LES PLANTES A TOUFFES

Posté par eurekasophie le 14 janvier 2009

lupins.jpganmone.jpgiris.jpg

                                 Lupins                                                                                         Coeur d’anémone                                                                                           Iris

 

                                                                papillon57.gif           hortensia2.jpgpivoine.jpg

                                                                                                                                  Hortensias                                                                                     Pivoines

 

De nombreuses plantes courantes poussent en touffes avec des racines multiples: le buis de bordure par exemple, l’hortensia, la pivoine, l’anémone, l’iris, le lupin, l’aster et de nombreuses plantes vertes.

Il est facile de sélectionner 1 ou 2 touffes ( c’est-à-dire une tige, sa racine et si possible des bourgeons). Vous les replantez ensuite dans un pot suffisamment profond pour que la racine soit à l’aise. Coupez quelques feuilles pour ne pas lui donner trop de travail et diminuer sa soif, puis arrosez régulièrement.

Procédez de préférence avant la période de végétation active des plantes, c’est-à-dire en dehors des mois d’été.

Les plantes à longues tiges multiples

Vous les repérerez aisément: le lierre, la glycine, le rhododendron, par exemple, sont envahis en été par de longues tiges ou des branches basses qui ne demandent qu’à être enterrées pour donner naissance à des racines, donc à une plante autonome.

Sélectionnez quelques tiges jeunes, tendres et vivaces. Enterrez le milieu de chacune dans de la terre sans le séparer du reste de la plante. Un bout de la tige reste relié à la plante mère, l’autre bout bourgeonnant étant hors de terre. Il est préférable de faire une petite entaille dans la partie de la tige enterrée pour faciliter l’émission des racines. Recouvrez le bout entaillé de terre bien humide et maintenez-le couché avec un petit morceau d’allumette cassé en fourche.

Si vous avez affaire à une plante géante (genre caoutchouc), il est difficile de coucher à terre une tige déjà élancée à 2 m du sol. Dans ce cas, faites une entaille au milieu de la tige choisie, mettez un petit bout de bois pour maintenir l’entaille ouverte et entourez-la de coton ou de mousse humide, en ficelant à chaque bout. Les racines seront probablement plus longues à venir qu’en terre: comptez au moins 2 mois .

Les plantes à boutures

bgonia.jpg                                                 graniums.jpg

                            Bégonias                                                                                                                                          Géraniums

Pour la majorité des plantes (géranium, bégonia par exemple ou certaines plantes grasses), il suffit de prélever un jeune rameau et de le replanter pour obtenir une seconde plante. Ce procédé, très sommaire, peut se pratiquer n’importe où : vous emportez votre morceau de plante, et vous lui faites faire des petits chez vous.

Coupez les rameaux avec un rasoir de préférence pour éviter d’abîmer les tissus fragiles, puis replantez-les en terre sans enlever la partie feuillue. En quelques semaines et en arrosant bien, le rameau détaché aura repris de la vigueur et entamé une nouvelle vie.

Coupez toujours le rameau au niveau d’un bourgeon naissant (juste en dessous de l’ »oeil »), il reprendra plus facilement.

Certaines plantes se multiplient mieux au départ dans l’eau. Si vous détachez un rameau d’un laurier-rose, de papyrus, de philodendron, de vigne vierge ou de lierre, mettez-le à tremper dans un verre d’eau, le haut de la tige hors de l’eau.

Renouvelez fréquemment l’eau. Au bout de quelques semaines, en pleine lumière de préférence, les racines auront poussé et vous pourrez le replanter.

Pour quelques variétés, on n’a besoin que d’une simple feuille: le saint-paulia, le bégonia rex, par exemple, ou les plantes grasses. Ne prenez pas une feuille trop jeune ni trop vieille. Détachez-la doucement, et replantez-la en terre en laissant ressortir la partie supérieure qui sera posée à plat sur la terre .

Comptez environ 2 mois avant que des racines apparaissent.

CONSEIL: Vous obtiendrez de meilleurs résultats en plantant vos boutures dans du terreau ou dans une terre assez sableuse et en les maintenant dans une atmosphère bien chaude (sans sécheresse ni humidité excessive). Ajoutez un peu de charbon de bois ou de cendre dans la terre ou l’eau et mettez-les sous cloche si possible (un sac ou une bouteile en plastique percés de trous.

Publié dans LES PLANTES VERTES (2), LOISIRS VERTS " PLANTES VERTES " | Pas de Commentaire »

LES PLANTES VERTES (2)

Posté par eurekasophie le 14 janvier 2009

FAIT plantes1.jpg NATURE

Savez- vous planter les choux…à la mode , à la mode ….savez-vous planter les choux à la mode de chez nous …..

Ce n’est pas de choux dont je vais vous parler, mais de la pomme de terre  LOL!

SAVEZ-VOUS QUE ……

MAIS OUI….. vous savez que si on laisse les pommes de terre à l’air libre et sans les avoir saupoudrer de charbon de bois, elles germent.

Bien. Dans ce cas, ne les jetez plus. Posez-les sur un verre d’eau, les yeux en l’air car ce sont les bourgeons. La base de la pomme de terre doit affleurer l’eau; veillez à ce que le niveau soit toujours maintenu. Puis laissez le verre surmonté de sa pomme de terre dans un coin obscur (une cave par exemple), jusqu’à ce que les pousses grandissent et que les racines remplissent le verre.

A ce moment, replantez la pomme de terre dans de la terre en enlevant éventuellement quelques pousses pour stimuler la plante. En quelques semaines, tout un ramage vert va se développer. Il vous sera alors peut-être nécessaire de mettre un tuteur pour soutenir ces tiges de plusieurs dizaines de centimètres de haut.

Vous pouvez procéder de la même façon avec une patate douce, mais il faut la faire germer à la lumière dans un endroit chaud. Son feuillage est très décoratif.

lignesplantes3.giflignesplantes3.giflignesplantes3.gif

ARACHIDE

C’est une plante exotique qui a l’avantage de pousser très vite. La cacahuète germée donne en quelques semaines une jolie plante vert tendre aux fines  feuilles délicates. Quant aux graines (si vous arrivez jusque-là !), ne les cherchez pas sur la tige: c’est sous terre qu’elles se forment ! Attention au choix de la cacahuète; elle ne doit être ni salée ni grillée, mais bien intacte dans sa coquille et recouverte d’une pelure rouge. On trouve des graines de cacahuètes à germer chez certains fleuristes ou grainetiers.

Déposez 1 ou 2 cacahuètes sur un coton mouillé et patientez une semaine environ en  réhumidifiant quotidiennement le coton. Vous allez bientôt voir apparaître d’un côté de petites racines blanches, de l’autre une pousse verte.

Laissez les multiples petites racines s’enrouler autour du coton pendant une semaine encore ( en le maintenant humide), jusqu’à ce que la tige ait atteint quelques centimètres. A ce moment, vous pouvez risquer la transplantation dans un pot rempli de terre sablonneuse ou du terreau.

Arrosez abondamment et maintenez à la lumière. C’est une plante fragile qui se dessèche très vite. Vous pouvez la laisser dehors à condition de la préserver du gel.

arachidegermedec04virginie.jpg                                                   arachide912virginiebebe.jpg                                     arachidemimi10105bureau.jpg                           arachide260205aracjde0210virginie.jpg

Arachide germée                                         Semis du 17 /11 sortis le 9 /12                                 Semis qui a 4 semaines                 Plants du 17/11 

Merci à Virginie pour ces photos surprenantes

lignesplantes3.giflignesplantes3.giflignesplantes3.gif

 

PALMIER NAIN

C’est une plante assez délicate à faire pousser sous nos climats, mais il est intéressant de tenter l’expérience. Procurez-vous une noix de coco bien fraîche.

Posez-la le bout pointu en l’air sur un bocal rempli d’eau de façon à ce que la partie inférieure soit plongée dans l’eau. Veillez à ce qu’il y ait toujours de l’eau et laissez la noix dans un endroit sombre et chaud. Pour accentuer l’effet de serre, recouvrez-la d’un sac en plastique, en laissant tout de même quelques trous ou interstices pour que la plante respire.

Au bout de quelques mois, la noix se fend pour laisser sortir une racine et une petite pousse. Vous la remettez alors à la lumière et quand elle a atteint quelques centimètres, vous pouvez la replanter.

cocogerme.jpgcocogerminationadjacente.jpgjeunepoussedecocotier.jpg

Germe de noix de coco                                                             Germination « transversale » de noix de coco                              Jeune pousse de cocotier

lignesplantes3.giflignesplantes3.giflignesplantes3.gif

Publié dans LES PLANTES VERTES (2), LOISIRS VERTS " PLANTES VERTES " | 1 Commentaire »

LES PLANTES VERTES

Posté par eurekasophie le 13 janvier 2009

fonddcran4.jpg 

 

Redécouvrez le plaisir de créer du vert. Pour apporter un peu de nature et d’exotisme dans votre appartement, gratuitement, il vous suffit de retrouver les gestes simples de tous les petits enfants du monde: la lentille sur du coton, vous vous souvenez ! Et le plaisir immense de découvrir, quelques jours plus tard, les premiers embryons couleur d’herbe tendre…..

Voici plusieurs « recettes » de plantes à base de noyaux, de graines, de pépins; les unes plus simples, les autres plus délicates à réussir. Pour les noyaux, armez-vous de patience: il faut en moyenne six mois avant d’obtenir une belle plante vivace. Parfois, la germination avorte, et ce n’est pas toujours de votre faute: les procédés de cueillette et de conservation des fruits exotiques ne sont pas toujours favorables à une nouvelle pousse.

Une fois la plante levée, entourez-la de soins attentifs. Le résultat est souvent spectaculaire.

Hérisson de blé

Vous pouvez manger les grains de blés germés, ( comme les graines germées sont très riches en sels minéraux et en vitamines, les consommer en petite quantité suffit. Il est conseillé de bien les mâcher.Les graines de blé et de lentilles germées se mangent et se dégustent nature ou en salade. Elles accompagnent aussi très bien les sandwichs). Vous pouvez aussi les regarder se transformer en un magnifique tapis vert.Disposez les grains de blé serrés sur une jolie soucoupe et recouvrez d’eau. Réhumectez régulièrement tous les 2 ou 3 jours, en veillant à ne pas laisser d’eau stagnante. Des petites pousses vertes vont apparaître rapidement. Ces brins verts vont grandir en quelques semaines, atteignant bientôt 15 ou 20 cm : un magnifique hérisson de chlorophylle, original qui durera bien un mois encore si vous le maintenez humide.      

germinationdebl2.jpg                                                        papillon.gif

                                            

lignelierre1.giflignelierre1.giflignelierre1.gif

Feuillages potagers

Si vous rêvez de feuillage dans votre appartement situé au dixième étage, retrouvez les petits jeux d’autrefois: les graines de fèves, de lentilles ou de haricots verts vous donneront du vert toute l’année.

Faites sécher quelques grains de haricots ou quelques fèves, ou plus sûrement, achetez-les chez le grainetier. Laissez germer plusieurs graines de haricots pendant quelques jours dans une soucoupe avec un peu d’eau et de coton. Les haricots s’ouvrent , et un petit cône long et vert apparaît. Très vite, les feuilles jaillissent. De l’autre côté, les racines, de quelques millimètres au départ, peuvent atteindre 1 cm au bout d’une semaine. Vous pouvez alors les transplanter dans un pot de terre en les disposant à 1 cm de distance chacun ou les laisser sur le coton: dans la terre, ils se développent en hauteur; dans la soucoupe sur le coton, ils s’étendront en tous sens et tomberont en cascade de l’étagère ( ce qui est également très joli).

La méthode est la même pour les fèves, mais celles-ci ont des racines très abondantes et multiples. Elles seront plus à l’aise dans la terre, à condition de ne pas les planter trop près l’une de l’autre. Les fèves donnent des feuilles ovales d’un très joli vert et des fleurs noires et blanches. Il y a peu de chances pour que vous obteniez des légumes de cette façon, mais le feuillage persistera facilement un mois ou plus et vous pourrez recommencer indéfiniment toute l’année.

                                             germinationdetournesol.jpg                   Photo de la germination du cresson

 

                                                                  germinationdeharicot.jpg            Photo de la germination du haricot 

lignelierre1.giflignelierre1.giflignelierre1.gif

L’avocatier

     Il est bien dommage de jeter ce gros noyau rond, car il peut vous donner sans grands risques une plante verte à l’allure très exotique. Juste après avoir consommé l’avocat , lavez le noyau à l’eau tiède et laissez-le tremper dans une eau à 50 °  C durant une bonne demi-heure. Cela facilitera l’élimination de la pellicule brune qui entoure le noyau.

Le noyau a deux extrémités, l’une ventrue et l’autre pointue. La partie pointue doit toujours être en l’air et par concéquent à l’air libre, la tige se développera de ce côté. 

Il existe différentes techniques pour obtenir des racines mais je ne vais en évoquer qu’ une seule car elle me semble être la plus fiable :

A 1 cm du bout arrondi, la partie ventrue, piquez le noyau de 4 épingles ou de 4 allumettes ( opération délicate car il ne faut pas endommager le noyau).

Remplir un verre d’eau tiède et posez le noyau sur le verre (les épingles reposant sur le bord), la partie ventrue trempant dans l’eau.

Mettez le verre dans un endroit chaud et peu éclairé. Remplacez par de l’eau tiède, l’eau qui s’évapore, afin de maintenir toujours le même niveau de liquide.

Au bout de 4 à 8 semaines, le noyau se fend, une racine prend forme dans l’eau et une pousse apparaît à l’air libre.

Quand la pousse a 10 cm, plantez dans un pot rempli de compost, en laissant la moitié ou même la presque totalité du noyau visible.

Mettez alors le pot dans un endroit chaud et éclairé. Développez en pratiquant le pincement. Au bout de 1 à 2 mois apparaît la première feuille. Placez le pot en pleine lumière, dans un endroit chaud, et veillez à ce que le compost soit toujours humide. Il faut quelques années pour obtenir un joli palmier.

avocatverre.gifavocatgermes.jpgavocatfeuilles.jpg

1) La partie bombée trempe dans l’eau                                2) Une racine est visible                                                       3) Après quelques mois: un beau feuillage.

lignelierre1.giflignelierre1.giflignelierre1.gif

Oranger ou citronnier

Il n’est pas garanti que vous puissiez mordre dans une orange dans les six mois, mais vous obtiendrez très probablement une jolie plante aux feuilles abondantes et brillantes dont le parfum vous emportera très loin.

Sélectionnez 3 ou 4 pépins d’orange, de pamplemousse, de citron ou de mandarine(si possible germés: cela arrive parfois).

Mettez de la bonne terre sableuse dans un pot et enfoncez-y vos pépins à 1 cm à peine de profondeur. Arrosez bien, tassez et placez le pot dans un endroit chaud et pas trop éclairé. Recouvrez-le d’un morceau de plastique. N’oubliez pas de maintenir constamment la terre humide.

Au bout de 3 mois environ, des petites pousses vont apparaître. Apprivoisez-les progresivement à la lumière qu’elles n’ont jamais vue, et placez-les finalement près d’une fenêtre.  Quand les pousses ont atteint une dimension respectable (environ 10 cm), repiquez chacune d’elles dans un pot assez grand. Les oranges………seront pour vos petits-enfants !

papillon.gif                      citrons.jpg

                                                                2 beaux futurs citronniers

lignelierre1.giflignelierre1.giflignelierre1.gif 

                                                                                   

Publié dans LES PLANTES VERTES, LOISIRS VERTS | 9 Commentaires »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant