DANS VOTRE TASSE…………….

Posté par eurekasophie le 31 mai 2009

 

 

CONTRE LA CONSTIPATION

 

humour3.gif GGrrrrrrrrrrrrrrrrrr ! Unblog m’a lâchée pendant que j’écrivais cet article…Faut que je le retape . pppfffff

 

vache3.jpg

 

humour05.gif

 

Ok , d’accord . C’est pas d’un haut niveau mais bon…hum hum…

 

 

Aller c’est parti………………………………………………………………emoticonequilvelepouce.gif

 Trouble couramment répandu, la constipation semble être pour certains un véritable fléau. ( Tu m’étonnes…!)

Elle est due a un mauvais fonctionnement de la motricité des voies intestinales. Les causes sont multiples: insuffisance hépatique, alimentation trop riche en viandes ou en produits laitiers, sédentarité……Les tisanes vous aideront, mais les cures ne doivent pas dépasser une dizaine de jours au maximum pour les plantes les plus douces et quelques jours pour les plantes les plus drastiques. Il faudra agir sur votre équilibre alimentaire et prendre de nouvelles habitudes comme celle de consommer un verre d’eau le matin au réveil, ou un verre de jus de tomate, ou bien une cuillerée à café d’huile d’olive au petit déjeuner, ou encore l’eau dans laquelle vous avez laissé macérer pendant la nuit quelques figues sèches ou quelques pruneaux. Consommez des fruits frais chaque jour et des légumes verts, évitez l’excès de féculents, buvez en quantité suffisante et surtout, bougez.

 

 

LA CHICORÉE SAUVAGE 

 

 Cichorium intybus

 

chicore2.jpgsituveuxunconseil.bmp

Le long des fossés, dans les prés, la chicorée est une plante commune que l’on reconnaît à ses fleurs en languette d’un bleu soutenu, unique et caractéristique, à ses feuilles semblables à celles du pissenlit et à sa tige longue et frêle. Déjà utilisée 1 600 ans av. J.C., elle n’a cessé depuis de déployer ses vertus thérapeutiques. Dioscoride, Pline et Sainte Hildegarde l’employaient pour ses effets digestifs. Prise en début de repas, elle aide à l’évacuation du bol alimentaire et se montre déconstipante.C’est un laxatif doux.

 

phytotherapieplantesmedicinales2.jpg

decopunaise.gif Infusion n°1 : dans 1 litre d’eau bouillante, laissez infuser 15 g de feuilles sèches pendant 15 minutes. Filtrez, sucrez et buvez une tasse le matin à jeun et les autres tasses en début de repas.

decopunaise.gif Infusion n°2 : dans une tasse d’eau bouillante, versez une cuillerée à café de racine, couvrez et laissez infuser 10 à 20 minutes. Prenez une tasse après chaque repas.

decopunaise.gif Décoction n°1 : faites bouillir  dans 1 litre d’eau 10 à 15 g de racine de chicorée pendant une quinzaine de minutes. Filtre, et buvez un verre le matin à jeun.

decopunaise.gif Décoction n°2 : dans 750 ml d’eau froide, ajoutez 3 cuillerées à café de réglisse. Portez à ébullition pendant 10 minutes, filtrez, sucrez et buvez une tasse après chaque repas.

decopunaise.gif  Sirop : prenez de la plante fraîche, feuilles et racine. Exprimez le tout jusqu’à l’obtention d’un demi-litre de jus. Ajoutez 500 g de sucre, mettez à feu doux sans laisser bouillir. Lorsque le liquide a la consistance d’un sirop, arrêtez tout, laissez refroidir et conservez le sirop dans un flacon en verre opaque. Prenez 2 à 4 cuillerées à café le matin à jeun. Recommandé pour les enfants.

Si vous constatez des brûlures d’estomac lors de l’ingestion de tisanes ou de décoctions, ajoutez à ces deux préparations une cuillerée à café de racine de guimauve.

 

 LE LISERON 

 

Convolvulus sepium

 

liseron.jpg                                                                                      phytotherapieplantesmedicinales2.jpg

Ah ! ce fameux liseron qui n’arrête pas de nous envahir, rendant fous les jardiniers qui ne cessent d’essayer de l’exterminer. Ses tiges longues et sarmenteuses s’attachent à tout ce qui se présente à elles, grimpant à n’en plus finir à l’aide de leurs vrilles. Pourtant, si on a la patience de laisser ses fleurs s’épanouir, le liseron, c’est vrai, possède de jolies corolles blanches en forme de clochettes. Alors, au lieu de nous acharner sur cette herbe avec désespoir, récoltons ses racines et ses feuilles. Dioscoride l’utilisait à des fins purgatives et les siècles confirmèrent cet usage. C’est une matière résineuse présente dans la plante qui provoquerait cette action. A utiliser surtout si la constipation a pour origine une insuffisance hépatique. 

decopunaise.gif Infusion purgative puissante : Versez un quart de litre d’eau bouillante sur 15 g de racines séchées. Laissez infuser jusqu’à complet refroidissement. Filtrez et buvez un verre le matin à jeun. Cette tisane doit être prise occasionnellement et ne doit pas constituer un traitement à long terme.

decopunaise.gif Infusion laxative plus douce: dans un quart de litre d’eau bouillante, versez une cuillerée à soupe de feuilles de liseron, patientez une dizaine de minutes et buvez une tasse de cette tisane le matin avant toute autre prise d’aliment.

 

LE PLANTAIN PSYLLIUM 

 

Plantago psyllium

 

 

plantain1.jpg                                                                            phytotherapieplantesmedicinales2.jpg

 Appelé aussi l’herbe aux puces ou pucilaire, ce plantain possède des graines dont la forme évoque celle des puces. Doucement laxatif, il est conseillé aux personnes à l’intestin fragile.

decopunaise.gif Macération: laissez tremper 2 cuillerées à café de semences dans un petit peu d’eau pendant 15 minutes et avalez plusieurs fois dans la journée.

 

 

LE POLYPODE

 

Polypodium vulgare

 

polypodiumvulgare.jpgphytotherapieplantesmedicinales2.jpg

 

 

Fougère des lieux ombragés, elle est commune en Europe et en France. On l’appelle aussi fougère réglisse ou polypode de chêne. C’est un rhizome aromatique que l’on récolte en été qui possède des propriétés thérapeutiques grâce à deux de ses constituants, une huile, la glycyrrhizine (ouhhhh j’ai fais gaffe à l’orthographe ) et une saponide, la polypodine. Prescrite surtout dans le cas d’insuffisance hépatique, elle vient à l’aide des constipations chroniques. Elle peut également être utilisée comme laxatif pour les enfants (en diminuant les doses évidemment , à voir dans « recommandations »).

decopunaise.gif Décoction : dans 1/2 litre d’eau froide, ajoutez 20 g de rhizome séché, une pincée de réglisse et portez à ébullition. Lors des premiers bouillons, baissez votre gaz et laissez reposer une dizaine de minutes. Filtrez, sucrez avec du miel et buvez un  verre le matin à jeun et le reste au goûter.

decopunaise.gif Décoction n°2 : dans 1 litre d’eau bouillante, versez 50 g de racine sèche de polypode avec un brin de fenouil et laissez mijoter 15 minutes. Filtrez, sucrez et buvez une tasse le matin à jeun.

 

RECOMMANDATIONS

 

  Les dosages sont prévus pour des adultes ou enfants de plus de 12 ans. De 7 à 12 ans, divisez les doses par 2, et pour les enfants de moins de 7 ans, par 4. Pas de tisanes pour les moins d’un an sans prescription médicale.

♣  Les femmes enceintes doivent faire preuve de prudence, surtout dans les 3 premiers mois. Il vaut mieux consulter un médecin.

  Ne jamais dépasser les doses prescrites, ni la durée d’une cure de 10 jours ( certaines plantes doivent être prises sur un temps très court).

♣  Si vous prenez un traitement médicamenteux, demandez conseil à votre médecin (risque d’interaction).

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant