LE GUI….

Posté par eurekasophie le 18 décembre 2009

gui2.jpg

 

POUR FAIRE BAISSER LA TENSION

 

 

Il vole l’eau des arbres mais, pour vous, c’est un ami qui prend soin de votre santé…..

gui3.jpg  Une plante magique

Sa belle couleur verte, qu’il conserve malgré l’hiver, est sans doute à l’origine des nombreuses croyances et du folklore qui entourent le gui. C’est avec un respect religieux que les Gaulois récoltaient le précieux gui du chêne.

Il sort des branches d’autres arbres comme un diable de sa boîte !  Certes, il ne surgit pas brusquement, mais il s’installe sans aucun scrupule dans les ormes, les chênes, les pommiers, les pins…..Et se nourrit de leur eau !

Depuis Astérix, il mérite toujours de figurer dans certaines potions magiques.

 

 

astrix.gif        < Bonne idée, oh Panoramix notre druide que de nous préparer une potion spéciale Noël!

panoramix.jpg   < Elle est spéciale Astérix, très spéciale…Je n’y ai mis que du gui, pour le reste, chacun y rajoutera à sa convenance soit une belle pincée de gentillesse et d’amour de son prochain, soit un zeste d’humour, soit encore une bonne rasade de tolérance …tttsss ttssssss ! Chacun fera comme bon lui semble. L’idéal serait que tous les ingrédients figurent dans la recette.

Attention, les petites boules de gui sous lesquelles on s’embrasse pour se souhaiter la bonne année sont toxiques ! Laissez-les aux fauvettes et aux mésanges qui s’en donnent à coeur joie et s’en frottent le bec en novembre et en décembre.

oiseaux.gifguilanneuf.jpgoiseaux.gif

DE MULTIPLES INDICATIONS

Depuis l’Antiquité, la renommée du gui pour faire baisser la tension artérielle n’a jamais été démentie.

On l’emploie aussi depuis toujours en cas d’arthérosclérose.

Parmi les autres indications anciennes et traditionnelles figurent également les états nerveux, l’asthme, les maux de tête et la ménopause.

Plus récemment, au début du XX ° siècle, le philosophe et scientifique Rudolph Steiner, père de l’anthroposologie, a commencé à utiliser le gui pour ses vertus anti-cancer. Mais attention, il s’agit du gui européen, Viscum album, à ne pas confondre avec son cousin d’Amérique qui est toxique !

CONTRE L’HYPERTENSION

L‘emploi médicinal des feuilles de gui remonte très loin et déjà les Gaulois considéraient cette plante comme une panacée.

Paracelse, Pline, puis Sainte Hildegarde……On retrouve des traces très anciennes de son usage, qui semble s’être un peu perdu au fil des siècles jusqu’au début du XX ° siècle où un médecin, le Dr Gaultier, s’intéressa aux résultats obtenus par une guérisseuse de Sologne sur les tuberculeux: elle leur donnait du gui macéré dans du rhum pour calmer leurs crachements de sang, et ça marchait ! Le médecin étudia donc les propriétés de la plante et remit à l’honneur ses propriétés hypotensives. Les scientifiques se sont ensuite intéressés de plus près à la plante.

L’efficacité du gui pour lutter contre l’hypertension tient sans doute à ses effets vasodilatateurs. Cette propriété a été démontrée in vitro et sur des animaux.

Sur les humains, cette indication est ancestrale. De nombreuses préparations à base de plantes contiennent d’ailleurs du gui. A condition d’employer le gui aux doses habituellement indiquées, il n’y a aucun effet secondaire indésirable à craindre. A doses plus élevées, il peut être toxique.

CONTRE LE CANCER EN ALLEMAGNE

rudolph.jpg

Clique sur l’image s’il-te-plaît

En Allemagne, la patrie de Rudolph Steiner, le gui est couramment employé dans les traitements anti-cancéreux. Une étude récente menée dans ce pays

sur plus de 10 000 personnes montre qu’un traitement à base d’extrait de gui augmente de 40 % l’espérence de vie de malades atteints de cancers du côlon, du rectum, du sein et du poumon.

Dans ce cas, il ne s’agit aucunement d’automédication: le traitement est administré sous forme d’injections sous-cutanées ou intra-musculaires.

Ce type de traitement, couramment pratiqué en Allemagne ou en Suisse, n’est pas disponible en France où l’on considère qu’il entre dans le cadre des

 » médecines douces  » . Les injections étant réservées au corps médical, on ne peut donc bénéficier d’un tel traitement qu’en allant se faire soigner à l’étranger ( avec les frais que cela peut entraîner …)

De nombreux essais cliniques, menés avec des placébos, ont montré l’intérêt du gui dans le traitement anti-cancéreux, que ce soit pour améliorer le pronostic de guérison ou atténuer les effets indésirables des traitements conventionnels ( chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie).

COMMENT L’UTILISER ?

gui.jpg

 

Le  plus simple consiste sans aucun doute à avaler le gui sous forme de gélules, mais vous pouvez aussi faire vos tisanes vous-même en macération ou

en infusion, après avoir fait hacher finement les feuilles  et les avoir laissées sécher ( que vous conserverez dans un sac papier, tout simplement ) :

MACÉRATION : faites macérer 4 cuillères à café de feuilles dans un demi-litre d’eau froide pendant toute une nuit.

Filtrez au matin. Buvez cette tisane en deux fois dans la journée, en faisant chauffer ou non, selon vos préférences.

INFUSION: deux fois par jour, préparez-vous une grande tasse de tisane en faisant infuser deux cuillerées à café de plante dans un quart de litre d’eau bouillante pendant 10 minutes ( faites d’abord chauffer l’eau, lorsqu’elle frémit, ajoutez la plante, remuez, puis laissez infuser sous un couvercle ).

lignetisanes.giflignetisanes.gif

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

10 Réponses à “LE GUI….”

  1. A bon gui l’An neuf !
    ARSENE GRISALI

  2. eurekasophie dit :

    Kikoooooo Alain,
    Hé oui, c’est la tradition. As-tu déjà embrassé quelqu’un sous une boule de gui à l’occasion de la nouvelle année ? C’est chouette hein ?
    Aller Alain, tu ne m’as toujours pas dit ce que tu avais prévu pour Noël ….Passes-tu les fêtes en famille ? Je te le souhaite car , rien n’est plus important que de se sentir entouré ces jours là .
    Dis moi…..parle moi , je sens une sensibilité et une crainte de te confier qui émane de toi. Mais quoiqu’il en soit, je ne veux pas paraître indiscrète.
    Bises
    Sophie

  3. Tes articles sont bien fait, clair et net, il donne envie d’être lu. Tu les présetnes vriament très bien, ils ne sont pas barbants bien au contraire, tu intéresses les lecteurs car tu as tellement d’humour que l’on a envie de poursuivre. Génial Sophie tu es extra comme Nana….si, si je t’embrasse sous le gui, tu le veux « bien »…Bises Tendresse

  4. eurekasophie dit :

    Coucou Tendresse, merci pour tous ces compliments qui me font chaud au coeur.
    J’essaie de faire de mon mieux, et si cet article sur le gui te plaît, alors, j’en suis très heureuse ..
    Pour sûr que je veux bien que tu m’embrasses sous le gui ma belle !!
    Aller, la bise…smack ! voilà! et je te souhaite de très joyeuses fêtes de fin d’année
    Bon dimanche Tendresse
    Aller, un autre bisou pour la route ..:)
    Sophie

  5. Je viens chercher mes bises…..c’est important, il y a le gui au-dessus de nos têtes….
    Mais dis moi Sophie pourquoi associer le houx avec le gui pour le 1er janvier ? Tiens en voilà une bonnee question pour un quizz, ou une devinette….Tendresse

  6. eurekasophie dit :

    Coucou Tendresse,

    Le gui! Voilà bien une plante surprenante. Les Celtes et les Druides vénéraient le gui et lui prêtaient de nombreux pouvoirs (préserver de la mort et assurer la chance).
    De nos jours il reste que s’embrasser sous le Gui au Jour de l’An présage du bonheur pour l’année.
    La tradition du Houx remonte probablement aux Romains. Symbole de persistance et d’immortalité, il était placé devant les églises puis emporté dans les maisons des paysans où il était censé protéger de la foudre et des sortilèges.
    De nos jours il est encore dans nos maisons pour les fêtes mais comme simple élément décoratif.

    Voilà ma belle ! Alors comme tu me l’as demandé voici un wagon de bises…
    Bises….bises….bises…..bises….bises….. :)

    Bonne journée à toi et prends soin de toi
    Sophie

  7. mariuss dit :

    je suis pas sûr du tout que la tension du damoiseau en rouge va baisser :-)

  8. eurekasophie dit :

    Hi hi Marius,
    C’est fait exprès , t’as pas vu qu’il avait une espèce de bande de fourrure qui cache le devant lol :)
    Au fait, j’ai reçu ce jour ton bô sapin de Noyelle et je t’en remercie …. Je m’en vais le monter, pis je pourrai pas le mettre sur mon blog car j’ai plus d’appareil photo numérique…à moins que j’emprunte celui de mon colloc…
    Merci de tout coeur mon Ami Marius, et dès à présent, je te souhaite de très joyeuses fêtes ..pleine de bonheur car tu le mérites bien
    Ton amie Sophie qui te fait un gros poutou..
    Sophie

  9. Mikael dit :

    J’ai été paysan et bûcheron, j’ai 55 ans et j’ai par ailleurs beaucoup voyagé pour visiter des tas de massifs boisés en amoureux de la nature, j’ai jamais au grand jamais vu de gui sur un chêne ni jamais au grand jamais rencontré qui que ce soit qui en ai vu ou ai pu me montrer ne serais-ce qu’une photo (non maquillée s’entends : mais ça je suis un as, sans me vanter, donc je sais les reconnaitres… Mais même là, on ne m’en a présenté une seule pour laquelle on m’a demandé 30 € et c’était un mauvais fake)
    Bonne fin d’année

  10. ニューバランス dit :

    I have not checked in here for a while since I thought it was getting boring, but the last several posts are good quality so I guess Iˇll add you back to my daily bloglist. You deserve it friend :)
    ニューバランス http://herrlicht.de/wp-includes/pomo/newbalance.html

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant