• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 27 août 2009

LE MARQUAGE URINAIRE

Posté par eurekasophie le 27 août 2009

chat2.gif 

 

 

Il existe de nombreuses causes du marquage urinaire

Le marquage urinaire n’est pas limité aux mâles non châtrés. Les chats, mâles et femelles, stérilisés ou non, peuvent uriner pour marquer leur territoire s’ils sont stressés. La miction est l’une des nombreuses façons qu’ont les chats de marquer leur territoire. Ils laissent aussi des marques visuelles (p. ex., en griffant des objets) et des marques olfactives (p. ex., en se frottant les joues contre des objets). Les chats se servent de ces marques pour délimiter leur territoire, ou « propriété », afin qu’il ne soit pas envahi. Il peut s’agir d’un territoire assez vaste, comme dans le cas de la plupart des mâles, ou restreint, comme chez les chats d’intérieur. S’ils ne sont pas menacés, la plupart des chats ne ressentent nullement le besoin de marquer leur territoire.

Plusieurs facteurs peuvent inciter un chat à uriner pour marquer son territoire. La plupart du temps, la raison est de nature émotive. Il peut s’agir de deux chats qui tentent de déterminer leurs territoires respectifs dans le quartier, d’un chat qui a peur d’un autre ou dont le territoire est envahi par un autre. Le fait d’éliminer la menace (c.-à-d. l’autre chat) suffit souvent à faire cesser le marquage.

chatquiurine.jpg 

Les chats peuvent aussi uriner en réaction à un changement stressant dans leur vie, comme un déménagement ou l’arrivée d’un bébé ou d’un autre animal. En d’autres mots, la miction peut devenir un moyen de maîtriser le stress.

Dans de rares cas, la miction et la défécation peuvent être une manifestation de la rancune, surtout chez les chats d’intérieur. Certains urineront ou déféqueront pour se venger d’avoir été punis ou réprimandés. Bien que de nombreuses personnes croient que c’est le cas de leur chat, il est difficile de prouver qu’il s’agit en effet de rancune.

Le marquage à l’extérieur est inoffensif. Par contre, la miction à l’intérieur représente un grave problème de santé et de salubrité. S’il s’agit d’une famille qui n’a qu’un chat, il faut consulter un vétérinaire qui examinera l’animal et fera une analyse d’urine pour éliminer la possibilité d’une maladie urinaire. Si le chat est en bonne santé, le propriétaire devra déterminer la nature du stress déclencheur et tenter de l’éliminer.

chats.gif 

S’il s’agit d’une famille qui a plusieurs chats, il devient extrêmement difficile de résoudre le problème à cause de la compétitivité naturelle qui existe entre les chats. S’il est impossible de déterminer ou d’éliminer la cause de la miction, les propriétaires devront peut-être avoir recours à un programme de déconditionnement, à des médicaments ou aux deux.

 

chatquiurine2.jpg

Publié dans COMPORTEMENT DU CHAT, NOS ZAMIS LES ZANIMAUX | 6 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

EUX AUSSI…..

Posté par eurekasophie le 27 août 2009

chieninfos1.gif

 

Les animaux peuvent eux aussi souffrir d’angoisse de séparation

Il n’est pas inhabituel que les animaux de compagnie soient angoissés dans certaines circonstances, par exemple lors d’une visite chez le vétérinaire ou de l’immersion dans un nouveau milieu. Cependant, lorsqu’un animal laissé seul affiche une angoisse ou une détresse excessive, il s’agit d’angoisse de séparation, la forme d’angoisse la plus fréquente chez les chiens.

 

Peu importe les manifestations de l’angoisse de séparation, vous devriez consulter votre vétérinaire. Cette condition peut généralement être traitée avec succès grâce à la modification du comportement jumelée à l’administration d’anxiolytiques. Le vétérinaire voudra établir les antécédents médicaux de votre chien, se renseigner sur son comportement et procéder à un examen médical complet pour s’assurer de tenir compte de tous les facteurs possibles.

Pour corriger l’angoisse de séparation, les propriétaires devraient demander l’aide d’un gardien qui peut s’occuper de leur chien et le distraire en leur absence. Le chien ne se concentrera plus sur ses comportements destructeurs et se désensibilisera progressivement à l’absence de ses maîtres.Les chiens qui souffrent d’angoisse de séparation devraient aussi suivre un cours de dressage afin d’augmenter leur confiance en eux et en leur maître. Il faut éviter à tout prix de punir le chien. Cependant, il faut aussi éviter de récompenser le chien angoissé en le réconfortant et en le rassurant une fois de retour à la maison. Le retour devrait être
paisible et calme.

 

Les propriétaires devraient aussi réduire le temps qu’ils passent avec leur chien jusqu’à ce que celui-ci dépende moins d’eux pour sa stimulation. Ils peuvent, par exemple, demander à des amis ou des voisins de participer aux activités quotidiennes du chien. Ces personnes pourront jouer plus souvent avec le chien, lui faire faire des marches qui l’éloignent de la maison et passer du temps avec lui afin qu’il devienne plus indépendant.

Enfin, il faut apprendre au chien qui souffre d’angoisse de séparation à être à l’aise dans différents environnements, avec ou sans son maître. En l’accoutumant à toutes sortes de situations, on peut le dresser à accepter celles qui se présenteront en l’absence du maître.

En dernier recours, votre vétérinaire peut prescrire des anxiolytiques que vous pourrez utiliser en combinaison avec la modification du comportement.

Le but ultime de la modification du comportement est de permettre de réduire ou de supprimer progressivement les médicaments une fois corrigé le comportement anormal du chien.

chienpsy1.gif Cliquez sur l’image: un article à lire .

Publié dans COMPORTEMENT DU CHIEN, NOS ZAMIS LES ZANIMAUX | Pas de Commentaire »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant