• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 26 août 2009

ELTON…..J’AIME BIEN .

Posté par eurekasophie le 26 août 2009

note014.gifpartition16.gifpartition16.gifpartition16.gifpartition16.gifpartition16.gifpartition16.gifpartition16.gifpartition16.gifpartition16.gifpartition16.gifpartition16.gifpartition16.gifpartition16.gifpartition16.gif

 

 

Image de prévisualisation YouTube

note019.gif                                                                               note014.gif                                          note031.gif

 

Image de prévisualisation YouTube

note71.gif                                                    note031.gif

Image de prévisualisation YouTube

                                                                                                                  note019.gif     note031.gif       note019.gif

Image de prévisualisation YouTube

 

note031.gifpartition3.gifnote031.gif

Publié dans MES VIDEOS........ | 4 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

RESEDA JAUNE

Posté par eurekasophie le 26 août 2009

papillons7.gifresedalutea1.jpg         papillons7.gif                                                                        

 

 

papillon8.gifRéséda jaune papillon57.gif

 ( Reseda lutea )

( Résédacées )

Synonyme(s) : Réséda sauvage, Faux réséda, Réséda bâtard, Herbe d’amour, Herbe maure

Du latin resedare, calmer : les anciens attribuaient au Réséda des propriétés vulnéraires (Coste)

Noms communs dans d’autres pays : DE : Gelber Wau ; ES : gabarro ; FR : réséda jaune ; IT : reseda comune ; PT : minhonete ; EN : wild mignonette ;

 Description de la plante adulte :

- Hauteur: 20 à 70 cm. Plante plus ou moins poilue, très variable.

- Tige souvent couchée à la base, puis ascendante, striée, marquée de ponctuations blanchâtres et saillantes.

- Feuilles inférieures obovales, oblongues, entières, ou tripartites. Feuilles rudes, un peu frisées ou ondulées sur les bords. Feuilles supérieures de 1 à 3 fois pennatipartites.

- Fleurs jaunâtres ou verdâtres, irrégulières, profondément divisées, petites, en grappes portent 6 pétales et 6 sépales d’ un jaune verdâtre, chacun divisé en 3 lobes. Le lobe du milieu et plus étroit que les 2 autres. Étamines: au nombre de 20, filet non en forme de spatule vers le haut.

- Fruits: capsules arrondies à la base, dressées, à angles sur les côtés, coupées au sommet.

- Plante à propriétés médicinales diurétiques et sudorifiques.

Type biologique : annuelle à vivace

resedaluteae75.jpg

Utilisations officinales : la plante contient des substances vulnéraires, diurétiques et sudorifiques.

 

reseda20luteacap240806.jpg

Capsules de la plante

Publié dans "R**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | Pas de Commentaire »

SOLIDAGE

Posté par eurekasophie le 26 août 2009

solidado2.jpg

 

Verge d’or


( Solidago virgaurea )

( Composées ou Astéracées )

Synonyme(s) : Solidago verge d’or, Solidage, Herbe aux juifs

 

Solilage ou Verge d’or
 Solidago virgaurea
Solidago virgaurea
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Asteridae
Ordre Asterales
Famille Asteraceae
Genre Solidago
Nom binominal
Solidago virgaurea

 

Les plantes du genre Solidago sont appelées solidages, verges d’or ou gerbes d’or. Ce sont des plantes à fleurs de la famille des Asteraceae. Il existe près de 125 espèces de ce genre qui pousse en Amérique du Nord aussi bien en Europe où elles ont été introduites depuis environ 250 ans pour les premières (Localement, elles peuvent y devenir envahissante).

Solidago est couramment utilisé par les homéopathes afin de drainer l’organisme à la sortie de l’hiver. Elle est prescrite en homéopathie, et en phytothérapie.
Les jardiniers connaissent bien sa cousine, Solidago Goldemosa dont la floraison en fin d’été et en automne illumine nos jardins.

C’est une plante vivace, de la famille des Asteraceae, pouvant atteindre 70 centimètres de haut. Originaire des régions tempérées d’Europe et d’Asie, la verge d’or s’est acclimatée en Amérique du Nord. On la retrouve volontiers dans les étages sub-alpins et alpins, dans les gazons, les prairies et les pâturages. La tige, souvent violacée porte des feuilles lancéolées, et velues. Les fleurs, jaune d’or, apparaissent en juillet août.

 

solidagovirgaurea2.jpg

USAGE ET PROPRIETES:

Son utilisation traditionnelle aurait débuté chez les populations nordiques. Elle était connue pour ses propriétés diurétiques, et son action sur les infections de l’arbre urinaire. On recueille les parties aériennes de la plante.

Elle renferme :

· Une huile essentielle, surtout présente dans les fleurs.
· Des flavonoïdes.
· Des saponosides.
· Des tanins.
· Des acides phénols

phytotherapieplantesmedicinales7.jpg

Propriétés :

· Elle est diurétique, antioxydante et astringente, ce qui en fait un excellent remède contre les affections de l’arbre urinaire. Elle constitue un appoint non négligeable dans le traitement des cystites, par exemple.
· Elle est active dans les oedèmes et l’oligurie.
· Elle est légèrement anti-inflammatoire, diminue la perméabilité vasculaire, ce qui favorise la circulation veineuse.
· Le cumul de ces différentes propriétés en fait un complément de traitement des calculs biliaires et rénaux très intéressant.
· Les saponosides qu’elle contient sont actifs contre le Candida albicans, responsable de mycoses vaginales et vulvaires.
· Par ses propriétés anti-inflammatoires, elle est active sur les rhinites chroniques, notamment les rhinites allergiques.

Posologie :

En teinture mère, 40 gouttes matin et soir.

vergedorteinturemere250.jpg Cliquez sur l’image s’il-vous-plaît….

Publié dans "S**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 1 Commentaire »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant