• Accueil
  • > Recherche : attention gif

Résultats de votre recherche

VAINCRE LE HOQUET

Posté par eurekasophie le 2 décembre 2010

 

 

 

Avec l’acupression du visage et

 

la réflexologie plantaire 

 

 

 

 

 

acupression2.jpg

 

Acupression du visage 

 

Dès le début du hoquet, stimulez les points suivants: 

1)    Massez verticalement le point juste sous le nez entre les narines. ( point 3 ) Attention, ce point est déconseillé en cas d’hypertension ou si vous êtes enceinte. 

2)   Stimulez ensuite le point situé entre les deux sourcils. ( point qui se situe entre les points 6 ) Attention, ne stimulez pas ce point si vous souffrez d’hypotension ! 

3)   Sur la joue gauche, massez le point situé à hauteur de la base du nez dans l’alignement vertical de la pupille. ( point légèrement en-dessous du point 4 ) 

4)   Pressez les points dans le creux des ailes du nez, au-dessus des narines ( point 5 ) ou pour plus de facilité, frictionnez de haut en bas toute la zone le long des ailes du nez .

5)   Terminez votre séance d’acupression en massant les points situés dans le creux devant les oreilles ( point 8). 

 

 

 

Réflexologie plantaire 

 

 

reflex.gif

 

6)   Travaillez la zone du plexus solaire dans le creux de la plante du pied, sous les orteils centraux ( voir schéma ) .

7)   Massez ensuite la zone-réflexe des poumons, sur le coussinet de la plante des pieds sous les trois orteils centraux ( voir schéma ).

8)   Dans un mouvement de reptation, stimulez toute la bande réflexe de l’oesophage dans le prolongement de l’articulation entre le gros orteil et le suivant, tant sur la plante du pied que sur le dessus du pied ( voir schéma ).

9)    Massez ensuite de manière rotative la zone réflexe de l’estomac, sur la plante du pied, en dessous du coussinet du gros orteil ( voir schéma ).

10 et 11)   Continuez par la zone du colon ( voir schéma ) , qui forme un arc de cercle dans le creux du pied et celle de l’intestin grêle à l’intérieur de l’arc de cercle formé par le côlon ( voir schéma ).

12)   Terminez par la zone réflexe du coeur qui se trouve sur la plante du pied gauche, au niveau du premier tiers de la plante du pied en partant de la base des orteils dans l’alignement du deuxième orteil ( côté petit orteil ) ( voir schéma ).

Source  » Belle Santé  » N° 130 article de Murielle Toussaint 

Publié dans ACUPRESSION-REFLEXOLOGIE | 12 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

FAIRE BAISSER LA FIEVRE

Posté par eurekasophie le 18 octobre 2010

 

 

 

AVEC L’ACUPRESSION DU VISAGE 

 

Les points suivants ont la faculté de faire tomber la fièvre. Cependant, vous ne devez pas tous les utiliser. Testez-les et choisissez ceux qui vous semblent les plus efficaces sur vous ou sur la personne que vous  » massez « . Et rappelez-vous qu’il est utile de laisser à la fièvre le temps de  » faire son travail de nettoyage « . Il ne faut donc  la faire baisser que lorsqu’elle est trop élevée et peut représenter un danger.

 

 

 

reflexologievisage2.jpg

Schéma 1

 

reflexologievisage1.jpg

Schéma 2

 

acupression2.jpg

 

 Schéma 3

 

decopunaise.gifStimulez horizontalement les points qui se trouvent sur les deux joues à hauteur des creux du nez, dans l’alignement vertical de la pupille. Outre l’action de faire baisser la fièvre, ce point aide à dégager le nez et à réduire les mucosités. Idéal donc en cas de fièvre liée à un refroidissement. Ne pas stimuler en cas d’hypotension.( Point 4 sur schéma 3.)

 

decopunaise.gifStimulez le point entre les deux yeux.

 

decopunaise.gifMassez horizontalement les points qui relient les lobes des oreilles au visage. Ces points abaissent la température et calment la douleur. Attention, ne stimulez pas ce point si vous souffrez d’hypotension.

 

decopunaise.gifStimulez les points situés dans le creux derrière les lobes des oreilles. Comme le point précédent, celui-ci est fébrifuge, antidouleur et anti-inflammatoire.

 

decopunaise.gifPressez dans un mouvement de rotation les points au-dessus de la jonction des oreilles. Ces points font chuter la température et calment les maux de tête.

 

decopunaise.gifStimulez ensuite le point situé entre les deux sourcils. Attention, ne stimulez pas ce point si vous souffrez d’hypotension ! ( Point 5 sur schéma 2) 

 

decopunaise.gifStimulez obliquement , en direction du coin des lèvres, les points situés dans l’alignement vertical des pupilles, à mi-distance entre la bouche et la base du nez. Ces points aident à combattre les infections. ( Point 13 sur schéma 1.)

 

decopunaise.gifMassez les points en dessous des tempes, de part et d’autre du visage, au niveau de l’os de la pommette. Pour éviter les difficultés pour localiser précisément ces points, le plus simple consiste à masser horizontalement toute la zone allant des ailes du nez à ce point. ( Point 1 sur schéma 2 .) 

 

decopunaise.gifPressez les points qui se trouvent de part et d’autre de la bouche, à hauteur du bas de la lèvre inférieure, au niveau du coin des lèvres. Outre son action fébrifuge, ce point est diurétique et recommandé en cas d’infection urinaire.

 

decopunaise.gifStimulez le point qui se trouve en plein milieu de la partie bombée du menton. ( Point 8 sur schéma 2.)

 

decopunaise.gifMassez, en direction des oreilles, les tempes à hauteur des sourcils. Conseillé en cas d’angine, bronchite et état grippal. ( Point 7 sur schéma 2.)

 

decopunaise.gifTerminez votre séance d’acupression en massant les points situés dans les creux devant les oreilles. ( Point 1 sur schéma 2.)

Publié dans ACUPRESSION-REFLEXOLOGIE | 9 Commentaires »

SOULAGER LA FATIGUE …..

Posté par eurekasophie le 15 septembre 2010

 

 

…………avec l’acupression

 

 

 

 

Acupression du visage 

 

 

 

reflexologievisage2.jpg

Schéma 1

 

 

reflexologievisage1.jpg

 

Schéma 2

 

 

acupression2.jpg

 

Schéma 3

1 ) Massez avec une pointe arrondie dans un mouvement de ponçage le point qui se trouve au centre de l’arête du nez, dans un petit creux. Ce point agit aussi bien en cas de fatigue physique que nerveuse. Attention, ne stimulez pas ce point si vous souffrez d’hypertension, car il fait monter la tension.

2 ) Massez doucement les points de part et d’autre de la ligne inférieure des lèvres, dans l’alignement vertical de la pupille. Ils ont un effet tonifiant sur l’organisme. Attention, ne stimulez pas non plus ces points si vous souffrez d’hypertension.

3 ) Appuyez sur les sillons naso-géniens, à mi-distance entre la bouche et la base du nez, dans l’alignement vertical des commissures des lèvres ( point 13 sur schéma 1 ).

4 ) Massez verticalement le point juste sous le nez entre les narines. ( point 3 sur schéma 3 ) Attention, ce point est déconseillé en cas d’hypertension ou si vous êtes enceinte.

5 ) Massez le point juste en dessous du creux du menton. Vous y gagnerez de l’énergie. ( point 2 sur schéma 3 ) 

6 ) Stimulez ensuite le point situé entre les deux sourcils. Attention, ne stimulez pas ce point si vous souffrez d’hypertension ! ( point 5 sur schéma 2 ).

7 ) Le point suivant se trouve sur l’arête du nez au niveau des creux des narines.

8 ) Stimulez le point qui se trouve sur la joue droite, à hauteur de la base du nez, dans l’alignement vertical de la pupille. Attention, ne stimulez pas ce point si vous souffrez d’hypertension. ( Point 1 sur schéma 3 )

9 ) Massez les points en dessous des tempes, de part et d’autre du visage, au niveau de l’os de la pommette ( point 1 sur schéma 2 ). Pour éviter la difficulté à localiser précisément ces points, le plus simple consiste à masser horizontalement toute la zone allant des ailes du nez à ce point.

10 ) Pressez le point situé en plein milieu du front ( point 10 sur schéma 2 ).

11 ) Stimulez le point situé sur la ligne médiane du front, au niveau du premier quart de celui-ci en partant du point entre les deux sourcils. ( point 19 sur schéma 1 ).

12 ) Pour reprendre des force, massez horizontalement, dans un mouvement de balayage, les points situés au dessus de l’arc des sourcils ( au niveau du bord extérieur de l’iris ), à mi-hauteur du front. ( point 7 schéma 3 ).

13 ) Appuyez dans le creux du menton, à hauteur du centre de la lèvre inférieure. ( point 8 sur schéma 2 ).

14 ) Terminez votre séance d’acupression en massant les points situés dans les creux devant les oreilles.

 

Acupression du corps 

15 ) Tout en respirant calmement par le ventre, pressez de manière appuyée le point qui se trouve à 2 travers de doigts sous le centre du nombril.

 

nombril1.jpg

16 ) Sur la jambe, pressez le point situé à 3 travers de doigts sous la pointe de la rotule et à 1 travers de doigt du côté extérieur du tibia.

acupressionjambe.jpg

REMARQUES

decopunaise1.gifSur le corps, les pressions s’effectuent avec l’extrémité de l’index ou du pouce et doivent durer minimum 5 à 10 secondes chacune. Travaillez par pression et rotation. Il ne faut jamais masser des varices, phlébites, des zones enflammées ou gonflées, une peau irritée, des zones fracturées, ni une personne cardiaque, fiévreuse ou souffrant d’une maladie infectieuse.

decopunaise1.gifSur le visage, frictionnez ou tapotez les points avec le bout des doigts, ou encore avec l’articulation du pouce replié ou appuyez avec la pointe d’un crayon souple ou d’un stylo-bille ( sans encre ).

decopunaise1.gifSi votre objectif est de détendre, massez du haut vers le bas. Si à l’inverse, votre but est de tonifier, massez du bas vers le haut. Dans la majorité des cas, 2 à 5 minutes de massage sont suffisantes. Vous pouvez, si nécessaire, répéter ces séances 2 à 3 fois par jour.

 

acupressionchinoise.jpg

Publié dans ACUPRESSION-REFLEXOLOGIE | 7 Commentaires »

ATTENTION !

Posté par eurekasophie le 10 septembre 2010

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                        hebergeur d image

 

QUAND LES TIQUES ATTAQUENT

 

Les beaux jours sont là, et les envies de balades en nature sont bien légitimes…..

Attention aux tiques car c’est à partir de juin et jusqu’au mois d’octobre qu’elles vont sévir !

 

Saviez-vous que plus de 30 000 personnes sont piquées chaque années en France par des tiques ? 

Une piqûre à ne pas prendre à la légère, puisque si ces petits parasites, de la famille des acariens sont porteurs de la bactérie Borrelia Burgdorferi ( environ 20% des tiques en sont porteuses ), ils peuvent transmettre de nombreuses maladies comme la maladie de Lyme. La tique se fixe sur la peau et absorbe le sang de son hôte. En l’occurence, vous ou votre animal domestique.

microbe3.gif

alpha0639.gifOù les attrape-t-on ?

 

 Les tiques adorent les endroits chauds et humides…..On les retrouve dans les forêts, les sous-bois, dans les fougères, les buissons mais aussi dans les prairies où règnent les hautes herbes. Mais ne vous croyez pas à l’abri si vous restez en pleine ville car on en trouve également dans les jardins publics !

 

alpha0639.gifQuels sont les symptômes si on a été piqué ? 

 

Vous allez constater une région allergique ou une rougeur dans la zone piquée dans les heures qui vont suivre la piqûre. Vous pouvez aussi être atteint dans les trois mois qui suivent, de violents maux de tête, de fièvre, de courbatures et de fatigue inexpliquée.

 

alpha0639.gifC’est grave ?

 

Non si vous n’avez pas été piqué par une tique infectée. Le mieux est d’agir très vite après la piqûre. Si vous restez plusieurs semaines ou mois avec cette bestiole plantéedans votre chair c’est autre chose. Plus elle reste à votre contact, plus vous avez de risque de contracter une maladie susceptible de s’attaquer à votre système nerveux, cardiaque et à vos articulations.

 

 

Qu’est ce qu’on fait si on a été piqué ?alpha0639.gif

 

Commencez par retirer la tique avec une pince à épiler sans ajouter d’alcool ou d’éther. Saisissez le parasite au plus près de la peau et tirez d’un coup sec sans faire de torsion au risque de couper l’animal en deux et de laisser sa tête plantée dans votre peau. Si vous possédez un tire-tique, c’est encore plus simple. Désinfectez abondamment. Puis, direction le médecin pour vérifier que vous n’avez pas été piqué plusieurs fois à divers endroit du corps y compris dans la chevelure. Il pourra également repérer les bébés tiques dont la grosseur ne dépasse pas la tête d’une épingle. Par précaution surveillez votre comportement les jours qui suivent. Si les maux de tête et fièvre se déclarent, le médecin vous prescrira un traitement antibiotique d’urgence durant quelques semaines.

 

 

alpha0639.gifComment se protéger ?

 

Pensez avant votre promenade à bien choisir vos vêtements : exit les shorts portés en campagne, optez plutôt pour un pantalon long et bien couvrant. Même chose pour les tee-shirts toujours à manches longues. Préférez les vêtements clairs sur lesquels vous repérerez plus facilement les tiques qui se seraient hasardées sur vos jambes. Restez toujours sur les sentiers, évitez les siestes au bord des talus et recouvrez votre peau d’un répulsif. Il vous protégera durant quelques heures. N’hésitez pas à passer le reste de la famille au peigne fin dès votre retour de promenade. Examinez bien la région des aisselles, le derrière des genoux, l’intérieur des coudes. Bref tous les endroits où la peau est tendre et chaude. Les tiques en raffolent !

Publié dans INFO....SANTE | Pas de Commentaires »

TROP DE COLORANTS……….

Posté par eurekasophie le 6 septembre 2010

 

………DANS LES BONBONS ponctuation29.gif 

 

 

ligne21perles.gifligne21perles.gifligne21perles.gif

 

asticot.gif pointdexclamation.gif

 

                                                                                    hebergeur d imagehebergeur d imagehebergeur d image

 

 

L’emploi de colorants artificiels est fréquent dans les produits de confiserie.

Selon les résultats d’une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ( DGCCRF ), 42 % des bonbons vendus en France ( en boulangerie ou supermarché, par exemple ) ,ne respectent pas les normes en matière de colorants. Faisons le point sur le sujet.

Roses, jaunes, bleus ou rouges….les bonbons se déclinent dans de multiples couleurs. Fraises tagada, crocodiles, frites moelleuses et nounours sucrés ne doivent leurs couleurs acidulées qu’aux multiples colorants alimentaires utilisés par les confiseurs. Des colorants qui ne manquent pas d’attraits et font craquer petits et grands gourmands ! Chaque français consomme, ainsi, en moyenne près de quatre kilos de bonbons par an pour un marché d’une valeur de plus d’un milliard d’euros.

 

PRÈS D’UN BONBON SUR DEUX NON-CONFORME 

 

Or selon les études de la Direction générale de la concurrence , de la consommation et de la répression des fraudes ( DGCCRF) , les fabricants de bonbons ont tendance à avoir la main un peu lourde lorsqu’il s’agit de colorer leurs bonbons : 42 % des sucreries préférées des enfants ne respectent pas les normes en matière de colorants. D’après la DGCCRF , ce taux élevé de non-conformité montre que les fabricants de produits de confiserie, français ou étrangers, ne maîtrisent pas parfaitement l’emploi de ces substances. Par ailleurs, le surdosage fréquent de colorant s’explique par le fait que les couleurs vives attirent fortement les jeunes consommateurs. Et c’est la que le bât blesse: certains colorants peuvent avoir des effets indésirables sur l’activité et l’attention ( hyperactivité chez les enfants, notamment ) ou encore provoquer des allergies et favoriser la survenues de certains cancers.

 

DES CONTRôLES STRICTES ET RIGOUREUX 

 

Pour y remédier, l’Agence européenne de la sécurité des aliments ( AESA ) a lancé un processus de réévaluation des colorants utilisés dans l’Union européenne. De nouvelles dispositions seront prochainement adoptées. De son côté, la DGCCRF a récemment effectué des contrôles sur les colorants employés dans les produits de confiserie. Lors de cette enquête, 53 établissements ont été contrôlés au cours de 58 visites donnant lieu à 132 actions dont 13 font état d’anomalies. Dans un premier temps, 81 échantillons ont été transmis pour analyse: principalement des confiseries type gélifié, bonbons ( berlingots, caramels, bonbons acidulés, sucre d’orge ), gommes à mâcher, pates de fruits, nougats, dragées. Les 81 échantillons ont, ensuite, conduit à plus de 300 essais. Sur ces 81 échantillons, 43 ont été déclarés  » conforme  » ( 53% ), 34  » non conforme  » ( 42 % ) et 4  » à suivre  » ( 5 % ) .

 

GARE À L’ÉTIQUETAGE ET AU SURDOSAGE EN COLORANTS 

 

Toutefois, ce résultat doit être nuancé car le pourcentage de produits déclarés  » non conformes  » inclut environ deux-tiers de non-conformités liées à l’étiquetage: défaut de mention de certains colorants retrouvés à l’analyse ou, au contraire, absence dans le produit testé de colorants mentionnés. Les autres problèmes de non-conformité constatés étaient liés principalement à la présence de colorants à des taux non autorisés, pour les colorants ayant des doses journalières admissibles ( DJA ) peu élevées. Selon les auteurs de l’étude, les teneurs non conformes constatées étaient en général légèrement supérieures aux taux autorisés. De même, ce n’était pas forcément des produits allergènes et le risque était plutôt faible pour les consommateurs. Par ailleurs, les 5 %  d’échantillons classés  » à suivre  » présentaient des doses de colorants dont la teneur était supérieure aux limites réglementaires mais demeurait dans la fourchette d’incertitude de la méthode de dosage.Enfin, aucun échantillon analysé ne contenait d’amarante ( E 123 ) , colorant interdit dans les confiseries.

 

DES AVERTISSEMENTS POUR LES PRODUCTEURS NE RESPECTANT PAS LA LOI

 

Le syndicat national de la confiserie s’était  » étonné  » des résultats de cette étude. Selon son vice-président Didier Renou,  » les colorants sont dosés à très faibles quantités dans les bonbons. Il n’y a que des gros fabricants dans ce secteur, qui ont un respect du cahier des charges plus que rigoureux . » Par ailleurs, le syndicat des produits de confiserie sera informé de ces constats et il lui sera demandé de rappeler à ses adhérents ( fabricants, introducteurs ou importateurs ) leurs obligations en matière d’étiquetage des colorants et d’autocontrôles au regard de l’obligation de conformité et de sécurité ( articles L212-1 et L221-1 du code de la consommation). Enfin, les producteurs qui ne respecteront pas la réglementation recevront un avertissement de la DGCCRF , suivi d’une visite dans l’entreprise quelques mois plus tard pour un nouveau contrôle.

 

COLORANTS AUTORISÉS  :

E102, E104, E110, E122, E124, E129, E131 , E132 , E133, E142, E151 et E 155

 

COLORANTS NON AUTORISÉS 

E123 et E127. tous ces colorants sont des produits de synthèse, artificiels.

 

DES COLORANTS NOCIFS POUR NOTRE SANTÉ

Certains colorants utilisés dans les bonbons sont soupçonnés de provoquer des maladies et d’altérer notre santé. En voici quelques exemples :

Pour ce qui concerne les colorants jaunes, la tartrazine ( code européen : E102 ) pourrait provoquer des allergies : certains patients souffrant d’asthme ou d’urticaire peuvent être sensibles à cette substance.

Quant aux jaunes de quinoléïne ( code européen E104 ) et orangé sunset ( code européen : E110 ) , ils sont potentiellement cancérogènes.

Le rouge Ponceau ( code européen: E124 ) , également utilisé dans certaines confiseries, pourrait engendrer certains cancers.

Colorant bleu, l’indigotine ( code européen : E 132 ) est à éviter si l’on est sujet à des réactions allergiques.

 

Publié dans INFO....SANTE | 4 Commentaires »

LE THE,

Posté par eurekasophie le 3 septembre 2010

 

 

 

UNE MINE DE BIENFAITS

 

 

 

nourriture8.gif

 

faitnature5.jpg

 

Saviez-vous que le thé est la deuxième boisson la plus bue dans le monde après l’eau !

 

Mais quels sont ses bienfaits pour la rendre si populaire ?

 

Découverte …….

 

Noir, blanc ou vert, composé de vitamines C,E,B mais aussi de bêta-carotène, de polyphénols et de chlorophylle, le thé possède des vertus infinies qui permettent de lutter contre une multitudes d’affections. Il existe plus de 3 000 sortes de thés différents dans le monde !

 

BON POUR LE COEUR 

Tous à votre tasse de thé ! Le secret d’une santé en béton est peut-être au fond de la tasse ! Le thé contient en effet des polyphénols aux pouvoirs antioxydants. Ces derniers agissent contre l’obstruction des artères et la formation de plaques d’athérome. Ils réduisent aussi l’apparition de caillots responsables également des artères bouchées. Vous avez tout à y gagner à boire une tasse de thé !

tasse2.gif

 

BOURRÉ D’ANTIOXYDANTS 

Le thé serait aussi un excellent allié pour lutter contre l’apparition de certains cancers. Les études sont encore controversées dans le domaine, mais il semblerait que les pouvoirs antioxydants du thé encore une fois protègeraient du cancer notamment du sein pour les femmes et de la prostate pour les hommes. Ainsi des chercheurs ont pu mettre en évidence que le taux de cancer était moins élevé chez les chinois et les japonais ( au niveau du foie, de l’oesophage, du côlon et de l’estomac ) fervents consommateurs de thé vert.

 

tasse2.gif

 

CAFÉINE OU THÉINE ? 

Pour la petite histoire, la caféine a été découverte au début du 18 ème siècle sept années seulement avant que la théine ne soit à son tour identifiée. Quelques années plus tard, lorsque l’on constata qu’il s’agissait en réalité du même alcaloïde, il était trop tard et les deux noms sont restés. En revanche, la caféine du thé n’a pas le même effet que celle du café grâce aux autres composants qu’il contient.

 

tasse2.gif

 

UN BON REMÈDE CONTRE L’ANXIÉTÉ

L’effet relaxant du thé serait dû à la théanine ( ne pas confondre avec la théine ou caféine ) qu’il contient. Cet acide aminé régule dans votre cerveau en 30 à 60 minutes environ, le taux de sérotonine et de dépamine responsables de votre bonne humeur, et stimule la production d’ondes alpha dans le cerveau. Si l’on attribue à la théanine le goût umami du thé vert vert, on en trouve presqu’autant dans le thé noir Ceylon Pekoe du Sri Lanka que dans le Gyuokuro, célèbre thé vert japonais. La théanine tempère les effets excitants de la caféine, faisant du thé une boisson  stimulante, mais non irritante.

 

tasse2.gif

 

UN ALLIÉ CONTRE LES PETITS MAUX DE L’HIVER

 

Bu tous les jours durant l’hiver, le thé peut vous aider à garder la forme. Son tanin favorise la résistance des cheveux qui ont tendance à tomber lors du changement de saison. Il tue aussi les bactéries. Mieux encore, le thé facilite la digestion, arrête la diarrhée et semble donc idéal lors d’une gastro. Il peut aussi éliminer efficacement les mucosités. Le thé vert tout particulièrement est un excellent antigrippal, grâce à sa vitamine C qui stimule les défenses de l’organisme.

 

tasse2.gif

 

DU BALAI LES MAUVAISES ODEURS !

 

                                                                                        hebergeur d image

 

Le thé fait aussi des miracles en matière de transpiration ! Le tanin qu’il contient est un astringent qui permet de réguler la sudation. Si vous avez tendance à transpirer des pieds, n’hésitez pas à tremper matin et soir, vos petits petons échauffés dans un bain de thé noir. Vous aurez auparavant laissé infuser le thé durant 10 minutes dans l’eau bouillante. Après avoir versé le jus refroidi dans une bassine, glissez-y vos pieds durant 15 minutes. Séchez-les sans rincer.

 

 

IL NE FAIT PAS MAIGRIR !

 

Exact, mais il y contribue ! Lors d’un régime vous devez boire beaucoup d’eau afin de bien éliminer. Le thé peut être une variante à cette boisson d’autant plus qu’il augmente vos mictions et vous aide ainsi à éliminer d’avantage ! Et il contient 0 calorie ! C’est un excellent détoxifiant naturel. Idéal après des repas trop copieux et des lendemains de fêtes trop arrosées. De plus la théine ( ou caféine ) qu’il contient augmente le métabolisme de base ( nombre de calories brûlées au repos ) et consommé avant et pendant les repas, il favorise la sensation de satiété.

 

 

MOINS DE CAFÉINE QUE DANS LE CAFÉ

 

 

C’est vrai : il en contient environ 3 % soit deux fois moins que  le café. Le thé exciterait donc moins que le café ? Pas si sûr. Une seule tasse de thé peut provoquer une insomnie chez une personne très sensible à la caféine. Seulement la caféine du thé se libère avec effet retard sur 6 à 8 heures, donc avec plus de douceur alors que celle du café est relarguée en 2 à 3 heures provoquant un pic qui  » énerve « . Si vous êtes particulièrement sensible à la caféine, vous pouvez opter pour des thés qui en contiennent peu, ou comme l’expliquent Michèle Carles et Christine Dattner dans leur livre le thé et ses bienfaits ( Editions Flammarion ), placer des feuilles de thé dans le filtre de la théière puis verser l’eau frémissante sur les feuilles. Jeter ensuite la première eau filtrée puis recommencer en laissant les feuilles infuser le temps nécessaire. Dès le premier passage de l’eau 80 % de la théine a été éliminée.

 

 

LEQUEL CHOISIR ? 

 

Laissez-vous guider par votre palais s’il s’agit simplement d’une question de goût. Si vous recherchez en revanche le thé le plus performant retenez que les verts et blancs contiennent plus de polyphénols que les thés noirs. Tandis que ces derniers ne contiennent quasiment pas de vitamine C .

 

ATTENTION À NE PAS DÉPASSER LA DOSE 

Le thé c’est bien mais toujours avec modération. Un excès de thé peut en effet empêcher l’assimilation du fer par l’organisme et vous risquez alors l’anémie notamment si vous êtes enceinte. Il est conseillé alors de boire son thé en dehors des repas. Boire trop de thé peut engendrer plein d’autres petites gênes comme provoquer des palpitations, des maux de tête ou une constipation. Saviez-vous que le thé peut également réduire les effets de certains médicaments ? A éviter donc le temps de votre traitement. Exit le thé sous toutes ses formes si vous avez un ulcère qui peut alors empirer !

 

LE BON MOMENT DU THÉ

 

 
       hebergeur d image

Quel thé choisir et à quel moment de la journée le consommer ? Les thés noirs d’Inde peuvent être consommés toute la journée de préférence sans sucre et avec un quartier d’orange au petit-déjeuner, et l’après-midi. Les thés noirs de Ceylan sont bus le matin. Les thés verts se dégustent en début d’après-midi avant 16 heures. Les thés bleu-vert comme les Oolong se consomment jusqu’au soir car ils sont pauvres en caféine et les thés blancs conviennent plutôt l’après-midi car ils sont très désaltérants.

 

THÉ, MODE D’EMPLOI

Un bon thé, ça se prépare avec amour !Laissez infuser dans une eau frémissante 5 minutes maximum pour libérer tous les anti-oxydants. Pour le thé noir 4 à 5 minutes. Les thés verts, 3 minutes, les thés blancs 7 à 20 minutes. Inutile de passer la théière au lave-vaisselle….il suffit de la rincer à l’eau. Quant au thé dégusté froid, il est infusé à température ambiante durant 2 heures environ. Cette technique permet notamment de diminuer l’amertume du thé infusé à chaud. Peu importe la méthode choisie, pensez surtout à renouveler votre stock tous les deux mois car le thé ne se conserve pas éternellement.

 

nourriture8.gif

Publié dans INFO....SANTE | 2 Commentaires »

FRUITS ET LEGUMES

Posté par eurekasophie le 1 septembre 2010

 

 

COMMENT ATTEINDRE SON QUOTAT pointd4interro.gif

 

 

raisins1.giffruitsdivers6.gifpamplemousse.gifraisins3.giffruitsdivers7.giffruitsdivers9.gif

 

 

brocoli.gifnavet002.gifcarotte.giftomates003.gifsalade.gifcourgettes003.gif

 

 

Mettre à ses menus cinq fruits et légumes par jour n’est pas si difficile ! 

Il  faut des réflexes, un peu de temps, mais pas tant que cela, de la gourmandise donc du plaisir, et..quelques astuces.

 

Parce qu’ils sont riches en vitamines, minéraux, fibres et eau, indispensables au maintien d’une bonne santé, les fruits et légumes doivent  être impérativement inscrits à chaque repas. Tous sont bons pour la santé et les quatre occasions de manger dans la journée doivent être saisies pour penser légumes ou / et fruits. C’est aussi une excellente habitude pour faire des enfants de futurs mangeurs de légumes et de fruits….

raisins1.gifDes idées reçues

Elles peuvent vous aider dans vos achats et vous éviter des erreurs. Le docteur Plumey – médecin nutritionniste, Hôpital Necker ( Paris ) – Rappelle que :

decopunaise1.gifLes légumes en conserve ou surgelés apportent autant de vitamines dans l’assiette que du frais maison.

decopunaise1.gifLes fruits au sirop ne sont pas des sources intéressantes de vitamines et au demeurant sont trop sucrés

decopunaise1.gifAux jus de fruits, sources de sucres certes naturels mais néanmoins caloriques, ( un à deux verres par jour sont très suffisants ), donnez la préférence aux jus d’agrumes, plus light. Attention aux nectars, ils contiennent du sucre ajouté.

decopunaise1.gifOubliez les compotes industrielles, des sources non négligeables de sucre, à condition de privilégier les versions sans sucre ou une version maison.

 

fruitsdivers7.gifDes astuces

decopunaise1.gifElles commencent au moments des courses. Mettez-vous en condition, courses = fruits et légumes. Commencez par ces rayons !

decopunaise1.gifSoyez efficace, choisissez des légumes et des fruits de saison ( ils sont moins chers ) et pleins de talent, ceux qui boostent : préférez les salades vertes à base de cresson, épinard, mâche qui sont particulièrement riches en carotène et en oméga 3, les légumes et fruits les plus riches en vitamine C, les poivrons crus, les choux crus et le radis noir, les agrumes ( oranges, clémentines, pamplemousse, citron) et les fruits exotiques ( kiwis, litchies frais, papaye ).

decopunaise1.gifFaire une soupe demande un temps de préparation de 10 minutes maximum. Pour aller plus vite, choisissez des légumes bio, vous les rincez et enlevez le minimum, il est inutile de les éplucher en totalité. Mélangez pêle mêle carottes, pommes de terre, navets, courgettes……le tout coupé en morceaux pour une cuisson rapide, avec un bouillon cube ( existe en bio ) et vous avez le temps d’aller baigner bébé ou de vous relaxer pour 15 minutes.

decopunaise1.gifMême chose pour une bonne compote maison en ?? d’heure. Pommes, bananes, poires, selon les fruits de saison, n’hésitez pas à mélanger et à ajouter une pincée de cannelle, de gingembre, quelques pruneaux ou des raisins secs et oubliez le sucre….

decopunaise1.gifOubliez aussi la vinaigrette et surtout celle toute prête, aucun intérêt. Faites-la avec des citrons frais, des herbes et l’huile de votre choix. En entrée, testez les courgettes crues ( 5 minutes ), que vous découpez en fines tranches sur la longueur( utilisez l’épluche légumes, c’est rapide et vous n’avez pas besoin de sortir une mandoline ou de faire appel à un robot ), inondée de citron et d’un peu d’huile d’olive, ajoutez-y des champignons de Paris, des rondelles de concombre, un peu de ciboulette ou du basilic et, l’été, des tomates jaunes et noires.

decopunaise1.gifVous faites une quiche lorraine ? Introduisez des rondelles de courgettes, c’est coloré et c’est bon. Tout comme une pizza aux légumes : prenez la boule de pâte à pizza de chez Picard, lorsqu’elle a décongelé dans un moule huilé, nappez-la d’une sauce tomate, ajoutez des rondelles ou lamelles de courgettes, d’aubergines, de champignons ( choisissez vos légumes ) , la mozzarella, saupoudrez d’origan et au four 20 minutes. Servez avec une salade. Le résultat plaît beaucoup et pas seulement aux enfants…

decopunaise1.gifVous ne pouvez vous passer de la pasta ? Faites-la à l’italienne, décorez votre plat de pâtes avec des légumes, courgettes, carottes…..Toujours taillés avec l’épluche légumes et passés 5 minutes à la poêle dans l’huile d’olive. C’est très décoratif et vous ajoutez deux légumes à votre repas…

decopunaise1.gifAutre astuce, introduisez des fruits à votre plat principal : boudin ou rôti de porc aux pommes, magret de canard aux poires, aux raisins aux pêches……Les fruits et les légumes ? Une cuisine inventive qui, c’est promis, donne beaucoup de plaisir.

 

brocoli.giffruitsdivers6.gif salade.gif

Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | 1 Commentaire »

FABRIQUER SA COSMETIQUE BIO…….

Posté par eurekasophie le 7 juillet 2010

 

 

POURQUOI PAS !

 

 

                                                                          Hebergement d'images

 

Crème , sérum, baume, brillant à lèvres, beurre de massage, masque bonne mine, blush…

Vous pouvez fabriquer tous vos cosmétiques bio à la maison.

Votre seul impératif, utiliser des matières premières de qualité et dans de bonnes conditions.

 

Fabriquer ses cosmétiques, son maquillage, est une démarche beaucoup moins compliquée que vous ne pouvez le penser ! C’est une façon de prendre conscience des ingrédients que vous vous mettez sur la peau, un moyen aussi de minimiser votre impact sur l’environnement en réutilisant les contenants. Un moment de créativité plaisir. Selon les cosmétiques que vous désirez, vous avez besoin, bien entendu, d’ingrédients particuliers mais vous devez avoir les bases.

 

HUILES VÉGÉTALES, HUILES ESSENTIELLES

Véritables actifs concentrés, les huiles végétales ( HV) servent de base à des préparations telles que les crèmes, les baumes mais elles peuvent également être employées pures, ce qui n’est pas de la plupart des ingrédients de base de la cosmétique industrielle. Nourrissantes, protectrices et adoucissantes, réparatrices, traitantes, antioxydantes et antiradicalaires, elles sont le principal ingrédient des soins de beauté maison. Pour la cosmétique maison, il faut distinguer leshuiles de base ( abricot, amande douce, jojoba ( 100ml /9,90€) macadamia, olive…), fluides, polyvalentes, que vous allez utiliser comme base pour les huiles de soin, les laits, les baumes, et les huiles riches ( argan ( 100 ml / 17 € ), germe de blé, bourrache, onagre, rose musquée….), plus onéreuses, à intégrer à des préparations et plus particulièrement à ceux du visage pour peaux matures, ou encore pour traiter des cheveux secs. Elles s’achètent en magasins de produits naturels t, en GMS, , où vous pouvez trouver des huiles de base de qualité bio. Concentrées et surpuissantes, les huiles essentielles ( HE) sont à manier avec précaution. Elles se comptent en gouttes et une goutte de trop peut tout changer ! Les HE s’achètent en pharmacie, parapharmacie, magasins de produits naturels ou sur internet ( HE bois de rose 10 ml / 5,90 € ).

 

LES ARGILES

Blanche, jaune, rose, rouge ou verte, l’argile est riche en silicium et magnésium, en minéraux et en oligo-éléments. Base idéale pour les soins du visage et en particulier pour les masques, elle décongestionne, minéralise à nouveau et fortifie la peau, resserre les pores de la peau et traite les cheveux gras. Utilisez l’argile en poudre ( avec un ustensile en porcelaine ) et diluez la avec de l’eau peu minéralisée ou avec une eau florale ou encore avec une infusion de plante tiédie. Vous trouverez les différentes argiles en pharmacie ou en magasins de produits naturels ( 500 g / 5 € ).

 

FABRICATION, DES PRÉCAUTIONS 

Achetez biologique ! Attention aux possibles allergies et évitez les produits pour lesquels vous n’êtes pas sur de la fraîcheur ( oeufs, yaourts…). et ceux auxquels vous êtes allergique ( fruits rouges, pollen….) Pour les bases des lotions, utilisez de l’eau filtrée, de l’eau de source ou de l’eau florale.

 

COMMENT CONSERVER ? 

Les savons, les argiles, les préparations à base d’alcool, peuvent se conserver sans problème à température ambiante. Pour les autres, baume, crèmes, la conservation peut aller lusqu’à deux mois maximum, les préparations à base d’HE, plusieurs mois.Vous pouvez utiliser des conservateurs antioxydants qui prolongent la durée de vie des préparations. Une petite pincée de vitamine C dans des solutions à base d’eau ou une à deux capsules de vitamine E dans les produits àbase d’huile, des HE comme le petit grain, le romarin, la sauge sclarée, aux propriétés antioxydantes, prolongent la durée de conservation de vos produits. Côté matériel, détournez celui de la cuisine, bol, fouet, mixeur mais achetez une balance lettre, plus précisepour les petites quantités. Pour le conditionnement, optez pour la récup à condition de faire bouillir les contenants du produit.Etiquetez-les avec la date de fabrication et conservez-les au frais. Prenez du temps et beaucoup de plaisiret à vos pots !!

 

 RECETTE

Blush bonne mine  » rosée du matin « 

Matériel : un poudrier 40 ml + 1 houpette +mini fouet +cuillères doseuses inox + pelle de dosage 5 ml + mortier + pilon

 Ingrédients : 10,6 g d’argile blanche, 3,1 g de châtaignier en poudre, 4,5 g d’ocre rose, 0,4 g de mica, 13 gouttes d’extrait aromatique de pêche bio.

Dans un mortier, mettez toutes les poudres sauf le mica et écrasez avec le pilon. La couleur doit être homogène. Plus vous mélangez longtemp, plus la couleur se développera. Ajoutez ensuite  l’extrait aromatique puis mélangez à nouveau. Ajoutez enfin le mica et mélangez quelques secondes à l’aide du mini fouet afin d’éviter de casser la nacre Transférez la préparation dans le poudrier. Stockez la préparation à l’abri de la lumière et de la chaleur. Bien conservé et fabriqué dans des conditions d’hygiène optimales, votre produit se conservera au moins trois mois.

Des kits pour les premiers pas 

Une dizaine de coffrets avec plusieurs recettes et deux grands coffrets, un de soins, un de maquillage de 18,50 € à 49 € sur www.aroma-zone.com

 

 

                                                                         Hebergement d'images

Publié dans MES PETITES INFOS | 11 Commentaires »

AMATEURS DE FOOT, VOICI ……

Posté par eurekasophie le 21 juin 2010

 

 

DES IDÉES DE PLATEAUX TÉLÉ BONS POUR LA SANTÉ

 

 

 

Des soirées foot en perspective? Un plateau télé, c’est sûr, c’est sympa !

 

 

Sauf que, le plus souvent, cela tourne vite au n’importe quoi diététique.

 

 Quelques idées pour se faire plaisir quand même en mangeant équilibré.

 

 

 

                                                                                         Hebergement d'images

 

Manger devant la télé? La hantise des nutritionnistes et des disciples du  » bien manger  » !!

Captivé par le petit écran, le cerveau ne fait plus attention à la quantité de nourriture avalée et en oublie même les signaux de satiété. En plus, on a tendance à manger avec les doigt, et à  » engloutir « . Se concentrer sur une fourchette et un couteau, ce serait le risque de rater un but au foot ou une scène cruciale de sa série préférée !

 

De quoi picorer mais aussi être rassasié !

 

 » Si vous y tenez vraiment, souligne Virginie Balès -diététicienne et micronutritionniste à Paris- , une solution consiste à associer des petites brochettes verrines ou sandwichs à manger avec les doigts, et un plat dans un assiette, pour envoyer au cerveau un signal de rassasiement.  »

Vous avez vraiment envie de rajouter des amuse-gueules ? Pas de sentiments, proscrivez cacahuètes et biscuits salés et adoptezles tomates cerises et les mini-bretzels (4 g de lipides contre 30 à 40 g pour des biscuits salés ).

Enfin, déjouer le piège de la coupure pub, qui arrive traîtreusement pile au moment où on vient de terminer son plateau. Au lieu d’aller faire un plein dans le réfrigérateur, lavez-vous les dents : le goût mentholé coupe illico toute envie de se resservir. Beaucoup mieux pour les fesses qu’un esquimau chocolat-amandes, non ? 

 

Le plateau cocooning

- Potage à la courgette 

-Oeuf cocotte à la ciboulette + mouillettes de pain aux céréales

- Salade de haricots verts au magret fumé et cerneaux de noix

- Des fraises

- 2 carrés de chocolat noir

Le plateau grec 

-Soupe glacée de tomates

-Salade grecque ( concombre, tomates, poivrons, oignons, olives noires, feta, huile d’olive ).

- Pain pita 

-Ramequin tzatziki ( concombre au yaourt ) ou de ( poivrons rouges au fromage blanc ).

- Une pêche.

Le plateau nordique 

- Salade de mâche, pommes vapeur, saumon fumé

- Fromage frais à l’aneth ( type St-Môret )

- blinis ou pain noir ( pumpernickel )

- Cornichons mollossol ( à la russe )

- Compote de pommes à la cannelle.

Le plateau sucré-salé 

-Mini brochettes de cubes de melon et billes de mozzarella

- Salade verte, tomates cerises, sauce balsamique

-Wraps au poulet ( salade verte, carottes rapées, blanc de poulet, sauce curry, raisins secs )

-Compotée de mangues ( surgelées coupées en dés et cuites avec du sucre vanillé.

bonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gif

Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | 6 Commentaires »

2) BEGONIA D’APPARTEMENT

Posté par eurekasophie le 3 mai 2010

 

 

BEGONIA HIEMALIS

 

 

 

                                                  Hebergement d'images

 

Les bégonias d’appartement offrent une profusion de fleurs très colorées, en automne et en hiver.

 

Les bégonias à un genre comportant environ 900 espèces. Le bégonia d’appartement fait partie du groupe Hiemalis obtenu par le botaniste allemand Otto Rieger, après de nombreuses hybridations.

 

Cette espèce de bégonias à l’avantage de bien résister à l’oïdium et d’offrir des fleurs plus grandes et plus abondantes ainsi qu’une longue période de floraison.

Le bégonia d’appartement fleurit en automne et en hiver mais on en trouve maintenant à n’importe quelle période de l’année.

Il a de grandes feuilles vertes et ses fleurs, d’un diamètre de 5 à 8 cm, peuvent être simples, doubles ou semi-doubles, rouges roses, rose saumon ou blanches. Il offre une profusion de fleurs pendant de longs mois.

DIMENSIONS 

C’est une plante compacte, d’aspect buissonnant. Pour conserver cet aspect, tailler soigneusement les pousses les plus longues chaque année.

PRÉSENTATION

Les bégonias produisent à eux seuls un si bel effet qu’il serait dommage de les marier avec d’autres plantes. Les placer près d’une fenêtre, à la lumière indirecte.

Conseils particuliers 

Ne rempoter que si cela est nécessaire, après la floraison et la taille. Cette opération est  délicate car les tiges sont fragiles et se cassent facilement. Une tige endommagée peut pourrir ou favoriser l’apparition de l’oïdium.

1)  Retirer la plante de son pot d’origine, sans abîmer les racines.

2) Mettre du compost à base de tourbe, sans trop le tasser, dans le nouveau pot après l’avoir humidifié. Placer la plante à l’intérieur en faisant attention à ses racines.

 3) Mettre la plante à l’ombre, pendant quelques jours. Ne pas l’arroser au début pour qu’elle s’établisse bien et que ses racines partent à la recherche de l’humidité.

 

Soins spéciaux

* taches brunes sur les feuilles: la plante n’a pas été régulièrement arrosée ou bien elle a souffert du soleil.

Prévention: arroser régulièrement et maintenir un degré d’humidité suffisant.

* jaunissement et chute des feuilles: excès de fraîcheur et d’humidité.

Prévention: mettre la plante dans un local plus chaud.

* taches blanches d’aspect farineux sur les feuilles et les tiges: la plante est atteinte d’oïdium

Traitement: isoler la plante, retirer les parties affectées et pulvériser un fongicide.

* petites taches sur les feuilles: présence d’araignées rouges.

Traitement: si l’attaque est sérieuse, jeter la plante. Sinon, l’isoler et traiter avec un fongicide qui convient.

* pucerons 

Traitement: vaporiser une solution d’eau savonneuse ou d’autres produits organiques contenant du pirèthre ou de la roténone, en se conformant aux indications de l’emballage.

 MULTIPLICATIONMULTIPLICATIONMULTIPLICATIONMULTIPLICATIONMULTIPLICATIONMULTIPLICATIONMULTIPLICATIONMULTIPLICA

On peut multiplier le bégonia par bouturage.

1) détacher un rameau en ne gardant juste que la paire de feuilles la plus haute ou bien couper une jeune pousse à l’aisselle d’une feuille.

2) planter la pousse dans un mélange de tourbe et de sable, à part égale, et maintenir à une température de 22°. Ne pas la placer en plein soleil pour éviter le dessèchement.

3) recouvrir d’un plastique perforé pour empêcher le pourrissement.

4) quand les boutures sont enracinées, les transférer dans de petits pots; pincer les extrémités de temps à autre pour donner à la plante un aspect buissonnant…………La plante fleurira 4 mois après bouturage. Après la floraison, rabattre les nouvelles pousses pour qu’elles restent buissonnantes. Eviter les excès d’eau.

 

                            Hebergement d'images

abeille2.gif

ENTRETIEN

Peu difficiles à entretenir, les bégonias sont cependant des plantes fragiles qu’il faut rempoter avec précaution.( Ne rempoter que si le volume de la plante est trop important. Utiliser un compost à base de tourbe.

Rabattre après la floraison et pincer pincer l’extrémité des jeunes pousses pour conserver à la plante son aspect buissonnant.

 

ARROSAGE
Hebergement d'images

Arroser modérément en période de croissance. Attendre que la surface du terreau soit sèche avant d’arroser. En dehors des périodes de croissance et de floraison, arroser peu, le terreau doit rester légèrement humide. Pendant la floraison, ajouter de l’engrais liquide à chaque arrosage, en se conformant aux indications.

MILIEU

 

 

Hebergement d'images

Lumière: cette plante a besoin de beaucoup de lumière mais craint le plein soleil.

Température: pas de températures supérieures à 22 ° pour éviter la chute des boutons et des fleurs. En hiver, 15 ° environ.

Publié dans PLANTES A FLEURS, Soins et Beaute des Plantes | 2 Commentaires »

12345...13
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant