• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 9 juillet 2009

DOUCE SOIREE

Posté par eurekasophie le 9 juillet 2009

 

lignefleurs21.gif

 

 

belleepoque10.jpg                                                 papillonetfleur.gif

 

lignefleurs21.giflignefleurs21.giflignefleurs21.gif

dimanche27.jpg belleepoque10.jpg

 

 

lignefleurs21.giflignefleurs21.giflignefleurs21.gif

chapeau1.jpgbelleepoque8.jpgchapeau1.jpg

 

lignefleurs21.giflignefleurs21.giflignefleurs21.gif

belleepoque9.jpg                                                                bellesimagesoiseaux2.gif

 

lignefleurs21.gif

Publié dans MES IMAGES | Pas de Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

UN PEU D’HUMOUR ET DE DETENTE

Posté par eurekasophie le 9 juillet 2009

 

coluchehumour.gif

 

 

CITATIONS COLUCHE

UN PEU D'HUMOUR ET DE DETENTE  dans HISTOIRE D'EN RIRE smyleys26  Quelle est la différence entre le parti communiste français et le Titanic ?
C’est qu’au moins? pendant le naufrage du Titanic, y z’avaient de la musique !

smyleys26 dans HISTOIRE D'EN RIRE Avec la capote Nestor, je suis pas né, je suis pas mort !

smyleys26Il faut se méfier des comiques, parce que quelquefois ils disent des choses pour plaisanter !

smyleys26 Quand j’étais petit à la maison, le plus dur c’était la fin du mois… Surtout les trente derniers jours

smyleys26 Il faut cueillir les cerises avec la queue. J’avais déjà du mal avec la main !

smyleys26 Dans l’administration, on ne doit pas dormir au bureau le matin sinon on ne sait plus quoi faire l’après-midi.

smyleys26 Je n’ai rien contre les étrangers. Le problème, c’est que, d’une part, ils parlent pas français pour la plupart… Et selon le pays où on va, ils parlent pas le même étranger.

smyleys26 Le tennis et le ping-pong, c’est pareil. Sauf qu’au tennis, les joueurs sont debout sur la table.

smyleys26 Le communisme, c’est une des seules maladies graves qu’on a pas expérimentées d’abord sur les animaux

smyleys26 C’est pas dur la politique comme métier ! Tu fais cinq ans de droit et tout le reste c’est de travers

smyleys26 Je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire.

smyleys26 Un pays neutre, c’est un pays qui ne vend pas d’armes à un pays en guerre. Sauf s’il paie comptant.

smyleys26 Dieu, c’est comme le sucre dans le lait chaud. Il est partout et on ne Le voit pas… Et plus on Le cherche, moins on Le trouve

smyleys26 Des nouvelles du sexe : on enregistre un net durcissement de la situation.


smyleys26 Mon psychiatre, pour quinze mille francs, il m’a débarrassé de ce que j’avais : quinze mille francs.

coluchehumour.gif

smyleys26

 Avec les maisons en préfabriqué, pendant le crédit tu répares ce qui s’écroule, et au bout de quinze ans les ruines sont à toi.


smyleys26 Que les sportifs arrêtent le doping… On aura l’air malin devant nos téléviseurs en attendant qu’ils battent les records.

smyleys26 A la télé ils disent tous les jours : ‘Y a trois millions de personnes qui veulent du travail.’
C’est pas vrai : de l’argent leur suffirait.


smyleys26 Dans les manifs, rien ne sert de partir à point, il faut courir.



 

Publié dans HISTOIRE D'EN RIRE | Pas de Commentaire »

LES COMPATIBILITES ALIMENTAIRES

Posté par eurekasophie le 9 juillet 2009

 

 

 

DIGÉREZ MIEUX ET VOTRE VIE VA CHANGER

 

 

 

 

Vous en avez assez d’avoir des coups de pompe dans la journée, d’être toujours un peu ballonné ?

 

Quand vous n’êtes pas constipé, c’est le contraire ? Arrêtez de tout mélanger dans votre assiette et

 

 

laissez le temps à votre estomac de bien travailler ! 

 

 

Céleste Cândido, naturopathe et organisatrice de stages de jeûne et de détox a abordé un thème concernant les compatibilités alimentaires: les aliments n’ont pas tous le même temps de digestion et c’est en les associant subtilement qu’on peut digérer parfaitement ! Un gage évident de bonne santé.

 

Ce que nous mangeons nous construit 

On s’étonne qu’encore maintenant, certaines personnes lèvent les yeux au ciel quand on leur parle de l’importance de leur assiette ! Pourtant, de nos aliments proviennent tous les  » matériaux  » essentiels dont nous avons besoin ! Mais voilà, notre organisme est conçu pour digérer ce que la nature nous donne……mais à l’état naturel ! Alors les ajouts, les fortes cuissons, les mélanges peuvent nous jouer des tours ! A la fin d’une des conférences de Céleste Cândido, l’une des jeûneuses, mère de trois enfants très grands, s’est demandé comment elle était passée au travers d’une information capitale: les fruits crus ne doivent pas terminer un repas . Voilà un élément déterminent dans la logique des compatibilités alimentaires : les fruits crus ne doivent jamis être mangés avec le reste des aliments ! Ce grand principe alimentaire est un cheval de bataille défendu par le naturopathe Robert Masson depuis des décennies ! Cuits, les fruits sont malheureusement privés d’une grande partie de leurs vitamines, et de leurs enzymes, leur pouvoir nutritif est donc bien moindre, mais ils peuvent être associés à d’autres aliments, au même titre que les légumes et, ainsi, ne pas provoquer de « fermentations » . Crus c’est une catastrophe ! 

 

Le principe de la digestion 

 

 

 

À chaque mal sa cause

Schémas de l'appareil digestif

L'acidité gastrique sous le feu des projecteurs

L'acidité gastrique sous le feu des projecteurs

les gaz, un débat en plus

 

suivez le guide

  • L’appareil digestif est composé de l’ensemble des organes (œsophage, estomac, vésicule biliaire, intestin, …) qui assurent la digestion des aliments.
  • La digestion permet la transformation des aliments et leur dégradation en éléments (nutriments) directement utilisables par l’organisme : protéines, glucides, lipides, sels minéraux et oligoéléments qui passent dans la circulation sanguine.

Digestion difficile Maux d'estomac Maux d'estomac avec ballonnements

 Cliquez dans les petits rectangles
Entre le moment où vous avalez un aliment et celui où ses nutriments vont venir alimenter vos cellules, il devra être réduit en tout petits morceaux. Imaginez une carotte…………….Pour que son bétacarotène parvienne jusqu’à votre réseau sanguin, elle devra être réduite en morceaux suffisamment minuscules pour traverser la barrière intestinale. C’est tout le travail de votre système digestif, chacun de ses organes ayant pour cela des fonctions très précises. Certains digèrent plutôt les sucres, d’autres les les graisses….. Et devinez à quel endroit précis commence la digestion ? Dans la bouche ! Car c’est ici que l’amylase, une enzyme sécrétée par les glandes salivaires, digère en partie les amidons ( les amidons sont des sucres lents, composés de nombreuses molécules de sucres rapides accrochées les unes aux autres). Elle coupe le lien entre les différentes molécules de sucre. Si vous en avez le courage, mâchez longuement une cuillerée de riz ou un morceau de pomme de terre ……Vous finirez par sentir le goût du sucre ! 

L’autre intérêt d’une véritable mastication, c’est que pendant que les aliments sont dans votre bouche, votre cerveau envoie des informations aux différents organes qui se situent sur la route du système digestif, les prévenant de ce qui va arriver ! En réaction, les organes sécrètent des enzymes, prêts à digérer ce qui va leur parvenir. 

L’aliment suit ensuite le chemin de l’oesophage pour parvenir à l’étape suivante: l’estomac. L’oesophage, qui a laissé passer la nourriture, se referme après avoir déchargé son passager. Après l’estomac, se situe un autre organe, le duodénum, tout en longueur, qui s’est beaucoup développé ces derniers millénaires car il digère plus particulièrement les céréales ! Des aliments qui ne sont apparusque très récemment dans la nourriture humaine. C’est un peu notre gésier……Ensuite, avant que les graisses ne rejoignent l’intestin grêle, la vésicule biliaire, alimentée par le foie, leur envoie, comme une petite pompe, une  » giclette  » de bile qui va les émulsionner, les transformer en toutes petites particules de graisses. Chez les personnes qui n’ont plus de vésicule, le foie largue de la bile en permanence dans l’intestin, et pas directement sur les graisses à digérer, ce qui est loin d’être aussi efficace. 

 

Un temps pour chaque aliment

 

Chaque aliment a besoin de rester un temps déterminé dans l’estomac pour être digéré. Lorsque nous portons un aliment à notre bouche, le système nerveux central informe l’estomac du  » travail  » qu’il va devoir réaliser, et donc de la dose de sucs gastriques qu’il doit sécréter. Si vous ne mâchez pas, vous ne lui laissez pas le temps de réagir, et la  » maldigestion  » commence dès les hors-d’oeuvre ! 

 

 

TEMPS MOYENS DE DIGESTION 

 

dans l’estomac 

( d’après Céleste Cândido) 

 

Eau: ………………………………………………………………………………………………..10/15 minutes

Jus de fruits ou de légumes:………………………………………………………………10/15 minutes

Fruits:……………………………………………………………………………………………….30/60 minutes

Céréales: ………………………………………………………………………………………….1 à 2 heures

Graines et haricots:…………………………………………………………………………..1 à 2 heures

Tofu et Seitan:…………………………………………………………………………………..2 à 3 heures

Viandes et poissons:………………………………………………………………………….3 à 4 heures

Fruits de mer:…………………………………………………………………………………..8 heures

 

Sachant que pour une digestion correcte, il faut absolument éviter de consommer de nouveaux aliments tant que la digestion dans l’estomac n’est pas terminée, mieux vaut manger les protéines animales( qui plus est les fruits de mer ) le soir:  il est rare de se relever la nuit pour manger et il est plus facile de ne pas grignoter pendant plusieurs heures d’affilée ! 

 

 

Pas trop longtemps dans l’estomac 

 

Lorsque deux aliments qui demandent des temps de digestion différents sont associés, ils sont  » traités  » en même temps dans l’estomac. Sauf que l’un d’entre eux sera ingéré plus vite et devra attendre, au chaud à 37 ° , que l’autre soit complètement  » traité « . Résultat, il va fermenter !! Et créer de l’acidité, des troubles digestifs………La tartine de confiture en est un parfait exemple: le pain ( complet et bio évidemment !) doit séjourner 1h30 dans l’estomac, la confiture 30 minutes seulement. Le pain va devoir attendre au chaud….Et il va fermenter ! En revanche, si vous trempouillez une tranche de pain dans une huile de pistache ou de graine de courge, vous aurez  aussi une délicieuse tartine, mais votre organisme est équipé pour la digérer !

 

 

Calories et index glycémique 

 

Légumes: plus ils sont réduits petits ( jusqu’à la purée) et plus ils sont cuits, plus leur index glycémique est élevé. Ils augmentent la sécrétion d’insuline et font grossir! Avec la même teneur en calories, une carotte cuite vous fera grossir, mais si vous  la mangez crue ou cuite à faible température ( moins de 90 ° ) , elle vous fera maigrir ! Pareil pour les pommes de terre ! Et certains aliments réputés pour leur apport énorme de calories ne font pas grossir parce que leur index glycémique est très bas, c’est le cas, par exemple, d’un excellent ami du système cardiovasculaire: l’avocat. 

 

 

Gare aux sucres rapides ! 

 

Avant que les aliments n’arrivent dans l’intestin, le pancréas sécrète une hormone pour que leurs sucres puissent être utilisés par l’organisme : l’insuline.  Sans elle, impossible de nourrir les muscles ou le cerveau ! Quand vous absorbez un sucre lent — c’est-à-dire des céréales complètes, des légumineuses, des pommes de terre ( entières, pas de la purée mousseline ou des pommes Dauphine ) —, votre pancréas met en route sa fabrication d’insuline et en sécrète une quantité définie qui reste présente pendant 1h 30 dans le sang, le temps que les chaînes de molécules soient coupées en petits morceaux. Lorsque vous mangez un sucre rapide ( sucre raffiné, de canne ou de betterave, pain blanc, céréales raffinées…..) , le pancréas fera de même, mais votre sucre sera digéré en une demi-heure.

Résultat: pendant une heure, le taux d’insuline dans votre sang sera trop élevé ! Vous aurez faim ! Le sucre appelle le sucre……C’est un cercle vicieux. Vous passez de l’hyperglycémie ( brutal afflux de sucre dans le sang ) à l’hypoglycémie ( votre insuline excessive fait baisser le taux normal de sucre dans votre sang.) . 

 

 

pH et glycémie: 

 

deux paramètres capitaux ! 

 

 

Votre organisme a toujours deux priorités, vitales pour lui: maintenir sa glycémie (taux de glucose dans le sang)  entre 0,8 et 1 g / l, et maintenir son pH entre 7,34 et 7,43. Et pour cela, il est prêt à tout ! A épuiser le pancréas pour gérer l’afflux de sucre, et à puiser les sels minéraux dans les os et les dents pour lutter contre l’acidité ( tous les produits raffinés que nous consommons actuellement, ainsi que les huiles raffinées, l’alcool, le café, sont des aliments hyper acidifiants !) .

 

 

Les bonnes associations 

 

Vous vous demandez donc comment vous nourrir pour que tout se passe bien…… Surtout pas en mangeant un peu de tout à chaque repas ! 

 

RETENEZ QUELQUES REGLES SIMPLES 


 

  • Les fruits frais et les fruits secs se consomment seuls, mais ils peuvent être mélangés entre eux, excepté le melon et la pastèque qui ne doivent pas être mélangés aux autres.
  • Les oléagineux ( amandes, noix, noisettes, pistaches, noix de Macadamia ou du Brésil, graines de sésame…..) doivent être consommés avec les légumes et les crudités.
  • Les pommes de terre et les oignons se marient très bien avec les légumes crus ou cuits.
  • Associer les légumineuses ( lentilles, pois chiches, pois cassés, haricots secs…..) avec du riz semi-complet et des légumes, c’est parfait pour apporter à votre organisme des protéines végétales. Pour cela, associez 2/3 de céréales avec 1/3 de légumineuses: vous fournirez ainsi à votre organisme tous les acides aminés indispensables à la fabrication des protéines et dans les bonnes proportions. C’est l’idéal pour les végétariens ! Depuis toujours, les peuples se nourrissent ainsi : du riz et des haricots en Amérique du Sud, du riz et du soja en Chine ou au Japon, du riz et des lentilles en Inde, du blé et des pois chiches au Maghreb….
  • Les protéines animales, elles, seront associées avec les légumes et la salade, et on les mangera de préférence le soir.

 

 

Publié dans SANTE AU QUOTIDIEN | Pas de Commentaire »

AVANT DE PREVOIR VOTRE MENU, UTILISEZ CE TABLEAU A DOUBLE ENTREE !

Posté par eurekasophie le 9 juillet 2009

AVANT DE PREVOIR VOTRE MENU, UTILISEZ CE TABLEAU A DOUBLE ENTREE !  dans SANTE AU QUOTIDIEN associationalimbis

 

 

F: association favorable

N: association neutre

I: association incompatible   

GLUCIDES

PROTEINES

LEGUMES

EAU

SEL

Sucres simples

sucres

doubles

amidons

légumes secs

maigres graisses

lait

LIPIDES

faiblement amidonnés

moyennement amidonnés

   

Fruits

sucres industriels sucrerie

céréales et dérivés amidons concentrés

acides

mi-acides

doux séchés neutres

miel

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17

fruits acides

1 N N N N N N I I I N I I I N I N I

fruit mi-acides

2 N F F F N F I I I F I I I N I N I

fruits doux

3 N F F F N F N I I F I I N N I F I

fruits séchés

4 N N N N N N N I I N I I I N I N I

fruits neutres

5 N F F N N F N I I N I I N N I N I

miel

6 N F F N N F N I I N I I N N I N I

sucres industriels sucreries

7 I I N N N N N I I N I I N N I F I

amidons

8 I I I I I I I N N I N I N F N N I

légumes secs

9 I I I I I I I N N N N I N F N N N

protéines maigres

10 N F F F N N N I N F N I N F N N I

protéines grasses

11 I I I I I I I N N N N I N F N N I

lait

12 I I I I I I I I I I I N I I I N I

lipides

13 I I N N I N N N N N N I N F N N I

légumes faiblement amidonnés

14 N N N N N N N F F F F I F F F N N

légumes moyennement amidonnés

15 I I I I I I I N N N N I N F F F N

eau

16 N N N N N N F N N N N N N N F F I

sel

17 I I I I I I I I N I I I I N N I N

 

Publié dans SANTE AU QUOTIDIEN | Pas de Commentaire »

LA CUISINE DES FUTURS PARENTS

Posté par eurekasophie le 9 juillet 2009

 

 

On peut se concocter une alimentation  » préconceptionnelle » en suivant les conseils d’Anne Dufour ET en respectant les principes de la cuisine-santé édictées par le Dr Seignalet. L’enjeu sera de trouver la vitamine B9 ailleurs que dans le blé ( pour éviter son gluten) , de sélectionner les apports d’origine animale pour que la vitamine B12 provienne des crustacés plutôt que des produits laitiers, etc. Et de privilégier le cru au cuit. Quelques choix tout simples, dès le marché et en cuisine, pour bientôt s’appeler Papa et Maman.

 

 » VITAMINES B ET C TU MARIERAS, DES MINERAUX TES TÉMOINS TU FERAS, ET BÉBÉ TU

 

AURAS ! » 

 

 

panierdefruits2.gif

 

L’été est beau, chaud, propice à la détente et au temps pour soi et, sur le marché, il se montre fort riche en ressources qui vont vous aider à remplir vos objectifs. Et quels sont-ils ? Petit listing.

 

haricots1.gif oeufs008.gifsalade.gif

 

 

OBJECTIF VITAMINE B9: haricots verts et salades variées chez le primeur, oeufs (bio) chez le volailler ( on en prend quelques-uns quand même, parce qu’ils aident aussi à atteindre les objectifs Vitamiune B12 et Zinc/ Sélénium.

 

cerise02.gifcarotte.gif radis.giftomates.gifmelon.gif

OBJECTIF VITAMINE C : la cuisson la détruit en grande partie, mais on n’a que l’embarras du choix des légumes et des fruits qui se consomment crus. Dans le panier: betteraves, carottes, céleri, concombre, radis, tomates, abricots, cerises, figues, framboises, groseilles, melon, pastèque, pêches, prunes……….

 

crabe.gif poisson.gifhomard.gif

 

OBJECTIF VITAMINE B12, ZINC/SELENIUM, FER ET CO-ENZYME Q10 : crustacés, fruits de mer et poissons gras sont abondants en cette saison. On leur rajoute un peu de tofu. Et pour les oeufs, c’est déjà fait.

 

chocolateil3.gif eaubouteille.jpg

OBJECTIF MAGNESIUM:  on a déjà les légumes verts. Chez l’épicier, on complète leurs ressources par celles d’une eau qui en est riche, on craque au passage pour la plaque de chocolat noir qui n’en est pas dépourvue. Et on n’oublie pas que le sarrasin en contient aussi.

 

AVEC CELA, ON A L’ESSENTIEL, ON PEUT PASSER EN CUISINE.

 

 

UNE JOURNÉE DE MENUS 

 

AU RÉVEIL

 

OBJECTIF VITAMINE B9

Le verre d’eau riche en magnésium est surtout pour madame, qui doit faire le plein de ce minéral pour booster sa fertilité. Monsieur peut trinquer avec elle: ça ne lui fera pas de mal non plus. Et l’objectif est toujours de vider la bouteille d’ici à la fin de la journée.

 

AU PETIT DÉJEUNER

 

Première occasion de commencer à remplir les quelques objectifs du moment, et rien ne vous empêche de le prendre au lit, au cas où vous auriez envie d’un  » after » productif…….

OBJECTIFS VITAMINE B9, B12, ZINC/SELENIUM

Omelette, oeuf coque, brouillade…. Les oeufs sont au menu avec bonheur dès le matin. Ils apportent de plus les protéines utiles à l’énergie du démarrage de la journée en assez peu de calories, ce qui est tout bon.

OBJECTIF MAGNESIUM

On pourrait penser faire infuser son thé vert dans de l’Hépar ou de la Contrex…..mais sa saveur risque d’en souffrir un peu, ces eaux ayant elles-mêmes un goût assez marqué. Mieux vaut accompagner ses oeufs d’une tranche de pain de sarrasin.

OBJECTIF VITAMINE C

Croquez la pomme ! Ou plutôt en cette saison, l’abricot, la pêche, la prune……enfin tous les fruits que l’été vous apporte sur un plateau. Seuls et nature ou mélangés en salade fraîche: c’est au choix. Mais c’est un passage obligé. On les prend seuls ou de préférence une heure avant le  » vrai  » petit déjeuner, c’est mieux…..ou alors en milieu de matinée en en-cas, une ou deux heures avant le déjeuner.

 

AU DÉJEUNER

 

On poursuit nos objectifs, et on fait le tour de la petite liste des indispensables, à accommoder en pensant toujours à se faire plaisir.

 

OBJECTIF VITAMINE B9

Si vous avez choisi l’option  » oeufs » au petit déjeuner, préférez un apport végétal à midi. Accompagnez votre plat de protéines de haricots verts, vapeur ou en salade. Pensez que la salade verte et une entrée facile et rapide à préparer, riche en fibres et pauvre en calories.

OBJECTIF VITAMINE C

Vive les crustacés en entrée ! C’est un classique. Râpez les betteraves crues, le céleri et les carottes, tranchez les concombres et les tomates…..

N’oubliez pas que les herbes fraîches représentent aussi un apport intéressant en vitamine C ( et en vitamines B9 et en fer). Pas énorme, vu la quantité qu’on consomme à chaque fois, mais intéressant quand même. Persil, aneth, coriandre, ciboulette, estragon, basilic…mettez-en partout ! 

OBJECTIFS VITAMINE B12, ZINC/SELENIUM ET CO-ENZYME Q10 

Pleins feux sur les poissons, et particulièrement les plus gras d’entre eux. Ils se dégustent chauds, juste saisis à la vapeur, ou cuits et refroidis ( à côté de la salade ou des haricots verts), ou encore crus, en carpaccio ou en tartares. Tellement variés et très bons sous tellement de formes qu’ils peuvent être quotidiens sans jamais lasser.

Un tartare ou un carpaccio de boeuf de temps en temps peut aussi intervenir favorablement. Le régime Seignalet ne contre-indique pas la viande, pourvu qu’elle soit dégustée de préférence crue et pas trop fréquemment.

 

IDÉES RECETTES: Tomates surprises , tartare de truite.( voir article ci-dessous)

 

OBJECTIF MAGNÉSIUM

Il vient d’abord de votre verre, rempli de la même eau que celle choisie dès le matin. Quelques amandes concassées peuvent aussi agrémenter les crudités, un carré de chocolat noir tenir lieu de dessert.

 

AU GOÛTER 

 

Une petite gourmandise l’après-midi aide à garder la ligne: les  » goûteurs  » sont souvent plus minces, pourvu que leur en-cas reste équilibré, car il aide le repas du soir à rester plus légerà l’heure où les sucres sont les mieux métabolisés par l’organisme.

 

OBJECTIF VITAMINE C

Un fruit nature est ici le choix du roi, et la saison n’en manque pas.

OBJECTIF MAGNESIUM

Le verre d’eau minérale ( toujours la même ) est bien sûr au programme. Quelques amandes ( une petite poignée) se croquent avec délice. Une petite douceur à base de chocolat ou de cacao peut satisfaire les envies les plus gourmandes en toute bonne conscience….

 

 

AU DÎNER 

 

Dernière étape avant d’aller au lit ! On reprend la même liste d’objectifs à remplir, adaptés aux goûts du soir.

 

OBJECTIFS VITAMINES B12 ET ZINC/SELENIUM

Crustacés et fruits de mer sont légers et parfais pour le dîner. Ils peuvent constituer la base du plat principal ou tenir lieu d’entrée raffinée. Pensez au carpaccio de Saint-Jacques, au classique avocat-crevettes, ou encore à ouvrir 6 huîtres de temps en temps. N’hésitez pas à épicer généreusement vos recettes….surtout si vous n’avez pas envie de vous endormir trop vite après le repas.

 

IDÉE RECETTE: Tapas de crevettes.( voir article ci-dessous)

 

OBJECTIF VITAMINE B9 ET VITAMINE C 

Salade et crudités sont de retour. Les chaleurs de l’été les font plus apprécier que les légumes chauds, ce qui ne saurait mieux convenir aux objectifs du moment.

 

OBJECTIF CO-ENZYME Q10

Pour les jours pressés, pensez à la boîte de sardines. Si vous les dégustez entières ( avec les arêtes) , elles représentent aussi une bonne source de calcium, ce qui ne fait pas de mal. 

Si vous voulez changer du poisson, pensez au tofu de temps en temps, ou au lait de soja dans vos préparations. Et toujours aux noix et amandes concassées sur les crudités.

OBJECTIF MAGNESIUM

Eau minérale pour accompagner le repas, légumes verts pour le compléter, petit carré de chocolat pour le terminer…vous savez maintenant.

 

 

Voilà ! On s’est occupé de votre assiette, au moins de la base de ce qui doit la remplir. A vous de faire preuve d’imagination pour la composer chaque jour et la compléter selon vos envies. Pour le reste ( qui peut demander aussi un peu d’imagination et d’envie) eh bien…… on vous laisse faire !!!!

Publié dans PRENDRE SOIN DE SOI | 1 Commentaire »

RECETTES….Le chef propose ………….

Posté par eurekasophie le 9 juillet 2009

Les Entrées

Recette : Tomate surprise au saumon

 

RECETTES....Le chef propose ............. dans RECETTES SPECIALES ico_nbre_pers Nombre de personnes : 1
ico_difficulte dans RECETTES SPECIALES Difficulté : 1
ico_cout Cout : ico_pieces
ico_cuisson Temps de cuisson : 5
ico_preparation Temps de préparation : 10
ico_note  La note des internautes : ico_pieces ico_pieces

Ingrédients pour la recette de Tomate surprise au saumon


50 g de saumon épluché,
1 tomate, 1/2 citron,
1 jaune d’œuf,
1 cuillère à café d’huile,
5 feuilles de laitue, persil haché, sel


Préparation de la recette de Tomate surprise au saumon


Faire cuire 5 minutes à la vapeur le saumon puis l’écraser à la fourchette. Ajouter un pointe de sel. Couper la tomate en deux. Evider les deux moitiés mais conserver la pulpe. Préparer une sauce en mélangeant le jus de citron, le jaune d’œuf et l’huile. Mélanger le saumon dans cette sauce. Remplir les moitiés de tomate avec cette préparation et saupoudrer de persil haché. Ecraser la pulpe des tomates à l’aide d’une fourchette. Emincer les feuilles de laitue en fines lanières. Entourer les tomates farcies au saumon par la laitue et la pulpe de tomate

bonappetit21.gif

Tartare de truite saumonée  

Imprimer
Envoyer
Donnez votre avis
Tartare de truite saumonée Agrandir la photo  

Recette proposée par Bernard DauphinVoir ses recettes.

 

Facile


Préparation : 15 mn
Cuisson : 0 mn
Repos : 120 mn
Temps total : 135 mn


Pour 4 personnes :

  •   1 filet de truite saumonée de 300 g environ
  •   400 g de gros sel gris
  •   200 g de sucre cristal
  •   2 cuillères à soupe d’aneth séché
  •   1 botte de coriandre fraîche
  •   1 oignon blanc moyen
  •   10 cl d’huile d’olive
  •   1 citron vert
  •   sel et poivre du moulin
  •  

     

    • Préparation

    1. 1     Mélanger le sel, le sucre et l’aneth.
      Faire un lit avec la moitié de ce mélange dans un plat, poser le filet de truite
      Réserver au réfrigérateur 2 heures – (ne pas trop macérer le poisson car le sel le cuit et le durcit).
      dessus, recouvrir de l’autre moitié.
    2. Tartare de truite saumonée
    3. 2     Passer le filet de truite rapidement sous l’eau froide pour le débarasser du sel.
      Trancher et hacher le filet en morceaux (je préfère personnellement de gros morceaux de poisson).
      Ciseler finement la coriandre fraîche – Hacher l’oignon
      Dans un saladier, mettre la truite hachée, l’oignon émincé, la coriandre, l’huile d’olive, le sel (s’il y a lieu) et le poivre.
      Bien remuer et réserver au frais.
      finement.

    4. 3     Peler à vif le citron vert – (couper les 2 extrémités et prélever la peau verte en entamant légèrement la pulpe afin de ne pas laisser de peau blanche).
      Prélever les suprèmes (tranches de fruit entre les peaux blanches) avec un couteau bien tranchant.
      Les hacher finement et les réserver en récupérant le jus qui s’écoule.
    5. Tartare de truite saumonée
    6. 4     Au moment du service, mélanger la pulpe de citron vert avec la truite, servir immédiatement.
    Pour finir… J’accompagne généralement ce tartare de salade frisée ou, comme ici, d’endives rouges « carmines », un peu plus amères que les blanches. 

     

     

    bonappetit.gif

     

     

     

    Tapas de Crevettes à l’ail

    spacer

    Recette de cuisine > Recette Espagnole > Fruits de mer

     

     

    Auteur de la recette  Recette proposée par  :  Mariadelcarmen
    Cuisine Espagnole  Origine de la recette  :  Cuisine Espagnole
    Date de mis en ligne  Date de la recette  :  03 février 2009
    Nombre de personne(s)  Nombre de personnes  :  6 Pers.
    Temps de préparation  Temps de préparation  :  0 h 25 min
    Temps de cuisson  Temps de cuisson  :  0 h 05 min
    Difficulté de la recette  Difficulté  :  facile
    Prix de la recette  Prix  :  raisonnable
     
    Imprimer  Imprimer cette recette
    Recommander  Recommander cette recette à un(e) ami(e)
    Note de la recette : 

    Note de la recette 0 etoile(s)Note de la recette 1 etoile(s)Note de la recette 2 etoile(s)Note de la recette 3 etoile(s)Note de la recette 4 etoile(s)

    Tapas de Crevettes à l'ail


     

     

    Ingredients pour Tapas de Crevettes à l’ail

    • 1 kg de grosses crevettes décortiquées
    • 8 gousses d’ail finement hachées
    • 4 piments rouges épépinés et hachés
    • huile d’olive
    • ramequins allant au feu
    • gros sel

     

     

    Préparation de Tapas de Crevettes à l’ail


    Répartissez l’ail et les piments entre 8 ramequins allant au feu ; ajoutez suffisamment d’huile dans les ramequins pour que les crevettes en soient ensuite recouvertes.

    Chauffez à feu vif. Lorsque l’ail est bien doré,
    ajoutez les crevettes, faites cuire 1 minute puis retirez du feu.
    .
    Saupoudrez les Tapas de Crevettes à l’ail de gros.sel et servez aussitôt


     

     

    Remarque(s) sur Tapas de Crevettes à l’ail


    Gambas al ajillo ou crevettes à l’ai cette préparation peut être trouvée dans toute l’Espagne, et en particulier dans les provinces de Séville, Cadix et Huelva.

     

     

     

    bonapptit01.gif

     

    Publié dans RECETTES SPECIALES | 2 Commentaires »

     

    Quantum SCIO |
    Le Mangoustan |
    actumed |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
    | Psychothérapeute PAU
    | Soleil levant