• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 28 mai 2009

INTERVENTIONS CHIRURGICALES

Posté par eurekasophie le 28 mai 2009

 

mdecine9.gif

 

medecin013.gifDes interventions chirurgicales plus sûres medecin012.gif

 

 

mdecine11.gifmedecine8.gifmedecine10.gif

 

 

 

medecine031.gif

 

Il y a 8 mois maintenant, l’OMS ( Organisation Mondiale de la Santé) publiait une liste fixant des normes de sécurité standardisées à respecter en bloc opératoire. Cette  » check-list » permet simplement aux équipes en salle d’opération de valider les procédures au cours de trois étapes critiques : avant l’induction de l’anesthésie, avant l’incision et enfin, avant la sortie du bloc. Il s’agit donc d’évidences que tous les chirurgiens du monde sont censés respecter. Huit pays — développés ou non — ont participé à l’expérience: Tanzanie, Philippines, Inde, Jordanie, Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni et Nouvelle Zélange.

Durant les 8 mois de l’expérimentation, les décès ont diminués de 40 % dans les 8 pays. L’OMS est, bien entendu très satisfaite et son représentant, le Dr Atul Gawande, qui a établi cette check-list, affirme :  » La portée de ces résultats est telle que cette check-list pourrait devenir aussi essentielle que le stéthoscope » .On peut cependant se poser deux questions: pourquoi a-t-il fallu attendre 2008 pour mettre ces procédures en place ? Pourquoi ces mesures ne sont-elles pas appliquées par tous les pays, dont la France ?

 

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 4 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

FIBROMYALGIE , maladie oubliée

Posté par eurekasophie le 28 mai 2009

 

Suite à la page consacrée à la fibromyalgie, écrite au mois de mars 2009,

 

je tiens à vous informer de

 

certaines études consacrées à cette maladie atypique, de certains chiffres et faits.

 

 

Près de 12 millions d’Européens souffrent de fibromyalgie dont deux millions de  Français. Face à ces chiffres, la position de l’EMEA ( agence européenne de santé) est difficilement comréhensible: elle vient de refuser l’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché ) pour le Cymbalta (duloxetine), médicament reconnu pour son action contre la douleur. Une pétition a étélancée par l’ association FibromyalgieFrance et ses homologues des autres pays de l’Union : 418 députés européens l’ont déjà signée. Espérons que cette action sera prise en compte et que l’EMEA reviendra sur sa décision.

 

 

Et le second traitement n’est toujours pas disponible

 

Le minalcipran n’est pas encore commercialisé en France alors qu’il l’est déjà aux Etats-Unis. Il s’agit d’un antidépresseur de la famille des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline. Un essai en double-aveugle a comparé les effets du minalcipran donné à la dose quotidienne de 100 mg , ou 200 mg pendant 15 semaines. La molécule, qui n’est cependant pas sans de multiples effets secondaires, s’est révélée efficace contre la douleur.

Publié dans ETUDES, CHIFFRES ET FAITS.... | 5 Commentaires »

LA PERSICAIRE

Posté par eurekasophie le 28 mai 2009

 

papillon81.gif persicaire.jpg

 

Fiche technique de la Persicaire

 

 

  potpharmacie.jpg

Nom latin : Polygonum hydropiper

Noms usuels : Herbe de St Innocent, Piment aquatique, Curage, Pique-langue, Poivre d’eau, Renouée âcre.

Famille : Polygonacées

La Persicaire est une Renouée, au même titre que la Renouée des oiseaux ou la Bistorte. Elle est reconnue pour ses vertus médicinales depuis l’Antiquité et ses qualités n’ont pas été démenties à l’heure actuelle.

 

La Persicaire est une plante annuelle qui peut mesurer jusqu’à 90 cm de haut. Sa tige est bien dressée, d’une couleur rougeâtre. Ses feuilles sont allongées, vertes avec des nuances rouille. Les fleurs blanc verdâtre s’épanouissent dès le mois de Juillet et jusqu’en Octobre. Elles sont très petites et se présentent regroupées en épis. Le fruit, de forme arrondie ou, au contraire, aplatie, est plus ou moins noir.

 

Elle est constituée d’huile essentielle, de fer, d’acide gallique.

 

En phytothérapie, toute la plante peut être utilisée. Il est recommandé de l’employer fraîche mais elle peut être conservée et, dans ce cas, le séchage doit être réalisé à l’abri de la lumière.

persicaire1.jpg coccinelle.gif

Utilisations officinales : la plante contient des substances expectorantes, antidiarrhéiques et cholagoles.

Utilisations autres : ses graines, très appréciées des oiseaux, étaient distribuées aux volailles.

Elle peut également servir en cuisine pour remplacer le poivre.

 On la trouve dans les régions tempérées d’Europe jusqu’à 1200 m d’altitude environ. Elle affectionne les sols humides. 

Espèces similaires : on distingue la renouée persicaire des autres membres de la famille des Polygonacées grâce aux caractéristiques suivantes : envers des feuilles dépourvu de poils blancs enchevêtrés ou de glandes jaunâtres; ochréa (b, B) velu (d) en surface, et frangé de poils (e) plus longs en bordure; absence de glandes sur la partie supérieure des tiges, près des épis de fleurs. La tache (c) rougeâtre ou violacée habituellement présente sur la face supérieure des feuilles ne peut être considérée comme un trait distinctif fiable de la renouée persicaire; en effet, celle-ci en est parfois dépourvue. En outre, cette tache est fréquemment observée sur les feuilles d’autres espèces.

Mise en garde: ses graines contaminent fréquemment les céréales à paille.

 


 

 

                                                                                                                                                                                                                                                      

 

 

 

 

 

Publié dans "P**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 3 Commentaires »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant