MIROIR DU TEMPS OU……

Posté par eurekasophie le 3 septembre 2009

mouronrouge.jpg

 

 

Mouron rouge
 

 ( Anagallis arvensis , Anagallis phoenicea )

( Primulacées )

Synonyme(s) : Mouron des champs, Faux mouron, Morgeline, Ménuchon, Miroir du temps

Le mouron rouge (Anagallis arvensis) est une plante annuelle de la famille des Primulaceae, selon la classification classique, ou des Myrsinaceae, selon la classification phylogénétique.

C’est une plante rampante à fleurs rouges ou bleues qui pousse dans les cultures, les jardins… Les fruits sont des Pyxides produisant de nombreuses graines.

Le mouron rouge n’appartient pas à la même famille que le mouron des oiseaux (Stellaria media, qui est une Caryophyllaceae). Seule une similitude dans le port de la plante et la forme des feuilles rapproche ces deux espèces.

 

mouronrouge2.jpg

 Description botanique

Sa tige carrée, glabre, très rameuse, peut mesurer de 10 à 30 cm. Elle est diffuse ou étalée, puis ascendante à la floraison. Ses feuilles opposées sont sessiles, de forme ovale ou lancéolée. Elles sont ponctuées de noir sur la face inférieure et possèdent 3 à 5 nervures principales.
Les fleurs d’ Anagallis arvensis sont solitaires sur des pédoncules opposés. Ces pédoncules filiformes égalent ou dépassent légèrement les feuilles. Le calice est lancéolé à bords membraneux. La corolle, assez petite, de 6 à 10 mm de largeur, présente 5 pétales soudés à la base, à sommet finement crénelé ou cilié-glanduleux. Anagallis arvensis fleurit de mai à novembre. Le fruit est une pyxide globuleuse égalant le calice.

Localisation et comportement

Anagallis arvensis, mauvaise herbe commune des jardins et des cultures exondées, se rencontre sur les chemins et les lévadons.

Utilisations officinales : la plante contient des substances expectorantes et vulnéraires.
Elle est très appréciée par les volailles.

mouronrougeetbleu.jpg  Certains individus de Anagallis arvensis peuvent spontanément présenter des fleurs bleues. Cela donne alors des touffes mélant fleurs rouges et fleurs bleues. Ces individus ont parfois été regroupées dans la forme Anagallis arvensis f. azurea. Cette forme n’est plus reconnue, la variation n’étant pas stable du tout.

Ces mourons bleues peuvent être facilement confondus avec Anagallis foemina

mouronbleu.jpg

Anagallis foemina 

Cette petite plante se rencontre dans les cultures et les friches. Elle est généralement très petite et couchée. Ses fleurs sont d’un beau bleu vif, à pétales denticulés en haut, et relativement étroits laissant nettement apparaitre le calisse. Ses pédicelles floraux sont généralement plus courts que les feuilles.Cette plante est très toxique et peut provoquer la mort d’animaux d’élevage si elle est incorporée à du fourrage.

 

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant