L’HARPAGOPHYTUM

Posté par eurekasophie le 12 février 2009

harpagophytum1.jpg

Comment lire une taxobox Harpagophytum procumbens
Harpagophytum procumbens (photo CITES).
Harpagophytum procumbens (photo CITES).
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Asteridae
Ordre Scrophulariales
Famille Pedaliaceae
Genre Harpagophytum
Nom binominal
Harpagophytum procumbens
(Burch.) DC. ex Meisn., 1840
Classification phylogénétique
L'HARPAGOPHYTUM dans Harpagophytum 200px-Angiospermes_arbre9
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Astéridées
Clade Lamiidées
Ordre Lamiales
Famille Pedaliaceae

L’Harpagophytum procumbens

« Griffe du diable  »

L’Harpagophytum procubens est une plante médicinale d’Afrique du sud dont la racine est inscrite dans la pharmacopée européenne avec l’indication:

« traditionnellement utilisée dans le traitement symptomatique des manifestations articulaires douloureuses mineures ».

l’Harpagophytum a des propriéter anti-inflammatoires contre les maux de dos, douleurs musculaires, arthroses et les crises de gouttes, antalgiques, stimule et tonifie le systeme digestif.

En médecine traditionnel, l’Harpagophytum est utilisé comme tonique, pour soigner les torubles digestifs, les rhumatismes.

En pommade, il sert a soulager les irritations, les ulcères et les brûlures.

Type de terre:

Une terre sablonneuse bien aérer à PH basique .

L’humidité :


La griffe du diable (Harpagophytum procubens) n’a pas besoin de beaucoup d’eau!

un arrosage toutes les deux semaines lui conviendra parfaitement

La lumière :


La plante devra être placer en pleins soleil.

En ce qui concerne les lumières artificiel, préférer des néons , MH ou HPS.

Le semi:

Le semi de l’Harpagophytum procubens est simple, plantez vos graines dans un petit pots.

arroser et laisser germer (germination en une vingtaine de jours).

Ensuite, repiquer vos plantules dans des pots séparer et placez vos plants dans un endroit très lumineux..

A savoir:

L’Harpagophytum est malheureusement en voix d’extrinction à cause de sa popularité !

Protègeons le en le cultivant!

 

FORMES D’UTILISATION

Les formes habituelles d’administration de l’harpagophytum en phytothérapie contemporaine sont la poudre totale sèche(micronisée, et de préférence cryobroyée) en gélules qui représente le totumvégétal de la racine secondaire dans toute son intégrité et toute son intégralité, et l’extrait sec (souvent sous forme de nébulisat) en gélules ou en capsules.

Il peut aussi être pris (pour les troubles mineurs) sous forme de décoction (faire bouillir 25 g de racines séchées dans un litre d’eau pendant 10 mn, laisser macérer toute la nuit et filtrer le lendemain matin) ; sous forme d’infusion (faire infuser une cuillerée à café de poudre de racine séchée dans un demi-litre d’eau bouillante pendant toute la nuit et filtrer ; ou, pour plus de facilité, en utilisant les sachets-doses prêts à l’emploi de certaines spécialités pharmaceutiques mentionnées ci-dessous) ; et sous forme d’extrait aqueux en spécialités prêtes à l’emploi (en ampoules buvables) vendues dans les pharmacies et les magasins de diététique.

Il est également utilisé dans de nombreuses préparations magistrales associant diverses autres plantes complémentaires (sous forme de décoctions et d’infusions composées, mais surtout aujourd’hui sous forme de mélanges de poudres totales ou d’extraits secs en gélules, ainsi qu’en association sous forme d’autres présentations comme l’extrait hydro-glycolique) choisies et prescrites en fonction de chaque malade par les médecins phytothérapeutes.

L’harpagophytum existe enfin sous forme de nombreuses spécialités pharmaceutiques phytothérapiques répondant à ses indications (seul ou en association avec d’autres plantes aux vertus complémentaires) :

Artrosan* – Diétaroma Harpagophytum* – Élusanes Harpagésic* – Extrait aqueux d’Harpagophytum
Superdiet* – Gifrer Harpagophytum* – Harpagophytum Boiron* – LBP Harpagophytum* – Phytescens,F47* – Titrex Harpagophytum* – Vitaflor Harpagophytum* -

La durée du traitement sous ces formes et à ces doses est éminemment variable en fonction des troubles à traiter et de leur importance. En règle générale, il doit être poursuivi jusqu’à disparition – ou nette amélioration – de ceux-ci et ne pas être inférieur à 3 semaines avant de juger valablement des résultats.

Préparations magistrales médicales : Suivre strictement les indications mentionnées sur l’ordonnance par le médecin traitant.

Spécialités pharmaceutiques : Suivre les recommandations d’utilisation du laboratoire quant à la dose, la durée du traitement et – pour les enfant- l’âge à partir duquel la spécialité peut être prise.

REMARQUES IMPORTANTES

L’harpagophytum est d’une totale innocuité (même à fortes doses), n’engendre aucune accoutumance,n’a aucune contre-indication formelle (il est seulement déconseillé chez la femme enceinte, surtout en fin de grossesse, du fait de son action ocytocique : accélératrice de l’accouchement), ne provoque aucun effet secondaire aux doses conseillées ci-dessus (notamment au niveau du tube digestif comme c’est le cas avec les anti-inflammatoires de synthèse, seul un petit effet laxatif peu apparaître avec de très fortes doses), et ne présente aucune incompatibilité avec d’autres thérapeutiques (y compris chimiothérapiques) pouvant lui être associées. Il peut donc être utilisé – quand nécessaire – à fortes doses et en cure prolongée sans aucun risque.

L’origine du nom vernaculaire de l’harpagophytum : Griffe du diable est tout à fait justifiée. En effet, les fruits ligneux garnis de griffes acérées qui sont sur le sol s’incrustent sous les sabots des animaux itinérants (moutons et antilopes notamment) qui, handicapés dans leur mobilité, essaient – souvent en vain – de s’en débarrasser en frappant furieusement la terre de leurs pattes, ce qui donne lieu à une sorte de danse endiablée ayant pour résultat final une excellente déssimination de la plante dans son environnement.

Publié dans Harpagophytum, Mon repertoire des plantes les moins usitees | 6 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant