LE HOUBLON

Posté par eurekasophie le 28 janvier 2009

houblon11.jpg 

 

HOUBLON

Humulus Lupulus (canabinacées)

houblon.gif        

NOMS COMMUNS :

Vigne du Nord, Salsepareille nationale, Couleuvrée septentrionale, digérable, bois du diable, houblon grimpant.PARTIES UTILISEES :
Inflorescence femelle.

UN PEU D’HISTOIRE :Les pays de l’Est sont de grands producteurs de houblon. Le houblon a été introduit en France au XIIème siècle oû il éxiste des cultures en Alsace : les cônes (ou inflorescences femelles) sont utilisés dans la préparation de la bière pour la saveur amère très spéciale qu’ils apportent.

La pharmacopée moyenâgeuse les déclarait « utiles aux apostumes (c’est-à-dire aux abcès et tumeurs avec suppuration) qui sont au foie et en la rate » et les conseillait dans l’affection hypocondriaque et les vapeurs mélancoliques. On leur reconnaît aujourd’hui des propriétés apéritives, toniques, diurétiques, dépuratives, digestives, sédatives et antispasmodiques.

Les femmes qui participent à sa cueillette sont réglées deux jours après, quelle que soit la période de leur cycle. Encore une « herbe à oreiller» ! Ses fruits frais glissés sous la tête provoquent un sommeil réparateur, en revanche, il annihile tout désir sexuel il est donc plutôt recommandé de ne prendre le Houblon que sous forme d’un bon demi bien frais!

DESCRIPTION : Le Houblon est une plante vivace à racines fortes, rameuses, drageonnantes. Les tiges peuvent être longues de plusieurs mètres. Peu anguleuses, elles sont rudes, sarmenteuses et volubiles, couvertes de poils courts et crochus. Les feuilles, ciselées sont munies de stipules pétiolées, à trois ou cinq lobes ovales, dentés, vert foncé, rudes dessus, munies de glandes résineuses dessous. Les fleurs, verdâtres, unisexuées, sont visibles en août, les mâles disposées en grappes à l’aisselle des feuilles, les femelles réunies par paires à l’aisselle des bractées foliacées. Le fruit, entouré du calice, renferme une graine.CULTURE ET RÉCOLTE :

Commun dans toute l’Europe, le Houblon ne pousse pas à de hautes altitudes. Pour sa culture, il demande des terres fortes et bien fumées, un climat tempéré. On le multiplie par division des racines au printemps ou à l’automne. La récolte des cônes, ou fleurs femelles, s’effectue en septembre, on les comprime légèrement. Ils doivent être séchés dans des endroits très chauds, sans dépasser 38 à 40°C.

houblon2.jpg
houblon31.jpg USAGES :Le houblon est traditionnellement utilisé comme tonique amer et stomachique. Dans les pays germaniques, on utilise des oreillers remplis de cônes de houblon pour favoriser le sommeil des enfants agités. Cette pratique, qui peut surprendre de prime abord, est en fait justifiée : les cônes renferment une huile essentielle volatile a l’origine des propriétés sédatives et hypnotiques du houblon. Il est utilise dans les troubles du sommeil des adultes et des enfants. Il améliore considérablement les états anxieux et régularise l’humeur des personnes dépressives. Le houblon renferme aussi des substances d’action similaire a celle des oestrogènes. A ce titre, il est conseillé chez la femme dans le cas ou un déficit en oestrogènes à été mis en évidence.

INDICATIONS :- ANXIÉTÉ,
- DÉPRESSION (RÉGULARISE L’HUMEUR),
- TROUBLES DU SOMMEIL DE L’ADULTE ET DE L’ENFANT,
- NERVOSITE,
- DEFICIT CONSTATE EN OESTROGENES (REGLES DOULOUREUSES OU INSUFFISANTES, TROUBLES DE LA MÉNOPAUSE).

Publié dans Houblon, Mon repertoire des plantes les moins usitees | 4 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant