LA MESOTHERAPHIE OU MESODILUTION

Posté par eurekasophie le 27 juillet 2009

mesocellulite.jpg                                                                        mesotherapie.jpg                                                     

 

Qu’est ce que la Mésothérapie ?

Ce sont des injections locales de médicaments de la pharmacopée française, faites à travers la peau, très superficielles et peu douloureuses. Ces injections peuvent être intra-épidermique, intradermiques superficielles ou profondes entre 1 et 13 mm).
• Avec des aiguilles de 4 à 13 mm de longueur
• A l’aide de matériel à usage unique : technique « manuelle » avec seringue et aiguille ou technique « assistée » avec l’aide d’un injecteur électronique.

Que met-on dans les seringues ?

Toujours des produits utilisés en Médecine Générale, disponibles en Pharmacie mais en injections multiples et en très faible quantité : décontracturants, antioedémateux, anti-inflammatoires, vasodilatateurs, calcitonines, poly vitamines, etc. Jamais de cortisone.

Est-ce dangereux pour la santé ?

Toutes les précautions d’antisepsie sont systématiquement prises. Aucun risque d’hépatite virale et d’HIV. Les effets secondaires sont peu fréquents et le plus souvent bénins.

Que peut-elle soigner ?

• Les douleurs de l’arthrose, le « mal de dos », les douleurs rhumatismales.
• Les névralgies, les céphalées et migraines.
• Les troubles de la circulation sanguine (jambes lourdes).
• Les traumatismes sportifs (entorses, tendinites, élongations, contractures).
• Les troubles dermatologiques (chute de cheveux, cicatrices fibreuses).

Qui soigne t’elle ?

• Tout le monde à priori.
• Les enfants.
• Les adultes.
• Les personnes âgées, notamment celles qui utilisent beaucoup de médicaments, qui veulent et peuvent essayer une autre voie d’administration des médicaments.

 HISTORIQUE

La mésothérapie est une technique qui consiste à injecter de faibles doses de médicaments dans la peau, à l’aide d’ une aiguille stérile à usage unique de 4 à 13 mm de long et de 0,3 à 0,4 mm de diamètre au plus près de la lésion, soit manuellement ou assistée d’un pistolet injecteur électronique. C’est le Docteur Michel Pistor (Fr.,1924-2003) qui l’a mise au point en 1952.

LA MESOTHERAPHIE OU MESODILUTION   dans MEDECINES DOUCES Pistor

- 1953, Mario Lebel met au point une aiguille creuse de 3 mm de longueur.

- 1958, le Docteur Pistor proposa le nom de « mésothérapie ».

- De 1960 à 1965, le Docteur Pistor enseigne à l’école vétérinaire de Maison-Alfort.

- 1961, le Docteur Pistor publie son premier livre: « La Mésothérapie ».

- 21 avril 1964, le Docteur Pistor crée la Société Française de Mésothérapie et M. Lebel en est le premier président.

- Mai 1968, le Docteur Pistor présente un mémoire devant l’Académie nationale de médecine:
  « Mésothérapie, technique polyvalente ».

- Les premiers enseignements pratiques de mésothérapie ont lieu dans les années 1970.

- 1974, le Docteur Pistor publie son livre « Le défi thérapeutique ».

- 1980, création du premier Cercle d’Etudes et de Recherche en Mésothérapie (CERM) en France sous
   l’égide de la Société Française de Mésothérapie.

- 16 juin 1987, l’Académie nationale de Médecine confirme que la mésothérapie fait partie intégrante de la médecine classique.

- 1988, création du diplôme universitaire de Marseille.

- 1996, création du diplôme universitaire (DU) de mésothérapie de Bordeaux.

- 2002, création du diplôme interuniversitaire (DIU) de mésothérapie (à Bordeaux, Marseille et Paris).

- 2003, création des DIU de mésothérapie à Clermont-Ferrand et Dijon.
  Reconnaissance du DIU de mésothérapie par le Conseil Nationale de l’Ordre des Médecins.

- 2005, publication de la nouvelle classification commune des actes médicaux (CCAM) incluant l’acte
  de Mésothérapie dans le traitement de la douleur.

- 2006, création de la rubrique Mésothérapie dans les Pages Jaunes de l’Annuaire réservée aux
  médecins titulaires du DIU de mésothérapie

MATÉRIEL

L’utilisation de matériel stérile à usage unique est indispensableArt.71 du Code de déontologie: «  le médecin doit veiller à la stérilisation et à la décontamination des dispositifs médicaux qu’il utilise… 

Y A-T-IL DIFFÉRENTES TECHNIQUES DE MÉSOTHÉRAPIE ?

OUI : En gros deux : 1) La technique intra dermique, superficiel, en nappage, à moins de 2 mm, fait à la main, indolore, un peu « agaçant » tout au plus, efficace dans la majorité des indications. Et la technique épidermique (du Dr Jean-Jacques Perrin), à moins de 0,5 mm, qui est une variante très superficielle, et ne produit aucun saignement ni aucune douleur à l’injection.2) L’injection intradermique profonde ciblée, « coup par coup », véritables injections séparées, un peu douloureuses quand elles sont faites à la main ou sur certaines zones enflammées. La profondeur des injections varie beaucoup, en fonction des zones traitées et de la technique employée, de 4 mm à 6 ou 13 mm (MPS du Dr MREJEN).
Elle peut génèrer quelques effets secondaires comme des petits hématomes, des sensations de chaleur.
Elle est indiquée en général en rhumatologie, en pathologie sportive.

De nouveaux matériels tels que les pistolets injecteurs électroniques sophistiqués permettent des injections assistées à des profondeurs personnalisées et pratiquement sans douleurs.

Les multiinjecteurs, les anciens pistolets, les seringues en verre et les aiguilles à stériliser sont à reléguer au musée de la mésothérapie ! Il faut savoir, d’ailleurs, que la Société Française de Mésothérapie a demandé à ses adhérents en 1992 d’abandonner ce type de matériel, et même interdit l’emploi pour certains appareils, jugeant qu’ils ne donnaient plus de garanties suffisantes de sécurité d’emploi pour le patient, et pour le praticien.

CONSIGNES DE SÉCURITÉ

                                                  

Votre médecin vous a interrogé, examiné et vous propose un traitement par Mésothérapie.
Il vous a informé des éventuels effets secondaires indésirables du traitement et avec votre accord, il vient de réaliser une première séance de traitement.
Pour votre sécurité, tout le matériel utilisé est stérile et à usage unique, et, conformément aux recommandations de la Société Française de Mésothérapie dont il fait partie, votre médecin a effectué une désinfection rigoureuse de la peau de la région à traiter.
Pour éviter les risques de surinfection locale après la séance, il vous est demandé de respecter rigoureusement les consignes de sécurité suivantes :1) Avant la séance de mésothérapie
- Signalez éventuellement les allergies ou réactions anormales apparues après un traitement médical ou une séance de mésothérapie antérieure.
- Si vous prenez un médicament quelconque, même banal, signalez-le à votre médecin.
- Ne prenez pas d’aspirine, ni d’anti-inflammatoire dans les 48 heures qui précèdent la séance.
- Nettoyez votre peau au savon de Marseille.

2) Le jour de la séance
- Pas de pommade, ni lait corporel, ni fard sur la zone traitée.
- Evitez les ceintures, bas, gaines, jeans trop serrés.
- Signalez les périodes de règles et éventuellement les maladies en cours et leur traitement.

3) Après la séance
- Evitez le contact avec la poussière.
- Pas de massages, sauna ou hammam pendant 24 heures.
- Evitez les bains en piscine ou baignoire pendant 24 heures.
- Evitez l’exposition au soleil pendant 48 heures.
- Evitez de porter des vêtements neufs ou trop serrés, au contact direct des zones traitées.
- Pas de pommade, ni lait corporel, ni fard sur la zone traitée pendant 48 heures.
- Pas de ionisations sur les zones traitées pendant 3 jours.


 

QUELLES SONT LES MALADIES LES MIEUX TRAITÉES PAR MÉSOTHÉRAPIE ?

Du fait de l’injection locale dans la peau, la mésothérapie s’adresse avant tout aux problèmes localisés.
En RHUMATOLOGIE :  

Très souvent utilisée pour :
    - L’ARTHROSE, qu’elle soit du cou, des lombaires, de la hanche, du genou, du poignet, de l’épaule, des doigts, etc.
    – Les TENDINOPATHIES de l’épaule, de hanche, mais aussi
    - Les NÉVRALGIES, sciatiques ou cervico-brachiales.
    – Les LOMBALGIES.
En MÉDECINE DU SPORT :

De plus en plus demandée par les sportifs pour :
Les traumatismes des tendons et des muscles: tendinopathies, élongations, entorses… les sportifs le savent bien !

En PATHOLOGIES CIRCULATOIRES :

    – Les douleurs de l’INSUFFISANCE VEINEUSE (mais les varices ne disparaissent pas, bien sûr !)
    - Les MIGRAINES en complément des traitements classiques 

LES KITS DE MÉSOTHÉRAPIE

LE KIT SMP
kit1.jpg Le kit SMP comprend:

  • un stabilisateur de peau (ou mire).
  • un lot de 4 cales détachables (permettant l’ajustement de la profondeur de pénétration de l’aiguille sur le PISTOR 4).

Le Kit SMP peut être utilisé avec les pistolets de mésothérapie PISTOR 5, PISTOR 4 et MESO BASIC.Conditionnement : Carton de 100 kits

  

LE KIT MP410
kit2.jpg
Le kit MP410 comprend :

  • une seringue 3 corps de 10 ml cône luer centré.
  • une aiguille de mésothérapie de 4×0,30 mm (30G).
  • un stabilisateur de peau.
  • un lot de 4 cales détachables (permettant l’ajustement de la profondeur de pénétration de l’aiguille sur le PISTOR 4).
  • une aiguille perce bouchon 40×12 mm

Le Kit MP410 peut être utilisé avec les pistolets de mésothérapie PISTOR 5, PISTOR 4 et MESO BASIC.Conditionnement : Carton de 100 kits

  

LE KIT MESOPERFUSION
kit3.jpg
Le kit MESOPERFUSION comprend:

  • une pieuvre à 4 branches (longueur = 1,42 m).
  • quatre aiguilles de mésothérapie 13×0,30 mm (30G)

Le Kit MESOPERFUSION peut être utilisé avec les pistolets de mésothérapie PISTOR 5 et PISTOR 4 .Conditionnement : Boîte de 25 kits pieuvres et boîte de 100 aiguilles.

  

UNE LARGE GAMME D’AIGUILLES ET DE SERINGUES

Nous vous proposons une large gamme d’aiguilles pour la mésothérapie qui s’adaptent parfaitement à tous les pistolets de mésothérapie :

kit4.jpg

Les seringues qui s’adaptent parfaitement à nos pistolets de mésothérapie doivent être avec un cône Luer centré :

kit5.jpg
Référence Désignation Gauge Marque
0AMESO4 Aiguille de mésothérapie 4×0,30 mm luer 30G MESORAM®
0AMESO6 Aiguille de mésothérapie 6×0,30 mm luer 30G MESORAM®
0AMESO13 Aiguille de mésothérapie 13×0,30 mm luer 30G MESORAM®
0AMESO3 Aiguille de mésothérapie 4×0,40 mm luer 27G MESORAM®
0AMESO134 Aiguille de mésothérapie 13×0,40 mm luer 27G BD MEDICAL
0SERIN10 Seringue 3 corps 10 ml cône luer centré PIC®

Les aiguilles et les seringues de mésothérapie sont conditionnées par boîtes de 100. Elles sont stériles et à usage unique.

Société Française de Mésothérapie

Accès direct :  

Espace GRAND PUBLICEspace MEDECINS NON ADHERENTS

15 rue des Suisses – 75014 PARIS
Tél. : 01 42 16 11 49
Web : www.sfmesotherapie.com
Mail : contact@sfmesotherapie.com

Publié dans MEDECINES DOUCES, MESOTHERAPIE | Pas de Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant