COLCHIQUE ……..

Posté par eurekasophie le 5 août 2009

colchique.jpg

Colchiques dans les prés

Fleurissent fleurissent

Colchiques dans les prés

C’est la fin de l’été

La fleur d’automne

Emportée par le vent

En ronde monotone

Tombe en tourbillonnant

Qui ne connaît pas cette jolie chanson, que l’on chantait en canon à la chorale de l’école

Colchique d’automne
 

( Colchicum autumnale )

( Colchicacées )

Comment lire une taxoboxColchique d’automne
 Colchicum autumnale
Colchicum autumnale
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Liliopsida
Sous-classe Liliidae
Ordre Liliales
Famille Liliaceae
Genre Colchicum
Nom binominal
Colchicum autumnale

Synonyme(s) : Tue-chien, Colchique, Narcisse d’automne, Veilleuse, Safran des prés

Origine du nom français : il tire son nom de la Colchide, patrie de Médée l’empoisonneuse, région du Caucase très connue pour l’abondance des plantes vénéneuses qui y poussent.

C’est une plante assez basse, à corme. Elle présente la particularité d’avoir deux apparences très différentes :

  • En automne seules les fleurs apparaissent, naissant d’un spathe tubuleux au niveau du sol. elles sont formées de 6 pétales roses soudés à la base.
  • Au printemps ce sont les feuilles lancéolées, larges qui apparaissent entourant le fruit, une grosse capsule ovoïde formée d’abord sous terre.

colchiquefruit.jpg Fruit

 

Commentaires : du bulbe, très profond, poussent directement les fleurs et, le printemps suivant, les feuilles et la capsule contenant les graines.
Les fleurs apparaissant, d’une manière insolite, en automne doivent avoir attiré l’attention car, en effet, cette plante est connue depuis la haute Antiquité.

Utilisations officinales : l’usage principal auquel était jadis destiné le colchique était celui de soigner la goutte, ou mieux, d’en atténuer les douleurs. C’est un analgésique efficace même contre les douleurs rhumatismales et névralgiques, mais il a été délaissé à cause de la toxicité élevée de son composant actif et remplacé par d’autres plantes moins dangereuses et tout aussi efficaces. Toutefois, récemment, il est revenu au centre de l’attention car il a été découvert qu’il contient des principes pouvant servir dans la lutte contre le cancer.

ATTENTION !

Le colchique contient de la colchicine (pour l’homme, troubles à partir de 10 mg, mortelle à partir de 40 mg) et il arrive fréquemment au bétail d’être intoxiqué. La colchicine, bien qu’utilisée en thérapeutique est un poison bloquant la division cellulaire. L’intoxication par ingestion se manifeste par des troubles digestifs violents, des troubles sanguins et neurologiques. L’issue peut être dramatique.

Il fut un temps où les jouets étaient souvent fournis par la nature. Dans la capsule du colchique d’automne les graines cliquettent. Il arrivait que des enfants cueillent des capsules qui devenaient entre leurs mains des hochets assassins. Certains avalaient les graines, absorbant ainsi une dose fatale de colchicine. La dose létale est évaluée à 1 mg par kilo de poids corporel et une seule graine en contient environ 4 mg !

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Une Réponse à “COLCHIQUE ……..”

  1. imix1 dit :

    bonjour, juste pour signaler que ce n’est pas la fleur d’automne, mais

    La feuille d’automne
    Emportée par le vent
    En ronde monotone
    Tombe en tourbillonnant

    merci pour la photo, car celles du fruit sont rares et j’ai découvert cette plante récemment dans mon jardin sans savoir ce que c’était et sans avoir vu la fleur, et pour cause, la floraison a donc eu lieu l’automne dernier. J’ai fini par la reconnaître dans un livre.

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant