AUX FOURNEAUX !

Posté par eurekasophie le 10 novembre 2009

bonappetit0.gif 

 

aileb001.gifPURÉE PARFUMÉE À L’AILaileb001.gif

Ingrédients pour 4 personnes

- 150 g de pomme de terre

- 150 g de carottes

- 150 g de patates douces

- 150g de topinambours

- 1 branche de céleri

- 1 clou de girofle

- 1 pointe de muscade

- 1 tête d’ail ENTIÈRE

- 1 feuille de laurier, quelques brins de persil

- 20 cl de crème végétale ( soja ou riz )

- 2 c à soupe d’huile d’olive, sel complet, poivre. 

Maintenant que nous avons fait notre marché, on peut passer en cuisine .

cuisine.gif

 

Je mets le cuisinetablier.gif. Tu me donnes un coup de main ? C’est qu’il y a de l’épluchage en vue….aller c’est sympa. Voilà l’économe, c’est parti mon kiki !

Tu m’aides à peler les gousses d’ail et à les trancher en lamelles ….Eh hop! Bon je suis moins rapide que toi alors tu vas maintenant couper

le céleri en morceaux.

Bon j’ai fini avec l’ail, je vais m’attaquer aux pommes de terre, toi aux carottes. Ensuite on passera aux patates douces et aux

topinambours qu’on détaillera en gros morceaux…….

Tout va bien ? Dis moi, tu travailles vite. Tu me rapelleras de te redemander de l’aide quand il y aura de l’épluchage à faire …ben ouaiiiiiii !

Pourquoi tu fais la grimace ?

Aller zou ! on va mettre une cocotte d’eau à chauffer avec le laurier, le clou de girofle, la muscade, un peu de sel et du poivre. Dès que l’eau va

bouillir, on ajoutera les légumes en morceaux et on maintiendra une vingtaine de minutes à frémissements.

Tu sens la bonne odeur se dégager de la marmite ? ça frémit..on va passer à l’étape suivante.

Dans une casserole, je mets l’huile d’olive que je fais chauffer doucement pour y faire suer l’ail et le céleri avec du sel et du poivre.

Faut compter 5 minutes en remuant de temps en temps. Ajoute donc la crème au lieu de rester à me regarder faire, puis tu couvres et on laisse

mijoter à feu très doux.

Voilà, c’est prêt. Alors pendant que tu mixes la crème d’ail, j’écrase les légumes en purée.

Il nous reste plus qu’à mélanger les deux préparations et à servir aussitôt après avoir saupoudrer de persil haché.

Bon, la moindre des choses c’est que je t’invite à ma table maintenant.

Ah, tu vois que t’as retrouvé le sourire ! La prochaine fois, on préparera la dinde au whisky…enfin, si on y arrive. J’te raconterai pourquoi …

En attendant, mon aimable aide cuisinier et moi-même vous souhaitons

bonapptit.gif

Publié dans RECETTES SPECIALES | 8 Commentaires »

PHILTRE MAGIQUE

Posté par eurekasophie le 9 octobre 2009

mures.jpgelfe2.jpgmures.jpg

 

… pour trouver le chemin mystérieux qui conduit au royaume des elfes.

Temps de préparation : 5 min (sans compter le temps de la cueillette des mûres)

Dans la musette des elfes (pour un verre) :
- 100 g de mûres
- 4 abricots

La recette de l’elfe gourmand :

En fin d’après midi, ramasse les mûres qui poussent en bordure du chemin.
Passe les mûres et les abricots au moulin à légumes
(les humains emploient une centrifugeuse ou un mixer).

mures3.gif

Les recommandations de l’elfe habile :

Il est très important de ramasser les mûres en bord de sentier ;
chacune d’entre elles possède en effet une indication précieuse relative à l’emplacement du chemin mystérieux qui conduit au royaume des elfes.
En buvant ce nectar – juste après l’avoir préparé, bien entendu – , tu entendras de façon sûre la direction à prendre pour trouver le chemin enchanté.

mures3.gifmures20en20contour.jpgmures.jpg

Publié dans RECETTES SPECIALES | 8 Commentaires »

LIQUEUR DE VERVEINE

Posté par eurekasophie le 12 septembre 2009

 

Ah ! ma fameuse liqueur de Verveine (avec modération, bien sûr)

La voici, la voilà ! cette fameuse recette de ma liqueur de Verveine ! En effet, vous avez été nombreux à me la réclamer, alors rien que pour vous et tous les internautes la voici, la voila :

Ingrédients :

  • un demi litre d’alcool à 90° non dénaturé
  • feuilles de verveine du jardin (de la voisine ou du copain…!)
  • safran
  • une gousse de vanille fendue en deux
  • une rondelle de citron jaune sans la peau
  • un demi litre d’eau
  • 400g de cassonade (du sucre roux en d’autres termes)
  • une bouteille en verre (de jus de fruits, celle à large goulot, vous voyez ce ce que je veux dire…)

Préparation :

Je dois vous prévenir : ne comptez pas pouvoir la goûter de suite, non, il vous faudra attendre au moins deux mois, avant qu’elle soit vraiment bonne à déguster !

  • Dans votre bouteille vidée et bien nettoyée et séchée, insérez les feuilles de verveine (fraîches de préférence). N’hésitez pas à la bourrer ! plus vous en mettrez plus votre liqueur sera parfumée… Gardez tout de même un peu de place pour l’alcool !
  • Versez ensuite l’alcool à 90°. Vous devez recouvrir entièrement toutes les feuilles de verveine.
  • Secouez bien la bouteille (après l’avoir refermée, évidemment !).
  • Puis, et c’est là le plus difficile, laissez-la tranquillement infuser à l’abri de la lumière et des curieux, pendant un mois.
  • De temps en temps, allez la remuer et vérifiez sa couleur : elle doit être bien verte, presque fluo !
  • Au bout d’un mois, préparez un sirop parfumé : versez l’eau et le sucre dans une casserole et portez à ébullition. Ajoutez-y la gousse de vanille. laissez cuire 10 minutes au moins, votre sirop doit être… heu… sirupeux en fait !
  • Laissez le refroidir.
  • Filtrez l’alcool de verveine et ajoutez le sirop à la vanille, le safran et la rondelle de citron.
  • Fermez bien votre bouteille et secouez-la pour bien remuez votre liqueur.
  • Laissez-la reposer toujours à l’abri de la lumière au moins 15 jours, et oui ! je sais c’est dur de la sentir là tout près de vous sans pouvoir y tremper vos lèvres !
  • Goûtez, hé ! j’ai dit goûtez ! pas se siffler un p’tit verre ! Vérifiez si c’est assez sucré ou citronné à votre goût ! sinon refaites un petit sirop. Laissez-le refroidir avant de le rajouter à votre liqueur.
  • Et laissez reposez encore oui oui encore 15 jours !

Voilà le moment est enfin venu de déguster, avec modération, bien sûr ! et surtout avec des amis, votre liqueur de verveine !

La verveine à des vertues digestives reconnues et des vertues égaillantes voire délirantes ! Si, si, je vous assure !

Vous me croyez pas ? Alors en voici la preuve :

J’ai trouvé cette belle recette sur un site que je vous invite à découvrir ne serait-ce que pour les vidéos lol !

http://cuisinedeponton.canalblog.com/archives/2007/06/16/5320952.html

Publié dans RECETTES SPECIALES | 1 Commentaire »

QU’EST-CE-QU’ON DEGUSTE !!!

Posté par eurekasophie le 2 septembre 2009

bonappetit21.gif 

 

bonapptit1.gifLa mirabelle au quotidienbonapptit1.gif

QU'EST-CE-QU'ON DEGUSTE !!! dans RECETTES SPECIALES puce-verte  Suggestions d’utilisation
 

Ce fruit se prête à toute sorte de préparations : des confitures à l’eau de vie, en passant par les compotes, les sorbets, les salades de fruits, les tartes etc.
Elles accompagnent aussi volontiers le gibier, la volaille, les viandes blanches, le porc et se marient très bien avec la cardamome, la pêche, les fruits rouges, le clou de girofle, poivre, gingembre…

Recettes du jour : Tarte aux mirabelles.. Confiture de mirabelles et tilleul de Carpentras..Foie de veau aux mirabelles

 

 

 

 

tarteauxmirabelles3027.jpgbonapptit1.gif

Dessert

 

icone-couverts-vert dans RECETTES SPECIALES Pour 5 personnes
  Préparation : 20 min
  Cuisson : 40 min
  Niveau : icone-toque-vert-1icone-toque-vert-1icone-toque-vert-0
  Coût :      

  • 750 g de mirabelles
  • 300 g de pâte feuilletée
  • Une noix de beurre
  • Un peu de farine
  • Sucre en poudre
  • 2 ou 3 biscuits boudoir
  • 1 œuf
icone-couverts Préparation
 
  1. Faites chauffer le four réglé sur thermostat 7 (210 °C). Pendant ce temps dénoyautez les mirabelles et abaissez la pâte feuilletée.
  2. Découpez dans la pâte un cercle de la taille du fond de votre moule (en vous servant de celui-ci comme guide). Beurrez le moule et installez le cercle de pâte dans son fond.
  3. Avec les chutes, formez une bande épaisse de 1,5 centimètre. Placez cette bande le long du rebord du moule en pressant sur le fond afin qu’elle se colle sur celui-ci. Chiquetez ce bord épais d’entailles régulières.
  4. Faites cuire à blanc pendant 10 minutes en ayant soin de garnir le fond avec des petits cailloux pour empêcher que la pâte se déforme. Passez le bord au jaune d’œuf à peine étendu d’eau.
  5. Écrasez les biscuits et garnissez le fond de tarte de cette chapelure grossière.
  6. Placez les mirabelles sur la chapelure et faites cuire une demi-heure en bas du four.
  7. Poudrez de sucre dix minutes avant la fin de la cuisson et remontez la tarte au centre du four pour achever de dorer la pâte.
  8. De préférence, servez tiède.

bonapptit1.gif

 

confituredemirabellesautilleul3207.jpgbonapptit1.gif

Accompagnement

 

icone-couverts-vert Préparation : 30 min
  Cuisson : 30 min
  Repos : 12 h
  Niveau : icone-toque-vert-1icone-toque-vert-0icone-toque-vert-0
  Coût :      
 
icone-couverts-vert Ingrédients
  • 1,5 kg de mirabelles
  • 600 g de sucre cristallisé
  • 2 citrons non traités
  • 1 poignée de feuilles de tilleul de Carpentras

icone-couverts Préparation
 
  1. Laver et essuyer les mirabelles.
  2. Les équeuter, les ouvrir en deux sans les détacher complètement pour les dénoyauter.
  3. Presser le jus des citrons.
  4. Préparer une infusion concentrée avec les feuilles de tilleul et 25 cl d’eau bouillante, puis la filtrer à l’étamine.
  5. Verser le sucre, le jus des citrons et l’infusion de tilleul dans une bassine à confitures. Porter à ébullition en mélangeant à la spatule pour activer la dissolution du sucre, puis laisser frémir jusqu’à consistance sirupeuse (10 minutes environ).
  6. Jeter alors les mirabelles dans le sirop et les faire cuire 10 minutes environ, jusqu’à ce que le sirop les submerge. Retirer aussitôt du feu, verser dans une grande terrine et laisser macérer 12 heures.
  7. Au bout de ce temps, verser le contenu de la terrine dans la bassine à confitures et faire cuire à nouveau 10 minutes.
  8. Vérifier la cuisson de la confiture en en versant quelques gouttes sur une assiette froide inclinée : elle doit figer instantanément et ne pas couler.
  9. Mettre aussitôt dans des pots ébouillantés et séchés. Couvrir à chaud et étiqueter. Conserver dans un endroit sec et frais à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Remarque : Quantités pour environ 4 pots de 325 g. 12 heures de repos = 12 heures de macération (pour cette recette). Si l’on désire obtenir une confiture sans morceaux, il suffit de la mixer, à l’aide d’un mixeur plongeant, après cuisson.

 bonapptit1.gif

 foiedeveauauxmirabelles4761.jpgbonapptit1.gif

Plat Principal

 
icone-couverts-vert Pour 4 personnes
  Préparation : 25 min
  Cuisson : 8 min
  Niveau : icone-toque-vert-1icone-toque-vert-0icone-toque-vert-0
  Coût :      
 
icone-couverts-vert Ingrédients
  • 4 escalopes de foie de veau
  • 8 oignons nouveaux
  • 15 g de farine
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 30 g de beurre demi-sel
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de Banyuls
  • 12 tomates cerises
  • 30 mirabelles
  • 80 g de bleu des Causses
  • Sel, poivre

icone-couverts Préparation
 
  1. Préchauffer le four à 80 °C (th. 3).
  2. Eplucher, couper les tiges, laver et tailler les oignons en 4 quartiers.
  3. Fariner les escalopes de foie de veau.
  4. Dans une poêle, faire chauffer l’huile et 10 g de beurre, y déposer les tranches de foie de veau. Assaisonner et cuire 2 minutes sur chaque face.
  5. Les retirer et les maintenir au chaud à l’entrée du four couvertes d’une feuille de papier aluminium.
  6. Dégraisser la poêle de cuisson des escalopes, y déposer et faire chauffer 20 g de beurre. Ajouter les oignons, faire suer et déglacer au vinaigre de Banuyls. Faire réduire.
  7. Ajouter les tomates cerises coupées en deux et les mirabelles coupées en quatre. Cuire 1 à 2 minute(s) à feu vif. Assaisonner.
  8. Servir l’ensemble bien chaud parsemé de morceaux de bleu des Causses.

Remarque : La mirabelle est originaire de la Lorraine. Pour respecter le moelleux du foie de veau, il est préférable de le servir rosé. Le fait de recouvrir le foie de veau de farine aide à la coloration. Cette phase doit être réalisée juste avant la cuisson sinon la farine risquerait de s’humidifier.

bonapptit1.gif

Publié dans RECETTES SPECIALES | 2 Commentaires »

POMMES….POMMES…POMMES !

Posté par eurekasophie le 25 août 2009

pommes012.gifpommesbonjourcj2.gifpommes012.gif

 

Voici pour vous, mes cher(e)s ami(e)s, la recette d’une cure

que vous pourrez faire à tout moment de l’année. 

Cette recette, je l’ai empruntée à Maurice Mességué …Hé voui !

pommes012.gif 

CURE DE POMMES 

«  Je ne saurai trop vous recommander  une cure annuelle de pommes; c’est un capital-santé bien facile à amasser.

Choisissez pour cela des fruits très mûrs, si possible juste cueillis sur l’arbre; ôtez-en le trognon et les pépins, et râpez très finement la pulpe

et la peau dans un saladier; ne mangez que cela ( sans sucre, en buvant de l’eau claire ) pendant deux jours ( 1kg à 1,5 kg par jour ).

Le troisième jour, recommencez à y mêler quelques aliments légers.

Votre appareil digestif, votre foie, vos reins, votre sang seront comme remis à neuf.

Grâce à cette cure, j’ai sauvé un enfant atteint d’entérite aiguë , et j’ai soulagé nombre de malades affligés de constipation chronique,

de dysenterie, de diarrhées catastrophiques ou de fièvre typhoïde. »

Maurice Mességué

Il va sans dire que les pommes ne doivent pas avoir été aspergées de pesticides en tout genre, car la peau ne serait pas consommable, et c’est fort dommage !

 

pommes1.jpg

Publié dans RECETTES SPECIALES | 7 Commentaires »

LES HUILES ESSENTIELLES…..EN CUISINE

Posté par eurekasophie le 17 juillet 2009

 

 

COMMENT BIEN DOSER UNE HUILE ESSENTIELLE DANS UNE RECETTE DE CUISINE ? 

 

 

 

La cuisine aux huiles essentielles est très à la mode, et c’est tant mieux : saine, gourmande, elle

 

permet même de se soigner en se régalant ! A condition de bien maîtriser les dosages…. Voici une

 

technique pour réussir à tous les coups ses petits plats aux huiles essentielles.

 

 

Certaines huiles essentielles , raisonnablement parfumées, peuvent être insérées à raison d’1 voire 2 gouttes dans vos préparations culinaires. C’est le cas généralement des essences d’agrumes ( orange, mandarine, citron….) ou de la vanille par exemple. D’autres, nettement plus  » relevées « , imposent une présence plus discrète: il n’est pas rare de devoir mesurer 1/4 de goutte ou 1/2 goutte afin de ne pas gâter un dessert ou un plat de poisson tout entier! C’est le cas avec les huiles essentielles de romarin ou de cannelle, par exemple. Pour ne pas vous tromper et parfumer sans écoeurer, voici une technique géniale et toute simple.

 

LA TECHNIQUE DU CURE-DENTS

 

  • Trempez la pointe d’un cure-dents en plastique ( bien pointu ou en bois ) , de préférence légèrement écrasée, dans un flacon d’huile essentielle.
  • Plongez la pointe du cure-dents  » aromatisée » dans une cuillerée de votre préparation ou d’un support plus favorable à sa dilution ( miel, huile végétale….). Renouvelez, si nécessaire, avec l’autre extrémité du cure-dents ( à chaque fois, c’est un usage unique ! N’allez pas mettre du yaourt ou du miel dans votre flacon d’huile essentielle ! ) .
  • Jetez votre cure-dents. Il ne pourra pas resservir !  

 

Quelques règles de base de la cuisine aux huiles essentielles …….

 

  Employez uniquement des huiles essentielles comestibles ( toutes ne le sont pas ) et de la meilleure qualité possible, 100% naturelles ( jamais synthétiques !), bio si possible.

♣  Ne faites jamais cuire vos huiles essentielles : ajoutez -les après la cuisson de vos plats chauds, ou sinon à vos préparations crues et destinées à le rester ( marinades, salades de fruits….).

  Lorsque , dans une recette, il est indiqué que vous devez mettre 1 goutte , ce n’est pas 2 gouttes, c’est 1 goutte !

  Ne versez jamais directement de l’huile essentielle dans une préparation.

 

 

 

Recettes à base d’huile essentielle

 

Cuisinier de formation, Frank Vandaele a dirigé un restaurant durant des années. Vous

trouverez ici quelques unes de ses meilleurs recettes.

Calamar au cumin et citron salé

Ingrédients (4 pers.)
p.p 250g.calamar en tranches, ½ citron salé, 250 ml de tomates concassées avec leur jus (si vous utilisez des tomates fraîches pelez-les et ajoutez 50ml d’eau pour la sauce) 3 cuillères à soupe huile d’olives, 1 oignon d’Espagne en brunoise, 3 gousses d’ail pressées, un peu de sel et poivre, ½ cuillère à café d’harissa, 2 citrons pressés, 5 à 6 goutte d’huile essentielles de cumin, un peu de thym frais, une feuille de laurier. Servez en garniture du riz cuit dans l’eau salé.
Préparation
Faites revenir l’oignon et l’ail dans de l’huile d’olives dans un wok. Ajouter les tomates concassées, le citron salé et les épices. Laissez mijoter les calamars dans la sauce pendant 25 minutes à feu doux. A la fin de la cuisson diluer 4 à 6 gouttes d’huile essentielle de cumin (ou si vous préférez de Carum carvi)
Variante
On peut aussi sauter les tranches de calamars crus dans l’huile d’olives pendant 20 min et ajouter à la sauce.
Au moment de servir ajoutez quelques feuilles de menthe et de coriandre.

Velouté de champignons au poivre noir

Pour 4 personnes
1 gros oignon d’Espagne (ou deux oignons moyens), 500 gr. de champignons de Paris, 1 à 2 cubes de bouillon de légumes, une botte de persil, 1 litre d’eau, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de poivre noir (Piper nigrum)

Préparation
Mettre l’huile dans une casserole et ajouter les oignons hachés puis les champignons coupés grossièrement. Laisser étuver quelque temps puis ajouter l’eau. N’oubliez pas les branches de persil (gardées ensemble avec une petite corde pour les enlever facilement à la fin du cuisson). A la fin de la préparation, ajouter les cubes de bouillon, enlever le persil et mixer. Une fois la soupe bien mixée, diluer quelques gouttes de Piper nigrum.
Une soupe aux potiron et poivre noir est aussi un vrai délice, à vous d’essayer.

Soupe de fenouil et crevettes

Ingrédients pour le fumet de crevettes
500gr de carapaces de crevettes, 1 verre de vin blanc, 4 verres d’eau, quelques branches de persil, 1 oignon, une noisette de beurre.
Ingrédients pour la soupe
250gr de légumes coupés (céleri, oignon, carotte, poireau), 1 boîte de conserve de tomates pelées, 1 verre de cognac ou de whisky (facultatif), une noisette de beurre, 5 gouttes d’huile essentielle de fenouil doux
Préparation
Faire revenir l’oignon coupé finement et les branches de persil dans le beurre. Ajouter les 4 verres d’eau, les carapaces de crevettes et un verre de vin. Laisser bouillir pendant 20 minutes en laissant réduire de moitié. Passer au chinois.
Faire bouillir les légumes avec les tomates pelées et mixer dès que les légumes sont tendres. Ajouter le fumet de crevettes, assaisonner et diluer 5 gouttes d’huile essentielle de fenouil

 bonappetit1.gif

Publié dans RECETTES SPECIALES | Pas de Commentaire »

RECETTE DE LA CIRE ORIENTALE

Posté par eurekasophie le 17 juillet 2009

cire2.png
Avec sa couleur dorée et son arôme de miel, la cire orientale est un vrai plaisir pour les sens ! Naturelle et hypoallergénique, cette recette millénaire a fait ses preuves. Elle convient à toutes les peaux, mêmes les plus sensibles. Elle laisse la peau douce et lisse pendant trois semaines : de quoi satisfaire les yeux et rendre les caresses douces et agréables… Le secret d’une cire orientale réussie ?

Du sucre, du citron pour ses vertus désinfectantes, du miel pour adoucir la peau et une dose de pratique, car il est rare de réussir la cire au sucre du premier coup. Orientale.fr vous livre sa recette de cire traditionnelle au miel pour une séance d’épilation à l’orientale !

Ingrédients :

- 2 verres de sucre en poudre (environ 50g)
- Un demi verre d’eau (environ 15cl)
- Le jus d’un demi citron
- Une cuiller à soupe de miel

Préparation :

Disposez le sucre et l’eau dans une casserole, mélangez et faites caraméliser à feu doux. Lorsque le caramel blondit, versez-en une gouttelette sur votre plan de travail : si elle a une forme bombée et que vous pouvez la prendre entre les doigts et la presser, c’est signe qu’elle est prête à être utilisée. A ce moment, ajoutez quelques gouttes du jus de citron et le miel. Mélangez bien ! Versez ensuite la préparation sur un plan de travail propre et lisse (de préférence en céramique) et laissez la pâte refroidir ni trop ni trop peu (elle doit être à la température du corps, environ 37°). Confectionnez ensuite une boule de ce caramel et pétrissez-la pour la conserver souple et assez collante.

Mise en garde

Attention aux brûlures ! Assurez-vous que la pâte à épiler soit tiède avant de procéder à l’épilation.
Formez des boules de taille moyenne pour chaque zone à épiler : appliquez la boule de cire sur la peau en l’étalant de haut en bas dans le sens de la pousse des poils puis soulevez la pâte d’un coup sec. Lorsque la boule de cire est pleine de poils, elle n’est plus efficace : jetez-là et poursuivez l’épilation avec une nouvelle boule. Nettoyez ensuite la zone épilée à l’eau tiède avec un nettoyant sans savon mais jamais avec des produits contenant de l’alcool ou d’autres agents irritants. Séchez bien (sans frotter) et passez éventuellement un coton imbibé de jus de citron pour désinfecter la peau (déconseillé sur une peau réactive ou qui présente des petites blessures ou des boutons). Au besoin, talquez les aisselles et le maillot, passez un coton imbibé d’huile d’amande douce sur les jambes pour calmer la sensation de chaleur ou de tiraillement.

Remarques

La cire au sucre peut être conservée un mois ou deux dans le réfrigérateur. Pour la chauffer, passez-là une minute (ou moins selon la puissance du four) au micro-ondes ou réchauffez-là au bain marie.

 

 

cire.jpg

Publié dans RECETTES SPECIALES | 4 Commentaires »

PAIN PERDU…..PAS POUR TOUT LE MONDE !

Posté par eurekasophie le 11 juillet 2009

 

 

Pain perdu : les meilleures recettes

 

PAIN PERDU.....PAS POUR TOUT LE MONDE ! dans RECETTES SPECIALES T_937_145823_6180   Cette recette de notre enfance mélange des ingrédients très basiques : du lait, du pain, des œufs et du sucre, mais quel bonheur dans l’assiette !Avec une glace vanille, des fruits pochés ou une sauce choco, le pain perdu fera un dessert remarqué.

 

fleche_orange_fondblanc dans RECETTES SPECIALES   La recette classique
- Pain perdu
 

fleche_orange_fondblanc   Quelques variantes

- Pain perdu au vin rouge

- Pain perdu à la cardamome

- Pain perdu au biscuit rose de Reims, son granité Champagne rosé

fleche_orange_fondblanc   Quelques produits de boulangerie
Retrouvez nos recettes de pain et de brioche

 

fleche_orange_fondblanc   pain perdu : Les diaporamas

- diaporama Les plus belles photos de pain perdu  

pix

fleche_orange_fondblanc   pain perdu : quelques articles recommandés Il n’y a plus de pain chez nous…

Publié dans RECETTES SPECIALES | Pas de Commentaire »

QUELQUES RECETTES D’APOTHICAIRE…..

Posté par eurekasophie le 10 juillet 2009

 


apothicaire2.jpg

 

 

parchemin2.gifQUELQUES RECETTES D’APOTHICAIREparchemin2.gif

Je signale  que ces recettes sont médiévales et n’ont plus court à ce jour.

Vin blanc à l’ail (infarctus)


Mettez 24 gousses d’ail décortiquées et légèrement écrasées à macérer dans un litre de vin blanc sec pendant 10 jours. Filtrez et pressez fortement les résidus. Un verre à liqueur le matin à jeun.Valable pour : hypertension, circulation du sang, un des meilleurs préventifs de l’infarctus et de l’artérite.

Vin de racine d’asaret: Asthme


Pour adulte seulement.
32 gr de racine d’asaret dans un litre de vin blanc. Faites macérer pendant 8 jours. Filtrez et pressez.
Une cuillère à soupe toutes les trois heures en cas de crise.

Liqueur tonifiante pour frigidité


3 litres de vin d’Espagne
30 gr de racine de ginseng
30 gr de bois de rhodiola
20 gr de cannelle
10 gr de gingembre
15 gr de cardamome
1 kg de sucre roux
30 cc de rhum blanc
3 clous de girofle
1 gr d’ambre gris
1 goutte de musc (non synthétique)
Laissez macérer une semaine en remuant souvent. Filtrez et maintenez au frais. Dose moyenne 3 verres à liqueur par jour avant les repas.

Vin diurétique contre l’oedème


(élimination des chlorures)
Oignon mûr et cru 300 gr
Miel blanc liquide 100 gr
Vin blanc sec 600 gr
L’oignon doit être réduit en pulpe et passé au tamis. On le mêlera avec le miel et l’on dissolvera dans le vin blanc. On agitera afin que le mélange soit bien homogène. On prendra 2 à 4 cuillerées par jour. Le volume des urines triplera et l’oedème se résorbera rapidement s’il n’y a pas d’affection grave des reins.

Vin de sauge


(pour asthénie et maladie du grand sympathique)
Très utile pour les maladies spasmodiques d’origine neuro-végétative.
Feuilles de sauge sèches 80 gr
Vin de Samos 1000 gr
Faites macérer 8 jours. De 2 à 4 cuillerées à soupe par jour, après le repas. (Régularise en plus le flux menstruel)

Vulnéraire ou Arquebuse


(quelquefois nommée eau d’arquebuse).
Les plantes utilisées sont sèches.
Feuilles et sommités de125 gr)
Absinthe, Angélique, Calament, Camomille, Fenouil, Hysope, Lavande, Marjolaine, Menthe, Origan, Sauge, Tanaisie, Thym
Alcool à 22° – (24 litres)
Faites macérer pendant 2 ou 3 jours. Pressez, filtrez et distillez jusqu’à obtention d’environ 20 litres de produit.

Alcoolat de rose (esprit rose).


Pétales de roses pâles
Alcool à 36°
à à 2.500 gr
Faites macérer environ 24 à 36 heures, puis, distillez à 76° maxi de température. On récoltera environ 2.500 gr d’alcoolat.

Vin diurétique de l’hotel Dieu


Digitale 5 gr
Scille 15 gr
Baies de genièvre 25 gr
Acétate de potasse 50 gr
Alcool (marc) 100 gr
Vin blanc 900 gr
Un verre à liqueur avant le repas de midi.

Vin aphrodisiaque


Stimulant général.
Gousses de vanille 30 gr
Cannelle (poudre) 30 gr
Ginseng (poudre) 30 gr
Rhubarbe 30 gr
Vin de Malaga 1 litre
Faites macérer 15 jours les substances dans le vin en agitant chaque jour. Filtrez et ajoutez 15 gouttes de teinture d’ambre.

Cordial des hôpitaux de Paris (Vin de cannelle composé)


Vin rouge 100 gr
Teinture de cannelle 8 gr
Alcoolat de mélisse 6 gr
Sirop simple 30 gr
Un verre à liqueur en cas de faiblesse, fatigue, évanouissement.

Vin de quinquina et de gentiane composé Fébrifuge.


Ecorce de quinquina jaune 24 gr
Racine de gentiane jaune
Ecorce d’orange amère sèche
Fleurs de camomille
â â 16 gr
Vin rouge de Bourgogne 1000 gr
Concassez les écorces, les racines et les fleurs. Faites macérer dans le vin pendant 15 jours. Passez avec expression, filtrez. Un à trois verres à bordeaux par jour.

Vin de colchique


Pour crise de goutte et douleurs rhumatismales.
Bulbes secs de colchique 64 gr
Vin blanc sec (1 litre) 1000 gr
Pulvérisez grossièrement les bulbes.
Introduisez dans un ballon de 2 litres, versez le vin dessus. Faites macérer 15 jours en agitant de temps en temps. Passez et filtrez.
Un à deux verres à liqueur par 24 heures.

Vin martial


Reconstituant, remontant sexuel.
Limaille de fer pure 32 gr
Vin blanc sec 1000 gr
Faites macérer dans un ballon d’un volume de 2 litres, bien fermé pendant 7 jours maximum. Agitez de temps en temps, passez et filtrez.
2 verres à liqueur par jour maximum.

Cidre de frêne (ou frênette)


Cette boisson diététique est en plus très agréable et décongestionnante, elle est en outre excellente pour les personnes fragiles du foie.
Pour préparer 100 litres de frênette, on fait dissoudre 5 kg de sucre non raffiné et 80 gr d’acide tartrique dans de l’eau bouillante. On fait bouillir d’autre part 125 grammes de chicorée torréfiée dans 2 litres d’eau, environ. On tamise et on mélange les liquides avec une infusion de 100 gr de feuilles de frêne sèches (infusion de 15 à 20 minutes). On verse le tout dans un tonneau en complétant le volume à 100 litres (les feuilles de frêne doivent être versées avec l’infusion dans le tonneau). Quand la température est tombée au-dessous de 30°, on ajoute 125 gr de levure délayée dans de l’eau. La fermentation s’établit très rapidement, on attend cinq ou six jours. On filtre et l’on met en bouteille. La frênette a l’aspect d’un cidre mousseux de saveur agréable.

Vin tonique pour l’anorexie (tonique de l’appétit)


Attention ne pas dépasser la dose de 100 gr par jour. Déconseillé aux spasmophiles.
Feuilles d’absinthe 30 gr
Alcool à 60° 60 gr
Vin blanc sec 1000 gr
Faites macérer les feuilles d’absinthe pendant 24 heures dans l’alcool, puis, ajoutez le vin blanc. Laissez au contact pendant 10 jours. Passez et filtrez. Dose maxi : 100 gr

apothicairegobeletauxtrophesdapothicaire.jpg

Gobelet aux trophées d’apothicaire

Publié dans RECETTES SPECIALES | 3 Commentaires »

RECETTES….Le chef propose ………….

Posté par eurekasophie le 9 juillet 2009

Les Entrées

Recette : Tomate surprise au saumon

 

RECETTES....Le chef propose ............. dans RECETTES SPECIALES ico_nbre_pers Nombre de personnes : 1
ico_difficulte dans RECETTES SPECIALES Difficulté : 1
ico_cout Cout : ico_pieces
ico_cuisson Temps de cuisson : 5
ico_preparation Temps de préparation : 10
ico_note  La note des internautes : ico_pieces ico_pieces

Ingrédients pour la recette de Tomate surprise au saumon


50 g de saumon épluché,
1 tomate, 1/2 citron,
1 jaune d’œuf,
1 cuillère à café d’huile,
5 feuilles de laitue, persil haché, sel


Préparation de la recette de Tomate surprise au saumon


Faire cuire 5 minutes à la vapeur le saumon puis l’écraser à la fourchette. Ajouter un pointe de sel. Couper la tomate en deux. Evider les deux moitiés mais conserver la pulpe. Préparer une sauce en mélangeant le jus de citron, le jaune d’œuf et l’huile. Mélanger le saumon dans cette sauce. Remplir les moitiés de tomate avec cette préparation et saupoudrer de persil haché. Ecraser la pulpe des tomates à l’aide d’une fourchette. Emincer les feuilles de laitue en fines lanières. Entourer les tomates farcies au saumon par la laitue et la pulpe de tomate

bonappetit21.gif

Tartare de truite saumonée  

Imprimer
Envoyer
Donnez votre avis
Tartare de truite saumonée Agrandir la photo  

Recette proposée par Bernard DauphinVoir ses recettes.

 

Facile


Préparation : 15 mn
Cuisson : 0 mn
Repos : 120 mn
Temps total : 135 mn


Pour 4 personnes :

  •   1 filet de truite saumonée de 300 g environ
  •   400 g de gros sel gris
  •   200 g de sucre cristal
  •   2 cuillères à soupe d’aneth séché
  •   1 botte de coriandre fraîche
  •   1 oignon blanc moyen
  •   10 cl d’huile d’olive
  •   1 citron vert
  •   sel et poivre du moulin
  •  

     

    • Préparation

    1. 1     Mélanger le sel, le sucre et l’aneth.
      Faire un lit avec la moitié de ce mélange dans un plat, poser le filet de truite
      Réserver au réfrigérateur 2 heures – (ne pas trop macérer le poisson car le sel le cuit et le durcit).
      dessus, recouvrir de l’autre moitié.
    2. Tartare de truite saumonée
    3. 2     Passer le filet de truite rapidement sous l’eau froide pour le débarasser du sel.
      Trancher et hacher le filet en morceaux (je préfère personnellement de gros morceaux de poisson).
      Ciseler finement la coriandre fraîche – Hacher l’oignon
      Dans un saladier, mettre la truite hachée, l’oignon émincé, la coriandre, l’huile d’olive, le sel (s’il y a lieu) et le poivre.
      Bien remuer et réserver au frais.
      finement.

    4. 3     Peler à vif le citron vert – (couper les 2 extrémités et prélever la peau verte en entamant légèrement la pulpe afin de ne pas laisser de peau blanche).
      Prélever les suprèmes (tranches de fruit entre les peaux blanches) avec un couteau bien tranchant.
      Les hacher finement et les réserver en récupérant le jus qui s’écoule.
    5. Tartare de truite saumonée
    6. 4     Au moment du service, mélanger la pulpe de citron vert avec la truite, servir immédiatement.
    Pour finir… J’accompagne généralement ce tartare de salade frisée ou, comme ici, d’endives rouges « carmines », un peu plus amères que les blanches. 

     

     

    bonappetit.gif

     

     

     

    Tapas de Crevettes à l’ail

    spacer

    Recette de cuisine > Recette Espagnole > Fruits de mer

     

     

    Auteur de la recette  Recette proposée par  :  Mariadelcarmen
    Cuisine Espagnole  Origine de la recette  :  Cuisine Espagnole
    Date de mis en ligne  Date de la recette  :  03 février 2009
    Nombre de personne(s)  Nombre de personnes  :  6 Pers.
    Temps de préparation  Temps de préparation  :  0 h 25 min
    Temps de cuisson  Temps de cuisson  :  0 h 05 min
    Difficulté de la recette  Difficulté  :  facile
    Prix de la recette  Prix  :  raisonnable
     
    Imprimer  Imprimer cette recette
    Recommander  Recommander cette recette à un(e) ami(e)
    Note de la recette : 

    Note de la recette 0 etoile(s)Note de la recette 1 etoile(s)Note de la recette 2 etoile(s)Note de la recette 3 etoile(s)Note de la recette 4 etoile(s)

    Tapas de Crevettes à l'ail


     

     

    Ingredients pour Tapas de Crevettes à l’ail

    • 1 kg de grosses crevettes décortiquées
    • 8 gousses d’ail finement hachées
    • 4 piments rouges épépinés et hachés
    • huile d’olive
    • ramequins allant au feu
    • gros sel

     

     

    Préparation de Tapas de Crevettes à l’ail


    Répartissez l’ail et les piments entre 8 ramequins allant au feu ; ajoutez suffisamment d’huile dans les ramequins pour que les crevettes en soient ensuite recouvertes.

    Chauffez à feu vif. Lorsque l’ail est bien doré,
    ajoutez les crevettes, faites cuire 1 minute puis retirez du feu.
    .
    Saupoudrez les Tapas de Crevettes à l’ail de gros.sel et servez aussitôt


     

     

    Remarque(s) sur Tapas de Crevettes à l’ail


    Gambas al ajillo ou crevettes à l’ai cette préparation peut être trouvée dans toute l’Espagne, et en particulier dans les provinces de Séville, Cadix et Huelva.

     

     

     

    bonapptit01.gif

     

    Publié dans RECETTES SPECIALES | 2 Commentaires »

    12345...8
     

    Quantum SCIO |
    Le Mangoustan |
    actumed |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
    | Psychothérapeute PAU
    | Soleil levant