• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 28 septembre 2009

VITAMINE C

Posté par eurekasophie le 28 septembre 2009

 

 

VITAMINE C

orangegif.gif

orangegif.gifET TROUBLES NEURO-MUSCULAIRESorangegif.gif

La vitamine C pourrait devenir un médicament pour une mAladie orpheline. L’acide ascorbique vient en effet d’être testé pour la première fois avec succès chez l’homme, dans le cas de la maladie de Charcot-Marie-Tooth.

Cette maladie génétique neuromusculaire – à ne pas confondre avec la maladie de charcot ou sclérose latérale amyotrophique- entraîne une atrophie musculaires, des crampes et des douleurs. Elle concerne environ 30 000 personnes en France .

Les travaux du Dr Joëlle Micaleff-Roll ( CHU de la Timone, Marseille) montrent que  » l’administration quotidienne de 3 g de vitamine C pendant 1 an est liée à une amélioration des symptômes. » Ces résultats encourageants doivent être confirmés sur une période de prise plus longue.

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | Pas de Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

PALPITATIONS

Posté par eurekasophie le 28 septembre 2009

coeur.gifcoeur.gifgifcoeur.gif coeur.gifcoeur.gif

 

 

Le coeur qui bat, c’est normal. Le coeur que l’on sent battre, ça ne l’est pas; en tout cas,

c’est légèrement effrayant !

Retrouvez le silence du rythme grâce aux huiles essentielles.

Et détendez-vous….

gifcoeur.gif

 

Avoir des palpitations, c’est ressentir ses propres battements cardiaques: plus forts, plus rapides ou plus désordonnés.

En tout cas,  » plus  » quelque chose, alors que ce qui caractérise d’habitude notre corps, c’est le silence des organes. Sentir son coeur qui palpite est bizarrement très désagréable. Alors que l’on devrait se réjouir d’être bien  » vivant  » , finalement, ces palpitations nous rappellent que notre coeur peut s’emballer. Panique injustifiée dans la très grande majorité des cas.

coeur.gifEXTRASYSTOLES OU TACHYCARDIE ? coeur.gif

Le coeur est une pompe dont le rythme de travail varie en fonction des besoins ( sport, tête en bas…), rien de plus normal que de l’entendre battre ou « s’ajuster «  . Cependant, ce n’est certes pas une raison pour subir la tyrannie de ce chef d’orchestre un peu trop volubile. Des palpitations isolées, survenant un peu n’importe quand, s’appellent des extrasystoles. Si elles durent, quelques minutes voire quelques jours, on parle de tachycardie.  Elles sont dues à des mini courts-circuits dans notre système électrique interne, celui qui ordonne au coeur de battre. Extrasystoles ou tachycardie n’ont rien à voir avec des maladies cardiaques ( souffle au coeur, infarctus du myocarde…). En revanche, avec l’âge, elles peuvent devenir plus insistantes et accompagner une hypertension artérielle par exemple.

VOS HUILES ESSENTIELLES

A utiliser en massages

Mélangez:

HE marjolaine 1 goutte

HE ylang-ylang 1 goutte

HE lavande officinale 1 goutte

HE camomille romaine 1 goutte

HV calophylle 2 gouttes

La marjolaine

Elle est indispensable dès qu’un stress ou un trouble nerveux retentit sur le corps ( sensations d’oppression, palpitations, maux de ventre, troubles digestifs, bouche sèche, névralgie, spasmophilie….) in-dis-pen-sa-ble.

L’ylang-ylang

Excellente régulatrice cardiaque, c’est l’huile essentielle du coeur modèle, quel que soit le trouble. En plus, elle est antifatigue, un  » effet secondaire  » fort apprécié généralement, lorsqu’on subit des crises de tachycardies plutôt éreintantes.

La lavande officinale ( ou lavande vraie )

On connaît plus la lavande pour ses propriétés apaisantes, favorisant le sommeil et embaumant une pièce que pour ses composés très efficaces contre les troubles cardiaques fonctionnels: palpitations, troubles du rythme….toutes ces petites anomalies peuvent être soulagées en respirant simplement à même le flacon de l’huile essentielle de lavande officinale.

La camomille romaine

Hyper antistress, antispasmodique, cette HE  est parfaite pour calmer le système nerveux dit  » périphérique  » ( = autonome ) , celui qui régule l’activité de la plupart de nos organes sans que nous ayons notre mot à dire . Y compris nos battements cardiaques !

L’huile végétale de calophylle

L’huile végétale un peu  » à part  » tant elle est elle-même très active, la calophylle fluidifie le sang. Un petit coup de pouce pour le coeur…….

REMARQUE: si les palpitations surviennent au moment de la ménopause, remplacez la camomille ou la marjolaine par de la sauge sclarée, pour favoriser l’équilibre hormonal.

Votre application

Massez le plexus solaire et les épaules avec ce mélange, 2 fois par jour.

LES CONSEILS EN PLUS

Les palpitations ne sont pas toujours anodines, surtout à partir d’un certain âge. Consultez impérativement votre médecin si les vôtres durent longtemps ou s’accompagnent de douleurs dans la poitrine, d’un mal-être ( vous ne vous sentez pas bien, voire faites des malises ). Faire un bilan cardiologique est plus prudent.

Evitez ce qui favorise les palpitations: la fatigue ( dormir suffit parfois !! ), le tabac, l’alcool, le café, les colas ( caféine ).

Le magnésium ( à haute dose et bien assimilé, comme le magnésium marin ) est un bon moyen de faire disparaître des palpitations bénignes, souvent liées au stress.

NE CONFONDEZ PAS :

1) les fausses palpitations – le coeur bat fort, cogne violemment contre la poitrine, essaie de  » sortir « , en cas de stress, de fatigue, de peur;

2) les vraies palpitations, telles que décrites plus haut.

N’ayez pas peur. Une  » crise  » de palpitations peut fatiguer, mais n’est éventuellement  dangereuse que si vous souffrez, en plus, de maladie cardiaque. Dans ce cas, à surveiller de plus près. Détendez-vous, respirez à fond, installez-vous confortablement, attendez que cela passe.

Publié dans SANTE AU QUOTIDIEN | 15 Commentaires »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant