• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 23 septembre 2009

ELIXIR DE THYM

Posté par eurekasophie le 23 septembre 2009

faitnature5.jpgfaitnature6.jpg faitnature4.jpg

 

 

afleur.gifafleur21.gififleur1.giftfleur1.gif

 

nfleur1.gifafleur21.giftfleur1.gifufleur1.gifrfleur1.gifefleur1.gif

 

Voici pour vous quelques recettes de vins, liqueurs ou sirops

concoctées avec des herbes aromatiques ou des herbes sauvages

Faciles à réaliser, les liqueurs permettront de terminer vos repas avec convivialité, alliant plaisir des papilles et des yeux,

pour peu que vous ayez choisit un joli flacon pour les présenter.

Choisir des ingrédients naturels de l’alcool de fruits (40° à 45 ° d’alcool).

Pour filtrer, le filtre à café convient bien à défaut d’un petit tissu

frise1.gif 

 

1/2 litre d’eau de vie

2 poignées de sommités fleuries (15 à 20 gr)

5 à 6 cl de sucre de canne

frise1.gif

 

Remplir un bocal des fleurs de thym, recouvrir d’alcool.

Laisser macérer 2 à 3 semaines.

Filtrer, sucrer, mélanger et mettre en flacon.

Laisser vieillir avant de déguster

 

alcool21.gif

Publié dans ELIXIR DE THYM, LIQUEURS...VINS..ELIXIRS..., Non classé | 2 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

CADEAU DE MARIUS

Posté par eurekasophie le 23 septembre 2009

sophieparmarius1.jpg 

 

 

 

L’est chouette cette représentation de Sophie  hein ?

C’est un cadeau de Marius

Merci Marius

Là , cliques en bas sur la tite image

mariussdessineux2.jpg

Publié dans DEDICACES | Pas de Commentaire »

ORPIN BLANC

Posté par eurekasophie le 23 septembre 2009

sedumalbumclusianum2.jpgsedumalbum.jpg

 

 

Orpin blanc
 

( Sedum album )

Orpin blanc
Inflorescence
Inflorescence
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Rosales
Famille Crassulaceae
Genre Sedum
Nom binominal
Sedum album

L’orpin blanc (Sedum album) aussi appelé sédum blanc est une plante vivace de la famille des Crassulacées.

Du latin Sedare : apaiser (Sedum est l’ancien nom latin de la Joubarbe, que l’on plantait sur les toits pour se protéger de la foudre en apaisant la colère des dieux). Autre hypothèse (moins probable) : pourrait provenir du latin Sedere : s’asseoir, en relation avec la forme en coussin de certaines espèces.Le nom d’espèce vient du latin albus (blanc) pour la couleur des fleurs.

Nom français : Orpin blanc

IDENTIFICATION

Plante vivace herbacée de 10 à 30 cm de hauteur formant une petite colonie. Les tiges stériles (non fleuries) sont radicantes. Seul le sommet de la tige se relève. Les feuilles sont glabres, cylindriques et mesurent entre 5 et 15mm. La couleur varie du vert au rougeâtre. Elles sont toujours alternes sur les tiges fleuries.

Les fleurs blanches apparaissent entre juin et août sur des tiges dressées. Les fleurs portent 5 pétales, 5 sépales et 10 étamines. La longueur des sépales est de 3 fois inférieure à celle des pétales. Les fleurs font en moyenne 10mm de large mais sont en réalité de taille très variable.

Le fruit est un follicule. Les graines très petites et légères sont dispersées par le vent ou l’eau.

Dans les flores françaises, on rencontre régulièrement 2 sous-espèce : subsp album à fleurs de 10 à 15 mm de large et subsp micranthum à fleurs de taille plus petite (environ 6mm de large). Ce dernier taxon est mal connu et pourrait être seulement un écotype du premier. En France, il semble plus fréquent que le type.

Dans l’ensemble, Sedum album est très variable dans la taille et la forme des feuilles et des fleurs. Bien que certaines formes soient suffisamment distinctes pour les nommer, de nombreux intermédiaires rendent les diagnoses impossibles.

sedumalbum1916.jpg

HABITAT

Le Sedum album est présent en Europe, Asie occidentale et Sibérie. Commun en France excepté dans l’extrême nord du pays où il en est absent.Une station en Iran a été découverte en 2000. Espèce courante en situations bien exposées (rochers, prairie sèche, et vieux murs) à des altitudes comprises entre 0 et 2500m.

orpinblanc.jpg

 Orpin blanc hors période floraison

elf.gifAnecdote

Les feuilles mucilagineuses se consomment mélangées à de la salade. On peut aussi faire cuire les jeunes pousses à la poêle ou à la vapeur.

Utilisations officinales : la plante contient des substances diurétiques et hypotensives (elle fait baisser la tension artérielle). Cette propriété permet son emploi contre l’artériosclérose dont un des symptômes est souvent l’hypertension

Publié dans "O**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 1 Commentaire »

ORCHIS mâle

Posté par eurekasophie le 23 septembre 2009

 

 

orchis.jpg

Orchis mâle
 

( Orchis mascula )

( Orchidacées )

Synonyme(s) : Satirion mâle

Orchis mâle
 Orchis mascula
Orchis mascula
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Liliopsida
Sous-classe Liliidae
Ordre Orchidales
Famille Orchidaceae
Genre Orchis
Nom binominal
Orchis mascula

L’orchis mâle (Orchis mascula )  encore appelé satyrion mâle est une orchidée terrestre européenne.

Dès le mois d’avril cet orchis précoce fleurit les bords des chemins, les lisières des bois un peu humides et plus rarement les pelouses ou les prairies.
Facile à repérer, cette plante printanière dépassant souvent les 30 cm de hauteur se termine par une tige violacée portant 20 à 30 fleurs violettes, roses, plus rarement blanches, groupées en une inflorescence assez dense. Les feuilles engainantes sont souvent tachetées de pourpre.
Certains diront que les fleurs dégagent une forte odeur d’urine de chat !
 L’inflorescence est un épi allongé de fleurs pourpres, parfois roses. Les fleurs apparaissent à l’aisselle de bractées aussi longues que l’ovaire. Les sépales latéraux sont écartés vers l’extérieur alors que le sépale supérieur et les deux pétales latéraux sont ramenés en casque au-dessus du labelle trilobé, formant grossièrement un losange, au centre plus clair et tacheté. L’éperon est dressé et aussi long que l’ovaire.

Plante calciphile, héliophile ou de demi-ombre

orchis2.jpg

Utilisations officinales : son tubercule contient des substances émollientes. Tenus pour aphrodisiaques, ses tubercules ont été longtemps exportés d’Asie mineure pour entrer dans des préparations pharmaceutiques (Salep).

Publié dans "O**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | Pas de Commentaire »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant