VIPERINE …

Posté par eurekasophie le 4 août 2009

serpent.gif

L’est sympa çui-là  

 Mais naaaannnn….je ne vais pas vous parler du petit de la vipère .. qui s’appelle d’ailleurs « vipéreau » ni de la couleuvre vipérine ,

mais de la plante , vala !

potpharmacie.jpgechium2.jpgphytotherapieplantesmedicinales2.jpg

                                  Vipérine

                                                               ( Echium vulgare )


                                                               ( Borraginacées )

 

                                                                                                                Synonyme(s) : Vipérine commune, Langue d’oie

  • Description botanique La plante peut mesurer de 30 à 80 cm de haut. Elle est couverte de poils raides, glanduleux, assez espacés. Sa tige est très rameuse. Les feuilles, aiguës, lancéolées, sont sessiles et ne possèdent qu’une seule nervure. En début de cycle, les feuilles sont disposées en une grosse rosette caractéristique.
    Les fleurs d’ Echium vulgare sont bleu violacé, grandes (1 à 2 cm), réunies en grappes, formant elles-mêmes une panicule longue et étroite. La corolle, en tube, possède des étamines saillantes. La floraison s’étale de mai à août.
  • Localisation et comportement On trouve Echium vulgare dans les lieux secs, au bord des chemins et dans les jachères. C’est une espèce caractéristique des milieux sableux de l’intérieur de la Camargue.
  • Utilisations officinales : les tiges florales contiennent des substances diurétiques, sudorifiques, dépuratives et adoucissantes.

    Utilisations culinaires : les rosettes des feuilles de la base sont comestibles et on les utilise comme n’importe quel légume. Les cueillir en hiver ou au début du printemps parce que, plus tard, elles deviennent coriaces.

    Photos :

    echiumvulgare1.jpg                                                         echium.jpg                                      

    if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

    Une Réponse à “VIPERINE …”

    1. Décidément, je viens du blog de Douceur Intemporelle, elle parle aussi de serpents. Quant aux rosettes, vaut mieux les manger l’hiver, sinon impossible, brrrr!
      ARSENE GRISALI

    Laisser un commentaire

     

    Quantum SCIO |
    Le Mangoustan |
    actumed |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
    | Psychothérapeute PAU
    | Soleil levant