LE CHEVREFEUILLE

Posté par eurekasophie le 9 juin 2009

 

LE CHÈVREFEUILLE

chvrefeuille.jpg

Quand on évoque le chèvrefeuille, on pense à une plante grimpante et pourtant ce genre comporte non seulement des plantes montantes mais aussi des arbustes pouvant être utilisés en couvre-sol ou dans la composition d’une haie.

La famille du chèvrefeuille, qui appartient au genre Lonicera, compte environ 180 espèces d’arbustes ou lianes.
Ces espèces, appelées indifféremment « chèvrefeuille » ou « camérisier », poussent dans les régions tempérées de l’hémisphère nord et les régions sub-tropicales.

Les chèvrefeuilles, qui peuvent être à feuilles caduques ou persistantes, sont généralement rustiques.
Ils fleurissent en juin-juillet et produisent des baies toxiques.
Ils peuvent être utilisés pour former des haies décoratives ou comme couvre-sol. 

chvrefeuille1.jpg
Le chèvrefeuille apprécie une exposition en plein soleil ou à mi-ombre et se contente d’un sol ordinaire.

Cette plante grimpante, qui peut atteindre 3 à 6 mètres de hauteur, a besoin d’être palissée.
Il lui faut un emplacement dégagé et un support (mur, grille ou grillage) pour déployer toute sa vigueur. Elle est idéale pour recouvrir une tonnelle ou une pergola.

La meilleure période de plantation et de rempotage est le printemps.
Elle peut se multiplier par bouture de bois semi-dur en été ou par marcottage.
Attention : le chèvrefeuille attire les pucerons.

chevrefeuilleh1.jpg

Par ailleurs, il est recommandé de tailler les chèvrefeuilles après floraison pour limiter leur développement. En effet, certaines espèces comme le Lonicera japonica
Il est également possible de régénérer les vieux plants en les rabattant au niveau du sol.
peuvent devenir très envahissantes.

La variété la plus connue est le chèvrefeuille des jardins ou Lonicera caprifolium.
Cette plante grimpante ligneuse très rustique produit en été des fleurs au Parfum très agréable. Ce Parfum est surtout exhalé la nuit pour attirer les papillons nocturnes spécialisés dans la fécondation de cette espèce.

D’autres variétés remarquables sont :
- le chèvrefeuille des bois ou Lonicera periclymenum
- le chèvrefeuille du Japon ou Lonicera japonica.

A noter : il existe également des variétés de chèvrefeuilles à fleurs rouges ou roses.

chevrefeuille2.jpg

Les feuilles astringentes s’utilisent en gargarisme contre les maux de gorge, les fleurs combattent la toux en atténuant l’irrtation des muqueuses grâce à ses mucilages.

ATTENTION : Les fruits sont toxiques.

 

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

8 Réponses à “LE CHEVREFEUILLE”

  1. mariuss dit :

    pas que les feuilles, le chèvre feuille cultivé a un nectar abondant qu’adore les enfants, qui peuvent aspirer des centaines de fleurs. Or il y a un composant « toxique » je crois unpeu enivrant et somnifère. Attention

  2. eurekasophie dit :

    Bonjour Marius,
    Effectivement, le chèvrefeuille exhale un parfum mais surtout la nuit…. donc, à moins que les enfants passent une nuit blanche le nez fourré dans les branches de chèvrefeuille, il n’y a aucun risque. Ceci dit, les fleurs sont parfumées certes,mais pas au point d’être dangereuses pour les jeunes enfants. Les fruits sont toxiques, ça c’est sûr.
    Merci pour ta visite
    Bonne journée
    Bise

  3. tritriva dit :

    Bonsoir Sophie, merci pour cette belle page,
    J’aime bien le chèvrefeuille, le notre est de fleurs jaunes, elles sont au fond du jardin, le parfum n’est pas envahissant, mes enfants n’ont jamais touchés aux fruits, je leur ai toujours appris à ne pas toucher aux fleurs ni à leurs fruits, comme les lauriers par exemple donnent des fruits ressemblant un peu aux cerises…
    Je te souhaite une bonne soirée et une bonne nuit,
    Bisous et A+
    Tritriva

  4. eurekasophie dit :

    Bonjour Tritriva,
    J’aime beaucoup le chèvrefeuille aussi. C’est une belle plante qui pousse très bien et qui embaume. C’est un sage conseil que de dire aux enfants de ne pas toucher aux fruits ou baies des arbres sans le consentement des parents avisés. Le laurier cerise a des fruits toxiques. J’en avait une haie que j’ai supprimée pour la remplacer par des lauriers roses et blancs .
    Merci pour ta visite ma belle
    Je te souhaite une bonne journée
    Bisous
    Sophie

  5. morbak dit :

    Bonjour,

    Mes chevrefeuilles semblent avoir une maladie,
    J’ai vu que cela pouvait être l’oïdium.
    Mais l’oïdium fait des taches blanches alors que là ce sont des taches noires, les feuilles jaunissent et la branche fini par mourir.
    J’ai traité contre l’oïdium, on verra bien.

    Si quelqu’un peux m’éclaircir sur la nature de cette maladie…

    http://picasaweb.google.fr/pabelles

    Merci,

  6. eurekasophie dit :

    Bonjour Morbak,
    Il peut s’agir d’un champignon présent dans le sol le: Phytophtora.
    Merci pour ta visite
    Cordialement
    Sophie

  7. morbak dit :

    Bonjour,

    J’ai vu des images relatives au Phytophtora, c’est vrai que ça peux ressembler à ça.
    Question tte bête fo traiter avec quoi?

    merci,

  8. eurekasophie dit :

    lol!!! Mon cher Morbak , je crois que dans n’importe quelle jardinerie on pourra te donner les conseils que tu attends
    Bien cordialement
    Sophie

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant