LES JARDINS JAPONAIS (1)

Posté par eurekasophie le 17 avril 2009

jardinjaponais2.jpg

 

Les jardins japonais

L’Art des jardins japonais nous fascine, par l’équilibre et la sérénité qu’il dégage. Si le jardin zen est le plus connu en Occident, il existe 5 grands types de jardins japonais, qui mèlent des éléments caractéristiques, comme l’eau, les rochers, la lanterne… Jardin sec ou jardin d’eau : partez à la découverte !

Un peu d’histoire

Parler des jardins japonais, c’est retrouver ses origines dans les échanges et l’influence de la Chine avec l’adoption par les Japonais, dés le VIème siècle de la philosophie bouddhiste. On retrouve dans les peintures chinoises représentant le paradis les éléments essentiels des jardins japonais d’aujourd’hui : la montagne, le lac, les îles, des représentations de la nature où les pierres et l’eau sont toujours présentes.

L’esprit des jardins japonais

Les jardins japonais ne sont pas des jardins d’agrément mais des jardins de contemplation conçus comme des tableaux.

Découvrir un jardin japonais, aussi petit soit-il, c’est ressentir ce mélange de spiritualité et de nature sauvage, un sentiment de quiétude, de sérénité à l’image des jardins zen, épurés, aménagés dans un espace limité, sans pratiquement de végétaux, juste un peu de mousse, des fougères, des pierres et des surfaces de gravier ratissées méticuleusement.

Les Japonais profitent du plus petit espace pour créer un jardin, des bonzaïs sur un rebord de fenêtre, des jardins miniatures représentant une scène de montagne, des jardins de poche de la taille de 2 tatamis, des jardins intérieurs au centre de la maison, des jardins couloirs des maisons de ville, des jardins zens…

Les éléments caractéristiques

Lanterne ToroLes lanternes « Toro », destinées à l’origine à éclairer l’entrée des temples bouddhistes, elles sont aujourd’hui un élément décoratif des jardins japonais. Placé au bord d’une allée, prés d’un bassin, elles apportent un peu de mystère…


Pierre à eau mizubashiLes pierres à eau « Mizubashi » ou « Tsukubai » sont des pierres creusées pour former un petit bassin, pour se laver les mains, pour boire.

Pas japonais tobi-ishiLes pas japonais « tobi-ishi »ont un rôle esthétique et pratique, guider le promeneur dans le jardin et éviter de marcher sur les mousses et la terre.

Les clôtures « Takegaki », des palissages réalisées en bambou assemblés et noués ensemble avec du cordage noir pour protéger des regards ou délimiter des allées.

Les végétaux des jardins japonais

Les fleurs les plus courantes

Rhododendrons, les azalées, les hostas, les iris et les floraisons des cerisiers du japon, des magnolias, des orangers et citronniers, de la glycine, du mahonia.

Les plantes couvre-sol

Mousses, fougères, bambous tapissants taillés régulièrement pour habiller les berges de l’étang, de la mare.

Les plantes aquatiques

Roseaux, iris pour les berges, les lotus, les nénuphars…

Les petits arbustes

Persistants ou caducs : houx, cotonéaster, cognassier du Japon.

Les résineux taillés

Thuyas, pins…

Les bambous

Le bambou est idéal pour créer des écrans de verdure

Et sans oublier, les poissons, les carpes koï…

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

3 Réponses à “LES JARDINS JAPONAIS (1)”

  1. gaellisa dit :

    Que c’est beau un jardin japonais

  2. eurekasophie dit :

    Vouaiiiiiii , c’est beau !
    Tu sais que tu peux en faire un chez toi ….un ch’tit miniature …Ben voui !
    Bisous ma jolie ….à plus tard

  3. Anonyme dit :

    superbe magnifique reposant

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant