LA MENTHE POIVREE

Posté par eurekasophie le 9 avril 2009

menthepoivre.jpg

 

Menthe poivrée
Mentha x piperita
Mentha x piperita
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Lamiales
Famille Lamiaceae
Genre Mentha
Nom binominal
Mentha x piperita
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Lamiales
Famille Lamiaceae

MENTHE POIVRÉEMentha piperita (Labiées)

NOMS COMMUNS :
Menthe, Menthe poivrée.
CONSTITUANTS CHIMIQUES PRINCIPAUX :
Flavonoïdes, huile essentielle riche en menthol.
PARTIES UTILISEES :
La feuille.

UN PEU D’HISTOIRE :

Mentha vient de Minthe, du nom grec d’une nymphe que Proserpine, jalouse, transforma en fleur ; piperata, «poivrée».Quelques feuilles de Menthe fraîches jetées dans l’eau d ‘un vase font durer le bouquet plus longtemps.

Les Grecs du temps de Périclès en font un parfum ; les Hébreux également, d’où les reproches que Jésus adresse aux scribes et pharisiens qui dépensaient sans compter pour s’en procurer et négligeaient la justice et la miséricorde. Les Romains en mettent dans leur vin pour l’aromatiser et l’incorporent à la plupart de leurs sauces; leurs femmes mâchent une pâte faite de menthe et de miel pour avoir l’haleine fraîche et aussi masquer l’odeur du vin qu’elles boivent en cachette à l’époque où la loi punit de mort celles qui useraient d’un breuvage réservé aux hommes et aux dieux.

Pline recommande à ceux qui étudient de se ceindre la tête d’une couronne de menthe tressée car elle réjouit l’âme et donc est bonne pour l’esprit, mais il en déconseille l’usage aux amoureux parce que, comme Hippocrate et Aristote, il la juge «contraire à la génération» (les Grecs étaient d’un avis opposé, ils interdisaient à leurs soldats de manger de la menthe car, disaient-ils, elle incite tant à l’amour qu’elle diminue le courage; les études modernes leur ont donné raison contre Pline).

DESCRIPTION :

La Menthe poivrée est une plante vivace à rhizome long, rampant, traçant, chevelu. La tige, de 30 à 50 centimètres, dressée ou ascendante, se divise en rameaux opposés. Les feuilles, opposées, courtement pétiolées, ovales, lancéolées, aiguës, dentées, sont d’un très beau vert. Les fleurs, violacées, forment des épis très courts, ovoïdes, à l’extrémité des rameaux. Le fruit, divisé en quatre parties, est entouré d’un calice persistant.

CULTURE ET RÉCOLTE :

La Menthe poivrée fait l’objet d’une grande culture, elle demande un sol frais, argileux, léger, riche. Sa multiplication s’opère par les drageons qui s’enracinent facilement à l’automne ou au printemps. Deux récoltes sont possibles, une en juin, l’autre en septembre. Coupez les plantes après la rosée, réunissez-les en bouquets, suspendez-les dans des locaux chauds et aérés.

USAGES :

La Menthe poivrée occupe une place privilégiée dans la phytothérapie digestive grâce a l’huile essentielle que renferment ses feuilles et qui lui confère un très grand pouvoir calmant des spasmes intestinaux. Elle est active aussi sur les crampes digestives et les nausées. L’action antiseptique de l’huile essentielle limite les fermentations intestinales et soigne les ballonnements. Une étude clinique réalisée en 1990 a montré que la menthe, associée au fenouil, est particulièrement efficace pour soigner les troubles de la digestion tels que nausées, ballonnements. pesanteur après le repas, aérophagie, douleur épigastrique.

INDICATIONS :- COLITE SPASMODIQUE,
- CRAMPES DIGESTIVES, DOULEUR ÉPIGASTRIQUE,
- FERMENTATION INTESTINALE, BALLONNEMENTS,
- PESANTEUR APRÈS LE REPAS,
- NAUSÉES.

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant