• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 2 juin 2009

LE PETASITE OFFICINAL

Posté par eurekasophie le 2 juin 2009

petasites.jpg
petasite.jpg

 

Pétasite – Petasites officinalis

 

PRÉSENTATION


Le Pétasite officinal appelé également  Phybride vulgaire, Chapeau-du-diable, Chapelière, Herbe à la peste est une plante herbacée pérenne susceptible de mesurer jusqu’à 1 m de haut et qui pousse dans toute l’europe, plus particulièrement sur les terrains humides généralement le long des ruisseaux et dans les prairies. Elle croît jusqu’à 1500 mètres d’altitude. Les rhizomes (la racine) épais, rampant et charnus donnent naissance à des inflorescences (disposition des fleurs d’une plante les unes par rapport aux autres, c’est aussi l’ensemble de ces fleurs) en forme d’épi composé de capitules de couleur violette. Par la suite ce sont de très grande feuilles possédant un long pétiole (partie étroite de la feuille qui relie le limbe à la tige) qui apparaissent et qui recouvrent totalement l’espace autour de la plante. Le bord des feuilles finement laineuses en dessous peuvent atteindre une très grande taille jusqu’à 60 cm à 1 m. Elles sont dentées et légèrement sinuées.

Historiquement le Pétasite (grec petasos, qui désigne un chapeau de feutre à larges bords que portaient les pâtres grecs) était utilisé pour soigner et éloigner la peste. Les immenses feuilles de l’arbuste étaient également employées pour envelopper les mottes de beurre pour les protéger de la chaleur et de l’humidité.

Ce sont les rhizomes (rhizoma petasitidis) qui sont utilisés en médecine phytothérapeutique. Après un lavage approfondi, ils sont séchés à température ne devant pas dépasser 40° centigrades. Les rhizomes présentent une odeur déplaisante et un goût amer et contiennent une huile essentielle, des mucilages, un principe amer, des tanins, de l’inuline, de la résine etc.. Le Pétasite officinal est utilisé essentiellement
pour traiter la rhinite allergique et les affections broncho-pulmonaires. Les feuilles et les fleurs sont également utilisées de la même manière que le rhizome.

Propriétés


Traitement de l’asthme et de la rhinite allergique.
Lutte contre la toux et l’engouement.
Antispasmodique.
Soins des entorses, des foulures, et des brûlures.

Accessoirement


Diaphorétique :sudorifère (accentue la sudation).
Diurétique (augmente la quantité d’urine émise).
Vermifuge (lutte contre les vers intestinaux).

Commentaires


Il est possible de faire une infusion de Pétasite officinal en employant une cuillère à café de parties sèches par tasse d’eau, trois fois par jour. Certaines personnes utilisent les feuilles de Pétasite fraîches pour traiter les enflures, les ganglions enflammés et augmentés de volume, les éruptions et les douleurs rhumatismales.
Les vétérinaires emploient le Pétasite comme vulnéraire (cicatrisant des plaies).
Cette plante mellifère et pollinifère de bonne qualité ne doit pas être utilisée durant la grossesse ou l’allaitement.
Chez certains individus il est possible de voir apparaître une perturbation de la fonction hépatique et des troubles gastro-intestinaux légers accompagnés quelquefois de vomissements voir de diarrhée et d’éruptions cutanées.( DONC…VIGILENCE ) Parfois on utilise les boutons floraux comme condiment et les cendres comme assaisonnement. Dans certains pays (Suisse), sur ordonnance médicale, sont prescrits des extraits de pétasite. La substance entrant dans Le Tesalin (approuvé pour le traitement de la rhinite allergique par les autorités suisses en 2003) posséderait des propriétés anti-inflammatoires et anti-allergiques.

 

 

Publié dans "P**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 1 Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->
 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant