• Accueil
  • > Archives pour octobre 2009

JONQUILLE

Posté par eurekasophie le 16 octobre 2009

Vouiiiiiiiiiii , je sais. Certains diront :  » Elle pourrait nous écrire des articles sur des plantes de saison .. » Mais bon, comme depuis l’année

dernière j’y ai pas mal travaillé…. sur les plantes de saison automnale, je prends un peu d’avance pour le printemps à venir.

Elles sont pas jolies mes jonquilles ??????  

jonquilles1.jpg

Regardez moi ça comme elles évoquent le printemps …ben oui, faut savoir anticiper aussi .

 Jonquille
 

( Narcissus pseudonarcissus )

( Amaryllidacées )

Narcissus pseudonarcissus
 Narcisse jaune
Narcisse jaune
Classification classique
Règne Plantae
Classe Liliopsida
Ordre Liliales
Famille Amaryllidaceae
Genre Narcissus
Nom binominal
Narcissus pseudonarcissus

Le narcisse jaune (Narcissus pseudonarcissus), appelé aussi narcisse trompette, est une plante monocotylédone du genre des narcisses et de la famille des Amaryllidacées. Toutefois la classification APG II les placerait plutôt parmi les Alliacées, dans la sous-famille probable des Amaryllidoideae.

C’est l’un des narcisses les plus communs en Europe, parmi les narcisses sauvages. Il pousse souvent en colonies importantes, dans les prés et les forêts. Comme pour beaucoup de narcisses, elle est fréquemment appelée « jonquille », nom qui devrait en principe être réservé à Narcissus jonquilla qui pousse en région méditerranéenne.

Synonyme(s) : Jeannette jaune, Faux narcisse

Origine du nom français : jonquille : vient de jonc. Les feuilles rappellent celles des joncs.

La jonquille se rencontre aux printemps dans les prairies des étages montagnards des bassins méditerranéens et dans les jardins chez nous. Ses grandes fleurs jaunes sont très caractéristiques. Chaque fleur possède une longue corolle jaune vif dentée ainsi que des tépales dressés plus clairs. Les feuilles sont longues et dressées.

Un peu de culture…de narcissus

Le forçage des Narcisses est facile en appartement et pour la variété ‘Paper-white‘ ont peut se passer de terre et cultiver ces plantes bulbeuses dans des cailloux ou des graviers immergés dans l’eau.

Pour y arriver, on se servira de coupes ou de jardinières rectangulaires. Mettons une couche de gravier sur le fond et posons-y les bulbes assez serrés pour qu’ils se soutiennent mutuellement. Couvrons ensuite les bulbes avec du gravier et remplissons le récipient d’eau. Il faudra seulement veiller à rajouter de l’eau quand le niveau baissera.

Dès le début de la floraison, nous les mettrons dans une pièce fraîche, peu chauffée et bien éclairée. Avec cette méthode de forçage, les bulbes ne pourront plus servir.

Pour les autres variétés, vous pouvez forcer les Narcisses en mettant les pots dans un sous-sol frais à l’obscurité complète jusqu’à ce que les pousses mesurent environ 10 cm. Nous mettrons ensuite les pots dans une pièce fraîche, peu chauffé et bien éclairé.

jonquille.jpg

Utilisations officinales : la plante contient des substances émétiques. Toutefois, son bulbe entre dans des préparations pharmaceutiques contre des affections pulmonaires.

Un peu de vocabulaire …..ça veut dire quoi  :  » émétique  » ?

Les émétiques, ou vomitifs, sont des substances capables de provoquer un vomissement. Ils sont utilisés dans le cadre de l’épuration digestive lors d’intoxications. On peut citer par exemple l’émétine ou le sirop d’ipeca.

Les substances émétiques étaient autrefois souvent utilisées dans les intoxications et les empoisonnements, mais ils sont devenus obsolètes dans la majorité des cas car ils doivent être administrés très rapidement après l’ingestion pour être efficaces et ils exposent au risque d’inhalation du contenu gastrique.

papillon57.gifjonquille2.jpgpapillon57.gif

Publié dans JONQUILLE, Mon repertoire des plantes les moins usitees | 4 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

CARDAMINE DES PRES

Posté par eurekasophie le 15 octobre 2009

papillons7.gif

 

papillon8.gifCardamine des près papillons7.gif
 

( Cardamine pratensis )

( Crucifères ou Brassicacées )

Synonyme(s) : Cressonnette, Cresson des prés, Cresson élégant

Cardamine des prés
CARDAMINE DES PRES  dans
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Brassicales
Famille Brassicaceae
Genre Cardamine
Nom binominal
Cardamine pratensis

 La Cardamine ou cresson du pauvre    

Peut être avez vous déjà rencontré  La cardamine des près au cours d’une promenade le long d’un ruisseau. La cardamine,  du latin cardamine pratensis est une plante vivace très commune dans les prairies , les fossés des talus, les sous bois clairsemés et les bords des ruisseaux . Elle égaye les près humides de ses fleurs violettes, lilas, roses ou blanches que l’on découvre avec bonheur chaque début de printemps de fin Mars à fin Avril.Ce sont des plantes qui ont la faculté de pouvoir s’adapter à des conditions extrêmes .La Cardamine fait partie des Brassicacées,elle à une taille d’environ 30 à 40 cm , sa tige est dressée et creuse. Les feuilles de la base composées de 3 à 8 folioles arrondies et asymétriques sont disposées en rosette. Les fleurs forment une grappe terminale , les quatre pétales typiques des crucifères encadrent des étamines à anthères jaunes.Les fruits sont des siliques dressées, de 3 à 5 cm de long qui une fois mûres,s’ouvrent en s’enroulant sur elles mêmes capables de projeter les graines aux alentours. Littéralement, le nom allemand de la Cardamine est « l’écume des près« , une image qui fait référence ,à son abondante dissémination dans les prairies et à sa poétique floraison. Plusieurs noms populaires lui sont attribués, ceux par exemple de « cresson sauvage », »cresson élégant », »cressonnette », « lilas des près »….Une croyance dans certaines régions de France, interdisait aux enfants de cueillir la Cardamine prétextant qu’ils se feraient immanquablement mordre par un reptile dans l’année, une interdiction qui avait surtout pour but d’éviter les mauvaises rencontres dans les prairies humides , là où l’on trouve ses plantes. cardaminefleurs.jpg

Les Cardamines sont des plantes qui trouvent une application aussi bien dans le domaine alimentaire que médicinal . Elles étaient déjà consommées à la préhistoire. Ce sont des plantes connues pour leur amertume, que l’on cultivaient autrefois en montagne et qui sont toujours consommées de nos jours en salades printannières. On l’utilise tout comme le cresson son cousin, soit à l’huile , soit cuite en potage mais pour que celle ci soit le meilleur possible, il faut mieux récolter ses feuilles juste avant la floraison car elles sont beaucoup plus tendres.Cette cueillette est possible dès Mars.

Utilisations officinales : toute la plante contient des substances  toniques, antiscorbutiques, sédatives, antirhumatismales.

phytotherapieplantesmedicinales2.jpgcardamineplante.jpgphytotherapieplantesmedicinales2.jpg

Utilisations culinaires : les jeunes feuilles et les pousses printanières peuvent être mêlées à la salade pour en corser la saveur.

Publié dans "C**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 7 Commentaires »

SALADE DE CRESSONNETTE

Posté par eurekasophie le 15 octobre 2009

grainesdecressonnonette.jpg

Pousses de cressonnette

 

salade2.gifSalade de cressonnettesalade2.gif

           Récoltez vos rosettes de feuilles de Cardamine au début du printemps comme on le fait pour les pissenlits. Nettoyez   et conservées comme pour une salade, les feuilles les plus belles et les plus tendres.Préparez une sauce avec un yaourth, le jus d’un citron,et une pincée de sel:grâce à cette préparation vous tirerez le meilleur partie du goùt de cette plante et bénificierez d’un important apport vitaminique

Cette consommation  traditionnelle  en salade, réside dans la composition même de la plante, principes actifs qui font de celle ci une plante tonique qui agit favorablement sur la sphère hépatique contenant beaucoup de vitamine c aux propriétés antiscorbutiques .Elle est également expectorante(bronchite et trachéite) et sa consommation régulière permet d’atténuer certaines maladies de peau chroniques et quelques affections nerveuses comme l’hystérie et l’épilepsie.Elle contient par ailleurs une quantité non négligeable de lipides comparables à ceux de la Moutarde blanche ou de la Roquette. D’autre part, en froissant ses feuilles ou en cassant sa tige, on provoque l’écoulement d’un latex contenant des huiles essentielles.Comme on peut le voir, la Cardamine possède des vertus non négligeable.C’est une plante très mélifère de part la présence de glandes placées à la base des feuilles qui abeillelogo.gifproduisent du nectar très apprécié par les abeilles.abeille2.gif

Un petit clin d’oeil à tous les amateurs de papillons, si vous souhaitez prendre en photo l’Aurore, alors cherchez la Cardamine et vous le trouverez, en effet , la Cardamine est la principale plante nourricière de l’Aurore d’où le nom moins usité que l’on donne à ce papillon ( « piéride de cresson »)

papillonaurore.jpg

Papillon Aurore ou piéride du cresson

Féminité et légèreté sont les deux qualités attribuées  à cette plante dans le langage des fleurs

Publié dans CRESSONNETTE EN SALADE, LISTE DES RECETTES A BASE DE PLANTES SAUVAGES | 4 Commentaires »

J’AI ETE TAGUEE PAR MARIUS

Posté par eurekasophie le 14 octobre 2009

mariussdessineux.jpg Ah Marius !

Et donc indirectement par Optima et Coccynelle que je n’ai pas l’honneur de connaître …mais je suis sûre qu’on peut remédier à ça ! D’ailleurs, avant d’en écrire plus long, je m’en vais voir leur site. A plus tard ! montre.gif

3 plombes plus tard …..

Marius, toi l’ami au grand coeur, et ne dis pas le contraire siou plaît; tu m’as fait connaître deux très chouettes blogs: celui d’Optima et de Coccynelle . Je me suis régalée. J’en ai pris plein les mirettes. Quel talent vous avez mes cocos ! Quel trio de choc !

Bon, on passe au sujet du jour: le tagg .

Il faut que j’écrive 8 souhaits que je voudrais voir se réaliser of course :

Cela peut paraître un sujet bâteau mais je souhaiterais qu’il n’y ai plus de gosses qui meurent de faim dans le monde

Que l’on trouve très vite un médicament pour les cancers en tout genre et que cette maladie devienne banale.

Que la discrimination fasse place à la tolérance dans le monde

Que je trouve enfin l’âme soeur

Que mon fils trouve un travail rapidement après ses études

Que j’ai un jour la chance de pouvoir aller à la Grange aux loups

Que les souhaits de mes autres ami(e)s bloggueurs se réalisent

Que mes 7 souhaits précédents se réalisent

2. Dire à quoi font penser les mots: message, blog, croix, scrap, création, bonheur, enfant, vie, passion:

Tous ces mots me sont familiers hormis peut-être  » scrap » dont il va falloir que je cherche la définition pour ne pas avoir l’air d’une kon. Pour le reste, disons qu’ils font partie de mon langage courant et que je les emploie de différentes manières, suivant le contexte ..mais toujours avec une idée bien précise en tête.

Message : c’est quelque chose que je veux faire passer… une idée, un sentiment. Soit par tél…soit de vive voix , ou par écrit. Je préfère de vive voix ceci dit en passant

Blog: Ah blog ! ben oui je connais depuis plus d’un an maintenant, depuis que j’ai créé le mien. Avant je ne connaissais pas . Je pense à visite de blogs, amis de blogs..coms sur blogs…super blogs …

Croix: C’est la croix et la bannière! La croix du Christ , le chemin de croix… la Croix Rouge , le journal La Croix….

Scrap : J’ai cherché: j’ai trouvé : Venant des Etats-Unis, ce loisir créatif prend une ampleur considérable en France depuis quelques années.
C’est une manière ludique et sympathique de mettre en valeur vos photos. Avec les techniques du scrapbooking : couper, coller, décorer… vous réaliserez de belles pages d’albums. Le scrapbooking peut aussi être « digital » avec l’utilisation d’un logiciel spécialisé, on parle alors de
digiscrap. Pour en savoir plus, voyez le site « le monde du scrap » sur le scrapbooking. Merci Marius Optima et Coccynelle, j’ai triché un peu mais j’ai appris quelque chose.

Création: Le monde en 7 jours paraît-il ….La réalisation de quelque chose dans n’importe quel domaine , que ce soit artistique, culinaire, la mode ou autres.

Bonheur: Un bien beau mot! Le bonheur d’être..Le bonheur de donner, de recevoir…un bonheur d’une minute dans une journée, c’est mieux que rien !

Enfant : Enfant = bonheur ..la maternité, avoir une âme d’enfant ..Enfants de tous pays ….

Vie: Ma vie, passé le demi-siècle, j’en fait le bilan. Mais y’a mordre dans la vie à pleine dents aussi ….

♥ Passion: Fruit ou ferveur….Feu ou rage aussi. 

 3. Dire un mot sur le tagueur ou la tagueuse:

Marius, Marius, Marius…Ah que dire de toi que tu ne saches déjà ! Ami, le renom dont tu jouis est bien mérité. Sais tu que ton blog est une douce thérapie , moi je te le dis. Quand je suis grognon le matin et que j’ai les soucis qui commencent à venir me chagriner…vite je prends la direction du blog de Marius. Quel pied ! Tes dessins, ton humour font chaud au coeur. Et puis, tout le reste, tout ce qui fait de toi une personne chaleureuse et bienveillante, sur laquelle on peut compter. Tiens, je vais même te dire quelque chose…. Si tu n’étais pas marié à Tine, je t’aurais demandé en mariage lol !!! En tout cas, merci Marius, merci d’être ce que tu es. Un jour, j’irai voir la Grange aux loups pour y être réveillée par le loir.

4. Tagger 8 autres personnes:

Eh ben, y’en a qui vont me faire la tronche mais tant pire hein! Alors je taggue:

- Fleurdelyss

- Gressieralain

- Mamini

- Suzanne

- Sandrineloy

- Tritriva

- Isa

- Pulsherima

Vala, le compte y est ….va falloir maintenant que j’aille porter la bonne nouvelle aux concernés ( sans jeu de mot siou plaît ). Nan mais !


 

Publié dans TAGS | 11 Commentaires »

MENYANTHE A TROIS FEUILLES……OU….

Posté par eurekasophie le 13 octobre 2009

gailuron21.gifgailuronanim2.gif< T’es sûre que tu vas bien ? Après tout t’as été malade…tu penses à la convalescence ? Tu vas pas délirer au moins ? Si tu veux, tu peux compter sur le jumeau et moi pour t’écrire ton article . A deux on peut te pondre un truc haachement cool, pas azbine, que tes potes vont kiffer grave quoi !!

                                                    picture082.jpg <Non merci les cocos …je vais bien ..euh comment dire c’est chelou d’vote part de vous préoccuper de moi , mais sur la vie d’moi, je sens que ça va aller …j’vous écris pas un truc de ouf mais bon ça va carrément quoi !

trfledeau3.jpg

Ményanthe à trois feuilles
 

( Menyanthes trifoliata )

( Ményanthacées )

Synonyme(s) : Trèfle d’eau

Anglais: Bogbean, Buckbean

Le trèfle d’eau ne fait pas partie de la famille des trèfles, les fabacées. Il doit son nom à ses feuilles à trois folioles, identiques à celles des trèfles. Cette plante pousse dans les marécages et les mares peu profondes.Cette plante aquatique forme de grands tapis flottants. Ses feuilles sont composées de 3 folioles ovales et vert clair, portées par un pédoncule pourpre brun. Au printemps, apparaissent, entre 15 et 30 cm au dessus de la surface de l’eau, des grappes de boutons roses puis de petites fleurs blanches. Très éphémère, la floraison se renouvelle facilement en situation très ensoleillée.

trfledeau2.jpg

Plante médicinale protégée.

Utilisations officinales : la plante contient des substances toniques amères, digestives, emménagogues, dépuratives.

Le ményanthe (trèfle d’eau) a des propriétés similaires à la gentiane. Dyspepsie, manque d’appétit, mauvaise digestion, mal des transports, asthénie, surmenage, douleurs rhumatismales, fièvre, dermatose, dartres.

trfledeau.jpg

En compresses et lotion 50 g pour un litre d’eau bouillante laisser infuser 10 minutes.

Vin de ményanthe, 10 g de feuilles fraîches dans 1 litre de vin rouge bouillant, infuser 10 mn; prendre 2 cuillères à soupe avant chaque repas.

Publié dans "M**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 2 Commentaires »

QUOI QU’ON FETE ?????? C’ETAIT HIER …

Posté par eurekasophie le 12 octobre 2009

asterixl.jpg< Bon euh, je lui construis une petite pyramide pour ses 55 ans, après tout, elle l’habitera bientôt…. 

asterix6.gifasterix.gifasterix10.gif

Jo…yeux…an..ni…ver…saiiiiiiiiii..re… 

Jo…yeux…an..ni…ver…saiiiiiiiiii..re…Sophiiiie   

 

asterix7.gif<Et pourquoi faudrait que je me taise , hein, pourquoi ???????

druide.gif < Allons, allons, une petite potion et notre Sophie sera remise sur pieds….du repos et un grand silence feront aussi l’affaire.

L’idéal serait qu’elle prenne le bon air des Alpes…Peut-être que Marius lui louera sa grange pour un temps …

 

gailuronanim1.gif< Vous pouvez me dire ce que j’fais là ?

 

anniv84.gif 

 

 

chien.gif< T’as vu ma Sosso…j’ai réussi à rassembler tous tes potes pour ton anniv..Y’a même l’imbécile heureux !  Euhhh ! c’est peut-être pas le moment mais je t’ai laissé une facture sur ton bureau. Les 55 bougies m’ont coûté plus cher que le gâteau que t’as pas mangé et pis de toute façon, les 55 bougies ne tenaient pas toutes ……DÉSOLÉ

gifgteau.gif

 

picture081.jpg < Bouhhhhh ! Pas grave l’ami , je vais me recoucher

 

 

 

Publié dans MELI-MELO | 10 Commentaires »

JE SUIS DANS LA MENTHE …..

Posté par eurekasophie le 12 octobre 2009

gifherbe.gif 

Y’a des fois, je me surprends moi-même, c’est pour vous dire!

T’inquiète, j’explique…. 

Je vais aborder plusieurs articles sur les différentes sortes de menthe. Enfin, quand je dis que je vais aborder, je devrais plutôt écrire que je vais  » plonger

dans la menthe  » étant donner les variétés qui existent…..Parce que y’en a !!! Alors je me suis dis: « Ma p’tite Sophie, tu connais une expression « Ne

pas être dans la menthe  » —qui en bref signifie qu’on n’est pas dans quelque chose d’agréable, qu’on est dans les soucis…..j’extrapole— !  Alors tu vas

commencer ton article par bla bla bla …bla bla bla …je suis dans la menthe » . Vous me suivez jusque là ? Tant mieux car moi-même j’ai du mal à écrire

d’une façon cohérente , s’cusez moi j’ai la coucourde qui me fait encore un peu mal suite à une bonne sinusite. Je continue car j’ai pas fini ( Lapalisse) .

Mais voilà. Par acquis de conscience  j’ai cherché partout cette fameuse expression sans mettre le doigt ni le nez dessus . « Ah mais » , que je me suis dit,  » ce

serait donc toi qui l’aurait inventée !!  » J’ai un doute car il me semble bien que non ….Si quelqu’un à des informations importantes à me communiquer au

sujet de ce qui me chagrine, qu’il ou qu’elle veuille bien se faire connaître. MERCI D’AVANCE .

La culture, c’est comme la confiture, moins on en a , plus on l’étale ! Et je ne voudrais certes pas en manquer….de confiture !!!

En tout cas, on ne manquera pas de menthe.

menthaarvensis.jpg

Menthe des champs
 

( Mentha arvensis )

( Labiacées ou Lamiacées )

Synonyme(s) : Menthe du japon – cultivé

Commentaires : comme la menthe aquatique. Cependant, les tiges ne se terminent pas par une inflorescence globuleuse mais par des feuilles avec à l’aisselle de chacune d’elles un glomérule de fleurs. Le calice a des nervures peu saillantes.
 C’est une
menthe à odeur aromatique de 10 à 60 cm, velue, sans feuille terminale à tige quadrangulaire. Ses fleurs sont verticillées et lilas situées à l’aisselle des feuilles. Les feuilles ovales, pointues et dentées. Cette plante vivace fleurit de juillet à septembre. Elle pousse dans les fossés, marécages, prairies humides.

Menthe des champs
 Mentha arvensis
Mentha arvensis
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Lamiales
Famille Lamiaceae
Genre Mentha
Nom binominal
Mentha arvensis

Cultivée sous le nom de menthe du Japon.

Utilisations officinales : toute la plante contient des substances stimulantes et antiseptiques.

menthaarvensis2.jpg

Propriétés

  • tonique stimulante (à faible dose)
  • antalgique, anesthésiante
  • anticéphalique
  • antivirale, antibactérienne
  • décongestionnante

Utilisation

  • douleurs diverses
  • affections cutanées
  • vomissement, constipation, troubles digestifs
  • affections respiratoires légères (rhumes)

Posologie

  • Voie externe : pour les douleurs d’origine dentaire, faire un bain de bouche avec 3 gouttes d’huile essentielle de menthe des champs + 12 gouttes d’un dispersant dans un demi verre d’eau tiède.
  • Voie interne : consultez votre médecin.

Astuce

Au quotidien, quelques gouttes d’huile essentielle de menthe des champs diluées dans de l’huile végétale de noisette en application locale pour la fatigue, les coliques hépatiques et néphrétiques, le mal des transports, les maux de dents, les migraines, les céphalées, les sinusites, …

Utilisations culinaires : elle est cultivée pour la production d’essence de menthol.

En cuisine, elle est parfois appelée « herbe d’anguille » ou « menthe Ginger ».

logophyto.jpgmarvens2.jpglogophyto.jpg

 

 

Publié dans "M**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 2 Commentaires »

MENTHE A FEUILLES RONDES….

Posté par eurekasophie le 12 octobre 2009

 mentharodontifolia.jpg

Menthe à feuilles rondes

( Mentha rotundifolia )

( Labiacées ou Lamiacées )

Synonyme(s) : Menthe sauvage, Beaume, Herbe du mort, Menthe crépue

La menthe à feuiles rondes ou mentha rotundifolia est une plante vivace que l’on trouve fréquemment au bord des chemins, dans les fossés ou autres lieux humides ; elle appartient à la famille des labiées.

Elle ne pose pas de problème de détermination en raison de la forme de ses feuiles rondes, épaisses et ridées.

La tige, typique des labiées, est à section carrée. Pendant l’hiver, la plante reste en vie grâce à un rhizome.

L’ensemble de la plante est couvert de poils denses et blanchâtres qui la rendent douce au toucher ; comme toutes les menthes, elle dégage une forte odeur caractéristique qui chez cette plante rappelle la pomme.

Les nombreuses fleurs blanches ou rosées sont réunies en grappes de verticilles partant de l’aisselle des feuilles ; elles s’épanouissent de juillet à septembre.

mentharotundifolia.jpg Il existe d’autres espèces de menthe, 25 environ mais, comme elles peuvent se féconder mutuellement , les hybrides possibles sont innombrables. Il ne faut pas faire inhaler du menthol aux très jeunes enfants sous peine de spame respiratoire et l’usage de la menthe doit être proscrit en cas de traitement homéopathique.

 mentharo.jpg

Utilisations officinales : la plante contient des substances stimulantes et stomachiques.

Publié dans "M**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 2 Commentaires »

CALTHA OU…..SOUCI D’EAU

Posté par eurekasophie le 12 octobre 2009

 

caltra2.jpg

Caltha
 

( Caltha palustris )

( Renonculacées )

Synonyme(s) : Populage des marais, Souci d’eau, Caltha des marais

Populage ou souci des marais
 Caltha palustris
Caltha palustris
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Magnoliidae
Ordre Ranunculales
Famille Ranunculaceae
Genre Caltha
Nom binominal
Caltha palustris

Le souci d’eau avec ses fleurs ressemblant au bouton d’or est une des premières fleurs du bassin au printemps. Les fleurs commencent à apparaitre alors que le feuillage commence seulement à se développer

Une plante de la famille des renonculacées.
Elle est originaire d’ Amérique du Nord, Europe et Asie.
Nom botanique: caltha palustris appelé aussi souci d’eau.
C’est une plante à feuillage semi-persistant épais et luisant.
Elle se plait les pieds près de l’eau.
Sa taille se situe autour de 20-30 centimètres.
Cette plante est extrêmememt rustique.
On peut la planter en bordure d’étang, sur berge de bassin.

Plantation et multiplication

Le caltha palustris se plante au printemps à proximité de l’eau en terre argileuse.
Il aime le plein soleil .
La multiplication s’effectue par division des touffes pendant la période végétative.

Culture et entretien

Fumure d’automne pour obtenir une floraison abondante.

 caltha.jpg

Utilisations officinales : toute la plante contient des substances révulsives.

Utilisations culinaires : dans certaines régions, les boutons floraux étaient autrefois confits dans du vinaigre.

Publié dans "C**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 6 Commentaires »

PHILTRE MAGIQUE

Posté par eurekasophie le 9 octobre 2009

mures.jpgelfe2.jpgmures.jpg

 

… pour trouver le chemin mystérieux qui conduit au royaume des elfes.

Temps de préparation : 5 min (sans compter le temps de la cueillette des mûres)

Dans la musette des elfes (pour un verre) :
- 100 g de mûres
- 4 abricots

La recette de l’elfe gourmand :

En fin d’après midi, ramasse les mûres qui poussent en bordure du chemin.
Passe les mûres et les abricots au moulin à légumes
(les humains emploient une centrifugeuse ou un mixer).

mures3.gif

Les recommandations de l’elfe habile :

Il est très important de ramasser les mûres en bord de sentier ;
chacune d’entre elles possède en effet une indication précieuse relative à l’emplacement du chemin mystérieux qui conduit au royaume des elfes.
En buvant ce nectar – juste après l’avoir préparé, bien entendu – , tu entendras de façon sûre la direction à prendre pour trouver le chemin enchanté.

mures3.gifmures20en20contour.jpgmures.jpg

Publié dans RECETTES SPECIALES | 8 Commentaires »

1234
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant