Résultats de votre recherche

DE BIEN BELLES HISTOIRES POUR PETITS ET GRANDS

Posté par eurekasophie le 31 décembre 2009

houx01.gifhoux01.gifhoux01.gif

 

femme1.gifbague17.gifhomme1.jpg

 

 

La bague magique

Un homme et une femme possédaient une bague en or, une bague magique : qui la portait ne manquait de rien.
Or, ils ne le savaient pas et vendirent la bague pour presque rien. À peine leur bague vendue, la misère entra dans la maison. Bientôt, ils n’eurent plus assez à manger. Ils avaient un chien et un chat qui devaient partager leur triste sort. Ces animaux discutèrent comment faire pour que leurs maîtres retrouvent le bonheur. Le chien trouva la solution :
- Il faut reprendre la bague.
- Elle est enfermée dans une armoire où nous ne pouvons pas pénétrer, répliqua le chat- Attrape une souris, avisa le chien. En rongeant, elle percera un trou dans l’armoire et reprendra la bague. Dis-lui que si elle n’obéit pas, tu la tueras, Ainsi elle le fera bien. Le chat était d’accord. Il attrapa une souris et partit avec elle vers la maison où se trouvait l’armoire contenant le bijou. Le chien les suivit. Ils devaient franchir un fleuve. Comme le chat ne savait pas nager, le chien le prit sur son dos et traversa l’eau à la nage. Le chat porta la souris dans la maison, la souris perça un trou dans l’armoire et en sortit la bague. Le chat prit la bague dans sa gueule et revint au fleuve où le chien l’attendait pour le reprendre sur son dos. Ils prirent le chemin du retour pour rapporter la bague magique à leurs maîtres. Mais le chien ne pouvait comme le chat sauter par-dessus le toit et quand il y avait une maison, il devait la contourner. Le chat, qui était donc plus rapide, arriva bien avant lui pour apporter la bague à leurs maîtres. L’homme dit à sa femme :

- Le chat est une bonne bête. Nous le nourrirons et le soignerons comme si c’était notre enfant.

Quand le chien arriva enfin, ils le grondèrent et le battirent, parce qu’il n’avait pas, dirent-ils, aidé le chat à retrouver la bague. Et le chat ronronnait et ne disait rien. Alors, le chien se fâcha contre le chat qui l’avait privé de sa récompense et chaque fois qu’il le voyait, il le pourchassait.

Depuis ce jour, chien et chat sont ennemis.     

 

chatphiltredamour.jpg                                souris2.gif                    chiens5.jpg

 

               

houx01.gif

Le serpent blanc

snake01v.gif

La dame blanche demande au batelier de l’emmener.
Elle reconnaît dans le beau jeune homme le petit garçon qui lui avait tant plu quand elle était enfant.
Comme il pleut, il lui prête un parapluie.

Le jeune homme et la dame blanche ont envie de se revoir et se sentent attirés l’un par l’autre. Le jeune homme s’arrange pour qu’un mariage soit arrangé entre eux.

snake02v.gif

snake03v.gif

Après ils ouvrirent une herboristerie et ils donnaient les médicaments aux gens trop pauvres.

La dame blanche était enceinte. Donc pendant le festival du dragon, elle restait chez elle. Son mari lui donna du vin de realgar, une herbe qui a le pouvoir de chasser les esprits. Elle et son mari étaient en fait des esprits.
Elle tomba malade. Il la mit au lit et quand il écarta les tentures pour voir comment elle allait il ne vit plus qu’un serpent blanc. Il en mourut aussitôt.

snake04v.gif

snake05v.gif

Au bout d’un certain temps le pouvoir de l’herbe diminua et la dame blanche redevint une femme. Elle était desespéré de voir son mari mort mais elle savait où trouver une herbe qui le rescuciterait. Elle se précipita pour voler l’herbe magique. Mais l’herbe était bien gardée et elle n’arrivait pas à la voler. Mais un dieu eut pitié d’elle et l’autorisa à la prendre.
Lady White lui fit prendre l’herbe et il resucita mais il était toujours traumatisé par le serpent. Elle inventa que le serpent était en fait un dragon descendu du ciel et que c’était un bon présage.
Il la crut.

Les images sont des images Yangliuqing

snake06v.gif

 

houx01.gifhoux01.gifhoux01.gif 

 

 

Publié dans CONTES ET BELLES HISTOIRES | 18 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

IL A DE LA FIEVRE !

Posté par eurekasophie le 24 décembre 2009

chienscollets.pngchatsgroupe.gif 

 

Comme nous, chiens et chats sont sensibles aux infections et,

 dans ce cas, la fièvre est volontiers au rendez-vous.

A surveiller de près !

 

chienquelboulet.jpg <Si j’te dis que je me sens bien, que je ne suis pas malade mais Corse ..rhooooooo! Ah non,

tu ne me refais pas le coup du thermomètre hein !

Si vous pensez qu’il vous suffit de toucher sa truffe pour être renseigné sur son état de santé, vous avez tout faux: ce n’est pas

parce qu’elle est chaude que votre petit compagnon est fièvreux ou inversement parce qu’elle est froide que sa température est normale….

Le bon réflexe

Comme votre animal ne peut pas vous dire avec des mots qu’il se sent fièvreux, c’est à vous d’interpréter un comportement anormal.

Vous devez notamment penser à lui prendre sa température chaque fois qu’il ne se conduit pas comme d’habitude : pour un chien, s’il ne vient pas en frétillant quand vous l’appelez pour un câlin, s’il se montre anormalement calme ou, au contraire, particulièrement agité. Et pour…

gailuron2.gif                                            gailuronanim1.gif< justement Sophie, je voulais te dire que mon jumeau et moi ont se sent pas trop bien..mais que

si tu pouvais éviter l’épisode du thermomètre et passer directement chez la belle véto….celle qu’est rousse avec des jupes courtes et qui fait des câlins , ce serait un bon geste de ta part….Tu vois pas que je suis pas comme d’habitude ? D’ailleurs j’ai même pas envie de t’embêter, tu vois un peu….ça doit être grave . Aller Sosso !

picture08.jpg <Ah oui ?? Je vais chercher le thermomètre et ensuite on verra si je dois vous conduire chez Madame Rvallou.

gailuron2.gif<il est parti comme une fusée le frérot, je sais pas pourquoi. Moi j’étais juste passé pour te dire bonjour et que tout va bien. Comprends pas, non comprends pas du tout…

….et pour un chat, s’il passe soudain sa vie à se cacher, si vous trouvez que sa gamelle est anormalement longue à se vider, qu’il néglige sa toilette, que sa litière est désertée, qu’il dort vraiment beaucoup ou encore se montre anormalement agité.

Pour savoir s’il a de la fièvre, tenez votre animal d’une main — en l’enveloppant dans une grosse serviette si c’est un chat pour éviter

tout risque de griffure —et le thermomètre de l’autre.  Enduisez son embout de vaseline, relevez la queue de l’animal et enfoncez le thermomètre dans son…anus, sur une longueur de 2 cm . C’est indolore, mais un peu désagréable aussi, c’est nettement plus facile si vous avez habitué votre animal à cette manipulation depuis son plus jeune âge !

La température normale d’un chien ou d’un miaou est légèrement supérieure à la nôtre: entre 28 et 39 ° C . Au-delà de 39,5 °C , la fièvre ne fait aucun doute et une visite rapide chez le vétérinaire s’impose. En attendant, ne donnez aucun traitement anti-fièvre à usage humain ( un seul comprimé de paracétamol peut tuer un chat), mais un traitement homéopathique de la fièvre comme Belladonna.

C’est quoi cette fièvre ?

Ce n’est pas la grippe A !  A l’heure où les médias n’en ont que pour cette infection, les vétérinaires avouent être submergés de consulations pour

chiens ou chats contaminés. Les infectiologues sont pourtant très clairs là-dessus: il n’y a aucun risque de transmission entre nos animaux et nous, pour la bonne raison que le virus de la grippe A est incapable d’infecter le chien ou le chat .

C’est peut-être une infection respiratoire : si le virus de la grippe A n’a aucune prise sur nos animaux, cela ne veut pas dire pour autant que tous

les virus de la sphère respiratoire les laissent de marbre. Si votre chien est récemment passé par la collectivité ( élevage, refuge, pension, exposition ) et qu’il n’était pas vacciné contre la toux du chenil- une erreur à vite corriger si vous envisagez un nouveau séjour en pension – il a pu contracter un virus parainfluenzae canin ou unebactérie Bordetella . Les deux provoquent une inflammation de la trachée et donc une toux impressionnante, encore appelée toux du chenil.

En homéopathie, Pulsatilla est utile dans tous les types de toux, mais chez un jeune chiot, les antibiotiques sont souvent incontournables, car le risque de surinfection est beaucoup plus élevé.

Si c’est un chat10.jpg qui est touché( yeux infectés, écoulement nasal, éternuements, etc.), voilà qui évoque plutôt un coryza. Le choix du traitement dépend vraiment des symptômes et de l’évolution de la maladie: au stade aigu et en cas de surinfection bactérienne, on peut difficilement se passer d’antibiotiques, mais en l’absence de surinfection ou pour renforcer le terrain du chat et l’aider à se débarrasser d’un coryza chronique, l’homéopathie est bien utile ( par exemple, Kalium bichromicum en cas d’écoulements purulents chroniques ou Allium cepa en cas de coryza avec éternuements et larmoiements abondants ).

Encore bien d’autres raisons : une déshydratation ( coup de chaleur ), une réaction à un vaccin, une infection autre que respiratoire ( cutanée,

urinaire, etc.) , un état inflammatoire…… Comme pour un humain, les raisons d’avoir de la fièvre ne manquent pas. Bien souvent, d’autres symptômes peuvent vous aiguiller, comme une plaie visible, un abcès au niveau d’une dent, une boiterie ou des gémissements signalant que l’animal souffre, etc. Le traitement est bien sûr celui de la cause.

À LIRE

dicoanimaux.jpg

Prix conseillé : EUR 18,50
Prix : EUR 17,58 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,92 (5%)

Habituellement expédié sous 1 à 4 semaines.
Expédié et vendu par Amazon.fr. Emballage cadeau disponible.

Dictionnaire d’homéopathie pour nos animaux de compagnie (Broché)

de Philippe de Wailly (Auteur)

dicoanimaux2.jpg Auteur : Anaïs Le Treguilly Date de saisie : 00/00/0000Genre : Nature, Animaux

Editeur : IPREDIS, Paris, France

Collection : Homéopathie, médecine de tous les jours

Prix : 18.00 € / 118.07 F

ISBN : 978-2-908502-42-8

GENCOD : 9782908502428

Publié dans NOS ZAMIS LES ZANIMAUX, S.O.S VETO.... | 1 Commentaire »

QUIZZ POUR GABY

Posté par eurekasophie le 19 décembre 2009

  PETIT QUIZZ DRÔLE POUR GABY …ET LES AUTRES

Q1. Le 14 Juillet existe-t-il en Tanzanie ?

tanzanie.gif

 
 
Q2. Combien de jours d’anniversaires a une personne qui a vécu 50 ans ?personnerockingchair.gif
 
 
 
 
 
Q3. Combien y a t-il de sept (7) entre 0 et 100 ?chiffre7.gif
 
 
 
 
 
Q4. Un homme peut-il se marier avec la soeur de sa veuve ?decochapeau3.jpg
 
 
 
Q5. Je divise 40 par un demi (1/2), je multiplie le tout par 2, et j’enlève 60. Combien me reste-t-il ?tabledemultiplicationpar21.png
 
 
 
 
 
 calendrierdecembre.jpgQ6. Certains mois de l’année comptent 31 jours. Combien en ont 28 ?
 
 
 
 
 
Q7. Il y a 10 prunes. Vous en prenez 4. Combien en avez-vous ?prunes.jpg
 
 
 
 
Q8. Votre médecin vous prescrit des cachets à prendre toutes les demi-heures. Il vous en donne 3. Durant combien de temps prendrez-vous avec ces 3 cachets ?donaldduck027.gif
 
 
 
 
Q9. Un esquimau possède 23 chiens de traîneau. Avant une expédition, une maladie les suprend, et tous meurent sauf 7. Combien en reste-il à l’esquimau pour tirer le traîneau ?
 
 
 
 
 
Q10. Combien d’animaux de chaque sexe Moïse emmena t-il sur son arche ?
 
 
 
 
Q11. Combien d’animaux arrivent à manger avec leur queue ?
 
 
 
 
Q12. Combien y a t-il de paires de chaussettes dans une vingtaine ?
 
 
 
 
 
Q13. Combien y a-t-il de ‘f’ dans la phrase : finished files are the result of years of scientific study combined with the experience of years ?
 
 
 
 
 
Q14. Quelle est la couleur d’une boîte noire d’avion de ligne civil ?
 
 
 
 
 
Q15. Combien de temps a duré la guerre de cent ans ?
 
 
 
 
 
Q16. De quel pays proviennent les groseilles chinoises ?
 
 
 
 
 
Q17. En quelle matière est fait un pinceau en poils de chameau ?
 
 
 
 
 
Q18. Quel est le prénom du roi George VI ?
 
 
 
 
 
Q19. Un Canard pond un oeuf toutes les 2 heures. Combien de temps va t-il prendre pour pondre 3 oeufs ?
 
 
 
 
 
Q20. Il faut 3 minutes pour cuire 1 oeuf à la coque. Combien de temps faut-il pour en cuire 2 ?
 
 
 
 
 
Q21. Vous entrez dans une pièce une allumette à la main. Il fait noir dans cette pièce et il n’y a pas d’électricité mais une bougie, une cuisinière à gaz et une lampe à pétrole. Qu’allumez-vous en premier ?
 
 
 
 
 
Q22. Vous mettez votre réveil à sonner à 9h du matin et vous vous couchez à 8h. Combien de temps pouvez-vous dormir ?
 
 
 
 
 
Q23. Un nénuphar, sur un étang, double de taille chaque jour. Au bout de 100 jours, il recouvre entièrement l’étang. En combien de jours en recouvre-t-il la moitié ?
 
 
 
 
 

 

 

Bonne chance Gaby yeuxgif003.gif 

                                                   Clique sur l’image

Publié dans JEUX A PIEGES | 22 Commentaires »

COMPRENDRE SON CHIEN

Posté par eurekasophie le 16 novembre 2009

chieninfos.gif 

 

Sujet: Comment les chiens communiquent-ils?

Les animaux n’ont pas accès au langage, et pourtant ils ont les outils nécessaires pour communiquer.

En tant que mammifère social (qui vit en groupe), le loup dispose de toute une palette de comportements orientés vers les échanges entre individus et donc, la survie du groupe grâce à sa cohésion. Les interactions sont fréquentes et variées (jeux, poursuites, simulations de combats…), et les alliances indispensables afin d’assurer l’apport de nourriture et la protection du territoire.
Aujourd’hui nos chiens domestiques sont libérés de bon nombre de ces contraintes : ils n’ont plus à chasser pour assurer leur subsistance et ils disposent d’un territoire pour eux tous seuls, la maison ou l’appartement dans lequel ils vivent. Cela ne les empêche pas d’avoir besoin de communiquer, même si l’objectif de cette communication ne correspond plus tout à fait au but premier.
La plupart du temps, nos chiens se retrouvent seuls face à une espèce différente de la leur (l’humain), et à laquelle ils ne comprennent parfois….. rien, ou pas grand chose.
Intéressons nous donc plus précisément à la communication entre les individus d’un groupe, aux outils dont chacun dispose pour se faire comprendre de ses congénères, et tenter de se faire comprendre des humains.

La méconnaissance des rituels de communication du chien peut amener les propriétaires à certaines erreurs.
On introduit un animal dans notre maison, on le fait vivre selon nos habitudes, et s’il n’arrive pas à s’adapter, il arrive qu’on le lui reproche (« après tout ce que j’ai fait pour toi ! »).
Pourtant, c’est souvent de notre responsabilité s’il ne se comporte pas comme on le souhaiterait. Si nous attendons de lui qu’il comprenne ce que l’on attend de lui sans avoir à le lui montrer, en supposant qu’il connaît les us et coutumes humains alors que c’est un chien, nous courrons à l’échec.
Il ne faut pas confondre « il refuse d’obéir », ou « il est têtu » avec « il ne comprend pas ». La nuance est énorme ! Notre façon de communiquer n’est pas toujours claire pour lui, puisque ce n’est pas la sienne. Le chien se retrouve alors coupable… de ne pas comprendre !
Notre compagnon n’a pas la possibilité d’apprendre tous nos modes de communication, et pourtant il fait des efforts. En revanche, nous pouvons tenter de le comprendre, essayer de nous comporter d’une façon qui sera compréhensible pour lui, comme nous apprenons à parler une langue étrangère.

Le chien « parle » avec son regard, mais aussi des postures, des attitudes corporelles, des vocalises, grognements ou aboiements, et des phéromones qui ont pour lui, et pour ses congénères, une signification.
- Lorsqu’il vous jette un regard fixe et grave parce que vous vous approchez de l’os qu’il grignote tranquillement, il est en train de vous lancer un avertissement afin de vous inciter à ne pas poursuivre votre avancée vers lui.
- Lorsqu’il pose sa tête sur vos genoux, c’est qu’il attend quelque chose de votre part.
- Lorsqu’il aboie, gémit ou hurle, il adopte une attitude à forte valeur communicative ! Pour l’interpréter, il faut la relier à la situation dans laquelle elle est apparue.
- Lorsque le chien s’arrête en promenade pour flairer les odeurs, il récolte un maximum de renseignements sur l’auteur de l’urine ou l’excrément, alors que celui ci n’est pas présent.

comportementchien1.jpg

Comment mieux comprendre son chien ?

Observez le en situation, lorsqu’il évolue avec d’autres chiens, d’autres animaux, et des humains. Interrogez vous sur la signification possible de telle ou telle attitude sans vous laisser aveugler par l’anthropomorphisme qui nous pousse à rechercher des similitudes avec notre propre système de fonctionnement, et si nécessaire, posez la question à un professionnel.
Les animaux utilisent intensément les rituels : ce sont toujours les même signaux qui génèrent les même réponses chez celui –de la même espèce- qui en est le destinataire. Ainsi lorsque l’un adopte une posture que les éthologistes ont nommé « appel au jeu » (pattes antérieures au sol, aboiements, battements de queue, petits sauts), il obtient forcément une réponse de son interlocuteur, que ce dernier réponde à la demande de jeu, qu’il l’ignore, ou qu’il la refuse. Refuser de communiquer est déjà une marque de communication !

 

chienquelboulet.jpg

Inadéquation des codes utilisés selon les espèces en présence

Il est amusant d’observer un chien qui essaie de jouer avec un chat : ils ne comprennent pas toujours, et pour cause, ils sont de deux espèces différentes qui ne parlent pas la même langue. On voit alors le chien faire tout son possible pour susciter le jeu chez le chat, qui hérisse le poil et s’enfuit.
Quelle que soit sa race, vous pourrez voir les même attitudes chez un chien équilibré et correctement socialisé, car il utilise le code de communication propre à l’espèce canine. Un chihuahua pourra jouer avec un caniche, mais pas forcément avec un terre neuve : la différence de taille et de poids n’étant pas toujours surmontable. Ce n’est pas le mode de communication qui est un handicap, mais bel et bien les lois de la physique…

Publié dans COMPORTEMENT DU CHIEN, NOS ZAMIS LES ZANIMAUX | 9 Commentaires »

VITE, UNE URGENCE !

Posté par eurekasophie le 8 octobre 2009

chiens00.gif 

 

chat.gifChien ou chat, ils n’ont pas forcément la notion du danger.chat.gif

Pour eux aussi, un accident est bien vite arrivé.

Alors, en cas de plaie, de choc, de brûlure, de malaise, etc…,

ON FAIT QUOI ?

chatspouranne.jpg

C’est plus facile si on a assisté à l’incident, car on sait tout de suite de quoi il s’agit et on ne perd pas de temps. Mais, bien souvent, notamment avec un

chat qui va où bon lui semble, on ne sait même pas qu’il a rencontré un problème. C’est pourquoi le moindre comportement anormal doit éveiller notre attention. Mieux vaut consulter pour  » rien  » que passer à côté d’une urgence…

chienbless.jpg

On n’a rien vu !

Si on retrouve son chien très agité, agressif ou au contraire prostré dans un coin— il refuse même de manger ou de venir à votre appel — ce peut être le signe qu’il souffre. Comme on ne sait pas ce qui lui est arrivé, on ne peut pas écarter une lésion grave et on doit consulter d’urgence. C’est encore plus compliqué avec un chat accidenté, car il se cherche volontiers un coin tranquille, où personne ne viendra le déranger. C’est donc le fait de ne pas le voir rentrer aux horaires habituels — alors qu’il ne découche jamais — qui doit nous alerter. Il faut donc tout mettre en oeuvre pour le retrouver et vite ….

Il a reçu un choc

Une collision entre un chien et un cycliste en herbe, ça arrive. Un chat qui tombe de son point de mire en dormant, aussi ! Si l’un ou l’autre se relève comme si de rien n’était, c’est la preuve qu’il n’y a pas de fracture, ni de lésion grave. Pour autant, la douleur pourrait se réveiller un peu plus tard. Aussi, pour limiter l’oedème et l’hématome, on donne vite Arnica 5 CH , 5 granules ou bien un complexe homéopathique à usage vétérinaire comme Traumasédyl ® par voie orale, à renouveler une heure plus tard. Enfin, s’il boite ou s’il a toujours mal, on le montre au vétérinaire.

feu204.gif

Il s’est brûlé

Gourmands, les chiens se font piéger en tentant d’attraper une grillade sur le barbecue. Curieux, les chats se font surtout avoir en marchant sur une plaque chauffante, lors de leur inspection de la cuisine. Dans tous les cas, il faut arroser la partie brûlée au jet d’eau froide pendant 15 minutes, montre en main, en maintenant le jet à environ 15 cm de la peau. Si on a un tube de Biafine ® ou d’Homéoplasmine ®, il faut en appliquer une couche épaisse à ce niveau ( par-dessus les poils ) et recouvrir d’une compresse imbibée d’un antiseptique transparent et sans alcool ( type Diaseptyl ®). On la fait tenir par une bande ( surtout pas trop serrée) et on file chez le véto pour lui montrer. C’est valable pour toute brûlure, même petite en apparence, car si on n’intervient pas, le risque de surinfection est grand.

Il s’est  » ouvert «  le coussinet

Un bout de verre, un coquillage tranchant et c’est la blessure. Les chiens sont les premières victimes, à fortiori s’ils sont lourds. Le plus simple est de remplir une bassine d’eau tiède et d’y tremper la patte blessée pendant au moins une minute, puis de frotter légèrement pour écvacuer les saletés, sauf s’il y a un morceau de verre fiché dans la plaie, auquel cas c’est une urgence vétérinaire. Ensuite, il faut désinfecter et essuyer avec une serviette propre avant de l’emmener chez le vétérinaire en vue d’un pansement ( indispensable le temps de la cicatrisation).

abeille03.gifIl s’est fait piquer par une guêpe

Comme les chats et les chiens ont tendance à les exciter, les guêpes, et parfois les abeilles, peuvent piquer. Si un dard est visible, on doit le retirer et si on a une pompe à venin ( type Aspivenin ®), vite s’en servir pour l’aspirer. Une fois le bouton désinfecté et une pommade au Calendula appliquée, on peut donner Aspis 5 CH , 5 granules toutes les dix minutes ( ça soulage). Attention, s’il respire mal car il a été piqué à la gorge, c’est une urgence vétérinaire.

Il s’est mordre par un serpent serpent0.gif

Les chiens peuvent être touchés, notamment à la babine ou à la patte. L’oedème est parfois impressionnant et en y regardant bien, on voit 2 points rouges. Une fois désinfecté avec un antiseptique sans alcool, il faut aspirer avec une pompe à venin, si besoin après avoir rasé les poils. Asperger le membre blessé à l’eau froide ou mettre une poche de glaçons pour ralentir la circulation sanguine et donc la diffusion du venin. Il n’y a plus qu’à porter son chien jusqu’à la voiture ou, s’il est trop lourd, à le faire marcher tout doucement et l’amener chez le vétérinaire. En attendant, on peut lui donner Vipéra Redi 5 CH , à raison de 5 granules, pour réduire l’oedème.

soleil00.gif

Il est victime d’un coup de chaleur

Les chiens y sont particulièrement sensibles et 15 minutes dans une voiture au soleil, en été, ça peut les tuer. Il faut vite le mettre dans un lieu sombre et frais. Humidifier son corps petit à petit, en commençant par le cou et la tête. Puis l’envelopper dans une serviette humide. Lui donner un peu à boire s’il tient debout et, dans tous les cas, l’amener d’urgence chez le vétérinaire afin qu’il soit réhydraté par perfusion.

Il est inconscient

S’il ne répond pas lorsqu’on l’appelle et ne réagit pas au toucher, c’est qu’il a perdu connaissance. Afin qu’il ne soit pas gêné pour respirer, on doit le tourner délicatement sur le côté droit ( mais sans le déplacer, sauf danger imminent comme un incendie ) et l’allonger en plaçant sa tête en extension dans le prolongement du corps. On doit retirer tout ce qui pourrait le gêner : collier, harnais, etc. et entrouvrir sa gueule, puis tirer légèrement sur sa langue car ce geste va stimuler sa respiration. Même s’il se remet sur pattes, l’avis d’un vétérinaire est incontournable pour comprendre ce qu’il s’est passé.

 

Publié dans NOS ZAMIS LES ZANIMAUX, S.O.S VETO.... | 2 Commentaires »

Ca te chatouille ou ça te gratouille ?

Posté par eurekasophie le 5 octobre 2009

chieninfos.gif

chienquisegratte2.gifchiencroixrouge.gifchienquisegratte2.gif

Beaucoup de raisons expliquent pourquoi les chiens se grattent le museau

Les chiens se grattent le museau pour une foule de raisons, qu’il s’agisse de problèmes de comportement ou de santé. Toutefois, sans information supplémentaire et sans examen du museau, il est difficile de déterminer la cause précise. Si le chien se gratte quand il joue, qu’il mâche un jouet ou après un repas et qu’il n’y a pas d’autre symptôme ni de changement dans la région faciale, le problème peut être comportemental et sans conséquence. Ainsi, après leur repas, beaucoup de chiens se servent de la moquette comme d’une serviette de table, au grand désespoir de leur maître.

Il faut examiner le museau du chien et y rechercher les signes d’abrasion, de croûte, de perte de poils, de changement de la coloration de la peau ou d’odeur. La présence de l’un de ces signes d’un problème cutané peut être symptomatique. L’animal peut être infesté par des parasites, comme dans le cas de la gale, ou être atteint d’une affection cutanée ou du système immunitaire. Un chien qui éternue ou dont le nez coule quand il se gratte peut avoir un problème nasal ou de sinus.

Enfin, il ne faut pas oublier d’examiner les dents de l’animal. Les maladies des gencives et des dents sont courantes chez les animaux et l’inconfort qu’elles causent se manifeste souvent par le grattage et le frottement du museau. Pour en avoir le cœur net, il suffit de soulever les lèvres du chien et d’examiner ses gencives pour voir si elles sont rouges ou s’il y a accumulation de tartre ou de plaque sur les dents (on voit alors des taches brunâtres sur la surface des dents ou près des gencives, surtout sur les molaires). Si l’examen révèle la présence de l’un de ces problèmes, une maladie dentaire peut être la cause du grattage et elle doit être soignée.

En fin de compte, quand un chien se gratte et se frotte le museau, il faut faire un examen de l’animal pour déterminer la cause de son comportement. Si certains des symptômes décrits ci-dessus accompagnent le grattage ou le frottement, il est préférable de faire examiner l’animal sans tarder par un vétérinaire, car les troubles de la santé sont beaucoup plus faciles à traiter dès les premiers symptômes que lorsqu’ils ont eu le temps de s’aggraver.

Publié dans COMPORTEMENT DU CHIEN, NOS ZAMIS LES ZANIMAUX | 9 Commentaires »

ON LE ( LA ) FAIT STERILISER …

Posté par eurekasophie le 18 septembre 2009

chien0.gif 

 

 

OU PAS ?

chiennequiallaite.jpg

Avoir des petits, ce n’est pas nécessaire à son équilibre psychique, comme on

l’entend souvent dire. Et, chez la femelle, une stérilisation avant la

puberté peut même lui éviter des maladies graves !

Alors forcément, ça mérite réflexion…..

Demandez à un français s’il accepte de castrer son chat ou son chien et d’office, il répond que non ! Les Américains, qui préfèrent parler de

 » neutralisation » , ne donnent pas dans l’anthropomorphisme. Chien ou chienne, chat ou chatte, la très grande majorité de ce petit monde y est opéré. Or, depuis que la stérilisation s’est généralisée Outre-Atlantique, les cancers des mamelles chez la chienne et la chatte ont quasiment disparu. Quant aux animaux abandonnés pour cause de portée non désirée, ils ont aussi cessé d’alimenter leurs refuges. Autant d’arguments en faveur de la stérilisation qui ne peuvent laisser insensibles les amoureux des animaux, même s’il est vrai que le premier réflexe serait de laisser faire la nature.

chatsgroupe.gifDANS LA GENTE FELINE chatsgroupe.gif

 

decopunaise3.gif Chez la chatte :

A moins d’avoir une chatte que vous destinez à la reproduction, par exemple, parce qu’il n’y a plus beaucoup de spécimens de sa race et que vous souhaitez préserver la biodiversité, la question question de la stéréliser ou pas ne devrait plus se poser. En effet, les avantages sont multiples. Déjà, si votre chatte a accès à l’extérieur, vous allez l’empêcher d’avoir des chatons non désirés. Vous allez aussi protéger votre chatte des métrites ( infections utérines graves ) , des tumeurs mammaires et même augmenter son espérance de vie, puisqu’un chat — mâle ou femelle— a moins de risque de s’éloigner de chez vous, une fois stérilisé. Enfin, vous allez vous assurer une certaine tranquillité, car il faut bien avouer que le défilé de chats prêts à se battre au beau milieu de la nuit pour votre dulcinée n’a rien d’une valse de Strauss !

La stérélisation d’une chatte consiste à lui retirer ses ovaires sous anesthésie générale. Pour prévenir les risques infectieux, le vétérinaire donne des antibiotiques avant l’intervention et parfois dans les jours qui suivent. Le plus souvent, il est possible de la récupérer dans la demi-journée : ayez le réflexe Arnica ( 3 granules en 4 CH , 3 fois par jour pendant 24 heures ) , vous faciliterez d’autant la cicatrisation ! Ensuite, il suffit de la garder chez vous, avec interdiction formelle de sortir pendant au moins 48 heures. Comptez de 100 à 180 € pour l’intervention. Les dispensaires des SPA proposent cette opération à moindre coût pour les personnes à revenus modestes.

decopunaise3.gif Chez le chat :

L’espérance de vie d’un chat non stérilisé étant trois fois moindre que celle d’un chat castré ( du fait des risques d’accidents de la voie publique, de bagarres, etc.), le stériliser est un bon moyen de le protéger. L’intervention est encore plus simple que pour la femelle: les testicules sont retirés après incision au niveau du scrotum. Là encore, pensez à l’Arnica dans les suites de l’opération. Il n’y a qu’à le laisser 48 heures au calme et le tour est joué. Comptez de 60 à 120 € pour l’intervention.

chiens5.jpgVERSION CANINE chiens5.jpg

decopunaise3.gifChez la chienne :

Comme pour la chatte, le but de l’opération est d’éviter que votre chienne ne fasse des tumeurs mammaires et des métrites quelques années plus tard, deux causes fréquentes de décès prématuré, de limiter les risques de grossesse nerveuse et d’éviter certaines nuisances, comme les pertes de sang et surtout, une meute de chiens à ses trousses! Seul bémol : de toutes les stérilisations, c’est la plus complexe. D’où l’intérêt d’une bonne préparation homéopathique. Donnez-lui le matin même de l’opération : Arnica 9 CH ( 1 dose ) . L’intervention dure environ 1 heure et le vétérinaire prescrit des antalgiques par voie orale, à donner pendant les 4-5 jours qui suivent. De votre côté , rajoutez Pyrogenium 9 CH ( 1 dose ) juste le soir de l’intervention pour prévenir aussi l’infection. Ensuite, pendant 10 jours, il faut vraiment tenir votre chienne au calme: seules les promenades hygiéniques, en laisse courte, sont autorisées. C’est important pour éviter que la suture ne lâche. Si vraiment votre jeune chienne ne tient pas en place, n’hésitez pas à lui donner un calmant homéopathique comme PVB Sédatif Nerveux ® ou Nervosyl ®. Le coût de l’opération est de 300 à 450 €. Cela peut sembler élevé, mais comme il n’y a pas de risque ultérieur de tumeurs mammaires et pas de risque de métrite en cas de stérilisation précoce, cela revient finalement moins cher, à long terme, que de ne rien faire.

decopunaise3.gif Chez le chien :

Finalement, c’est le seul pour qui une stérélisation avant l’âge adulte est sans intérêt pour la santé. Elle n’a pas non plus d’utilité dans la régulation des portées, car votre chien n’est pas censé vagabonder. Il n’y a donc pas lieu de l’opérer, sauf cas particulier où vous possédez une femelle que vous destinez à la reproduction, mais avec un autre que lui ! Pour les quelques chiens stérilisés, l’intervention repose sur une incision le long du pénis en avant du scrotum, afin de faire sortir les testicules. Les suites sont simples ( surtout avec Arnica ), comme pour les chats. Comptez entre 200 et 300 €.

LE TRAITEMENT HORMONAL,

 LA PIRE DES SOLUTIONS !

Il existe bien des comprimés ou des piqûres à base d’hormones progestatives, pour chiennes et chattes, mais leurs performances n’ont rien à voir avec la pilule utilisée par des millions de femmes ! Déjà avec un comprimé, le risque est grand que votre animal aille le recracher quelques mètres plus loin. Et comme comprimés et piqûres se donnent à des périodes bien précises de l’année ( à calculer en fonction de ses dernières chaleurs ), bon nombre de propriétaires y perdent leur latin. Enfin, la pilule semble augmenter les risques de diabète, d’infection graves de l’utérus et de tumeurs mammaires. Pire: si vous en donnez à une femelle gestante, vous mettez carrément sa vie en danger. Pour toutes ces raisons, la contraception orale ne doit vraiment être utilisée que comme solution de dépannage.

Publié dans NOS ZAMIS LES ZANIMAUX, On le ( la ) fait steriliser ? | 6 Commentaires »

LES PLANTES ET LEURS SYNONYMES

Posté par eurekasophie le 17 septembre 2009

dimanche11.pngaromatiques.jpgcigale.jpg

 

 

 

 

Cette page est consacrée aux plantes décritent ou non dans:

 » Mon répertoire des plantes les moins usitées  »

Car toutes ou presque ont un ou plusieurs synonymes et il est intéressant

de vous les faire connaître.

mauve11.jpgcyclamen2.jpgaubepin22.jpg

  • Absinthe
  • Absinthe de mer : Syn : Armoise de Lloyd
  • Acacia : Syn: Robinier faux-acacia
  • Ache des marais : Syn :  Céleri sauvage, Céleri odorant, Ache des marais
  • Ache noueuse
  • Ache odorante : Syn: Céleri sauvage, Céleri odorant, Ache des marais
  • Achillée
  • Achillée millefeuille : Syn:  Millefeuille, Herbe au charpentier, Herbe aux coupures, Saigne-nez
  • Achillée sternutatoire : Syn: Herbe à éternuer, Ptarmique
  • Aconit napel : Syn: Casque de Jupiter, Herbe de Saint Jean, Capuchon des moines
  • Aconit tue-loup : Syn:Herbe-aux-loups, Coqueluchon jaune
  • Adénostyle à feuilles d’alliaire : Syn:Adénostyle à tête blanche
  • Adénostyle à tête blanche
  • Adonis du printemps
  • Adoxe : Syn: Adoxe musquée, Herbe musquée
  • Adoxe musquée
  • Agrostis
  • Agrostis stolonifère
  • Aigremoine : Syn: Aigremoine eupatoire, Eupatoire, Herbe de saint-Guillaume, Francormier
  • Aigremoine eupatoire
  • Aiguille de berger : Syn: Scandix peigne-de_Vénus, Aiguille de berger
  • Ail des bois : Syn: Ail des bois, Alliaire
  • Ail des ours 
  • Ail des vignes
  • Ail de cerf : Syn: Ail de cerf, Herbe aux 7 chemises, Ail serpentin
  • Ail rose
  • Ail serpentin : Syn: Ail de cerf, Herbe aux 7 chemises, Ail serpentin
  • Ail victorial : Syn: Ail de cerf, Herbe aux 7 chemises, Ail serpentin
  • Airelle : Syn: Brimbelle, Airelle, Raisin des bois, Bluet, Arbrêtier
  • Airelle à fruits rouges : Syn :Airelle vigne du mont Ida, Airelle à fruits rouges
  • Airelle rouge
  • Airelle vigne du mont Ida
  • Ajonc : Syn: Ajonc d’europe
  • Ajonc de Le Gall :Syn : Ajonc d’europe
  • Ajonc d’europe
  • Ajonc nain
  • Alchemille des Alpes
  • Alchémille des champs : Syn: Perce-pierre
  • Alchémille vulgaire : Syn: Manteau de Notre-Dame, Herbe à vache, Porte-rosée
  • Alibour : Syn : Cyclamen commun, Cyclamen rouge-pourpre, Marron de cochon, Pain de pourceau, Rave de terre, Rochelaine, Coquette, Alibour
  • Alisier blanc
  • Alisier torminal
  • Alkékenge : Syn: Amour en cage, Cage d’amour, Coqueret du Pérou, Pommier d’amour, Physalis
  • Alléluia : Syn: Oxalis petite oseille, Pain de coucou, Herbes aux coucous, Surelle, Alléluia, Petite oseille, Vinaigrette
  • Alliaire : Syn : Ail des bois, Alliaire
  • Alliaire officinale : Syn : Herbe à l’ail, Herbe sans pareille
  • Allier : Syn: Alisier blanc
  • Alsine à feuilles ténues: Syn:  Minuartie à feuilles ténues, Minuartie hybride, Sabline à feuilles étroites
  • Alysson à calice persistant
  • Alysson maritime : Syn : Blanquette, Corbeille d’argent, Lobulaire maritime
  • Amandier
  • Amarante réfléchie
  • Ammophile des sables : Syn :  Roseau des sables, Gourbet, Ammophile des sables
  • Amourette : Syn : Muguet de mai, Muguet des bois, Clochette des bois, Amourette, Lis de mai, Reine des bois
  • Amourette : Syn : Brize intermédiaire
  • Amour en cage : Syn : Amour en cage, Cage d’amour, Coqueret du Pérou, Pommier d’amour, Physalis
  • Ancolie commune
  • Andromède : Syn: Andromède à feuilles de Polium
  • Andromède à feuilles de Polium
  • Androsace des Alpes : Syn: Androsace des glaciers
  • Androsace des glaciers
  • Anémone couronnée
  • Anémone des Alpes: Syn:  Androsace des glaciers
  • Anémone des bois
  • Anémone des bois : Syn: Anémone des bois, Coqueret blanc, Fleur de Pâques, Anémone sanguinaire, Grenouillette blanche
  • Anémone du printemps
  • Anémone fausse-renoncule
  • Anémone hépatique : Syn: Hépatique à trois lobes, Hépatique, Herbe de la trinité
  • Anémone pulsatille : Syn: Pulsatille des Alpes, Anémone des Alpes
  • Anémone sanguinaire : Syn:  Anémone des bois, Coqueret blanc, Fleur de Pâques, Anémone sanguinaire, Grenouillette blanche
  • Anémone Sylvie : Syn: Anémone des bois, Coqueret blanc, Fleur de Pâques, Anémone sanguinaire, Grenouillette blanche
  • Aneth fenouil : Syn: Fenouil, Aneth fenouil, Anis doux, Anis de France
  • Angélique : Syn :  Angélique des bois, Angélique sauvage, Herbe aux anges, Faux panais, Herbe à la fièvre, Impératoire sauvage
  • Angélique des bois
  • Angélique sauvage
  • Anis de France : Syn: Fenouil, Aneth fenouil, Anis doux, Anis de France
  • Anis doux : Syn: Fenouil, Aneth fenouil, Anis doux, Anis de France
  • Ansérine : Syn: Ansérine, Poule grasse, Patte d’oie
  • Antenet : Syn: Laurier-rose des Alpes, Rosage ferrugineux, Antenet, Romarin sauvage, Résenit, Bois-rouge
  • Antennaire dioïque : Syn: Antennaire dioïque, Pied de chat, Gnaphale dioïque
  • Anthémis des champs : Syn: Fausse camomille
  • Anthrisque commun : Syn: Persil sauvage
  • Anthrisque des bois : Syn : Cerfeuille sauvage, Anthrisque sauvage, Anthrisque des bois, Persil d’âne
  • Anthrisque sauvage
  • Anthyllide des montagnes
  • Anthyllide vulnéraire : Syn: Vulnéraire, Triolet jaune
  • Aphyllanthe de Montpellier
  • Arabette des dames : Syn: Arabette de Thalius
  • Arabette de thalius : Syn : Arabette des dames
  • Araujia sericifera
  • Arbrêtier : Syn: Brimbelle, Airelle, Raisin des bois, Bluet, Arbrêtier
  • Arbre aux papillons : Syn: Buddleia
  • Arbre aux quarante écus : Syn: Ginkgo biloba
  • Arbre de Judée
  • Archangélique : Syn: Lamier blanc, Ortie blanche, Marachemin, Lamion, Archangélique
  • Argentine : Syn: Potentille des oies, Argentine, Bec d’oie
  • Argentine dorée : Syn: Argentine dorée, Herbe argentée
  • Argousier : Syn: Hippophaé
  • Aristoloche
  • Arméria marine : Syn: Jonc marin, Oeillet marin, Gazon d’Olympe, Arméria marine
  • Armérie des Alpes : Syn: Statice des Alpes, Gazon d’espagne
  • Armérie maritime : Syn: Jonc marin, Oeillet marin, Gazon d’Olympe, Arméria marine
  • Armoise commune : Syn: Artémise, Herbe de la saint-Jean, Herbe de la saint-Pierre
  • Armoise de Lloyd : Syn: Absinthe de mer
  • Arnica : Syn: Arnica des montagnes
  • Arnica des montagnes : Syn: Arnique à racines noueuses, Herbe aux chamois
  • Arnique à racines noueuses : Syn: Doronic à grandes fleurs
  • Arrête-boeuf : Syn:  Bugrane rampante, Arrête-boeuf
  • Arroche couchée : Syn : Arroche couchée, Traînasse
  • Arroche du littoral
  • Arroche étalée
  • Arroche faux pourpier : Syn :  Blanquette, Faux pourpier, Obione pourpier, Pourpier de mer, Arroche pourpier
  • Arroche hastée: Syn : Arroche couchée, Traînasse
  • Arroche pourpier: Syn : Blanquette, Faux pourpier, Obione pourpier, Pourpier de mer, Arroche pourpier
  • Artémise : Syn: Artémise, Herbe de la saint-Jean, Herbe de la saint-Pierre
  • Artichaut sauvage: Syn:  Joubarbe commune, Artichaut sauvage, Herbe aux cors
  • Arum tacheté: Syn :  Gouet, Pied de veau, Chandelle
  • Asperge couchée : Syn : Asperge de mer, Asperge littorale, Asperge des dunes
  • Asperge des dunes
  • Asperge de mer
  • Asperge littorale
  • Asperge officinale : Syn: Asparagus officinalis
  • Aspérule des chiens : Syn: Herbe à l’esquinancie
  • Aspérule odorante : Syn : Aspérule odorante, Gaillet odorant, Belle-étoile, Muguet des dames, Reine des bois
  • Asphodèle blanc : Syn: Bâton royal, Poireau de chien
  • Asplénium officinal : Syn: Fausse capillaire, Capillaire
  • Asplénium rue-des-murailles
  • Aster des Alpes: Syn:  Aster des montagnes, Reine marguerite des Alpes
  • Aster des montagnes : Syn: Aster des montagnes, Reine marguerite des Alpes
  • Aster maritime
  • Astragale à feuilles de réglisse : Syn: Astragale à feuilles de réglisse, Réglisse des bois
  • Astragale-pois-chiche
  • Atropis maritime : Syn: Glycérie maritime, Atropis maritime
  • Aubépine à deux styles : Syn: Aubépine à deux styles, Epine blanche, Epine de mai
  • Aubépine à un style : Syn: Aubépine monogyne
  • Aubépine épineuse: Syn:  Aubépine à deux styles, Epine blanche, Epine de mai
  • Aubépine monogyne
  • Aulne glutineux
  • Avoine élevée
  • asticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gif

     

  • Babiou : Syn :Pavot des champs, Pavot sauvage, Ponceau, Poinot, Babiou, Graousselle
  • Baguenaudier
  • Balsamine à petites fleurs
  • Balsamine des bois : Syn : Ne-me-touchez-pas, Balsamine des bois
  • Balsamine géante
  • Barbarée commune
  • Barbe de bouc
  • Barbe de bouc : Syn :Barbe de bouc, Barbouzet, Salsifis bâtard
  • Barbe de capucin : Syn :Chicon, Barbe de capucin, Ecoubelle bleue
  • Barbe de chèvre : Syn :Spirée ulmaire, Ulmaire, Barbe de chèvre, Herbe aux abeilles, Ormaire
  • Barbe de Jupiter : Syn :Genthrane rouge, Lilas d’Espagne, Barbe de Jupiter
  • Barbe du bon Dieu : Syn :Barbe de bouc
  • Barbotine : Syn :Tanaisie commune, Herbe au coq, Sent-bon, Herbe amère, Barbotine, Herbe de Sainte-Marie
  • Barbouzet : Syn :Barbe de bouc, Barbouzet, Salsifis bâtard
  • Bardane à petites têtes
  • Barlia robertiana
  • Baromètre : Syn :Carline acaule, Chardon argenté, Baromètre du berger, Carline, Cardalène
  • Baromètre du berger : Syn :Carline acaule, Chardon argenté, Baromètre du berger, Carline, Cardalène
  • Bartsie des Alpes : Syn :Cocrète violette
  • Basilic
  • Bassinet: Syn:  Bassinet, Rampant, Grenouillette, Herbe à la tire-goutte, Tramasse
  • Bâton royal : Syn :Bâton royal, Poireau de chien
  • Baume d’eau : Syn : Menthe blanche, Baume d’eau
  • Beaume : Syn :Menthe sauvage, Beaume, Herbe du mort, Menthe crépue
  • Bec de cigogne : Syn :Erodium à feuilles de ciguë, Bec de cigogne, Bec de héron, Erodium commun, Fourchette
  • Bec de grue : Syn : Fourchette du diable, Bec de grue, Herbe rouge, Epingles de la Vierge
  • Bec-de-grue : Syn :Erodium à feuilles de ciguë, Bec de cigogne, Bec de héron, Erodium commun, Fourchette
  • Bec-de-grue mou : Syn :Géranium mou, Bec-de-grue mou
  • Bec de héron : Syn :Erodium à feuilles de ciguë, Bec de cigogne, Bec de héron, Erodium commun, Fourchette
  • Bec d’oie : Syn :Potentille des oies, Argentine, Bec d’oie
  • Bec d’oiseaux : Syn : Fumeterre officinale, Fiel de terre, Fleur de terre, Herbe aux mariages, Bec d’oiseaux, Soupe au vin
  • Belladone : Syn :vient de l’italien  » bella donna « , c’est-à-dire belle femme  » car les femmes du temps jadis l’employaient pour se farder et conserver ainsi une belle peau.
  • Belle-étoile : Syn :Aspérule odorante, Gaillet odorant, Belle-étoile, Muguet des dames
  • Benjoin : Syn :Benjoin, Impératoire, Benjoin français
  • Benjoin français : Syn :Benjoin, Impératoire, Benjoin français
  • Benoîte commune : Syn :Benoîte des villes, Herbe de Saint Benoît, Herbe à la fièvre, Vraie benoîte
  • Benoîte des montagnes : Syn :Benoîte rampante
  • Benoîte des rives : Syn :Benoîte des ruisseaux
  • Benoîte des ruisseaux : Syn : Benoîte des ruisseaux
  • Benoîte des villes : Syn :Benoîte des villes, Herbe de Saint Benoît, Herbe à la fièvre, Vraie benoîte
  • Benoîte rampante : Syn : Benoîte rampante
  • Berce du Caucase : Syn :Berce du Caucase
  • Berce spondyle : Syn :Grande berce commune, Patte-d’ours, Grande berce, Berce spondyle, Blancursine, Faux panais, Panais de vache
  • Bergère : Syn :Pervenche à petites fleurs, Herbe des sorciers, Violette des serpents, Provence, Bergère
  • Bétoine : le nom vient du nom latin Betonica.
  • Betterave sauvage  : Syn :Betterave sauvage
  • Betterave sauvage 
  • Bette maritime  : Syn : Betterave sauvage
  • Blanchette  : Syn :Blanchette, Suéda maritime
  • Blancursine  : Syn : Grande berce commune, Patte-d’ours, Grande berce, Berce spondyle, Blancursine, Faux panais, Panais de vache
  • Blanquette  : Syn :Blanquette, Faux pourpier, Obione pourpier, Pourpier de mer, Arroche pourpier
  • Blanquette  : Syn :Blanquette, Corbeille d’argent, Lobulaire maritime
  • Blechnum en épi 
  • Bleuet des champs  : Syn :Casse lunettes
  • Bleuet des montagnes  : Syn :Bleuet vivace, Bleuet des montagnes
  • Bleuet vivace  : Syn :Bleuet vivace, Bleuet des montagnes
  • Bluet  : Syn :Brimbelle, Airelle, Raisin des bois, Bluet, Arbrêtier
  • Bois de poule  : Syn :Bois de poule
  • Bois-gentil  : Syn :Mézéréon, Joli-bois, Bois-gentil, Daphné mézéréon, Daphné morillon
  • Bois-joli 
  • Bois-rouge  : Syn :Laurier-rose des Alpes, Rosage ferrugineux, Antenet, Romarin sauvage, Résenit, Bois-rouge
  • Bonhomme  : Syn :Marrube blanc, Bonhomme, Herbe vierge, Marrochemin, Marinchin
  • Bonhomme  : Syn :Bouillon blanc, Molène bouillon blanc, Bonhomme, Cierge de Notre-Dame, Herbe de Saint-Fiacre, Faux phlomis,
  • Boucage saxifrage  : Syn :Petit boucage
  • Bouillon blanc  : Syn :Bouillon blanc, Molène bouillon blanc, Bonhomme, Cierge de Notre-Dame, Herbe de Saint-Fiacre, Faux phlomis,
  • Bouillon noir  : Syn :Bouillon noir
  • Bouleau 
  • Bouleau nain 
  • Bouleau pubescent 
  • Bouleau verruqueux 
  • Boule d’or  : Syn :Trolle d’europe, Boule d’or, Trolle de montagne, Trolle globuleux, Renoncule de montagne
  • Bouquet de Notre-Dame  : Syn :Gentiane de printemps, Gentiane céleste, Bouquet de Notre-Dame
  • Bourdaine 
  • Bourrache officinale  la bourrache tire son nom de l’arabe « abu rache » signifiant « père de la sueur » du fait de ses propriétés sudorifiques
  • Boursette  : Syn : Doucette, Boursette, Mâche à carène
  • Bourse à pasteur  : Syn :Capselle bourse-à-pasteur, Bourse de capucin
  • Bourse de capucin  : Syn : Capselle bourse-à-pasteur, Bourse de capucin
  • Bouton de bachelier  : Syn :Lychnide blanc, Bouton de bachelier, Lampette, Robinet, Floquet
  • Bouton d’or  : Syn :Renoncule, Renoncule âcre
  • Bouton d’or  : Syn :Bouton d’or
  • Brachypode penné 
  • Branc-ursine  : Syn : Grande berce commune, Patte-d’ours, Grande berce, Berce spondyle, Blancursine, Faux panais, Panais de vache
  • Brande  : Syn : Brande, Sarothamne à balais
  • Brande  : Syn :Fausse bruyère, Bruyère commune, Callune vulgaire, Callune fausse-bruyère, Brande
  • Brimbelle  : Syn :Brimbelle, Airelle, Raisin des bois, Bluet, Arbrêtier
  • Brize intermediaire  : Syn : Amourette
  • Brome hordéacé  : Syn :Brome mollet
  • Brome mollet 
  • Brunelle  : Syn :Brunelle commune, Brunelle vulgaire, Brunette, Chardonnière
  • Brunelle commune  : Syn :Brunelle commune, Brunelle vulgaire, Brunette, Chardonnière
  • Brunelle vulgaire  : Syn :Brunelle commune, Brunelle vulgaire, Brunette, Chardonnière
  • Brunette  : Syn : Brunelle commune, Brunelle vulgaire, Brunette, Chardonnière
  • Bruyère à 4 angles 
  • Bruyère cendrée 
  • Bruyère commune  : Syn : Fausse bruyère, Bruyère commune, Callune vulgaire, Callune fausse-bruyère, Brande
  • Bruyère couleur de chair  : Syn :Bruyère couleur de chair
  • Bruyère de mer  : Syn :Bruyère marine, Bruyère de mer
  • Bruyère incarnate  : Syn :Bruyère couleur de chair
  • Bruyère marine  : Syn :Bruyère marine, Bruyère de mer
  • Bryone dioïque  : Syn :Rave de serpent, Navet du diable, Couleuvrée, Fausse coloquinte
  • Buddleia  : Syn :Arbre aux papillons
  • Bugle de Genève 
  • Bugle en pyramide 
  • Bugle jaune  : Syn : Bugle petit-pin
  • Bugle petit-pin 
  • Bugle pyramidal  : Syn :Bugle en pyramide
  • Bugle rampant  : Syn :Petite consoude, Herbe de Saint-Laurent, Serragine, Consire
  • Buglosse  : Syn :Lycopsys des champs, Buglosse
  • Buglosse officinale 
  • Bugrane  : Syn :Ononis collant, Bugrane
  • Bugrane épineuse  : Syn : Bugrane épineuse
  • Bugrane rampante  : Syn : Bugrane rampante, Arrête-boeuf
  • Buis 
  • Buplèvre des haies  : Syn :Buplèvre en faux
  • Buplèvre en faux 
  • Buplèvre étoilé 
  • Busserole  : Syn :Raisin d’ours, Faux Buis, Petit Buis
  • Butome  : Syn :Jonc fleuri
  • asticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gif

     

  • Cabaret des oiseaux : Syn : Cabaret des oiseaux, Chardon à foulon, Cardère sauvage, Cardère commune, Peignerolle, Laitue aux ânes, Chardon à moulin, Verge à pasteur
  • Cage d’amour : Syn :Amour en cage, Cage d’amour, Coqueret du Pérou, Pommier d’amour, Physalis
  • Caille-lait : Syn :Caille-lait, Crois de saint-André, Herbe à miel, Eperonnelle
  • Caille-lait : Syn :Gratteron, Caille-lait, Rièble
  • Caille-lait blanc : Syn :Gaillet blanc, Caille-lait blanc
  • Caille-lait jaune : Syn : Gaillet jaune
  • Cakilier : Syn :Cakilier
  • Calament acinos
  • Calament des Alpes : Syn :Sariette des Alpes, Thym des Alpes
  • Calament vulgaire
  • Callune : Syn :Fausse bruyère, Bruyère commune, Callune vulgaire, Callune fausse-bruyère, Brande
  • Callune fausse-bruyère
  • Callune vulgaire
  • Caltha : Syn :Populage des marais, Souci d’eau, Caltha des marais
  • Caltha des marais : Syn :Populage des marais, Souci d’eau, Caltha des marais
  • Camarine
  • Camérisier : Syn :Camerisier à balai, Camérisier
  • Camerisier à balai
  • Camomille allemande : Syn :Matricaire camomille, Petite camomille, Camomille allemande, Camomille sauvage
  • Camomille matricaire : Syn :Matricaire camomille, Petite camomille, Camomille allemande, Camomille sauvage
  • Camomille moyenne
  • Camomille romaine
  • Camomille sauvage : Syn :Matricaire camomille, Petite camomille, Camomille allemande, Camomille sauvage
  • Camomille sauvage : Syn :Matricaire inodore
  • Campanule agglomérée : Syn :Campanule à fleurs en tête
  • Campanule à feuilles de pêcher
  • Campanule à feuilles rondes : Syn : Clochette
  • Campanule à fleurs en tête
  • Campanule à larges feuilles
  • Campanule barbue
  • Campanule étalée
  • Campanule gantelée
  • Campanule raiponce : Syn :Raiponce
  • Canepetière : Syn :Typha, Masse d’eau, Quenouille, Canepetière, Queue de renard, Matelasse
  • Cannabine : Syn :Eupatoire, Eupatoire chanvrine, Chanvrine, Herbe de Sainte-Cunégonde, Cannabine, Pantagruélion aquatique
  • Canneberge
  • Caperon : Syn :Fraisier commun, Caperon
  • Capillaire
  • Capillaire : Syn : Fausse capillaire, Capillaire
  • Capselle bourse-à-pasteur : Syn :Capselle bourse-à-pasteur, Bourse de capucin
  • Capuchon des moines : Syn :Casque de Jupiter, Herbe de Saint Jean, Capuchon des moines
  • Caquenlit : Syn :Foirollme, Ramberge, Caquenlit
  • Cardalène : Syn :Carline acaule, Chardon argenté, Baromètre du berger, Carline, Cardalène
  • Cardamine des près : Syn :Cressonnette, Cresson des prés, Cresson élégant
  • Cardamine hérissée :
  • Cardère commune : Syn :Cabaret des oiseaux, Chardon à foulon, Cardère sauvage, Cardère commune, Peignerolle, Laitue aux ânes, Chardon à moulin, Verge à pasteur
  • Cardère sauvage : Syn :Cabaret des oiseaux, Chardon à foulon, Cardère sauvage, Cardère commune, Peignerolle, Laitue aux ânes, Chardon à moulin, Verge à pasteur
  • Cardère sylvestre : Syn :Cabaret des oiseaux, Chardon à foulon, Cardère sauvage, Cardère commune, Peignerolle, Laitue aux ânes, Chardon à moulin, Verge à pasteur
  • Carex des sables : Syn :Salsepareille d’Allemagne, Carosse, Carex des sables, Salsepareille des pauvres
  • Carex étendu : Syn :Laîche étiré, Carex étendu, Laîche des eaux saumâtres
  • Carex leporina
  • Carex ovalis : Syn :Carex leporina
  • Carline : Syn :Carline acaule, Chardon argenté, Baromètre du berger, Carline, Cardalène
  • Carline acaule : Syn :Carline acaule, Chardon argenté, Baromètre du berger, Carline, Cardalène
  • Carline commune : Syn :Chardon doré
  • Carosse : Syn :Salsepareille d’Allemagne, Carosse, Carex des sables, Salsepareille des pauvres
  • Carotte sauvage : Syn :Nid d’oiseau
  • Caroubier
  • Casque de Jupiter : Syn :Casque de Jupiter, Herbe de Saint Jean, Capuchon des moines
  • Casse-lunette
  • Casse-lunettes : Syn :Casse-lunettes, Euphraise vulgaire
  • Casse lunettes : Syn :Casse lunettes
  • Casse pierre : Syn :Perce-pierre, Casse pierre, Fenouil marin
  • Casse-pierre
  • Casse-pierre : Syn : Perce-muraille, Casse-pierre, Epinard des murailles, Herbe de Notre-Dame, Vitriole
  • Céleri odorant : Syn :Céleri sauvage, Céleri odorant, Ache des marais
  • Céleri sauvage : Syn :Céleri sauvage, Céleri odorant, Ache des marais
  • Cendriette : Syn :Cinéraire bicolore, Cendriette, Jacobée maritime, Séneçon cinéraire
  • Centaurée des montagnes : Syn :Bleuet vivace, Bleuet des montagnes
  • Centaurée jacée : Syn :Tête de moineau
  • Centaurée jaune : Syn :Chlora
  • Centaurée noire
  • Centaurée rude
  • Centaurée scabieuse
  • Céphalanthère blanche
  • Céraiste aggloméré
  • Céraiste des champs
  • Céraiste des fontaines : Syn :Céraiste des fontaines
  • Céraiste vulgaire
  • Cerfeuille sauvage : Syn :Cerfeuille sauvage, Anthrisque sauvage, Anthrisque des bois, Persil d’âne
  • Cerfeuil d’âne : Syn :Cerfeuille sauvage, Anthrisque sauvage, Anthrisque des bois, Persil d’âne
  • Cerisier des oiseaux : Syn : Merisier
  • Cerisier mahaleb
  • Cerisier Sainte-Lucie : Syn :Cerisier mahaleb
  • Chandelle : Syn :Gouet, Pied de veau, Chandelle
  • Chanvre commun
  • Chanvre sauvage : Syn :Chanvre sauvage, Ortie royale, Ortie chanvre, Ortie épineuse
  • Chanvrine : Syn : Eupatoire, Eupatoire chanvrine, Chanvrine, Herbe de Sainte-Cunégonde, Cannabine, Pantagruélion aquatique
  • Chardon : Syn :Cirse champêtre, Chardon, Sarrète des champs
  • Chardonnière : Syn : Brunelle commune, Brunelle vulgaire, Brunette, Chardonnière
  • Chardon argenté : Syn :Carline acaule, Chardon argenté, Baromètre du berger, Carline, Cardalène
  • Chardon aux ânes
  • Chardon à capitules grêles
  • Chardon à cent têtes : Syn : Chardon-Roland, Panicaut champêtre, Chardon rouland, Chardon à cent têtes
  • Chardon à foulon : Syn :Cabaret des oiseaux, Chardon à foulon, Cardère sauvage, Cardère commune, Peignerolle, Laitue aux ânes, Chardon à moulin, Verge à pasteur
  • Chardon à moulin : Syn :Cabaret des oiseaux, Chardon à foulon, Cardère sauvage, Cardère commune, Peignerolle, Laitue aux ânes, Chardon à moulin, Verge à pasteur
  • Chardon à petits capitules : Syn :Chardon à capitules grêles
  • Chardon blanc : Syn :Laiteron maraîcher, Laitue de lièvre, Lait d’âne, Chardon blanc, Luceron
  • Chardon blanc
  • Chardon bleu
  • Chardon bleu des Alpes : Syn :Panicaut des Alpes, Le Monsieur, Reine des Alpes, Eryngie des Alpes
  • Chardon des dunes : Syn :Chardon des dunes, Panicaut des dunes
  • Chardon des marais
  • Chardon doré
  • Chardon penché : Syn :Chardon aux ânes
  • Chardon-Roland : Syn :Chardon-Roland, Panicaut champêtre, Chardon rouland, Chardon à cent têtes
  • Chardon rouland : Syn :Chardon-Roland, Panicaut champêtre, Chardon rouland, Chardon à cent têtes
  • Charme
  • Châtaignier
  • Chélidoine : Syn : Herbe-aux-verrues, Grande éclaire, Herbe aux boucs, Herbe aux hirondelles
  • Chênette : Syn :Thé des Alpes, Herbe aux cerfs, Chênette, Herbe à plumet
  • Chêne-liège
  • Chêne pédonculé
  • Chêne rouvre : Syn :Chêne sessile
  • Chêne sessile
  • Chêne vert : Syn :Yeuse
  • Chénopode blanc : Syn :Ansérine, Poule grasse, Patte d’oie
  • Chénopode-Bon-Henri
  • Chèvrefeuille des bois : Syn :Chèvrefeuille grimpant
  • Chèvrefeuille des haies : Syn :Camerisier à balai, Camérisier
  • Chèvrefeuille grimpant
  • Chicon : Syn :Chicon, Barbe de capucin, Ecoubelle bleue
  • Chicorée sauvage : Syn : Chicon, Barbe de capucin, Ecoubelle bleue
  • Chiendent
  • Chiendent cassant : Syn : Chiendent cassant, Chiendent jonciforme
  • Chiendent des sables
  • Chiendent du littoral : Syn :Chiendent du littoral, Chiendent glauque
  • Chiendent glauque
  • Chiendent jonciforme
  • Chiendent marin : Syn :Paille de mer, Pelote de mer, Chiendent marin
  • Chiendent piquant
  • Chiendent rampant
  • Chlora
  • Chou marin
  • Chou maritime
  • Chou sauvage
  • Chrysanthème des Alpes : Syn :Chrysanthème des Alpes, Leucanthème des Alpes
  • Cicerbite des alpes : Syn :Cicerbite des alpes, Laiteron des alpes
  • Cierge de Notre-Dame : Syn : Bouillon blanc, Molène bouillon blanc, Bonhomme, Cierge de Notre-Dame, Herbe de Saint-Fiacre, Faux phlomis,
  • Ciguë de Socrate : Syn :Ciguë tachetée, Fenouil sauvage, Ciguë de Socrate, Ciguë officinale
  • Ciguë officinale
  • Ciguë tachetée
  • Cinéraire bicolore : Syn :Cinéraire bicolore, Cendriette, Jacobée maritime, Séneçon cinéraire
  • Cinéraire maritime : Syn :Cinéraire bicolore, Cendriette, Jacobée maritime, Séneçon cinéraire
  • Circée de Paris
  • Cirse acaule
  • Cirse champêtre
  • Cirse commun
  • Cirse des champs : Syn :Cirse champêtre, Chardon, Sarrète des champs
  • Cirse des marais : Syn : Chardon des marais
  • Cirse laineux : Syn :Cirse porte-coton
  • Cirse maraîcher
  • Cirse porte-coton
  • Cirse très épineux : Syn :Chardon blanc
  • Ciste a feuille de sauge
  • Ciste cotonneux
  • Ciste de Montpellier
  • Citronnier
  • Claquet : Syn :Silène enflé, Claquet
  • Claquet : Syn :Gant de Notre-Dame, Digitale, Doigt de la Vierge, Claquet, Queue de loup, Gantelet
  • Clématite : Syn :Vigne blanche, Herbe-aux-gueux
  • Clochette
  • Clochette des Alpes : Syn :Soldanelle des Alpes, Clochette des Alpes
  • Clochette des bois : Syn : Muguet de mai, Muguet des bois, Clochette des bois, Amourette, Lis de mai, Reine des bois
  • Cochelet : Syn :Millet des bois, Cochelet, Sarriette jaune
  • Cochlaire danoise
  • Cochléaire : Syn :Cranson
  • Cocrète violette
  • Cocriste
  • Cognassier
  • Colchique : Syn :Tue-chien, Colchique, Narcisse d’automne, Veilleuse, Safran des prés
  • Colchique d’automne : Syn :Tue-chien, Colchique, Narcisse d’automne, Veilleuse, Safran des prés
  • Comaret
  • Compagnon blanc : Syn :Lychnide blanc, Bouton de bachelier, Lampette, Robinet, Floquet
  • Compagnon rouge : Syn :Silène dioïque, Silène diurne, Lychnide des bois, Ivrogne
  • Consire : Syn :Petite consoude, Herbe de Saint-Laurent, Serragine, Consire
  • Consoude de Russie :le nom de consoude vient du grec et veut dire qui aide à la soudure
  • Consoude hérissée
  • Consoude officinale : Syn :Grande Consoude, Herbe à la coupure, Langue-des-vaches, Oreilles d’ânes, Herbe aux charpentiers, Crâsse rècène
  • Coquelicot : Syn :Pavot des champs, Pavot sauvage, Ponceau, Poinot, Babiou, Graousselle
  • Coqueluchon : Syn :Coucou, Herbe de Saint Paul, Coqueluchon, Primerolle
  • Coqueluchon jaune : Syn :Herbe-aux-loups, Coqueluchon jaune
  • Coqueret blanc : Syn :Anémone des bois, Coqueret blanc, Fleur de Pâques, Anémone sanguinaire, Grenouillette blanche
  • Coqueret du Pérou : Syn :Amour en cage, Cage d’amour, Coqueret du Pérou, Pommier d’amour, Physalis
  • Coquette : Syn :Cyclamen commun, Cyclamen rouge-pourpre, Marron de cochon, Pain de pourceau, Rave de terre, Rochelaine, Coquette, Alibour
  • Corail de mer : Syn : Salicorne arbrisseau, Corail de mer, Sarcocorne ligneuse
  • Corbeille d’argent : Syn :Blanquette, Corbeille d’argent, Lobulaire maritime
  • Cornabiou
  • Corne de cerf : Syn :Corne de cerf, Pied de corbeau
  • Cornillet : Syn :Silène des glaciers, Mousse fleurie, Silène à tige courte, Cornillet, Moussier
  • Coronille : Syn :Coronille, Coronille variée, Coronille panachée
  • Coronille bigarrée: Syn :Coronille, Coronille variée, Coronille panachée
  • Coronille panachée : Syn :Coronille, Coronille variée, Coronille panachée
  • Coronille variée : Syn : Coronille, Coronille variée, Coronille panachée
  • Cotonnière des champs : Syn :Filage des champs, Cotonnière des champs
  • Coucou : Syn :Coucou, Herbe de Saint Paul, Coqueluchon, Primerolle
  • Coudrier : Syn :Corylus avellana
  • Couleuvre : Syn :Serpentaire, Couleuvre
  • Couleuvrée : Syn :Rave de serpent, Navet du diable, Couleuvrée, Fausse coloquinte
  • Couronne de moine : Syn :Dent-de-lion, Florion d’or, Couronne de moine, Salade de taupe, Cramaillot
  • Couronne de terre : Syn :Gléchome, Gléchome faux-lierre, Herbe de la saint-Jean, Couronne de terre, Rondotte
  • Cramaillot : Syn :Dent-de-lion, Florion d’or, Couronne de moine, Salade de taupe, Cramaillot
  • Cranson
  • Cranson danois : Syn :Cochlaire danoise
  • Crâsse rècène : Syn :Grande Consoude, Herbe à la coupure, Langue-des-vaches, Oreilles d’ânes, Herbe aux charpentiers, Crâsse rècène
  • Crépide capillaire : Syn :Crépide verdâtre, Crépis verdâtre, Crépis verdoyant, Crépis glabre, Crépis à petite tête
  • Crépide dorée : Syn : crépis dorée
  • Crépide verdâtre: Syn : Crépide verdâtre, Crépis verdâtre, Crépis verdoyant, Crépis glabre, Crépis à petite tête
  • Crépis à petite tête : Syn :Crépide verdâtre, Crépis verdâtre, Crépis verdoyant, Crépis glabre, Crépis à petite tête
  • Crépis bisannuel
  • Crépis glabre : Syn :Crépide verdâtre, Crépis verdâtre, Crépis verdoyant, Crépis glabre, Crépis à petite tête
  • Crépis verdâtre : Syn : Crépide verdâtre, Crépis verdâtre, Crépis verdoyant, Crépis glabre, Crépis à petite tête
  • Crépis verdoyant : Syn :Crépide verdâtre, Crépis verdâtre, Crépis verdoyant, Crépis glabre, Crépis à petite tête
  • Cresson
  • Cressonnette : Syn :Cressonnette, Cresson des prés, Cresson élégant
  • Cresson amphibie : Syn :Rorippe amphibie
  • Cresson des prés : Syn : Cressonnette, Cresson des prés, Cresson élégant
  • Cresson de cheval
  • Cresson de fontaine
  • Cresson élégant : Syn :Cressonnette, Cresson des prés, Cresson élégant
  • Crève-chien : Syn :Douce_amère, Vigne de Judée, Herbe à la fièvre, Crève-chien, Loque
  • Criste-marine : Syn :Salicorne d’europe, Salicorne herbacée, Pesse jaune, Criste-marine, Haricot de mer
  • Criste marine : Syn :Perce-pierre, Casse pierre, Fenouil marin
  • Crocus printanier : Syn : Safran printanier, Drap d’or, Safran blanc, Safran des fleuristes
  • Crois de saint-André : Syn :Caille-lait, Crois de saint-André, Herbe à miel, Eperonnelle
  • Cuscute : Syn :Rache
  • Cuscute du thym
  • Cyclamen commun : Syn :Cyclamen commun, Cyclamen rouge-pourpre, Marron de cochon, Pain de pourceau, Rave de terre, Rochelaine, Coquette, Alibour
  • Cyclamen d’europe : Syn :Cyclamen commun, Cyclamen rouge-pourpre, Marron de cochon, Pain de pourceau, Rave de terre, Rochelaine, Coquette, Alibour
  • Cyclamen rouge-pourpre : Syn :Cyclamen commun, Cyclamen rouge-pourpre, Marron de cochon, Pain de pourceau, Rave de terre, Rochelaine, Coquette, Alibour
  • Cymbalaire des murs : Syn :Ruine-de-Rome, Cymbalaire des murs
  • Cytise
  • asticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gif

     

  • Dactyle aggloméré 
  • Dame-d’onze-heures
  • Daphné mézéréon: Syn : Mézéréon, Joli-bois, Bois-gentil, Daphné mézéréon, Daphné morillon
  • Daphné morillon
  • Datura stramoine: Syn :Pomme épineuse, Herbe aux sorciers endormis
  • Dauphinelle consoude: Syn :Pied-d’alouette
  • Dauphinelle des montagnes: Syn :Dauphinelle élevée, Pied d’alouette des Alpes, Dauphin héraldique
  • Dauphinelle élevée
  • Dauphin héraldique
  • Dent-de-lion: Syn :Dent-de-lion, Florion d’or, Couronne de moine, Salade de taupe, Cramaillot
  • Digitale: Syn :Gant de Notre-Dame, Digitale, Doigt de la Vierge, Claquet, Queue de loup, Gantelet
  • Digitale à grandes fleurs: Syn :Grande digitale, Gant de bergère, Gant de Notre-Dame
  • Digitale jaune: Syn : Digitalis lutea
  • Digitale pourpre: Syn :Gant de Notre-Dame, Digitale, Doigt de la Vierge, Claquet, Queue de loup, Gantelet
  • Diplotaxis
  • Diplotaxis des murailles
  • Doigts du Bon Dieu: Syn :Trèfle d’or des montagnes, Doigts du Bon Dieu
  • Doigt de la Vierge: Syn :Gant de Notre-Dame, Digitale, Doigt de la Vierge, Claquet, Queue de loup, Gantelet
  • Dompte-venin: Syn :Vincetoxicum hirundinaria
  • Doronic à grandes fleurs: Syn : Arnique à racines noueuses, Herbe aux chamois
  • Double-feuille: Syn :Listérie, Double-feuille, Listère à deux feuilles, Grande listère
  • Doucette: Syn :Doucette, Valérianelle potagère
  • Doucette: Syn :Doucette, Boursette, Mâche à carène
  • Douce_amère: Syn : Douce_amère, Vigne de Judée, Herbe à la fièvre, Crève-chien, Loque
  • Douglas: Syn :Sapin de Douglas
  • Drabe printanière
  • Drap d’or: Syn :Safran printanier, Drap d’or, Safran blanc, Safran des fleuristes
  • Drosera: Syn :Drosera à feuilles rondes, Rossolis
  • Drosera à feuilles rondes
  • Dryade à huit pétales: Syn :Thé des Alpes, Herbe aux cerfs, Chênette, Herbe à plumet
  • asticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gifasticot.gif

    Publié dans | 16 Commentaires »

    DIX PISTES POUR CHOYER SON ANIMAL

    Posté par eurekasophie le 16 septembre 2009

    caresseauchien.jpg 

     

    LES DIX PISTES POUR CHOYER SON ANIMAL

    À MOINDRE COûT …..

    Quand on aime son chien ou son chat, l’idée de s’en séparer ne nous vient même pas à l’idée.

    Alors, on fait comment en cas de baisse de revenus ?

    Tout le monde peut connaître des déboires financiers. Et lorsqu’il faut se serrer la ceinture, le bugdet  » animal  » peut parfois peser bien lourd dans la balance. C’est peut-être le moment de changer quelques habitudes. Pour leurs animaux de compagnie, les Français dépensent chaque année la coquette somme de 3,2 milliards d’euros : 75 % dans l’entretien et la nourriture, 16 % dans les accessoires et 9 % en soins de toilette et de loisirs. Un budget rondelet qui peut supporter quelques économies ……

    chathumour2.jpg

    1 Mettez-le au  » régime sec  » !

    Pour une même marque et un même niveau de qualité, les aliments secs ( croquettes ) pour chiens ou chats reviennent moins cher que les pâtées. De plus, ils sont faciles à transporter en cas de déplacements. Une bonne raison pour y habituer tout de suite votre animal s’il est adepte des aliments humides. Procédez au changement par paliers : mélangez 1/4 de l’aliment sec à 3/4 de sa nourriture habituelle. Puis, au bout de 2-3 jours, faites moitié-moitié. Puis, après 48 heures, mettez 3/4 de l’aliment sec pour 1/4 de son ancienne nourriture et tant pis s’il boude ! Il n’y a aucun risque qu’il se laisse mourir de faim, mais il vous teste et vous ne devez pas céder. Enfin, en dernier recours, vous pouvez donner ponctuellement un aliment de moindre qualité ou lui préparer des repas traditionnels à base de haricots verts en boîte, de riz bien cuit et de blanc de poulet.

    chat2.gifchienpanier.gif

    ♥ 2 Ayez le réflexe  » caresse  »

    Plutôt que de le récompenser systématiquement avec une friandise achetée en magasin, pensez aux friandises  » maison  » ( une olive pour un chat, une croûte de fromage pour un chien ) et surtout, aux câlins !  Ces derniers ont de multiples avantages : en l’occurence, on peut les donner sans modération et sans risque de faire grossir son animal !

    3 Soignez-le à moindre coût

    chiencroixrouge1.gifchiensdangereux1.jpgchiencroixrouge1.gif

    Pour les soins vétérinaires, on peut faire jouer la concurrence ( les tarifs sont libres ). Ou s’adresser aux dispensaires de la SPA ( Société Protectrice des Animaux ) : les maîtres qui ont peu de ressources y sont les bienvenus ( venir avec son avis de non imposition ). De même , la Fondation Assistance aux animaux dispose de dispensaires à Paris, Toulon, Nice et Marseille. Et les quatre écoles vétérinaires françaises ( Lyon, Nantes, Toulouse et Maison-Alfort ) sont ouvertes à tous, sans condition de ressources .

    ♥ 4 Pensez aux médecines douces

    Un médicament homéopathique revient moins cher qu’un médicament classique et donne de bons résultats chez les chiens et les chats, en particulier pour les troubles du comportements, mais pas seulement. A avoir chez soi : Arnica 7 CH en cas de choc, Api 7 CH pour les piqûres d’insectes, Ignatia 9 CH avant une séparation ou un voyage, Nux vomica 7 CH en cas de vomissements, Rhus tox 7 CH pour les chiens qui ont des petites douleurs articulaires, etc.

    homopathie2.jpg

     

    ♥ 5 Fabriquez vos propres jouets   » maison « 

    Ce sont surtout les chats vivant en appartement et ne sortant jamais de chez eux qu’il faut absolument occuper en votre absence, sous peine de stress. La petite souris mécanique achetée en magasin n’a pas plus de succès que les nombreux joujoux que vous pouvez lui fabriquer. Quelques classiques: la fenêtre laissée entouverte pour créer un léger courant d’air et agiter des plumes pendues à un fil. Un bouchon de liège accroché à un fil pendu à la poignée de la porte. Le mobile chiné un euro en brocante, à remonter avant de partir. La bassine d’eau dans laquelle flotte un petit canard transportant une croquette. Quelques croquettes au fond d’un carton en partie rempli par des balles de ping-pong….

     

    chatjouantavecmobile.jpg

    ♥ 6 Fabriquez vous-même sa niche

    http://www.buildeazy.com/fp_doghouse.html     est un site canadien où l’on trouve des plans détaillés pour fabriquer une jolie niche en bois, résistant au froid et à l’humidité ( mais l’explication est en anglais ) .

     

     

    doghouseanat.gif

     

    ♥ 7 Toilettez-le vous-même

    Un chien ou un chat régulièrement brossé et lavé n’a pas de problème de noeuds inextricables. Certes, le toiletteur est plus habile pour en faire une beauté, mais en cas de bugdet en berne, l’important est que votre compagnon se sente bien dans ses poils et là, ça ne dépend que de votre régularité à le brosser.

     

    toilettage.giftoilet3.jpg

     

    Cliquez sur chaque image, vous connaîtrez ainsi la façon de bien toiletter votre chat ou votre chien

    ♥ 8 Regroupez-vous pour acheter

    L’union fait a force. Plus vous achetez du volume et plus les prix baissent. Boudez les sites en ligne qui regroupent surtout des acheteurs potentiels de matériel informatique ou HI-FI. Allez plutôt sur http://www.le-bon-coin.biz/ ou http://www.kijiji.fr/ car on commence à y trouver des annonces de particuliers en quête de co-acheteurs pour des croquettes ou des litières…..

    ♥ 9 Donnez et faites de la récupération

    Sur des sites comme http://donnons.org/ , http://www.recup.net/, on trouve des dons d’accessoires pour animaux. Leurs propriétaires s’en séparent, le plus souvent après le décès de leur compagnon ou en raison d’un déménagement. Il faut aller le chercher sur place, mais en contrepartie, c’est gratuis. Et si chacun joue le jeu de donner ce qui ne sert plus à la Minette ou à Rufus, on peut faire bien des heureux !

    ♥ 10 Faites stériliser votre animal

    Je vous parlerai de la stérilisation de votre chien ou de votre chat dans un article bien mieux ciblé mais en attendant, sachez que le prix  pour un chat est de 60 € et de 350 € en moyenne pour une chienne chez un vétérinaire libéral. C’est une grosse dépense certes, mais ça évite plus tard, à votre animal d’avoir une tumeur mammaire ( à condition qu’elle ait été opérée avant les premières chaleurs ) . Et ça évite surtout de vous retrouver avec une portée non voulue et de nouvelles bouches à nourrir !

     

    Publié dans LE CHOYER A MOINDRE FRAIS, NOS ZAMIS LES ZANIMAUX | 4 Commentaires »

    EUX AUSSI…..

    Posté par eurekasophie le 27 août 2009

    chieninfos1.gif

     

    Les animaux peuvent eux aussi souffrir d’angoisse de séparation

    Il n’est pas inhabituel que les animaux de compagnie soient angoissés dans certaines circonstances, par exemple lors d’une visite chez le vétérinaire ou de l’immersion dans un nouveau milieu. Cependant, lorsqu’un animal laissé seul affiche une angoisse ou une détresse excessive, il s’agit d’angoisse de séparation, la forme d’angoisse la plus fréquente chez les chiens.

     

    Peu importe les manifestations de l’angoisse de séparation, vous devriez consulter votre vétérinaire. Cette condition peut généralement être traitée avec succès grâce à la modification du comportement jumelée à l’administration d’anxiolytiques. Le vétérinaire voudra établir les antécédents médicaux de votre chien, se renseigner sur son comportement et procéder à un examen médical complet pour s’assurer de tenir compte de tous les facteurs possibles.

    Pour corriger l’angoisse de séparation, les propriétaires devraient demander l’aide d’un gardien qui peut s’occuper de leur chien et le distraire en leur absence. Le chien ne se concentrera plus sur ses comportements destructeurs et se désensibilisera progressivement à l’absence de ses maîtres.Les chiens qui souffrent d’angoisse de séparation devraient aussi suivre un cours de dressage afin d’augmenter leur confiance en eux et en leur maître. Il faut éviter à tout prix de punir le chien. Cependant, il faut aussi éviter de récompenser le chien angoissé en le réconfortant et en le rassurant une fois de retour à la maison. Le retour devrait être
    paisible et calme.

     

    Les propriétaires devraient aussi réduire le temps qu’ils passent avec leur chien jusqu’à ce que celui-ci dépende moins d’eux pour sa stimulation. Ils peuvent, par exemple, demander à des amis ou des voisins de participer aux activités quotidiennes du chien. Ces personnes pourront jouer plus souvent avec le chien, lui faire faire des marches qui l’éloignent de la maison et passer du temps avec lui afin qu’il devienne plus indépendant.

    Enfin, il faut apprendre au chien qui souffre d’angoisse de séparation à être à l’aise dans différents environnements, avec ou sans son maître. En l’accoutumant à toutes sortes de situations, on peut le dresser à accepter celles qui se présenteront en l’absence du maître.

    En dernier recours, votre vétérinaire peut prescrire des anxiolytiques que vous pourrez utiliser en combinaison avec la modification du comportement.

    Le but ultime de la modification du comportement est de permettre de réduire ou de supprimer progressivement les médicaments une fois corrigé le comportement anormal du chien.

    chienpsy1.gif Cliquez sur l’image: un article à lire .

    Publié dans COMPORTEMENT DU CHIEN, NOS ZAMIS LES ZANIMAUX | Pas de Commentaires »

    1234
     

    Quantum SCIO |
    Le Mangoustan |
    actumed |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
    | Psychothérapeute PAU
    | Soleil levant