• Accueil
  • > Archives pour juillet 2010

QUELQUES FLEURS………

Posté par eurekasophie le 29 juillet 2010

lilasbouquet.jpgrosesantiques.jpgfleursbouquet2.gif

lignefeuilledevigne.gif                                                                                lignefeuilledevigne.gif

papillon57.gifpapillon8.gifpapillons09.gifimage1.gif papillons09.gifpapillon8.gifpapillon57.gif

 

Publié dans MES IMAGES | 8 Commentaires »

JOUONS UN PEU…….

Posté par eurekasophie le 26 juillet 2010

 

 

Cette semaine qui précède quelques jours de vacances, je n’écrirai pas d’articles

 

trop sérieux mais je vais chercher à vous divertir un peu, par 

 

des images et quelques jeux ….

 

 

Suivez moi si le cœur vous en dit  !!!

 

 

 

 

 

jeux.gif

 

jeux2.gifjeux2.gif


Sur le bout de la langue

 

Tant de mots venus de l’anglais se sont installés dans la langue française que, parfois, on ne comprend plus trop de quoi il s’agit….

Tentez de remplacer les mots issus de l’anglais en caractères bleus ci-dessous que vous inscrirez à la place des pointillés dans le second texte.

Pas facile parfois………

 

Elle était free-lance dans le marketing, spécialiste du mailing. Chaque jour, après son jogging et son brunch, elle chattait avec un manager en burn-out qu’elle prit pour coach afin de finaliser sur son laptop un leaflet sur le cocooning.

Son browser n’acceptant pas les frame, ils décidèrent après un brain-storming de faire le revanping de leur logiciel afin de réaliser un teasing plutôt qu’un leaflet, en évitant l’hoax. Ils avaient bien mérité un break, ils downloadèrent des vouchers et s’envolèrent en charter hype au cockpit équipé de joysticks upgradés du dernier week-end. A leur retour, ils cocoonèrent jusqu’à la fin de leur vie.

 

Elle était……. dans…….spécialiste du……..Chaque jour, après……. et……., elle ……. avec un……. en……. qu’elle prit pour……. afin de finaliser sur…….Son…….n’acceptant pas les……., ils décidèrent après un …….de……. leur logiciel afin de réaliser…….plutôt qu’un……., en évitant……. Ils avaient bien mérité ……., ils ……. des…….et s’envolèrent en ……. au …….équipé de ……..A leur retour, ils ……. jusqu’à la fin de leur vie.

 

 

bettymercijeux.gifbettymercijeux1.gif

Publié dans JEUX A PIEGES | 4 Commentaires »

ARRETEZ DE FUMER…………….

Posté par eurekasophie le 21 juillet 2010

                                                              Hebergement d'imagesHebergement d'imagesHebergement d'images

 

GRÂCE À L’HOMÉOPATHIE

 

Le sevrage tabagique, c’est un peu comme la quête du Graal, tout le monde s’y attaque avec plus ou moins de bonheur et plus ou moins de réussite.

Si vous avez tout essayé sans succès ou si vous êtes déjà adepte de l’homéopathie, pourquoi ne pas essayer d’arrêter de fumer à coup de petites granules.

Lhoméopathie présente des avantages certains par rapport aux autres méthodes de sevrage, elle n’est jamais toxique, n’expose à aucun effet secondaire et ne présente pas de contre-indications.

Mais le vrai point fort du sevrage tabagique à l’aide de l’homéopathie est qu’elle propose aussi des solutions qui prennent en compte toutes les conséquences de l’arrêt du tabac, comme la prise de poids, la constipation, la nervosité due au manque, les troubles de la concentration et la déprime. La volonté ne suffit pas, en général, à s’arrêter de fumer. Il faut élaborer une véritable stratégie sur le long terme pour dépasser la dépendance physique mais aussi la dépendance comportementale.

 

LES BASES DU SEVRAGE HOMÉOPATHIQUE

Lors d’un sevrage effectué à l’aide de substituts nicotiniques, patchs ou gommes, ces derniers commencent par accroître les apportsde nicotine dans l’organisme, puis, c’est la diminution progressive de la dose qui permet d’envisager la désaccoutumance. 

A l’inverse, l’homéopathie va amorcer le processus d’élimination de la nicotine que notre corps contient. Dans un premier temps, on observe que le taux de nicotine reste stable dans le sang et les urines, permettant de ne pas sentir le manque et de résister à l’envie de fumer. Peu à peu, au fur et à mesure de l’élimination de la substance, le fumeur va s’habituer à s’en passer totalement. L’homéopathie n’entretient donc pas l’addiction en augmentant les doses de nicotine, elle évite les effets secondaires liés aux anxiolytiques et aux antidépresseurs utilisés à fis de sevrage qui peuvent créer une autre sorte de dépendance, et bien sûr elle échappe aux aléas des  » nouveaux  » médicaments souvent onéreux et pour lesquels, on n’a souvent peu de recul.

 

J’ARRÊTE COMMENT ET QUAND ? 

Faut-il s’arrêter d’un seul coup ou peu à peu ? 

Dans l’absolu, il faudrait éviter de fumer dès le début du traitement. Le principe étant d’éliminer la nicotine contenue dans l’organisme, il serait impensable de lui en rajouter quotidiennement ! Mais si vous flanchez sans excès, une cigarette de plus ne constituera ni un drame ni un échec. Au pire, le traitement devra durer un peu plus longtemps……………

Faut-il  s’arrêter seul ou en groupe ? 

Là encore, cela dépend beaucoup du caractère de chacun. Sachez tout de même qu’il est de toute façon plus difficile d’arrêter si une personne de votre entourage proche continue de  » griller  » son paquet par jour ! La date ou vous décidez d’arrêter est primordiale. Il faut se placer dans les meilleures conditions, une période de détente psychologique, vacances, long week end, exempt de stress semble l’idéal. Une fois la décision prise, il faut aussi aménager votre environnement. Rien ne doit évoquer votre ancien statut de fumeur, plus de cendriers, plus de briquets…..Il faudra aussi ruser avec les habitudes du style,  » Je téléphone et je fume « ,  » je démarre et je fume « , en inventant des parades alternatives,  » Je caresse mon chat  » ou  » Je bois un verre d’eau « .

 

COMMENT ςA MARCHE ? 

Le principe de base de l’homéopathie repose sur le principe de similitude ( voir dans ma rubrique  » Nos grands hommes  » C.S.Hahnemann fondateur de l’homéopathie )

En résumé, une maladie peut être guérie par des quantités infinitésimales d’un produit provoquant les symptômes de cette maladie chez une personne saine.

Pour le sevrage tabagique, c’est le même principe qui agit et les remèdes les plus couramment utilisés sont :

Anacardium orientale ( fève de Malac),

Gelsemium sempervirens ( jasmin de Virginie ),

Nux Vomica ( noix vomique ),

Tabacum ( plante fraîche du tabac ).

Mais le docteur Albert-Claude Quemoun propose un traitement beaucoup plus spécifique sur la base de l’isothérapie, une branche de l’homéopathie qui utilise pour traiter un trouble, la substance directement responsable de ce trouble.

Ainsi, la cigarette brune ou blonde,  » light » ou riche en nicotine, impliquera alors un traitement différent. Pour obtenir votre  » isothérapique  » , il vous faudra donc porter une cigarette à la pharmacie, qui la fera parvenir à un laboratoire afin d’analyser les substances nocives et de fabriquer l’isothérapique adapté.

Le prix de cette opération étant inférieur à celui d’un paquet de patchs. Vous disposerez, alors, de sept tubes;  marqués CH ou DH, CH indique une dilution à 1 /100, DH une dilution à 1/10( donc plus concentrée). Et c’est parti pour 10 semaines, selon un calendrier et une posologie précise adaptés à votre dépendance.

 

UN TRAITEMENT GLOBAL

 

En plus de ce traitement de fond,le docteur Quemoun préconise des traitements annexes sous forme de draineurs qui vont accélérer la désintoxication de l’organisme, en stimulant ses éliminations. Sous la forme d’Artium lappa ( pour la peau ) de Fucus vesiculosus ( pour la ligne ) ou de lobelia ( poumons et toux du fumeur ), ces draineurs, pris en complément du traitement de base, ont pour but de nous aider et de faciliter la réussite globale du sevrage. La nicotine est un coupe-faim naturel, mais surtout, elle augmente le métabolisme de base du corps et fait brûler des calories ( environ 15 kcal par mg inhalé), si on estime qu’une cigarette contient entre 6 et 17 mg de nicotine et qu’un fumeur en absorbe 1 à 2 mg, faites le calcul si vous fumez entre 10 et 30 cigarettes par jour ! L’homéopathie, peut vous aider à ne pas transformer ces calories manquantes en centimètres supplémentaires en tour de taille avec Hypophysea joint à Hypotalamus. De la même façon, les troubles occasionnés lors du sevrage comme l’irritabilité, l’agressivité, le manque de concentration ou la constipation, peuvent trouver dans la panoplie des granules, celles qui vont atténuer les effets indésirables. Demandez conseil à votre médecin homéopathe.

 

Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | 9 Commentaires »

C’EST A LIRE ……

Posté par eurekasophie le 19 juillet 2010

 

 

LE CHAMANE & LE PSY 

 

Un dialogue entre deux mondes, de Laurent Huguelit et du docteur Olivier Chambon,

collection  » chamanisme « , Mama Editions.

 

 

                                                                                                                   Hebergement d'images

Quand deux personnes aux convictions qui nous paraissent très éloignées se rencontrent, on constate que ce qui les sépare est infime par rapport à ce qui les rapprochent

Il faut dire qu’il s’agir là de deux êtres éminemment ouverts et particulièrement intéressants.

Passionnant et ludique à la fois !

 

 

Publié dans QUELQUES LIVRES POUR VOUS | 2 Commentaires »

LA TELE…………….

Posté par eurekasophie le 19 juillet 2010

                       Hebergement d'images                                                                                             Hebergement d'images

 

Limitons LA TÉLÉ pour les petits

Une étude de l’Université de Montréal étalée sur 8 ans et qui a touché 1 314 enfants de deux à quatre ans environ, risque de faire culpabiliser les mères qui laissent un peu trop leur bambin devant la télé ! 

Au-delà d’une moyenne, évaluée au Québec à 8 heures de visionnage par semaine, chaque heure de télé réduit de 7 % l’engagement manifesté par l’enfant en classe. Mais ce n’est pas tout, il faut également savoir qu’une consommation excessive permet de prédire moins de 13 % d’activité physique le week end et moins 9 % en général, ainsi qu’une diminution de 6 % de la réussite en maths.

Ce qui augmente ? La consommation de boissons gazeuses de 9 % , le grignotage de 10 % et l’indice de masse corporelle de 5 % . 

On ne zappe plus on éteint !!

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | Pas de Commentaire »

UN WEEK END BIEN MERITE

Posté par eurekasophie le 17 juillet 2010

                     Hebergement d'imagesHebergement d'imagesHebergement d'images          Hebergement d'imagesHebergement d'imagesHebergement d'images

 

Publié dans MES IMAGES | 2 Commentaires »

CERVEAU:…………..

Posté par eurekasophie le 16 juillet 2010

 

DEUX TÂCHES À LA FOIS ET BASTA !

 

 

                                                                                           Hebergement d'images

 

Au-delà de deux buts à la fois, le cerveau humain ne semble plus en mesure de coordoner leur réalisation. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs de l’Inserm et de l’Ecole normale supérieure en utilisant l’imagerie par résonance magnétique. Lorsque le cerveau se voit attribuer deux objectifs simultanés, il semble se répartir les tâches, l’une étant prise en charge par le lobe frontal droit, la seconde par le lobe frontal gauche.Les régions préfontales les plus antérieures se chargent, elles, de coordonner l’exécution des objectifs. Si l’on ajoute un troisième but à atteindre, les expériences ont démontré que les temps de réaction et les erreurs commises par les sujets reflètent bien l’incapacité à poursuivre plus de deux objectifs à la fois. Une démonstration à servir à votre boss s’il vous surcharge de travail.

 

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | Pas de Commentaire »

J’APPRENDS A RESPIRER……..

Posté par eurekasophie le 15 juillet 2010

 

 

Coup de stress, émotivité, fatigue et surmenage autant de petit tracas que nous pouvons maîtriser en apprenant à respirer correctement. Démonstration !!

 

 

Le saviez-vous ? Nous effectuons en moyenne 15 000 respirations par jour……

 

                                                                                                      Hebergement d'images

Saviez-vous que nous ne respirons pas, dans la plupart des cas, correctement ? En effet, nous n’utilisons en général que la partie haute de notre poitrine sans gonfler totalement l’abdomen. Pourtant nous aurions tout à gagner à respirer pleinement ! La respiration est directement liée à nos émotions. Une bonne respiration permet tout d’abord de connecter son corps et son esprit. L’inspiration et l’expiration nous relient au monde qui nous entoure et nous apprennent à donner et à recevoir. Rien de tel pour lâcher prise sur des sentiments négatifs que nous pouvons ressentir ( jalousie, colère, peur……) Bien respirer permet également une meilleure élimination des toxines. A la clé : plus d’énergie et un tonus resistant à toute épreuve. Sans oublier les autres bienfaits sur l’organisme : défenses immunitaires renforcées, rythme cardiaque régulé….Préparé pour vous une série  d’exercices à pratiquer selon la contrariété rencontré. A vous de l’appliquer au bon moment…..quelques minutes par jour suffisent.

 

APNÉE INCONSCIENTE 

Saviez-vous que dans une journée, il nous arrive de réaliser des pauses respiratoires sans même nous en rendre compte.

Bien souvent l’apnée se produit lors d’activité intense. Observez-vous !

 

EXERCICE 1 : LA RESPIRATION COMPLÈTE 

Votre corps et votre esprit retrouvent calme et détente en quelques minutes. Nous avons tendance en respirant à négliger l’expiration. Pour y remédier placez-vous en position assise, le dos bien droit puis inspirez et expirez par le nez en prolongeant le plus possible l’expiration. Puis allongez-vous à même le sol, fermez les yeux et concentrez-vous uniquement sur votre respiration lente et régulière. Amusez-vous à suivre le trajet de l’air entrant par votre nez jusqu’aux poumons puis en sens inverse quand il ressort. Profitez-en pour observer votre ventre qui se gonfle mais aussi vos côtes, votre cage thoracique….

EXERCICE 2 : CHASSER LA DOULEUR

Un exercice très simple à réaliser juste après avoir pratiqué la respiration complète. Toujours allongée sur le dos, respirez lentement. S’il s’agit d’une douleur physique, après une expiration, inspirez en envoyant votre respiration chaude dans la zone douloureuse. Puis chassez la douleur par l’expiration. Recommencez plusieurs fois l’opération. N’hésitez pas à bien visualiser votre douleur lorsque vous l’explusez de votre organisme. Et pour la douleur morale ? C’est le même principe: visualisez à l’inspiration le monde positif qui entre en vous puis expirez votre sentiment négatif qui vous tracasse et renvoyez-le dans le reste de l’univers.

 

EXERCICE 3 : RÉVEIL EN PLEINE FORME 

Idéal au saut du lit pour bien attaquer la journée. Placez-vous à quatre pattes, puis inspirez par le nez en gonflant le ventre tout en creusant le dos et en levant le menton. Expirez ensuite en courbant le dos et en levant le menton. Hyper oxygénés votre corps et votre esprit sont prêts pour affronter la journée. Vous pouvez également réaliser cet exercice le soir avant de vous mettre au lit mais cette fois-ci dans des mouvements plus lents.

 EXERCICE 4 : UN ESPRIT CLAIR

La cadence au travail va trop vite ? Pour retrouver tous ses esprits il suffit de réaliser une pause respiratoire. Assise à votre bureau ou bien plus discrètement aux toilettes inspirez sur 4 secondes, bloquez votre respiration durant 4 secondes puis expirez longuement. A faire au moins cinq fois et le plus souvent possible dans la journée.

EXERCICE 5 : DÉTENTE ABSOLUE !

 Asseyez-vous sur une chaise, le dos bien droit, les pieds bien à plat au sol, les mains posées sur les cuisses et les doigts légèrement écartés. Fixez un point devant vous. Inspirez et expirez rapidement plus complètez par une expiration plus lente et complète. Profitez-en pour visualiser ( comme un scanner ) tout votre corps des pieds à la tête, le plus lentement possible.

EXERCICE 6 : LE PLEIN D’ÉNERGIE

Puisez dans les énergies du ciel et de la terre. Pour y arriver, allongez-vous sur le dos, les bras et les jambes largement écartés. Paumes des mains vers le ciel, les pieds détendus et légèrement positionnés vers l’extérieur. Fermez les yeux et visualisez tout votre corps , de la pointe des orteils jusqu’au sommet du crâne tout en conservant une respiration lente, régulière, profonde par le nez. Sentez votre ventre se gonfler puis se dégonfler, l’air froid rentrer dans vos narines puis ressortir tout chaud toujours par le nez. Imaginez une boule rouge sous votre corps remonter du centre de la terre. Tout en continuant votre respiration voyez cette boule s’approcher de vous. Puis imaginez une autre boule lumineuse mais cette fois ci venant du ciel, juste au-dessus de vous. Elle s’approche également de vous pour vous remplir de toute son énergie.

EXERCICE 7 : AU TOP AU TRAVAIL

Grâce à un exercice qui vous aide à mieux gérer votre stress et à gagner en efficacité. Assise face à votre bureau, expirez sur 5 secondes par le nez. Les pieds sont bien à plat au sol, les mains contre le rebord de la table, poussez bien le dos contre le dossier en vous aidant des mains appuyées contre le bureau, puis faites basculer le bassin vers l’avant tout en essayant d’amener votre nombril vers votre colonne vertébrale. Inspirez ensuite 3 secondes par le nez profondément, détendez les abdominaux et videz les poumons. Abaissez la cage thoracique et posez vos mains sur les cuisses, relâchez tout et respirez calmement plusieurs fois.

EXERCICE 8 : LA MARCHE RAPIDE 

Elle demande un effort modéré mais constant. Idéal pour se relaxer et apporter un bol d’air frais à ses poumons. La cadence est soutenue et régulière environ deux pas par seconde. Soyez le plus souple et détendue possible durant la marche. Calez votre respiration sur vos pas, soit 6 pas pour inspirer et six pour expirer. Arrêtez-vous quand vous le voulez, étirez-vous, détendez-vous et baillez !

EXERCICE 9 :   UN COUP DE VITALITÉ

Debout les jambes légèrement écartées, placez les bras le long du corps. Commencez par expirer profondément tout en tendant les bras en avant sans les crisper. Fermez les poings en fléchissant les coudes et en ramenant les poings vers les épaules. Expirez pour relâcher les muscles. A faire 10 fois de suite.

 

ATTENTION À L’HYPERVENTILATION ! 

 

Vous risquez lors de la pratique de ces exercices d’éprouver des étourdissements. Rien de grave.

Ils traduisent simplement un apport d’oxygène important. 

Asseyez-vous et détendez-vous. Le phénomène s’estompe tout seul en quelques minutes.

Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | 1 Commentaire »

BON 14 JUILLET…..

Posté par eurekasophie le 14 juillet 2010

                        Hebergement d'images

Hebergement d'imagesHebergement d'images


Publié dans MES IMAGES | Pas de Commentaire »

MOINS D’ANTIDEPRESSEURS,………

Posté par eurekasophie le 12 juillet 2010

 

 

 

...C‘EST POSSIBLE 

 

 

Les antidépresseurs ont envahi depuis longtemps la vie des français, avec leurs lots d’effets secondaires.

 

Or, une alimentation ciblée associée à certaines plantes et à diverses thérapies naturelles produit des effets spectaculaires.

 

Un meilleur moral au naturel …………

 

                                                                                            Hebergement d'images

Si les français ne sont pas plus déprimés qu’ailleurs, ils sont pourtant parmi les plus gros consommateurs de psychotropes : 4 fois plus que leurs voisins allemands et anglais ! 

Entre 1980 et 2001, les ventes d’antidépresseurs ont été multipliées par 6,7 dans l’hexagone. Bien sûr, l’efficacité des antidépresseurs est avérée dans les dépressions lourdes. Mais, plus d’un tiers des prescriptions d’antidépresseurs n’est pas effectuée dans ce cadre. Certains médecins prescrivent même du Prozac pour ses propriétés coupe-faim à des femmes qui souhaitent mincir et qui sont angoissées par leur poids ! Pourtant les antidépresseurs comme tout médicament, ont leurs effets secondaires : risques d’hémorragies gastriques, perturbations sexuelles, modification du comportement, émoussement affectif, désintérêt pour les proches, dépendance……De plus, les antidépresseurs ne font souvent que masquer la douleur, mais ne résolvent pas le problème de fond. C’est là que les thérapies naturelles se montrent efficaces…..

 

DEUX GRANDES CAUSES DE DÉPRESSION 

Parmi les causes de la dépression, la qualité du sommeil est souvent montrée du doigt. Ainsi, une étude réalisée à l’Université de Rochester( Etats-Unis) a démontréque les insomniaques non dépressifs avaient six fois plus de risques de déclencher une dépression. Autre cause importante de dépression chez les femmes, les modifications hormonales dues aux règles ! C’est le syndrome prémenstruel :irritabilité, nervosité, envies de pleurer, sentiment d’abandon……Associé à une déprime saisonnière, ce syndrome peut conduire à la dépression. Quelques réflexes simples permettent de l’éviter. »Il faut tout d’abordlimiter les sucrerie, même si vous en avez davantage envie à ce moment là. Privilégiez plutôt un bon apport de protéines en mangeant du poisson et des légumes secs à chaque repas.  Côté plantes, le gattilier ( Vitex agnus castus ) ou le Yam mexicain ( Dioscorea ), à prendre à partir du 15 è jour du cycle jusqu’à l’arrivée des règles, régularise les déséquilibres hormonaux et diminue l’anxiété  » , explique Angélique Houlbert, diététitienne.

 

 L’ALIMENTATION CONTRE LA DÉPRESSION

Comme les autres organes, le cerveau a besoin d’être nourri correctement. Tout d’abord, les protéines entrent dans la composition de nombreuses substances impliquées dans la communication entre neurones.Idéalement, il faut en consommer dès le matin. Les petits déjeuners à base de bacon, d’oeufs et de fromage sont donc à privilégier. De même, les acides gras insaturés contenus dans les huiles de colza et de noix favorisent grandement la transmission des informations dans le cerveau et donc la bonne humeur. Les sautes d’humeurs sont parfois dues à des baisses du taux de sucre dans le sang. Pour les stopper, privilégiez les sucres lents contenus dans les céréales, les pâtes et les pains complets, ainsi que dans les légumineuses. Côté boisson, préférez les eaux minérales riches en magnésium ( Hépar, Contrex…). Par contre, limitez la consommation de café !  » La caféine ne fournit pas d’énergie. Ses propriétés excitantes stimulent l’organisme qui dépense ses réserves parfois déjà bien faibles  » , prévient Angélique Houlbert. Préférez donc plutôt le thé ! En effet, la théanine qu’il contient augmente les taux de neurotransmetteurs comme le GABA et la dopamine, et régule la quantité de sérotine. Des antidépresseurs au bout de la fourchette, pourquoi s’en priver ? 

 

LES ALTERNATIVES AUX ANTIDÉPRESSEURS

Compléments alimentaire antidépression

Pas le temps de cuisiner, et de faire des plats variés ? Alors, il faut s’aider de compléments alimentaires pour faire face à la dépression……….

- Le tryptophane : cet acide aminé essentiel constitue l’élément de base de la sérotonine, neuromédiateur de la bonne humeur. Vous en prendrez 500 mg par jour, le soir, à distance du repas.

- Les vitamines B : on les appelle les vitamines du bonheur ! 

Vitamine B3 :en association avec  la vitamine C , elle stabilise les états dépressifs.

Vitamine B6 : elle lutte contre l’irritabilité et la dépression.  » Les contraceptifs oraux diminuent l’absorption de cette vitamine. Donc, si vous prenez la pilule, n’hésitez pas à faire des cures de cette vitamine B6 « , conseille Angélique Houlbert.

Vitamine B12 :  très efficace contre la fatigue chronique………

- Calcium, magnésium :pour résister au stress et avoir un meilleur sommeil, prenez le soir 500 mg de magnésium et 1 000 mg de calcium

 

L’OLIGOTHÉRAPIE ( OLIGOSOL OU GRANIONS ….)

De petite quantité d’ions métalliques, à prendre au long cours et capables de modifier un terrain prédisposant à la dépression…….L’oligothérapie vient souvent en complément d’autres thérapies naturelles.

- Aluminium : très efficace si vous êtes insomniaque, constamment en train de réfléchir anxieusement la nuit ( une ampoule chaque soir ).

- Cobalt : recommandé pour les déprimés ayant des angoisses nocturnes ( une ampoule chaque soir ).

- Lithium : utilisé contre l’irritabilité, le lithium est aussi un régulateur de l’humeur ( une ampoule chaque soir ).

 

L’AROMATHÉRAPIE : DES ODEURS CONTRE LA DÉPRIME !

                                                                                                               Hebergement d'images

Les HE peuvent être utilisées au moyen de diffuseurs ou par massage. Elles peuvent encore être ingérées à raison de 2 gouttes d’HE dans une cuillère à café de sucre ou de miel. Faible dose mais……….effet maximal !

- Bois de rose : cette huile rééquilibre le système nerveux en  cas de fatigue, de stress et de surmenage.

- Géranium : huile relaxante, elle agit efficacement contre l’anxiété.

- Lavande officinale : elle possède des effets calmants, décontractants et somnifères, très utiles en cas d’angoisse, de nervosité et de stress.

- Ylang-ylang : cette huile améliore les humeurs dépressives, tout en calmant d’éventuelles palpitations. Elle s’utilise souvent en massage.

 

                                                                                                                    Hebergement d'images

 

LA PHYTOTHÉRAPIE

 

Hebergement d'images

- Le magnolia : les extraits d’écorce de magnolia diminuent l’anxiété, et soulagent efficacement la sensation de boule dans la gorge qui s’installe quand on se sent fragile et vulnérable.

Hebergement d'images Hebergement d'images

- L’aubépine et la valériane : les vertus sédatives de l’aubépine sont utiles pour décompresser en cas de stress, nervosité, angoisse, irritabilité et palpitations.Hebergement d'images

- Le maca : cette plante péruvienne est un stimulant hormonal global, à  administrer aux personnes déprimées, amorphes et apathiques. Elles auront alors besoin de moins de sommeil pour récupérer. A prendre à raison de 2 comprimés par jour, dosés à 300 mg.

Hebergement d'images

- Le jus de noni : ce fruit est un excellent adaptogène capable de renforcer la résistance de l’organisme face au stress, de diminuer la fatigue, d’améliorer le sommeil et d’augmenter le tonus. A boire plusieurs fois tout au long de la journée, en jus pur ou dilué, lors de cures régulières.

 

LA LUMINOTHÉRAPIE

 

                                                                                                                   Hebergement d'images

Si vous êtes coutumiers de la déprime saisonnière, vous avez certainement besoin de lumière. Dans ce cas, des lampes capables de procurer 10 000 lux (intensité lumineuse ) vont vous fournir le nécessaire. Cette lumière va stimuler certaines cellules de la rétine, qui vont à leur tour envoyer des messages vers l’hypotalamus. Ces signaux vont réguler la production de sérotonine et de mélatonine, indispensables à un bon moral. Vous pourrez vous procurer des lampes de luminothérapie à moins de 200 €. La dépression aspire l’énergie, et les réveils sont souvent très difficiles. Dans ce cas, les simulateurs d’aube vous aideront. Ces lampes s’allument progressivement en fonction de l’heure programmée, mimant ainsi le lever du soleil. Cette illumination en douceur permet d’augmenter la température du corps et de diminuer le taux de mélatonine, très élevé durant le sommeil. Les simulateurs d’aube sont accessibles aux environs de 170 €.

 

L’HOMÉOPATHIE 


Hebergement d'images

 

Ne pas traiter une dépression, mais traiter un individu selon son propre profil réactionnel, voilà un des piliers de l’homéopathie ! Dans le domaine des émotions, les homéopathes prescrivent de très hautes dilutions ( 30 CH ). L’homéopathie va alors agir contre les inquiétudes, les appréhensions et les peurs. Côté endormissement, les dilutions sont moins grandes ( 5 CH ) et à prendre juste avant le coucher.

- Ignatia Amara : anxiété, tension extrême accompagnée de migraines et de crampes d’estomac.

- Arsenicum Album : fatigue accompagnée de douleurs musculaires et articulaires.

- Coffea : pour les insomniaques  » penseurs  » , hypersensibles et hyperémotifs.

 

Publié dans SANTE AU QUOTIDIEN | 5 Commentaires »

12
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant