ET SI VOUS DEVENIEZ …

Posté par eurekasophie le 14 novembre 2009

 

 

  » VINAIGRE ADDICT  » ?

 

 

Je vous déjà parlé des bienfaits du vinaigre dans ma catégorie

  » Astuces de Z à A  »

Je vous ai même indiqué la recette pour faire votre vinaigre maison dans

 » Recettes spéciales  » .

Voici d’autres bienfaits du vinaigre.

Puissant, anti-bactérien, écologique et bon marché, le vinaigre est l’ennemi désigné du calcaire.

Un nettoyant multi usage qui peut, à lui seul remplacer de nombreux produits.

Sols, vitres, matériel électroménager et même vêtements peuvent retrouver une nouvelle jeunesse grâce à ce liquide

légèrement acide ( pH généralement compris entre deux et trois ).

Pourquoi blanc ? Uniquement parce qu’il est beaucoup moins odorifiant, et qu’il ne risque pas de tacher !

PETIT ABÉCÉDAIRE DES MILLE VERTUS DU VINAIGRE BLANC

- Bac à douche, baignoire

Alternez nettoyages à l’eau de Javel et au vinaigre. Il désinfecte assez bien lui aussi, et n’attaque pas la peau, comme l’eau de Javel insuffisamment rincée.

- Casseroles, faitouts, works….

Versez environ deux centimètres de vinaigre au fond du récipient, chauffer jusqu’à ébullition et couper le feu à ce moment-là. Une variante, inodore mais moins efficace, consiste à laisser tremper une demi-journée, à froid.

Solution: commencez par la variante et si ça ne suffit pas, allumeeeeeeez le feu.

- Fer à repasser

Nettoyez la semelle du fer avec un chiffon imbibé de vinaigre. Vous pouvez aussi, avec précaution, remplir le réservoir du fer avec de l’eau à peine vinaigrée ( à 2 % environ ).

- Frigo, ou congélateur  » pourri « 

Cela peut arriver après une longue panne de courant ou avoir oublié de laisser la porte ouverte avant de partir en vacances. Après avoir nettoyé, passez toutes les parois et étagères avec du vinaigre le plus chaud possible. Remettez le moteur en marche. Refermez et oubliez le tout pendant quelques heures. Il faut parfois recommencer le lendemain.

- Lave-linge et lave-vaisselle

Remplacez l’adoucissant par une cuillerée à soupe de vinaigre blanc par cycle de lavage. Pour détartrer le lave-linge, faites-le tourner à vide avec du vinaigre une ou deux fois par an ( même principe que pour le lave-vaisselle ).

A noter: si du linge a été oublier dans le lave-linge, et qu’il commence à sentir, versez un demi-litre de vinaigre blanc dans le tambour et faites-le redémarrer pour un cycle court: il redeviendra tout propre et inodore.

- Robinets et pieds de robinets

Le vinaigre est un bon détartrant pour les éviers, la robinetterie, les toilettes. A employer pur à condition de le laisser agir une dizaine de minutes aux endroits les plus encrassés, avant de rincer.

- Rouille sur outils de jardin

Frottez les outils rouillés avec une boule d’herbe sèche, imbibée de vinaigre blanc. Vous leur rendrez sinon leur éclat, au moins un aspect poli, et une bonne  » glisse  » dans la terre. Vous pouvez remplacer l’herbe sèche par une boule de papier journal.

- Sols

Le vinaigre demeure un excellent produit à lessiver les sols tous les jours, sous forme d’eau vinaigrée à 10 % maximum. Les taches même tenaces ne résistent pas au vinaigre blanc, pur cette fois associé ou non au bon vieux savon noir. Pas de problème: il est totalement biodégradable.

- Taches de brûlé dans un récipient de cuisson

Faites-y bouillir du vnaigre blanc ( dilué si vous trouvez l’odeur insupportable ). Arrêtez l’ébullition avant que le récipient ne s’assèche. Laissez agir, videz, grattez légèrement avec une spatule, et recommencezsi tout n’est pas parti.

- Tache sur tapis ou moquette

Après avoir enlevé le plus gros en grattant, lavez et frottez avec un chiffon très propre imbibé de vinaigre blanc dilué de moitié, juste avant de frotter avec un autre chiffon tout aussi propre, pour sécher. Attendez le séchage complet pour apprécier le résultat.

- Vitres

Frottez vitres et miroirs avec un tampon de papier journal imbibé de vinaigre.

JE BOUQUINE

vinaigremalin.gif

Michel Droulhiole

Leduc.S Editions

  • Prix public : 5,90 EUR
  • Prix eyrolles.com : 5,61 EUR 

Publié dans "V", Astuces de "Z" a  "A" | 10 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

ELIXIR DE THYM

Posté par eurekasophie le 23 septembre 2009

faitnature5.jpgfaitnature6.jpg faitnature4.jpg

 

 

afleur.gifafleur21.gififleur1.giftfleur1.gif

 

nfleur1.gifafleur21.giftfleur1.gifufleur1.gifrfleur1.gifefleur1.gif

 

Voici pour vous quelques recettes de vins, liqueurs ou sirops

concoctées avec des herbes aromatiques ou des herbes sauvages

Faciles à réaliser, les liqueurs permettront de terminer vos repas avec convivialité, alliant plaisir des papilles et des yeux,

pour peu que vous ayez choisit un joli flacon pour les présenter.

Choisir des ingrédients naturels de l’alcool de fruits (40° à 45 ° d’alcool).

Pour filtrer, le filtre à café convient bien à défaut d’un petit tissu

frise1.gif 

 

1/2 litre d’eau de vie

2 poignées de sommités fleuries (15 à 20 gr)

5 à 6 cl de sucre de canne

frise1.gif

 

Remplir un bocal des fleurs de thym, recouvrir d’alcool.

Laisser macérer 2 à 3 semaines.

Filtrer, sucrer, mélanger et mettre en flacon.

Laisser vieillir avant de déguster

 

alcool21.gif

Publié dans ELIXIR DE THYM, LIQUEURS...VINS..ELIXIRS..., Non classé | 2 Commentaires »

LE MODE D’UTILISATION DES HUILES ESSENTIELLES

Posté par eurekasophie le 26 mars 2009

arrireplanplantes.jpg

 

LE MASSAGE

Les huiles essentielles ont un excellent pouvoir pénétrant; utilisées sur le corps entier, elles agissent de manière très puissante.

Pour simplifier , la dilution pour un massage du corps entier se fera en général ainsi: 15 gouttes d’HE pour 30 ml de support, 30 à 40 gouttes pour 50 ml. N’utilisez pas plus de 3 sortes d’huiles essentielles . Employez-les en sinergie, c’est-à-dire optez pour des associations grâce auxquelles leurs vertus sont bonifiées.

z Les huiles essentielles dermocaustiques doivent être plus diluées que les autres. Si vous désirez masser le corps avec une huile réputée être dermocaustique, diluez l’huile essentielle à hauteur de 10%  ( 10% d’huile essentielle pour 90 % d’huile de support) ou 5 % (5% d’huile essentielle pour 95 % d’huile de support.).

z Pour les HE suivantes, légèrement irritantes: diluez à 10 % pour un massage du corps entier, à 30-40 % pour un massage localisé.

  • Ache des montagnes : levisticum officinalis

  • Ail: allium sativum

  • Ajowan: trachyspermum ammi

  • Basilic CT thymol: ocimum gratissimum thymoliferum

  • Baume du Pérou: myroxylon balsamum pereirae

  • Cannelier de Ceylan CT eugénol: cinnamomum verum eugenoliferum

  • Cannelier de Chine: cinnamomum cassia

  • Cannelier   » écorce de cannelle du Vietnam » Cinnamomum loureirii

  • Citronnier « zestes de citron » : citrus limon

  • Clocimum: ocimum gratissimum eugenoliferum

  • Cumin: cuminum cyminum

  • Giroflier: eugenia caryophyllus

  • Hernandia: hernandia voyronii

  • Lemongrass: cymbopogon flexuosus—-cymbopogon citratus

  • Livèche: levisticum officinalis

  • Oignon : allium cepa

  • Origan à inflorescences compactes: origanum compactum

  • Origan d’Espagne : corydothymus capitatus

  • Origan de Grèce à carvacroi: origanum heracleoticum carvacroliferum

  • Panais: pastinaca sativa

  • Romarin officinal CT camphre: rosmarinus officinalis camphroriferum

  • Sarriette des jardins: satureja hortensis

  • Sarriette des montagnes: satureja montana

  • Serpolet: thymus serpyllum

  • Thym saturéoïde: thymus satureoides

  • Thym vulgaire CT thymol: thymus vulgaris thymoliferum

  • Verveine citronnelle: lippia citriodora

z Pour les HE très dermocaustiques: 1 ml d’HE pour 9 ml d’huile de support. Elles ne sont pas recensées ici, seul un spécialiste peut juger utile de les employer. La précaution à prendre est de faire un test sur une petite zone cutanée à un endroit où la peau n’est pas fragile.

LA FRICTION

La friction est un geste plus vigoureux: il ne faut pas plus de 20 mn pour qu’une HE appliquée sur la peau se retrouve dans le sang, dans la lymphe et soit présente sous formes de traces dans l’urine. Une HE agit sur des organes même assez éloignés de l’endroit frictionné. C’est dire la puissance de ce mode de traitement.

Point n’est besoin d’être malade pour se faire une friction aux HE: bien au contraire ! Les HE vont aider l’organisme à éliminer les toxines. Vous allez retrouver une meilleure santé, du tonus ou encore une sensation de paix intérieure en fonction de l’huile avec laquelle vous vous frictionnez. Les HE pour les frictions sont les mêmes que celles employées pour les massages. vous pouvez utiliser soit une seule huile, soit une combinaison de plusieurs huiles essentielles.

z La friction se fait avec les mains: mettez un peu de mélange dans le creux d’une de vos mains, frottez-la contre l’autre pour répartir le produit puis massez les zones. N’oubliez pas de bien vous laver les mains après usage.

z Les zones de friction dépendent du but recherché:

  • pour remédier à une digestion difficile ou favoriser la digestion, un passage sur l’estomac, la zone du plexus solaire, le ventre est indiqué.
  • pour une bonne vitalité, le matin, vous pouvez frictionner le plexus solaire, la nuque, le bas de la colonne vertébrale.

L’ONCTION

Cette technique est la plus douce des méthodes car elle consiste simplement à répartir délicatement les huiles essentielles à des endroits bien localisés, come sur des points d’acupuncture ou sur de petites zones.

z Pour calmer, apaiser, détendre rapidement, on déposera un mélange d’HE relaxantes sur le plexus solaire, sous le sternum: cette application équilibrera le système nerveux. Cet endroit étant le siège des émotions, les HE diminueront le stress, l’anxiété, toute émotion négative, qui perturbent le bien-être.

z Pour améliorer les fonctions digestives, ce sera la région de l’abdomen sur lequel on agira avec des HE appropriées. Une onction sur l’abdomen active le foie, estomac, pancréas, vésicule biliaire et intestins.

z En cas de gros stress ou d’angoisse, une onction au-dessus des reins est recommandée.

LA REFLEXOLOGIE

Les extrémités du corps, mains et pieds, sont parcourus par des canaux énergétiques que l’on retrouve dans tout l’organisme: en massant ce que l’on nomme les zones réflexes situées sur ces extrémités, nous pouvons relancer l’énergie vitale dans tout notre corps. Dans chaque main et chaque pied, nous trouvons la correspondance d’un organe: en massant  une ou plusieurs zones précises, nous améliorons l’état de cet organe sans y toucher directement: utiliser des HE lors d’une séance de réflexologie potentialise le soin. Les organes correspondant aux zones massées seront mieux irrigués et régénérés. Vous pouvez masser les zones réflexes de vos mains et de vos pieds pour vous détendre, stimuler l’organisme, améliorer votre état de santé général, ou encore agir sur un organe précis.

Pour que vous puissiez recourir à cette thérapie merveilleuse, voici ci-dessous, les zones réflexes des mains et des pieds et les organes qui y correspondent.

cartereflexologieplantaire.jpg

 

 

 

 

 

 

maingauche.jpgmaindroite.jpg

 

 

 

LE BAIN

Le dosage recommandé pour un bain est de 10 gouttes au maximum mélangées dans du Disper car les HE ne se dissolvent pas dans l’eau. Prenez un premier bain en commençant avec 4 ou 5 gouttes d’HE seulement pour tester votre réaction au produit. Certaines personnes supportent jusqu’à 10-15 gouttes, d’autres moins. L’huile essentielle de basilic par exemple est très puissante et il suffit de quelques gouttes dans le bain pour purifier le corps.

h Quelques conseils préalables à la mise en pratique

Avant d’utiliser une HE , prenez connaissance des recommandations inscrites sur l’emballage. L’absorption par voie orale d’une HE comporte des dangers: respectez les dosages recommandés dans ces articles et n’employez pas par voie orale des HE  si vous souffrez de problèmes de muqueuse ou de bouche.

Certaines HE  sont contre-indiquées aux femmes souffrant d’un cancer du sein, des ovaires ou de l’utérus, ou encore atteintes d’un fibrome. Les HE  seront stockées à l’abri de la chaleur et de la lumière, dans un endroit inaccessible aux enfants.

Publié dans Non classé | 5 Commentaires »

LIVRES

Posté par eurekasophie le 17 février 2009

livresurlempiredechine.jpg

livres1.gifCOMment restaurer et entretenir les livres anciens  ? livres1.gif

Tout un savoir-faire que je mets à votre disposition.

Fabriquez de la colle de pâte à l’ancienne, mais sans grumeaux. Mélangez une mesure de farine préalablement tamisée dans une mesure d’eau froide.

Délayez ensuite progressivement en ajoutant 4 autres mesures d’eau. Faites bouillir 4 minutes. Une fois refroidie, supprimez la pellicule formée. Vous pouvez aussi utiliser de la colle vinylique en pot, à condition de l’appliquer en couche fine avec un pinceau fin.

Recollez une page détachée. Dans les magasins de fournitures pour reliure ou beaux-arts, procurez-vous du papier onglet. Découpez une bande fine que vous pliez en deux dans le sens de la longueur. Appliquez de la colle avec un pinceau au dos de cet onglet. Collez une moitié sur le feuillet précédent, puis l’autre sur la page à recoller.

Réparez les coins abîmés de la reliure. Ecartez avec un scalpel les épaisseurs du carton, injectez avec une seringue ou un pinceau très fin de la colle entre les différentes épaisseurs. Serrez, puis laissez sécher. Poncez délicatement le bord avec une lime à ongles en verre.

Nourrissez le cuir. Après avoir nettoyé le cuir avec un lait spécial pour cuir (en magasins pour beaux-arts), appliquez la cire incolore N° 213 commercialisée par la bibliothèque nationale. (6,50 € les 50 ml ) sur  www.editions.bnf.fr

Publié dans "L", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

ATTENTION…..CA VA SAUTER !!!!!

Posté par eurekasophie le 28 janvier 2009

Comment faire sauter les crêpes sauterlescrepes.jpg

Le plus rigolo quand on prépare les crêpes, c’est de faire les faire sauter dans la poêle ! Exercice un peu délicat, sauf si on a le bon matériel et les bonnes astuces.

Le bon matériel pour faire des crêpes :

crepiere.jpg        spatule.jpg        rateaucrepes.jpg

La crêpière : c’est une poêle un peu particulière car les bords sont très bas. Elle est au diamètre de la crêpe parfaite et surtout elle est anti-adhésive, ce qui permet à la crêpe de bien glisser, élément essentiel pour la retourner.

La spatule : sorte de grande cuillère en bois, on l’utilise pour décoller les bords de la crêpe avant de la retourner.

Le petit râteau : c’est le matériel du vrai pro de la crêpe ! Il permet de bien répartir la pâte à crêpe sur toute la surface de la poêle.

Les bonnes astuces pour une crêpe parfaite :

Astuce n°1 : des crêpes parfaites, sont des crêpes qui ne collent pas à la cuisson. Pour cela on incorpore une cuillère à soupe de beurre fondu directement dans la pâte.
Astuce n°2 : toujours graisser la poêle avant et après chaque crêpe.
Astuce n°3 : attendre que la poêle soit bien chaude pour y verser la pâte à crêpe.

Saute, saute petite crêpe !

Dès que les bords de la crêpe sont cuits, il faut les décoller à la spatule. Puis agiter la poêle légèrement jusqu’à ce que la crêpe se détache totalement de la poêle.
Prêt pour le salto ? Alors on place la crêpe sur le bord de la poêle, en la laissant dépasser un peu, et hop ! D’un petit coup sec du poignet, la crêpe fait le grand saut ! Mais n’oublie pas de la rattraper et de l’autre côté pour continuer la cuisson ! 

Publié dans "C", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

PRISE DE POIDS……

Posté par eurekasophie le 19 janvier 2009

COMMENT belleimage1051.gifSORTIR

S’EN

Bien souvent, les personnes atteintes d’un trouble alimentaire n’osent pas consulter un professionnel et espèrent pouvoir  s’en sortir seules. Or, les probabilités de guérison sont nettement plus élevées lorsqu’il y a un suivi thérapeutique. Elles sont encore augmentées si le trouble est détecté et traité précocément et s’il est encadré par une prise en charge nutritionnelle. En effet, les troubles du comportement alimentaire ont une origine psychologique et des conséquences alimentaires. Il faut aborder le problème dans toute sa globalité et choisir un thérapeuthe spécialisé dans les troubles compulsifs qui intégrera toutes les facettes de la maladie ou bien consulter un psychothérapeute et, en parallèle, un diététicien ou un nutritionniste.

RETROUVER UN EQUILIBRE AVANT DE PENSER  » REGIME  »

Si l’envie d’en finir avec une compulsion alimentaire est motivée par le désir de perdre du poids, il faut d’abord éliminer tout régime restrictif risquant de provoquer une rupture d’équilibre dans le comportement. Il est nécessaire avant tout de réapprendre à faire de vrais repas, à des heures  » normales « , afin de pouvoir remodeler son comportement alimentaire en fonction des critères internes de faim et de satiété. Il est inutile de se priver des aliments qu’on aime même si on les considérait jusqu’à lors comme tabou. Ils doivent être réintroduits, mais de façon régulée, en quantité normale et en correspondance avec la faim.

La première étape consiste à bien identifier les mécanismes qui poussent à manger ( stress, relation conflictuelle, moment télé, travail…) et à apprendre à les gérer en trouvant une attitude ou un comportement plus adapté. Il faut également apprendre à se détendre. Pour retrouver le plaisir de manger et de faire de vrais repas, il est indispensable de dégager un peu de temps pour penser les menus, faire les courses et cuisiner.

12 RAISONS DE CEDER A UNE COMPULSION

  1. Mes aliments préférés sont à portée de main et je suis tenté(e) quand je les vois.

  2. J’ai besoin de manger pour arriver à me concentrer et à travailler.

  3. Je mange systématiquement quand je n’arrive pas à résoudre un problème.

  4. Je mange dès que j’ai un petit passage-à-vide et que je me retrouve désoeuvré(e).

  5. Je dévore en regardant la télévision et avant d’aller me coucher car j’ai oublié de manger avant.

  6. Je mange quand je pense aux épisodes difficiles de ma vie.

  7. Les émotions fortes, agréables ou désagréables, me donnent envie de manger.

  8. Je mange après m’être disputé(e) avec ma (mon) partenaire, mes parents ou mes enfants.

  9. Je mange pour me punir lorsque je ne suis pas content(e) de moi.

  10. Je mange pour faire plaisir aux autres. Dès qu’on me propose un bon repas, j’y fais honneur plutôt deux fois qu’une.

  11. Lorsque j’arrête mon régime, je me rattrape et j’ai des crises de complusion alimentaire.

  12. Si je ne mange pas, j’ai l’impression que je vais faire un malaise.

5 GESTES CONTRE LA FAIM

  1. Pour limiter le grignotage durant la journée, prendre un petit déjeuner consistant avec des féculents (céréales, pain). S’astreindre à faire 4 repas par jour sans attendre d’avoir faim.

  2. Pour éviter de trop manger le soir, trouver une activité compensatoire à l’extérieur de la maison ( ballade, cinéma).

  3. Pour retrouver une bonne image de soi, pratiquer une activité physique. Le plaisir éprouvé à faire fonctionner son corps aide à respecter les horaires.

  4. Apprendre à maîtriser ses pulsions en ayant recours à la relaxation. Dès que l’envie de manger se fait ressentir, réfléchir positivement pour éviter de dévier vers le frigo, respirer, faire quelques mouvements de détente ou s’allonger.

  5. Limiter les quantités de nourriture en buvant un verre d’eau (pour remplir l’estomac) ou en mâchant un chewing-gum à la menthe (pour anesthésier ses papilles gustatives).

CHOISIR UN THERAPEUTE

Les psychothérapies de groupe

Les groupes sont formés dans le cadre d’une association qui fonctionne sur le même principe que les « Alcooliques anonymes » : les boulimiques ont un problème de dépendance au même titre que les alcooliques ou les fumeurs. Ils peuvent être proposés au sein d’un centre d’amaigrissement, de cure thermale ou de thalassothérapie. Ils permettent avant tout de rompre avec l’isolement et le secret. Il est plus facile de se livrer en compagnie de personnes qui ont les mêmes problèmes que soi, et parfois pire. En général, un médiateur anime les séances et répartit la parole. Le fait de parler de sa problématique aide à supprimer la culpabiité et à prendre des engagements.

Les thérapies cognitives et comportementales

Elles permettent aux personnes qui consultent de se situer par rapport à elles-mêmes, à leur milieu familial et social ainsi qu’à leur comportement alimentaire. Le démontage progressif des mécanismes et des effets du comportement boulimique permet de le modifier. Le but est d’apprendre à repérer les moments qui déclenchent une compulsion et petit à petit à aménager d’autres réponses afin de réapprendre, dans un court terme, à manger normalement, dans une atmosphère sereine et neutralisée. La relation avec le thérapeute se fait sur le mode d’un dialogue interactif et chaleureux. L’accent est mis sur les causes actuelles du trouble alimentaire plus que sur les causes inconscientes. Cette forme de thérapie donne de bons résultats dans la mesure où elle permet de reprogrammer de nouveaux automatismes et où elle apprend à s’auto-contrôler.

La psychanalyse

Elle recherche les causes inconscientes du malaise et les met au jour par la parole. La psychanalyse s’adresse d’avantage aux personnes qui ont un mal profond avec des problèmes d’ordre affectif, bien qu’elle soit utile à chacun pour apprendre à mieux se connaître. Toutefois elle nécessite beaucoup de temps et le fait de « remuer » sa souffrance n’arrêtera pas les comportements compulsifs dans un premier temps. L’encadrement nutritionnel est indispensable en parallèle. Il existe de nombreuses écoles de psychanalyse et le choix d’un thérapeute peut se faire en fonction de son appartenance à un courant de pensée.

En cas de dépression ou de troubles obsessionnels compulsifs (TOC) associés à la boulimie, il peut être judicieux de consulter un psychiatre ayant été formé à la psychanalyse. La prescription de neuroleptiques peut apporter un soulagement.

OU S’ADRESSER ?

Pour trouver un thérapeute comportementaliste: contacter l’Association Française de Thérapie Comportementale et Cognitive (AFTCC)

100 rue de la Santé, 75674 Paris Cedex 14 .

Tél.: 01 45 88 78 60

Site internet: www.aftcc.org

Pour participer à des réunions d’informations et trouver des conseils: contacter le Groupe Européen pour les Anorexiques, les Boulimiques et les Familles (GEFAB):

54, bld Raspail, 75270 Paris Cedex 06

Tél.: 01 45 43 44 75

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

ABAT-JOUR

Posté par eurekasophie le 19 janvier 2009

abatjour.jpg

-Luminosité

Pour qu’un abat-jour diffuse une plus grande lumière, en tapisser l’intérieur d’une feuille de papier d’aluminium ménager.

-Nettoyage

S’il est en raphia ou en paille, il attire particulièrement la poussière. Cependant, si vous passez dans le sens des fils une éponge imbibée de lait écrémé et si vous essuyez ensuite avec un chiffon sec, il retrouvera sa netteté.

Publié dans "Av..u..r..l..b.", Astuces de "Z" a  "A" | 2 Commentaires »

ADHESIFS

Posté par eurekasophie le 19 janvier 2009

-Pose

Tous les revêtements adhésifs ont tendance à se rétracter après la pose, ce qui a pour effet de créer un léger espace entre les lés. Pour pallier cet inconvénient, une solution inattendue mais efficace: placer les rouleaux au réfrigérateur pendant 1 heure ou 2 avant de commencer la pose.

-Cloques

L’apparition de cloques constitue un autre inconvénient majeur rencontré lors de la pose d’adhésif. Pour l’éviter, imbiber un chiffon d’un peu d’huile et en imprégner la surface à recouvrir. Ceci suffit pour empêcher la formation de poches d’air.

Si le conseil précédent arrive trop tard, sachez que la seule méthode pour éliminer les cloques consiste à les piquer avec une aiguille, et à lisser l’adhésif dès que l’air s’est échappé.

-Décollage

Surtout, ne pas essayer de tirer sur un adhésif pour le décoller, car le résultat serait catastrophique, tant la colle est résistante. En revanche, vous procéderez très facilement au décollage d’un panneau après avoir passé sur celui-ci un fer à repasser tiède.

Publié dans "Av..u..r..l..b.", Astuces de "Z" a  "A" | 4 Commentaires »

Aïe !!! MAIS NON AIL …

Posté par eurekasophie le 18 janvier 2009

ailtresses.jpg-Utilisation

  • Ne jamais laisser brunir l’ail dans l’huile, il dénaturerait le goût des aliments.
  • Pour que l’ail perde de sa virulence et se digère plus facilement, l’utiliser plutôt haché ou émincé ou encore broyer à l’aide d’un mortier ou d’un presse-ail.
  • Piquer les éclats d’ail sur un bâtonnet (cure-dent) avant de les intégrer à un plat en sauce vous permettra de les retirer facilement au moment de servir.

-Haleine

Afin d’éviter les traces par trop méridionales laissées par la cuisine à l’ail, plusieurs solutions s’offrent à vous:

  • Manger du persil cru;
  • Boire de l’alcool de menthe;
  • Croquer des grains de café ou de cardamone.

-Conservation

La tresse constitue la seule solution efficace et qui plus est décorative. Le principe en est simple: tresser de la grosse ficelle en même temps que les tiges et intégrer de nouvelles têtes d’ail au fur et à mesure que la tresse s’allonge. Ainsi, chaque tête d’ail sera entièrement au contact de l’air.

En prime, je vous offre cette photo du Cap d’ail …..rien à voir !

 

ailchemindesdouaniers.jpg     Cap d’ail . Chemin des douaniers.

Publié dans "Av..u..r..l..b.", Astuces de "Z" a  "A" | 1 Commentaire »

ALBATRE

Posté par eurekasophie le 18 janvier 2009

albatre.jpg  Petit chien en albâtre

D’un entretien délicat, mais pas impossible si vous procédez ainsi: à l’aide d’une brosse douce, éliminer toute la poussière. Nettoyer ensuite en décrivant lentement des cercles réguliers avec un chiffon imbibé d’essence de térébenthine. Laisser sécher, puis polir avec du talc, du plâtre à modeler ou bien du blanc d’Espagne très sec. Utiliser pour ce polissage une peau de chamois de préférence.

Publié dans "Av..u..r..l..b.", Astuces de "Z" a  "A" | Pas de Commentaire »

12345...52
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant