• Accueil
  • > QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE

LES PROPRIETES DES HUILES ESSENTIELLES EN COSMETIQUE

Posté par eurekasophie le 15 août 2009

logoaromathrapie4.gifdecovisage41.gif logoaromathrapie4.gif

 

 

 dcoaromathrapie5.gif

 

Les huiles essentielles constituent des aides hors pairs pour régénérer la peau, lui redonner vitalité et jeunesse.

Leurs principes actifs concentrés pénètrent rapidement à l’intérieur des tissus: point n’est besoin de toute une panoplie de crème de beauté de grande

marque et hors de prix pour améliorer non seulement son apparence physique, mais également sa santé.

De plus, en choisissant une huile essentielle 100% pure et naturelle, vous évitez de mettre sur votre visage des crèmes et masques dont vous

ne connaissez pas la teneur et qui peuvent comporter des conservateurs à potentiel cancérigène.

Parmi les huiles essentielles les plus courantes, voici celles qui sont particulièrement adaptée

à votre beauté et aux soins de votre peau.

hydroth3.giflogoaromathrapie23.jpghydroth3.gif

 

Baume de Copaïba : Copaifera reticulata s’emploie en cas d’irritations de la peau: rougeurs, prurit, etc.

Baume de Tolu : Myroxylon balsamum peut être mélangée à d’autres HE pour confectionner un déodorant original. Dans ce cas, mélangez-le avec des huiles essentielles au parfum floral. Myroxylon balsamum guérit les plaques d’eczéma et est très utile pour masser les escarres.

Baume du Pérou : Myroxylon balsamum var. pereira traite les problèmes de peau tels que l’eczéma et les dermatites; il est efficace pour calmer une inflammation des mamelons.

Bay : Pimenta acris régénère les tissus et est donc souvent utilisée pour redonner un coup de fouet à une peau fatiguée ou abîmée par les impuretés. Cette HE est très employée en cosmétique car elle régénère bien la peau et en dégage les impuretés.

Bay Saint-Thomas : Pimenta racemosa est surtout utilisée en cosmétique pour le soin des cheveux. Elle demande à être diluée, à raison de 10 gouttes par 10 cl.

Benjoin : Styrax tonkinensis traite l’urticaire et les dermatites. Elle a une action anti-inflammatoire et antioxydante. Elle convient merveilleusement aux peaux sèches et même très sèches. Elle est à conseiller dans la préparation des pommades et des crèmes de beauté car elle soigne efficacement les problèmes cutanés et a un réel pouvoir antioxydant.

Bergamotier : Citrus bergamia possède un pouvoir cicatrisant utile pour tous les problèmes de peau: boutons d’acné, eczéma, psoriasis, gale.Cette HE rééquilibre une chevelure trop grasse. Faites un test de sensibilité au préalable.

Bois de cèdre : Cedrus atlantica traite efficacement les problèmes de peaux tels l’acné, l’eczéma, le psoriasis, les boutons herpétiques ou encore des peaux irritées, boutonneuses, les plaies ou les impuretés.

Bois de rose : Aniba rosaeodorata régénère les cellules de la peau et protège les peaux sèches et fragiles.

Cajeput : Melaleuca leucadendra se retrouve dans les savons et les cosmétiques en raison de ses vertus antiseptiques: elle est à conseiller en cas de psoriasis, d’acné ou encore pour enlever les impuretés de la peau.

Carotte : Daucus carota sativa résout de nombreuses affections cutanées. Elle facilite le bronzage ( la mélanger à une huile de support ). Elle a une action astringente et tonifiante qui réharmonise l’état d’une peau desséchée ou stressée. Daucus carota sativa améliore l’élasticité de la peau.

Cédratier ou cédrat : Citrus medica est une HE qui agit efficement sur les rides et les peaux fanées. Elle convient aussi bien aux peaux normales que grasses.

Cèdre de l’Atlas : Cedrus atlantica resserre les tissus et convient très bien aux peaux grasses qu’elle purifie. Elle exhale une odeur boisée et épicée qui plaît davantage aux hommes.

Ciste ladanifère : Citrus ladaniferus CT pinène agit sur le vieillissement cutané et les rides.

Epinette noire : Picea mariana traite efficacement les problèmes de peau tels l’acné, l’eczéma, le psoriasis, les boutons herpétiques; elle soigne également les peaux irritées, boutonneuses, les plaies et les impuretés.

Lemongrass : Cymbopogon citratus convient aux peaux normales et grasses qu’elle purifie, régénère et dont elle resserre les pores. Attention, faites un test de sensibilité avant d’y recourir.

Limettier : Citrus aurantifolia soigne les peaux grasses et nourrit l’épiderme. Faites un test de sensibilité avant de l’utiliser.

Mélisse : Melissa officinalis est une HE convenant aux peaux grasses ayant une tendance à s’affaisser et subir la fatigue.

Menthe poivrée: Mentha piperita nettoie les impuretés de la peau.

Myrte: Myrtus communis est très utilisée en cosmétique car c’est une HE anti-inflammatoire.

Orange : Citrus sinensis entre dans la composition de produits cosmétiques tels les savons, les parfums ou les eaux de Cologne. Cette HE convient à tous les types de peaux. Elle possède une action  purifiante, antifongique et antibactérienne. Il est conseillé de l’associer avec une autre huile essentielle avec laquelle elle agira en synergie.

Palmarosa : Cymbopogon martinii var. martini est une HE particulièrement hydratante. De plus elle tempère le sébum, ce qui en fait une huile adaptée aux peaux grasses. Elle a également une action régénératrice au niveau des cellules.

Pamplemousse : Citrus paradisii retend l’épiderme et redonne un bel aspect aux peaux fatiguées, stressées. Elle convient aux peaux grasses.

Rose de Damas : Rosa damascena améliore tous les types de peaux, spécialement les peaux sèches et sensibles. Elle atténue les rides.

Santal : Santalum album hydrate tous les types de peaux. Elle est donc parfaite pour les peaux très sèches, sensibles, crevassées ou gercées.

Sauge sclarée : Salvia sclarea est très utilisée en cosmétique car elle protège la peau, la désintoxique et la tonifie. En massage, elle stimule les fonctions excrétrices et protectrices de la peau. Elle régularise le sébum.

Publié dans PROPRIETES DES HE EN COSMETIQUE, QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE | 2 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

LA PROPRIETE DES HUILES VEGETALES

Posté par eurekasophie le 15 août 2009

decocoquelicot.pnghuilestatue.jpg decocoquelicot.png

 

Les supports pour vos soins avec les huiles essentielles

 Les huiles végétales possèdent toutes leurs spécificités avec lesquelles vous pourrez composer pour améliorer vos soins de beauté.

Peut-être aurez-vous envie de choisir une huile très hydratante pour la peau, ou encore prendrez-vous systématiquement le parti

de n’employer que de l’huile de noisette qui ne laisse aucune impression de gras, ou encore de l’huile d’argan très exploitée

en cosmétique pour ses qualités régénératrices et qui convient tant pour le corps que pour le visage et les cheveux .

L’huile d’amande douce: Cette huile de teinte jaune pâle convient parfaitement aux peaux sensibles, de même qu’aux peaux sèches, fatiguées, dévitalisées. Elle soigne crevasses, gerçures et irritations. On peut s’en servir en tant que crème de nuit.

L’huile d’arnica :L’arnica est la plante miracle des bleus. Elle est utilisée en cas de traumatismes. Son huile apaise les tensions musculaires: elle s’associe très bien avec l’hélichryse, la menthe poivrée ou le laurier noble. L’huile d’arnica ne peut être prise par voie orale, son danger résidant principalement dans l’apparition de troubles cardiaques.

L’huile d’argan : Cette huile régénère l apeau, la tonifie, la nourrit. Elle est idéale pour tous types de peaux. Elle convient aussi bien pour soigner les gerçures, les crevasses, que les peaux marquées par les vergetures ou par des séquelles de brûlures.

L’huile d’avocat : De couleur verte, elle est surtout utilisée pour confectionner des crèmes hydratantes. Pour les massages, mélangez-la à une autre huile en petite dose car, si elle est riche en vitamine E , elle a l’inconvénient d’être fort visqueuse.

L’huile de bourrache : C’est une huile très riche en vitamines qui apportera à la peau une régénération efficace. Les vitamines A, D, E et K qu’elle contient tonifient la peau et lui redonnent sa souplesse, tout en lui permettant de respirer. L’huile de bourrache réagit à l’air, à la chaleur et à la lumière, aussi conservez-la dans un endroit sombre à température moyenne.

L’huile de calendula : L’huile de calendula est antiseptique, régénérante. Elle apaise, protège la peau: elle est très bonne pour des peaux eczémateuses, abîmées par le soleil ou encore des peaux rugueuses. Elle apaise aussi les inflammations.

L’huile de calophylle : Elle est conseillée en cas de lourdeur dans les jambes, de fatigue musculaire, de problèmes aux tendons ou aux articulations, on peut l’associer avec bonheur à des HE de cyprès, d’hélichryse ou de gaulthérie. L’huile de calophylle est donc recommandée en massage, lors d’un drainage lympthatique. Dans les soins du visage, elle est utile en prévention et contre les rides.

L’huile de colza : Très riche en acides gras essentiels, caractéristique que ne possèdent pas à ce point les autres huiles végétales, l’huile de colza va améliorer les cellules de la peau. Elle est surtout employée en cure alimentaire et en soin du visage.

L’huile de germe de blé : C’est une huile aux vertus antioxydantes et à fort pouvoir régénérateur. Vous l’emploierez pour réaliser des mélanges destinés aux massages car elle en prolonge les bienfaits. L’huile de germe de blé adoucit et assouplit la peau: elle sera donc utilisée pour diminuer les vergetures ou régénérer des peaux sèches et fatiguées.

L’huile de jojoba : Ayant l’aspect d’une cire jaune pâle, l’huile assouplissante de jojoba équilibre la peau: elle convient donc autant aux peaux sèches qu’aux peaux grasses. Vous l’utiliserez aussi pour les cheveux, combinée avec des huiles essentielles.

L’huile de macadamia : C’est l’huile anti-âge ! Elle va pénétrer en profondeur dans toutes les couches de l’épiderme. Lorsqu’on l’applique, elle ne donne aucunement une impression de gras, ausi pouvez-vous l’employer pour des massages corporels ou encore sur le visage.

L’huile de millepertuis : Cette merveilleuse huile de teinte rouge convient pour soigner les douleurs musculaires, dorsales et cervicales. Elle est très utile après une exposition prolongée au soleil ( attention, surtout ne vous exposez pas avec cette huile car elle est photosensibilisante !) . L’huile de millepertuis traite aussi les inflammations cutanées et sera utilisée avec des huiles essentielles dans le soin des cheveux gras.

L’huile de noisette : C’est une très bonne huile de massage à associer à une HE car elle ne laisse pas d’impression de gras.

L’huile de noyau d’abricot : De couleur jaune pâle, l’huile végétale de noyau d’abricot convient à tous les types de peaux qu’elle tonifie, nourrit, assouplit, revitalise. Vous pouvez l’utiliser en crème de nuit pour hydrater votre visage, notamment si votre peau est fine et sèche.

L’huile d’onagre : Elle prévient le vieillissement de la peau en régulant son hydratation. Elle convient pour tous les types de peaux. On peut la mélanger aux préparations, ce qui évitera qu’elles ne rancissent. C’est une huile assez chère, mais qui a un fort pouvoir d’action, notamment sur le psoriasis, l’eczéma ou encore une peau enflammée. Elle est idéale pour combattre l’action des radicaux libres. L’huile d’onagre réagit à l’air, à la chaleur et à la lumière, aussi rangez-la dans un endroit sombre à température moyenne.

L’huile de pépin de raisin : Extraite par pression des pépins de raisin, cette huile convient surtout pour les peaux grasses. Elle est inodore et pénètre très rapidement dans la peau.

L’huile de primevère : Cette huile est recommandée dans le traitement de l’eczéma et du psoriasis. Ses vitamines, minéraux et son important taux d’acide gammalinoléique en font une huile de choix pour lutter contre le vieillissement de la peau. Il faut la diluer de manière très importante.

L’huile de rose musquée : Elle prévient les rides en assouplissant la peau et en contribuant à la synthèse du collagène. On l’utilisera en onction, en crème de jour ou de nuit sur un visage parfaitement propre.

L’huile de sésame : Riche en lécithine et en vitamine E , l’huile de sésame possède un effet d’écran solaire. Vous pouvez l’utiliser pour protéger votre peau efficacement des agressions extérieures. Elle est parfaite comme base de massage stimulant en association avec des HE aux mêmes effets.

Publié dans PROPRIETES DES HUILES VEGETALES, QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE | Pas de Commentaire »

SYMPTOMES ET TRAITEMENT

Posté par eurekasophie le 15 août 2009

 

 

dcoaromathrapie4.gif

 

 

LA LISTE DES SYMPTôMES ET LEUR TRAITEMENT

 

 

logoaromathrapie3.gifsoire1.jpglogoaromathrapie3.gif 

 

ACNE : Citrus paradisii, Cymbopogon martinii var. martini, Lavandula angustifolia ( elle peut s’utiliser pure ) , Litsea cubeba, Melaleuca alternifolia, Melaleuca communis, Ocimum basilicum, Pelargonium asperum  » Egypte « , Thymus satureioides : 3 gouttes mélangées préalablement dans un support de dispersion. Appliquez localement. Attention, certaines HE sont dermocaustiques. Faites un test de sensibilité.

Acné infectée et surinfectée : 3 gouttes de Pimenta diocia ou de Pelargonium asperum  » Chine » mélangées préalablement dans un support de dispersion. Appliquez localement.

Acné récurrente : 1 goutte de Melaleuca alternifolia, 1 goutte de Lavandula latifolia cineolifera, 1 goutte de Lavandula angustifolia mélangées préalablement dans une huile végétale. Appliquez localement.

AMPOULE: 3 gouttes de Melaleuca alternifolia mélangées préalablement dans un support de dispersion. Appliquez localement.

BOUTONS : 3 gouttes de Cymbopogon martinii var. martini mélangées préalablement dans un support de dispersion. Appliquez localement.

CELLULITE : 5 gouttes de Cedrus atlantica, 5 gouttes de Cedrus deodora, mélangées à de l’huile de macadamia à faire pénétrer en massages sur les zones atteintes. Ce massage s’effectuera dans la seconde quinzaine du cycle menstruel. Il est formellement déconseillé aux femmes enceintes. Le massage se fera par périodes durant plusieurs mois. Vous pouvez également essayer le mélange Citrus paradisii ou Andropogon citratus, avec Citrus sinensis.

CHAMPIGNONS : massez la zone avec quelques gouttes de Pogostemon cablin mélangées à une huile de massage. Pogostemon cablin soigne de nombreuses affections cutanées.

CORNE: 1 goutte de Melaleuca alternifolia utilisée pure sur la zone. Recouvrez la zone d’un pansement.

COUPEROSE: mélangez 2 gouttes d’Helichrysum, 2 gouttes de Cupressus sempervirens et 2 gouttes de Pelargonium asperum  » Egypte «  dans votre crème de soin habituelle.

CREVASSES: mélangez 5 gouttes de Lavandula X burnatii  » Super «  ou Rosa damascena dans un peu d’huile d’argan. Appliquez un peu de ce mélange sur la crevasse en massages délicats 2 à 3 fois par jour jusqu’à guérison. Vous pouvez aussi essayer un massage avec Pogostemon cablin

DEMANGEAISONS : appliquez sur la zone quelques gouttes d’Eucalyptus globulus mélangées à un peu d’huile de noisette.

DERMATITE : appliquez localement 3 gouttes de Cymbopogon martinii var. martini mélangées préalablement dans un support de massage.

DERMATOSE : massez localement avec 3 gouttes d’Artemisia arborescens mélangées préalablement dans un support de massage.

ECZEMA : appliquez localement 3 gouttes de Melaleuca leucadendra mélangées préalablement à un peu d’huile de calendula

Essayez aussi avec Cymbopogon martinii var. martini, Melissa officinalis, Pelargonium asperum  » Egypte « .

Vous pouvez aussi essayer 3 gouttes de Lavendula angustifolia dans un peu d’huile de germe de blé.

ECZEMA PURULENT : appliquez localement 3 gouttes de Commiphora myrrha mélangées préalablement à un peu d’huile de calendula.

ECZEMA SEC: appliquez localement 3 gouttes de Santalum album mélangées préalablement à un peu d’huile de calaendula.

ERYTHEME FESSIER : appliquez localement 3 gouttes de melaleuca alternifolia mélangées préalablement dans un support de massage.

ESCARRES: massez les zones 2 ou 3 fois par jour avec quelques gouttes de Lavendula latifolia cineolifera ou Lavendula angustifolia un rien moins efficace. Essayez aussi avec 2 ou 3 gouttes de Laurus nobilis mélangées à un peu d’huile de noisette sur l’endroit douloureux. Ou encore massez délicatement les zones 2 ou 3 fois par jour avec Myroxylon balsamum pereirae.

FURONCLE : appliquez un mélange de quelques gouttes de Lavendula X burnatii  » Super «  , et quelques gouttes de Pelargonium asperum  » Chine «  que vous utiliserez en compresses chaudes et humides jusqu’à ce que le furoncle ait mûri. Ensuite appliquez localement 3 gouttes de Melaleuca alternifolia ou de Melaleuca quinquenervia cineolifera ou encore Commiphora myrrha mélangées préalablement dans une dilution d’alcool à 90 ° .

GALE : appliquez quelques gouttes de Mentha piperita ou de Pinus sylvestris mélangées préalablement dans un support de massage. Une consultation auprès d’un spécialiste s’impose.

HEMATOME : posez immédiatement de la glace sur l’hématome, ensuite appliquez sur la zone 3 gouttes d’Helichrysum italicum subsp. serotinum mélangées préalablement dans un support de massage. Renouvelez très souvent dans la journée.

HERPES : pour empêcher le développement de l’infection, appliquez 1 goutte de Melaleuca alternifolia utilisée pure sur la zone dès l’apparition du symptôme. Pour un herpès labial, utilisez aussi Melissa officinalis.

IRRITATIONS CUTANEES : massez la zone avec quelques gouttes d’Angelica archangelica ou de Nardostachys jatamansi mélangées dans une huile de massage ( millepertuis ou amande douce ).

MYCOSES CUTANEES : appliquez sur la zone quelques gouttes d’HE de Pelargonium asperum  » Egypte «  ou de Lavandula latifolia cineolifera. Laurus nobilis est également appropriée.

MYCOSE AUX PIEDS : appliquez matin et soir, sur une large zone des pieds, 3 gouttes de Cymbopogon martinii var. martini, 3 gouttes de Lavandula latifolia cineolifera, 2 gouttes de Pelargonium asperum  » Egypte «  mélangées dans un peu d’huile de macadamia ou une autre huile végétale.

PANARIS : appliquez un mélange de quelques gouttes de Melaleuca quinquenervia et de Ravensara aromatica que vous utiliserez dans de l’alcool à 60 ° en compresses imbibées d’eau chaude jusqu’à ce que le panaris ait mûri. Après maturation, appliquez le mélange sans mouillez les compresses d’eau chaude.

PRURIT : appliquez sur la zone 2 gouttes de Mentha piperita diluées dans de l’alcool à 60 ° . Renouvelez l’opération 3 fois par jour.

PSORIASIS :

Massage : remplissez un petit flacon à parts égales de 6 cuillerées à soupe d’huile de jojoba , d’huile de bourrache et d’huile de primevère, ajoutez-y 15 gouttes de Lavandula latifolia cineolifera ou Lavandula angustifolia et 15 gouttes de Melaleuca quinquenervia cineolifera. Massez les zones quotidiennement . Vous pouvez alterner avec quelques gouttes d’Angelica archangelica mélangées dans une des huiles précédemment citées.

Bain: ajoutez dans votre bain chaud 15 gouttes du premier mélange ou 10 à 15 gouttes d’Angelica archangelica diluées préalablement dans un produit de dispersion.

TEIGNE: massez la zone avec une huile de massage dans laquelle vous aurez ajouté quelques gouttes de Melaleuca alternifolia et 1 ou 2 gouttes de Mentha piperita.

TRANSPIRATION EXCESSIVE : massez les zones réflexes des pieds avec quelques gouttes de Salvia sclarea mélangées à une huile de massage. Prenez également un bain dans lequel vous aurez ajouté quelques gouttes de cette HE préalablement diluée dans un support de dispersion.

URTICAIRE : massez la zone atteinte avec quelques gouttes de Styrax tonkinensis mélangées à de l’huile d’argan ou à une autre huile de support. Vous pouvez ajouter 1 ou 2 gouttes de Mentha piperita dans le mélange.

VERGETURES ( PREVENTION ) : massez les zones qui peuvent être fragilisées par quelques gouttes de Pelargonium asperum  » Bourbon  » préalablement diluées dans un peu d’huile d’argan. Vous pouvez aussi essayer un mélange d’Andropogon citratus et de Lavandula angustifolia , toujours dans de l’huile d’argan ou de l’huile de macadamia rehaussée par quelques gouttes de Rosa damascena. Ce soin doit être effectué quotidiennement, de préférence le soir.

VERRUES:  appliquez matin et soir sur la zone 1 goutte de Thuya occidentalis ou 1 goutte d’Artemisia herba-alba thuyonifera. Vous pouvez aussi essayer 1 goutte de Melaleuca alternifolia utilisées pure sur la zone dès l’apparition du symptôme. En cas de verrues multiples, massez la zone avec quelques gouttes de Pinus cembra mélangées à une huile de support.

Publié dans PATHOLOGIE ET TRAITEMENT, QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE | 3 Commentaires »

LES SOINS DU VISAGE AVEC LES HE

Posté par eurekasophie le 7 août 2009

decovisage.gif 

 

dcoaromathrapie3.gif

logoaromathrapie22.jpg logoaromathrapie2.giflogoaromathrapie22.jpg

 

 

Le visage est la partie du corps la plus fragile. Elle subit les agressions de l’air, de la chaleur, du vent, du froid.

Vous choisirez l’huile végétale qui deviendra le support de vos huiles essentielles en recherchant parmi les propriétés des huiles végétales celle qui est la mieux adaptée à votre cas.

Les huiles végétales qui conviennent particulièrement bien pour le visage sont :

L’huile de colza, l’huile d’amande douce, l’huile d’arnica, l’huile de calendula, l’huile de calophylle, l’huile de macadamia, l’huile de noyau d’abricot.

hydroth2.gif

 

VOUS AVEZ UNE PEAU NORMALE

dcoaromathrapie3.gif Toutes les huiles végétales peuvent être utilisées sur une peau de visage normale.

Les huiles végétales qui conviennent particulièrement bien outre les huiles mentionnées ci-dessus sont: l’huile d’onagre, l’huile d’argan, l’huile de jojoba et l’huile de rose musquée.

hydroth2.gif Coup d’éclat pour femmes pressées :préparez un bol d’eau chaude dans laquelle vous ajouterez 4 ou 5 goutte de Pelargonium asperum « Bourbon «  ou de Lavendula latifolia cineolifera préalablement diluées dans du Disper. Plongez-y un gant de toilette, essorez-le légèrement et appliquez-le délicatement sur votre visage. Renouvelez l’opération plusieurs fois.

hydroth2.gif Peau normale mais fatiguée : vous pouvez utiliser le même procédé en remplaçant les HE citées par Citrus medica, qui agira comme un astringent.

hydroth2.gif Soin hydratant: dans 3 cl d’huile d’argan, d’onagre ou de jojoba, mélangez 4 gouttes de Lavandula latifolia cineolifera et 4 gouttes de Pelargonium asperum  » Bourbon « . Appliquez délicatement le mélange sur une peau parfaitement propre.

hydroth2.gif Vous pouvez aussi ajouter dans votre crème de jour ou de nuit habituelle quelques gouttes d’huile essentielle afin de rendre le soin plus efficace.

hydroth2.gif

VOUS AVEZ UNE PEAU SÈCHE

dcoaromathrapie3.gif De nombreuses huiles végétales conviennent pour une peau de nature sèche.

L’huile d’amande douce, l’huile d’argan ( très utile aussi en cas de gerçures et de crevasses), l’huile d’avocat, l’huile de bourrache, l’huile de germe de blé, l’huile de noyau d’abricot, l’huile de jojoba.

dcoaromathrapie3.gif Les huiles essentielles peuvent être incorporées tant dans une crème de jour, de nuit, que dans une pommade ( argile ) ou encore un  masque fait à partir de crème fraîche ou de pulpe d’avocat.

dcoaromathrapie3.gif L’huile d’avocat sera utilisée en cas de peau très sèche, tout comme l’huile d’argan.

hydroth2.gif Les huiles essentielles qui hydrateront une peau sèche peuvent être choisies parmi les suivantes: Styrax tonkinensis, Aniba rosaeodorata, Daucus carota sativa, Rosa damascena, Santalum album.

hydroth2.gif Crème à démaquiller : dans un bol de crème fraîche, ajoutez 1 goutte de Styrax tonkinensis ou de Santalum album. Etalez délicatement sur le visage et enlevez avec un coton doux et propre.

hydroth2.gif Huile démaquillante: mélangez de l’huile de jojoba avec un peu d’huile de bourrache. Ajoutez-y quelques gouttes  d’HE de Daucus carota sativa. Etalez délicatement le mélange sur le visage et enlevez avec un coton doux et propre.

hydroth2.gif Lotion tonique : dans 25 cl d’eau de rose, ajoutez quelques gouttes de Santalum album ou encore de Styrax tonkinensis. Vous pouvez également créer votre propre eau de rose en diluant quelques gouttes de Rosa damascena dans du Disper avant de l’ajouter dans 25 cl d’eau d’Evian ou de Volvic. Angelica archangelica peut remplacer une de ces HE lors d’un autre soin tonique.

hydroth2.gif Crème hydratante à la rose : mélangez 2 cuillerées à soupe d’huile de jojoba, 2 cuillerées à soupe d’huile d’argan et 1 cuillerée à soupe de cire d’abeille râpée, ajoutez 60 ml d’eau de rose avec 5 gouttes de Rosa damascena et 1 goutte de Styrax tonkinensis qui agira en tant que fixateur. Aniba rosaeodorata a la propriété de prévenir l’apparition des rides.

hydroth2.gif Masque pour peau sèche : dans 1 yaourt entier nature, ajoutez 7 gouttes d’huile de jojoba ou de bourrache, 1/2 cuillerée à café d’argile verte, 3 gouttes de Santalum album ainsi qu’une goutte de Pelargonium asperum  » Bourbon « , ainsi qu’une goutte de Aniba rosaeodorata: mélangez l’ensemble des ingrédients et appliquez-le sur le visage en l’étalant comme un masque. Evitez le contour des yeux. Au bout d’un quart d’heure, enlevez votre masque à l’aide d’un gant légèrement humide et chaud.

hydroth2.gif En crème de nuit, ajoutez à un peu d’huile d’avocat quelques gouttes de Pelargonium asperum  » Bourbon «  ou de Styrax tonkinensis.

VOUS AVEZ UNE PEAU GRASSE

hydroth2.gif

 

dcoaromathrapie3.gif Les huiles essentielles qui sont le mieux adaptées aux soins d’une peau grasse sont :

L’huile de jojoba, l’huile de macadamia, l’huile de noyau d’abricot, l’huile de pépin de raisin.

dcoaromathrapie3.gif Les HE qui hydrateront une peau grasse peuvent être choisies parmi les suivantes : Cedrus atlantica, Litsea citrata, Citrus medica, Salvia sclarea.

hydroth2.gif Masque au miel et à la sauge : mélangez 1 cuillerée à café d’argile verte vendue toute prête et 2 cuillerées à café de miel biologique. Incorporez-y 3 gouttes de Salvia sclarea . Appliquez le masque délicatement sur le visage en évitant le contour des yeux. Au bout d’un quart d’heure, enlevez le masque à l’aide d’un gant légèrement humide et chaud. La sauge sclarée va ôter l’excès de sébum.

hydroth2.gif Soin purifiant: Mélangez quelques gouttes d’HE de Cedrus atlantica dans un peu d’huile de macadamia. Etalez délicatement sur le visage et enlevez avec un coton doux et propre.

hydroth2.gif Pour une peau très grasse:  remplacez Cedrus atlantica par Litsea citrata

hydroth2.gif Lotion tonique : dans 25 cl d’eau de Volvic ou d’Evian, ajoutez quelques gouttes de Citrus medica.

VOUS AVEZ UNE PEAU MATURE

hydroth2.gif

dcoaromathrapie3.gif  Préférez  pour vos soins l’huile d’amande douce, l’huile de bourrache, l’huile d’argan et l’huile de macadamia.

hydroth2.gif Lotion démaquillante aux huiles essentielles et à l’aloé vera : mélangez dans 6 cl de glycérine végétale, 6 cl de gel d’aloé vera, et 6 cl d’eau de source ( Volvic ou Evian ), 8 gouttes d’HE de Rosa damascena et 5 gouttes de Cymbopogon martinii var. martini ( palmarosa ) . Versez le tout dans un flacon. Humectez votre visage avec un peu d’eau chaude afin de dilater les pores de la peau. Appliquez la lotion sur votre visage du bout des doigts, tout en massant délicatement. Evitez le contour des yeux. Vous pouvez éventuellement rincer votre visage après. Idéalement, laissez le temps aux HE de pénétrer dans votre peau.

hydroth2.gif Brumisation aux huiles essentielles: les peaux matures et fatiguées tireront profit d’une brumisation aromathérapique régulière. Dans 25 cl de jus d’aloé vera, ajoutez 10 gouttes d’HE soit de Pimpinella anisum, soit de Lavandula latifolia cineolifera avec 10 gouttes d’HE de Boswellia carterii. Ajoutez 1 cuillerée à café d’hamamélis distillé. Versez le tout dans un vaporisateur avant de vous en servir.

hydroth2.gif Masque facial : dans de l’argile verte vendue toute prête en pharmacie, ajoutez un yaourt entier nature ainsi que des amandes biologiques concassées et un peu de miel. Lorsque la pâte est prête, ajoutez 3 gouttes de Boswellia carterii et 2 gouttes de Citrus aurantium subsp.amara. Etalez le masque délicatement sur votre visage. Ôtez-le au bout d’un bon quart d’heure avec un gant de toilette chaud et humide.

 

fleursjonquilles.gifmercredisoir2.jpgfleursjonquilles.gif

 

 

logoaromathrapie2.gif

 

hydroth2.gif

 

PRÉPAREZ VOUS-MÊME VOS CRÈMES DE BEAUTÉ

Il existe en vente dans les pharmacies des produits appelés EMULSAN ou EMULSIO qui permettent de composer une crème fluide et non grasse à base d’HE . Ce sont des produits sains à base d’huile végétale, d’acides gras essentiels. Ce sont des produits sains à base d’huile végétale, d’acides gras essentiels, de vitamines C et E , de lécithine et d’eau minérale à partir dsquels vous pouvez créer vos crèmes d beauté ou de massage.

Pour réaliser une crème à base d’HE , vous pouvez jouer avec les quantités de dilution: plus le produit recèle un pourcentage important d’HE , plus cette dernière sera active sur votre organisme. En réalité, votre choix sera dicté par le coût de l’HE que vous incorporerez. Une belle émulsion consite en 10 ml d’huile essentielle pour 40 ml de crème de base.

hydroth2.gif

dcoaromathrapie3.gif Stockage du mélange :  ce produit peut se garder un an ou deux à l’abri de la lumière. Vous pouvez aussi décider de refaire régulièrement une dose moins importante et préférer de nouvelles créations de bases, ayant d’autres propriétés.

dcoaromathrapie3.gifVous pouvez créer vos crèmes de beauté à partir de cire d’abeille râpée. Le procédé est plus simple qu’il n’y paraît: il suffit de verser dans une casserole l’équivalent de 4 cuillerées à soupe d’huile végétale pour 1 cuillerée à soupe de cire d’abeille râpée ( vous la trouverez en vente dans les magasins biologiques). Faites chauffer à feu doux. Lorsque le tout est fondu, retirez du feu et ajoutez 6 cl d’eau de Volvic ou d’eau de rose ainsi que 10 gouttes d’huile essentielle et 3 gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse. Cette dernière HE a pour but de prévenir l’apparition des bactéries dans la crème de beauté. Vous pouvez incorporer si vous le souhaitez Boswellia carterii qui agira en tant que fixateur tout en purifiant votre peau.

dcoaromathrapie3.gif Dans vos crèmes de beauté, ajoutez des HE qui favorisent la régénération cellulaire comme le néroli ou l’oliban.

 

logoaromathrapie22.jpghydroth2.giflogoaromathrapie22.jpg

 

PROBLÈMES DE PEAU

Des problèmes de peau se rencontrent fréquemment. Heureusement, l’aromathérapie a des solutions pour tous les cas.

L’adage étant que la prévention vaut mieux que la guérison, prenez soin de votre peau avant qu’elle ne subisse des altérations inesthétiques. Une bonne alimentation liée à des soins locaux fera des merveille. Vous trouverez ci-dessous quelques symptômes d’une peau altérée et les huiles essentielles qui peuvent vous venir en aide.

dcoaromathrapie3.gif Une peau déshydratée: la première chose sur laquelle il faut veiller est celle d’une bonne irrigation, bien entendu sur une peau propre et parfaitement démaquillée: pour l’irrigation, rien de tel que quelques gouttes d’Artemisia vulgaris mélangées dans un peu d’huile végétale et appliquées par un massage doux sur le visage.

dcoaromathrapie3.gif Une peau stressée: Pimpinella anisum, Daucus carota sativa, mélangées dans un peu d’eau d’Evian ou de Volvic et préalablement diluées soit dans du Disper soit dans une cuillerée à café de miel liquide et biologique.

dcoaromathrapie3.gif Une peau gercée : mélangez 6 gouttes d’HE de Boswellia carterii et 4 gouttes de Chamaemelum nobile dans 20 ml d’huile d’argan ( ou d’avocat , mais celle-ci est nettement plus grasse ).

dcoaromathrapie3.gif Une peau sensible et fragile : mélangez 2 gouttes de Rosa damascena ou Aniba rosaeodorata ainsi que 2 gouttes de Citrus aurantium subsp. amara dans 20 ml d’huile d’avocat ou 20 ml d’huile d’argan.

dcoaromathrapie3.gif Une peau craquelée : massez la zone ou le visage avec quelques gouttes de Styrax tonkinensis mélangées à de l’huile d’argan ou une autre huile de support.

dcoaromathrapie3.gif Une peau qui vieillit : pour freiner le vieillissement de la peau, utilisez 7 gouttes de Daucus carota sative et 5 gouttes de Salvia sclarea mélangées à 20 ml d’huile d’argan.

dcoaromathrapie3.gif Les rides : en prévention Aniba rosaeodorata, en traitement Cistus ladaniferus ct pinène mélangées dans un peu d’eau d’Evian ou de Volvic et préalablement diluées dans 1 cuillerée à café de miel liquide et biologique. Citrus sinensis, Cymbopogon martinii var.martini et Citrus paradisii conviennent aussi.

dcoaromathrapie3.gif Les taches de vieillesse : vous pourrez les atténuer avec l’HE de Litsea cubeba mélangées à de l’huile de macadamia.

dcoaromathrapie3.gif Les petits vaisseaux éclatés : Rosa damascena convient bien pour ce type de problème : 5  gouttes pour 20 gouttes d’huile d’amande douce.

hydroth2.giflogoaromathrapie22.jpghydroth2.gif

 

SOINS DE BEAUTÉ

dcoaromathrapie3.gif Bain de vapeur

Une désinfection de la peau sera nécessaire en cas de boutons de prurit, d’acné, etc. Une bonne méthode consiste à se couvrir le visage sous une serviette ( en dessous des yeux ) et à prendre un bain de vapeur chaud avec quelques gouttes de Citrus medica mélangées dans 1 cuillerée à café de miel ou de Disper, le tout versé dans un bol d’eau chaude.

dcoaromathrapie3.gif Masque facial purifiant

Vous pouvez également vous faire un  masque facial à partir de pâte d’argile verte vendue en pharmacie dans laquelle vous incorporerez un peu d’amandes moulues et quelques gouttes d’HE réputées être purifiantes et désinfectantes comme Lavandula latifolia cineolifera ou thymus satureioides ou Citrus paradisii, etc. Otez le masque au bout d’un bon quart d’heure avec un coton imbibé d’eau un peu chaude. Vous pouvez remplacer les amandes par des flocons d’avoine.

dcoaromathrapie3.giflogoaromathrapie2.gifdcoaromathrapie3.gif

 

Les huiles essentielles sont citées pour chaque symptôme. Il est évident qu’il ne faut pas les utiliser pures sur la peau, mais les mélanger soit à une huile végétale, soit dans du Disper et de l’eau, soit dans 1 cuillerée à café de miel.

Si une HE est inopérante, essayez-en une autre citée dans la liste pour le même symptôme. Certaines personnes réagissent mieux à une HE plutôt qu’à une autre.

Publié dans BEAUTE DU VISAGE ( HE), QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE | 4 Commentaires »

LA BEAUTE DES CHEVEUX

Posté par eurekasophie le 6 août 2009

fleursiris.jpgdecovisage2.jpg fleursiris.jpg

 

 

 

logoaromathrapie1.gif

 dcoaromathrapie2.gif

 Les cheveux subissent des agressions de toutes natures dont les méfaits peuvent être amoindris par l’usage des HE

La fréquence des soins sera un élément promordial pour améliorer l’état d’une chevelure. Plus vous prendrez soin de vos cheveux par des masques, des shampoings et des toniques aux huiles essentielles, plus vous obtiendrez de bons résultats.

Ici aussi, les HE , hormis la lavande, seront mélangées à de l’huile végétale de très bonne qualité.

Celles qui conviennent pour la chevelure sont :

L’huile d’argan, l’huile de bourrache, l’huile de calophylle, l’huile de germe de blé, l’huile de jojoba, l’huile de millepertuis, l’huile de noisette, l’huile de rose musquée, l’huile de sésame.

 logoaromathrapie1.gifVous trouverez ci-dessous quelques traitements et conseils que vous pourrez désormais incorporer dans vos soins de beauté.

Quelle que soit la nature de vos cheveux et d’autant plus si vos cheveux sont fragiles, les fortifier va les aider à les restructurer et donner une meilleure tenue à votre coiffure.

dcoaromathrapie2.gifAlopécie ( L’alopécie se définit comme l’absence ou la perte de cheveux ou de poils ) : les problèmes d’alopécie sont atténués grâce à l’ajout de 4 gouttes de Cedrus atlantica ou de Laurus nobilis dans votre shampoing habituel. Laissez quelques minutes sur votre tête avant de rincer avec une eau dans laquelle vous aurez également ajouté 2 ou 3 gouttes de l’une de ces deux HE. Pourquoi ne pas utiliser Cedrus atlantica en shampoing et Laurus nobilis dans l’eau de rinçage.

 

dcoaromathrapie2.gif Brillance des cheveux : pour rendre vos cheveux brillants, ajoutez 5 gouttes de Cymbopogon citratus à votre shampoing.

dcoaromathrapie2.gif Cheveux ( chute ) : la chute des cheveux est freinée par l’usage de quelques gouttes de Pimenta acris ou Pimenta racemosa ( ces HE contribuent même à la repousse des cheveux ) ou encore Salvia sclarea dans votre shampoing habituel et dans votre eau de rinçage. Laissez le shampoing agir quelques minutes avant de rincer. Il va sans dire que le traitement doit être poursuivi dans la durée pour obtenir un certain résultat.

dcoaromathrapie2.gif Cheveux fins et gras : pour stimuler vos cheveux, rien de tel que 3 gouttes de Pimenta racemosa mélangées dans votre shampoing habituel. Vous pouvez aussi à partir de la recette précédente créer une lotion à base de cette même huile essentielle.

dcoaromathrapie2.gif Demangeaison du cuir chevelu: ajouter 4 gouttes de Cedrus atlantica ou de Pogostemon cablin dans un shampoing non agressif. Laissez agir quelques minutes sur votre tête avant de rincer avec une eau dans laquelle vous aurez ajouté 2 ou 3 gouttes de l’une de ces mêmes HE.

dcoaromathrapie2.gif Lotion pour cheveux ternes: voici une lotion qui va redonner un coup de fouet à des cheveux tristes. Vous l’utiliserez 2 ou 3 fois par semaine à l’aide d’un brumisateur. Cette lotion comporte l’avantage de parfumer délicatement la chevelure:

Dans 25 cl d’eau de fleur d’oranger, ajoutez pour la brillance 1 cuillerée à soupe de vinaigre de cidre, 5 gouttes de Rosmarinus officinalis, 4 gouttes de Pelargonium asperum  » Bourbon «  , 3 gouttes de Juniperus virginiana. Mélangez le tout dans un brumisateur . Secouez avant chaque usage.

dcoaromathrapie2.gif Masque fortifiant pour cheveux : vous pouvez vous faire un traitement fortifiant sensationnel avec quelques gouttes d’Ocimum basilicum et quelques gouttes de Rosmarinus officinalis camphroriferum dans de l’huile d’argan. Alternez les traitements avec quelques gouttes d’Ocimum basilicum et quelques gouttes de Lavandula latifolia cineolifera. Attentez longuement, idéalement toute une nuit, avant de rincer.

dcoaromathrapie2.gif Massage ou friction de la chevelure: cette friction est sensationnelle pour combattre la chute de cheveux, pour les cheveux sans vie. Idéalement, il faudrait pouvoir garder la chevelure enduite durant toute une nuit entière, enveloppée dans une serviette. Vous mélangerez différentes HE connues pour être bénéfiques pour la chevelure: Cedrus atlantica, Lavandula latifolia cineolifera, Salvia sclarea, Pimenta racemosa, Cananga odorata genuina. L’huile d’argan ou l’huile de germe de blé servira de base pour le mélange.

dcoaromathrapie2.gifPellicules : pour combattre les pellicules, différentes HE sont à votre portée. Le traitement est toujours le même, quelques gouttes ( au maximum 5 gouttes ) mélangées dans votre shampoing antipelliculaire et en lotion après rinçage: Melaleuca leucadendron, Pimenta racemosa, Salvia sclarea, Pogostemon cablin, Cedrus atlantica.

dcoaromathrapie2.gif Poux: les poux, quelle engeance ! à votre disposition, pour prévenir et combattre, quelques gouttes de Cedrus atlantica ou d’Eucalyptus globulus ou de Pinus sylvestris mélangées dans le shampoing. Laissez agir quelques minutes. Puis rincez la chevelure, et vaporisez la tête avec une eau dans laquelle vous aurez mis une ou pusieurs de ces mêmes HE. Poursuivez le traitement jusqu’à disparition des poux. Appliquez la lotion durant toute la durée de l’infestation.

dcoaromathrapie2.gif Shampoing pour fortifier vos cheveux : ajoutez  dans votre shampoing habituel quelques gouttes ( pas plus de 5 gouttes au total pour l’ensemble des HE) de Laurus nobilis et de Citrus sinensis. Laissez agir 3 minutes avant de rincer. En cas de fragilité capillaire, ajoutez dans votre shampoing habituel 3 à 5 gouttes de Pimenta acris. Laissez passer 3 minutes avant de rincer.

 

Publié dans BEAUTE DES CHEVEUX ( HE), QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE | Pas de Commentaire »

LA BEAUTE DU CORPS (1)

Posté par eurekasophie le 2 août 2009

hydroth.giflogoaromathrapie.gifhydroth.gif

 

massages.jpgmassages2.jpgmassages.jpg

 

 

LES MASSAGES  

 

hydroth.gif 

 

 Recevoir un massage ou se masser, c’est prêter attention à son corps, lui donner de l’amour. Lorsque vous aurez recours aux HE, vous constaterez combien elles éveillent en vous des émotions que vous aviez peut-être occultées, la simple joie d’un moment délicieux doublée du plaisir et de la détente que procure un massage. Souvent, après  coup, vous vous dites :  » Cela fait tellement de bien ! Je devrais le faire plus souvent ! »

Prenez le pli de vous masser régulièrement et de vous faire masser: faites-le au moins une fois par quinzaine, vous en retirerez des bienfaits qui se prolongeront dans le temps. Notre bien-être physique conforte notre équilibre psychique.

dcoaromathrapie1.gif Les huiles végétales les plus appropriées pour masser tout le corps sont l’huile d’amande douce, l’huile d’argan, l’huile d’arnica, l’huile de bourrache, l’huile de calendula, l’huile de germe de blé, l’huile de jojoba, l’huile de macadamia, l’huile de noisette, l’huile d’onagre, l’huile de millepertuis, l’huile de noyau d’abricot, l’huile de rose musquée, l’huile de sésame.

dcoaromathrapie1.gif Pour un massage santé, axez votre choix sur des huiles végétales qui contribueront à soulager l’affection.

dcoaromathrapie1.gifStockage du mélange: le flacon ou pot sera bien fermé et rangé dans un placard à l’abri de la lumière. Si vous ne pensez pas utiliser le mélange en entier, choisissez un pot opaque ou foncé, qui laisse passer le moins de lumière possible.

hydroth.gif

Les massages peuvent être axés sur la détente nerveuse, sur des soins de santé ou pour stimuler ( la circulation sanguine, des zones réflexes….). Vous choisirez les HE en fonction du type de massage que vous souhaitez.

Consultez la liste des HE avant de fixer votre choix. Peut être en avez-vous déjà quelques-unes chez vous, alors….

Massez-vous dès aujourd’hui !

 

 

 

logoaromathrapie2.jpgmardi4.jpglogoaromathrapie2.jpg

 

dcoaromathrapie.gif Quelques huiles essentielles  qui peuvent entrer dans la compositon d’un mélange stimulant :

Citrus aurantifolia ( limettier)

Citrus bergamia ( bergamotier)

Citrus limon ( citron)

Citrus paradisi ( pamplemousse)

Cupressus sempervirens ( cyprès )

Eucalyptus globulus ( eucalyptus )

Foeniculum vulgare ( fenouil )

Juniperus communis ( genévrer )

Juniperus virginiana ( genévrier )

Melaleuca alternifolia ( tea tree )

Melaleuca viridiflora ( niaouli )

Mentha piperata ( menthe )

Pelargonium graveolens ( géranium )

Pinus sylvestris ( pin )

Piper nigrum ( poivre noir )

Rosmarinus officinalis ( romarin )

Thymus vulgaris ( thym )

Zingiber officinalis ( gingembre )

dcoaromathrapie.gif Voici, à partir de la liste ci dessous, de bonnes associations stimulantes. Elles ne sont pas exhaustives, toutefois elles ont le mérite d’indiquer les mariages profitables:

Le bergamotier avec …

Cirtus bergamia ( genévrier ) + Cupressus sempervirens (cyprès )

Citrus bergamia ( bergamotier + Zingiber officinalis ( gingembre )

Citrus bergamia ( bergamotier ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Le genévrier avec…

Juniperus virginiana ( genévrier ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Juniperus virginiana ( genévrier ) + Cupressus sempervirens ( cyprès)

Juniperus virginiana ( genévrier ) + Juniperus communis ( genévrier )

Juniperus virginiana ( genévrier ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Le cyprès avec …

Cupressus sempervirens ( cyprès ) + Pinus sylvestris ( pin )

Cupressus sempervirens ( cyprès ) + Juniperus communis ( genévrier )

Cupressus sempervirens ( cyprès ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Cupressus sempervirens ( cyprès ) + Citrus aurantifolia ( limettier )

Cupressus sempervirens ( cyprès ) + Citrus limon ( citron )

L’eucalyptus avec …

Eucalyptus globulus ( eucalyptus ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Eucalyptus globulus ( eucalyptus ) + Citrus aurantifolia ( limettier )

Eucalyptus globulus ( eucalyptus ) + Citrus limon ( citron )

Eucalyptus globulus ( eucalyptus ) + Cedrus atlantica ( cèdre de l’Atlantique )

Eucalyptus globulus ( eucalyptus ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Eucalyptus globulus ( eucalyptus ) + Pinus sylvestris ( pin )

Eucalyptus globulus ( eucalyptus ) + Cupressus sempervirens ( cyprès )

Le fenouil avec …

Foeniculum vulgare ( fenouil ) + Citrus limon ( citron )

Foeniculum vulgare ( fenouil ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Le géranium avec …

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Citrus aurantifolia ( limettier )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Piper nigrum ( poivre noir )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Juniperus communis ( genévrier )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Le gingembre avec …

Zingiber officinalis ( gingembre ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Zingiber officinalis ( gingembre ) + Citrus aurantifolia ( limettier)

Zingiber officinalis ( gingembre ) + Citrus limon ( citron )

Zingiber officinalis ( gingembre ) + Cedrus atlantica ( cèdre de l’Atlantique )

La menthe avec …

Mentha piperata ( menthe ) + Eucalyptus globulus ( eucalyptus)

Mentha piperata ( menthe ) + Citrus limon ( citron )

Mentha piperata ( menthe ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Mentha piperata ( menthe ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Mentha piperata ( menthe ) + Melaleuca alternifolia ( tea tree )

Le niaouli avec …

Melaleuca viridiflora ( niaouli ) + Juniperus communis ( genévrier )

Melaleuca viridiflora ( niaouli ) + Cedrus atlantica ( cèdre de l’Atlantique )

Melaleuca viridiflora ( niaouli ) + Pinus sylvestris ( pin )

Melaleuca viridiflora ( niaouli ) + Thymus vulgaris ( thym )

Melaleuca viridiflora ( niaouli ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Le pamplemousse avec …

Citrus paradisi ( pamplemousse ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Citrus paradisi ( pamplemousse ) + Citrus aurantifolia ( limettier)

Citrus paradisi ( pamplemousse ) + Citrus limon ( citron )

Citrus paradisi ( pamplemousse ) + Juniperus communis ( genévrier )

Citrus paradisi ( pamplemousse ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Citrus paradisi ( pamplemousse ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Le pin avec …

Pinus sylvestris ( pin ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Pinus sylvestris ( pin ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Pinus sylvestris ( pin ) + Juniperus communis ( genévrier )

Pinus sylvestris ( pin ) + Citrus limon ( citron )

Pinus sylvestris ( pin ) + Citrus aurantifolia ( limettier )

Le poivre noir avec …

Piper nigrum ( poivre noir ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Piper nigrum ( poivre noir ) + Rosmarinus officinalis ( romarin )

Piper nigrum ( poivre noir ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Le romarin avec …

Rosmarinus officinalis ( romarin ) + Cedrus atlantica ( cèdre de l’Atlantique )

Rosmarinus officinalis ( romarin ) + Pinus sylvestris ( pin )

Rosmarinus officinalis ( romarin ) +Citrus bergamia ( bergamotier )

Rosmarinus officinalis ( romarin ) + Citrus aurantifolia ( limettier )

Rosmarinus officinalis ( romarin ) + Citrus limon ( citron )

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans BEAUTE DU CORPS: MASSAGES ( HE), QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE | Pas de Commentaire »

LA BEAUTE DU CORPS ( 2 )

Posté par eurekasophie le 2 août 2009

hydroth1.gif 

 

logoaromathrapie21.jpglogoaromathrapie.giflogoaromathrapie21.jpg

 

dcoaromathrapie1.gifBeaucoup de combinaisons sont réalisables: elles auront toutes un effet différent sur le corps.

Vous pouvez également essayer un massage à partir d’une des compositions données ci-dessous.

 

hydroth1.gif Préparation tonique 1 : dans 30 ml d’huile végétale, 12 gouttes de Cananga odorata, 5 gouttes de Citrus limon, 3 gouttes de Piper nigrum.

hydroth1.gif Préparation tonique 2 : dans 30 ml d’huile végétale, 10 gouttes de Pelargonium graveolens , 6 gouttes de Citrus bergamia, 4 gouttes de Zingiber officinalis.

hydroth1.gif Préparation  tonique 3 : dans 30 ml d’huile végétale, 10 gouttes de Cananga odorata, 7 gouttes de Citrus bergamia, 3 gouttes de Piper nigrum.

dcoaromathrapie1.gif Un massage nécessite environ 30 ml d’huile végétale dans laquelle vous incorporerez différentes huiles selon les besoins ou le plaisir:

Comptez 20 gouttes d’HE au total pour la contenance donnée, un peu moins si les huiles essentielles sont dermocaustiques.

hydroth1.gif Quelques huiles essentielles qui peuvent entrer dans la composition d’un mélange relaxant:

Anthemis nobilis ( camomille )

Boswelliathurifera ( encens )

Cananga odorata ( ylang-ylang )

Citrus a. subsp. aurantium ( bigaradier )

Citrus sinensis ( orange )

Citrus a. subsp. amara ( néroli )

Citrus bergamia ( bergamotier )

Citrus reticulata ( mandarinier )

Origanum majorana ( marjolaine )

Melissa officinalis ( mélisse )

Lavandula angustifolia ( lavande )

Pelargonium graveolens ( géranium )

Rosa damascena ( rose )

Santalum album ( santal )

Salvia sclarea ( sauge )

Styrax tonkinensis ( benjoin )

Valeriana officinalis ( valériane )

Vetiveria zazonoides ( vétiver )

 

dcoaromathrapie1.gif Les associations qui sont proposées ici ne sont pas exhaustives, elles ont toutefois le mérite d’indiquer les mariages profitables:

Le benjoin avec …

Styrax tonkinensis ( benjoin ) + Rosa damascena ( rose )

Styrax tonkinensis ( benjoin ) + Citrus a. subsp. aurantium ( bigaradier )

Styrax tonkinensis ( benjoin ) + Citrus sinensis ( orange )

Styrax tonkinensis ( benjoin ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Styrax tonkinensis ( benjoin ) + Citrus reticulata ( mandarinier )

Styrax tonkinensis ( benjoin ) + Santalum album ( santal )

L’encens avec …

Boswellia Thurifera ( encens ) + Rosa damascena ( rose )

Boswellia Thurifera ( encens ) + Citrus a. subsp. aurantium ( bigaradier )

Boswellia Thurifera ( encens ) + Citrus sinensis ( orange )

Boswellia Thurifera ( encens ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Boswellia Thurifera ( encens ) + Citrus reticulata ( mandarinier )

Boswellia Thurifera ( encens ) + Santalum album ( santal )

Boswellia Thurifera ( encens ) + Vetiveria zazonoides ( vétiver )

Boswellia Thurifera ( encens ) + Lavandula angustifolia ( lavande )

Le bergamotier avec …

Citrus bergamia ( bergamotier ) + Lavandula angustifolia ( lavande )

Citrus bergamia ( bergamotier ) + Cananga odorata ( ylang-ylang )

Citrus bergamia ( bergamotier ) + Citrus a. subsp. amara ( néroli )

Citrus bergamia ( bergamotier ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Citrus bergamia ( bergamotier ) + Anthemis nobilis ( camomille )

Citrus bergamia ( bergamotier ) + Santalum album ( santal )

Citrus bergamia ( bergamotier ) + Boswellia thurifera ( encens )

Citrus bergamia ( bergamotier ) + Styrax benzoie ( benjoin de Sumatra )

Citrus bergamia ( bergamotier ) + Salvia sclarea ( sauge )

Le bigaradier avec …

Citrus a.subsp. aurantium ( bigaradier ) + Vetiveria zazonoides ( vétiver )

Citrus a.subsp. aurantium ( bigaradier ) + Lavandula angustifolia ( lavande )

Citrus a.subsp. aurantium ( bigaradier ) + Citrus sinensis ( orange )

Citrus a.subsp. aurantium ( bigaradier ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Citrus a.subsp. aurantium ( bigaradier ) + Rosa damascena ( rose )

Citrus a.subsp. aurantium ( bigaradier ) + Citrus reticulata ( mandarinier )

Citrus a.subsp. aurantium ( bigaradier ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Citrus a.subsp. aurantium ( bigaradier ) + Citrus a. subsp. amara ( néroli )

La camomille avec …

Anthemis nobilis ( camomille ) + Lavandula angustifolia ( lavande )

Anthemis nobilis ( camomille ) + Rosa damascena ( rose )

Anthemis nobilis ( camomille ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Anthemis nobilis ( camomille ) + Cananga odorata ( ylang-ylang )

Anthemis nobilis ( camomille ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Anthemis nobilis ( camomille ) + Citrus reticulata ( mandarinier )

Anthemis nobilis ( camomille ) + Salvia sclarea ( sauge )

Le géranium avec …

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Lavandula angustifolia ( lavande )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Rosa damascena ( rose )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Citrus a. subsp. aurantium ( bigaradier )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Citrus a. subsp. amara ( néroli )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Salvia sclarea ( sauge )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Santalum album ( santal )

Pelargonium graveolens ( géranium ) + Boswellia thurifera ( encens )

La lavande avec …

Lavandula angustifolia ( lavande ) + Salvia sclarea ( sauge )

Lavandula angustifolia ( lavande ) + Citrus a. subsp. aurantium ( bigaradier )

Lavandula angustifolia ( lavande ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Lavandula angustifolia ( lavande ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Lavandula angustifolia ( lavande ) + Santalum album ( santal )

Lavandula angustifolia ( lavande ) + Vetiveria zazonoides ( vétiver )

Le mandarinier avec …

Citrus reticulata ( mandarinier ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Citrus reticulata ( mandarinier ) + Citrus a. subsp. aurantium ( bigaradier )

Citrus reticulata ( mandarinier ) + Lavandula angustifolia ( lavande )

Citrus reticulata ( mandarinier ) + Citrus a. subsp. amara ( néroli )

Citrus reticulata ( mandarinier ) + Rosa damascena ( rose )

Citrus reticulata ( mandarinier ) + Anthemis nobilis ( camomille )

La marjolaine avec …

Origanum majorana ( marjolaine ) + Anthemis nobilis ( camomille )

Origanum majorana ( marjolaine ) + Lavandula angustifolia ( lavande )

Origanum majorana ( marjolaine ) + Citrus sinensis ( orange )

La mélisse avec …

Melissa officinalis ( mélisse ) + Anthemis nobilis ( camomille )

Melissa officinalis ( mélisse ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Melissa officinalis ( mélisse ) + Lavandula angustifolia ( lavande )

Melissa officinalis ( mélisse ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Melissa officinalis ( mélisse ) + Citrus a. subsp. amara ( néroli )

Melissa officinalis ( mélisse ) + Citrus a. subsp. aurantium ( bigaradier )

Melissa officinalis ( mélisse ) + Citrus sinensis ( orange )

Le néroli avec …

Citrus a. subsp. amara ( néroli ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Citrus a. subsp. amara ( néroli ) + Citrus a.subsp. aurantium ( bigaradier )

Citrus a. subsp. amara ( néroli ) + Citrus sinensis ( orange )

Citrus a. subsp. amara ( néroli ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Citrus a. subsp. amara ( néroli ) + Santalum album ( santal )

Citrus a. subsp. amara ( néroli ) + Cananga odorata ( ylang-ylang )

Citrus a. subsp. amara ( néroli ) + Salvia sclarea ( sauge )

L’orange avec …

Citrus sinensis ( orange ) + Lavandula angustifolia ( lavande )

Citrus sinensis ( orange ) + Origanum majorana ( marjolaine )

Citrus sinensis ( orange ) +  Salvia sclarea ( sauge )

Citrus sinensis ( orange ) +  Boswellia thurifera ( encens )

Citrus sinensis ( orange ) +  Styrax benzoie ( benjoin de Sumatra )

Citrus sinensis ( orange ) + Citrus a. subsp. amara ( néroli )

Citrus sinensis ( orange ) +  Citrus a. subsp. aurantium ( bigaradier )

La rose avec …

Rosa damascena ( rose ) + Santalum album ( santal )

Rosa damascena ( rose ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Rosa damascena ( rose ) + Citrus a. subsp. aurantium ( bigaradier )

Rosa damascena ( rose ) + Citrus a. subsp. amara ( néroli )

Rosa damascena ( rose ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Le santal avec …

Santalum album ( santal ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Santalum album ( santal ) + Citrus a. subsp. amara ( néroli )

Santalum album ( santal ) + Lavandula angustifolia ( lavande )

Santalum album ( santal ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Santalum album ( santal ) + Rosa damascena ( rose de Damas )

Santalum album ( santal ) + Styrax benzoie ( benjoin de Sumatra )

Santalum album ( santal ) + Salvia sclarea ( sauge )

Santalum album ( santal ) + Vetiveria zazonoides ( vétiver )

La sauge avec …

Salvia sclarea ( sauge ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

Salvia sclarea ( sauge ) + Citrus a. subsp. amara ( néroli )

Salvia sclarea ( sauge ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Salvia sclarea ( sauge ) + Lavandula angustifolia ( lavande )

Salvia sclarea ( sauge ) + Boswellia thurifera ( encens )

Salvia sclarea ( sauge ) + Santalum album ( santal )

Salvia sclarea ( sauge ) + Vetiveria zazonoides ( vétiver )

La valériane avec …

Valeriana officinalis ( valériane ) + Lavandula angustifolia ( lavande )

Valeriana officinalis ( valériane ) + Anthemis nobilis ( camomille )

Valeriana officinalis ( valériane ) + Citrus a. subsp. aurantium ( bigaradier )

Valeriana officinalis ( valériane ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

le vétiver avec …

Vetiveria zizanoides ( vétiver ) + Santalum album ( santal )

Vetiveria zizanoides ( vétiver ) + Salvia sclarea ( sauge )

Vetiveria zizanoides ( vétiver ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Vetiveria zizanoides ( vétiver ) + Rosa damascena ( rose de Damas )

Vetiveria zizanoides ( vétiver ) + Lavandula angustifolia ( lavande )

Vetiveria zizanoides ( vétiver ) + Cananga odorata ( ylang-ylang )

L’ylang- ylang avec …

Cananga odorata ( ylang-ylang ) + Boswellia thurifera ( encens )

Cananga odorata ( ylang-ylang ) + Styrax benzoie ( benjoin de Sumatra )

Cananga odorata ( ylang-ylang ) + Vetiveria zazonoides ( vétiver )

Cananga odorata ( ylang-ylang ) + Pelargonium graveolens ( géranium )

Cananga odorata ( ylang-ylang ) + Citrus a. subsp. amara ( néroli )

Cananga odorata ( ylang-ylang ) + Melissa officinalis ( mélisse )

Cananga odorata ( ylang-ylang ) + Citrus bergamia ( bergamotier )

dcoaromathrapie1.gifVoici, en vue d’un massage relaxant, des compositions toutes faites si vous ne souhaitez pas faire vos propres expériences :

hydroth1.gif Composition détente 1 : dans 30 ml d’huile végétale, 8 gouttes d’Anthemis nobilis ou matricaria chamaemelum , 7 gouttes de Cananga odorata, 3 gouttes de Rosa damascena, 2 gouttes de Pinus sylvestris.

 hydroth1.gif Composition détente 2 : dans 30 ml d’huile végétale, 10 gouttes de lavandula angustifolia, 6 gouttes de Santalum album, 4 gouttes de Rosa damascena.

hydroth1.gif Composition détente 3 :dans 30 ml d’huile végétale, 8 gouttes de Citrus aurantium, 4 gouttes de Cananga odorata, 4 gouttes de Cedrus atlantica.

hydroth1.gif Composition détente 4: dans 30 ml d’huile végétale, 8 gouttes de Cananga odorata, 4 gouttes de Vetiveria zizanoides, 4 gouttes de Cedrus atlantica.

hydroth1.gif Composition détente 5 : dans 30 ml d’huile végétale, 10 gouttes de Citrus bergamia, 5 gouttes de Lavandula angustifolia , 4 gouttes de Styrax benzoie.

dcoaromathrapie1.gif Et pouquoi ne pas faire entrer quelques HE dans la composition d’un massage sensuel :

 

hydroth1.gif Composition sensualité 1 : dans 30 ml d’huie végétale, 8 gouttes de Citrus aurantifolia, 8 gouttes de Cananga odorata, 2 gouttes de Rosa damascena, 2 gouttes de Jasminum grandiflorum ( jasmin ).

hydroth1.gif Composition sensualité 2 : dans 30 ml d’huile végétale, 8 gouttes de Citrus bergamia, 6 gouttes d Salvia sclarea, 4 gouttes de Jasminum grandiflorum ( jasmin ).

hydroth1.gif Composition sensualité 3 : dans 30 ml d’huile végétale, 7 gouttes de Santalum album, 7 goutte de Cananga odorata, 4 gouttes de Cedrus atlantica, 2 gouttes de Rosa damascena.

 

hydroth1.giflogoaromathrapie.gifhydroth1.gif

QUELQUES MASSAGES POUR DES SOINS SPÉCIFIQUES

CELLULITE ( COMBATTRE LA ) : mélangez dans 30 ml d’huile végétale 20 gouttes de Citrus bergamia

CIRCULATION ( AMELIORER LA ): mélangez dans 30 ml d’huile végétale 14 gouttes de Pelargonium graveolens , 4 gouttes de Citrus limon, 2 gouttes de Piper nigrum ou de Rosmarinus officinalis.

DRAINAGE LYMPHATIQUE : mélangez dans 30 ml d’huile végétale 20 gouttes d’Angelica archangelica ou d’Aniba rosaeodorata .

TOXINES ( ELIMINER LES ) : mélangez dans 30 ml d’huile végétale 20 gouttes d’Angelica archangelica ou de Betula pendula. Vous pouvez aussi employer un mélange de Cupressus sempervirens, de Citrus limon et Rosa damascena.

 

dcoaromathrapie1.gif Quelques huiles essentielles sont vraiment épatantes pour réduire ses capitons et améliorer sa silhouette: Citrus limon, Eucalyptus globulus, Pelargonium graveolens, Betula pendula, Juniperus communis.

Publié dans BEAUTE DU CORPS: MASSAGES ( HE), QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE | 2 Commentaires »

LES BAINS

Posté par eurekasophie le 1 août 2009

 

 

 

dcoaromathrapie1.gif

 

potdetoilette.jpgbainaromatique.jpgpotdetoilette.jpg 

 

 

dcoaromathrapie1.gif Les bains servent plus souvent à détendre qu’à stimuler ou tonifier.dcoaromathrapie1.gif

Si vous avez une fatigue passagère, par exemple au bout d’une journée de travail chargée qui doit encore être poursuivie par un dîner, prenez un bain pas trop chaud dans lequel vous ajouterez quelques gouttes d’HE stimulantes. Vous trouverez celles qui vousconviennent dans la liste des HE pour un massage stimulant: elles fonctionnent aussi pour le bain. Vous pouvez également opter pour les huiles ci-dessous.

hydroth.gif BAIN TONIFIANT: mettez dans l’eau de votre bain ( pas trop chaud) 5 gouttes de Rosmarinus officinalis ou 5 gouttes d’Artemisia vulgaris mélangées préalablement dans un support de dispersion ou bien dans un peu de savon liquide de préférence au pH neutre.

dcoaromathrapie1.gif POUR VOUS DESTRESSER, vous pouvez choisir une huile parmi la liste des HE relaxantes ou opter pour les bains suivants . Cinq gouttes suffisent pour un bain, ne pas dépasser 15 gouttes.

hydroth.gif BAIN DETENTE 1 : quelques gouttes de Santalum album et quelques gouttes de Citrus a. subsp. amara.

hydroth.gif BAIN DETENTE 2 : quelques gouttes de Lavandula angustifolia et quelques gouttes de Vetiveria zizanoides.

hydroth.gif BAIN DETENTE 3 : quelques gouttes de Citrus bergamia et quelques gouttes de Cananga odorata.

hydroth.gif BAIN DETENTE 4: quelques gouttes de Lavandula angustifolia et quelques gouttes de Salvia sclarea.

hydroth.gif BAIN DETENTE 5: quelques gouttes de Copaifera reticulata ou d’Angelica archangelica.

D’AUTRES HE comme Ocimum basilicum, Canarium luzonicum et Nardostachys jatamansi mélangées dans un support de dispersion sont très efficaces en cas de surmenage. Ainsi, un bain avec Nardostachys jatamansi le soir avant d’aller se coucher évite les insomnies.

dcoaromathrapie1.gifLES BAINS DE SOINSdcoaromathrapie1.gif

 

Les bains proposés ci-dessous peuvent être un aide-mémoire dans des cas classiques de fragilité immunitaire.

dcoaromathrapie1.gif Pour combattre une infection: prenez un bain chaud dans lequel vous aurez ajouté 4-5 gouttes d’Ocimum basilicum diluées auparavant dans un support de dispersion: par exemple: 1 cuillerée à soupe de lait en poudre ou 1 cuillerée à café de miel liquide ou simplement un peu de bain moussant au pH neutre. Ne prenez pas ce bain en cas de fièvre. Vous pouvez aussi essayer avec 4-5 gouttes de Citrus bergamia.

dcoaromathrapie1.gifPour combattre la grippe: prenez un bain chaud dans lequel vous aurez ajouté 4-5 gouttes d’HE de Pinus cembra diluées auparavant dans un support de dispersion. Ne prenez pas ce bain en cas de fièvre.

dcoaromathrapie1.gif Pour améliorer la circulation sanguine: essayez un bain chaud avec 4-5 gouttes d’HE de Pinus cembra diluées dans un support puis ajoutées au bain. Ne prenez pas ce bain en cas de fièvre.

dcoaromathrapie1.gif En cas de rétention d’eau: prenez un bain chaud avec 8 gouttes de Cupressus sempervirens, 4 gouttes de Citrus limon, 2 gouttes de Mentha piperata, diluées auparavant dans un support de dispersion. Ne prenez pas ce bain en cas de fièvre.

dcoaromathrapie1.gif Pour détoxifier: prenez un bain chaud dans lequel vous aurez ajouté 4 ou 5 gouttes d’Apium graveolens diluées auparavant dans un support de dispersion. Ne prenez pas ce bain en cas de fièvre.

dcoaromathrapie1.gif Les bains additionnés d’HE ont également une action efficace sur les problèmes de peau. Ainsi, Pogostemon cablin contribue à combattre le dessèchement de la peau, tout comme Artemisia vulgaris améliore son irrigation.

Je reviendrai sur les problèmes de peau dans « la beauté du visage par les HE « .

Publié dans LES BAINS ( HE), QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE | 2 Commentaires »

LE SOIN DES PIEDS

Posté par eurekasophie le 31 juillet 2009

dcoaromathrapie1.gifmespieds.jpgdcoaromathrapie1.gif

 

dcoaromathrapie1.gif

 

Les pieds supportent le poids de notre corps toute une journée.

Il est impératif d’en prendre soin. De plus, chaque zone du pied est en correspondance avec un organe : Lorsque vous soignez vos pieds, vous soignez donc l’ensemble du corps.

 

 

 

 

 

reflex.gif

 

 

dcoaromathrapie1.gif Commencez par un bain de pieds suivi d’un massage. Si vous n’avez pas le temps pour le premier, nettoyez vos pieds à l’aide d’un gant de toilette avant d’effectuer le massage.

 

hydroth.gif

 

LES BAINS DE PIEDS

 

dcoaromathrapie1.gif Pour soulager des pieds fatigués ou meurtris: prenez un bain de pieds avec 5 gouttes d’Artemisia vulgaris ou Cymbopogon citratus diluées dans un support de dispersion ( un peu de miel liquide ou une mousse de bain au ph neutre.).

dcoaromathrapie1.gif Pour soulager les jambes lourdes et fatiguées: prenez un bain de pieds avec 5 gouttes de Rosmarinus officinalis, 3 gouttes de Pelargonium graveolens, 3 gouttes de Lavandula angustifolia et 1 goutte de Citrus lemon diluées dans un support de dispersion.

dcoaromathrapie1.gif Avant d’aller vous coucher, frottez la plante de vos pieds avec 2 ou 3 gouttes de Citrus limon mélangées dans un peu d’huile végétale. Essayez aussi Ocimum basilicum qui possède des vertus purificatives.

dcoaromathrapie1.gifPour supprimer odeur et transpiration des pieds: prenez un bain de pieds avec 5 gouttes de Melaleuca alternifolia ou de Salvia officinalis diluées dans un support de dispersion.

 

hydroth.gif

LE MASSAGE DES PIEDS

dcoaromathrapie1.gifPour les jambes fatiguées: les jambes fatiguées seront soulagées avec un massage des zones réflexes avec Cymbopogon nardus diluées dans un peu d’huile végétale.

dcoaromathrapie1.gifPour détoxifier le corps: massez les zones réflexes des pieds avec 5 gouttes de melaleuca alternifolia, de Laurus nobilis ou encore diluées dans un peu d’huile végétale. Essayez aussi Cedrus atlantica, Citrus medica ou Citrus sinensis, toujours dans une huile de support.

dcoaromathrapie1.gif Pour favoriser la détente nerveuse: massez les zones réflexes des pieds avec 5 gouttes d’Ocinum basilicum ou Daucus carota sativa diluées dans un peu d’huile végétale.

dcoaromathrapie1.gif Pour augmenter sa vitalité: massez les zones réflexes des pieds avec 5 gouttes d’Artemisia vulgaris ou Pinus cembra diluées dans un peu d’huile végétale.

dcoaromathrapie1.gif Pour se remonter le moral: massez les zones réflexes des pieds avec 5 gouttes de Citrus bergamia diluées dans un peu d’huile végétale.

Publié dans QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE, SOIN DES PIEDS (HE) | 4 Commentaires »

HISTOIRE DE L’AROMATHERAPIE

Posté par eurekasophie le 2 octobre 2008

lignelierre.gif lignelierre.gif

Dans l’histoire de la médecine, au moins jusqu’au XVIe siècle, l’histoire de l’aromathérapie se confond en grande partie avec celle de la phytothérapie. Les plantes, dans leur ensemble, constituaient la base de la pharmacopée des civilisations antiques.

Si l’on retrouve les traces de méthodes de distillation ou d’extraction, en Chine ou en Inde, datant de plusieurs millénaires, c’est en Égypte que leur utilisation est avérées. En Grèce, les écrits de Dioscoride font référence à l’utilisation d’extraits aromatiques. Les Romains les utiliseront aussi sous forme d’onguent gras.

Au Xe siècle, on attribue au médecin alchimiste arabe Jabir Ibn Hayyan l’invention de l’alambic. Les procédés d’extractions s’amélioreront par la suite, les pharmacopées les utilisant surtout après le XVIe siècle. C’est à partir du XIXe siècle, que l’on commencera à isoler et classifier les principes actifs des molécules odoriférantes ce qui permettra leur utilisation spécifique.

XXe siècle, L’école française. En 1910, le chimiste René Maurice Gattefossé qui faisait des recherches en parfumerie, se brûla grièvement les mains lors d’une explosion de laboratoire. Très gravement brûlé, et soigné selon les moyens de la médecine contemporaine, il est bientôt atteint de gangrène gazeuse. En dernier recours, retirant ses bandages, il applique sur ses plaies infectées de l’huile essentielle de lavande. Selon la légende, les résultats sont stupéfiants ; ils achèvent de confirmer son intuition : l’essence de lavande possède de réelles propriétés antiseptiques et cicatrisantes. Dès lors, il consacra une partie de ses recherches aux propriétés des huiles essentielles.

Il est à l’origine du néologisme « aromathérapie », depuis devenu mot courant.

Dans les années 1960, le Docteur Jean Valnet reprit les travaux de Gattefossé et publia des ouvrages de référence.

Ils sont considérés comme les pères de l’aromathérapie moderne. Par la suite, Pierre Franchomme, avec la notion de chémotype contribue à l’amélioration de la qualité des extraits utilisés.

À la fin du XXe siècle, au même titre que l’ensemble de la pharmacognosie, l’aromathérapie bénéficie de l’avancée des méthodes d’analyses, en particulier de la chromatographie. La distinction précise des composés aromatiques permet à la médecine de mieux appréhender leurs mécanismes d’action, et d’affiner leur prescription.

Publié dans QU'EST CE QUE L'AROMATHERAPIE | Pas de Commentaire »

12
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant