• Accueil
  • > ETUDES, CHIFFRES ET FAITS....

DES MEDICAMENTS DANS LES RIVIERES

Posté par eurekasophie le 7 mai 2009

poissons36.gif        < C’est bizarre, j’ai plus de cholestérol            bulles.gif

poissons71.gif< Et moi, ma tension est redevenue normale bulles.gif

 toiledesmers.jpgbulles.gif  <Et les médicaments rejetés par les poissons…….c’est pour les étoiles de mer ? bulles.gif

Des chercheurs ont analysé le fleuve St-Laurent en amont et en aval de la station d’épuration des eaux usées de Montréal (Québec). Ils ont relevédes médicaments de chimiothérapie cancéreuse ( méthotrexate, cyclophosmamide…) ou d’autres traitant l’hypertention (énalapril) ou encore le cholestérol ( bézafibrate). Après leur passage dans les égouts municipaux et malgré le traitement des eaux usées, ces médicaments excrétés par le corps humain se retrouvent donc dans la nature et imprègnent l’ensemble de la chaîne alimentair. Entre 1999 et 2006, la production et la consommation mondiale de médicaments ont doublé……

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | Pas de Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

DANS LES COULISSES……………

Posté par eurekasophie le 31 mars 2009

heordonnancier.jpg  

DANS LES COULISSES D’UNE OFFICINE : FABRICATION DES GELULES AUX HUILES

ESSENTIELLES

Des gélules aux huiles essentielles, puissamment efficaces, naturelles, dures avec les microbes, mais douces envers l’estomac ?Vous souhaitez faire réaliser une formule de gélules aux huiles essentielles à l’officine ? Deux possibilités :

- Vous indiquez au pharmacien celle que vous désirez :
«Je voudrais cette formule de gélules contre la grippe»

- Vous êtes muni de l’ordonnance de votre médecin, sur laquelle il a indiqué la préparation magistrale adaptée à votre cas.

Et après, que se passe-t-il au préparatoire, en officine ? Comment sont préparées vos gélules ?

Aller, suivez moi….

1) On inscrit à l’ordonnancier le numéro et la teneur exacte de la préparation. On calcule la quantité exacte nécessaire d’huile essentielle, qui déterminera la taille finale des gélules (il en existe des plus ou moins grosses). Puis on établit une fiche de préparation.

2) On sort le matériel: un pilon, un mortier pour mélanger l’huile essentielle à la poudre absorbante, une petite carte plastifiée pour remplir les gélules, et bien sûr, des gélules vides. La poudre, c’est l’excipient, qui « remplit » la gélule et nous permet d’avaler les HE sans aucun risque.


hemortier.jpgheflaconetgelules.jpghebalance.jpg

3) On pèse au milligramme près les huiles essentielles nécessaires à la préparation. Une machine spéciale contrôle la pesée et délivre un ticket, qu’il faut agrafer sur la fiche de préparation

4) On verse les les huiles essentielles dans le mortier, on recouvre de poudre absorbante, on mélange intimement. Puis on transvase le tout dans l’éprouvette pour mesurer le volume et vérifier que la quantité correspond bien à la demande du médecin.

hepreparation.jpghepilonetmortier.jpgheeprouvette.jpg

5) On répartit les gélules vides dans le gélulier. On les ouvre, on les garnit de la préparation, on les referme

hegelulier.jpg

6) On remplit le flacon de la patiente. On colle l’étiquette correspond à la préparation.

C’est fini.

heboite.jpg

Une formule de gélules anti-grippe aux huiles essentielles

25 mg de HE thymus thymoliferum (thym à thymol)

25 mg de HE cinnamomum verum (cannelle de Ceylan)

25 mg de HE origanum compactum (origan compact)

Avalez 2 gélules 3 fois par jour

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 2 Commentaires »

Substituts nicotiniques sans efficacité

Posté par eurekasophie le 28 mars 2009

J’ai écrit récemment un article « Tabac, comment arrêter » .

Voici un autre article qui met en péril le bien-fondé de « Tabac, comment arrêter » , et qui d’autre part, me fait penser à un film que j’ai pu voir

« Révélations » avec pour principaux acteurs : Al Pacino et Russell Crowe.

J’en viens au fait..

Une équipe de recherche du CNRS vient de prouver que la nicotine seule n’est pas le déclencheur de la dépendance chez le fumeur, ce qui explique l’inefficacité à long terme des substituts nicotiniques. La nicotine n’est addictive que si elle est associée à d’autres composants du tabac, des inhibiteurs de monoamine oxydases (Imao) qui rendent la nicotine addictive. C’est en association avec ces additifs que la nicotine rend dépendant. Les chercheurs pensent que les substituts nicotiniques, qui n’apportent que la nicotine, ne peuvent alors qu’échouer. S’ils sont efficaces en début de traitement, au bout de quelque temps, l’absence des  » additifs « , les fameux Imao, se fait sentir.

 SI VOUS VOULEZ VRAIMENT VOUS ARRETER DE FUMER , ALORS VOUS Y ARRIVEREZ.

CAR

Rien ne se fait, rien ne s’obtient sans une grande volonté.

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 7 Commentaires »

Des chèvres pour produire du lait humain ?

Posté par eurekasophie le 28 mars 2009

chevre002.gifbonjourchvre.gif chevre.gif

 

En Russie, le Dr Elena Sadchikova et ses collègues travaillent à la création de chèvres génétiquement modifiées capables de produire du lait humain. 90 chèvres génétiquement modifiées sont actuellement élevées dans une ferme située à l’extérieur de Moscou, dans un lieu tenu secret ( ben voyons !) Les chercheurs pensent que le troupeau, qui arrivera à maturité dans quelques mois, devrait produire du lait contenant une grande quantité de lactoferrine, une protéine protégeant l’organisme des agents pathogènes, 5 à 10 fois plus abondante dans le lait maternel que dans le lait de bovin. Ce lait enrichi en lactoferrine humaine permettra de fabriquer des médicaments grâce à cette protéine. Dotée de propriétés antibiotiques, la lactoferrine humaine est difficile à synthétiser. Selon les responsables de ce programme, son obtention par des chèvres génétiquement modifiées permettrait de produire ces antibiotiques « naturels » à un coût raisonnable.

 

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 6 Commentaires »

LES DOULEURS DES DEPRESSIFS

Posté par eurekasophie le 8 mars 2009

dpression2.jpgdpression3.jpgdpression1.jpg

Les médecins ont du mal à comprendre les phénomènes douloureux intenses ressentis par les malades dépressifs. Une étude américaine parue dans la revue Archives of General Psychiatri montre que ces douleurs chroniques surviennent chez trois quarts des patients pris en charge pour dépression. Les recherches de l’université de Californie à San Diego ont porté sur des jeunes hommes dépressifs. Par imagerie IRM, les scientifiques ont pu localiser les douleurs dans les structures cérébrales, en particulier dans une région appelée amygdale droite, impliquée dans les phénomènes de la peur. Cette constatation prouve que le dépressif vit dans un état d’hypervigilance quand il perçoit la menace d’un phénomène douloureux. Tous les mécanismes impliqués dans la douleur ressentie par les dépressifs sont loin d’être élucidés. Mais cela montre que les médecins doivent prendre au sérieux les déclarations de leurs patients et faire la différence entre la souffrance d’ordre psychique et la douleur d’ordre physique, bien réelle quoique inexplicable.

 

 

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | Pas de Commentaire »

C’EST QUOI E 120 ?

Posté par eurekasophie le 28 février 2009

bonbons3.jpgbonbons.jpgbonbons1.jpg

 

Suite de notre voyage dans les E……des listes d’ingrédients des aliments que nous mangeons chaque jour, sans toujours savoir exactement de quoi ils sont faits. Car si on sait que les E suivis de chiffres désignent des additifs alimentaires, ces codes assez obscurs ne nous disent souvent rien de ce qu’ils représentent.

pointdinterrogation.gifE120pointdinterrogation.gif

Qu’est-ce que c’est ?

Le E120 désigne une substance également connue sous les noms d’ « Acide carminique » , de  » Carmins  » ou de  » Cochenille « . Elle est plus souvent d’origine naturelle, issue de cochenilles (de petits pucerons) écrasés. Elle peut être obtenue de manière synthétique.

A quoi ça sert ?

Le E120 est utilisé pour ses propriétés de colorants, à la belle couleur rouge aux diverses nuances (carmin, écarlate, pourpre…).

C’est bon ou c’est mauvais ?

Outre son origine qui peut en rebuter plus d’un (et qui le rend d’autre part si on veut aller au fond des choses, incompatible avec un régime végétarien strictement observé), l’acide carminique issu de la cochenille est une substance reconnue allergisante. Pour les personnes sensibilisées, cela peut se traduire par des éruptions cutanées, une congestion nasale ou de l’urticaire, voire des réactions allergiques plus graves allant jusqu’au choc anaphylactique.

Il est également suspecté de favoriser le syndrome d’hyperactivité chez les enfants, particulièrement en cas de prise parallèle d’analgésiques.

Une Dose Journalière Admissible a été fixée à 2,5 mg/kg , et ce colorant n’est utilisé en Europe qu’assorti de limitations de concentrations (variables suivant les catégories d’aliments concernés).

Il est également dans le collimateur des Etats-Unis, où la FDA (la Food and Drug Administration, qui réglemente tout le secteur de l’alimentation, des médicaments et des cosmétiques) vient de décider que tout produit contenant ce colorant devait prévoir un étiquetage spécifique mentionnant sa présence clairement sous son nom usuel, de façon à aider les personnes sensibilisées à l’éviter ( cette nouvelle réglementation, en date du 5 janvier 2009, n’entrera toutefois en application que dans deux ans).

Où en trouve-t-on ?

Le E120 est autorisé en Europe dans la plupart des aliments, et on peut ainsi le rencontrer dans des fromages, des boissons apéritives, des céréales de petit déjeuner, des charcuteries (saucisses, saucissons, chorizos, merguez, pâtés…), des  » burgers « , mais aussi des confiseries, des gommes à mâcher, des desserts lactés, des sodas….

A noter qu’il est fréquent dans les produits cosmétiques sous l’appellation de CI 75470

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 3 Commentaires »

DES RATS DROGUES ….

Posté par eurekasophie le 27 février 2009

rats1.gifrat2.gif

 

 

DES RATS DROGUES AU SUCRE

Le professeur Bart Hoebel de l’Institut de Neuroscience de Princeton a proposé de l’eau sucrée à des rats pendant plusieurs semaines.

La surconsommation de sucre provoque un afflux de dopamine dans le cerveau des rongeurs (La dopamine est une petite molécule assurant la communication entre les cellules du cerveau (les neurones ). Elle intervient dans le désir et la sensation de plaisir. Elle est aussi impliquée dans des maladies graves comme la maladie de Parkinson, qui perturbe les mouvements, et la schizophrénie, une maladie mental) .

Ce processus est comparable à celui de l’addiction à un drogue comme la cocaïne, la morphiene ou la nicotine. Après un mois de consommation régulière de sucre, la structure du cerveau s’adapte à l’augmentation de ce neurotransmetteur en fabriquant davantage de récepteurs à la dopamine, système impliqué dans les phénomènes de récompense et de motivation. Quand le chercheur a supprimé l’eau sucrée, les niveaux de dopamine ont diminué et les rats ont manifesté des signes d’angoisse. Bien entendu, les résultats de l’étude ne peuvent être appliqués au comportement humain tant que les essais ne sont pas pratiqués sur des humains ……..

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 1 Commentaire »

ACTU MINCEUR

Posté par eurekasophie le 23 février 2009

2 Questions au Dr Jean-Michel Cohen

Nutritionniste

Vie pratique santé: Le médicament Acomplia, censé traiter l’obésité notamment chez les diabétiques, a été retiré du marché en octobre dernier, car il provoquait des effets secondaires inquiétants ( dépression, risques de suicide). Quelques jours plus tard, une femme de 32 ans mourait après la prise de gélules « amaigrissantes » de la marque de Best Life. Qu’en pensez-vous ?

Dr Jean-Michel Cohen : On n’a pas trouvé de médicaments valables pour améliorer le statut pondéral. Pour le moment, on navigue entre le trop dangereux et l’inutile. Quant aux compléments alimentaires, ce ne sont pas des médicaments. Il existe une vingtaine de plantes censées agir sur le poids, auxquelles on ajoute, selon les produits, un nutriment (une ou plusieurs vitamines ou oligoélément) et parfois des algues. Leur principe actif est nul. Certains produits ont un effet diurétique, pas plus.

V.P.S. Votre prochain livre s’ititule « Maigrir, le grand mensonge ».

Que dénoncez-vous ?

Dr J.M.C: Pour maigrir, seules deux techniques fonctionnent globalement: le régime sans sucre et le régime diversifié, type méditérranéen hypocalorique. Cela dit, pour perdre du poids durablement, il ne faut pas faire un régime, mais changer sa façon de manger. D’autre part, il faut compter avec l’hérédité: certaines personnes sont génétiquement programmées pour prendre du poids. Elles auraient donc intérêt à apprendre à vivre avec. Certes, ce n’est pas facile dans notre société où il est préférable d’être mince……Enfin, les personnes qui souhaitent maigrir ne sont pas aidées ni par les médecins, qui les culpabilisent; ni par le PNNS  (Programme national nutrition santé),qui n’est pas conçu dans ce but

A LIRE  » Objectif minceur » et  » Maigrir, le grand mensonge » (parution mi-mars)      du Dr Jean-Michel Cohen, Edit. Flammarion.

http://livre.fnac.com/a2537785/Jean-Michel-Cohen-Maigrir-le-grand-mensonge

 

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | Pas de Commentaire »

NUTRITION ET ECOLOLOGIE

Posté par eurekasophie le 23 février 2009

MANGER DU POISSON ,

oui, mais lequel ?

Les nutritionnistes nous recommandent de manger du poisson deux fois par semaine, car il est riche en protéines de haute valeur biologique, comparables à celles des viandes mais plus facilement assimilables par l’oganisme.

Les poissons gras (saumon, hareng, sardine, maqureau) sont particulièrement recommandés .

Explication: ils possèdent des graisses riches en Oméga 3 qui fludifient le sang, évitant ainsi à nos artères de se boucher et permettant d’échapper à un bon nombre d’infarctus.

Les espèces à protéger. Mais les ressources en poissons sont en train de se raréfier du fait d’une surexploitation des océans.

Les associations écologiques, dont Grenpeace, recommandent d’éviter de consommer certains poissons, le temps que leur survie soit asurée.

La liste rouge comprend notamment le cabillaud et le saumon d’Alantique, l’églefin, la sole, le thon rouge

.A privéligier. On peut toujours se consoler en se délectant des espèces suivantes: colin d’Alaska, cabillaud du Pacifique, lieu noir, maquereau, sardine.

Les provenances sont aujourd’hui obligatoirement inscrites sur les étiquettes .

Plus d’informations sur:

www.mescoursespourlaplanete.com

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 2 Commentaires »

MARCHER, C’EST BON POUR LA MEMOIRE ?

Posté par eurekasophie le 23 février 2009

VRAI.

Une activité physique modérée peut améliorer les troubles de la mémoire chez les plus de 50 ans, tel est le résultat d’une étude australienne.

170 personnes ont été testées après la réalisation d’un programme d’activité physique basé le plus souvent sur la marche.

Après trois séances de 50 minutes par semaine pendant 24 semaines, l’activité physique a eu des effets positifs non seulement sur la mémoire de ces personnes, mais également sur la dépression, la qualité de vie, les chutes, la fonction cardio-vasculaire.

Les effets restaient encore visibles six mois après la fin de l’étude. Alors, en avant, marche …...

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 2 Commentaires »

1...45678
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant