IMPUISSANCE, FRIGIDITE

Posté par eurekasophie le 22 octobre 2008

Tous les toniques, les reconstituants. Particulièrement: Ail. Anis. Basilic. Berce. Chélidoine. Chou. Fénugrec. Lavande. Menthe. Romarin. Sarriette. Sauge.

Mon conseil: frictions à l’ail sur la base de la colonne vertébrale; en outre, infusion de la composition suivante: 6 pincées de sarriette, 2 pincées de romarin, 2 pincées de menthe, 2 pincées de verveine, par litre d’eau. (2 fois par jour, pendant 40 jours.) Une fois les 40 jours écoulés, remplacez, pendant 3 jours, l’infusion précédente par une infusion de sarriette seule, à 6 pincées de plante par bol.

Ou encore, plus simplement: infusion de sarriette, basilic, romarin,anis, sauge, à une pincée de chaque par bol d’eau. (Un bol chaque soir.)

Publié dans "I*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

INCONTINENCE D’URINE , ENURESIE (PIPI AU LIT)

Posté par eurekasophie le 22 octobre 2008

Les toniques, les astringents et les antispasmodiques. Particulièrement: Achillée mille-feuille. Aigremoine eupatoire. Ail. Aubépine. Bouillon blanc. Chêne. Lamier. Myrtille. Oignon.

Mon conseil: bains de siège de la composition suivante: une tête d’ail écraséeet une poignée de fleurs d’aubépine, pour 2 litres d’eau. (2 bains par jour.)

Ou encore: infusion de verveine, anis et sarriette chaque soir (une pincée de chaque par bol d’eau.)

Publié dans "I*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

INDIGESTION

Posté par eurekasophie le 22 octobre 2008

Tous les digestifs. Particulièrement: Ail. Anis vert. Basilic. Camomille. Cassis. Citronnier. Estragon. Fenouil. Marjolaine. Menthe. Ortie. Sarriette. Thym. Verveine.

Mon conseil: infusion mélangée de camomille( 2 pincées), de cassis( 2 feuilles), d’estragon (2 pincées), de marjolaine( une pincée), et de verveine( 2 pincées), par litre d’eau. (Une ou deux tasses après les repas.)

Ou encore: infusion d’anis, basilic, menthe et sarriette, à une pincée de chaque par bol. (Tous les soirs.)

Publié dans "I*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

INFECTION

Posté par eurekasophie le 21 octobre 2008

Les antibiotiques. Particulièrement: Ail. Amandier. Aunée. Bruyère. Carotte. Cerisier. Chiendent. Fenouil. Lavande. Maïs. Menthe. Myrtille. Poirier. Rose. Sarriette. Sauge. Thym.

Mon conseil: suc de carotte et carotte râpée sont fort efficaces contre toutes les infections.

Publié dans "I*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

INFLAMMATION

Posté par eurekasophie le 21 octobre 2008

Les adoucissants et les émollients. Particulièrement: Amandier. Bardane. Bouillon blanc. Bourrache. Carotte cultivée. Carotte sauvage. Cassis. Fenouil. Fenugrec. Groseiller. Guimauve. Lavande. Mauve. Pommier. Sapin. Sauge. Souci. Thym.

Mon conseil: décoction de feuilles de bardane pour laver les parties enflammées, et emplâtres de feuilles de guimauve pour les adoucir.

Ou encore, s’il s’agit d’une inflammation des gencives: bains d bouche avec une infusion de sauge à une poignée de plante par litre d’eau.

Publié dans "I*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

INSOMNIE

Posté par eurekasophie le 21 octobre 2008

Les antispasmodiques, les calmants, les somnifères. Particulièrement : Aubépine. Bouillon blanc. Chélidoine. Coquelicot. Laitue. Menthe. Oranger. Prunier. Reine-des-prés. Tilleul. Verveine.

Mon conseil: bains complet de tilleul, le soir.

Ou bien: infusion légère de tilleul.

Ou bien encore: bains de pieds et de mains de la composition suivante: fleurs d’aubépine( une poignée), fleurs et capsules de coquelicot (une poignée), feuilles de menthe (une poignée), tilleul ( une poignée), pour 2 ltres d’eau.

Je vous recommande surtout la « tisane du bonheur » déjà indiquée pour la neurasthénie.

Ou encore: chaque soir, un bol d’infusion à une pincée de tilleul, une pincée de verveine, et une pincée de marjolaine.

Publié dans "I*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

INTOXICATION

Posté par eurekasophie le 21 octobre 2008

Tous les purgatifs. Particulièrement: Ail. Artichaut. Chélidoine en usage externe. Ortie

Mon conseil: décoction de feuilles d’artichaut, à une demi-poignée de plante par litre d’eau.(En cas d’urgence, allez jusqu’à une poignée.)

S’il y a vomissements, coliques violentes, troubles circulatoires ou accidents nerveux, appelez immédiatement le médecin; en l’attendant, faites boire à l’intoxiqué des infusions chaudes, notamment de tilleul.

amanitetuemouches.jpg      L’automne est une bonne période pour la cueillette des champignons mais attention….si vous n’êtes pas sûrs de ce que vous ramassez, rendez-vous dans une pharmacie où l’on vous dira si votre panier contient des champignons toxiques comme celui-ci: l’amanite tue-mouches.

Amanite tue-mouches – Fausse oronge -  (Amanita muscaria).

C’est la plus connue de toutes las amanites, à cause de sa valeur décorative, qui l’a fait utiliser, par tous les peintres de sous-bois. Son chapeau qui atteint de 10 à 20cm de diamètre est rouge, rouge orangé, de vermillon, rarement de jaune d’or, fauve ou jaune brun, couvert de petites verrues blanches qui s’applatissent en vieillissant, et qui peuvent disparaître sous l’effet de la pluie. Elle est par sa beauté le plus remarquable des nombreux champignons qui poussent en automne dans les bois et les bruyères. Cet aspect attrayant est pourtant trompeur. En effet, bien qu’elle ne soit pas aussi dangereuse que l’amanite phalloÏde, elle est vénéneuse. Elle peut-être confondue avec l’oronge vraie (amanite des césars – amanita caesaera, qui est pour moi le meilleur de tous les champignons les  Romains la connaissaient déjà et la payant des prix exorbitants, comme pour le loir. C’est un des plus beaux champignons qui existent. Un large chapeau, qui sort d’une volve «épaisse, rouge orangé, tout nu, et le pied, comme les lamelles, sont d’un jaune primevère , l’anneau de même. La chair est blanche ferme et fondante à la fois, et est délicatement parfumée. L’ oronge peut devenir relativement énorme, et les exemplaires de 300 à 400 grammes ne sont pas rares. Ce merveilleux champignon excellent comestible ne pousse chez nous que sous les chênes et les châtaigniers, en automne. ) qui pourtant n’a pas de verrues blanches sur le chapeau et dont les lamelles, l’anneau et le pied sont jaunes. L’ingestion de l’amanite tue-mouche, provoque des phénomènes de délire hilarant ou furieux très impressionnants. En Sibérie elle est utilisée comme stupéfiant pour les cérémonies magiques.

Publié dans "I*", MON HERBIER DE SANTE | Pas de Commentaire »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant