• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 21 septembre 2010

LA RENTREE

Posté par eurekasophie le 21 septembre 2010

 

 

Petits bobos de la rentrée 

 

 

Le retour des activités et leurs dangers !

 

 

Pour la majorité d’entre nous, la rentrée est synonyme de reprise de l’activité professionnelle. D’autres vont en profiter pour continuer leur activité sportive ou se ( re) mettre au sport.Certains, enfin, vont se plonger dans leur jardin pour les travaux d’automne.

 

Finies la plage et les soirées barbecue entre amis ! La vie  » normale  » va reprendre son cours et avec elle, l’activité professionnelle , sportive ou de loisir ( bricolage, jardinage ….). Dans tous les cas, des répétitions de gestes ou de mouvements en perspective qui risquent de saisir vos muscles, tendons et articulations  » endormis  » ( et reposés ) par quelques semaines de vacances. Car reprendre une activité physique après une période d’arrêt expose aux blessures, qu’il s’agisse de troubles musculo-squelettiques professionnels ( TMS ), de tendinites sportive ( tendinite d’Achille, du genou, du coude….) et autres blessures musculaires ( claquage, élongation…), si l’on ne respecte pas quelques règles de précaution.

 

Les conséquences de l’inactivité 

 

Passer de l’inactivité, régénératrice certes, à une activité physique ne plaît jamais à l’organisme, reposé,mais pas encore préparé à l’effort. Car, lors d’un arrêt, les muscles  » fondent  » à vitesse grand V. L’effet est notable après une dizaine de jours. Sans parler de la perte de tonicité qui va de pair. Les articulations, elles, s’ankylosent et perdent de leur souplesse. Les tendons et ligaments sont comme  » rétractés  » par le manque de sollicitations et ne permettent plus à l’articulation de travailler sur de larges amplitudes. Côté os, toute activité répétitive inhabituelle, brutale ou trop intense fait craindre une fracture de fatigue ( marche à pied dans le cadre du travail ou dans les sports de course ) notamment au niveau des os du pied. Enfin, nombreux sont ceux qui ont pris quelques kilos pendant les vacances…….Un excès de poids que le dos ( lombalgie, tensions au niveau des reins ) et les articulations ( surcharge articulaire ) risquent de ne pas apprécier.

 

Reprendre en douceur

La sanction d’une reprise professionnelle ou sportive trop rapide est toujours la même : courbatures, sensation de ne pas avoir de force, douleurs articulaires, voire tendinites.  Pour reprendre une activité sans risque, il faut donc amener progressivement l’appareil locomoteur à accepter de nouveaux efforts ou, plus exactement, à lui faire retrouver les  » sensations  » perdues. En matière d’activité professionnelle et si vous en avez la possibilité, travaillez au début  » à l’économie  » en évitant la répétition de mouvements trop intenses.

 

S’échauffer

Quelle que soit l’activité, échauffez-vous avant, en faisant travailler vos articulations et vos tendons quelques minutes avant l’activité.Les craquements ne sont pas dangereux en l’absence de douleur, dès lors que les amplitudes sont modérées et les mouvements bien contrôlés. Bannissez tous les mouvements rapides et / ou désordonnés.

 

point21.gif Pour les épaules, quelques moulinets lents, bras tendus, d’amplitude modérée et progressivement croissante, vont réveiller vos articulations. Une préparation importante pour ceux qui travaillent souvent bras levés.

 

point21.gif Pour les coudes et les poignets, quelques rotations vont redonner de l’amplitude et préparer vos articulations. Les craquements sont fréquents.

 

point21.gif Pour les cuisses, les jambes et les genoux, faites quelques accroupissements en douceur, en contrôlant bien la descente.

 

point21.gif Dans le même esprit, travaillez votre colonne cervicale en remuant doucement la tête dans toutes les positions. Augmentez les amplitudes progressivement.

 

point21.gif Pour le dos, quelques flexions prudentes en avant et rotations sur les côtés, mains sur les hanches, vont réveiller votre colonne vertébrale ankylosée.

 

Les petits plus 

point21.gif Soignez votre alimentation. Une alimentation pauvre en anti-oxydants expose aux blessures musculaires, osseuses ou tendineuses, surtout en cas d’activité intensive.Une bonne raison pour consommer des aliments riches en zinc ( huîtres, germes de blé, boeuf, foie, cacao, crabe, dinde……) , en sélénium ( viande, poisson, volaille, foie, céréales complètes….) et en cuivre ( abats, fruits de mer, noix, céréales, laitages…..).

 

point21.gif Buvez plus. Une hydratation insuffisante est une porte d’entrée pour les tendinites, les blessures musculaires et autres fractures de stress. Un bon indice pour savoir si êtes correctement hydraté est d’observer vos urines : elles doivent toujours être claires.

 

point21.gif Protégez-vous du froid et de l’humidité. Le froid et l’humidité fragilisent vos muscles et vos tendons, notamment les cuisses ( claquage des ischio-jambiers à l’arrière des cuisses), les adducteurs ( à l’aine ), les genoux ( tendinite rotulienne ), le tendon d’Achille ( tendinite ). En cas d’activité à l’extérieur, couvrez-vous bien !

 

Sport

Quel que soit le sport, le maître mot de la reprise est la progressivité ! Reprenez votre entraînement sur des bases modestes, en intensité comme en durée lors des premières séances. Privilégiez l’endurance. Il s’agit plus de séances de décrassage que d’un entraînement à proprement parler. La forme ne va pas tarder à revenir. Augmentez progressivement l’intensité et la durée de vos séances pour retrouver vos  » allures de croisière  » au bout de 1 à 2 mois, période nécessaire pour atteindre à nouveau le niveau de performance antérieur après un mois d’arrêt.

Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | 1 Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant