J’AI DESCENDU DANS MON JARDIN……………………….

Posté par eurekasophie le 30 juin 2010

 

                                                 Hebergement d'images

…pour méditer au sens d’une expression rencontrée dans la fable de Jean de La Fontaine  » La chauve-souris et les deux belettes « . 

C’est l’histoire d’une chauve-souris qui, malencontreusement,  » piqua de la tête  » respectivement dans le nid d’une belette, hostile aux souris,et dans l’antre d’une belette opposée aux oiseaux. Pour sauver  » sa peau  » , la chauve-souris les convainc selon leur aversion, d’être tantôt oiseau, tantôt souris.

Jean de La Fontaine en conclut par :  » Plusieurs se sont trouvés qui, d’écharpe changeant, Aux dangers, ainsi qu’elle, ont souvent fait la figue  » .

Que vient faire la figue ici, pourquoi lui donne-t-on cette réputation moqueuse ? Certainement en raison de sa particularité de fleur-fruit !! 

Penchons-nous quelques instants sur ce sujet, en étudiant

 

Le figuier commun

 

  Nom commun : figuier de carie, arbre à cariques.

 ♦ genre et espèce : Ficus carica.

  Famille : MORACEAE : arbres, arbustes et lianes à latex; feuilles généralement alternes et simples; fleurs unisexuées; 1500 espèces.

  Origine : supposéede la Carie, ancienne province d’Asie mineure; présent dans tout le bassin méditerranéen.

  Hauteur : de 3 à 4 mètres, 8 mètres dans les conditions idéales.

 

 

                                                                                                               Hebergement d'images

 

Le figuier se caractérise par un type d’inflorescence particulier: les sycones. Les minuscules fleurs mâles et femelles se développent à l’intérieur d’un réceptacle ( peau externe de la figue) qui s’est replié sur lui-même, formant une cavité presque entièrement fermée. Les fleurs femelles tapissent la paroi interne du sycone et les fleurs mâles se disposent à l’entrée de l’orifice. Lorsque les fleurs femelles sont fécondées ( généralement grâce à l’intervention d’un figuier sauvage proche qui permet d’obtenir des figues de meilleure qualité ), leur ovaire se développe et s’entoure de chair constituant la partie charnue des futurs fruits. C’est le réceptacle doté de fleurs à maturité qui constitue la partie comestible de la figue. La figue est en fait une inflorescence refermée sur elle-même, elle deviendra fruit lorsque les fleurs auront terminé leur processus de maturation. C’est ainsi que l’expression  » faire la figue  » prend pour moi tout son sens : une fleur déguisée en fruit cachant des centaines de futurs fruits ( akènes, petits grains qui croquent sous la dent ). C’est du moins mon explication. D’autres existent, sous forme d’histoires quelque peu paillardes.

 

                                                 Hebergement d'images

Les figues ont la réputation d’être laxatives. Elles adoucissent les irritations de la gorge. Le suc laiteux présent dans toute la plante s’utilise pour faire disparaître les taches brunes parsemant la peau vieillissante, les cors et les verrues.

Publié dans LA PLANTE DU MOIS | 2 Commentaires »

IL SAIT TOUT FAIRE……………..

Posté par eurekasophie le 29 juin 2010

 

 

LE BICARBONATE DE SOUDE !!!

 

 

Vieux comme le monde ou presque, très bon marché et non polluant,

 

le bicarbonate de soude n’a l’air de rien et, pourtant, il nous rend tellement

 

de services qu’il mérite une place de choix, tant dans notre cuisine que dans notre pharmacie.

 

 

Redécouvrons-le.

 

                                                                                                                  Hebergement d'images

 

Ancêtre du bicarbonate de soude, le bicarbonate de calcium était déjà utilisé dans l’Egypte ancienne, mais sa forme actuelle est née il y a 150 ans.

Deux boulangers new-yorkais avaient en effet découvert que le bicarbonate de calcium agissait comme de la levure. Ils le raffinèrent et obtinrent alors le bicarbonate de soude comme nous le connaissons aujourd’hui. Quelques années plus tard, Ernest Solvay créa la première usine de production de bicarbonate de soude.

Aujourd’hui, cette poudre blanche n’a pas pris une ride et on lui découvre même de plus en plus de vertus. Celles-ci sont si nombreuses, que ce soit pour l’hygiène, la cuisine, le jardin ou la santé, qu’une encyclopédie pourrait lui être dédiée.

 

Alors, qu’est-ce que le bicarbonate de soude peut faire pour nous ? 

 

 

Pour une digestion aisée 

 

Le bicarbonate est un sel alcalin. Il est donc un excellent anti-acide. En cas de brûlures d’estomac, de remontées acides ou encore de digestion difficile, buvez lentement un verre d’eau froide dans lequel vous aurez dilué une cuillère à café de bicarbonate de soude. Ce dernier, additionné à l’eau de cuisson, peut également faciliter la digestion d’aliments comme les lentilles, le chou ou le cassoulet du dimanche. L’eau additionnée de bicarbonate de soude facilite également le transit intestinal et calme les nausées.

 

Pour une bouche saine

 

Pour protéger vos gencives, faites des bains de bouche avec une solution composée d’un peu d’eau, d’eau oxygénée et une cuillerée à café de bicarbonate de soude.

 

Vous souffrez d’aphtes ? Le bicarbonate de soude peut vous soulager. Il vous suffit de préparer une pâte avec du bicarbonate de soude et un peu d’eau, et de l’appliquer sur l’aphte. La même formule peut être utilisée contre les boutons de fièvre si vous l’utilisez dès que vous sentez apparaître le bouton.

Si votre bébé à la bouche irritée, avant chaque tétée, diluez une cuillerée de bicarbonate de soude dans un verre d’eau tiède et badigeonnez-en vos seins. Cela suffira à calmer les inflammations.

Le bicarbonate de soude neutralise les acides, notamment dans la bouche où ceux-ci attaquent l’émail dentaire.

Pour assainir la bouche, vous pouvez donc effectuer des bains de bouche au bicarbonate de soude à raison d’une cuillerée à café dans un verre d’eau tiède.

Utilisé quotidiennement après le brossage, ce bain de bouche est un moyen simple de prévenir l’apparition de caries et de combattre la plaque dentaire.

La même formule, cette fois en gargarisme, peut également vous aider à combattre la mauvaise haleine.

A la place du dentifrice, une fois par semaine par exemple, le bicarbonate de soude extra-fin gardera vos dents propres et blanches.

 

 

 

                                                                                       Hebergement d'images

 

 

Petits bobos

 

Vous vous êtes entaillé le doigt ? désinfectez-le en le trempant dans un verre d’eau très chaude à laquelle vous aurez ajouté une cuillerée à soupe de bicarbonate de soude. Prolongez ce bain jusqu’à ce que l’eau ait refroidi.

Si vous avez les yeux irrités, faites des compresses oculaires avec une solution composée d’une cuillerée à café de bicarbonate de soude diluée dans une tasse d’eau chaude.

Vous avez pris froid ?  Faites une inhalation au bicarbonate de soude. Dans un litre d’eau bouillante, diluez 2 cuillerées à soupe de bicarbonate de soude.Placez une serviette sur la tête et procédez comme pour une inhalation classique. Vous pouvez aussi y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus radiata ou du niaouli.

Des gargarismes avec 1 cuillerée à café de bicarbonate de soude dilué dans l’eau froide apaiseront, quant à eux, votre mal de gorge.

En cas de cystites récidivantes, buvez régulièrement un verre d’eau froide additionné d’une cuillerée à café de bicarbonate de soude. Cela vous aidera à lutter contre l’acidification de l’organisme, terrain favorable aux cystites.

 

Dans notre intimité  

Si  vous avez des mycoses anales, prenez un bain de siège dans un litre d’eau additionnée d’une à deux cuilleréesà soupe de bicarbonate de soude.

Ce bain de siège est également recommandé pour des irritations ou brûlures des parties intimes.

Pour éviter les candidoses et mycoses vaginales, faites votre toilette intime et / ou des lavages vaginaux avec la même recette que pour le bain de siège ci-dessus.

Pour éviter les odeurs intimes, une pincée de bicarbonate de soude dans le slip fait merveille.

 

 

Le pied léger

 

Quand vos pieds ont été malmenés, redonnez-leur vie dans un bain de pieds au bicarbonate de soude.

 Ce traitement lutte également contre les odeurs désagréables, les démangeaisons, les mycoses et les callosités. Vous pouvez aussi assouplir ces dernières en y appliquant une pâte faite de bicarbonate de soude et d’eau. En cas d’odeur dans les chaussures, vous pouvez également y saupoudrer un peu de bicarbonate.

Pour avoir des pieds de bébé, pensez aussi au gommage. Mais pas besoin d’investir dans un gommage du commerce. Une pâte faite de bicarbonate de soude et d’eau est tout aussi efficace. Ce peeling est, par ailleurs, très efficace aussi pour le visage. Mélangez 3 cuillerées à soupe de bicarbonate de soude avec 1 cuillerée à soupe de lait et massez doucement en mouvements circulaires.

 

Pour une peau de pêche 

 

Si vous avez abusé du soleil, trempez-vous dans un bain auquel vous aurez ajouté 4 à 5 cuillerées à soupe de bicarbonate de soude ou faites-vous des compresses que vous renouvellerez régulièrement. Ce traitement convient également pour soulager les piqûres d’insectes.

Un peu de bicarbonate de soude dans l’eau du bain calme les irritations de la peau des bébés.

Une pâte faite avec 3 cuillerées à soupe de bicarbonate de soude et une cuillerée à soupe d’eau, et que vous laissez agir 20 minutes, fait merveille pour calmer les brûlures légères et les démangeaisons, mais aussi pour calmer l‘eczéma. Une pâte de ce type, collée avec un pansement, fait également disparaître les verrues superficielles.

Un peu de bicarbonate, dissous dans l’eau, calme efficacement le feu du rasoir.

Vous êtes à court de savon, humidifiez vos mains et frottez-les avec du bicarbonate de soude. Rincez et le tour est joué.

 Quelques cuillerées à soupe de bicarbonate de soude dans de l’eau à laquelle vous aurez ajout quelques rondelles de citron, nettoient et assouplissent vos ongles et les préparent à la manucure. Pour les nettoyer et les blanchir, vous pouvez aussi les brosser avec du bicarbonate de soude. Ongles bien blancs garantis !

A la place du déodorant, mettez une pincée de bicarbonate de soude sous les aisselles. C’est très efficace, sans avoir la toxicité des déodorants du commerce qui, bien souvent, contiennent de l’aluminium.

Si vous avez la peau sèche, adoucissez-la en ajoutant 5 à 6 cuillerées à soupe de bicarbonate de soude à l’eau du bain. Ce bain vous évitera également les courbatures après le sport.

 

 

 

                                                                                                                  Hebergement d'images 

 Le bicarbonate de soude n’a pas fini de vous étonner. Alors, si ce n’est pas encore fait, filez chez votre pharmacien ou à la droguerie la plus proche pour vous procurer cette poudre blanche qui vous épargnera bien des soucis et  beaucoup d’argent. 

 

 

 

 

 

 



Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | 8 Commentaires »

POURQUOI FAUT-IL …..

Posté par eurekasophie le 28 juin 2010

 

 

……………….DONNER SA MOELLE OSSEUSE

 

Chaque année, de nombreuses personnes atteintes de maladies graves ont besoin

 

d’une greffe de la moelle osseuse.

 

Mais qui dit greffe dit donneur…..Un acte généreux qui demande réflexion.

 

Comment ça se passe ? 

 

 

Tout d’abord:

quel est le rôle de la moelle osseuse ?

 

 

 

 

                                                                                                                 Hebergement d'images

Elle sert à fabriquer les différents globules du sang : les blancs grâce auxquels l’organisme peut lutter contre les infections, les globules rouges qui transportent l’oxygène jusqu’aux tissus, et, pour finir, les plaquettes qui assurent la coagulation du sang.A ne surtout pas confondre avec la moelle épinière qui fait partie du système nerveux central, se situe à l’intérieur de la colonne vertébrale et est à l’origine des nerfs.

 

Tout le monde peut être donneur 

Vrai et faux 

Pour devenir donneur de moelle osseuse, il faut d’abord s’inscrire sur le Registre France Greffe de moelle.

Seules contraintes : avoir entre 18 et 50 ans, être en parfaite santé, accepter un entretien médical, répondre à un questionnaire sur ses antécédents médicaux et son mode de vie. Le don après 50 ans reste possible , pour les personnes déjà inscrites. Si vous êtes prêt à vous faire enregistrer, il vous suffit d’aller sur le site de l’Agence de biomédecine ( www.dondemoelleosseuse.fr ), et remplir le formulaire d’intention de don. Vous serez ensuite contacté par un centre proche de votre domicile.

 

 

                                              Hebergement d'images

 

Des années après s’être inscrit comme donneur, on peut encore être appelé 

 

Vrai 

S’inscrire comme donneur, cela signifie s’engager pour longtemps. C’est pourquoi il ne faut pas le faire à la légère. On ne peut pas savoir quand on aura besoin de vous. Tout dépend des aléas des demandes de compatibilité. Certaines personnes ne sont jamais appelées, d’autres le sont, parfois au bout de dix ans. Il est donc très important de signaler tout changement d’adresse à votre centre de référence. Sachez aussi que le don est un acte volontaire, il est toujours possible de se rétracter.

 

Trouver des donneurs compatibles est facile 

Faux

La greffe de moelle osseuse n’est possible qu’entre un malade et un donneur dont les caractéristiques biologiques sont très proches. Ce n’est que lorsqu’il n’y a pas de donneur possible parmi les frères et soeurs, que le médecin fait appel aux registres nationaux et internationaux pour trouver quelqu’un qui corresponde au receveur. Cette compatibilité est rare : une chance sur un million entre deux personnes prises au hasard. Mais elle existe, et peut sauver une vie. A l’heure actuelle, la majorité ( environ 60 % ) des greffes réalisées en France le sont grâce à des donneurs non apparentés.

 

Les besoins augmentent car les maladies sont plus fréquentes 

Faux

 Le nombre de greffe de moelle a été multiplié par deux ces six dernières années, non pas parce que l’incidence des maladies a augmenté, mais parce que les techniques ont beaucoup évolué. Depuis une décennie, on propose cette thérapeutique à de plus en plus de patients. Aujourd’hui, selon l’état du malade, de ses antécédents et des maladies associées, on peut même pratiquer ce type de greffe chez des personnes âgées de 60 voire 65 ans, contre 45-50 ans maximum il y a quelques années.

 

La greffe de moelle ne soigne pas uniquement les leucémies

 Vrai

La majorité des patients greffés sont atteints de leucémies aigües ( des maladies graves du sang dans lesquelles la moelle osseuse n’assure plus sa fonction de fabrication des globules ). Mais la greffe de moelle peut aussi être indiquée chez des personnes atteintes d’autres affections malignes ( lymphomes, myélomes ) et des maladies plus rares comme l’aplasie médullaire ( arrêt du fonctionnement de la moelle osseuse ), la drépanocytose ou la thalassémie ( anomalie de l’hémoglobine ) dans leurs formes sévères. Chez des enfants souffrant d’un déficit immunitaire grave, cette greffe constitue leur seule chance de guérison.

 

La moelle osseuse se reconstitue seule

Vrai

Lorsqu’on prélève quelques millilitres de moelle a une personne pour sauver la vie d’un malade, on les lui emprunte, en fait. Car son organisme va très vite les régénérer. Il suffit de quelques jours pour que la moelle osseuse soit comme avant. En dehors des risques liés à l’anesthésie, selon le mode de prélèvement, le don ne présente donc aucun danger, et n’ôte rien au donneur.

 

Il existe deux types de prélèvement 

 

Vrai

La moelle osseuse est prélevée sur les os plats du bassin sous anesthésie générale, après consultation avec l’anesthésiste et vérification de l’état de santé. Cela nécessite une journée d’hospitalisation. Mais il est aussi possible de faire un donde cellules souches qui proviennent du sang. Dans ce cas, elles sont extraites par une technique ( cytaphérèse ) : le sang est prélevé au niveau d’un bras, il passe dans une machine qui récupère les cellules souches, puis, il est réinjecté dans l’autre bras. Le tout dure trois heures environ. Auparavant, le donneur aura reçu pendant quatre jours, par injection en sous-cutanée, un produit destiné à stimuler la production des cellules souches et leur passages des os vers le sang. Pas besoin d’anesthésie, ni d’hospitalisation. En revanche, le médicament administré peut donner un peu de fièvre et des courbatures. Information non négligeable : toutes les dépenses relatives au don sont assurées par l’hôpital où il a lieu.

 

Un donneur peut rencontrer le receveur

 

Faux

En France, le don, qu’il soit de sang ou d’organes, repose entièrement sur la générosité de chacun. C’est un geste de solidarité. Les lois de la bioéthique ont défini le don comme un acte volontaire, gratuit, et surtout, anonyme. Les médecins préleveurs eux-mêmes, ignorent l’identité de la personne qui va recevoir la greffe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans INFO....SANTE | Pas de Commentaire »

JE VOUS SOUHAITE UN………………

Posté par eurekasophie le 26 juin 2010

 

Hebergement d'images 

 


                                                                                                   Hebergement d'images

 

 

                                                                                                                                                                     Hebergement d'images

Publié dans MES IMAGES | 2 Commentaires »

BON APRES-MIDI ……………..

Posté par eurekasophie le 25 juin 2010

 

                                                                                 Hebergement d'images 

 

                                                                    Hebergement d'images

 

 

                                                                                  Hebergement d'images

Publié dans MES IMAGES | 2 Commentaires »

BOUQUETS DE BASILIC……

Posté par eurekasophie le 24 juin 2010

 

 

……POUR UN ÉTÉ VITAMINÉ 

 

 

                                 Hebergement d'images                      Hebergement d'images

 

Que serait une salade de tomates-mozzarella sans basilic ? Ou des pâtes sans pesto ? 

A lui tout seul, le basilic évoque la cuisine de l’été et ses plats ensoleillés gorgés de vitamine.

 

 

Hebergement d'images

Quelques feuilles de basilic sur une salade de tomates, des pâtes ou un poisson, et nous voilà en plein soleil sur les routes de Provence !

Ses feuilles, aux arômes oscillant entre menthe et clou de girofle, entretiennent des affinités particulières avec les recettes à base de tomates, d’ail ou d’olives, les omelettes, les pâtes et le poulet. Ajoutez-les en fin de préparation, car elles supportent mal la chaleur, et ciselez-les afin de préserver leur saveur. Le pesto agrémente les poissons vapeur, relève la vinaigrette ou un bouillon de légumes.

Côté desserts, quelques feuilles égaient les salades de fruits ou les granités ( orange, pamplemousse…..). Enfin, si vous avez du basilic dans votre jardin, sachez que les sommités fleuries se croquent aussi !

 

Une source d’antioxydants

 

                                                        Hebergement d'images

 

Comme  toutes les fines herbes, le basilic est riche en antioxydants, en magnésium (81 mg pour 100 g ), en calcium (202 mg ) , en fer et en vitamines C.

Antispasmodique, il facilite la digestion.Certes, on en met de petites quantités mais ajoutés les uns aux autres, ces apports n’ont rien d’anecdotique !

Un bouquet de basilic frais se conservera quelques jours au réfrigérateur, emballé de papier absorbant humide, dans une boîte en plastique. Ne le faites pas sécher, il perdrait de ses arômes.

Autre technique : préparez-le confit. Détachez les feuilles, mettez-les dans un bocal, salez légèrement et couvrez d’huile d’olive. Elles s’utiliseront dans des salades ou des pâtes.

 

Mon pesto fait maison 

 

 

                                                                                                                                         Hebergement d'images

◊  Mettez dans un mortier 30 g de feuilles de basilic, 2 c. à s. de pignons de pin, 1 gousse d’ail pelée, 2 c. à s. de parmesan râpé, un peu de sel et de poivre.

◊  Pilez le tout, puis ajoutez 4 c. à s. d’huile d’olive

Version super pressées ? 

Utilez un mixeur

 

 

 

Publié dans LA PLANTE DU MOIS | 2 Commentaires »

JE VOUS EMMENE EN VOYAGE……….

Posté par eurekasophie le 23 juin 2010

 

 


 

Partons en Islande pour y découvrir quatre simples  » à tout faire  »

 

Les hommes islandais possèdent le record mondial de la longévité, avant même les japonnais.

Assurément, ils savent prendre soin de leur santé. Épris de nature, de pureté, ils font confiance aux plantes pour prévenir et soigner.

Découvrez les 4 simples islandaises  » à tout faire  » pour soigner vos petits maux au quotidien.

 

 

Hebergement d'images

 

Sur cette prodigieuse île volcanique exposée à un climat plutôt hostile ( il y fait venteux, froid et nuit une bonne partie de l’année ), si l’on est une plante, il faut faire preuve d’une ténacité hors du commun.Les paysages rudes, rugueux, noirs ou bariolés de couleurs très minérales, ne laissent guère de place à une flore luxuriante. Seules les meilleures, dotées de propriétés et de qualités extraordinaires,  » s’en sortent « .

 

La mousse islandaise ( lichen )

Cetraria islandica

En islandais : moss

 

Hebergement d'images

Un vrai trésor national ! Peut-être l’emblème végétal du pays. Les islandais en mettent partout, dans leurs infusions, cosmétiques, compléments nutritionnels, médicaments, leur laine même ( teinture ). La soupe au lichen et au pain figure au patrimoine culinaire. Dans le paysage volcanique sombre, mais magique du Landmannalaugar, la mousse est littéralement fluorescente. Pour nous inviter à la cueillir peut-être : véritable antibiotique naturel, antioxydante, antivirale ( antigrippe ! ), l’ Icelandic Moss est incontournable en cas de toux et de troubles digestifs. Attention, c’est amer ! 

 

L’angélique

Angelica archangelica 

En islandais : hvörnn

 

Hebergement d'images

Cette panacée majestueuse, introduite il y a 1 100 ans sur l’île par les Vikings lorsqu’ils débutèrent leur commerce avec l’Europe, est surnommée  » l’herbe du Nord « . Son immense popularité explique que bon nombre d’endroits en Islande portent son nom, y compris la montagne possédant le plus haut sommet ( Angelica Valley Peak ). L’angélique fut pendant très longtemps le seul  » légume  » local,bien avant l’arrivée de la pomme de terre au XIX è siècle, et la voler était strictement interdit par un texte de loi. Elle renforce l’immunité, lutte contre virus, bactéries, champignons. Mais elle aide également à digérer (anti-ballonnements, anti-colite, anti-spasmes digestifs, foie paresseux ), à faire baisser la pression artérielle et à apaiser le stress.

 

L’achillée millefeuilles

Achillea millefolium

En islandais : vallhumall

 

Hebergement d'images

Encore une grande dame, capable d’abaisser la pression artérielle, de stimuler le système digstif, urinaire et circulatoire, et les fonctions d’élimination du corps en général. En bain de siège, elle calme les douleurs des règles. Par ailleurs, elle stimule l’appétit, un bon point pour certains séniors. L’achillée est déconseillée aux enfants et aux femmes enceintes.

 

Le bouleau

Betula pubescens

En islandais : birki

 

 

 

 

Hebergement d'images

Lorsque les Vikings ont débarqué, l’Islande était recouverte de bouleaux. Aujourd’hui, on le trouve sur à peine 2 % du territoire….Plébiscitée contre le surpoids, cette variété de bouleau, diurétique,  » nettoie  » le corps et stimule les fonctions hormonales. Une super détox en règle, en somme. C’est également un bon anti-inflammatoire et antalgique grâce à sa molécule antidouleur, le methyl salysilate. On l’emploie traditionnellement en cas de rhumatismes et de goutte. Avec la sève, on a longtemps fabriqué du  » vin de bouleau « , et l’on trouve facilement du  » jus de bouleau  » en boutique diététique ou en pharmacie.

Vous pouvez retrouver ces plantes en vrac ou sous forme de gélules ou de teinture-mère…selon les disponibilités. En pharmacie et boutique diététique.

Publié dans INFO....SANTE | 2 Commentaires »

LA FLEUR QUI SENT BON LA PROVENCE………

Posté par eurekasophie le 22 juin 2010

 

 

La  lavande 

 

 

pour les petits maux quotidiens 

 

 

 

 

 

                                                                                 papillons7.gif                              Hebergement d'imagesguepe.gif   guepe.gifHebergement d'imagesabeille03.gifabeille03.gif

 

papillon8.gif

 

Nombreux sont mes articles où je vous cite la lavande au parfum frais et léger comme plante médicinale appréciée depuis l’Antiquité pour ses vertus antiseptiques et apaisantes. Je vous le rappelle, la lavande a toute sa place dans votre pharmacie familiale.

Retour sur la lavande pour quelques précisions.

Toutes les lavandes ne sentent pas la lavande ! Certaines ont plutôt l’odeur du camphre, d’autres celle de la vanille…. Il en existe vingt-cinq espèces dans le monde. Mais pour un  usage thérapeutique, la lavande  » vraie  » ou  » fine « , qui pousse entre 800 et 1500 mètres d’altitude, est la plus indiquée, car c’est la plus riche en principes actifs ( linalol et acétate de linalyle ) et la mieux tolérée. Ses  » cousines  » , les lavandes aspic et stéchade, tout comme le lavandin sauvage, ont aussi leur place dans la pharmacopée. Mais leur emploi demande des précautions. Toutes contiennent en effet du camphre, qui est un tonique nerveux et cardiaque. A forte dose, il peut être dangereux pour les femmes enceintes, les enfants en bas âge, les épileptiques, les hypertendus et les cardiaques.

medecine.gifElle lutte contre l’anxiété

 

C’est au linalol, un anxiolytique, que la plante doit son pouvoir apaisant. En infusion ( une cuillère à café de fleurs par tasse), elle combat la fatigue, l’anxiété et les maux d’origine nerveuse, comme les migraines, les crampes d’estomac, les palpitations cardiaques. Sous forme d’huile essentielle, elle agit en profondeur sur le stress, la déprime, les troubles du sommeil……

medecine.gif Elle facilite la digestion

Pour lutter contre les ballonnements et l’aérophagie ou améliorer une digestion paresseuse, prenez après le repas une infusion de lavande qui stimule le foie. En cas d’hyperacidité gastrique ou d’inflammation digestive, associez-la à la mélisse et aux fleurs de mauve ( 1 cuillerée à café de chaque ). Si vous avez des spasmes intestinaux, utilisez l’HE de lavande en massage ( préalablement diluée avec de l’huile de tournesol ).

medecine.gifElle soulage les douleurs 

Antalgique, anti-inflammatoire et antispasmodique, elle est indiquée dans les douleurs musculaires et articulaires. On peut l’employer en infusion ou en massage ( 10 gouttes d’HE avec 30 ml d’huile de tournesol ), associée à l’HE de génévrier ( 10 gouttes) elle réchauffe les muscles avant l’effort.

medecine.gifElle apaise les démangeaisons 

Elle est connue pour calmer les piqûres d’insectes et l’érythème fessier ( rougeurs ) des bébés. Dans ce cas, appliquez-la en baume ( voir recette en fin d’article ). Vous pouvez l’enrichir en lui ajoutant 10 gouttes de teinture de plantain.

medecine.gifElle assainit et purifie l’haleine 

Dans le monde romain, ses vertus antiseptiques étaient mises à profit dans les bains. Et les prostituées s’en servaient pour garder  une bonne haleine. L’hydrolat ( eau florale ) est parfait pour les gargarismes. En massage ( quelques gouttes d’HE dans de l’huile de tournesol ), elle prévient les rhumes et les infections ORL .

medecine.gifElle aide à cicatriser 

Egratignures, ampoules, coups de soleil…..Ici aussi, on l’applique sous forme de baume sur la peau bien nettoyée. Chez l’adulte, l’HE est intéressante pour désinfecter et cicatriser les lésions provoquées par l’acné ou l’eczéma.

medecine.gif Elle éloigne les insectes

C’est un répulsif naturel qui fait fuir les petites bêtes : poux, mites, moustiques, tiques. En prévention comme en traitement des piqûres.

 

 

panoramix.jpg

 

UN BAUME DE LAVANDE-CALENDULA

♦  10 g de beurre de karité non raffiné

♦  10 g d’huile de tournesol

♦  2 g de cire d’abeille

♦  10 gouttes de teinture de calendula

♦  7 gouttes d’huile essentielle de lavande

Dans un bol, faites fondre au bain-marie le beurre de karité, l’huile de tournesol et la cire d’abeille. 

Mélangez et laissez refroidir.

Ajoutez la teinture de calendula et l’huile essentielle de lavande, mélangez et versez dans un pot de 30 ml.

A employer dans les six mois.

 

Où acheter votre lavande ? 

Dans les magasins de bio ou même chez le producteur. Privilégiez les labels, gages de qualité : Demeter, Nature et progrès, Syndicat des simples.

Vente en ligne sur www.lavandesetcompagnie.com

 

La bonne huile essentielle ( HE ) 

Il existe une appellation d’origine contrôlée ( AOC) depuis 1981. Elle garantit la qualité de l’huile essentielle de lavande fine de Haute-Provence. 

Il existe des millésimes, comme pour le vin !! 

Publié dans INFO....SANTE | 5 Commentaires »

AMATEURS DE FOOT, VOICI ……

Posté par eurekasophie le 21 juin 2010

 

 

DES IDÉES DE PLATEAUX TÉLÉ BONS POUR LA SANTÉ

 

 

 

Des soirées foot en perspective? Un plateau télé, c’est sûr, c’est sympa !

 

 

Sauf que, le plus souvent, cela tourne vite au n’importe quoi diététique.

 

 Quelques idées pour se faire plaisir quand même en mangeant équilibré.

 

 

 

                                                                                         Hebergement d'images

 

Manger devant la télé? La hantise des nutritionnistes et des disciples du  » bien manger  » !!

Captivé par le petit écran, le cerveau ne fait plus attention à la quantité de nourriture avalée et en oublie même les signaux de satiété. En plus, on a tendance à manger avec les doigt, et à  » engloutir « . Se concentrer sur une fourchette et un couteau, ce serait le risque de rater un but au foot ou une scène cruciale de sa série préférée !

 

De quoi picorer mais aussi être rassasié !

 

 » Si vous y tenez vraiment, souligne Virginie Balès -diététicienne et micronutritionniste à Paris- , une solution consiste à associer des petites brochettes verrines ou sandwichs à manger avec les doigts, et un plat dans un assiette, pour envoyer au cerveau un signal de rassasiement.  »

Vous avez vraiment envie de rajouter des amuse-gueules ? Pas de sentiments, proscrivez cacahuètes et biscuits salés et adoptezles tomates cerises et les mini-bretzels (4 g de lipides contre 30 à 40 g pour des biscuits salés ).

Enfin, déjouer le piège de la coupure pub, qui arrive traîtreusement pile au moment où on vient de terminer son plateau. Au lieu d’aller faire un plein dans le réfrigérateur, lavez-vous les dents : le goût mentholé coupe illico toute envie de se resservir. Beaucoup mieux pour les fesses qu’un esquimau chocolat-amandes, non ? 

 

Le plateau cocooning

- Potage à la courgette 

-Oeuf cocotte à la ciboulette + mouillettes de pain aux céréales

- Salade de haricots verts au magret fumé et cerneaux de noix

- Des fraises

- 2 carrés de chocolat noir

Le plateau grec 

-Soupe glacée de tomates

-Salade grecque ( concombre, tomates, poivrons, oignons, olives noires, feta, huile d’olive ).

- Pain pita 

-Ramequin tzatziki ( concombre au yaourt ) ou de ( poivrons rouges au fromage blanc ).

- Une pêche.

Le plateau nordique 

- Salade de mâche, pommes vapeur, saumon fumé

- Fromage frais à l’aneth ( type St-Môret )

- blinis ou pain noir ( pumpernickel )

- Cornichons mollossol ( à la russe )

- Compote de pommes à la cannelle.

Le plateau sucré-salé 

-Mini brochettes de cubes de melon et billes de mozzarella

- Salade verte, tomates cerises, sauce balsamique

-Wraps au poulet ( salade verte, carottes rapées, blanc de poulet, sauce curry, raisins secs )

-Compotée de mangues ( surgelées coupées en dés et cuites avec du sucre vanillé.

bonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gifbonapptit1.gif

Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | 6 Commentaires »

BON DIMANCHE

Posté par eurekasophie le 20 juin 2010

 

 

papillon.gifbondimanche5.gif

 

 

 

lignebettyboop.giflignebettyboop.giflignebettyboop.gif

 

 

image1.gif imagepapillonescargot.jpg

Publié dans MES IMAGES | 8 Commentaires »

123
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant