LE JUS AU SUC

Posté par eurekasophie le 7 octobre 2008

sorciresquiprparentunepotion1.gifPour obtenir un bon jus de plante(le jus de fruits n’en est qu’un particulier), il faut disposer de végétaux très frais, à peine cueillis. Il faut ensuite les écraser très soigneusement (au pilon, sous une bouteille, etc.), et presser le hachis obtenu à travers un linge très propre et très fin. Il existe des hacheuses-centrifugeuses qui peuvent exécuter les deux opérations en même temps. Le jus de plante peut se prendre tel quel, à la petite cuillère, ou, plus souvent, avec du lait, du petit lait, de la confiture ou du miel. Il peut aussi s’utiliser à l’extérieur, en compresses, pansements, etc.

 

Publié dans Le jus au suc, Les differentes preparations | Pas de Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

LA MACERATION

Posté par eurekasophie le 6 octobre 2008

emoticonequilvelepouce.gifemoticonequimarche.gifElle consiste à laisser reposer pendant très longtemps (d’une demi-journée à 15 jours) les parties actives de la plante dans un liquide. Les macérations à l’eau ne doivent pas excéder une demi-journée, car elles sont favorables au développement de véritables « bouillons de culture » de microbes. C’est pourquoi on préfère en général les macérations au vin (blanc ou rouge), à l’alcool(eau-de-vie à 45 ° ), voire au cidre ou à la bière.

 

Publié dans La maceration, Les differentes preparations | Pas de Commentaire »

LA DECOCTION

Posté par eurekasophie le 6 octobre 2008

chaudro2.gifElle consiste à mettre la plante dans de l’eau (froide, tiède ou déjà bouillante selon les cas), et à faire bouillir le tout pendant quelques minutes. En règle générale, ce type de préparation est à réserver aux espèces ou parties de végétaux plutôt coriaces(rameaux, écorce, racines, graines….). Là encore, les temps d’ébullition varient en fonction de la résistance des tissus de la plante à l’action de la chaleur.

Publié dans La decoction, Les differentes preparations | Pas de Commentaire »

L’INFUSION

Posté par eurekasophie le 6 octobre 2008

emoticonequidort.gifElle consiste à jeter de l’eau bouillante sur des feuilles, sur des fleurs, les racines, etc., de la plante, et à laisser reposer quelques minutes. Ce procédé convient particulièrement aux plantes délicates et aux fleurs. Le temps de repos varie selon le végétal: de 3 à 5 minutes pour le tilleul ou la menthe, il peut atteindre 10 minutes pour une herbe coriace comme la bardane. Dans certains cas, par exemple pour le cresson, la plante est si délicate que l’eau qu’on jette dessus doit être à peine tiède.

Publié dans L'infusion, Les differentes preparations | Pas de Commentaire »

12
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant