• Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

SANS SCRUPULES…….BON WEEK END A TOUT L’MONDE

Posté par eurekasophie le 29 janvier 2010

 

 

Repos, détente, les pieds en éventails sur le canapé , à regarder des films super cools quoi , le farniente total

 y fait pas bô dehors, mieux vaut rester chez soi à ne rien faire…

Les courses ..ouhh là ! je remets ça à lundi, y’a moins de monde dans les grandes surfaces ..

Et pis côté cuisine, je fais le minimum, y’a ARSENE le roi de coeur qui va critiquer , vu que c’est un grand chef cuistot,

je vais m’ouvrir une boîte de  » je sais pas quoi  » , y va râler , hi hi ! Tant pire …

Aller je retourne sous la couette .

Je vous ai pas vus, vous m’avez pas vue , ok ? ???????????

Allez, soyez sympas !

Vu et revu et tellement aimé :

Le dîner de cons

L’antidote

Un crime au Paradis

                                                                         C’est juste , Leblanc ( dîner de cons )

Image de prévisualisation YouTube

Dans un autre genre :

Panic room

Rencontre avec Joe Black

Image de prévisualisation YouTube

La ligne verte

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans MES VIDEOS........ | 19 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

L’abbé Noîte …comme une ch’tite rosacée ….Hi hi ! BON, EUHH , Si ON PEUT PLUS RIGOLER !!!

Posté par eurekasophie le 29 janvier 2010

 Z’AVEZ CAPTÉ LE JEU DE MOTS ?

NANNNNNNNN , REVENNEZ QUAND VOUS SEREZ RÉVEILLÉ ALORS !

Hebergement d'images < Pôvre ch’tite Sophie….si jeune et si perturbée . Enfin, je lui prépare une potion qui devrait la remettre d’aplomb. On verra à l’usage …

                                                        Hebergement d'images

Benoîte commune

(Geum urbanum)

(Rosacées)

Comment lire une taxoboxBenoîte commune
 Geum urbanum
Geum urbanum
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Sous-famille Rosoideae
Genre Geum
Nom binominal
Geum urbanum

Synonyme(s) français(s) : Benoîte des villes, Herbe à la fièvre, Herbe de Saint Benoît, Vraie benoîte

La benoîte commune ou benoite commune (Geum urbanum) est une plante de la famille des Rosaceae.

Elle se trouve dans toute la France et en Corse, particulièrement dans les endroits frais tels que les haies et les sous-bois. On peut la rencontrer également de façon très abondante près des décharges.

La benoîte commune ou benoîte des villes a pour nom scientifique geum urbanum ; c’est une plante vivace qui pousse dans les lieux ombragés, de préférence en sol riche et humide où elle peut devenir envahissante. Elle appartient à la famille des rosacées. La partie souterraine qui seule, subsiste en hiver, est un genre de rhizome à odeur de girofle.
Les parties aériennes sont couvertes d’un duvet un peu rude. La tige érigée, étroite mais solide, porte des ramifications, elle peut atteindre jusqu’à 60 cm environ.
Les feuilles sont divisées en folioles inégales, pennées et dentées. Celles de la base en comptent davantage que les autres. Le point d’insertion du pétiole s’accompagne de larges
stipules à l’aspect de feuilles.
A partir du mois de mai et durant l’été, la plante fleurit, mais de façon peu spectaculaire.
Les fleurs peu nombreuses sont portées par des pédoncules assez longs, munis de bractées à leur base. Le calice a des sépales qui se replient vers le bas après la floraison. Les 5 pétales jaunes sont arrondis et espacés, ils encadrent les étamines à anthères jaunes et le pistil volumineux à très nombreux
styles verts. Le fruit est constitué d’un ensemble d’akènes poilus, terminés par le reste du style, muni d’une sorte de crochet à l’extrémité ; ces akènes forment une touffe globuleuse.La benoîte commune est une plante médicinale aux effets astringents, fébrifuges et toniques.
Par ailleurs, les jeunes feuilles peuvent être consommées en salade ou comme légume, le rhizome colore en brun-orangé et remplace le clou de girofle dans les préparations culinaires ou les boissons (vins, bières).
Hebergement d'imagesIl existe d’autres espèces de geum, par exemple :
- geum reptans qui est rampante à grandes fleurs jaune vif
- geum rivale, la benoîte des ruisseaux à fleurs rosées au calice pourpre.
- geum chiloense originaire du Chili qui est très cultivée comme ornementale à fleurs rouges, orangées, simples ou doubles.

                                                                                                                    Hebergement d'imagesHebergement d'images                     Hebergement d'images

Publié dans "B**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 2 Commentaires »

POUR TOI MARIE…..

Posté par eurekasophie le 29 janvier 2010

 

 

 

                                                                                             Hebergement d'images< Pour toi ô ma Marie, quelques    fleurs des champs pour annoncer le printemps

                                 Hebergement d'images 

 

 

                                                                   Hebergement d'imagesHebergement d'imagesHebergement d'images

Publié dans DEDICACES | 8 Commentaires »

MARIE , C’EST COMME CA A PARIS ????

Posté par eurekasophie le 28 janvier 2010

 

Mon amie Marie et moi étions assises à la terrasse d’un café à Paris, le Netter quand deux hommes sont venus s’asseoir à notre table….
Nous leur avons jeté un regard froid, mais ils sont restés à notre table sans bouger et ne nous ont pas laissées tranquilles.
Cela nous a gâché tout notre déjeuner….
Mon amie Marie et moi-même avons mis notre main sur la table et avons montré nos alliance,nous leur avons indiqué que nous n’étions pas célibataires et qu’ils ne nous intéressaient pas.
Heureusement qu’ils ont compris et finalement sont partis, mais par chance tout a été enregistré par la caméra de surveillance du café.
Je vous envoie leur photo en attaché pour vous mettre en garde, si jamais ils viennent vous draguer aussi….
Ne vous laissez pas faire…

FRANCHEMENT, CES MECS, QUEL CULOT !!!                                                                                                                                                Hebergement d'images

 

                                                                                                                                                       Hebergement d'images

 

 

                                                                             Hebergement d'images

 

Et bien oui !!!! Vous auriez fait quoi vous? je serai curieuse d’avoir votre avis, mdr….

Publié dans MES IMAGES | 6 Commentaires »

ALISIER……

Posté par eurekasophie le 28 janvier 2010

 

 

 

                                                                                                        Hebergement d'images

Alisier torminal

(Sorbus torminalis)

(Rosacées)

Origine du nom latin :
   torminalis : Qui guérit les coliques ou de la dysenterie (du latin tormina, crampe abdominale, dysenterie).

( Sens commun

TORMINA, UM, n pl

1 siècle avant J.C.CICERO (Cicéron)

colique n. f : douleur abdominale )

L’alisier torminal ou sorbus torminalis est un arbre à développement moyen qui peut atteindre 25 m et qui pousse naturellement en lisière de bois ; il appartient à la famille des rosacées.

Son tronc, d’abord clair et lisse, devient finement fissuré, grisâtre ou brunâtre.
Ses branches sont souvent dressées mais certaines ont tendance à s’étaler. 
Les jeunes rameaux sont sombres et brillants, ils portent de gros bourgeons verts presque sphériques.

Hebergement d'images
Les feuilles caduques vert-sombre sont alternes, simples
et découpées en lobes pointus avec une bordure dentée.
A l’automne cet arbre se pare de très belles couleurs jaunes et rouges souvent très vives qui le rendent intéressant pour la décoration de parcs ou haies.

En mai-juin, la floraison blanche est également intéressante par le nombre de ses inflorescences du type cyme.

En octobre-novembre, les fruits appelés des alises mûrissent et, lorsqu’ils sont blets deviennent d’un goût agréable où le sucré l’emporte sur l’acide et l’amer ; ils contiennent plusieurs graines.
Ces fruits de la taille d’une petite cerise ont un épiderme brun couvert de nombreuses
lenticelles claires.

L’alise est astringente, elle sert à lutter contre les diarrhées.
Le bois dense et homogène est utilisé en tournerie.

Hebergement d'images Alises

Publié dans "A**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 6 Commentaires »

UN P’TIT PEU D’ASIE

Posté par eurekasophie le 27 janvier 2010

 

 

 

 

                                                                                               Hebergement d'images Hebergement d'images                                      Hebergement d'images

                                                                                                                 

 

 

                                                                                                                      Hebergement d'images

 

 

 

                           

                                        Hebergement d'images                                                                     Hebergement d'images       

 

 

                                                                                                                 Hebergement d'images

 

 

 

                                                    Hebergement d'images   Hebergement d'imagesHebergement d'images    

 

 

 

           

                                                                                       Hebergement d'images

Publié dans MES IMAGES | 10 Commentaires »

ACHILLEE …………..Aaaaaaaaatchoum !

Posté par eurekasophie le 27 janvier 2010

 

 

                                                                                                          Hebergement d'images

Achillée sternutatoire

(Achillea ptarmica)

(Composées ou Astéracées)

Dans un précédent article, je vous ai parlé longuement de l’achillée millefeuille ( comme le gâteau ) ,

voici un article sur l’achillée sternutatoire ….Aaaaaaaatchoum ! s’cusez moi siou plaît !

L’achillée sternutatoire (Achillea ptarmica L.) (aussi appelée achillée des marais, bouton d’argent, herbe à éternuer, achillée ptarmique ou passe-pierre) est une plante vivace appartenant à la famille des Astéracées (ou Composées) et au genre Achillea, dont le représentant le plus répandu est l’achillée millefeuille (Achillea millefolium).

Achillée sternutatoire
 Achillea ptarmica
Achillea ptarmica
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Asterales
Famille Asteraceae
Genre Achillea
Nom binominal
Achillea ptarmica

Difficile de dire si cette plante fait vraiment éternuer comme l’indique son nom, les avis divergent sur ce point : sans doute provoque-t-elle des allergies chez certains, alors que d’autres y sont totalement insensibles. C’est une plante assez commune dans toute l’Europe occidentale, à l’exception des régions méditerranéennes.

 

Habitat : prairies humides, au bord des ruisseaux et des fossés. Aime les sols argileux à eaux souterraines.

 

 

Hebergement d'images

 DESCRIPTION:

Plante herbacée vivace, hermaphrodite (30-80 cm).

Souche ligneuse, rampante.

Tige dressée, raide, anguleuse, simple ou ramifiée dans le haut, glabre ou pubescente supérieurement.

Feuilles toutes caulinaires, alternes, sessiles, à limbe linéaire-lancéolé aigu, à marge régulièrement et finement dentée en scie, à dents rapprochées, mucronées et cartilagineuse.

Inflorescence : corymbe de capitules longuement pédicellés, larges de 12 à 18 mm ; réceptacle garni d’écailles ; involucre hémisphérique, velu, à bractées pourvues d’une marge bleuâtre ; fleurs du pourtour ligulées par 8-10 (rarement 5-13), à ligule blanche égalant au moins la longueur de l’involucre, fleurs centrales nombreuses et serrées, à corolle blanche, tubulée, terminée par 5 lobes triangulaires, réfléchis.

Fruit : akène sans pappus.

Commentaires : comme l’achillée millefeuille, la plante peut provoquer des allergies sur des épidermes sensibles.
Le goût de sa racine est âpre.

Utilisations officinales : la plante contient des substances qui font éternuer.

Aaaaatchoum , s’cusez moi siou plaît

Publié dans "A**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 2 Commentaires »

TOUT SUR L’H2O ….

Posté par eurekasophie le 26 janvier 2010

                                                                                                        Hebergement d'images

 

                                                                                                           

 

L’H2O EN QUESTION

 

La molécule d’eau, H2O

-

                                                                                                                  Hebergement d'images

Hebergement d'images                                                  < Hello Doc, pas appétissant ton H2O , je préfère les carottes…

    picture08.jpg< Les carottes, mon cher Bugs , contiennent pas mal d’eau, va voir dans  » Mon répertoire des plantes les moins usitées  » et tu auras toutes les vertus de ce légume ….Maintenant, n’oublie pas l’eau pour autant, nécessaire à ta santé …

 

TOUT SUR L'H2O .... dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... aquafloraL’eau est le constituant principal des êtres vivants : le corps humain en contient 70 %. Sans elle, la vie ne serait pas possible. Son rôle capital s’explique par les nombreuses fonctions qu’elle assure, aussi bien à l’échelle de l’organisme qu’à celle de la cellule.


Constituée d’un atome d’oxygène et de deux atomes d’hydrogène, l’eau (H2O) est une molécule polaire. Il s’établit entre les charges électriques de deux molécules d’eau voisines, et de signes opposés, une liaison appelée « liaison hydrogène ». Lorsque d’autres molécules polaires (ions ou molécules organiques) sont placées dans l’eau, des liaisons hydrogènes s’établissent entre la substance et l’eau. La substance est alors dissoute, c’est-à-dire qu’il se forme un mélange homogène. L’eau est ainsi un solvant.


Grâce à ces propriétés, l’eau participe au métabolisme humain, c’est-à-dire à l’ensemble des réactions cellulaires. La membrane plasmique qui entoure la cellule est perméable à l’eau. Celle-ci transite à travers la membrane dans les deux sens, de l’extérieur vers l’intérieur et inversement.

-

                                                         Hebergement d'images                                                                                                                             Hebergement d'images

homoaqua dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS....Notre corps contient 70 % d’eau. La surface de la terre est également constituée d’eau aux environs de 70 %. Sans elle, la vie ne serait pas possible. Son rôle capital s’explique par les nombreuses fonctions qu’elle assure, aussi bien à l’échelle de l’organisme qu’à celle de la cellule.

                                                                                                       
 

 

Hebergement d'images

 

 

Eau minérale, de source… quelles différences ?

 

                                                                                               Hebergement d'images

ça coule de source !

La différence entre deux eaux ne se voit pas. Comment distinguer l’eau de source de l’eau minérale naturelle ? Peut-on boire de l’eau du robinet en toute sérénité ? Pour choisir votre eau en toute transparence, faites le point sur vos connaissances.

L’eau minérale naturelle : “la pureté comme origine”

La principale caractéristique de l’eau minérale naturelle réside dans sa pureté originelle. Une eau minérale naturelle ne peut être que d’origine souterraine, et s’être constituée dans un système hydrogéologique qui la protège naturellement. Elle est obligatoirement embouteillée directement à la source pour conserver toutes ses qualités naturelles. Chaque eau minérale naturelle a une composition spécifique qui lui confère une identité et un goût unique. Cette stabilité de leur composition physico-chimique peut permettre aux eaux minérales naturelles d’avoir des propriétés reconnues bénéfiques pour la santé.

                                                                                       Hebergement d'images

L’eau de source : une composition pas obligatoirement stable

Les eaux de source, tout comme les eaux minérales naturelles, sont exclusivement d’origine souterraine, microbiologiquement saines, protégées de la pollution et aptes à la consommation humaine. Cependant, leur composition minérale doit répondre aux critères de potabilité appliqués à l’eau du robinet et n’est pas obligatoirement stable, ce qui les empêche de se voir reconnaître des propriétés spécifiques pour la santé. Par ailleurs, il arrive que sous une marque d’eau de source on trouve de l’eau provenant de sources différentes, avec des caractéristiques variables, en fonction de leur situation géographique. C’est aussi pour cela que le goût et la composition d’une même marque d’eau de source peuvent varier selon le site d’embouteillage et que cette eau peut nécessiter des précautions de consommation pour les nourrissons.

L’eau du robinet

                                                                                                                                     Hebergement d'images

Elle doit répondre à des critères de potabilité sur sa composition et provient d’origines variables (rivières, lacs, nappes phréatiques). L’eau du robinet est donc une eau d’assemblage de diverses origines en fonction des ressources disponibles. Avant de pouvoir être consommée, elle doit subir divers traitements de potabilisation et de stérilisation afin de lui permettre de répondre aux normes de l’eau potable. La chloration fait partie des traitements que l’eau peut subir avant d’entreprendre son voyage dans nos canalisations et son ajout à l’eau permet de la protéger d’une re-contamination par les microorganismes qui s’y sont développés avec le temps et les fissures des tuyaux.

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 2 Commentaires »

PETITS JEUX DE LETTRES POUR LES INSOMNIAQUES

Posté par eurekasophie le 25 janvier 2010

                                                                   Hebergement d'images             Hebergement d'images                    Hebergement d'images

                                                                            

                                                                        Hebergement d'images                                                                                                  

Hebergement d'images LIS TES RATURES

 

 

1. Règles du jeu.

Ce petit jeu de texte à contraintes est un peu plus compliqué que les autres. Il s’agit en fait de composer une (courte) phrase avec des mots ayant exactement le même nombre de lettres. Les termes peuvent ainsi comporter au choix 3,4 ou 5 lettres.

Exemple avec 3 lettres :

Cet été Mag est née.

Exemple avec 5 lettres :

- Notre fille Laura danse: valse, tango, salsa….

- Votre  fille Lydie danse aussi ?

- Pardi !

                                                                                                                          Hebergement d'images

 

 

 

ABC DRÔLE

1. Règles du jeu.

Ce petit exercice littéraire consiste à écrire un texte dans lequel le 1er mot commence par la 1ère lettre de l’alphabet, le 2ème par la 2ème lettre de l’alphabet et ainsi de suite….

Exemple :

Avec Bravoure,Conan Découvrit Enfin Fresney. Glouton Hameau Irrémédiablement Joyeux. Kaikou Le Mage Névrosé Ouvrit. Pour Que Rêve Soit Tenu, Une Valse. Whisky, Xérès, Ysopet. « Zébuzébienbu ! », Zozota-t-il.

 

                                                                                                                           Hebergement d'images

 

Drôle de cuisine

1. Règles du jeu.

La cuisine c’est fantastique ! C’est en tout cas l’occasion de faire un peu travailler son imagination… pour créer de nouveaux plats. Vous ne trouvez pas ?

Dans cette rubrique, il s’agit de « mélanger » une expression culinaire, avec une expression étrangère à la cuisine.

Voici quelques exemples, histoire d’éclairer un peu mes propos :

L’expression « Oeuf à la neige » et l’expression « Neige éternelle » peut donner le dessert suivant : « Oeuf à la neige éternelle »

De la même façon, en combinant « Pommes de terre » et « Terre promise », on obtient les délicieuses :
« Pommes de terre promises »

                                                                                                               Hebergement d'images              

 

                                                                                         

                                                                                                     Hebergement d'images

Publié dans JEUX A PIEGES | 8 Commentaires »

UN PETIT INTERLUDE

Posté par eurekasophie le 25 janvier 2010

Hebergement d'images

Hebergement d'images

 

Hebergement d'images

 

                                          Hebergement d'images                                             Hebergement d'images

 

 

 

               Hebergement d'images                                                                                Hebergement d'images

 

 

                                      Hebergement d'images                                                                                                                                  Hebergement d'<a target=                Hebergement d'images

 

 

 

                    Hebergement d'images                                                                                                   Hebergement d'images

Publié dans MES IMAGES | 4 Commentaires »

1234
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant