• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 12 août 2009

UN PAS EN ARRIERE

Posté par eurekasophie le 12 août 2009

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

C’était ma jeunesse !!!

Publié dans MES VIDEOS........ | Pas de Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

GOUET D’ITALIE

Posté par eurekasophie le 12 août 2009

gouet3.jpggouet.gifgouet3.jpg

 

Gouet d’Italie

( Arum italicum )

( Aracées )

Synonyme(s) : Oreille d’âne, Gouet italique

L’arum d’Italie, arum italicum ou gouet d’Italie est une plante vivace qui pousse naturellement dans les haies, les bois clairs ou les sols labourés dans les régions méridionales de la France. Il appartient à la famille des aracées.

La partie souterraine est un tubercule charnu et horizontal.
En hiver, le feuillage de cette plante présente un intérêt décoratif par ses grandes feuilles en forme de fer de lance.
Leur base présente deux sortes d’oreillettes divergentes et leur surface brillante est marbrée de blanc.
A leur sortie, ces feuilles sont roulées en cornet ; en été ce feuillage disparait.

arum11.jpgarum10.jpg

La floraison a lieu en mai-juin mais les fleurs ne sont pas très spectaculaires car de couleur jaune-verdâtre.
Par contre, le moyen utilisé pour la reproduction est particulier.
La fleur se présente sous forme d’un long cornet à extrémité élargie et pointue, cette partie est appelée une spathe.
Au centre de cette spathe se dresse un organe jaune et allongé en massue, c’est l’extrémité du spadice dont le reste est enveloppé dans la base renflée de la spathe.
A maturité, les insectes qui sont attirés par l’odeur fétide du spadice descendent dans la base renflée de la spathe où se trouvent le nectar mais aussi des fleurs mâles et des fleurs femelles.
Un réseau de poils les empêchant de remonter, ils se recouvrent du pollen des fleurs mâles et le dispersent en s’agitant.
Peu de temps après, la prison de poils s’ouvre et ces insectes iront déposer le pollen accroché à leur corps sur les fleurs femelles d’autres spathes dont ils seront à nouveau prisonniers.

Les fruits très voyants sont des baies rouge vif, disposées en épi.

gouet5.jpg


Attention, ces baies sont très toxiques voire mortelles!

Utilisations officinales : la plante contient des substances antirhumatismales, expectorantes du catarrhe des bronches et adjuvantes dans les affections des premières voies respiratoires. ( consulter avant utilisation)

Utilisations autres : plante très décorative que l’on appelle familièrement la « calla des bois ».

gouet2.jpg

Publié dans "G**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 2 Commentaires »

LES CHIENS ET L’ORAGE

Posté par eurekasophie le 12 août 2009

chieninfos.gif 

 

La peur des orages chez les chiens est très difficile à vaincre

La peur des orages est très répandue chez les chiens. Chez certains chiens, elle peut être si intense qu’ils peuvent prévoir quand un orage surviendra et se mettre à trembler bien avant qu’il ne commence.

Dans la plupart des cas, c’est le bruit que le chien redoute, même si chez certains d’entre eux, les éclairs et le bruit semblent associés. Pour éliminer cette phobie, il faut beaucoup de temps et l’application de certaines techniques de dressage bien connues. Pour habituer un chien au tonnerre, on peut utiliser une technique appelée « désensibilisation systématique ». Elle consiste à exposer le chien à des bruits d’orage assez faibles pour ne provoquer aucune réaction chez lui (vous pouvez utiliser des enregistrements commerciaux de tonnerre ou faire vos propres enregistrements). Avant de commencer, faites jouer l’enregistrement assez fort, pour voir si votre chien y réagira.
chienfou.gif
Vous augmentez le volume graduellement jusqu’à ce que le chien ait une réaction de peur. Ne le réconfortez pas, car vous renforceriez alors le comportement de peur. Réduisez plutôt le volume et continuez d’appliquer cette technique, mais encore plus graduellement. Après quelque temps (généralement des semaines), vous pourrez monter le son assez fort sans que votre chien ait peur. Si votre animal craint aussi les éclairs, utilisez un stroboscope pour les simuler.

Une autre technique, appelée « contre-conditionnement », peut être combinée au dressage. Elle consiste à distraire votre chien pendant un orage simulé en lui faisant faire des exercices faciles de dressage (par ex., « assis », « couche », « reste » ou « au pied ») et à le récompenser quand il obéit. Vous remplacez ainsi la peur par la satisfaction et le plaisir.

Si ces techniques échouent, consultez votre vétérinaire. Il peut vous recommander d’autres techniques de dressage et, au besoin, il pourra prescrire des médicaments qui modifient le comportement ou des tranquillisants

Publié dans COMPORTEMENT DU CHIEN, NOS ZAMIS LES ZANIMAUX | 2 Commentaires »

GAZON D’OLYMPE

Posté par eurekasophie le 12 août 2009

gazondolympe2.jpggazondolympe3.jpg

 

Armérie maritime

( Armeria maritima )

( Plombaginacées )

Synonyme(s) : Jonc marin, Oeillet marin, Gazon d’Olympe, Arméria marine

L’armérie maritime (Armeria maritima), œillet marin, gazon d’Olympe ou gazon d’Espagne, est une espèce de plantes herbacées vivaces de la famille des Plumbaginaceae. Sa répartition est au niveau du littoral de l’hémisphère nord.

En France, elle est rencontrée sur les côtes de la Manche et de l’Atlantique (Vendée, Bretagne), sur les rochers et pelouses de bords de mer, battu par les embruns.

Vivace en touffe ressemblant à de l’herbe d’un bleu-vert sombre. En été, pour une longue période, têtes sphériques de fleurs roses à l’extrémité de tiges rigides.

pelouseaerohaline.jpg

Plante herbacée vivace, hermaphrodite, en touffe (5-30 cm).

Feuilles toutes radicales, à limbe linéaire-obtus, large de 1 à 3 mm, à une seule nervure, glabre ou pubescent.

Hampe florale dressée, plus ou moins pubescente ; gaine haute de 8 à 15 mm, plus courte ou égalant le capitule. 

Inflorescence : cyme capituliforme globuleuse, large de 2 cm ; fleurs longuement pédicellées, chacune munie d’une bractée ; involucre à bractées scarieuses, sur 3 ou 4 rangs, les externes ovales, acuminées ou mucronées ; lobes du calice ovales, surmontés d’une arête beaucoup plus courte qu’eux ; corolle rose, rarement blanche.

Fruit : capsule.

Exposition au soleil. Sol léger, pauvre, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu’à -20°C.
Feuillage persistant. Port etalé. Intérêt estival. Couvre-sol.

potpharmacie007.jpg

Armérie maritime
 Armeria maritima
Armeria maritima
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Caryophyllidae
Ordre Plumbaginales
Famille Plumbaginaceae
Genre Armeria
Nom binominal
Armeria maritima

Utilisations officinales : plante irritante qui possède des substances antibiotiques.

Utilisations autres : plante utilisée en décoration.

gazondolympe4.jpg

Petit Nacré (Issoria lathonia) butinant sur des inflorescences de Gazon d’Olympe (Armeria maritima)

Publié dans "G**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | Pas de Commentaire »

LA NEVROSE OBSESSIONNELLE

Posté par eurekasophie le 12 août 2009

 

Les comportements répétitifs peuvent être un symptôme de névrose obsessionnelle

La névrose obsessionnelle, aussi appelée stéréotypie, se caractérise par des gestes répétitifs, constants et sans but apparent.

La stéréotypie peut se manifester de bien des façons. La forme la plus courante chez les chiens de petite race est le mâchonnement des pattes antérieures et des griffes. Mordre dans le vide et courir après sa queue sont d’autres exemples de stéréotypie chez les chiens. Dans le cas des chiens de grande race, les granulomes (tumeurs de nature inflammatoire) consécutifs au léchage excessif sont la manifestation la plus courante.

chienquimordsaqueue.gif

La stéréotypie peut être d’origine physiologique et être notamment causée par des troubles génétiques ou une infection locale de la peau (pyodermite). Elle peut aussi être attribuable à des expériences négatives ou à un comportement conditionné, comme un conflit ou la peur. Elle peut encore être due au stress, à l’ennui ou à l’anxiété. Des données scientifiques semblent indiquer que certaines espèces, races et lignées sont plus prédisposées que d’autres à certaines formes de stéréotypie.

chienpsy.gif

Le traitement de la stéréotypie, quelle qu’en soit la forme, exige patience et compréhension. L’application d’onguent au goût repoussant sur une région que l’animal lèche compulsivement ne règle pas le problème et s’avère généralement inefficace.

Il faut d’abord s’assurer que le problème n’est pas d’origine médicale, en demandant à un vétérinaire de procéder à un examen physique complet de l’animal et de faire les tests nécessaires. Si aucun trouble médical n’est décelé, il faut ensuite cerner la cause du comportement aberrant et l’éliminer (par ex., dans le cas de l’anxiété, en supprimer la cause). Il faut éviter les punitions car, dans certains cas, elles sont déjà un facteur contributif.

Si la stéréotypie persiste malgré ces mesures, il est recommandé de consulter un vétérinaire possédant de l’expertise dans le domaine du comportement. En général, il proposera un traitement médicamenteux doublé d’un bon programme de prévention physique (si c’est possible). Dans certains cas, la modification du comportement à l’aide de techniques de désensibilisation et de contre-conditionnement peut s’avérer utile.

Publié dans COMPORTEMENT DU CHIEN, NOS ZAMIS LES ZANIMAUX | Pas de Commentaire »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant