JE T’AIME , TU M’AIMES TOI ?

Posté par eurekasophie le 27 juillet 2009

chiensoumis.jpg   OU SOUMIS ?

 

Le calme : clé du traitement des mictions de soumission

Les chiens manifestent généralement leur soumission à d’autres chiens par un comportement précis, notamment en se couchant sur le dos, en exposant leur abdomen et en urinant. La miction de soumission fait partie du comportement normal du chien, surtout lorsqu’il rencontre un animal dominant. La miction est une manifestation de soumission et d’excitation.

chiensoumis2.jpg

Pour corriger ce problème, il faut agir sur les comportements de soumission et d’excitation. Pour beaucoup de chiens, les mictions de soumission se produisent quand ils rencontrent quelqu’un de nouveau ou lorsque leur maître rentre à la maison, et qu’ils reçoivent alors une attention excessive. Pour réduire l’excitation, le maître et les visiteurs doivent « banaliser » leur arrivée. Réduisez les démonstrations de joie et d’excitation au minimum. Surtout, laissez votre chienne venir à vous plutôt que d’aller à elle. Il est important qu’elle vous approche, vous ou vos visiteurs (n’oubliez pas de les avertir à l’avance). Vous lui donnez ainsi la maîtrise de la situation. Ne punissez pas votre chienne si elle a une miction de soumission, car vous ne ferez qu’exacerber le problème.

caressechien2.jpg

Quand votre chienne vous approche, accroupissez-vous pour l’accueillir, tendez-lui doucement
la main mais ne croisez pas son regard (le fait de dévisager est une menace). Si votre chienne semble vouloir s’accroupir, qu’elle se couche sur le dos ou qu’elle commence à uriner, retirez-vous immédiatement. Surtout, soyez patient et persévérant.

Pour inculquer plus d’assurance à votre chienne, appliquez un programme continu de dressage à l’obéissance, qui devrait comprendre le renforcement de la propreté en récompensant les bons comportements (mictions à l’extérieur) et en ne tenant pas compte des mauvais (miction dans la maison). Il est également important de distinguer les mictions de soumission des problèmes médicaux, qui présentent les mêmes symptômes cliniques.

chienlaisse.jpg

Votre vétérinaire peut déterminer si les mictions sont d’origine médicale, et vous proposer des trucs de dressage si le problème est de nature comportementale.

chienquelboulet.jpg

Je suis pas soumis, je suis Corse

Publié dans COMPORTEMENT DU CHIEN, NOS ZAMIS LES ZANIMAUX | 2 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Hé oui, ça s’explique …

Posté par eurekasophie le 25 juillet 2009

 

 

 

chiens5.jpg 

 

Les nombreuses raisons pour lesquelles certains chiens mangent leurs excréments

La coprophagie (l’ingestion des excréments) est répandue chez de nombreux animaux, pas seulement les chiens. Nous ne savons pas très bien pourquoi les chiens mangent leurs excréments. Certains ont une propension génétique à la coprophagie et, dans ce cas, c’est vers l’âge de 4 à 10 mois que ce comportement se manifeste. La coprophagie cesse généralement quand l’animal atteint l’âge d’un an.

La coprophagie peut être due à l’ennui, ou servir à attirer l’attention. Certains chiens peuvent manger leurs excréments pour plaire à leur maître (souci de propreté). Parfois, le problème est d’origine médicale, notamment dans le cas de l’insuffisance pancréatique ou du syndrome de malabsorption, deux affections qui compromettent la digestion des aliments.

Certains chiens mangent leurs excréments pour récupérer des éléments nutritifs non absorbés. Ainsi, les chiens qui reçoivent des aliments riches en amidon et en hydrates de carbone, et pauvres en gras et en fibres risquent davantage de manger leurs excréments, tout comme les chiens qui reçoivent principalement des aliments secs ou de mauvaise qualité.
Il y a deux types de chiens coprophages : ceux qui mangent leurs propres excréments et ceux qui mangent les excréments d’autres animaux. Le fait de savoir à quel groupe votre chien appartient vous aidera à déterminer quelles mesures prendre. Ainsi, les chiens qui mangent les excréments d’autres animaux ont peu de chance de perdre cette habitude, sauf si on les empêche de le faire.

La coprophagie est très difficile à enrayer. Vous devez d’abord nettoyer sans tarder l’environnement du chien, avant qu’il ne mange ses excréments. Prévenez l’ennui en intensifiant les activités de votre chien (plus de périodes de jeu, de dressage ou de course). Veillez aussi à lui offrir un régime alimentaire équilibré, très digestible et qui correspond à ses besoins. L’adoption d’aliments riches en gras, en fibres et en protéines, et faibles en hydrates de carbone pourrait s’avérer efficace.

Certains « trucs » donnent de bons résultats, comme de saupoudrer les aliments avec un produit attendrisseur de viande sans goût ou un produit commercial (FORBIDMD), ou de donner au chien de la citrouille en conserve. L’ajout d’huile végétale aux aliments, à raison de 15 ml/4,5 kg de poids corporel peut aussi aider.

 Si votre chien est coprophage, consultez votre vétérinaire.

Publié dans COMPORTEMENT DU CHIEN, NOS ZAMIS LES ZANIMAUX | 1 Commentaire »

12
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant