TROLL…..E

Posté par eurekasophie le 19 août 2009

troll1.jpg            Meuuuuuu non ! N’ayez pas peur ! Cliquez dé…li…ca…te….ment sur l’image . Voiiilà !

 

À un  » E » près , je partais pour vous écrire un article sur cette redoutable créature qui présentement est très occupée à s’éclater sur le Net

Et puis, d’ailleurs, pourquoi devrais-je écrire un article sur le troll auquel je ne connais qu’un seul pouvoir, nous terroriser …..

DONC, hachement plus sympa quand même voilà la trolle qui pourrait être la femme du troll …Mais non !!!

Quand on y réfléchit, c’est logique, « Troll » n’étant pas un adjectif, il ne s’accorde pas au féminin en prenant un  » E » , comme par exemple:

« nul » qui au féminin nous donne  » nulle » ….Ha là y’a une aile et un noeud en plus !

Bon aller c’est pas tout ça, j’en vois un qui s’énerve…….

gailuronanim.gifDès qu’on tourne le dos 5 minutes, cette Sophie en profite pour bavasser comme si elle n’avait que ça à faire …..

                                Et pour dire quoi, je vous le demande……des fadaises, des  broutilles, des calembredaines……des niaiseries. Pfffff !

Trolle
 

( Trollius europaeus )

( Renonculacées )

Trolle d’Europe
 Illustration
Illustration
Classification classique
Règne Plantae
Embranchement Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Ranunculales
Famille Ranunculaceae
Genre Trollius
Nom binominal
Trollius europaeus

Synonyme(s) : Trolle d’europe, Boule d’or, Trolle de montagne, Trolle globuleux, Renoncule de montagne

« Le trolle d’Europe ressemble à un gros boutons d’or aux fleurs fermées, ce qui empêche les abeilles et gros insectes d’assurer la pollinisation. Celle ci est donc réalisée par une petite espèce de mouche, c’est le principe de mutualisme. »

Le genre Trollius (les trolles), de la famille des renonculacées, comporte dans le monde une douzaine d’espèces. Il doit son nom à l’allemand Trollblume, mot dans lequel troll correspond au vieil allemand trol (= globe) ou au latin trulleus (= bassin, cuvette). Dans les deux cas, il s’agit d’évoquer la forme globuleuse de la fleur des trolles, qui ne s’ouvre jamais entièrement. Cette fleur présente à la fois des sépales pétaloïdes (7 à 17) et des pétales très nombreux et étroits, masqués par les sépales. Le fruit est formé d’un grand nombre de follicules.

Trollius europaeus L. (trolle d’Europe, boule-d’or) : plante vivace glabre poussant en altitude, dans les prairies, les pâturages ou au bord des cours d’eau, jusqu’à 2800 m. Feuilles palmées semblables à un éventail, les inférieures à long pétiole. Fleurs jaune citron ou doré en forme de boules, les sépales étant recourbés vers le centre. Pollinisation par de petits insectes (mouches notamment).

Floraison de mai à août.

Nom catalan : flor de rovell d’ou.

Utilisations officinales : son rhizome contient des substances révulsives.

Utilisations autres : cultivé dans les jardins d’ornement.

trolle.jpg             C’est beau la nature tout d’même !

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

3 Réponses à “TROLL…..E”

  1. Bien le troll!
    ARSENE GRISALI

  2. eurekasophie dit :

    Bonjour Alain,
    Oui oui, celui-là est pas trop terrifiant
    Merci pour ta visite
    Bise
    Sophie

  3. cute comforters dit :

    Where can I find legitimate blogs that are focused on or at least delve seriously into penis enlargement?

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant