AU SUJET DE LA CRYOTHERAPIE

Posté par eurekasophie le 16 avril 2009

La cryothérapie est le traitement par le froid.

La cryothérapie existe depuis l’Antiquité mais c’est seulement depuis les années 70 que l’application de froid par vessie de glace, ou spray froid, a commencé à intéresser les scientifiques. Les Japonais, puis les Arabes, ont été les premiers à mettre au point une méthodologie scientifique permettant l’évaluation codifiée des résultats obtenus par l’abaissement de la température cutanée.

Méthode thérapeutique utilisant le froid sous différentes formes (glace, sachets congelés, azote liquide, neige carbonique), ainsi que le gaz (cryoflurane) pour atténuer une inflammation, lutter contre la douleur et l’œdème ou détruire certaines dermatoses (maladies de la peau), grâce à la vasoconstriction (diminution du calibre des vaisseaux entraînant une diminution de l’arrivée sanguine) qu’elle provoque.

  • La cryothérapie mineure utilise l’application locale de froid (glace, azote sous pression) à travers un linge. Elle est employée notamment en cas de :
    • Déchirure musculaire
    • Entorse
    • Tendinite
  • La cryothérapie majeure est utilisée en cas de :
    • Tumeurs (de la peau ou de certains organes comme les poumons)
    • Hémorroïdes

    Techniques et indications

    • L’azote liquide est une méthode relativement douloureuse suivant l’âge du patient et la lésion à traiter. Elle est utilisée pour :
    • Certaines kératoses : épaississement de la couche superficielle de la peau (couche cornée), tel que la verrue, le durillon, le cor …
    • Les papillomes (tumeur bénigne caractérisée par un développement anormal de certaines zones de la peau)

    En cas d’utilisation de l’azote liquide sous forme de bombe à la température de –195°C, la réfrigération est obtenu à l’aide d’un pistolet ou d’un tampon de coton monté sur une tige. Pendant quelques secondes, une légère pression est maintenue sur la lésion à traiter. La séance dure environ 15 à 20 minutes, et est renouvelée plusieurs fois par jour.

    • La neige carbonique, conservée à –7°C, est utilisée au niveau de la peau par l’intermédiaire d’un cryocautère constitué par un tube de cuivre, ou à l’aide d’un bâtonnet de neige sèche (dans ce cas, la neige est mouillée avec de l’acétone). Cette méthode est également plus ou moins douloureuse suivant l’âge du malade. Elle est utilisée pour traiter :
    • Certaines hyperpigmentations (excès de pigments de mélaniques au niveau de la peau survenant par zones)
    • Les verrues
    • Les végétations vénériennes (crêtes de coq)
    • Les papillomes
    • Des histiocytofibromes (petite tumeur dure, sphérique, indolore)
    • Certaines kératoses
    • Les angiomes (amas de petits vaisseaux entremêlés)

    Contre-indication formelle Grain de beauté

     

    Visite chez un dermatologue pour le traitement d’une verrue plantaire

    verrueplantaire.jpg     La verrue plantaire est au centre avec le petit point noir.

    verruebrulee.jpg Utilisation de l’azote liquide .On aperçoit le halo de givrage

    verruesechee.jpg La verrue 3 semaine après la dernière séance d’azote liquide

    verrue.jpg Dernière application d’azote liquide

  • Publié dans CRYOTHERAPIE | 2 Commentaires »

    if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->
     

    Quantum SCIO |
    Le Mangoustan |
    actumed |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
    | Psychothérapeute PAU
    | Soleil levant