QUOI QU’ON FETE ?????? C’ETAIT HIER …

Posté par eurekasophie le 12 octobre 2009

asterixl.jpg< Bon euh, je lui construis une petite pyramide pour ses 55 ans, après tout, elle l’habitera bientôt…. 

asterix6.gifasterix.gifasterix10.gif

Jo…yeux…an..ni…ver…saiiiiiiiiii..re… 

Jo…yeux…an..ni…ver…saiiiiiiiiii..re…Sophiiiie   

 

asterix7.gif<Et pourquoi faudrait que je me taise , hein, pourquoi ???????

druide.gif < Allons, allons, une petite potion et notre Sophie sera remise sur pieds….du repos et un grand silence feront aussi l’affaire.

L’idéal serait qu’elle prenne le bon air des Alpes…Peut-être que Marius lui louera sa grange pour un temps …

 

gailuronanim1.gif< Vous pouvez me dire ce que j’fais là ?

 

anniv84.gif 

 

 

chien.gif< T’as vu ma Sosso…j’ai réussi à rassembler tous tes potes pour ton anniv..Y’a même l’imbécile heureux !  Euhhh ! c’est peut-être pas le moment mais je t’ai laissé une facture sur ton bureau. Les 55 bougies m’ont coûté plus cher que le gâteau que t’as pas mangé et pis de toute façon, les 55 bougies ne tenaient pas toutes ……DÉSOLÉ

gifgteau.gif

 

picture081.jpg < Bouhhhhh ! Pas grave l’ami , je vais me recoucher

 

 

 

Publié dans MELI-MELO | 10 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

MERCI MARIUS !!!!

Posté par eurekasophie le 30 septembre 2009

 

 

linaigrettes.jpg

Clique sur la photo pour avoir un bel aperçu de la linaigrette

 

A qui on dit  » merci  » ? A marius pour cette magnifique photo de linaigrettes . C’est bô hein ! C’est Arsène qui va être content ….

Publié dans MELI-MELO | 4 Commentaires »

JONC A COTON OU……

Posté par eurekasophie le 29 septembre 2009

 

Linaigrette à feuilles étroites
 

( Eriophorum polystachion , Eriophorum angustifolium )

( Cypéracées )

Synonyme(s) : Oreiller du pauvre, Jonc à coton

 oreillerbonnenuitgif.gif

 

Bon, je n’ai pas trouvé un oreiller de pauvre, on va dire que celui-ci fait l’affaire. Qu’est-ce-que vous en pensez ?

Oui, je sais, il est très joli en blanc, bordé de vert avec ses petites fleurs mauves…De quoi bien dormir and   »sweet dreams » Mais à part ça ? Rien ! Bon tant pis alors.

Pour une fois que je vais poster un article sur une plante qui ne sert à rien, je vous donne le droit de critiquer. Et encore, quand je dis qu’elle ne sert à rien, elle ne sert plus à rien. Avant , ouhh la ! ça fait un moment on utilisait ses plumets pour remplir les oreillers ou les coussins; d’où son nom d’oreiller du pauvre . Valà !

Alors puisque je suis agacée du fait que je n’ai pas trouvé d’autres utilisations à cette plante que celle de remplir les coussins, même pas une ch’tite tisane ou une ch’tite liqueur de derrière les fagots, je vais vous débiter les caractéristiques à la Murielle Robin dans son sketch du répondeur téléphonique et toc !

Nom commun : Linaigrette à feuilles étroites
Nom latin :
Eriophorum angustifolium
Famille :
Cyperaceae
Origine  :
Nord de l’Amérique et de l’Europe
Floraison :
 Avril à juillet
Couleur :
Blanc
Croissance :
Moyenne
Hauteur : 
De 0,40 à 0,70 mètre
Plantation : 
Automne ou au printemps
Multiplication :
Division au printemps
Sol :
Acide, eau peu profonde , très humide
Emplacement :
Plein soleil
Entretien :
Aucun entretien
Utilisations : Les plumets servaient autrefois à remplir les coussins ET TOC !

Vous voulez des photos ? Si vraiment vous en voulez, demandez les moi gentiment ET C’EST TOUT,  NA !

 

Publié dans MELI-MELO | 5 Commentaires »

LES FLEURS DE TAHITI

Posté par eurekasophie le 24 juillet 2009

tahiti1.giftahiti6.giftahiti7.giftahiti1.giftahiti6.gif

tahiti3.giftiart1.jpg tahiti3.gif

Le monoï est obtenu en faisant macérer des fleurs de Tiaré (Gardenia Tahitensis) dans de l’huile de coprah (Cocos nucifera) pendant au moins 10 jours. L’huile de coprah est obtenue par pression de l’amande séchée extraite des noix de coco du cocotier. Le Tiaré est un arbuste qui pousse en Polynésie. Sa fleur en forme d’étoile est blanche. On la récolte lorsqu’elle est encore en bouton mais prête à éclore.

Si on regarde la composition INCI d’un monoï, Cocos nucifera et Gardenia Tahitensis doivent être les premiers ingrédients cités. Ensuite on trouve souvent de la vitamine E (tocophérol) qui empêche l’oxydation de l’huile. Le monoï peut être brut ou parfumé, généralement avec du parfum synthétique.

D’autres additifs sont parfois ajoutés : des filtre solaires qui permettent d’avoir du monoï avec un (faible) indice de protection contre les UV, des antioxydants, des agents hydratants, des composés graisseux, des régulateurs de pH… Ces additifs sont soit inutiles soit ils ont un intérêt très limité.

Le monoï de Tahiti est une appellation d’origine contrôlée. On le reconnaît au logo représentant une fleur de Tiaré blanche avec le texte « Monoï de Tahiti appellation d’origine ». L’appellation d’origine contrôlée garantit que les fleurs de tiaré et les noix de coco proviennent de Polynésie française, que le produit est fabriqué en Polynésie française conformément aux usages locaux et que le monoï contient au moins 90% de macérât de fleurs de tiaré dans de l’huile de coprah. L’addition de conservateurs, colorants, antioxydants, filtres ultraviolets est autorisée.

L’huile de monoï est un mélange d’au moins 50% de monoï avec d’autres huiles. Il est de plus en plus fréquent de trouver des monoï de Tahiti authentique à 99 %.

Il n’ y a pas de certification « bio » pour la Polynésie Française et la filière coprah étant très soutenue, il n’ y a pas de petits producteurs de monoï et pas de monoï « commerce équitable » contrairement à ce que certains affirment.

le monoï est utilisé pour toutes sortes d’utilisation :

  • en bain d’huile pour les cheveux : s’enduire les cheveux et laisser poser toute la nuit. Bien laver avec un shampooing doux
  • en hydratation de la peau : après la douche, appliquer sur la peau encore humide. Le monoï laisse la peau satinée.
  • après un tatouage, remplacer la crème que vous conseille le tatoueur par du monoï, appliquer 2 fois par jour pour limiter la formation de croutes et activer la cicatrisation
  • sur le visage en hiver en cas de peau sèche, gercée, agressée
  • dans le bain, quelques gouttes pour assouplir la peau et limiter l’effet desséchant du chlore et du calcaire
  • à la piscine, enduire les cheveux de monoi pour les protéger du chlore
  • en soin sur des plaies présentant des croutes, accélère la cicatrisation et limite la formation de croutes
  • en soin après-soleil, répare la peau (éviter l’application sur un coup de soleil, attendre que la peau soit moins rouge et appliquer le monoi pour limiter la « pelade »)
  • en application sur les coudes ou les genoux trop secs, assouplit la peau
  • sur les cheveux après la plage, les nourrit après l’effet dessechant du soleil. Avec la chaleur, les écailles des cheveux s’ouvrent et seront donc prêtes à recevoir leur huile de beauté nourrissante

etc.

Important : le monoi ne s’utilise au soleil que sur peau bronzée. Il ne protège absolument pas du soleil car c’est une huile et il ne contient pas de filtres solaires. À ne pas utiliser non plus sur les cheveux si on passe la journée sur la plage.

Le monoï durcit lorsque la température n’est pas assez élevée. Lorsqu’il est figé, il suffit de réchauffer la bouteille à plus de 25°C, par exemple en la passant sous l’eau chaude, pour que le monoï redevienne liquide.

tahiti4.giftiare.jpgtahiti4.gif

Fleur symbole d’un petit coin de paradis au soleil : la fleur de tiaré. Cette belle fleur blanche immaculée est l’emblème de Tahiti.
Pas besoin d’être allé à l’autre bout du monde, ni même d’avoir foulé les plages de sable blanc des îles du Pacifique pour que cette fleur vous ramène au soleil, aux vacances.

On associe souvent le tiaré à l’été grâce au monoï : les fleurs de tiaré macèrent dans de l’huile de coprah (à base de noix de coco) pour donner cette huile de soins des cheveux et du corps.

Mais la fleur de tiaré est utilisée en temps que symbole dans son pays d’origine : en collier en signe de bienvenue, ou sur l’oreille pour dire au monde son état. Portée à l’oreille droite, elle est synonyme de disponibilité et d’envie de compagnie ; à l’inverse, portée à l’oreille gauche elle dicte le besoin de solitude ou le fait d’être déjà casé.

Mais attention les hommes et les femmes ne portent pas la fleur de la même façon : ces messieurs préfèreront la fleur en bouton alors que les dames au contraire la porteront bien ouverte.

tahiti3.giftahiti3.giftahiti3.giftahiti3.giftahiti3.giftahiti3.giftahiti3.giftahiti3.giftahiti3.giftahiti3.gif

tahiti2.gif

Publié dans MELI-MELO | 1 Commentaire »

SE FAIRE DU MOURON ….

Posté par eurekasophie le 10 avril 2009

mouronrouge.jpg Mouron rouge : ATTENTION, TOXIQUE

Le chat aime se faire du mou, mais peu lui chaut qu’il soit rond, cubique ou dodécaédrique (essayez un peu de demander du mou dodécaédrique à votre boucher, pour voir).
D’ailleurs, le chat n’est pas vraiment un animal qui a l’air de se faire du souci. Ses rares moment de fébrilité sont pour chercher sa pitance ou trouver un endroit où faire une de ses nombreuses siestes quotidiennes. Heureux animal !
Qu’est-ce donc que ce ‘mouron’ ?
Cette expression est citée par Gaston Esnault en 1948, soit assez récemment.

A la place du ‘mouron’, on peut aussi « se faire de la bile » ou « se faire du mauvais sang ».
Dans ces locutions, le sens de « se faire » doit être compris comme « s’en faire ». Ce qui ne nous avance pas plus sur le ‘mouron’.
Il s’agit en fait d’un mot d’argot qui, depuis le milieu du XIXe siècle, désigne… la chevelure.
Autrement dit, vous faire du mouron, ce n’est ni plus ni moins que « vous faire des cheveux », mis à la sauce argotique.

Quelques esprits tatillons, qui veulent rien faire qu’à m’embêter, pourraient dire que, quand on a des soucis, on a plutôt tendance à « s’arracher les cheveux ». Il semble donc illogique de « se faire des cheveux » ou du ‘mouron’ quand on est inquiet.
Mais c’est oublier que cette autre expression, à l’origine de la nôtre, est en fait un raccourci (une ellipse, en terme académique) de « se faire des cheveux blancs ». Ce qui, là, est beaucoup plus en phase avec ce que l’on sait de l’inquiétude et des soucis.

Publié dans MELI-MELO | 4 Commentaires »

CONNAISSEZ-VOUS VOS RACINES ?

Posté par eurekasophie le 15 mars 2009

peinturesalvatordali2.jpg 

 

 

 

 

arbre20a20volutesp.jpgarbregnalogique.jpgarbre20a20volutesp.jpg

Tu es unique, pourtant tu as:

  • deux parents;
  • quatre grands-parents;
  • huit arrière-grands-parents; (on double à chaque génération)
  • ton arbre de 10 générations comprend 1022 noms (hommes et femmes) de qui tu es le descendant.

Né(e) d’une femme mais portant le nom de l’homme (un patronyme)… de qui retiens-tu vraiment ?

Et si tu portais le nom de famille de ta mère (un matronyme), de la mère de sa mère… quel serait ton nom de famille ?
Une réponse par la recherche en généalogie.

La généalogie est une activité; pour retracer ses ancêtres. Si tu connais bien tes grands-parents, la généalogie permet de :

  • trouver le nom de tes arrière-grands-parents et leurs parents
  • trouver le nom de leurs enfants
  • trouver les lieux où ils ont vécu
 

 

C’est aussi une recherche pour connaître:

  • les lieux d’origine du premier arrivé en Amérique portant le même nom de famille (patronyme) que soi; et,
  • les liens de parenté avec ceux qui portent le même nom de famille (patronyme) que soi.

Faire son arbre généalogique c’est possible, parfois même facile.
Le but poursuivi par le chercheur (le probant) c’est de faire la preuve qu’il est relié au premier arrivé ( l’ancêtre) en Amérique portant le même nom de famille (patronyme) que lui.
Arbre généalogique ascendant:
On fait l’arbre généalogique de lignée directe ascendante lorsqu’on part de soi et que la recherche se fait jusqu’à l’ancêtre. Voir le modèle de l’arbre généalogique ascendant simple (une seule famille, celle du père) ou complexe (plusieurs familles, celle du père, de la mère, etc.)
Cette recherche se fait par la consultation des registres de l’état civil, ou dans les relevés publiés par des chercheurs.
Arbre généalogique descendant:
L’arbre généalogique descendant est davantage à notre portée; en effet il s’agit de faire la liste de tous les descendants de nos grands-parents ou arrière-grands-parents. Aucun répertoire n’étant nécessaire pour réaliser cette liste; les mémoires vivantes suffisent. On peut réaliser ce type de généalogie avec les photos de familles, les anecdotes, les souvenirs. Voir le modèle de l’arbre généalogique descendant.
Autres types de recherche:
La généalogie des collatéraux c’est le travail qui permet de retrouver toutes les familles dont vous êtes le descendant. Vous devez retracer les parents de tous les hommes et de toutes les femmes qui ont une relation avec vous.
Il existe différents logiciels pour faire son arbre généalogique voici quelques sites intéressants à visiter pour vous aider à élaborer votre arbre généalogique.

Publié dans MELI-MELO | 6 Commentaires »

MESSAGE D’AMITIE

Posté par eurekasophie le 15 février 2009

 

 

 

coeuramiti.gif

 

Merci à toi Tritriva . http://tritriva.unblog.fr/

Publié dans MELI-MELO | 5 Commentaires »

COMMENT DIRE  » JE T’AIME  » ?

Posté par eurekasophie le 14 février 2009

DIRE JE T’AIME stvalentin1.gif LES LANGUES

DANS TOUTES

Africain : Ek is lief vir jou
Portugal : Gosto de ti, porra!
Allemand : Ich liebe dich
Alsacien : Ich hoan dich gear
Anglais : I love you
Apache : Sheth she~n zho~n
Arabe : Ana behibak (une femme à un homme)/Ana behibek (un homme à une femme)
Basque : Maite zaitut
Bengali : Aami tomaake bhaalo baashi
Bosniaque : Volim te
Bulgare : Obicham te
Cambodgien : Kh_nhaum soro_lahn nhee_ah
Cheyenne : Nemehotatse
Chickasaw (Etats-Unis) : Chiholloli
Chinois : Wo ai ni
Corse : Ti tengu cara (un homme à une femme)/Ti tengu caru (une femme à un homme)
Créole : Mi aime jou
Croate : Ja te volim
Danois : Jeg elsker dig
Espagnol : Te quiero
Estonien : Mina armastan sind
Ethiopien : Afgreki’
Français : Je t’aime
Grec : S’a?apo (prononcé « s’agapo »)
Groenlandais : Asavakit
Haoussa (Nigeria) : Ina sonki
Hawaïen : Aloha wau ia ‘oe
Hébreu : Anee ohev otakh (un homme à une femme)/Anee ohevet otkha (une femme à un homme)
Hongrois : Szeretlek
Indonésien : Saya cinta padamu
Irlandais : Taim i’ ngra leat
Islandais : Eg elska thig
Italien : Ti amo
Japonais : Kimi o ai shiteru
Kenya : Aheri
Kurde : Ez te hezdikhem
Latin : Te amo
Libanais : Bahibak
Lisbonne : Gramo-te bué, chavalinha
Luxembourgeois : Ech hun dech gär
Macédonien : Te samka
Madrid : Me molas, tronca!
Marocain :Ana nbrick

Néerlandais : Ik hou van je
Népalais : Ma timi sita prem garchhu
Norvégien : Jeg elsker deg
Pakistanais : Mujhe tumse muhabbat hai
Polonais : Kocham cię
Portugais/Brésilien : Eu te amo
Roumain : Te iubesc
Russe : Ya tyebya lyublyu
Sri lankais : Mama oyata arderyi
Suédois : Jag älskar dig.
Tahitian : Ua Here Vau Ia Oe / Ua here vau ia œ
Turc :Sizi seviyorum
Vietnamien : Anh yeu em (un homme à une femme)/Em yeu anh (une femme à un homme)
Zoulou : Ngiyakuthanda

D’après mes sources fiables, je tiens à dire qu’en langue arabe

« je t’aime » se dit  

OHIPOKA à un homme.
OHIPOKI à une femme.
Et le mot Amour c’est AL HOPE
Merci Abdou pour ces précisions !

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans MELI-MELO | 39 Commentaires »

BONJOUR à tout l’monde

Posté par eurekasophie le 1 février 2009

Mes chèr(e)s ami(e)s je voudrais vous parler d’un blog que je connais depuis quelques jours.

Vous voyagerez au Maroc, très beau pays,  au travers de vidéos et de témoignages, c’est celui de  Amiral. Lui seul pourra vous parler, vous faire partager  la magie qu’opère son beau pays, c’est pour cela que je n’en dirai pas plus. Mais allez le voir, allez vous y promener. Je vous assure que vous ne serez pas déçu(e)s……..Bon dimanche à vous !

                                                      amitisamiral.gifA Amiral  

 

                                                                                                 http://amiral2020.unblog.fr/

Publié dans MELI-MELO | 4 Commentaires »

RAPPELONS TOUT DE MEME QUE …….

Posté par eurekasophie le 31 janvier 2009

alcool2.gif                                Je viens de vous donner trois recettes de vin, d’élexir ou de liqueur ….mais je voudrais vous rappeler si toutefois cela est nécessaire que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé…….

Il ne faut jamais boire plus d’un verre à la fois lol!!!! 

Ben, il est 18h35 , ça va bientôt être l’heure de l’apéro non ?

Aller bonne soirée mes ami(e)s

Bises

Sophie

Publié dans MELI-MELO | Pas de Commentaire »

12
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant