VAGINITE

Posté par eurekasophie le 10 octobre 2008

Vaginite

Voir Pertes blanches

Publié dans "V*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

VARICELLE

Posté par eurekasophie le 10 octobre 2008

Varicelle

(Voir Rougeole)

Publié dans "V*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

VARIOLE

Posté par eurekasophie le 10 octobre 2008

Variole 

Voir Rougeole

Publié dans "V*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

VERS (TENIAS, OXYURES, ASCARIDES)

Posté par eurekasophie le 10 octobre 2008

Tous les vermifuges.

La base du traitement : les graines de citrouille (Cucurbita Pepo). Il en faut 15 g pour un petit enfant, 40g pour un enfant plus grand, et 100g pour un adulte.
Ecrasez les grains avec du miel, de l’eau de fleur d’oranger, de la confiture.
Le traitement se passe en deux jours : la première journée, on jeûne, pour affamer la bête. La deuxième journée, on prend, dès le matin, la ration de graines de citrouilles préparée, avec une cuillerée d’huile de noix. A midi, on prend un purgatif (voir à
CONSTIPATION). Le soir, un bouillon de légumes sans aucun corps gras, sauf de l’huile de noix, que la bête déteste.
Au moment où l’enfant va à la selle, le mettre sur un seau d’eau tiède (37°), pour que le ténia ne se contracte pas à sa sortie dans le monde extérieur. C’est un animal frileux, et il risque de se contracter, de refuser de sortir, se casser en morceaux.
Vérifier qu’il est bien dans le seau avec sa tête, sinon, il faut tout recommencer! Le symptôme essentiel du ver solitaire est l’appétit d’ogre, avec une extrême maigreur (c’est le ténia qui profite!).

Publié dans "V*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

VERTIGES

Posté par eurekasophie le 10 octobre 2008

Les toniques, les rééquilibrants de la circulation. Particulièrement: Ail. Arnica. Aubépine. Basilic. Camomille. Lavande. Marjolaine. Mélisse. Menthe. Oignon. Romarin. Sarriette. Sauge.

Mon conseil: bains de mains et de pieds de la préparation suivante: une poignée d’aubépine, une demi-poignée de camomille, une poignée de lavande, une poignée de menthe, et une poignée de sauge, pour 2 litres d’eau.

ou encore: infusion de graines d’anis vert à 2 pincées par bol. (une tasse après chaque repas.)

Publié dans "V*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

VARICES

Posté par eurekasophie le 28 septembre 2008

Les dépuratifs, les toniques, les résolutifs. Particulièrement: Achillée mille-feuille. Arnica. Aubépine. Basilic. Berce. Cyprès. Genêt à balais. Lamier. Lierre terrestre. Menthe. Romarin. Rose. Sauge. Thym. Verveine. Violette.

Mon conseil: bains de mains (jamais de pieds, ceux-ci peuvent être dangereux) de la préparation suivante: une poignée d’aubépine, une poignée de fleurs de genêt à balais, une poignée d’achillée mille-feuille, et une poignée de pétales de roses, pour 2 litres d’eau.

ou encore: infusion de la composition suivante: menthe, sauge, basilic, verveine. (Une poignée de chaque pour un grand bol d’eau; un bol par jour.)

Publié dans "V*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

VERRUES

Posté par eurekasophie le 28 septembre 2008

Particulièrement : Ail. Chélidoine. Chou. Noyer. Souci

Mon conseil: suc de chélidoine, ou rondelle d’ail à appliquer directement sur la verrue, en protégeant la peau alentour avec du sparadrap.

Les verrues sont de petites bosses rugueuses, bien délimitées, qui se forment dans l’épiderme, la couche externe de la peau. Elles peuvent atteindre jusqu’à un centimètre de diamètre. Elles résultent d’une infection causée par un virus de la famille des papillomavirus humains (VPH), et peuvent être contagieuses.

Le virus s’introduit sous la peau. Une petite coupure ou une blessure, parfois si petite qu’elle peut être invisible à l’oeil nu, entraîne l’infection. Si le virus n’est pas neutralisé par le système immunitaire, il déclenche une multiplication des cellules à un endroit bien précis. L’exposition au virus ne fait pas apparaître automatiquement des verrues, car le système immunitaire de chacun réagit différemment et peut être plus ou moins efficace pour combattre ce virus.

Les verrues se retrouvent le plus souvent sur les doigts ou les pieds, mais on peut aussi en trouver sur le visage, le dos ou d’autres parties du corps. Elles apparaissent isolément ou en mosaïque, c’est-à-dire sous forme de plusieurs petites verrues regroupées.

Les enfants et les adolescents sont les plus susceptibles d’être touchés. De 5 % à 10 % d’entre eux contractent des verrues.

En moyenne, il s’écoule de deux à six mois entre l’exposition au virus et l’apparition des verrues. C’est ce qu’on appelle la période d’incubation. Cependant, certaines verrues peuvent rester « dormantes » durant des années.

Publié dans "V*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

VESSIE

Posté par eurekasophie le 28 septembre 2008

(Voir cystite)

Publié dans "V*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

VOMISSEMENTS

Posté par eurekasophie le 21 septembre 2008

Particulièrement: Absinthe. Chardon. Camomille. Citronnier. Gentiane. Mélisse. Prunier et prunellier

Mon conseil : pour combattre les vomissements nerveux et spasmodiques, prenez des boissons fraîches ou acidulées; l’eau froide, bue à petites gorgées, ou un morceau de glace sucé lentement, parviennent souvent à les guérir.

Publié dans "V*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant