• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 7 juillet 2009

LA BADIANE DE CHINE

Posté par eurekasophie le 7 juillet 2009

 

 

Je reviens sur une plante dont j’ai déjà parlé dans ma rubrique  » Mon répertoire des plantes les moins usitées ».

 

LA BADIANE DE CHINE ou anis étoilé…….. 

 

 

Bonne pratique du Médicament

Levée de la décision de suspension  - Bonne pratique du Médicament  

Badiane de Chine : Levée de la décision de suspension

L’Afssaps vient de lever la mesure qui, depuis 2001, suspendait les produits contenant de la badiane de Chine sous forme de plantes pour tisane (vrac, sachet-dose) et de poudre de plante (gélules) disponibles en pharmacie, compte tenu du risque de confusion avec la badina du Japon toxique. Ce risque peut être prévenu aujourd’hui en s’appuyant sur la monographie révisée de la badiane de Chine.

La badiane de Chine (Illicium verum) également appelée anis étoilé chinois est le fruit du Badianier. D’un usage courant (thérapeutique ou alimentaire), cette plante entre dans la composition de plusieurs médicaments autorisés en France. Elle était disponible jusqu’en 2001 en pharmacie sous forme de plantes pour tisanes ou sous forme de poudre dans des spécialités. 

La badiane du Japon (Illicium religiosum), est connue pour sa toxicité, liée à des composants toxiques pour le système nerveux central. Sa consommation peut être à l’origine de convulsions. En France, l’utilisation de la badiane du Japon n’est autorisée ni en alimentation, ni en médecine.

L’Afssaps avait pris en novembre 2001*, une mesure de suspension de la badiane (plante et poudre) en raison des conclusions d’investigations menées à la suite de convulsions observées chez des adultes et des nourrissons ayant consommé des infusions de badiane aux Pays-Bas et en France. Après analyse, il s’était avéré que la badiane de Chine avait été partiellement substituée par de la badiane du Japon (Illicium religiosum ou Illicium anisatum).

La monographie** de la badiane de Chine (pdf, 107ko) a depuis été révisée et le texte actualisé est entré en vigueur le 1er juillet 2006***. Les travaux de révision de la monographie de la Badiane, menés dans le cadre de la Pharmacopée européenne, permettent aujourd’hui d’éviter d’éventuelles substitutions de la badiane de Chine par d’autres espèces de badiane, notamment celle du Japon, grâce à une meilleure description du fruit et à la description d’une méthode d’analyse en laboratoire (par chromatographie sur couche mince).

Dans la mesure où les méthodes d’analyse fondées sur cette monographie permettent de différencier la badiane de Chine et celle du Japon, l’Afssaps a levé la suspension portant sur la mise sur le marché, la délivrance et l’utilisation à des fins thérapeutiques, de la badiane de chine sous forme de plante pour tisane (vrac, sachets-dose) et de poudre mise en forme pharmaceutique destinée à la voie orale.

* JORF du 4 décembre 2001 p.19287
** Une monographie de la Pharmacopée est le document regroupant l’ensemble des critères qui permettent d’assurer la qualité optimale d’un produit. Elle définit notamment les critères de pureté des matières premières ou des préparations entrant dans la fabrication des médicaments (à usage humain et vétérinaire) et les méthodes d’analyses à utiliser pour en assurer leur contrôle.
*** addendum à la cinquième édition de la Pharmacopée européenne, intitulé « Addendum 5.5 » et portant la mention « 07/2006 » – A rrêté du 13 juin 2006 portant additif n°73 à la Pharmacopée, JORF du 22 juin 2006.

 

 

 

badiane2.jpg

 

 

Digestive et anti-grippe

 

Elle contient une substance à partir de laquelle on synthétise le fameux Tamiflu anti-grippe et c’est une excellente alliée de la digestion.

L’anis étoilé, ILLICUM VERUM ou badiane de Chine (à ne pas confondre avec celle du Japon, est un petit arbre originaire de Chine ou du Vietnam qui peut atteindre 10 mètres de haut, à grandes fleurs roses ou jaunes. Son fruit, marron-rouge, ressemble une fois séché, à une très belle étoile qui compte entre 5 et 10 branches.

badianedechine.jpg

TRÈS AROMATIQUE 

Employée pour son goût anisé sans pareil, avec un léger parfum de réglisse, la badiane est riche en une huile essentielle anti-infectieuse, antispasmodique et digestive à laquelle elle doit sans doute en grande partie ses vertus thérapeutiques.

 

LES GRANDES INDICATIONS

 

L’huile essentielle de badiane augmente la contraction des muscles intestinaux et, à faible dose, elle joue à la fois un rôle antispasmodique et stimule la digestion.

On emploie donc surtout la badiane pour améliorer la digestion (contre les ballonnements, les flatulences, les somnolences….), contre les maux de tête et les migraines, mais aussi c’est un bon remède de la toux. Elle est considérée, en Allemagne, où de nombreuses études cliniques ont été réalisées avec des plantes afin de leur donner un statut officiel,  » comme un médicament à visée gastro-intestinale et utilisé dans le traitement des maladies respiratoires « . 

Ses indications officielles sont par conséquent: 

- troubles digestifs accompagnés de crampes gastro-intestinales légères, flatulences, ballonnements

- états inflammatoires des voies respiratoires.

 

COMMENT L’UTILISER ? 

La méthode la plus courante et la plus simple consiste à préparer une infusion: 

Mettez 3 ou 4 étoiles dans le fond de votre tasse et vous versez de l’eau bouillante. Vous couvrez et attendez 10 minutes avant de boire.

Le plus efficace consiste à boire cette tisane un quart d’heure avant les repas ou une heure après.

On peut également la prendre en teinture mère à raison de 30 gouttes par jour (15 gouttes dans un demi-verre d’eau, matin et soir).

 

UNE ALTERNATIVE AU TAMIFLU ? 

Vous n’avez pas pu manquer l’épisode de la nouvelle grippe ! La mexicaine, la porcine…….Après l’aviaire….En réalité, il semblerait qu’elle soit moins virulente, tout juste des symptômes de grippe normale. Mais on peut dire qu’elle a fait grand bruit ! Et voilà déjà bien des personnes prêtes à se jeter sur les éventuels stocks de médicaments Tamiflu ( qui soit dit en passant, ne peut avoir d’intérêt que lorsque la maladie est déclarée ). Eh bien figurez-vous que le Tamiflu est synthétisé à partir d’acide shikimique, une substance très présente dans l’anis étoilé ! 

 

MISE EN GARDE 

Comme toutes les bonnes choses, il ne faut pas abuser de la badiane ! En effet, elle est riche en anéthole, un principe aromatique qui, pris sur de longues durées ou à trop forte dose, peut être neurotoxique. C’est aussi pour cela que l’on ne recommande pas l’anis étoilé aux femmes enceintes ou allaitantes ni aux enfants. Cependant, aucune contre-indication ni effet secondaire ne sont signalés lorsque la plante est employée aux doses généralement conseillées.

 

Publié dans "B**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 4 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

ET AVEC VOTRE LANGUE …….

Posté par eurekasophie le 7 juillet 2009

 

 

APNÉE DU SOMMEIL 

 

faites travailler votre langue ! 

 

 

langue.gif

 

 

Des médecins brésiliens ont eu l’idée de faire suivre des excercices de gymnastique buccale à des personnes souffrant d’apnée du sommeil. 

Les patients ont pratiqué des séries d’exercices de respiration, de mastication ou de mouvements impliquant la langue, le palais mou et les parois du pharynx. 

Selon les résultats, les participants ont réduit de 39 % la gravité de leurs symptômes d’apnée. Ils ont amélioré la qualité de leur sommeil et ont diminué l’intensité ainsi que la fréquence des ronflements et des périodes de somnolence durant la journée. 

Après le traitement, 62 % des patients ne présentaient que des symptômes légers ou plus de symptômes du tout, alors que les patients du groupe témoin ont conservé les mêmes symptômes d’apnée. 

Cette expérience a fortement intéressé les médecins du monde entier. Ainsi, Frédéric Series, pneumologue et responsable du Laboratoire du sommeil à l’Hôpital Laval ( Québec) a expliqué : » Chez certains patients, l’apnée du sommeil est causée par une fatigue des muscles et des tissus de la gorge . » Les exercices pratiqués n’étaient pas toujours simples. En voici quelques exemples si vous voulez essayer:

- prononcer une voyelle de façon intermittente et continue pendant 3 minutes

- faire une  série de 4 exercices de 3 minutes chacun en essayant d’exercer une pression avec la langue le long du palais en alternant de 4 façons différentes

-faire des séries d’inspiration et d’expiration avec vocalises.….

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 1 Commentaire »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant