• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 3 mai 2009

SCABIEUSE

Posté par eurekasophie le 3 mai 2009

scabieuse.jpg

Qui ne connaît pas cette jolie petite fleur qui parsème les chemins et colore de sa teinte bleutée les herbes folles …

Fiche technique de la Scabieuse

Nom latin : Succisa praemorsa

Noms usuels : Herbe de St Joseph, Tête-de-loup, Scabieuse des bois, Mors-du-Diable

Famille : Dipsacacées

Le nom de la Scabieuse vient du latin « scabies » qui signifie « gale », ce qui s’explique car c’est une plante qui possède des vertus médicinales pour les maladies de peau.

La plante n’était pas connue dans l’Antiquité mais sa renommée s’installa à la Renaissance car toute ses parties étaient considérées comme utiles. De nos jours, la Scabieuse est employée en phytothérapie et en homéopathie.

La Scabieuse est une plante vivace qui peut mesurer jusqu’à 1.25 m de haut. La tige est glabre ou pubescente. Les feuilles opposées sont en ovale allongé avec une pointe bien marquée. Les fleurs sont bleues avec une nuance de violet et s’épanouissent du mois de Juillet jusqu’en Octobre. Le rhizome est brunâtre et tronqué près du collet.

L’odeur de cette plante est agréable mais elle n’a pas de goût.

La Scabieuse est constituée d’amidon, de sels minéraux, de tanin, de saponoside.

 

En phytothérapie, les parties utilisées sont les feuilles, les racines séchées, le capitule et le suc frais.

On la trouve en Europe jusqu’à 2000 m d’altitude. Elle apprécie les endroits humides

 PROPRIÉTÉS DE LA SCABIEUSE

Expectorant, stomachique, vulnéraire, tonique, sudorifique, dépuratif, astringent, digestif

UTILISATIONS DE LA SCABIEUSE

Asthme, bronchite, dartre, prurit, aphte

Utile contre les affections des bronches, la trachéite et autres toux persistantes, elle facilite la salivation. Elle se prépare en décoction pendant 2 minutes, en mettant une cuillerée à soupe de feuilles par tasse. Prenez en une tasse à jeun et une le soir.  

 

 

 

 

 

 


Publié dans "S**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 9 Commentaires »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

SASSAFRAS

Posté par eurekasophie le 3 mai 2009

sassafras.jpg        Feuilles du sassafras en automne
Nom : Sassafras

Nom scientifique : Sassafras officinale albidum

Autres noms : Saxifras, saloop.

Parties utilisées : Racines.

Constituants : Safrole

Historique : Depuis des centaines d’années, les Amérindiens ont utilisé le Sassafras dans plusieurs traitements

Usages : . Traitement de la constipation, des flatulences et d’autres problèmes gastro-intestinaux. Il a également été utilisé comme tonique général et employé pour traiter les rhumatismes et les inflammations des voies urinaires. Le sassafras est aussi très utile pour arrêter de fumer car il en diminue l’envie. De façon externe, le Sassafras a servi dans les cas de douleurs rhumatismales, de goutte, de sumac vénéneux, et pour les problèmes de peau tels, le psoriasis et l’eczéma.

Mises en garde : Contre-indiqué durant la grossesse.
La consommation prolongée peut être dangereuse.

Informations : A très forte dose, le sassafras peut induire des sueurs et des agitations.

Préparation : En infusion ou teinture alcoolique.

L’usage de plante médicinale n’est recommandée qu’avec avis professionnel et personnalisé.

 

Huile essentielle de sassafras

Sassafras officinalis

sassafras

Pures huiles essentielles en litre

Propriétés : Anti-infectieux, anti-parasitaire, antiseptique. Diurétique. Tonique général. Antalgique, antirhumatismal.

Recommandations : Dermatoses parasitaires, calculs rénaux, douleurs néphrétiques, goutte, douleurs rhumatismales, arthrite, lombalgies

Usages : Les massages, frictions, onctions conviennent au sassafras. Contre les dépendances (tabagisme, boulimie) une goutte de sassafras et une goutte de géranium dans un agent dispersant, dans un verre d’eau à siroter doucement. Pour favoriser l’élimination, préparer une friction ou un sel de bain avec sassafras, genévrier de Virginie et citron zeste en parts égales

Synergies : avec pin, sapin, épinette, genévrier de Virginie, citron zeste, géranium.

Diffusion anti-tabac : 40% de pin sylvestre, 50% d’eucalyptus à feuilles radiées et 10% de sassafras pour éliminer le besoin de fumer et les odeurs si désagréables aux non-fumeurs.

En pratique : massage, friction, onction, bain, diffusion

Précautions : pas d’usage interne. Interdit aux femmes enceintes, à celles qui allaitent et aux enfants de moins de 12 ans

 

Publié dans "S**", Mon repertoire des plantes les moins usitees | 2 Commentaires »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant