• Accueil
  • > Recherche : arbuste fleur

Résultats de votre recherche

J’AI DESCENDU DANS MON JARDIN………….

Posté par eurekasophie le 14 septembre 2010

 

 

avec aux lèvres, les paroles de la chanson populaire d’Anne de Bretagne.

Rappelez-vous:  » ……L’on vit trois beaux capitaines, avec des sabots….Offrir à leur souveraine….Un joli pied de verveine…S’il fleurit, tu seras reine….Elle a fleuri, la verveine…..Anne de France fut reine….. » . Herbe dédiée à Vénus, déesse de l’amour, tu m’inspires maints souvenirs, et du fond de mes abysses, bien des poèmes rejaillissent. Ecoute plutôt ! 

 

 » Sous ces arbres chéris, où j’allais à mon tour

- Pour cueillir, en passant, seul, un brin de verveine,

- Sous ces arbres charmants où votre fraîche haleine

-disputait au printemps tous les parfums du jour…. »

Une promenade au jardin des plantes, de A. de Musset.

 

 

 

 

LA VERVEINE OFFICINALE

 

 

                                                                                                             hebergeur d image

Nom commun : herbe sacrée, herbe de sang, herbe aux sorciers, guérit-tout

Genre et espèce : Verbena officinalis

Famille : VERBENACEAE: plantes herbacées ou arbustes; feuilles opposées; petites fleurs;800 espèces

Origine : Europe, Asie, Afrique du Nord

Hauteur : 30 à 75 cm.

 

jardinfleur.jpg La corolle est constituée de cinq pétales soudées à la base en un petit tube. La fleur s’étale ensuite en deux lèvres peu marquées, la supérieure composée de deux lobes et l’inférieure de trois lobes.Chaque fleur possède à son aisselle une petite bractée, petite feuille propre à l’inflorescence. Les fleurs se disposent en épi, grappe dont les fleurs sont sessiles ( insérées directement sur un rameau, sans petite  » queue « ). Les fleurs s’épanouissent de juin à octobre, la floraison débutant à la base de l’épi pour arriver progressivement jusqu’à son sommet.

jardinfleur.jpg La verveine officinale ne doit pas être confondue avec la verveine citronnelle ( lippia triphylla ) fortement aromatique et aux principes actifs différents. La verveine officinale, amère et très riche en tanins, a des propriétés toniques, fébrifuges et astringentes. Excellente pour le foie, elle équilibrerait également le taux d’oestrogène et de progestérone chez la femme.

Publié dans INFO....SANTE | Pas de Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

HIBISCUS ROSA-SINENSIS

Posté par eurekasophie le 5 juillet 2010

 

 

Les hibiscus sont d’admirables arbustes dont la période de floraison peut s’étendre sur presque toute l’année

 

Les fleurs elles-mêmes, aux couleurs splendides, sont éphémères.

 

                                                                     Hebergement d'images

 

Venant de l’Asie tropicale, hibiscus rosa-sinensis a besoin de chaleur pour fleurir. Cet arbuste persistant présente des rameaux qui deviennent ligneux après un an ou deux. Les feuilles ovales et brillantes sont décoratives.

La plante fleurit de la fin du printemps à la fin de l’été avec des nuances très variées-blanc,rose, rouge jaune ou orange. Les fleurs persistent de 1 à 3 jours et mesurent de 8 à 15 cm de diamètre. Elles sont simples, doubles ou semi-doubles.

 

DIMENSIONS 

Si cet hibiscus est généralement vendu assez petit, entre 15 et 30 cm , sa croissance est vigoureuse et il atteint 1,50 m. On peut cependant le tailler annuellement.

CROISSANCE CONTINUE

On peut négliger la période de repos si l’on dispose de suffisamment d’espace et que l’on souhaite une floraison hivernale. En ce cas, continuer à arroser et à bassiner, et maintenir à la chaleur et à la lumière.

PRÉSENTATION

Hibiscus rosa-sinensis est très élégant et peut être placéen isolé, dans un cache-pot mettant en valeur le feuillage et la floraison.

CALENDRIER

FÉVRIER-MARS

Si l’on désire obtenir un bel arbuste et, à condition de disposer d’un espace suffisant, placer cet hibiscus dans un grand pot, dans un mélange fertile. Augmenter peu à peu les apports d’eau, mais maintenir au frais, autour de 12 °.

MARS-AVRIL

Rabattre si nécessaire. Placer à une température de 20 à 24 °. Arroser fréquemment et engraisser toutes les 3 ou 4 semaines.

MAI À OCTOBRE 

Effectuer des bassinages fréquents et maintenir à température constante. Ajouter de l’engrais liquide à chaque arrosage. Eliminer les fleurs fanées.

NOVEMBRE

Réduire les arrosages. Abaisser la température de manière à préparer la plante pour l’hiver. Conserver en pleine lumière.

DÉCEMBRE-JANVIER

Les mois d’hiver correspondent à la période de repos de la plante. Maintenir à une température de 10 à 15 °, en situation très lumineuse.

 

                         Hebergement d'images

SOINS SPÉCIAUX

1 ) Les feuilles se déforment en cas d’attaque de pucerons.

Prévention : examiner les pousses nouvelles à chaque arrosage. Combattre à l’aide d’un insecticide adapté.

2)  Les araignées rouges ( acariens ) s’installent en cas de sécheresse.

Prévention : effectuer des bassinages fréquents pour les chasser ou appliquer un acaricide.

3 ) Les feuilles jaunissent en cas de manque d’eau. Il peut s’agir aussi d’un excès d’engrais.

Prévention : arroser plus fréquemment et espacer les apports d’engrais.

4 ) Les boutons floraux tombent par manque de lumière ou d’arrosage. 

Prévention : placer en plein soleil et arroser abondamment durant toute la belle saison.

 

LES CLÉS DU SUCCÈS

 

 

Hebergement d'images

ENTRETIEN

Cet hibiscus doit bénéficier d’un repos hivernal afin d’éviter un développement trop important. Pour contrôler la forme, rabattre en mars

Empotage : installer dans un mélange de terreau et de terre et rempoter en mars. La multiplication est facile par boutures de tête, dans un compost léger.

 

 

Hebergement d'imagesARROSAGE

Arroser fréquemment et abondamment en période de croissance et effectuer des bassinages. Réduire peu à peu les apports en automne et arroser modérément en hiver.

Nutrtion : en période de végétation, effectuer des apports d’engrais liquides très dilués. Cesser en hiver.

 

 

Hebergement d'images

MILIEU

Lumière : cette espèce a besoin de lumière et de soleil toute l’année, y compris en hiver pendant la période de repos

Température: durant la belle saison, la chaleur est bénéfique; maintenir au-dessus de 18 °Pendant la période de dormance, conserver entre 10 et 15 °.

Publié dans PLANTES A FLEURS, Soins et Beaute des Plantes | Pas de Commentaires »

J’AI DESCENDU DANS MON JARDIN……………………….

Posté par eurekasophie le 30 juin 2010

 

                                                 Hebergement d'images

…pour méditer au sens d’une expression rencontrée dans la fable de Jean de La Fontaine  » La chauve-souris et les deux belettes « . 

C’est l’histoire d’une chauve-souris qui, malencontreusement,  » piqua de la tête  » respectivement dans le nid d’une belette, hostile aux souris,et dans l’antre d’une belette opposée aux oiseaux. Pour sauver  » sa peau  » , la chauve-souris les convainc selon leur aversion, d’être tantôt oiseau, tantôt souris.

Jean de La Fontaine en conclut par :  » Plusieurs se sont trouvés qui, d’écharpe changeant, Aux dangers, ainsi qu’elle, ont souvent fait la figue  » .

Que vient faire la figue ici, pourquoi lui donne-t-on cette réputation moqueuse ? Certainement en raison de sa particularité de fleur-fruit !! 

Penchons-nous quelques instants sur ce sujet, en étudiant

 

Le figuier commun

 

  Nom commun : figuier de carie, arbre à cariques.

 ♦ genre et espèce : Ficus carica.

  Famille : MORACEAE : arbres, arbustes et lianes à latex; feuilles généralement alternes et simples; fleurs unisexuées; 1500 espèces.

  Origine : supposéede la Carie, ancienne province d’Asie mineure; présent dans tout le bassin méditerranéen.

  Hauteur : de 3 à 4 mètres, 8 mètres dans les conditions idéales.

 

 

                                                                                                               Hebergement d'images

 

Le figuier se caractérise par un type d’inflorescence particulier: les sycones. Les minuscules fleurs mâles et femelles se développent à l’intérieur d’un réceptacle ( peau externe de la figue) qui s’est replié sur lui-même, formant une cavité presque entièrement fermée. Les fleurs femelles tapissent la paroi interne du sycone et les fleurs mâles se disposent à l’entrée de l’orifice. Lorsque les fleurs femelles sont fécondées ( généralement grâce à l’intervention d’un figuier sauvage proche qui permet d’obtenir des figues de meilleure qualité ), leur ovaire se développe et s’entoure de chair constituant la partie charnue des futurs fruits. C’est le réceptacle doté de fleurs à maturité qui constitue la partie comestible de la figue. La figue est en fait une inflorescence refermée sur elle-même, elle deviendra fruit lorsque les fleurs auront terminé leur processus de maturation. C’est ainsi que l’expression  » faire la figue  » prend pour moi tout son sens : une fleur déguisée en fruit cachant des centaines de futurs fruits ( akènes, petits grains qui croquent sous la dent ). C’est du moins mon explication. D’autres existent, sous forme d’histoires quelque peu paillardes.

 

                                                 Hebergement d'images

Les figues ont la réputation d’être laxatives. Elles adoucissent les irritations de la gorge. Le suc laiteux présent dans toute la plante s’utilise pour faire disparaître les taches brunes parsemant la peau vieillissante, les cors et les verrues.

Publié dans LA PLANTE DU MOIS | 2 Commentaires »

RHODODENDRON ET COMPAGNIE ….

Posté par eurekasophie le 14 janvier 2010

 

papillonetfleur.gifrhododendronferrugineum2.jpgpapillonetfleur.gif

Rhododendron ferrugineux
 

(Rhododendron ferrugineum)

(Éricacées)

Rhododendron
ferrugineux
 Rhododendron ferrugineum
Rhododendron ferrugineum
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Ericales
Famille Ericaceae
Genre Rhododendron
Nom binominal
Rhododendron ferrugineum

Synonyme(s) français(s) : Antenet, Bois-rouge, Laurier-rose des Alpes, Résenit, Romarin sauvage, Rosage ferrugineux

Origine du nom latin : 
Rhododendron : Dans l’Antiquité, le nom de rhododendron désignait le laurier-rose, Nerium oleander. Ce n’est qu’au XVIième siècle que le nom fut

transféré au genre qui le porte aujourd’hui (du grec rhodos, rose, et dendron, arbre).

Le rhododendron se rencontre à la limite des derniers arbres de l’étage sub-alpin. Ses fleurs rose vif se développent par grappes. Une sous espèce R. Hirsutum se reconnaît à ses feuilles ciliées. C’est au baume secrété par de curieux poils en écusson (de couleur jaune puis brun de rouille, seules la face inférieure des feuilles et la corolle en sont pourvues), bien visibles à la loupe et à l’aspect d’oxyde de fer, que cet arbuste doit par contre son nom d’espèce (cf. C Favarger).

Certains apiculteurs proposent un miel unifloral de Rhododendron dont la dénomination n’est pas usurpée tant sont nombreux ses buissons dans les bois. Le miel toutes fleurs quant à lui provient du nectar d’espèces prairiales et le miel de miellat d’espèces forestières spécifiques. Le miel de montagne proprement dit est constitué à la fois de miels de nectar et de miellat. 
                                                                           abeille03.gif                            abeille2.gif                    
rhod2.jpg     abeille2.gif             

Utilisations officinales : les feuilles et les fleurs contiennent des substances diurétiques, toniques et anti-rhumatismales.

 

 

lignebettyboop.gifrhod1.jpglignebettyboop.gif

Publié dans "R**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 11 Commentaires »

L’ AUBEPINE A UN STYLE…

Posté par eurekasophie le 8 janvier 2010

 

Pour sûr que l’aubépine a un  style….Manquerait plus que le contraire !!

Voyez vous-même …

aubpine2.jpg

Aubépine à un style
 

( Crataegus monogyna )

( Rosacées )

Synonyme(s) : Aubépine monogyne

Crataegus monogyna
 Aubépine monogyne ou Noble épine
Aubépine monogyne ou Noble épine
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Sous-famille Maloideae
Genre Crataegus
Nom binominal
Crataegus monogyna

L’aubépine monogyne (Crataegus monogyna), aussi appelée aubépine à un style, est une plante du genre Crataegus et de la famille des Rosaceae.

Le terme Monogyna provient de monogunus, « à un seul ovaire » (= « à un seul style »)

Couramment, le patois la nomme Aubespin, avec évidemment des divergences d’une région à l’autre.

Arbre à couronne arrondie, épineux, à feuilles découpées. Corymbes plats de fleurs blanches à anthères roses, parfumées, suivies de fruits rouge foncé brillant. Idéal en haie.
l’Aubépine à un style est un arbuste pouvant atteindre une hauteur de 5 à 10 m et vivre plusieurs centaines d’années.

La floraison a lieu en mai – juin. Les fleurs sont hermaphrodites à symétrie radiaire, en corymbes. Les fleurs sont ont des corolles blanches, à un style. Les étamines ont des anthères rosées. Crataegus monogyna est pollinisée par les insectes et dispersée par les oiseaux.

aubpine3.jpg
 Les fruits sont charnus, ovoïdes, rouges, à un seul noyau: les cenelles. Ils mûrissent vers septembre-octobre.

aubpine1.jpg

Les feuilles sont alternes, simples, lobées (3 à 7 lobes) à limbe denté, pennatipartites avec des sinus profonds. Les rameaux sont épineux, lisses. Les bourgeons sont isolés, globuleux.

Commentaires : contrairement au Prunellier (Épine noire), les aubépines ne fleurissent qu’après la sortie des feuilles.
On la plante pour former des haies. Il existe parfois des intermédiares (hybrides) entre les deux aubépines.
Un mutant aux fleurs rose-rouge, est cultivé comme plante d’ornement.

Utilisations officinales : l’écorce est fébrifuge et les feuilles sont astringentes et antidiarrhéiques. Les fleurs ont des propriétés toniques pour le coeur, antispasmodique et légèrement hypnotiques. Les fruits sont astringents, antidiarrhéiques et antiscorbutiques.
On emploie l’aubépine comme sédatif et
antispasmodique du système nerveux car elle régularise les mouvements du coeur et la pression artérielle. Elle est recommandée contre l’angine-de poitrine, la névrose cardiaque, les troubles de la circulation accompagnés de tension élevée et contre les varices. Elle est encore efficace contre l’artériosclérose, les troubles de la ménopause ainsi que contre les insomnies d’origine nerveuse, les vertiges, les palpitations et les bourdonnements d’oreilles.

Publié dans "A**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 5 Commentaires »

PETIT JARDIN DE DECEMBRE

Posté par eurekasophie le 30 novembre 2009

Ce qu’il faut faire en décembre
Travaux au jardin
Par Sébastien Jacquot

Si les grands froids de l’hiver nous ont épargné le mois dernier, c’est sûrement en décembre qu’il va falloir s’en méfier.

decembre0.jpg
Il est l’heure de veiller à ce que nos végétaux puissent passer les froids prochains sans craindre les nombreuses péripéties qui les guettent. Mais que dire de ces hivers que redoutent bon nombre de personnes si ce n’est de les glorifier par la beauté qu’ils donnent à nos paysages.
Au potager
L’hiver vous aidant par ses gelés à éliminer les herbes indésirables qui subsistent encore, aidez-le à nettoyer votre jardin qui n’en sera que mieux préparé pour les futurs semis et plantations.
 decembre00.jpg

Profitez de cette période pour apporter de la fumure et labourer le terrain. S’il vous reste certains légumes en terre et que vous ne pouvez les ramasser faute de place pour les conserver, protégez-les par un tapis de paille ou de feuilles mortes. Coté semis, il est encore temps de mettre en terre épinards et laitues de printemps.Au verger
Tout comme novembre était propice à la plantation des arbres fruitiers, décembre l’est aussi. Veillez cependant à ne planter vos sujets qu’en période hors gel. Décembre est le mois idéal pour la taille des arbres à pépins tels que pommiers et poiriers. Profitez également de cette période pour tailler vos arbustes à petits fruits tels que groseilliers et cassissiers. L’entretien de vos arbres et arbustes fruitiers est essentiel en hiver pour qu’ils puissent retrouver leur pleine rigueur au printemps prochain. Procédez à l’élimination des mousses sur leur tronc où se nichent bon nombre de parasites ; commencez également les traitements d’hiver. Comme au verger, apportez de la fumure aux pieds de vos arbres.

decembre000.jpg

Au jardin d’ornement
Le froid n’épargne rien, pas même les plus belles fleurs aussi parfumées soient-elles. N’oubliez pas de protéger vos plantes de massif par un paillage qui les aideront à passer les jours de froid sans le moindre mal. Apportez du compost aux pieds de vos rosiers et autres arbustes à fleurs. Profitez de cette dernière période pour mettre en terre vos bulbes de tulipes, jonquilles et narcisses. Ha !… Ne vous imaginez-vous pas déjà les voir fleurir à l’arrivée du printemps ? Rien de tel pour se donner du courage.

Plantes d’intérieur et de balcon
Veillez sur vos plantes d’intérieur, bien qu’elles soient à l’abri du froid, elles ne sont pas pour autant à l’abri de la sécheresse, ne les oubliez pas, pensez donc à les arroser, mais surtout sans excès. Ne les disposez pas non plus trop près d’une source de chaleur en pensant qu’elles passeront mieux l’hiver, Il n’en est rien.

Les arbres, arbustes et haies
Protégez vos arbres et arbustes les plus sensibles du froid qui les menace, soit en les enveloppant d’un voile d’hivernage pour les plus petits, soit en veillant à protéger les sujets les plus imposant en isolant la base de leur tronc avec de la paille ou du feuillage. Profitez des jours hors gèle de décembre pour faire de nouvelles plantations. Entretenez-les en taillant leur bois morts et autres branches devenues trop importantes, vous pouvez également continuer à tailler vos haies.

Petit jardin – Le petit magazine du jardinage et des plantes – www.graines-et-plantes.comPage 2

Publié dans JARDINAGE AUX FIL DU TEMPS | 2 Commentaires »

PETIT JARDIN DE DECEMBRE

Posté par eurekasophie le 30 novembre 2009

Jardiner avec la lune
Calendrier Lunaire
de Décembre 2009

Par Sébastien Jacquot
lunenouvelle.jpg Nouvelle Lune lunequartier1.jpg Premier Quartier
lunepleine.jpg Pleine Lune lunedernierquartier.jpg Dernier Quartier
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
-
1 jardinfruit.jpg
2 lunepleine.jpgjardincarotte.jpg
3 jardincarotte.jpg
4
Jour de Périgée lunaire – Ne pas jardiner
5
Jour de Noeud lunaire – Ne pas jardiner
6 jardinsalade.jpg
7 jardinfruit.jpg
8 jardinfruit.jpg
9 lunedernierquartier.jpgjardinfruit.jpg
10 jardincarotte.jpg
11 jardincarotte.jpg
12 jardincarotte.jpg
13 jardinfleur.jpg
14 jardinfleur.jpg
15 jardinsalade.jpg
16 lunenouvelle.jpgjardinsalade.jpg
17 jardinfruit.jpg
18
Jour de Noeud lunaire – Ne pas jardiner
19 jardincarotte.jpg
20
Jour d’Apogée lunaire – Ne pas jardiner
21 jardinfleur.jpg
22 jardinfleur.jpg
23 jardinsalade.jpg
24 lunequartier1.jpgjardinsalade.jpg
25 jardinsalade.jpg
26 jardinsalade.jpg
27 jardinfruit.jpg
28 jardinfruit.jpg
29 jardincarotte.jpg
30 jardincarotte.jpg
31 lunepleine.jpgjardinfleur.jpg
- - -
jardincarottecouche.jpg Jours Racines
Les jours racines sont lorsque la lune passe devant les constellations du Taureau de la Vierge et du Capricorne dites constellations de la terre.
Pendant cette période, la lune influe sur le système radiculaire des végétaux, c’est donc la période idéale pour semer, planter, soigner et récolter les légumes à racines et les fleurs à bulbes.
Exemples de végétaux concernés : ail, betterave, carotte, céleri-rave, échalotes, endive, navet, oignon, pomme de terre, radis, salsifis…
jardinfleur.jpg Jours Fleurs
Les jours fleurs sont lorsque la lune passe devant les constellations du Gémeaux, de la Balance, et du Verseau dites constellation de l’air.
Pendant cette période, la lune influe sur les végétaux à fleurs et légumes-fleurs, C’est donc la période idéale pour planter, semer, rempoter, bouturer, récolter vos fleurs et légumes-fleurs.
Exemples de végétaux concernés : artichaut, brocoli, chou-fleur, fleurs, arbres/ arbustes/ buissons/ aromatiques à fleurs.
jardinfruit.jpg Jours Fruits et Graines
Les jours fruits et graines sont lorsque la lune passe devant les constellations du Bélier, du Lion, et du Sagittaire dites constellations de feu.
Pendant cette période, la lune influe sur la stimulation des fruits et des graines. C’est donc la période idéale pour semer, planter, cueillir, récolter les arbres fruitiers, les petits fruits et les légumes-fruits .
Exemples de végétaux : noisette, châteigne, tomate, pois, aubergine, concombre, courge, fève, fraise, framboise, haricot, melon, piment, pois, citrouille, blé, maïs, riz, arbres fruitiers…
jardinsalade.jpg Jours Feuilles
Les jours feuilles sont lorsque la lune passe devant les constellations du Cancer, du Scorpion et du Poissons dites constellations de l’eau.
L’influence de la lune, se porte à cette période sur les tiges et les feuilles des plantes, c’est donc une période idéale pour tailler, tondre, cueillir, semer, repiquer les végétaux à feuillage.
Exemples de végétaux : gazon, arbuste/ haies sans fleur, persil, salade, choux, artichaut, céleri-branche, chicorée, épinard, poireau, aromatiques à feuillage, lierre, conifère…

Petit jardin – Le petit magazine du jardinage et des plantes – www.graines-et-plantes.comPage 8

Publié dans JARDINAGE AUX FIL DU TEMPS | 3 Commentaires »

LE NEFLIER

Posté par eurekasophie le 8 novembre 2009

 

 

J’AI DESCENDU DANS MON JARDIN ……

pour y relire un vieux poème extrait du Livre de Taliésin, issu de la mythologie celtique,

talisin.jpg

 » Le combat des arbres ou Câd Goddeu « ….

(….) Les saules et les sorbiers

Tardivement viennent dans les rangs,

Les pruniers aux épines

Inopportunes aux hommes

Et les néfliers vigoureux

Triompheront de l’ennemi (….)

…..et le relire, à l’abri, sous la silhouette tortueuse du…..

neflierallemagne.jpg

NÉFLIER

point2.gif Nom commun: mêlier ou mesplier,  » cul-de-chien « , néflier commun, néflier d’Allemagne.

point2.gif Genre et espèce : Mespilus germanica.

point2.gif Famille: ROSACEAE genre Mespilus: arbres, arbustes et plantes herbacées aux feuilles alternes; fleurs souvent à cinq parties avec de nombreuses

étamines; plus de 2000 espèces.

 

nflierfleur.jpg    Fleurs blanches à 5 pétales de 3 cm de Ø, isolées au sommet d’un rameau.

 point2.gif Origine : Asie mineure    point2.gif Floraison : Fin mai

point2.gif Hauteur: 5 à 6 m de haut

 

Le néflier fait partie des espèces  » recommandées  » par Charlemagne dans le Capitulaire De Villis, texte surtout connu pour la liste des plantes, arbres et arbustes dont la culture est exigée dans les jardins royaux. Ces jardins se divisent en trois parties, l’herbalarius ou jardin des simples, l’hortus ou potager et le viridarium ou verger, devant contenir seize espèces incontournables d’arbres fruitiers, dont le néflier. Le manquement à ces règles étaient sévèrement sanctionné.

Le bois du néflier, qui a la particularité d’être dur et de se fendre peu, sert à la confection de manches d’outils et de fléaux. Les Basques l’emploient pour la réalisation d’un de leur célèbre bâton de marche pouvant faire office d’arme : le makhila.

nflier2.jpg

 

♣   nefles.jpg    Les fruits du néflier ont la forme de petites poires ou de toupies aplaties. La partie charnue du fruit est le développement du receptacle floral qui, au fur et à mesure de sa croissance, repousse au sommet les sépales persistants. La récolte des fruits se situe après les gelées qui ramolissent la chair des nèfles. Cepandant, le fruit n’est pas encore mangeable. Sa chair est dure et acide. Les nèfles doivent subir une sur-maturation que l’on nomme blettissement. Les fruits sont étalés sur un lit de paille sèche où ils virent au brun foncé en quelques semaines. Leur chair s’en trouve alors radicalement modifiée, elle est devenue douce et parfumée.

La nèfle est très digeste et convient aux estomacs les plus délicats. Elle se consomme en compotes et confitures. Elle a des propriétés d’être anti-diarrhéique. Les feuilles astringentes, employées en gargarisme, luttent contre les aphtes et les maux de gorge.

Publié dans MES PETITES INFOS | 9 Commentaires »

PETIT JARDIN DE NOVEMBRE

Posté par eurekasophie le 2 novembre 2009

Ce qu’il faut faire en novembre
Travaux au jardin
Par Sébastien Jacquot

Si ces dernières semaines le froid n’était pas au rendez-vous, soyez certain qu’en ce mois de novembre il trouvera son chemin pour venir frapper à votre porte.

novembre1.bmp
C’est en novembre qu’il faut préparer son jardin, qu’il soit d’ornement, verger ou potager, pour l’aider à se parer contre les mauvaises aventures de l’hiver. Novembre est également ancré dans les mémoires de jardinage par un célèbre dicton : « A la Sainte Catherine tout bois prend racine », alors pour votre plus grand plaisir, n’y dérogez pas… plantez, plantez, plantez.
Au potager
Avant que l’hiver n’opère de ses froids les plus diables, récoltez tous les légumes restant encore dans le potager et
 novembre2.bmp

qui risqueraient de ne plus se conserver s’ils subissaient une gelée, ou pire ne plus être consommables. En novembre, au potager, il est tant de faire le grand ménage ! Nettoyer ainsi vos rangs des légumes qui ne donneront plus, car il est bien inutile de puiser les éléments de la terre sans que cela ne puisse vous apporter quelque chose dans votre assiette. Apportez à votre jardin fumier et compost, puis labourez votre sol laissant au grand froid le travail de la terre pour vos futures plantations. Plantez ail, échalote et oignon, semez épinard d’hiver et laitue de printemps.Au verger
Ha !! Ce mois de novembre où dit-on que tout nous est permis pour nos arbres ! Lancez-vous à cœur ouvert en choisissant vos arbres fruitiers en ayant en tête la période de récolte de vos fruits. Plus vous étalerez les mois de récolte concernant vos divers arbres fruitiers, plus vous serez certain d’en profiter ! Plantez aussi les petits arbustes à fruits tels que framboisier, groseillier, cassis… Vous pouvez tailler vos arbres fruitiers à pépins, tels que pommier, poirier, cognassier… Brossez le tronc de vos arbres pour y déloger les éventuels parasites qui s’y blottissent pour passer cette période de froid, puis appliquez un traitement d’hiver.

novembre3.bmp

Au jardin d’ornement
Nettoyez vos parterres de fleurs en enlevant les feuilles et tiges mortes. Si certaines de vos plantes d’ornement ne supportent pas les températures négatives, il est temps de les rentrer, sans pour autant négliger leur arrosage. Il en est de même pour vos bulbes et tubercules tels que glaïeul, dahlia et bégonia. Cependant vous pouvez laissez ces derniers en terre en les recouvrant de paille ou de feuilles. Le paillage qui protège les plantes des plus fortes gelées peut également être opéré sur vos autres plantes plus vivaces, elles ne pourront que vous en être reconnaissantes. En novembre vous pouvez encore planter vos bulbes de fleurs pour le printemps prochain et également mettre en terre les arbustes à fleurs tels que rosier et chèvrefeuille. Disposez également vos fleurs vivaces et vos bisannuelles de printemps tel que myosotis ou giroflée.

Plantes d’intérieur et de balcon
S’il vous reste encore quelques potées à l’extérieur, ne les oubliez surtout pas, vous risqueriez de les condamner et ainsi vous priver de l’émerveillement que vous procurent feuillage et floraison. Veillez aussi à ce qu’elles ne contiennent aucun parasite, vous pouvez pour cela les traiter avec un produit préventif. En novembre, réduisez nettement l’arrosage sans pour autant priver vos plantes de cet indispensable. Les jours étant moins longs en hiver qu’en été, vos potées ne profitent que de peu de lumière, rapprochez-les des fenêtres ou disposez-les dans un endroit lumineux tout en veillant à ne surtout pas les installer près d’une source de chaleur : radiateur ou cheminée. Elles risqueraient de ne pas du tout apprécier.

Les arbres, arbustes et haies
Novembre est le mois le mieux connu pour planter arbres et arbustes au jardin, mais sachez que vous pourriez le faire pendant toute la période de l’hiver. Il est donc inutile de vous précipiter. Prenez le temps nécessaire à la réflexion de l’agencement de votre jardin. La plantation d’un arbre n’est pas une chose anodine. Nous avons malheureusement tendance à oublier que le petit arbre qui ne dérange personne, deviendra peut-être un jour un arbre trop grand et trop volumineux qu’il faudra couper voire arracher pour cause de gêne occasionnée. En novembre, taillez vos haies de thuyas ainsi que tous les arbres qui ont fleuri cet été, surtout pas les autres sous peine de compromettre leur floraison du printemps prochain ! Vous pouvez élaguez vos grands arbres et procéder au nettoyage des branches mortes ou gênantes.

Petit jardin – Le petit magazine du jardinage et des plantes – www.graines-et-plantes.comPage 2

Publié dans JARDINAGE AUX FIL DU TEMPS | 6 Commentaires »

PETIT JARDIN DE NOVEMBRE

Posté par eurekasophie le 2 novembre 2009

Jardiner avec la lune
Calendrier Lunaire
de Novembre 2009

Par Sébastien Jacquot
lunenouvelle.jpg Nouvelle Lune lunequartier1.jpg Premier Quartier
lunepleine.jpg Pleine Lune lunedernierquartier.jpg Dernier Quartier
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
- - - - - -
1 jardinsalade.jpg
2 lunepleine.jpgjardinfruit.jpg
3 jardinfruit.jpg
4 jardincarotte.jpg
5 jardincarotte.jpg
6 jardinfleur.jpg
7
Jour de Périgée lunaire – Ne pas jardiner
8
Jour de Noeud lunaire – Ne pas jardiner
9 lunedernierquartier.jpgjardinsalade.jpg
10 jardinfruit.jpg
11 jardinfruit.jpg
12 jardincarotte.jpg
13 jardincarotte.jpg
14 jardincarotte.jpg
15 jardincarotte.jpg
16 lunenouvelle.jpgjardinfleur.jpg
17 jardinsalade.jpg
18 jardinsalade.jpg
19 jardinfruit.jpg
20 jardinfruit.jpg
21
Jour de Noeud lunaire – Ne pas jardiner
22
Jour d’Apogée lunaire – Ne pas jardiner
23 jardinfleur.jpg
24 lunequartier1.jpgjardinfleur.jpg
25 jardinfleur.jpg
26 jardinsalade.jpg
27 jardinsalade.jpg
28 jardinsalade.jpg
29
30 jardinfruit.jpg
jardincarottecouche.jpg Jours Racines
Les jours racines sont lorsque la lune passe devant les constellations du Taureau de la Vierge et du Capricorne dites constellations de la terre.
Pendant cette période, la lune influe sur le système radiculaire des végétaux, c’est donc la période idéale pour semer, planter, soigner et récolter les légumes à racines et les fleurs à bulbes.
Exemples de végétaux concernés : ail, betterave, carotte, céleri-rave, échalotes, endive, navet, oignon, pomme de terre, radis, salsifis…
jardinfleur.jpg Jours Fleurs
Les jours fleurs sont lorsque la lune passe devant les constellations du Gémeaux, de la Balance, et du Verseau dites constellation de l’air.
Pendant cette période, la lune influe sur les végétaux à fleurs et légumes-fleurs, C’est donc la période idéale pour planter, semer, rempoter, bouturer, récolter vos fleurs et légumes-fleurs.
Exemples de végétaux concernés : artichaut, brocoli, chou-fleur, fleurs, arbres/ arbustes/ buissons/ aromatiques à fleurs.
jardinfruit.jpg Jours Fruits et Graines
Les jours fruits et graines sont lorsque la lune passe devant les constellations du Bélier, du Lion, et du Sagittaire dites constellations de feu.
Pendant cette période, la lune influe sur la stimulation des fruits et des graines. C’est donc la période idéale pour semer, planter, cueillir, récolter les arbres fruitiers, les petits fruits et les légumes-fruits .
Exemples de végétaux : noisette, châteigne, tomate, pois, aubergine, concombre, courge, fève, fraise, framboise, haricot, melon, piment, pois, citrouille, blé, maïs, riz, arbres fruitiers…
jardinsalade.jpg Jours Feuilles
Les jours feuilles sont lorsque la lune passe devant les constellations du Cancer, du Scorpion et du Poissons dites constellations de l’eau.
L’influence de la lune, se porte à cette période sur les tiges et les feuilles des plantes, c’est donc une période idéale pour tailler, tondre, cueillir, semer, repiquer les végétaux à feuillage.
Exemples de végétaux : gazon, arbuste/ haies sans fleur, persil, salade, choux, artichaut, céleri-branche, chicorée, épinard, poireau, aromatiques à feuillage, lierre, conifère…

Petit jardin – Le petit magazine du jardinage et des plantes – www.graines-et-plantes.comPage 8

Publié dans JARDINAGE AUX FIL DU TEMPS | 2 Commentaires »

12345...8
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant