• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 22 août 2009

LAITUE DES ALPES

Posté par eurekasophie le 22 août 2009

 

alpes20084.jpglaitue.jpgalpes20084.jpg

Laitue des Alpes

( Cicerbita alpina )

( Composées ou Astéracées )

 

Laitue des Alpes
 Cicerbita alpina
Cicerbita alpina
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Asterales
Famille Asteraceae
Genre Cicerbita
Nom binominal
Cicerbita alpina

Synonyme(s) : Cicerbite des alpes, Laiteron des alpes

Altitude : de 1800 à 2300 m.

Taille : de 0,40 à 1 m.

Floraison : de juillet à août.

Répartition : france : Vosges, jura, Alpes, Massif central, Pyrénées.

Habitat : bois, bords des ruisseaux, prairies.

La laitue des Alpes est de hauteur variable pouvant dépasser deux mètres. Elle dispose de nombreuses fleurs bleu-violet à mauve en grappes.

laitue2.jpg

 C’est une espèce montagnarde qu’on rencontre à l’est d’une ligne qui va des Vosges à l’Ariège, sauf dans la région méditerranéenne. Elle croît dans les bois et les mégaphorbiées. La tige, d’un pourpre plus ou moins foncé, est glanduleuse dans le haut. Les feuilles, embrassantes, sont découpées en segments très inégaux, en particulier le terminal qui est beaucoup plus grand que les autres. Les capitules de fleurs violettes sont groupés en grappe d’abord dense, puis qui s’allonge. Les bractées de l’involucre sont garnies de poils glanduleux bruns à pourpres, de même que le pédoncule.

Utilisations culinaires : ses feuilles à saveur amère peuvent être consommées en salades, potages ou légumes cuits.

cicerbitaalpina0707200314.jpg

Publié dans "L**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 1 Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

NOS ENFANTS ET NOS ANIMAUX ………

Posté par eurekasophie le 22 août 2009

animauxetenfants3.gif

animauxetenfants.jpg

Il faut enseigner aux enfants comment se conduire avec les animaux

Beaucoup d’enfants, surtout les plus jeunes, ne se rendent pas compte que les animaux sont des êtres vivants et non des jouets. Omettre d’enseigner aux enfants comment se conduire avec les animaux risque de causer des souffrances à l’animal et, parfois, des blessures aux enfants.

Pour prévenir les blessures, il est sage d’enseigner aux enfants à bien traiter les animaux. Quand un animal de compagnie fait son entrée dans une famille qui compte de jeunes enfants, la surveillance des parents est primordiale, jusqu’à ce qu’ils sachent que les enfants sont capables de se conduire avec l’animal de manière responsable et sans lui faire mal. La surveillance permet aussi aux parents de s’assurer que l’animal est inoffensif pour les enfants, surtout ceux âgés de moins de cinq ans.

animauxetenfants3.gif

Il faut enseigner aux enfants comment montrer leur affection aux animaux. La plupart des enfants ont tendance à rudoyer les animaux plutôt qu’à les caresser, et certains animaux ne peuvent le supporter. On doit leur montrer à faire preuve de douceur et à éviter de pousser, de donner des coups et d’agacer l’animal de quelque façon que ce soit. Ils doivent aussi apprendre comment le caresser et le prendre.

Quand c’est possible, les enfants devraient contribuer à donner des soins à l’animal, à le nourrir, à le brosser et à le dresser. La participation des enfants aux soins quotidiens d’un animal leur inculque le sens des responsabilités, tout en leur montrant que la santé de l’animal dépend d’eux. Les parents peuvent dresser une liste de tâches quotidiennes que les enfants peuvent cocher une fois qu’elles sont accomplies. Par ailleurs, les parents doivent veiller à ce que les tâches soient bel et bien exécutées, sinon c’est l’animal qui en souffrirait. Le vétérinaire peut appuyer ces efforts en expliquant aux enfants l’importance des soins de santé, du brossage et d’une bonne alimentation.

Il faut aussi inculquer aux enfants le respect de l’intimité de l’animal. Les animaux de compagnie devraient avoir leur « oasis » dans la maison, où ils peuvent s’isoler des enfants de temps à autre. Les enfants doivent respecter ce besoin d’isolement et l’espace privé de l’animal.

Les enfants doivent savoir que les mouvements brusques ainsi que les bruits intenses et les cris risquent de surprendre ou d’effrayer les animaux. Il faut leur enseigner que les animaux préfèrent être traités avec douceur et calme. Autrement, ils peuvent être effrayés et ne pas vouloir se laisser approcher ou toucher, ou pire, ils risquent de mordre.

animauxetenfants3.gif

Les enfants doivent apprendre qu’avant de toucher un animal inconnu, ils doivent demander la permission à un parent. Tous les animaux ne sont pas nécessairement amicaux et certains peuvent considérer les enfants comme menaçants. De fait, la plupart des incidents de morsures mettent des enfants en cause. Dans le cas des chiens, il faut montrer aux enfants à ne pas les fixer dans les yeux, car l’animal peut interpréter cette attitude comme une menace.

Les animaux de compagnie s’avèrent un outil précieux pour enseigner aux enfants le respect, l’empathie, le sens des responsabilités et la douceur. Ces qualités leur seront utiles toute leur vie durant. Le lien qui unit un enfant et un animal dure toute la vie et il est le plus riche qui soit.

animauxenfants6.gif

Publié dans NOS ZAMIS LES ZANIMAUX | 1 Commentaire »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant