits.
a11.jpg

Au jardin d’ornement
En règle générale, mars est le mois où l’on peut semer la plupart des fleurs annuelles et vivaces, en prenant soins de le faire à l’abri des froids qui sévicent encore. Prudence… des gelées de dernières minutes peuvent survenir et mettre à mal votre travail ! Vous pouvez néanmois disposer directement en plaine terre les fleurs les plus rustiques, comme les nigelles, les pieds d’alouettes ou encore les pois de senteur. Tout comme au potager et au verger, vous devrez apporter les nutriments nécessaires et aérez la terre de vos massifs de fleurs. Semez impatientes, œillets, et reine-marguerite, plantez les bulbes de bégonia, dahlia, glaïeul et canna. N’oubliez pas de tailler vos rosiers.Plantes d’intérieur et de balcon
Les plantes d’intérieur sont toujours attentives aux soins que vous leur prodiguerez en cette période, c’est bien en ce mois printanier qu’elles se plaisent à pousser. Leurs générosités à vous offrir leur plus belles fleurs dans quelques mois, ne sera sans dire qu’elle proviennent des efforts que vous leur apporterez. Leur croissance demande donc de fertiliser leur terre, de les rempoter si elles se trouvent à l’étroit sans oublier de bien les arroser. N’hésitez pas également à les bouturer… quel plaisir de voir ces plantes se multiplier !Les arbres, arbustes et haies
Tout comme les arbres fruitiers à pépins que nous devons tailler, il en est de même pour nos arbustes à fleurs tel que les althéa, millepertuis et buddleias, qui par cette opération vous garantiront une meilleure floraison. La glycine demande tout autant d’attention pour vous fournir leurs somptueuses grappes florales. Pour ceux qui ne l’aurait pas fait au début de l’hiver, profitez du mois de mars pour tailler vos haies et grands arbres.

Publié dans JARDINAGE AUX FIL DU TEMPS | 2 Commentaires »

PETIT JARDIN page 4

Posté par eurekasophie le 2 mars 2009

Jardiner avec la lune
Calendrier Lunaire de Mars 2009
Par Sébastien Jacquot
jardinlune1.jpg Nouvelle Lune jardinlune2.jpg Premier Quartier
jardinlune3.jpg Pleine Lune jardinlune4.jpg Dernier Quartier
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
- - - - - -
1 jardinpoire.jpg
2 jardinpoire.jpg
3 jardincarotte.jpg
4 jardinlune2.jpgjardincarotte.jpg
5 jardinfleur.jpg
6 jardinfleur.jpg
7
Jour de Périgée lunaire – Ne pas jardiner
8
Jour de Noeud lunaire – Ne pas jardiner
9 jardinpoire.jpg
10 jardinpoire.jpg
11 jardinlune3.jpgjardincarotte.jpg
12 jardincarotte.jpg
13 jardincarotte.jpg
14 jardinfleur.jpg
15 jardinfleur.jpg
16 jardinsalade.jpg
17 jardinsalade.jpg
18 jardinlune4.jpgjardinpoire.jpg
19
Jour d’Apogée lunaire – Ne pas jardiner
20 jardinpoire.jpg
21 jardincarotte.jpg
22
Jour de Noeud lunaire – Ne pas jardiner
23 jardinfleur.jpg
24 jardinfleur.jpg
25 jardinsalade.jpg
26 jardinlune1.jpgjardinsalade.jpg
27 jardinsalade.jpg
28 jardinpoire.jpg
29 jardinpoire.jpg
30 jardincarotte.jpg
31 jardincarotte.jpg
carottecouchee.jpg Jours Racines
Les jours racines sont lorsque la lune passe devant les constellations du Taureau de la Vierge et du Capricorne dites constellations de la terre.
Pendant cette période, la lune influe sur le système radiculaire des végétaux, c’est donc la période idéale pour semer, planter, soigner et récolter les légumes à racines et les fleurs à bulbes.
Exemples de végétaux concernés : ail, betterave, carotte, céleri-rave, échalotes, endive, navet, oignon, pomme de terre, radis, salsifis…
jardinfleur.jpg Jours Fleurs
Les jours fleurs sont lorsque la lune passe devant les constellations du Gémeaux, de la Balance, et du Verseau dites constellation de l’air.
Pendant cette période, la lune influe sur les végétaux à fleurs et légumes-fleurs, C’est donc la période idéale pour planter, semer, rempoter, bouturer, récolter vos fleurs et légumes-fleurs.
Exemples de végétaux concernés : artichaut, brocoli, chou-fleur, fleurs, arbres/ arbustes/ buissons/ aromatiques à fleurs.
jardinpoire.jpg Jours Fruits et Graines
Les jours fruits et graines sont lorsque la lune passe devant les constellations du Bélier, du Lion, et du Sagittaire dites constellations de feu.
Pendant cette période, la lune influe sur la stimulation des fruits et des graines. C’est donc la période idéale pour semer, planter, cueillir, récolter les arbres fruitiers, les petits fruits et les légumes-fruits .
Exemples de végétaux : noisette, châteigne, tomate, pois, aubergine, concombre, courge, fève, fraise, framboise, haricot, melon, piment, pois, citrouille, blé, maïs, riz, arbres fruitiers…
jardinsalade.jpg Jours Feuilles
Les jours feuilles sont lorsque la lune passe devant les constellations du Cancer, du Scorpion et du Poissons dites constellations de l’eau.
L’influence de la lune, se porte à cette période sur les tiges et les feuilles des plantes, c’est donc une période idéale pour tailler, tondre, cueillir, semer, repiquer les végétaux à feuillage.
Exemples de végétaux : gazon, arbuste/ haies sans fleur, persil, salade, choux, artichaut, céleri-branche, chicorée, épinard, poireau, aromatiques à feuillage, lierre, conifère…

Publié dans JARDINAGE AUX FIL DU TEMPS | Pas de Commentaires »

LA CUISINE ANTI-CRAMPES

Posté par eurekasophie le 1 mars 2009

kiwis.jpg

 

Des fruits et des légumes sous toutes leurs formes, frais, secs, verts ou de toutes les couleurs…..

Pas trop de protéines animal, ni de sel, ni de  » mauvaises  » graisses….. de l’eau plutôt que de l’alcool ou du café, une alimentation

plus alcalinisante qu’acidifiante…..

Encore une fois, la cuisine santé rime avec Seignalet (faut-il s’en étonner ? ).Avec un axe fort pour éviter les crampes: il faut minéraliser le terrain !

Mars n’est pas le mois le plus généreux sur les marchés….Cette intersaison voit les productions naturelles se ralentir, légumes et fruits sont comme en hibernation, entre hiver et printemps. On trouve quelques kiwis bien verts, des oranges et des pomelos bien fournis en vitamine C, quelques pommes et, bien sûr, tous les légumes qu’on trouve toute l’année (pommes de terre, carottes, salades, herbes aromatiques), et encore quelques choux, mais à part cela….. A part cela, on a toujours la solution des surgelés, qui conservent aux végétaux la plus grande partie de leurs propriétés nutritionnelles, pour peu qu’ils soient nature et congelés dès leur cueillette: à nous les épinards, brocolis, haricots (verts), châtaignes, fruits en cubes pour les salades, les mueslis et les coulis ! Et puis, les fruits et les légumes secs n’ont pas de saison, et ils sont fortement recommandés dans le cas qui nous occupe: amandes, pistaches, noisettes, abricots et raisins secs, pruneaux , figues, haricots secs, lentilles et pois chiches…..On fait le plein ! On n’oublie pas la bouteille d’eau salvatrice, on rend tout de même une petite visite au poissonnier (avec une préférence pour le saumon), et l’on est prêt à passer en cuisine….

 

Au réveil  

verre2.gif 

Cela faisait quelque temps qu’on ne vous conseillait plus le verre d’eau traditionnel au commencement de la journée. L’hiver bien froid est moins propice à l’eau fraîche dès potron-minet. Vous avez continué malgré tout ? Bravo ! Mais si vous avez un peu perdu l’habitude, c’est le moment de vous y remettre, avec, au choix, Salvetat, Hépar ou Contrex, et Vichy Saint-Yorre pour les sportifs. Tous les jours, dès le matin, et toute la journée. On rappelle le cahier des charges: une bouteille pleine le matin doit être vidée le soir !

Au petit déjeuner

crales.jpg

Comment prendrez-vous vos magnésium et potassium ce matin ? Pas forcément en comprimés, ni même (l’heure s’y prête assez mal) sous forme de légumes…Ce sont donc les fruits qui auront la vedette, avec quelques céréales en guise de protéines végétales pour nourrir les muscles et les neurones jusqu’à midi.

  • Céréales et fruits frais.

Première option: on croque. Dans le fruit frais de saison (pomme, orange, kiwi…) et dans la tartine de pain (ou le cracker) de sarrasin. Et si, décidément, le matin, vous préférez le liquide au solide, pensez au lait de soja (très bien aussi en guise de protéines végétales), éventuellement mixé avec un ou deux fruits, en  » milk-shake »nourrissant mais léger.

  • Céréales et fruits secs

Deuxième option: on croque encore. Mais une vraie tartine cette fois. A base toujours de pain de sarrasin ou de brioche sans gluten. On évite toutefois le beurre ou la confiture pour la garnir: on préfère ( et de loin !) les pâtes d’oléagineux nature et bio (amande, noisette…) qui constituent une autre façon bien gourmande de déguster des fruits secs.

  • Céréales et fruits frais et secs

Troisième option: un peu moins croquante mais tout aussi craquante, le muesli. Idéal, car complet et savoureux, il permet de réunir dans un même bol tous les aliments les plus recommandés pour prévenir les crampes: quelques flocons de quinoa ou sarrasin, un fruit frais découpé en cubes, une poignée de fruits secs (raisins, abricots, figues, coupés en petits morceaux, quelques amandes ou pistaches…), le tout attendri d’un peu de lait d’amande. On ne fait pas mieux !

  • Et ça s’arrose !

D’une boisson chaude, bien sûr, thé vert léger ou tisane (passiflore, prêle, marjolaine sont particulièrement indiquées dans le cas des crampes) plutôt que café, on le sait.

brocoli22.jpgAu déjeuner papaye31.jpg

Comment prendrez-vous vos magnésium et potassium ce midi ? En suivant un programme en trois temps: des légumes, encore des légumes, et des fruits ! Le tout agrémenté d’herbes fraîches et accompagné d’un peu de protéines, en quantité modérée et en apport de préférence végétal ou  » maritimement  » animal …..

  • Des légumes en entrée

On ne zappe pas les crudités, qui sont de toutes saisons. On s’attache seulement à ce que son assiette ait une  belle dominante verte, puisque les légumes de cette couleur sont aussi les plus riches en minéraux protecteurs. Haricots verts (surgelés), tièdes ou froids, arrosés d’un filet d’huile d’olive et d’un jus de citron, copieusement parsemés de persil, sont particulièrement bienvenus. Quelques tranches d’avocat ne sont pas de refus, tout comme des bouquets de mâche et des feuilles de roquette, ou encore une salade de brocolis…. En version légumes secs, très bien aussi, on pensera au houmous libanais, à la salade de lentilles (bien persillée, elle aussi !) ou des fèves…. ET en version un peu plus consistante, les taboulés à base de quinoa ou de kasha de sarrasin peuvent aussi s’ agrémenter de légumes, d’herbes et de fruits (ça vaut le muesli du matin !). Idée recette: Quinoa à la libanaise que vous trouverez dans ma rubrique « recettes spéciales occasions ».

  • Des légumes autour des protéines

Un peu de saumon (en carpaccio, tartare, ou juste saisi à la vapeur et arrosé de jus de citron) ou une portion de tofu sont toujours un bon choix en matière de protéines (en version 100% végétale, une association de céréales et de légumes secs est aussi un excellent choix, on le rappelle). Plutôt que de les noyer sous des sauces grasses et indigestes, on peut les relever d’épices et de condiments, comme ces Chutneys faits maison, qui représentent souvent également un apport complémentaire intéressant, surtout s’ils sont préparés à base de fruits secs ou de légumes….Autour d’eux, légumes verts de rigueur, pour leurs apports en minéraux et leur caractère alcalinisant qui vient contrebalancer le potentiel acidifiant des protéines. Là encore, c’est la cuisson à la vapeur qui respecte le mieux leur richesse nutritionnelle, comme d’ailleurs leur saveur. Pensez aussi à cuisiner des légumes moins usités, comme les précieux coeurs de palmier, pour varier les menus et satisfaire les gourmandises… Idées recettes: Chutney aux pruneaux, coeurs de palmier aux amandes que vous trouverez dans ma rubrique  » Recettes spéciales occasions ».

  • Des fruits aussi

En entrée, en plat principal (voire en apéritif !), on a déjà eu quelques occasions d’incorporer des fruits (frais et secs) dans le menu. Ce sont les pistaches à grignoter en attendant les repas, les cubes de pommes dans la salade, les amandes concassées sur les crudités, les chutneys autour des plats chauds, les associations salées/ sucrées à toutes les occasions…Cela peut suffire, et il n’est pas forcément besoin d’y ajouter un fruit en dessert. Sauf si vous y tenez absolument et si vous le digerez sans problème à ce moment du repas.

  • Et ça s’arrose !

Avec de préférence de l’eau pendant le repas (issue de la même bouteille que celle utilisée au réveil) et un thé léger ou une tisane (avec les mêmes plantes qu’au petit déjeuner) après.

fruitssecs.jpg 

Au goûter

Il n’est pas forcément indispensable, mais peut s’avérer fort utile. Il permet de s’offrir une petite pause reconstituante alors qu’on a déjà utilisé beaucoup d’énergie pour arriver à ce stade de la journée, et d’attendre le dîner sans fringale. Entendons-nous bien : il ne s’agit pas de faire un festin, mais de s’accorder un petit encas, c’est-à-dire une poignée de fruits oléagineux (amandes, pistaches, noisettes….), quelques fruits secs (abricots, figues, raisins, pruneaux…) et une boisson (eau, thé, tisane…) Et ça suffit pour repartir au boulot bien regonflé !

lignetisanes.giflignetisanes.giflignetisanes.gif

Au dîner

haricotssecs.jpg

Comment prendrez-vous vos magnésium et potassium ce soir ? Mais oui, vous le savez maintenant. Avec des légumes et …des légumes , frais, secs verts, crus, cuits , épicés herbés et peu salés, en fait comme vous voulez, et un peu de fruits aussi…..

  • Des légumes en entrée

Encore et toujours, oui, comme tous les soirs, et aussi comme ce midi, encore que ….pas tout à fait . Car ce soir, c’est la soupe qui garde la cote, et d’autant plus qu’on peut la préparer avec de multiples variétés de légumes, des herbes, des fruits, et même dans une eau minérale riche en magnésium et potassium : un vrai concentré de bienfaits ! Alors, faites-vous plaisir, variez les goûts et les apports, videz votre bac à légumes dans la cocotte, testez les épices pour elever les saveurs, ou la petite cuillère de tamari . Ajoutez-y quelques cubes de tofu, une poignée ou deux de flocons de céréales, des légumes secs pour faire de l’assiette fumante un plat complet ou encore, à l’occasion, épaississez-la en purée avec de la crème de riz ou de soja . Renouvelez votre soupière chaque jour d’une petite touche de ceci ou d’une pincée de cela, et vous ne lasserez jamais vos convives !

  • Des légumes en plat principal

Après une bonne soupe, ils peuvent se suffire à eux-mêmes, et comme le soir se prête particulièrement aux plus secs d’entre eux, n’hésitez pas à les mettre au menu régulièrement (pour quelques-uns d’entre eux, il faut seulement prévoir de les faire tremper dès le matin, puis les mettre à cuire en rentrant du travail et se détendre ensuite en attendant l’heure du dîner). Pour les gros appétits, ils s’associent parfaitement aux céréales ou aux légumes verts (en a-t-on jamais assez ? ), et comme ils accueillent volontiers d’être parsemés d’herbes aromatiques, ils font vraiment figure de choix parfaits!

Idée recette : haricots secs à la tomate  » que vous trouverez dans ma rubrique « recettes spéciales occasions ».

  • Et ça s’arrose !

  • Comme d’habitude, d’eau et de tisane, rien de plus, rien de mieux. Tiens vous avez remarquer ? Oui on a « oublié » le dessert ! Mais il faut dire qu’au dîner, qui doit toujours rester léger pour assurer un sommeil paisible (et sans crampes si possible !) , il est encore moins indispensable qu’à l’ordinaire …….Si vraiment vous ne pouvez pas rester sans un petit goût sucré pour finir la journée , préférerez une petite cuillère de miel dans la tiasne, ou alors un  fruit frais, ou gourmandise raisonnée , craquez pour le carré de chocolat ( noir ,et toujours au singulier , s’il vous plait) et justifiez-vous en vous rappelant que lui aussi est plein de magnésium !!!

Publié dans SANTE AU QUOTIDIEN | Pas de Commentaires »

12345
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant