• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 1 mars 2009

TRES BON DIMANCHE SOIR

Posté par eurekasophie le 1 mars 2009

 

Ce soir, voici la belle ….. 

 

lundisoir7.gifsamedi023.gif lundisoir7.gif

 

 

 Mais où est-donc la bête ?

Elle veille jalousement sur la belle …..

 

sophie9gl6ev.gif

Publié dans MES IMAGES | Pas de Commentaire »

if (typeof OA_show === "function") OA_show('b300'); // ]]> -->

Murielle Robin en plein délire

Posté par eurekasophie le 1 mars 2009

 

 

Même Murielle en pleure de rire ….c’est pour dire .

Image de prévisualisation YouTube

 

Je signale à ceux qui ne le sauraient pas que sur scène, Murielle Robin enchaîne directement ce sketch après celui de  » la blague »

d’où…….ce grand fou rire non maîtrisé. Qu’est-ce que c’est bon de la voir comme ça !

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Petite leçon de vocabulaire …

 

 

Image de prévisualisation YouTube

C’est pourtant pas compliqué …une addition lol!

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans MES VIDEOS........, VIDEOS HUMOUR | 2 Commentaires »

L’AUTOHYPNOSE

Posté par eurekasophie le 1 mars 2009

auto2.jpg 

Soulager la douleur avec

L’autohypnose

Lorsqu’un traitement médical ou chirurgical classique ne s’impose pas, l’hypnose propose des pistes intéressantes pour soulager les maux de dos. Explications de Jean Doridot, hypnothérapeute à Paris.

aidesdroits.gif

Technique désormais reconnue en milieu hospitalier, l’hypnose est largement utilisée dans les consultations antidouleur ou les services de soins palliatifs, ainsi que pour anesthésier des patients avant une opération. Elle permet d’atténuer le ressenti douloureux, en modifiant l’information de douleur qui parvient au cerveau. Cette hypnoanalgésie s’avère très utile pour gérer les douleurs chroniques mais aussi aiguës.

L’hypnose est une thérapie brève, qui peut agir en quelques séances.

Au contact de l’inconscient

L’hypnose est un état de conscience élargi, qui peut faire penser à celui qui précède juste l’endormissement ou aux moments de rêverie du quotidien: on est encore éveillé et conscient mais l’inconscient est aux portes de l’esprit…Dans cette situation caractérisée par des ondes cérébrales alpha, la personne peut entrer en communication avec son inconscient, travailler avec lui (et avec ses surprenantes capacités sur le système nerveux autonome), par des métaphores, des suggestions, des associations d’idées.

Apprendre à s’hypnotiser

auto.jpg

Cet état de conscience élargie peut s’obtenir seul par un entraînement régulier. C’est d’ailleurs pour soulager la souffrance provoquée par la poliomyélyte que le père de l’hypnose moderne, Milton Erikson, a développé l’autohypnose. On peut donc apprendre à se mettre soi-même en état d’hypnose et gérer soi-même ses douleurs. Tout le monde possède cette capacité, il faut seulement s’entraîner pour pouvoir accéder à cet état facilement. Et ce qui prenait une demi-heure au début peut, avec la pratique, ne nécessiter que quelques minutes, voire une fraction de seconde. Cet apprentissage peut se faire en cabinet avec un thérapeute, mais également sous formes de stages ou de formation. Ensuite, une ou deux séances par jour,midi et soir, peuvent suffire pour apaiser les douleurs.

Image de prévisualisation YouTube

SE FORMER

Pour se former à l’autohypnose:

Cycles de 3 week-ends proposés à

Paris, Nantes, Annecy, Lausanne par l’Ecole centrale d’hypnose à Paris

Tel. 01.40.33.01.14

www.danydan.com

Les bienfaits de la visualisation

En état hypnotique, on peut donner un nom, une forme, une couleur, une texture à sa douleur.

Il est possible, par exemple, de visualiser la douleur ressentie dans le dos comme une barre d’acier, puis jouer avec cette image en imaginant que la barre devient molle telle du caoutchouc et fond jusqu’à disparaître. On peut aussi la voir comme du froid qui se réchauffe peu à peu, comme un glaçon qui fond au soleil….

A chacun de trouver les images qui lui parlent.

Les suggestions proposées à l’inconscient, en état hypnotique, activent le système nerveux autonome, qui va à son tour agir sur les systèmes hormonal et nerveux central, et ainsi amener le corps à répondre différemment.

Image de prévisualisation YouTube

Les causes psychosomatiques

L’hypnose peut aussi soulager des troubles musculo-squelettiques générés par un ensemble de facteurs dont le stress ou un certain mal de vivre. Le thérapeute travaille alors autour de la notion de détente pour évacuer les tensions. Il va aussi tenter de dénouer le noeud originel: un mal de dos peut s’être déclaré suite à un évènement, un traumatisme. L’hypnothérapeute peut amener la personne à prendre de la distance par rapport à elle-même et à ce qu’elle a vécu: elle va être amenée à se voir comme si elle se regardait jouer dans un film ou comme si elle flottait au-dessus d’une scène. Elle peut ainsi se faire une une nouvelle représentation de son traumatisme, de manière à l’intégrer, à le digérer en quelque sorte. L’hypnothérapeute est là pour guider la personne mais c’est cette dernière qui va oeuvrer et mobiliser consciemment et inconsciemment ses propres ressources.

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans AUTOHYPNOSE, MEDECINES DOUCES | 2 Commentaires »

QUE FAUT-IL MANGER POUR EVITER LES CRAMPES ?

Posté par eurekasophie le 1 mars 2009

crampes02.jpgcrampes03.jpgcrampe1.jpg

 

De l’eau (pas n’importe laquelle!), des légumes, des fruits…..

Ce n’est pas bien compliqué d’éviter les crampes musculaires liées au sport.

Mais les crampes nocturnes, c’est une autre histoire ……

Une crampe, ça fait très mal ! Mais ce n’est pas grave. Heureusement. Sauf que lorsqu’elle empêche de marcher ou réveille la nuit, elle peut devenir très gênante. Pour mieux combattre l’ennemi, il faut mieux le connaître. Une crampe est une contracture musculaire involontaire: les fibres se crispent alors que le sang ne les irrigue plus. Généralement, elle ne dure que quelques minutes, et  » lâche  » lorsque l’on étire le muscle au maximum tout en douceur. Mais si vous ne changez rien à votre vie, à votre alimentation et à votre environnement, rien ne l’empêchera de revenir…Mais changer quoi ?

Sportive ou circulatoire ?

  • Il faut d’abord bien distinguer l’origine du problème. Il existe deux grandes catégories de crampes. Celle due à la fatigue musculaire, typique chez les soprtifs, et celle due à une mauvaise circulation, typique la nuit chez les seniors.

  • Il faut ensuite apporter la bonne réponse.

q Crampes  » sportives »

Un muscle qui travaille produit de l’acide lactique, responsable des célèbres courbatures et de bien d’autres inconforts musculaires. Evacuer cet acide est absolument primordial:

  • en buvant des boissons adaptées,

  • en évitant une alimentation trop acidifiante (mal courant, hélas),

  • et, bien sûr, regaine connue, les sportifs doivent s’échauffer , boire suffisamment –ce qui ne veut pas forcément dire des litres — pendant l’effort et après, et savoir que le froid peut provoquer de mémorables crampes. Si vous n’avez jamais fait de course à pied dans la neige ou de longueurs en brasse dans un bassin frisquet, ça ne vous évoque rien, mais tous les sportifs ayant déjà vécu cette situation comprendront.

Récapitulons . Les 3 grands facteurs de crampes sont:

1) le froid,

2) la déshydratation,

3) le manque de minéraux (notamment le magnésium).

Comprenons-nous bien: les non sportifs peuvent parfaitement souffrir de ce type de crampe ! Marcher brusquement un peu trop vite alors que dehors il fait très froid, déménager un meuble sans avoir échauffé ses muscles….un mauvais traitement musculaire, c’est vite arrivé !

r Crampes  » seniors »

La maladie veineuse chronique se traduit souvent, en stade 1 , par des crampes nocturnes accompagnées de sensations de jambes lourdes et de gonflements. Il faut y prêter attention car, sans traitement efficace (à base de plantes surtout), la maladie poursuit son chemin. Tout doit être mis en oeuvre pour une bonne circulation du sang.

Notez bien que l’une n’empêche pas l’autre: on peut très bien souffrir à la fois d’une mauvaise circulation veineuse ET d’un manque de minéraux ET d’une légère déshydratation ET, etc., des situations banales.

CERVEAU-MUSCLES

Une mauvaise communication

C’est notamment par le biais du calcium, du potassium, du magnésium et du sodium que le cerveau communique avec les muscles,leur intimant l’ordre de se contracter ou de se détendre, selon les besoins.

Sans un apport suffisant en ces minéraux, la communication ne s’effectue pas: le muscle continue à travailler alors qu’il pourrait arrêter, et ce jusqu’à épuisement, et crampe.

Cela dit, parfois, heureusement que le muscle se contracte et « fait mal » : en nous interdisant tout mouvement, l’immobilité nous protège. Mais il s’agit de cas ponctuels, la plupart du temps, nous aimerions pouvoir bouger à notre guise !!

Publié dans SANTE AU QUOTIDIEN | 3 Commentaires »

LA CUISINE ANTI-CRAMPES

Posté par eurekasophie le 1 mars 2009

kiwis.jpg

 

Des fruits et des légumes sous toutes leurs formes, frais, secs, verts ou de toutes les couleurs…..

Pas trop de protéines animal, ni de sel, ni de  » mauvaises  » graisses….. de l’eau plutôt que de l’alcool ou du café, une alimentation

plus alcalinisante qu’acidifiante…..

Encore une fois, la cuisine santé rime avec Seignalet (faut-il s’en étonner ? ).Avec un axe fort pour éviter les crampes: il faut minéraliser le terrain !

Mars n’est pas le mois le plus généreux sur les marchés….Cette intersaison voit les productions naturelles se ralentir, légumes et fruits sont comme en hibernation, entre hiver et printemps. On trouve quelques kiwis bien verts, des oranges et des pomelos bien fournis en vitamine C, quelques pommes et, bien sûr, tous les légumes qu’on trouve toute l’année (pommes de terre, carottes, salades, herbes aromatiques), et encore quelques choux, mais à part cela….. A part cela, on a toujours la solution des surgelés, qui conservent aux végétaux la plus grande partie de leurs propriétés nutritionnelles, pour peu qu’ils soient nature et congelés dès leur cueillette: à nous les épinards, brocolis, haricots (verts), châtaignes, fruits en cubes pour les salades, les mueslis et les coulis ! Et puis, les fruits et les légumes secs n’ont pas de saison, et ils sont fortement recommandés dans le cas qui nous occupe: amandes, pistaches, noisettes, abricots et raisins secs, pruneaux , figues, haricots secs, lentilles et pois chiches…..On fait le plein ! On n’oublie pas la bouteille d’eau salvatrice, on rend tout de même une petite visite au poissonnier (avec une préférence pour le saumon), et l’on est prêt à passer en cuisine….

 

Au réveil  

verre2.gif 

Cela faisait quelque temps qu’on ne vous conseillait plus le verre d’eau traditionnel au commencement de la journée. L’hiver bien froid est moins propice à l’eau fraîche dès potron-minet. Vous avez continué malgré tout ? Bravo ! Mais si vous avez un peu perdu l’habitude, c’est le moment de vous y remettre, avec, au choix, Salvetat, Hépar ou Contrex, et Vichy Saint-Yorre pour les sportifs. Tous les jours, dès le matin, et toute la journée. On rappelle le cahier des charges: une bouteille pleine le matin doit être vidée le soir !

Au petit déjeuner

crales.jpg

Comment prendrez-vous vos magnésium et potassium ce matin ? Pas forcément en comprimés, ni même (l’heure s’y prête assez mal) sous forme de légumes…Ce sont donc les fruits qui auront la vedette, avec quelques céréales en guise de protéines végétales pour nourrir les muscles et les neurones jusqu’à midi.

  • Céréales et fruits frais.

Première option: on croque. Dans le fruit frais de saison (pomme, orange, kiwi…) et dans la tartine de pain (ou le cracker) de sarrasin. Et si, décidément, le matin, vous préférez le liquide au solide, pensez au lait de soja (très bien aussi en guise de protéines végétales), éventuellement mixé avec un ou deux fruits, en  » milk-shake »nourrissant mais léger.

  • Céréales et fruits secs

Deuxième option: on croque encore. Mais une vraie tartine cette fois. A base toujours de pain de sarrasin ou de brioche sans gluten. On évite toutefois le beurre ou la confiture pour la garnir: on préfère ( et de loin !) les pâtes d’oléagineux nature et bio (amande, noisette…) qui constituent une autre façon bien gourmande de déguster des fruits secs.

  • Céréales et fruits frais et secs

Troisième option: un peu moins croquante mais tout aussi craquante, le muesli. Idéal, car complet et savoureux, il permet de réunir dans un même bol tous les aliments les plus recommandés pour prévenir les crampes: quelques flocons de quinoa ou sarrasin, un fruit frais découpé en cubes, une poignée de fruits secs (raisins, abricots, figues, coupés en petits morceaux, quelques amandes ou pistaches…), le tout attendri d’un peu de lait d’amande. On ne fait pas mieux !

  • Et ça s’arrose !

D’une boisson chaude, bien sûr, thé vert léger ou tisane (passiflore, prêle, marjolaine sont particulièrement indiquées dans le cas des crampes) plutôt que café, on le sait.

brocoli22.jpgAu déjeuner papaye31.jpg

Comment prendrez-vous vos magnésium et potassium ce midi ? En suivant un programme en trois temps: des légumes, encore des légumes, et des fruits ! Le tout agrémenté d’herbes fraîches et accompagné d’un peu de protéines, en quantité modérée et en apport de préférence végétal ou  » maritimement  » animal …..

  • Des légumes en entrée

On ne zappe pas les crudités, qui sont de toutes saisons. On s’attache seulement à ce que son assiette ait une  belle dominante verte, puisque les légumes de cette couleur sont aussi les plus riches en minéraux protecteurs. Haricots verts (surgelés), tièdes ou froids, arrosés d’un filet d’huile d’olive et d’un jus de citron, copieusement parsemés de persil, sont particulièrement bienvenus. Quelques tranches d’avocat ne sont pas de refus, tout comme des bouquets de mâche et des feuilles de roquette, ou encore une salade de brocolis…. En version légumes secs, très bien aussi, on pensera au houmous libanais, à la salade de lentilles (bien persillée, elle aussi !) ou des fèves…. ET en version un peu plus consistante, les taboulés à base de quinoa ou de kasha de sarrasin peuvent aussi s’ agrémenter de légumes, d’herbes et de fruits (ça vaut le muesli du matin !). Idée recette: Quinoa à la libanaise que vous trouverez dans ma rubrique « recettes spéciales occasions ».

  • Des légumes autour des protéines

Un peu de saumon (en carpaccio, tartare, ou juste saisi à la vapeur et arrosé de jus de citron) ou une portion de tofu sont toujours un bon choix en matière de protéines (en version 100% végétale, une association de céréales et de légumes secs est aussi un excellent choix, on le rappelle). Plutôt que de les noyer sous des sauces grasses et indigestes, on peut les relever d’épices et de condiments, comme ces Chutneys faits maison, qui représentent souvent également un apport complémentaire intéressant, surtout s’ils sont préparés à base de fruits secs ou de légumes….Autour d’eux, légumes verts de rigueur, pour leurs apports en minéraux et leur caractère alcalinisant qui vient contrebalancer le potentiel acidifiant des protéines. Là encore, c’est la cuisson à la vapeur qui respecte le mieux leur richesse nutritionnelle, comme d’ailleurs leur saveur. Pensez aussi à cuisiner des légumes moins usités, comme les précieux coeurs de palmier, pour varier les menus et satisfaire les gourmandises… Idées recettes: Chutney aux pruneaux, coeurs de palmier aux amandes que vous trouverez dans ma rubrique  » Recettes spéciales occasions ».

  • Des fruits aussi

En entrée, en plat principal (voire en apéritif !), on a déjà eu quelques occasions d’incorporer des fruits (frais et secs) dans le menu. Ce sont les pistaches à grignoter en attendant les repas, les cubes de pommes dans la salade, les amandes concassées sur les crudités, les chutneys autour des plats chauds, les associations salées/ sucrées à toutes les occasions…Cela peut suffire, et il n’est pas forcément besoin d’y ajouter un fruit en dessert. Sauf si vous y tenez absolument et si vous le digerez sans problème à ce moment du repas.

  • Et ça s’arrose !

Avec de préférence de l’eau pendant le repas (issue de la même bouteille que celle utilisée au réveil) et un thé léger ou une tisane (avec les mêmes plantes qu’au petit déjeuner) après.

fruitssecs.jpg 

Au goûter

Il n’est pas forcément indispensable, mais peut s’avérer fort utile. Il permet de s’offrir une petite pause reconstituante alors qu’on a déjà utilisé beaucoup d’énergie pour arriver à ce stade de la journée, et d’attendre le dîner sans fringale. Entendons-nous bien : il ne s’agit pas de faire un festin, mais de s’accorder un petit encas, c’est-à-dire une poignée de fruits oléagineux (amandes, pistaches, noisettes….), quelques fruits secs (abricots, figues, raisins, pruneaux…) et une boisson (eau, thé, tisane…) Et ça suffit pour repartir au boulot bien regonflé !

lignetisanes.giflignetisanes.giflignetisanes.gif

Au dîner

haricotssecs.jpg

Comment prendrez-vous vos magnésium et potassium ce soir ? Mais oui, vous le savez maintenant. Avec des légumes et …des légumes , frais, secs verts, crus, cuits , épicés herbés et peu salés, en fait comme vous voulez, et un peu de fruits aussi…..

  • Des légumes en entrée

Encore et toujours, oui, comme tous les soirs, et aussi comme ce midi, encore que ….pas tout à fait . Car ce soir, c’est la soupe qui garde la cote, et d’autant plus qu’on peut la préparer avec de multiples variétés de légumes, des herbes, des fruits, et même dans une eau minérale riche en magnésium et potassium : un vrai concentré de bienfaits ! Alors, faites-vous plaisir, variez les goûts et les apports, videz votre bac à légumes dans la cocotte, testez les épices pour elever les saveurs, ou la petite cuillère de tamari . Ajoutez-y quelques cubes de tofu, une poignée ou deux de flocons de céréales, des légumes secs pour faire de l’assiette fumante un plat complet ou encore, à l’occasion, épaississez-la en purée avec de la crème de riz ou de soja . Renouvelez votre soupière chaque jour d’une petite touche de ceci ou d’une pincée de cela, et vous ne lasserez jamais vos convives !

  • Des légumes en plat principal

Après une bonne soupe, ils peuvent se suffire à eux-mêmes, et comme le soir se prête particulièrement aux plus secs d’entre eux, n’hésitez pas à les mettre au menu régulièrement (pour quelques-uns d’entre eux, il faut seulement prévoir de les faire tremper dès le matin, puis les mettre à cuire en rentrant du travail et se détendre ensuite en attendant l’heure du dîner). Pour les gros appétits, ils s’associent parfaitement aux céréales ou aux légumes verts (en a-t-on jamais assez ? ), et comme ils accueillent volontiers d’être parsemés d’herbes aromatiques, ils font vraiment figure de choix parfaits!

Idée recette : haricots secs à la tomate  » que vous trouverez dans ma rubrique « recettes spéciales occasions ».

  • Et ça s’arrose !

  • Comme d’habitude, d’eau et de tisane, rien de plus, rien de mieux. Tiens vous avez remarquer ? Oui on a « oublié » le dessert ! Mais il faut dire qu’au dîner, qui doit toujours rester léger pour assurer un sommeil paisible (et sans crampes si possible !) , il est encore moins indispensable qu’à l’ordinaire …….Si vraiment vous ne pouvez pas rester sans un petit goût sucré pour finir la journée , préférerez une petite cuillère de miel dans la tiasne, ou alors un  fruit frais, ou gourmandise raisonnée , craquez pour le carré de chocolat ( noir ,et toujours au singulier , s’il vous plait) et justifiez-vous en vous rappelant que lui aussi est plein de magnésium !!!

Publié dans SANTE AU QUOTIDIEN | Pas de Commentaire »

SOULAGER LES CRAMPES

Posté par eurekasophie le 1 mars 2009

AVEC

L’acupression

acupression2.jpg

 

C’est possible…oui !

  • 1) Massez verticalement le point juste sous le nez entre les narines. (point 3 sur le dessin). Attention, ce point est déconseillé en cas d’hypertension ou si vous êtes enceinte.

  •  2) Massez les points situés au-dessus des bords internes des sourcils. (point 6 sur le dessin.)

  • 3) Massez le point situé sur la joue gauche, à hauteur du milieu de la partie charnue du nez, dans l’alignement vertical de la pupille.( point 4 sur le dessin.)

  • 4) Stimulez le point qui se trouve sur la joue droite, à hauteur de la base du nez, dans l’alignement vertical de la pupille. (point 1 sur le dessin.) Attention, ne stimulez pas ce point si vous souffrez d’hypertension.

  • 5) Stimulez les points dans le creux des ailes du nez, au-dessus des narines, (point 5 sur le dessin), ou, pour plus de facilité, frictionnez de haut en bas toute la zone le long des ailes du nez.

  • 6) Appuyez dans le creux du menton, à hauteur du centre de la lèvre inférieur. (point 2 sur le dessin.)

  • 7) Pressez le point qui se trouve sur la ligne médiane du front à hauteur du premier quart en partant de la racine des cheveux. ( ce point n’étant pas dessiné sur le dessin, vous l’aurez compris, il se situe entre les deux 7 .)

  • 8) Terminez votre séance d’acupression en massant les points situés dans les creux devant les oreilles. (point 8 sur le dessin.)

    AVEC

La réflexologie

peigne.jpg

  • 9) Serrez un peigne dans la main de manière à ce que les dents appuient fermement sur la paume de la main. Faites cet exercice pendant 5 minutes pour chacune des mains.

  • 10) Placez des pinces à linge sur la pointe des 10 doigts et des orteils des 2 pieds pendant 1 minute. (aïe, oui je sais cela peut faire mal ) .Si vous n’avez pas de pinces à linge, vous pouvez utiliser des élastiques (moins douloureux aussi).

  • 11) Pour finir, massez pendant 4 minutes les creux des deux coudes et des deux genoux.

REMARQUES

S Sur le corps, les pressions s’effectuent avec l’extrémité de l’index ou du pouce et doivent durer minimum 5 à 10 seconde chacune. Travaillez par pression et rotation. Il ne faut jamais masser des varices, phlébites, des zones enflammées ou gonflées, une peau irritée, des zones fracturées, ni une personne cardiaque, fiévreuse ou sougffrant d’une maladie infectieuse.

S Sur le visage, frictionnez ou tapotez les points avec le bout des doigts, ou encore avec l’articulation du pouce replié ou appuyez avec la pointe d’un crayon souple ou d’un stylo-bille (sans encre).

S Si votre objectif est de détendre, massez du haut vers le bas. Si, à l’inverse, votre but est de tonifier, massez du bas vers le haut. Dans la majorité des cas, 2 à 5 minutes de massage sont suffisantes. Vous pouvez, si nécessaire, répéter ces séances 2 à 3 fois par jour.

Publié dans ACUPRESSION-REFLEXOLOGIE, MEDECINES DOUCES | 2 Commentaires »

C’est la fête des Mamies

Posté par eurekasophie le 1 mars 2009

mamy3.gif

Très bonne fête à toutes

les mamy10.gif du monde

 

lignefleur101.giflignefleur101.giflignefleur101.gif

mamy8.bmpmamy.bmpmamy8.bmp

La vie na pas dâge.

La vraie jeunesse ne suse pas.

On a beau lappeler souvenir,

On a beau dire quelle disparaît,

On a beau dire et vouloir dire que tout sen va,

Tout ce qui est vrai reste là.

Quand la vérité est laide, cest une bien fâcheuse histoire,

Quand la vérité est belle, rien ne ternit son miroir.

Les gens très âgés remontent en enfance

Et leur coeur bat

mamy7.gif

Publié dans MES IMAGES | 3 Commentaires »

 

Quantum SCIO |
Le Mangoustan |
actumed |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Violence conjugale
| Psychothérapeute PAU
| Soleil levant