LA GASTROPARESIE

Posté par eurekasophie le 31 mars 2009

estomac.jpg 

 

 

  LA GASTROPARESIE

On l’appelle aussi syndrome de  » l’estomac paresseux « .

estomacsurpatte.bmp

estomac-sur-patte

« L\’estomac sur pattes\ » 50 x 50 x 24 cm (Novembre 2004). Sculpture qui à l\’air abstraite.

Et pourtant non, lorsque l\’on connait son nom. Plus que de l\’abstraction, c\’est de la \ »figuration d\’expression\ ».

 

Les difficultés à digérer sont normales après un repas copieux. Dans la gastroparésie, en revanche, un repas normal devient une épreuve. La gastroparésie fait partie de la famille des dyspepsies fonctionnelles, un ensemble de pathologies de l’appareil digestif caractérisées par des troubles de la motricité gastro-duodénale et de la sensibilité de l’estomac et qui concernent la partie haute de l’abdomen (estomac, pylore, duodénum). Elles se manifestent par de nombreux symptômes dominés par des douleurs lors de la digestion, un retard de la vidange de l’estomac — l’estomac se vide mal ou trop lentement— et une sensation d’inconfort due à la distension gastrique. Cette maladie est encore assez mal connue (encore une !!) Dans les dyspepsies fonctionnelles comme la gastroparésie, il n’y a pas de lésion anatomique, d’ulcère de l’estomac ni de reflux gastro-œsophagien ( pas de brûlures ascendantes derrière le sternum ou de goût acide dans la bouche). Du fait de la stagnation des aliments dans l’estomac, une gastroparésie peut donner lieu à une fermentation alimentaire, désagréable, et à un déséquilibre responsable de diabète. Un cercle vicieux s’engage, car le diabète entraîne parfois une gastroparésie !

DES CAUSES DIVERSES

La gastroparésie peut avoir plusieurs origines, comme l’atteinte du nerf 10 ( nerf vague ou pneumogastrique) qui innerve l’estomac et qui peut avoir été sectionné malencontreusement lors d’une opération chirurgicale. Elle peut être liée également à un déficit musculaire de la paroi de l’estomac, à un diabète (le diabète atteint tous les nerfs), à une maladie rare (sclérodermie, amylose) ou à un trouble hormonal (hypothyroïdie). Dans certains cas, ce sont des traitements qui causent le ralentissement de la motricité de l’estomac, comme la digitaline, les anti-inflammatoires ou les antibiotiques.

L’INCONFORT GASTRIQUE AU PREMIER PLAN

La gastroparésie se manifeste par un cortège de signes dominés par l’inconfort pendant la digestion. DE nombreux autres symptômes doivent attirer l’attention:

♦ des éructations

des difficultés à terminer les repas (satiété précoce)

une impression de digestion difficile

des douleurs à types de crampes ou de brûlures

une sensation de distension ou de plénitude gastrique (pesanteur ou ballonnement)

une somnolence

des nausées

des vomissements parfois.

FIBROSCOPIE GASTRIQUE DANS UN PREMIER TEMPS….

Il n’y a pas d’examen spécifique qui permette de diagnostiquer avec certitude l’existence d’une gastroparésie. Certains examens vont éliminer les pathologies qui s’accompagnent de symptômes identiques à la dyspepsie ou à la gastroparésie. L’examen le plus utile étant la fibroscopie gastrique. Pour autant, elle n’est pas systématiquement pratiquée. Tout dépend de l’âge du patient. Schématiquement, une fibroscopie s’avère nécessaire au-delà de 40 ans, s’il existe une altération de l’état général, une anémie ou un amaigrissement. Elle permet essentiellement d’éliminer la présence d’une œsophagite, d’une gastrite, d’un ulcère ou d’un cancer de l’estomac. D’autres examens peuvent être pratiqués dans le même esprit, comme l’échographie abdominale (visualisation du fonctionnement pancréatique ou biliaire) ou le scanner.

…..PUIS EXAMEN DE CONTRASTE OU SCINTIGRAPHIE

Des examens peuvent mettre en évidence le ralentissement de la motricité gastrique. Il est possible en effet de visualiser le retard de vidange gastrique à l’aide d’un examen de contraste qui consiste à ingérer un produit de contraste opaque baryté. Des radiographies de l’estomac pratiquées à des intervalles réguliers permettent alors de montrer le ralentissement. La scintigraphie peut le confirmer après une absorption d’aliments marqués par des isotopes radioactifs (sans danger !). Reste également la manométrie gastrique, qui consiste à enregistrer les pressions dans l’estomac au cours de la digestion.

MODIFIER SON ALIMENTATION

À défaut d’un traitement curatif, la prise en charge d’une gastroparésie comporte essentiellement la modification des habitudes alimentaires afin de diminuer les symptômes de cette dyspepsie fonctionnelle. Il va falloir éviter les gros repas, les boissons gazeuses et les chewing-gums ( en mâcher s’accompagne d’une ingestion d’air). Attention également aux aliments trop gras et à l’alcool qui vont ralentir la vidange gastrique. Il faut réduire la consommation des aliments riches en fibres ( fruits, légumes, pain complet…) du fait des ballonnements qu’ils induisent. Fractionnez les prises alimentaires et mâchez bien les aliments afin d’éviter l’intrusion des aliments « bruts » dans l’estomac qui ont tendance à ralentir le transit. Attention aux vêtements trop serrés (ceinture de pantalon) et à perdre du poids en cas de surcharge pondérale abdominale. Dans le même ordre d’idée, faites du sport ou pratiquez une activité sportive régulière. Reste les traitements qui favorisent la motricité intestinale et la vidange de l’estomac (métoclopramide, dompéridone, trimébutine…). Les médicaments antisécrétoires et anti-acides peuvent être prescrits également selon les cas.

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

21 Réponses à “LA GASTROPARESIE”

1 2 3
  1. gaellisa dit :

    Moi ca va mon estomac est pas sur patte!! mdr!!

  2. eurekasophie dit :

    lol!!!! tu me feras toujours rire ma Gaellisa !
    Merci à toi et bonne journée
    Zoubis

  3. tritriva dit :

    Coucou Sophie, merci pour toutes ces informations, très instructives. Je repasserai lire les autres articles demain car là j’ai les yeux qui commencent à fatiguer :-) .
    Bonne nuit, bisous,
    Tritriva

  4. eurekasophie dit :

    hello Tritriva,
    repasse quand tu veux et merci pour ta fifélité
    Gros bisous

  5. bourdajaud dit :

    Je suis atteint d’une gastroparésie sévère. Je ne m’almente plus normalement. Je vomis très régulièrement. J’ai d’importantes douleurs de l’estomac associées à des éructations. Tout à débuté il y deux ans mais cela va en s’aggravant. Le chirurgien envisage un dérivation de l’estomac vers les intestins. Y a t’il des cas identiques avec intervention chirurgicale?

  6. eurekasophie dit :

    Bonsoir mon cher Bourdajaud,
    Oui il existe des cas similiaires au vôtre, j’ai pu trouvé sur le net un article qui pourra peut être vous intéresser.
    Je suis sûre que si votre chirurgien a envisagé une telle opération c’est que celle -ci a déjà fait ses preuves. Faites confiance à votre entourage médical et tenez moi au courant. Bon courage à vous
    http://www.mydyspepsia.com/French/InfoGastroparesis.asp
    cordialement
    sophie

  7. anderlindanielle dit :

    Voilà je voulais vous dire que je suis atteinte d’une gastroparésiesévère de l’estomac cela n’est pas évident du tout,
    Ce message pour avoir des avis d’autres personnes qui souffrent de ce syndrome.Merci
    Danielle

  8. eurekasophie dit :

    Ma chère Danielle,
    Je comprends bien votre démarche et sachez que je suis de tout coeur avec vous. La gastroparésie est une maladie bien incommodante. Il existe des forums ou vous pourriez peut être vous exprimer sur votre mal être. Il est vrai que lorsque l’on parle de sa maladie avec d’autres personnes souffrant des mêmes symptômes et malaises, on se sent moins seul(e), et cela fait du bien.
    Je vous remercie pour votre témoignage , et je vous souhaite bon courage ma chère Danielle
    Bien cordialement
    Sophie

  9. Jerkhan dit :

    J’apprécie beaucoup votre site.
    Est ce qu’il existe des plantes ou des fruits qui combattent la Gastroparésie?
    Cordialement
    Jerkhan

  10. coste dit :

    japrecie ce site il demonte =)

1 2 3

Laisser un commentaire

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant