• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 3 décembre 2009

JEUX…JOUEZ AU MORPION

Posté par eurekasophie le 3 décembre 2009

dconoel1.jpgmickey.gifdconoel1.jpg

 

 

 

 

dconoel1.jpglutinmorpion3.gif lutinmorpion2.gifdconoel1.jpg

 

 

Clique sur une des images pour accéder au jeu

Publié dans JEUX A PIEGES | 6 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

ALLONS BON ……

Posté par eurekasophie le 3 décembre 2009

L’AQUACULTURE, UN DANGER POUR L’OCÉAN ?

50 % des poissons et des coquillages commercialisés viennent de l’élevage.

petitesirne.gif

 

La forte demande de poissons riches en oméga 3 comme le….saumon4.jpg saumon explique en grande partie la croissance de l’aquaculture,

selon  un récent article publié dans Proceedings of the National Academy of Sciences.

A priori tout serait pour le mieux: l’élevage permettrait de préserver les espèces sauvages….Mais c’est l’inverse qui se produit: pour produire un kilo de saumon, il faut plus de 4 kg de poissons sauvages tranformés en farine !!

 » Bon, se dit le consommateur, je vais alors manger du poisson non carnivore «  poisson18.gifSauf que, depuis les années 90,

des farines de poissons sont ajoutées au menu de ces espèces végétariennes.

Actuellement, l’ensemble des élevages de poisson17.gifcarpes et de tilapia.jpg  tilapias ( voui voui, là on se les

prend en pleine tronche ! Sacré contraste avec la carpe hein ? ) consomment plus d’une fois et demie la quantité de farines utilisées pour les élevages de saumons et crevettes….

Retirer les farines du menu de ces poissons végétariens aurait un formidable impact sur l’environnement marin , n’est-il pas vrai ?

 

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 14 Commentaires »

LA VIANDE …

Posté par eurekasophie le 3 décembre 2009

vaches2.gif 

 

viande1.gifMANGEONS-EN MOINS  ! viande2.jpg

Selon la FAO , ( Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture ), la production de protéines animales

utilise 45% de l’eau mondiale et 70 % des terres agricoles.

A ce constat, il faut ajouter les déjections animales, lisiers qui provoquent les marées d’algues toxiques et la pollution des nappes phréatiques.

L‘industrie de la viande est la deuxième source de gaz à effet de serre après la production d’énergie : l’économiste américain

Nathan Fiala a calculé que la production d’un  kilo de boeuf dégage l’équivalent de 14,8 kg de CO2 ( autant que 121 km en voiture).

Et la FAO d’enfoncer le clou:  » Pour fabriquer un kilo de boeuf, il faut 7 à 10 kg de céréales, 15 000 à 18 000 litres d’eau et 5 à 10 fois plus de terres

agricoles que pour obtenir la même quantité de protéines végétales « .

John Powles (Cambridge University ) affirme dans la célèbre revue The Lancet :

 » La réduction de la consommation de viande d’au moins 10%  est la seule véritable option (…) face au réchauffement climatique « .

Il ne s’agit pas, pour ls amateurs de viande, de se passer définitivement du plaisir d’un bon steak ou d’un veau marengo, mais

tout simplement de limiter leur consommation…

 

    Sachons varier notre alimentation .

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 7 Commentaires »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant